Welcome Guest! To enable all features please Connexion ou Inscription.

Notification

Icon
Error

19 Pages123>»
Options
Aller au dernier message Aller au dernier message non-lu
Offline UrShulgi  
#1 Envoyé le : jeudi 8 mars 2018 23:10:38(UTC)
UrShulgi
Rang : Habitué
Inscrit le : 14/03/2012(UTC)
Messages : 5,520
28ème Érastus 4709, Kelmarane


La journée du lendemain des festivités avait été l'occasion d'un vacarme infernal, des dizaines de gens rangeant, réaménageant l'arène et les alentours pour que la ville reprenne sa vie normale au plus vite. Les chantiers continuaient partout, et rien de tout cela ne facilitait le repos de ceux qui allaient se mettre en route dans la nuit.

Jyll profitait de son temps avec Célestin, se reposant avec l'homme qu'elle aimait, lui demandant la promesse de revenir vivant, et de l'épouser, le mariage de la veille ayant (si c'était réellement possible) encore décuplé son envie d'en vivre l'instant. Jyll, qui allait s'occuper de Velanya. L'enfant n'était pas tendre avec ses parents, déchirante avec sa mère qu'elle accusait à demi-mots de l'abandonner à nouveau. Il fallut les mots de nombreux adultes de son entourage, ses parents, ses "oncles et tantes", pour la calmer avant que ses parents ne partent, et qu'elle puisse profiter de leur présence un minimum avant cette rupture temporaire.

Khem avait réglé brièvement avec Bhaal les détails des débuts de leur guide, tandis qu'il lui promit par la même occasion de veiller sur la petite. Almah avait donner assez d'eau pour trois jours, et assez de rations pour quinze. Celles-ci bien que nourrissantes prenaient peu de places comparées à celles qu'on trouvait habituellement, grâce à une recette familiale des chameliers, une mixture mélangée à base de dates et d'amandes ainsi que de céréales, la chose était compacte, goûteuse, et perdait vite sa dureté au contact de la salive.


Nemlak et Zastoran, bien qu'occupés à leur temple, avaient crée à la va vite un parchemin permettant de dissiper la magie, à destination de Célestin. La réussite de cette entreprise influencerait sans doute aucun l'avenir et la pérennité de la cité, aussi chacun dans le cercle de ceux qui savaient faisait de son mieux pour les aider. Undrella elle, avait plusieurs potions faites pour le groupe, ainsi que ce qui semblait être une fiole d'acide, permettant de ronger une serrure en peu de temps. Célestin comprit rapidement la teneur des autres breuvages, l'une d'elle était de l'eau bénite, tandis que les deux autres étaient des potions permettant de comprendre les langues parlées, ainsi que pour voir clair dans les nuits les plus noires.

Chacun, à sa façon, avait tout fait pour que cela n'ait pas l'air d'un adieu.

Ils partirent tard, quand seuls les braséros et les torches éclairaient la cité, passant d'un monde lumineux et chaleureux dans la pénombre, qui rappela à certains leur dernière vadrouille dans les montagnes, et aux plus casaniers, leur fuite de la Voûte Céleste. Aidés des conseils de Khem et Dashki pour se faire discret et ne pas s'éreinter bêtement, ainsi que de l'expérience glanée par Bhaal et Nedjemibrê, ils prirent la direction qui les amènerait à une délivrance certaine : celle du poids de la menace du Roi Charognard, ou celle de la mort, à nouveau.

30ème Érastus 4709, vers la Montagne Pâle


Tâchant de s'orienter correctement tout en suivant un chemin différent afin de ne pas tomber sur une patrouille si des traces de leur précédent passage avaient été découvertes, Nedjemibrê mena cette fois-ci le groupe sans l'aide de Khem, juste avec les regards approbateurs de Bhaal pour les très rares fois où il se surprenait à douter du chemin. Il fallait dire que plus encore que la première fois, l'enjeu était vraiment de taille. Plus que quatre guerriers aguerris, c'était à présent une mère, des époux, et à terme un peuple entier dont il prenait la tête, et la responsabilité, en guidant son petit contingent.

Quatre heures de marche de nuit plus tard, la journée débutait, la chaleur du soleil commençant à caresser leur peau. Le sentier prit par le Chihili prenait l'autre côté du chemin prix, loin de la rivière, comme Célestin leur permettait d'avoir aisément accès à de l'eau. Autre aide pour lui, Agathe pouvait facilement scruter les environs en prenant de l'altitude, une aide précieuse quand la géographie des lieux coupait fréquemment la vue vers le lointain.

Marchant le long des rochers et de la terre blanche d'où la montagne tirait son nom, ils avancèrent lentement, le terrain était plutôt accidenté (ce qui offrait néanmoins l'avantage de peu risquer de tomber sur une patrouille).



Bhaal et Nedjemibrê étaient à moins d'une heure vers l'Est du campement où trônait la Sorcière, ils pouvaient aussi bien faire un détour vers ce dernier, ou continuer leur chemin à la rechercher d'une entrée occultée vers la Demeure de la Bête.

Modifié par un utilisateur lundi 13 août 2018 17:58:38(UTC)  | Raison: Non indiquée

Qui sème le vent ... est déjà d'un bon niveau.
thanks 1 utilisateur a remercié UrShulgi pour l'utilité de ce message.
Annonce
Offline Guigui.  
#2 Envoyé le : vendredi 9 mars 2018 12:52:57(UTC)
Guigui
Rang : Staff
Inscrit le : 28/02/2013(UTC)
Messages : 6,862

Bhaal
rage berserk : 18/18
CA : 21 | C : 14 | D : 19
réf:+6 | vig:+9 | vol:+7

79 / 79


Cela faisait maintenant deux jours qu'ils étaient partis, suivant un chemin quelque peu différent de celui de leur première expédition. Pour Bhaal, l'excitation du danger et la promesse de combats avaient fini par estomper la déchirure du départ, alors qu'ils auraient pu couler des jours heureux avec Alia et profiter de leur mariage... Mais pour combien de temps ? Comme ses compagnons, le demi-démon savait bien qu'en sacrifiant l'avenir proche, ils donnaient une chance à l'avenir lointain. La survie de Kelmarane dépendait de la réussite de leur entreprise.

