Welcome Guest! To enable all features please Connexion ou Inscription.

Notification

Icon
Error

3 Pages<123
Options
Aller au dernier message Aller au dernier message non-lu
Offline Anadethio  
#41 Envoyé le : dimanche 3 mars 2019 01:43:45(UTC)
Anadethio
Rang : Habitué

Inscrit le : 19/06/2015(UTC)
Messages : 567




a guérisseuse accueille les récrimination de son patient avec un sourire amusée. Un instant elle semble hésiter à répondre quelque chose puis hausse les épaules tout en se dirigeant vers l'âtre pour verser un peu de tisane dans deux tasses avant d'en tendre une à Darmrok.

« Buvez. Ca vous fera du bien. »

Puis elle apporte l'autre tasse à Garvin dont le demis-orc réalise que les derniers gémissement de douleurs qu'il avait poussé étaient ceux d'un homme conscient...

« Toi aussi. Elle t'as pas raté cette connasse... Je vais t'aider. »

La tisane est à la fois douce et amère et il ne serrait pas bien dur a quelqu'un ayant quelques connaissances en herboristerie d'y reconnaître, entre autres simple, de l'écorce de saule et le pavot... Mais surtout chaude elle est chaude... Tout en aidant son patient à boire, elle lui parle doucement :

« Bon... Sine à pu s'enfuir mais elle peut-être que Kanin réussira à l'avoir. Kressle... Elle est trop rapide dans la forêt. En tout cas il devrait revenir d'ici une petite heure avec du monde pour aider a vous ramener... Et peut-être qu'il aura mis la main sur les chevaux. »



es heures qui suivent sont floues dans l'esprit du barbare... Les quelques instants de lucidité étant finalement balayés par la douleur... Et peut-être par la tisane... Il a vaguement conscience d'être déplacé jusqu'à un chariot... Puis de voir les branchages défiler au dessus de lui alors que le ciel s'assombrit... La suite en revanche n'est que rêves et cauchemars...


Dans une ville inconnue, Darmrok est attablé dans une taverne, occupé a boire et a se rincer l'oeil lorsque Kressle débarque... De quelques coups de haches elle répand sur le sol les entrailles de l'aubergiste mais aussi de la belle serveuse qui lui avait adressé plusieurs sourires suggestifs après avoir entendu quelques histoires... Il se lève, saisit son épée et se jette sur elle, toutes griffes dehors... Les coups portent mais aucun ne semble lui infliger pire qu'une égratignure... La femme aux haches ne bronche d'ailleurs même pas, continuant son massacre en ignorant les piqûres de moustique qu'il lui inflige...


Il marche dans la forêt mais tout semble étrange... Rien de familier ici. Tout semble à la fois gigantesque et dangereux, bienveillant et affamé... Les feuilles dessinent d'étranges dessins dans le ciel... Et il marche... Depuis combien de temps ? Il a l'impression que ça fait des heures... non... des jours qu'il marche ainsi sans but.


Il est mort glorieusement au combat... Mais son esprit n'est pas partis rejoindre les cieux... Non... Quelque chose le retiens. Il est coincé dans son corps inerte et le sent se décomposer lentement... Sa conscience reste, incapable de recevoir le jugement de Pharasma. Et alors qu'il pensait être encore en train de pourrir il réalise que sa tête, séparée du reste de son corps pend a la ceinture d'une créature décharnée...



Lorsqu'il reviens finalement a lui, Darmrok est dans une chambre... Seul. Il reconnait celle ou il a installé ses affaires au comptoir... A côté de lui un broc remplis de tisane et un peu de gruau. Il fait jour et il entend des voix a l'étage en dessous.



Régénération naturelle et soins permettent à Darmrok de récupérer 6 PVs pendant la nuit. Il reste cependant fatigué.
Offline Guigui  
#42 Envoyé le : dimanche 3 mars 2019 18:34:35(UTC)
Guigui
Rang : Staff

Inscrit le : 28/02/2013(UTC)
Messages : 6,343

Darmrok
rage berserk : 13/13
CA : 18 | C : 12 | D : 16
RÉF:16 | VIG:19 | VOL:16

5 / 19


Darmrok se passe une main sur le visage et secoue la tête comme un chien qui aurait reniflé du poivre. Quel horrible rêve ! Il lui rappelle la bataille, celle au cours de laquelle il s'est réveillé, étouffant sous les cadavres de ses amis et de ses ennemis mêlés. Celle au cours de laquelle il aurait dû mourir, mais n'est pas mort. A moins qu'il ne soit réellement mort ce jour-là ? Est-ce que tout ce qui lui est arrivé depuis n'est que l'errance sans fin de son esprit sans repos ?

« Raaaaaaaah... » Un long grognement guttural sort de sa gorge, comme une protestation d'une partie de lui-même à l'égard d'une autre partie. Arrête de gamberger. Tu es là, ici et maintenant. Tu es vivant. Tu es soigné.

