Welcome Guest! To enable all features please Connexion ou Inscription.

Notification

Icon
Error

2 Pages<12
Options
Aller au dernier message Aller au dernier message non-lu
Offline Balaam  
#21 Envoyé le : jeudi 25 février 2021 13:22:38(UTC)
Balaam
Rang : Habitué
Inscrit le : 20/09/2016(UTC)
Messages : 104
Les sessions suivantes ont été reportées sine die suite à la reprise du confinement.

après des ruses de sioux, je suis parvenu à attirer une partie des joueurs sur liber-mundi.org pour faire du JDR play-by-mail. C'est un merveilleux outil, bien que sa technologie soit désuète. nous avons convenu que notre prochaine rencontre sur table devait être de l'action et de la bagarre. c'est donc un excellent moyen de faire tout le roleplay que nous n'aurons pas le temps de faire plus tard.

Ils s'attendaient à un simple chat. ils s sont retrouvés dans de plusieurs forums de discussion avec 6 à 12 autres personnages avec leur illustrations, descriptions et qualités connues publiquement (pnj animés par moi-même). les joueurs adultes ont tellement bien accrochés que je reçois plusieurs sms par jour me signalant qu'ils ont répondu et que c'est mon tour.

nous avons entre autre joué :
  • le troisième conseil de kelmarane
    la fronde des contrebandiers qui ne veulent pas être soumis par la guilde des marchands de katapesh-la-ville
    le ralliement des montagnards et le conseil de tribu pour les recruter comme soldats dans la vieille tour.
    les problèmes de cœur de la femme chat. et les problemes de fric de sa compagne.
    le recrutement de servantes et de courtisanes
    la vie au bar de l’arène marchande.


voici d'ailleurs un extrait que je pense utile comme aide de jeu pour d'autres DM :

Modifié par un utilisateur jeudi 25 février 2021 13:30:31(UTC)  | Raison: typo

Couronne Putréfiée : PJ Paladine de Shelyn 5 (en quête) puis Transmuter 8. campagne arrêtée
Trône Écarlate : PJ Guerrier 11 (décédé), PNJ prêtre 11. campagne arrêtée
Kingmaker : MJ. campagne arrêtée
Éveil du seigneur des runes : MJ. campagne arrêtée
Héritage du Feu : MJ en cours
Offline Balaam  
#22 Envoyé le : jeudi 25 février 2021 13:25:47(UTC)
Balaam
Rang : Habitué
Inscrit le : 20/09/2016(UTC)
Messages : 104
au bar [MOD] - [Vérouiller] - [DEL]


Antares
Posté le 07-05 [Copier dans le Bloc Note] [MOD] - [DEL]
tu crois qu'm' fait peur ?
Je peux le buter depuis l'aut' côté de l'aréne sans toucher ses bouteilles.


Felliped
Posté le 07-05 [Copier dans le Bloc Note] [MOD] - [DEL]
tu peux le faire SI tu te rappelles où tu es et qui tu es.

Enfin, tu fais ce que tu veux. Mais je te conseille de l'observer. son comportement a changé. il ne se conduit plus en esclave.
Edité le 24/02/2021 à 15:37:22 par Felliped


Felliped
Posté le 07-05 [Copier dans le Bloc Note] [MOD] - [DEL]
à part ça, Azaria. vous souhaitiez entendre un poéme ?


Azaria
Posté le 07-05 [Copier dans le Bloc Note] [MOD] - [DEL]
à Antares : (avec un grand sourire) même si ce qu'il y a dans ces bouteilles est assez agréable, cela reste doux à notre liqueur. Maintenant si tu veux encore pouvoir boire un verre, je te suggère de le laisser en vie et d'être plus aimable. étant donné que c'est lui qui te sert. Mais ce n'est qu'un conseil (elle lève son verre et rit). De toute façon en terme d'accueil de gnoll, je suis imbattable.

(elle se retourne vers Felliped, hâte d'un finir avec Antares)

à Felliped : Du moment que le poème peut nous aider à trouver des mines.



Felliped
Posté le 07-05 [Copier dans le Bloc Note] [MOD] - [DEL]
Des mines ?

Oui je connais quelques histoires sur les mines.

Tu as une préférence ?



Azaria
Posté le 07-05 [Copier dans le Bloc Note] [MOD] - [DEL]
Une la plus proche de Kelmaran.