Mais comment expliquer cela à une enfant de sept ans ? Et surtout une enfant moins angélique que ce qu'il avait imaginé, et qui avait très bien compris sur quels leviers elle devait appuyer pour générer chez sa mère une culpabilité d'autant moins raisonnée qu'elle prenait ses origines dans des années de souffrance. Décidément, la vie, la liberté, le bonheur étaient là des choses qui, une fois acquises, s'avéraient moins agréables et moins "pures" que lorsqu'il s'agissait simplement d'imaginer les recouvrer. Une nouvelle fois, certains sarcasmes de Nemlak refirent surface dans la mémoire du gladiateur, trouvant un nouveau sens en même temps qu'une acuité renouvelée.

Tout en faisant halte, le géant rouge sortit sa gourde et but une longue gorgée d'eau, lavant sa gorge de la poussière avalée en même temps que son esprit de ces considérations quelque peu amères. Il lui fallait - il leur fallait tous - se concentrer sur le moment présent, et sur leur mission. Il n'y avait ni le temps, ni la place pour les atermoiements. Il regarda autour de lui. « Je crois que je me rappelle de ce coin, » déclara-t-il à ses compagnons, « si on va par là, le camp de la Sorcière grise est à une heure de marche environ. »
Bhaal reste à l'ombre en BM-96 | Zorg allume le feu en S-210 | Darmrok fait la guerre en N-211
Le combat à allonge
Le bloodrager abyssal
L'étroit mousquetaire
Offline Lyana  
#3 Envoyé le : samedi 10 mars 2018 00:13:14(UTC)
Lyana
Rang : Habitué
Inscrit le : 04/04/2013(UTC)
Messages : 1,492

Alia
CA 22 (C17,D17)
Ref+11* Vig+6* Vol+7*
Représentations
19/19
Glitterdust : 1/1
Sorts 1 : 5/5
Sorts 2 : 4/4
Sorts 3 : 2/2

67 / 67

Alia accueillit la pause avec plaisir, la chaleur était accablante et le chemin rude, elle but une longue gorgée d'eau désaltérante avec l'impression de renaître et elle épongea la sueur de son front avec la manche.
Depuis qu'ils avaient quitté Kelmarane, elle avait été silencieuse, ne parlant que lorsqu'on la sollicitait. La séparation avec Vélanya avait été difficile, lorsqu'elle avait annoncé à sa fille leur départ proche, le sentiment de trahison qui traversa les yeux de la fillette lui brisa le cœur. Elle avait promis de revenir le plus vite possible mais le regard chargé de reproches de la petite aasimar la hantait.
Ce qui torturait le plus la jeune mère était la peur de ne pas pouvoir respecter sa parole. Que deviendrait son enfant s'ils ne revenaient pas ? Jyll s'en occuperait, la Princesse veillerait sur elle, elle le savait, mais comment l'enfant pourrait continuer à croire aux adultes ?

Il ne fallait pas qu'elle pense à ça, ils allaient revenir, il ne pouvait pas en être autrement.
La voix de son mari acheva de la sortir des ses sombres pensées. Elle regarda autours d'elle, gravant le paysage dans sa mémoire.

« Devons-nous aller la voir ou devons-nous l'éviter ? »
Je posterai le jour, je posterai la nuit, je posterai toujours ^_<
Amarante, championne audacieuse, sylphe née des orages et des elfes (N211)
Aksana, chamane samsarane de la vie (S210)
Alia, derviche de la Fleur de l'Aube aasimar (BM96)
Offline Lematou  
#4 Envoyé le : samedi 10 mars 2018 12:11:41(UTC)
Lematou
Rang : Habitué
Inscrit le : 01/02/2016(UTC)
Messages : 214
Cela faisait des années - une quinzaine à vrai dire - que Nedjemibrê n'avait plus arpenté le désert en homme libre. Même si avec Bhaal et les autres, il était déjà passé par ces pistes, l'homme à la peau d'ébène en appréciait chaque rocher, chaque particularité du paysage comme si c'était la première fois qu'il les rencontrait. À vrai dire, n'eut été le péril dans lequel ils s’enfonçaient tous les quatre, Nedjemibrê se serait cru en voyage de plaisance.

Pendant ces deux jours, l'homme à la peau d'ébène avança d'un pas égal, sans parler plus que nécessaire, ne dépensant pas ses forces inutilement. Néanmoins, il souriait. Souvent.



Nedjemibrê
✦ Chihili ✦

CLASSE D'ARMURE 21
Contact 15 / Surpris 16
réf+11 vig+11 vol+7
SECONDE CHANCE 1/1
INTERNAL BUFFER 1/1
BURN 3/8
Tempestaire

Points de Vie

91 / 91

Champ de Force

16 / 16

Nedjemibrê corrobora d'un hochement de tête les paroles de Face de Piment. Puis se tournant, le tempestaire répondit à Alia d'un ton songeur : « Mmmh... »

Le regard au loin - perdu en direction du campement de la Sorcière Grise, il ajouta : « Cette sorcière vient tout juste d'accéder au pouvoir - en versant le sang. Peut-être est-elle une alliée indéfectible du Roi Charognard... Ou peut-être que ses ambitions sont d'une nature plus dévorante et que nous pourrions les retourner contre lui...  »

L'homme à la peau d'ébène haussa les épaules : « Malheureusement, nous n'en savons rien ; aussi, le pari est risqué. Si nous l'approchons et qu'elle se révèle être une fidèle du Roi... Si le moindre gnoll en réchappe... Nos intentions seront dévoilées plus tôt que prévu... »

[Effets Actifs]
- Champ de Force
- Aérokinésie (Agathe, Alia, Bhaal, Célestin et Nedjemibrê count as being downwind for the purpose of determining the distance at which they can be detected by scent - 4m50)
- Overflow (Immunité Critiques & Dégâts Précision 15%)

Modifié par un utilisateur samedi 10 mars 2018 15:47:42(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline vaidaick  
#5 Envoyé le : dimanche 11 mars 2018 10:18:05(UTC)
vaidaick
Rang : Sage d'honneur
Inscrit le : 22/11/2012(UTC)
Messages : 6,002

CELESTIN
CA : 17 (C13, D14)
REF +7 VIG +6 VOL +7

53 / 53

AGATHE
CA : 20 (C16, D16)
REF +7 VIG +3 VOL +8

26 / 26
Le sorcier avait été relativement silencieux durant le trajet. Il ressassait ces derniers jours, et les conséquences des prochains.

