Welcome Guest! To enable all features please Connexion ou Inscription.

Notification

Icon
Error

41 Pages«<394041
Options
Aller au dernier message Aller au dernier message non-lu
Offline Domrod  
#801 Envoyé le : lundi 6 avril 2020 23:41:55(UTC)
Domrod
Rang : Membre

Inscrit le : 03/05/2015(UTC)
Messages : 888

Lurch
CA : 23/13/20
Endurance : 7/7

37 / 49


Les épaules de Lurch s'affaissèrent. En effet, sa nouvelle transformation paraissait vouloir perdurer. Il n'eut pas le courage de reparler de Sapio : il n'en avait pas l'énergie et Méry étant trop buté sur ce sujet. Tête baissée, il se contenta opiner du chef et de suivre servilement ses compagnons.
thanks 1 utilisateur a remercié Domrod pour l'utilité de ce message.
Offline Boadicee  
#802 Envoyé le : mercredi 8 avril 2020 02:39:43(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué

Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,733

22 Gozran 4716, milieu d'après midi - Hospice de la Demoiselle Bénie


Korvosa - Epidémie


S'assurant que la situation sur place était sous contrôle, ce qui était heureusement le cas maintenant que Gaedren Lamm avait finalement été renvoyé au néant, les Drakes de Korvosa firent un bref détour par l'intérieur du Théumanexus, s'arrêtant de nouveau au laboratoire d'alchimie. Trissia et Teva n'avaient pas cessé leurs travaux, ne s'arrêtant pas malgré l'alerte à l'extérieur. Malheureusement, le Théumanexus n'était pas exactement bien approvisionné en armes alchimiques, et ne disposait pas de feux grégeois. Une fois qu'ils eurent pris quelques minutes pour expliquer la situation à Teva, cette dernière hésita, et tira trois fioles contenant un épais liquide noire de sa sacoche.
« Ca fera l'affaire...si vous connaissez les feux grégeois, vous savez que c'est dangereux...cette substance est considérablement plus inflammable. Faites y très attention. Bonne chance. »



Une fois équipés de quoi déclencher un violent incendie, les Drakes se mirent en route vers la Vieille Korvosa et l'Hospice de la Demoiselle Bénie, inquiets de ce que tout cela pouvait suggérer. Alors qu'ils traversaient le Grand Pont, qui menait jusqu'à la Porte Sud-Est, l'entrée débouchant sur les docks de la Jeggare a proximité de Citadelle Volshyenek, deux nouvelles lueurs écarlates surgirent au dessus de Korvosa, une au dessus de la Pointe Nord, une autre bien plus proche, près des Tuiles.

Le temps qu'ils rejoignent les rues de la ville, ils purent réaliser l'ampleur de ce qui se déroulait et de ce que l'intervention d'Andaisin avait pu provoquer. Les portes de la ville étaient encore gardées, mais les gardes étaient en train de les barricader pour bloquer la sortie de la ville, leur laissant à peine le temps de passer, et des carquois pleins avaient été distribué. Les rues du district Médian était agité, les citoyens sortant de chez eux, bravants la peste pour converser du message que toute la cité venait de recevoir. Quelques patrouilles de gardes parcouraient les rues d'un air inquiet, s'arrêtant près des plus gros attroupements pour demander avec diplomatie aux passants de se disperser pour éviter les risques de contagion. Les choses étaient définitivement agitées, et à plusieurs reprises, ils croisèrent un groupe de citoyens, pour beaucoup des pêcheurs, des dockers et des ouvriers, invectivant les gardes et demandant, la voix chargée de colère, des réponses et des justifications. Il ne faudrait pas grand chose pour que la situation dégénère...mais surtout, les patrouilles de garde devaient peu à peu abandonner les lieux, bon nombre d'entre elles se dirigeant vers les Tuiles. Une rumeur parcourait les rues...une rumeur faites de murmures d'inquiétude et de colère, le bruit des émeutes et des cors de la garde...de nouveau, Korvosa était au bord du chaos.

L'Hospice de la Demoiselle Bénie n'était heureusement pas très loin de l'extrémité du pont, à proximité des Docks Ouest. Le passé du bâtiment, jusqu'à récemment un entrepôt propriété de la famille Arkona, était encore très clair: il s'agissait d'un grand entrepot au toit d'ardoise, solide et trappu, et l'entrée était une solide porte de chaîne clouté. Deux Demoiselles Grises en armure se tenaient de chaque côté de la porte, lames au fourreau, mais vigilantes. Une statue de Sainte Alika se dressait dans une alcôve au dessus de la porte, ses traits sereins et son regard calme veillant sur les passants et les malades qui passaient en contrebas. Même de l'extérieur, l'odeur d'alcool et de médicaments était perceptible, et celle, âcre, de la maladie. Alors qu'ils approchaient, un Médecin Royal en tablier de cuir, son masque d'oiseau sur le visage, sortit et les croisa.

L'Hospice se trouve en G9 sur la carte.

Carte de Korvosa

Modifié par un utilisateur mercredi 8 avril 2020 02:40:15(UTC)  | Raison: Non indiquée

Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Utilisateurs actuellement sur ce sujet
41 Pages«<394041
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum.
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum.

Privacy Policy | Pathfinder-fr v2 Theme by Styx31, with some icons from fugue
Propulsé par YAF.NET | YAF.NET © 2003-2020, Yet Another Forum.NET