Felliped
Posté le 07-05 [Copier dans le Bloc Note] [MOD] - [DEL]
Mmmh.
Je n'ai rien à dire sur les mines de cuivre dans les pics d'airain. Il y en a partout et elles sont d’une banalité affligeante.

Mais il y a … Les Mines De Zolurket.


Tout le monde sait que Zolurket signifie "la mort noire" en kéléshite. Mais les mines s'appelaient autrefois Tar Urkatha quand les nains y exploitaient le platine.

Tar Urkatha était plus qu'une exploitation minière. À force de creuser la montagne, de grandes grottes et de larges galeries furent bientôt dépourvus du précieux minerai. Alors, les nains descendirent plus bas dans la montagne et occupèrent leurs anciens lieux de travail comme des lieux de vie. Bientôt se fut une véritable ville souterraine qui remplissait le sommet de l'urkatha. Ce qui n'était au départ qu'un lieu de stockage pour les denrées entrantes et le métal sortant devint un lieu d'échange. Des marchands y était installés à demeure. Et des courtiers représentaient de richissimes acheteurs en demande du plus pure, du plus raffiné et du plus rare des platines : le MITHRAL.

Le mithral est un métal argenté plus léger que l’acier mais tout aussi solide. Lorsqu’il est forgé comme l’acier, il peut servir à créer des armures exceptionnelles. Le plus lourd des harnois, quand il est fait de mithral, pèse à peine plus qu'une bonne cuirasse. Il permet des exploits d'agilité et d'adresse impossibles à égaler pour le commun de la cavalerie lourde. On a même vu des magiciens porter des armures de mithral, car leur légèreté handicape fort peu le lancement de sortilège.
La perte gain de poids a peu d'importance pour une arme, évidemment. Si une arme doit être légère, elle l'est déjà. Si elle doit être lourde, l'alléger la rend moins efficace. Mais une arme de mithral a toutes les vertus des armes d'argent. Elles sont le fléau des garous, car leurs entailles ne se referment pas.
Au-delà de son utilité, une pièce d’équipement en mithral est une marque de prestige. Une cotte de maille en mithral est une rançon de roi.


Tar Urkatha devint prospère et donc fort visitée. De nombreuses traditions ont été rapportées par les chroniqueurs.

Par exemple, le Concours de Sonneurs.
Avec le cuivre présent en abondance dans les pics d'airain, le zurna et les trompettes en général était - et sont toujours - des instruments de musiques omniprésents. Il est particulièrement adapté à la communication dans les mines car le son porte loin, et contrairement au tambour, le thème musical reste reconnaissable malgré l'écho.
Les contremaitres avaient pris l'habitude une fois par an de se rassembler dans une chambre souterraine et de vérifier jusqu'où portait leurs appels. Ce furent de véritables ritournelles qui furent utilisées pour les concours, certaines étant plus perceptibles que d'autres. À chaque niveau de la mine, deux juges étaient à l'écoute. Plus il y avait de juges qui entendaient et reconnaissaient le morceau joué et plus grand était le prestige du sonneur.
Il vint un temps où le concours fût ouvert aux sonneurs venus de l'extérieur. Les habitants de Tar Urkatha se rendirent compte très tardivement que le règlement ne disait pas que les sonneurs devaient expressément être d'origine naines. Il y eu un grand scandale l'année où un elfe a battu le champion en titre. Le souvenir de cet évènement a survécu à la cité elle-même. Les relations commerciales furent ébranlées dans les années qui suivirent. Il est dit que les elfes ne tentèrent jamais de reproduire une victoire basée sur un coup de chance. Mais pour les elfes, aucune victoire artistique ne vaut d'être menacé de mort par des gangs de nains éméchés.

Une autre tradition qui nous est parvenue est le Baal-Auroch. Il est probable que ce soit la survivance d'une tradition archaïque commémorant un désastre très ancien.
Du fond de la mine, un nain caché sous un déguisement de grande taille remontait lentement les galeries jusqu’à la surface. Le mannequin d'osier et de tissu qu’il portait sur ses épaules ressemblait à un grand auroch bipède : large poitrine, de grandes cornes et des "bras" articulés fait de corde que le porteur et ses assistants agitaient dans tous les sens. Peut-être cela représentait-il un énorme minotaure ? On ne sait plus.
Chaque fois que le Baal-Auroch atteignait un niveau, les contremaitres de l’étage sonnaient les trompes d'alerte. Alors les enfants jouaient à attaquer le géant d'osier avec des bâtons. Tous les enfants portaient un ballon d'eau attaché sur le thorax. Si les bras flagellants du Baal-Auroch touchait un ballon, celui-ci éclatait, trempant le jeune nain avec de l'eau teintée de rouge et l'éliminant sur le coup.
Bien sûr, aucune stratégie des enfants ne pouvaient vaincre le Baal-Auroch, et aucun nain - eut-il moins de cent ans - n'auraient fui devant un envahisseur. Quand tous les petits combattants étaient cramoisis et couchés à terre, le Baal-Auroch grimpait au niveau suivant. Un goûter était alors offert aux valeureux combattants.