Le départ avait été déchirant. Ils n'avaient pas réellement pu se reposer. A peine étaient-ils rentrés de Katapesh et de son long voyage fatigant que déjà les problèmes de la région leur avaient sauté à la figure. Ils ne s'étaient permis une parenthèse de joie que pour fêter le mariage d'Alia et Bhaal, dont les préparatifs n'en avaient pas été moins éprouvants. Et de nouveau, ils devaient repartir à l'aventure, sans avoir pu profité des leurs - lui avec Jyll, Alia et Bhaal avec Velanya. La petite l'avait fort bien fait comprendre à ses parents, les faisant culpabiliser, et surtout ne comprenant pas les enjeux de leur départ. Célestin n'avait pas eu ce problème avec Jyll, mais il n'en culpabilisait pas moins. Il lui avait promis le mariage dès leur retour, et voilà qu'il manquait à sa promesse, qu'elle lui rappelait, certes sans malice, mais non sans que cela le touche au plus profond de son être. Il lui promit de nouveau de l'épouser à son retour, et l'embrassa tendrement le jour du départ.

Enfin, ils s'arrêtèrent. Le jeune homme souffla et but à son tour quelques gorgées d'eau. Il écouta ses compagnons, avant de répondre à son tour. « C'est sûr que c'est prendre un risque, mais vous êtes passés ici il y a une semaine... Peut-être devrions-nous aller voir si les choses ont changé depuis ? S'ils sont sur le pied de guerre ou s'ils semblent mener une vie "normale" nous mettrait déjà sur la voie quant à leurs projets immédiats... »

« C'est quelque chose que je peux aller vérifier sans trop de risques » dit Agathe, qui s'était posée sur l'épaule de Célestin pour reposer ses ailes. « Qu'en pensez-vous ? »

Modifié par un utilisateur vendredi 27 avril 2018 09:35:00(UTC)  | Raison: Non indiquée

Entre ce que je pense, ce que je veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis, ce que vous avez envie d'entendre, ce que vous croyez entendre, ce que vous entendez, ce que vous avez envie de comprendre, ce que vous croyez comprendre, ce que vous comprenez, il y a dix possibilités qu'on ait des difficultés à communiquer. Mais essayons quand même. - Edmond Wells.
Offline Lematou  
#6 Envoyé le : dimanche 11 mars 2018 13:43:08(UTC)
Lematou
Rang : Habitué
Inscrit le : 01/02/2016(UTC)
Messages : 214

Nedjemibrê
✦ Chihili ✦

CLASSE D'ARMURE 21
Contact 15 / Surpris 16
réf+11 vig+11 vol+7
SECONDE CHANCE 1/1
INTERNAL BUFFER 1/1
BURN 3/8
Tempestaire

Points de Vie

91 / 91

Champ de Force

16 / 16

Nedjemibrê sourit à Agathe : « Pourquoi pas : nous serions alors fixés. »

L'homme à la peau d'ébène, l'expression plus sérieuse proposa : « Je vous accompagne, Agathe. Je connais le chemin ; il ne devrait pas y en avoir pour longtemps. J'imagine que vous comprendrez les paroles des gnolls ? Une faculté bien utile - et qui m'a fait défaut lors de notre précédente excursion dans les environs. »

Après avoir adressé un clin d’œil complice à Célestin, Nedjemibrê ajouta, sur un ton un rien taquin : « Et puis, s'il y a du grabuge, vous pourrez vous réfugier sous ma cape. »

[Effets Actifs]
- Champ de Force
- Aérokinésie (Agathe, Alia, Bhaal, Célestin et Nedjemibrê count as being downwind for the purpose of determining the distance at which they can be detected by scent - 4m50)
- Overflow (Immunité Critiques & Dégâts Précision 15%)

Modifié par un utilisateur dimanche 11 mars 2018 13:45:51(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Guigui.  
#7 Envoyé le : dimanche 11 mars 2018 13:55:58(UTC)
Guigui
Rang : Staff
Inscrit le : 28/02/2013(UTC)
Messages : 6,862

Bhaal
rage berserk : 18/18
CA : 21 | C : 14 | D : 19
réf:+6 | vig:+9 | vol:+7

79 / 79


« Mmmh, » Fit Bhaal en regardant dans la direction du camp de la Sorcière grise, comme s'il pouvait le voir de là où il était, « c'est sûr qu'on ne perdra pas beaucoup de temps à aller jeter un œil, et que ce n'est pas très risqué si les gros-lourds-qui-savent-pas-voler, comme moi, restent en arrière. Par contre, essayer de parlementer avec eux, ça ce serait un gros risque. Ils sont une bonne cinquantaine, et nous sommes quatre. Enfin, cinq, » corrigea-t-il en jetant un regard gêné vers la créature ailée juchée sur l'épaule de son ami Célestin. « Et leur chef n'est sans doute pas qualifiée de "sorcière" pour rien. Ça pourrait rapidement se terminer en bain de sang... Dans l'absolu je serais pas contre, mais est-ce que c'est là notre mission ? »

Il se tut un instant pour reprendre une gorgée d'eau de sa gourde, et s'essuya la bouche d'un revers de main avant de se tourner vers Agathe et Nedjémibrê. « Je repense à ce que ce prêtre mystérieux a déclaré... Si vous y allez, essayez de trouver des symboles ou des bannières religieuses. Si vous voyez celles de Rovagug, c'est que la sorcière s'est convertie à la religion de son seigneur, et que c'est probablement inutile d'essayer de lui parler. Mais s'ils vénèrent encore Lamashtu, alors la sorcière ne doit pas être très contente de ce que fait le Roi Charognard. Là, ça pourrait se tenter... »

Modifié par un utilisateur dimanche 11 mars 2018 13:58:46(UTC)  | Raison: Non indiquée

Bhaal reste à l'ombre en BM-96 | Zorg allume le feu en S-210 | Darmrok fait la guerre en N-211
Le combat à allonge
Le bloodrager abyssal
L'étroit mousquetaire
Offline UrShulgi  
#8 Envoyé le : lundi 12 mars 2018 18:32:56(UTC)
UrShulgi
Rang : Habitué
Inscrit le : 14/03/2012(UTC)
Messages : 5,520
Agathe et Nedjemibrê s'approchèrent du campement avec la discrétion d'un fauve du désert. Le lieu semblait moins rempli de gnolls que lors de la précédente visite, et malgré plusieurs minutes d'attente, la sorcière semblait soit occupée dans l'une des nombreuses huttes du camp, soit ailleurs. L'endroit était étonnamment calme, même les patrouilles dans le campement semblaient moins actives et nombreuses que quelques jours plus tôt. Les conversations gnolls se contentaient de blagues, d'insultes, et de ragots peu intéressants. Jusqu'à ce que l'un d'eux leur donne indirectement la raison de cette détente : la sorcière était bien absente. Elle était partie vers la Demeure de la Bête. .
Qui sème le vent ... est déjà d'un bon niveau.
thanks 1 utilisateur a remercié UrShulgi pour l'utilité de ce message.
Offline UrShulgi  
#9 Envoyé le : mercredi 21 mars 2018 14:34:43(UTC)
UrShulgi
Rang : Habitué
Inscrit le : 14/03/2012(UTC)
Messages : 5,520
Reprenant le chemin, chacun découvrait ou redécouvrait le sable blanc, et cette terre beige qui composait le gros de la Montagne Pâle, arpentant des sentiers sinueux et rocailleux qui, pour rester discrets, les forçaient à des détours interminables. Pour ne rien arranger, Célestin comme Alia étaient moins dans leur élément que Dashki et Khem, forçant à davantage de prudence sur le chemin emprunté, aussi bien pour le terrain que pour éviter ses habitants et prédateurs, surtout en l'absence du lion qui les accompagnait, et pouvait dissuader bien des créatures de ces terres.

Se rapprochant par la direction qu'avait indiqué les deux rôdeurs de la première expédition, après quatre jours supplémentaires de marche longue, forcée, et douloureuse. Les pointes de cailloux et rochers commençaient à sérieusement abîmer les pieds même les plus recouverts de corne. Les hauteurs à vue n'étaient pas plus tendres que le chemin parcouru. La terre prenait sur ce versant une teinte noire, recouverte d'une légère mousse, avec des nuages sombres et des éclairs qui signaient le ciel comme les traits de pinceau d'un artiste.



S'arrêtant un bref instant pour se sustenter et se masser les pieds, le bas du dos et les trapèzes, Célestin crut remarquer sous les nuages, une fumée plus sombre, mais avec comme des crépitements rouges en leur seins. Agathe s'approcha avec Nedjemibrê, et confirmèrent avoir trouvé ce qui semblait être ce qu'ils cherchaient :

Là, dans les hauteurs du massif de la Montagne Pâle, le vent sortait en sifflant d’une profonde fissure qui balafrait une pente désolée de la montagne, remuant la fumée de cendres qui s’échappait continuellement des sinistres cavernes à
l’intérieur de son flanc. Ces tunnels connus sous le nom de Gueule de la montagne. Ces tunnels où, d'après les légendes qu'avaient entendu Célestin, sortait un souffle empoisonné, qui suffisait probablement à laisser éloigné tous les habitants alentours, comme les visiteurs, en dehors des plus inconscients.

La faille, qui ressemblait à une gueule pourvue de crocs, coupait horizontalement le flanc de la falaise, une fissure sombre bordée d’affleurements rocheux. Des traînées noires souillaient la terre en dehors de l’ouverture, comme des résidus de suie résultant d’une grande chaleur. Une fumée s’exhalait de la fissure par à-coups, comme si la montagne elle-même expirait un souffle nocif.
Qui sème le vent ... est déjà d'un bon niveau.
thanks 3 utilisateur ont remercié UrShulgi pour l'utilité de ce message.
Offline Guigui.  
#10 Envoyé le : jeudi 22 mars 2018 14:37:12(UTC)
Guigui
Rang : Staff
Inscrit le : 28/02/2013(UTC)
Messages : 6,862

Bhaal
rage berserk : 18/18
CA : 21 | C : 14 | D : 19
réf:+6 | vig:+9 | vol:+7

79 / 79


Bhaal, assis à côté d'Alia sur un gros rocher plat, mâchouillait un "béhenn", une sorte de biscuit de voyage fourré au cacao, tout en reposant ses pieds fatigués et écorchés par l'âpreté de la route. Très nourrissants et goûtus, ces béhenns avaient été concoctés en assez grande quantité par Hadrah qui tenait la recette de sa grand-mère. Elle y avait mis tout son cœur et tout son talent de cuisinière. C'était, en quelque sorte, la bénédiction qu'elle leur adressait et sa contribution à leur sacrifice. Tout en mangeant, Bhaal la remerciait en pensée pour ce présent qui égayait quelque peu leur morne quotidien dans les rochers coupants et la poussière.

Lorsque Nedjemibrê et Agathe revinrent pour confirmer qu'ils avaient trouvé ce qu'il cherchaient, le demi-démon, mû par une vigueur nouvelle, sauta à terre. « Ah ! C'est une putain de bonne nouvelle. J'avais peur qu'on tourne en rond pendant des jours et des jours sans tomber dessus. Surtout qu'on n'est vraiment pas loin de... » Mais il ne finit pas sa phrase, à la fois parce que tout le monde avait compris de quoi il parlait et par une crainte superstitieuse de provoquer le danger en le nommant.

Il se mit à ranger son paquetage et vérifier les sangles de son armure malmenées par la longue marche, ce qui était en réalité une manière de se préparer psychologiquement à de futurs combats.

« On n'y est pas encore, mais ça ne veut pas dire que ces galeries seront vides. On peut espérer qu'elles le soient à cause de ces fumées, mais qui sait quelles saloperies vivent sur cette montagne du diable ? » dit-il sombrement.