On dit qu’un jour les veines de platine se tarirent. Un puis d’extraction, puis cinq, puis vingt-et un fermèrent leur exploitation. Les fonderies et les forges qui dépendaient du minerai n’y survirèrent pas. Sans les Larmes de la Pierre, qui faisait sa richesse et sa raison d’être, Tar Urkatha perdit sa population.
Plus de courtier ni de marchand. Plus de mineur ni de contremaitre. Plus de sonneur ni de petit combattant.
Les couloirs inusités ne furent plus éclairés. Les niveaux vides d’habitants et de lumière étaient réellement morts et noirs. Bientôt, amener de la nourriture à ce qui restait de la ville devint une charge excessive. Alors les derniers habitants partirent en emmenant leurs ancestrales armures de pierre et le savoir-faire des mineurs de mithral. Mort noire, qui qualifiait la décadence de la ville souterraine en devint le nom.


Mais il se raconte une autre histoire dans les bouges de Katapesh, de Sethys ou de Niswan, là où des ivrognes qui furent mineurs pleurent leur gloire perdue. Les mines contiendraient toujours les précieux minéraux. Mais elles furent abandonnées à cause des morts-vivants qui les hanteraient.
Les détails sont confus et contradictoires.
Pour les uns, ils d’agiraient de mineurs morts dans des éboulements ou un coup de grisou. Trop butés pour admettre qu’ils sont morts, ils continuent à creuser avec leurs pioches fantômes et remontent dans leurs foyers après leur labour, attendant en grommelant que le responsable de leur malheur passe en jugement.
Pour d’autres, les nains ont creusés tellement profondément qu’ils ont abouti dans une cité ensevelie par la chute de la Pierre-Etoile et oubliée durant l’Âge des Ténèbres. Il n’est pas dit s’il s’agirait d’une cité aztlane, thassiloniene, ou issue d’une autre civilisation perdue.

Mis à part quelques monastères disséminés en plein désert, il y a peu de sites remarquables dignes d'intérêt au Katapesh. Le plus connu est certainement le site des mines de Zolurket.

Mais ça vous le saviez déjà.




Antares

Posté le 07-05 [Copier dans le Bloc Note] [MOD] - [DEL]
tout ça sans respirer ?

Modifié par un utilisateur jeudi 25 février 2021 13:32:51(UTC)  | Raison: Non indiquée

Couronne Putréfiée : PJ Paladine de Shelyn 5 (en quête) puis Transmuter 8. campagne arrêtée
Trône Écarlate : PJ Guerrier 11 (décédé), PNJ prêtre 11. campagne arrêtée
Kingmaker : MJ. campagne arrêtée
Éveil du seigneur des runes : MJ. campagne arrêtée
Héritage du Feu : MJ en cours
thanks 1 utilisateur a remercié Balaam pour l'utilité de ce message.
Offline Balaam  
#23 Envoyé le : jeudi 25 février 2021 13:39:29(UTC)
Balaam
Rang : Habitué
Inscrit le : 20/09/2016(UTC)
Messages : 104
xx
Couronne Putréfiée : PJ Paladine de Shelyn 5 (en quête) puis Transmuter 8. campagne arrêtée
Trône Écarlate : PJ Guerrier 11 (décédé), PNJ prêtre 11. campagne arrêtée
Kingmaker : MJ. campagne arrêtée
Éveil du seigneur des runes : MJ. campagne arrêtée
Héritage du Feu : MJ en cours
Utilisateurs actuellement sur ce sujet
2 Pages<12
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum.
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum.

| Pathfinder-fr v2 Theme by Styx31, with some icons from fugue
Propulsé par YAF.NET | YAF.NET © 2003-2021, Yet Another Forum.NET