Il s'avança de quelques pas pour mieux voir l'endroit pointé par leurs éclaireurs, avant de faire demi-tour vers ses compagnons. « C'est incroyable, on dirait vraiment une gueule de monstre, fumante, avec des crocs et tout... J'espère qu'on pourra respirer là-dedans. » Un dernier serrage de boucle de harnais annonça à ses compagnons qu'il était fin prêt.
Bhaal reste à l'ombre en BM-96 | Zorg allume le feu en S-210 | Darmrok fait la guerre en N-211
Le combat à allonge
Le bloodrager abyssal
L'étroit mousquetaire
Offline Lematou  
#11 Envoyé le : vendredi 23 mars 2018 16:25:01(UTC)
Lematou
Rang : Habitué
Inscrit le : 01/02/2016(UTC)
Messages : 214

Nedjemibrê
✦ Chihili ✦

CLASSE D'ARMURE 21
Contact 15 / Surpris 16
réf+12 vig+12 vol+8
SECONDE CHANCE 1/1
INTERNAL BUFFER 1/1
BURN 3/8
Tempestaire

Points de Vie

91 / 91

Champ de Force

16 / 16

Nedjemibrê s’était assis en tailleur sur un des rochers faisant face au gladiateur et à la danseuse, fermant ainsi, avec Célestin, le cercle de leur conciliabule. L'homme à la peau d'ébène sorti sa gourde et rinça sa gorge séchée par l'air piquant des environs de la grotte découverte avec Agathe.

«  J’espère qu'on pourra respirer là-dedans... » Nedjémibrê abonda dans le sens de Face de Piment, en oscillant positivement du turban : « Si ces cavernes conduisent bien à la Forteresse, aussi secrètes qu'elles soient, nous serions bien chanceux qu'elles ne soient pas gardées ou piégées - ou les deux. Des fumées empoisonnées, voilà qui fait une belle défense naturelle... Ou, pour le moins, une bonne dissuasion. Mais un passage est voué à être emprunté, aussi je pense qu'on doit pouvoir y respirer. Ou que retenir son souffle le temps de passer l'entrée doit suffire à ne pas trop souffrir ces fumées. Enfin, je l'espère... »

Nedjemibrê se perdit un instant dans ses pensées, observant vaguement Célestin qui se massait les pieds, puis reprit : « Nous pouvons, sans trop de risques je pense, nous reposer ici quelques heures avant d'y aller. Pour ma part, je suis prêt. Mais si quelqu'un a besoin de reprendre des forces, c'est le moment. Une fois dans ces cavernes, qui sait quand nous pourrons le faire à nouveau... »

[Effets Actifs]
- Champ de Force
- Aérokinésie (Agathe, Alia, Bhaal, Célestin et Nedjemibrê count as being downwind for the purpose of determining the distance at which they can be detected by scent - 4m50)
- Overflow (Immunité Critiques & Dégâts Précision 15%)

Modifié par un utilisateur vendredi 23 mars 2018 16:29:17(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Lyana  
#12 Envoyé le : vendredi 23 mars 2018 21:22:06(UTC)
Lyana
Rang : Habitué
Inscrit le : 04/04/2013(UTC)
Messages : 1,492

Alia
CA 22 (C17,D17)
Ref+11* Vig+6* Vol+7*
Représentations
19/19
Glitterdust : 1/1
Sorts 1 : 5/5
Sorts 2 : 4/4
Sorts 3 : 2/2

67 / 67

Assise en tailleur attendant le retour des éclaireurs, Alia essayait de se détendre afin de soulager ses courbatures, faisant bouger ses épaules dans un mouvement de roulement mais en pure perte. La route avait été rude et n'était hélas pas finie. Elle avait les pieds en sang, du moins lui semblait-il, et le corps en compote. Elle pensait pourtant être en bonne forme physique mais rien ne l'avait préparé à crapahuter sur les pistes rocailleuses des montagnes désertiques.

Elle resta un long moment, fascinée par le décor, elle avait vécu la quasi totalité de sa vie en ville, cloitrée dans des palais luxueux, elle avait traversée le désert pour venir à Kelmarane, ville en ruine sur le point d'être reconstruite, jamais elle n'avait contemplé un tel paysage. C'était beau et effrayant à la fois. Elle tourna son regard vers son mari et sourit derrière le voile qui protégeait sa bouche et son nez en se disant qu'il était à l'image de ce paysage.

Le retour de Nedjemibrê et d'Agathe lui évita de s'expliquer et elle écouta attentivement leurs explications. Elle baissa son voile pour prendre à son tour la parole :
« Prenons le temps de bien nous préparer, nous avons fait le plus facile. La vraie chierie est devant nous, pour utiliser le vocabulaire de Bhaal. »

On entendait le sourire dans la voix d'Alia mais personne n'était dupe, c'était essentiellement pour dissimuler une anxiété croissante.
Je posterai le jour, je posterai la nuit, je posterai toujours ^_<
Amarante, championne audacieuse, sylphe née des orages et des elfes (N211)
Aksana, chamane samsarane de la vie (S210)
Alia, derviche de la Fleur de l'Aube aasimar (BM96)
Offline vaidaick  
#13 Envoyé le : mardi 27 mars 2018 18:55:07(UTC)
vaidaick
Rang : Sage d'honneur
Inscrit le : 22/11/2012(UTC)
Messages : 6,002

CELESTIN
CA : 17 (C13, D14)
REF +7 VIG +6 VOL +7

53 / 53

AGATHE
CA : 20 (C16, D16)
REF +7 VIG +3 VOL +8

26 / 26
La marche en montagne était éprouvante. Ses pieds lui faisaient mal, tout comme son dos, et somme toute, tout le reste de son corps. Célestin avait même la sensation de solliciter de nouveaux muscles dont il n'avait aucune idée jusqu'alors. Quand enfin ils aperçurent la gueule fumante, un mélange de soulagement et d'appréhension l'envahit. « On... On doit vraiment rentrer là-dedans ? » demanda-t-il d'une voix peu rassurée. Se rendant compte de l'idiotie de sa question, il crut bon de préciser. « Ce n'est pas tant ce qu'on peut y rencontrer qu m'inquiète, que la fumée nocive qui s'en échappe... Je n'ai aucun moyen de nous protéger contre elle... Tout au plus, je peux mémoriser une magie capable de retarder les effets du poison de quelques heures pour celui qui serait affecté, mais je ne saurais le guérir. Et je ne dispose que d'une seule fiole d'antidote, qui pourra aider à lutter contre les effets du poison, mais avec un résultat incertain... »

« Je peux aller voir s'il y a un passage qui semble se dégager si vous voulez. Tu disposes d'une magie capable de me ramener instantanément auprès de toi si je suis blessée et à moins de 200 mètres de toi. Si on s'approche un peu, ce sera suffisant pour que j'explore le début de la grotte. Nous aviserons ensuite pour le repos, et peut-être adapter ta magie à la situation. »

Célestin dévisagea la petite ange, surpris. « C'est... C'est quand même très dangereux Agathe ! Je ne peux pas te demander une telle chose ! » s'insurgea-t-il.

« Tu ne me le demandes pas, c'est moi qui le propose. » sourit-elle. Elle se tourna vers le reste du groupe. « Êtes-vous d'accord ? »

Modifié par un utilisateur vendredi 27 avril 2018 09:35:13(UTC)  | Raison: Non indiquée

Entre ce que je pense, ce que je veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis, ce que vous avez envie d'entendre, ce que vous croyez entendre, ce que vous entendez, ce que vous avez envie de comprendre, ce que vous croyez comprendre, ce que vous comprenez, il y a dix possibilités qu'on ait des difficultés à communiquer. Mais essayons quand même. - Edmond Wells.
Offline UrShulgi  
#14 Envoyé le : mercredi 28 mars 2018 14:32:21(UTC)
UrShulgi
Rang : Habitué
Inscrit le : 14/03/2012(UTC)
Messages : 5,520
Le trio donna son accord, finissant de faire céder Célestin. Nedjemibrê en profitant pour l'entourer d'une sorte de champ d'air presque imperceptible qui, expliqua-t-il, l'aidera à supporter les vapeurs éventuellement nocives. Après plusieurs minutes, Agathe revint, l'air décontenancée.

Agathe


«  Je n'ai pas trouvé de passage sans passer par cette Gueule. J'ai pu entrer et ... je crois que j'ai fait bonne impression. L'entrée est une salle terreuse assez Gorumite*, qui mène sur un boyau sur ses deux côtés. Il y avait une table avec sur elle une cuvette en argile, et c'était tout. Il y a des flammes bleutées qui sortent du sol par moments et des petits tas de fumée qui circulent dans l'air. On y voit pas si mal avec tout ça. Mais ... j'ai rencontré une créature, qui m'a vite repéré. Elle était plus petit que vous et plus grande que moi et m'a sermonné en igneux à mon arrivée. Je l'ai reconnu pour ce qu'elle était, un méphite de terre, et je lui ai donc répondu en terreux. Il a semblé apprécié et m'a dit s'appeler Andgronakraks. Je ne connais pas ce nom. Il m'a dit être le sénéchal des seigneurs du feu qui habitent là, et que je devais lui reverser un don pour entrer, un don de métal, et que selon ce don, il daignerait nous laisser entrer ou non. Je ... de la façon dont il en parlait, je crois que ce sont des salamandres. J'ai hésité à le braver et m'aventurer davantage mais ...  » bien que ne finissant pas sa phrase, le malaise sur le visage d'Agathe rappela à trois d'entre eux l'épisode de la Source Unique dans Katapesh.


*

Modifié par un utilisateur mercredi 28 mars 2018 14:34:15(UTC)  | Raison: Non indiquée

Qui sème le vent ... est déjà d'un bon niveau.
thanks 1 utilisateur a remercié UrShulgi pour l'utilité de ce message.
Offline Lematou  
#15 Envoyé le : jeudi 29 mars 2018 19:53:08(UTC)
Lematou
Rang : Habitué
Inscrit le : 01/02/2016(UTC)
Messages : 214

Nedjemibrê
✦ Chihili ✦

CLASSE D'ARMURE 21
Contact 15 / Surpris 16
réf+12 vig+12 vol+8
SECONDE CHANCE 1/1
INTERNAL BUFFER 1/1
BURN 3/8
Tempestaire

Points de Vie

91 / 91

Champ de Force

16 / 16

Le tour d'Agathe avait été étonnement rapide : quelques minutes seulement. Quelques minutes que Nedjemibrê avait passé sans bouger, toujours assis en tailleur sur son rocher, à scruter le lointain - et l'entée de la menaçante caverne. Quelques minutes, qui, même si l'atmosphère était un rien tendue à l'idée de ce qui pouvait arriver à leur petite éclaireuse, s'étaient avérées délassantes.

L'homme à la peau d'ébène avait d'abord sourit à l'histoire de la petite envoyée. Un méphite de terre qui se présentait comme gardien du passage ?... Voilà un portier qui ne semblait pas bien dangereux. Un facétieux squatteur qui avait voulu impressionner Agathe, peut-être ? Mais la mention de Seigneurs du Feu fit vite déchanter Nedjemibrê...

Des Seigneurs du Feu... Voilà qui lui rappelait de bien mauvais rêves - ou souvenirs - à l'homme à la peau d'ébène. Malgré lui, et la chaleur ambiante, il frissonna.

Se reprenant, Nedjemibrê sauta souplement de son promontoire et, tout en s'étirant, proposa d'un ton badin : « Êtes-vous reposés ? À moins que quelqu'un ait besoin de quelques répits supplémentaires, je pense qu'il est inutile d'attendre ici trop longtemps ; rester à découvert avec ce qui rôde dans les cieux de cette montagne... ne me paraît pas des plus prudents. Et puis pour ma part, j'avoue que l'histoire d'Agathe a piqué ma curiosité : j'ai hâte d'échanger des civilités avec Andgronakraks. »

Tout en tâchant de se rappeler s'il avait déjà entendu parler de tels êtres exigeant un droit de passage dans la Montagne Pâle, Nedejmibrê sanglait son paquetage.
  • Connaissances = Andgronakraks ? : 1d20+6 donne [5] + 6 = 11
  • Connaissances = les Seigneurs du Feu de la Montagne Pâle ? : 1d20+6 donne [18] + 6 = 24
  • Connaissances = un don en métal pour des Seigneurs du Feu = du jonc ou autre chose ? : 1d20+6 donne [6] + 6 = 12


[Effets Actifs]
- Champ de Force
- Aérokinésie (Agathe : +2 vs heat, breath weapons, cloud vapors and gases)
- Overflow (Immunité Critiques & Dégâts Précision 15%)


Offline Guigui.  
#16 Envoyé le : jeudi 29 mars 2018 22:12:48(UTC)
Guigui
Rang : Staff
Inscrit le : 28/02/2013(UTC)
Messages : 6,862

Bhaal
rage berserk : 18/18
CA : 21 | C : 14 | D : 19
réf:+6 | vig:+9 | vol:+7

79 / 79


Voyant que le départ ne serait pas imminent, Bhaal reprit place sur son rocher, aux côtés de sa femme, près de laquelle il s'allongea. Il se sentait étonnamment détendu, pour quelqu'un qui s'apprêtait à pénétrer dans les entrailles de la terre en vue d'aller affronter le Roi Charognard dans son repaire. Mais le géant rouge aurait fait un bien mauvais gladiateur s'il n'avait pas eu, comme ses frères d'arène, des prédispositions à conserver son calme dans l'attente du danger. Et puis, il n'était pas seul, il était avec sa femme, son ami... Et Nedj, qu'il commençait à connaître en dépit de sa pudeur et de sa très grande discrétion.

Il était occupé à étirer son dos fatigué et à faire bouger ses orteils lorsque la petite Agathe revint pour rendre compte, plongeant les compagnons dans l'étonnement. Même Nedjemibrê semblait prêt à oublier sa prudence naturelle pour aller voir de ses propres yeux de quoi il retournait.

« Hé hé... » Ricana le demi-démon, « y'a dix minutes tu nous proposais de nous reposer quelques heures... Et maintenant c'est pas prudent ? Mais tu as raison, dans le fond, » fit-il en se redressant d'un seul coup, « moi aussi il me tarde de voir cet endroit. On a assez crapahuté dans les cailloux. Passons aux choses sérieuses. Vu que vous présentez bien, vous autres, y'a peut-être moyen de faire risette à ces "seigneurs du feu" et de passer sans encombre. D'ailleurs, à ce sujet, les salamandres... c'est des créatures du feu, d'accord, mais à part ça ? C'est quel genre de bestioles ? »
Bhaal reste à l'ombre en BM-96 | Zorg allume le feu en S-210 | Darmrok fait la guerre en N-211
Le combat à allonge
Le bloodrager abyssal
L'étroit mousquetaire
Offline Lematou  
#17 Envoyé le : vendredi 30 mars 2018 09:05:52(UTC)
Lematou
Rang : Habitué
Inscrit le : 01/02/2016(UTC)
Messages : 214

Nedjemibrê
✦ Chihili ✦

CLASSE D'ARMURE 21
Contact 15 / Surpris 16
réf+12 vig+12 vol+8
SECONDE CHANCE 1/1
INTERNAL BUFFER 1/1
BURN 3/8
Tempestaire

Points de Vie

91 / 91

Champ de Force

16 / 16

Nedjemibrê afficha la bouille d'un marmot pris la main dans le bocal de baklawas...

Était-ce l'influence dorénavant renforcée qu'avaient sur lui les vents ou était-ce le fait d'être devenu un homme libre qui lui montait à la tête ? L'homme à la peau d'ébène se morigéna intérieurement : il fallait qu'il prenne garde à ne pas trop se laisser aller et à virer girouette...

Nedjemibrê sourit malicieusement à Face de Piment : « À vrai dire, je viens de réaliser qu'après un second périple à travers ce désert rocailleux, je n'avais pas envie de rester plus longtemps à me dessécher sur ces pierres tellement peu confortables... Et puis cette petite "sieste" m'a complètement ragaillardi ! »
Sur un ton -presque - plus sérieux, Nedjemibrê ajouta : « Bhaal, peut-être devriez-vous dissimuler sous vos vêtements votre belle armure brillante ? On ne sait pas encore quel genre de métal peut plaire à ce gardien. »

Et puis s'il fallait en effet « faire risette », autant le faire bien. Nedjemibrê entreprit de se changer. Il se défit - sans pudeur - de ses nippes de voyage qu'il plia pour les ranger dans son havresac et revêtit une tenue plus appropriée ainsi que ses bijoux. L'homme à l'allure de roi était prêt.

Discrètement, pendant que certains se préparaient et que les autres réfléchissaient, Nedjemibrê altéra la direction des brises pour qu'elles entourent Célestin de leur souffle frais.

[Effets Actifs]
- Champ de Force
- Aérokinésie (Célestin : +2 vs heat, breath weapons, cloud vapors and gases)
- Overflow (Immunité Critiques & Dégâts Précision 15%)

Modifié par un utilisateur vendredi 30 mars 2018 09:38:29(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline vaidaick  
#18 Envoyé le : vendredi 30 mars 2018 09:27:09(UTC)
vaidaick
Rang : Sage d'honneur
Inscrit le : 22/11/2012(UTC)
Messages : 6,002

CELESTIN
CA : 17 (C13, D14)
REF +7 VIG +6 VOL +7

53 / 53

AGATHE
CA : 20 (C16, D16)
REF +7 VIG +3 VOL +8

26 / 26
Célestin avait cédé à la demande de son amie, et, inquiet, s'était assis su une grosse pierre. Là, les yeux fermés, il concentrait tous ses sens sur le lien empathique qui le liait à elle, incapable de se détendre, contrairement à Bhaal, qui paraissait serein.

Enfin, Agathe revint, en parfaite santé, et avec des informations assez surprenantes. « Un méphite de terre qui sert les seigneurs du feu ? Ils n'étaient pas censés avoir disparu de la région, eux ? Ce sont ceux contre qui les templiers s'étaient battus... Vardishal a été tué par un seigneur salamandre, d'après la fresque, si vous vous rappelez... Il semblerait que ses inquiétudes soient fondées... Et si c'est le cas, et que cette gueule permet de se rendre chez le Roi Charognard, alors... Peut-être que les gnolls et les efrits sont alliés... » L'inquiétude transparaissait sur le visage et dans la voix du jeune homme. Il prit une grande inspiration pour tenter de chasser le stress. « Nous devrions aller voir sans tarder, oui. Laissez-moi juste quelques minutes avec Agathe, je vais mémoriser une magie de combat qui pourra nous être bien utile en milieu clos, surtout si le plafond n'est pas trop haut... » sourit-il d'un air mystérieux.

Mémorisation de Air Geyser

Effets actifs :
Armure de mage (7h)

Modifié par un utilisateur vendredi 27 avril 2018 09:35:24(UTC)  | Raison: Non indiquée

Entre ce que je pense, ce que je veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis, ce que vous avez envie d'entendre, ce que vous croyez entendre, ce que vous entendez, ce que vous avez envie de comprendre, ce que vous croyez comprendre, ce que vous comprenez, il y a dix possibilités qu'on ait des difficultés à communiquer. Mais essayons quand même. - Edmond Wells.
Offline Lyana  
#19 Envoyé le : vendredi 30 mars 2018 19:51:10(UTC)
Lyana
Rang : Habitué
Inscrit le : 04/04/2013(UTC)
Messages : 1,492

Alia
CA 22 (C17,D17)
Ref+11* Vig+6* Vol+7*
Représentations
19/19
Glitterdust : 1/1
Sorts 1 : 5/5
Sorts 2 : 4/4
Sorts 3 : 2/2

67 / 67

L'attente était longue, Agathe était partie explorer la bouche et il leur fallait attendre. Bhaal, visiblement décontracté, s'allongea près d'elle, sans réfléchir, elle posa doucement la main sur les cheveux de son mari et commença à un lent mouvement des doigts. Le calme du géant rouge, le contact des cheveux sous sa paume, le silence du désert et la beauté du décors atténuèrent doucement la nervosité de la jeune femme. Une légère somnolence l'envahissait lorsque la petite femme ailée revint, la réveillant instantanément.

Le récit qu'elle fit de son expédition fit renaitre l'appréhension d'Alia, un écho à sa crainte sembla résonner du tréfonds de son âme.

« Des seigneurs de Feu, ce sont bien eux que les Templiers du Vent ont affronté et c'est l'un d'eux qui a tué Vardishal et les Templiers luttaient contre les créatures de Rovagug. Ils sont sans doute alliés au Roi Charognard. »

Elle respira profondément, cherchant à chasser le malaise qui l'avait envahi.

Lorsque Nedjemibrê proposa de partir immédiatement, elle accepta volontiers.

« Il ne sert à rien d'attendre plus, dès que Célestin sera prêt, allons-y. »

Se levant, elle réajusta sa tenue, se préparant à affronter la fumée acre.
Je posterai le jour, je posterai la nuit, je posterai toujours ^_<
Amarante, championne audacieuse, sylphe née des orages et des elfes (N211)
Aksana, chamane samsarane de la vie (S210)
Alia, derviche de la Fleur de l'Aube aasimar (BM96)
Offline Guigui.  
#20 Envoyé le : vendredi 30 mars 2018 22:01:16(UTC)
Guigui
Rang : Staff
Inscrit le : 28/02/2013(UTC)
Messages : 6,862

Bhaal
rage berserk : 18/18
CA : 21 | C : 14 | D : 19
réf:+6 | vig:+9 | vol:+7

79 / 79


Bhaal se figea à la dernière remarque de l'osirien, le scrutant de ses yeux jaunes d'un air inquisiteur, au point que ce dernier ne put s'empêcher de se demander ce qu'il avait bien pu dire qui avait froissé l'irascible géant rouge. Mais le gladiateur se retourna simplement vers sa femme et lui dit doucement, d'une voix amusée : « tu as vu ? Il fait comme toi. Il a pourtant commencé à me tutoyer pendant le premier voyage, mais c'est plus fort que lui... »

Mais il reprit son sérieux lorsque Célestin et Alia évoquèrent les Seigneurs du Feu comme étant les ennemis des Templiers. Le fait que l'un d'entre eux ait tué Vardishal n'allait certainement pas être du goût d'Alia, comme en témoigna le discret frisson qui parcourut le dos de la jeune fille, mais que Bhaal perçut comme un signe aussi clair que la foudre dans le ciel.

« Et bien, nous n'allons peut-être pas faire ami-ami avec eux, en fin de compte, » fit-il en passant un bras protecteur autour des épaules de sa femme, « en tout cas n'ayons pas trop d'espoir à ce sujet. On peut toujours être polis et donner de l'or à ce méphit pour passer, mais je suis d'avis de ne pas nous coucher devant ces saletés. Je ne pense pas que... Que Vardishal, ou Kardswann, apprécieraient... » Acheva-t-il dans un murmure, et d'une voix sombre.

« Pour le reste, » reprit-il en se tournant d'un air sévère vers l'osirien, « je conçois que tu ne sois pas familier des armures, mais la mienne est une cuirasse. On ne peut pas la dissimuler sous un vêtement, ou alors il faudrait que je m’emmitoufle dans ma couverture de bivouac... Ce que je ne ferai pas. Je suis Bhaal. Je ne rentrerai pas dans ces grottes attifé d'une couverture comme un mendiant. Ils peuvent toujours lorgner sur le mithral de mon armure si mon or ne leur convient pas. Au besoin, j'ai du fer forgé à froid pour eux, et plus qu'ils ne pourront en encaisser. »

Sans qu'il s'en rende vraiment compte, l'effroi qu'il avait d'abord ressenti en découvrant son identité s'était progressivement estompé pour laisser la place à une conscience, et de plus en plus aiguë, de qui il était. Il n'était plus un esclave anonyme et, s'il avait bien intégré qu'être le conseiller d'une princesse marchande l'obligeait désormais à tenir son rang, être le fils de Shamira des Abysses l'obligeait encore plus. Un orgueil nouveau l'habitait, différent de celui qu'on inculquait aux gladiateurs en même temps que le culte de leur propre personnalité et qui en faisait des esclaves si différents des autres.
Bhaal reste à l'ombre en BM-96 | Zorg allume le feu en S-210 | Darmrok fait la guerre en N-211
Le combat à allonge
Le bloodrager abyssal
L'étroit mousquetaire
Utilisateurs actuellement sur ce sujet
19 Pages123>»
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum.
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum.

| Pathfinder-fr v2 Theme by Styx31, with some icons from fugue
Propulsé par YAF.NET | YAF.NET © 2003-2023, Yet Another Forum.NET