Soigné, certes... Mais la douleur est encore vive, et il ressent toujours une grande lassitude. Il est loin d'être remis. Il regarde par la fenêtre, incapable de déterminer à quel moment de la journée correspond la luminosité qu'il perçoit. Il reste là un moment, essayant de rassembler ses souvenirs. Ce qu'il craignait est bien arrivé : il a été transporté ici comme un vulgaire paquet. Ça a dû être du plus bel effet. Quelle honte : le puissant Darmrok, incapable de rentrer sur ses deux jambes... Il inspire fortement pour chasser cette pensée désagréable, mais stoppe aussitôt, un éclair de douleur saillant dans son côté gauche.

A côté de lui, un bol de gruau et.. à boire. La personne qui lui a laissé ça a eu l'intelligence de le déposer du côté de son bras valide. Il a soif. Très soif. Il s'empare du broc et le porte à sa bouche, buvant en longues goulées. La tisane coule sur sa barbe et sa poitrine, mais il n'en a cure. Il avise ensuite le gruau, et l'attrape pour lui faire un sort. Il n'a pas vraiment faim, en revanche, et le gruau est fade, mais pour guérir, il faut manger.

Une fois rassasié, il se met en tête de se lever. Il y a du monde en dessous, et il est temps d'aller aux nouvelles. Il cherche sa chemise, mais ne la voit nulle part. Il peste... Que diable ont-ils fait de sa chemise ? Son armure est là, posée dans un coin, couverte de sang séché. Le sien et celui de ses ennemis. Avec peut-être un peu de sang de Garvin, également. Il faudra qu'il s'en occupe. En attendant, sa cuirasse constitue son seul vêtement. Il s'en saisit, la lève au-dessus de lui pour l'enfiler et... la repose avec un rictus de douleur. Mettre son armure lui demande de mettre son bras blessé dans une position qu'il ne peut manifestement plus prendre. Un sentiment d'impuissance l'envahit. Rageusement, il jette son armure à terre. Ce n'est nullement la nudité qui le gêne, mais l'incapacité, en cet instant, d'assurer sa propre défense si jamais le combat venait à lui. Si les bandits attaquaient maintenant, faudrait-il qu'il se réfugie à la cave, avec les femmes et les enfants ?

Après un instant d'introspection, il finit par se résoudre à cette impuissance. Il faut qu'il se fasse une raison. Même les meilleurs guerriers ne peuvent être tout le temps en état de se battre. Il s'est battu. Il a remis sa vie entre les mains du Grand Dieu, et le Grand Dieu a décidé qu'il devait être blessé. Il doit apprendre quelque chose de ce qui s'est passé dans la forêt. Il doit apprendre quelque chose de ce combat contre Kressle, une meilleure guerrière que lui.

Il se lève lentement, difficilement, avant de se diriger vers la porte de sa chambre, vêtu seulement de son pantalon. Dans le couloir, il se dirige vers l'escalier menant au rez-de-chaussée, d'où montent plusieurs voix distinctes.

Modifié par un utilisateur dimanche 3 mars 2019 18:36:47(UTC)  | Raison: Non indiquée

Bhaal reste à l'ombre en BM-96 | Zorg allume le feu en S-210 | Darmrok fait la guerre en N-211
Le combat à allonge
Le bloodrager abyssal
L'étroit mousquetaire
Offline Anadethio  
#43 Envoyé le : dimanche 10 mars 2019 21:49:01(UTC)
Anadethio
Rang : Habitué

Inscrit le : 19/06/2015(UTC)
Messages : 567



lors qu'il descend l'escalier, Damrork entend les voix qui se tarissent alors que tous lèvent les yeux pour voir qui arrive... Dans la pièce attendent Svetlana, Kannin, Oleg, Liamca ainsi que maître Kleg... Et c'est la maîtresse des lieux qui prend la parole en premier...

« Bienl'vla ! J'mdisais bien qu'un gaillard c'mça c'pvais pas r'ster au lit t't'la j'rnée... V'nez donc v'z'soir qu'j'serve qu'chose d'chaud. V'ez d'la vein j'dit. V'ins d'finir d'mger et c'pas 'core froidit. »

Et la voilà qui se dirige vers les cuisines pour en ramener un tranchoir avec de la purée et une imposante tranche de viande... Pendant ce temps, les hommes saluent l'arrivant d'un signe de tête... Et, étonnement, c'est Kannin qui prend la parole en premier, bientôt suivi de Liamca.

« Content d'vous voir sur pied... »

« Contente également. Et victorieux de surcroît... Quoi que vous en pensiez. Cayla m'a plus ou moins raconté ce qui s'était passé... Mais je la soupçonne d'être meilleur pour enjoliver les faits que pour faire un rapport factuel. »
Offline Guigui  
#44 Envoyé le : mercredi 13 mars 2019 00:40:27(UTC)
Guigui
Rang : Staff

Inscrit le : 28/02/2013(UTC)
Messages : 6,343

Darmrok
rage berserk : 15/15
CA : 18 | C : 12 | D : 16
RÉF:16 | VIG:19 | VOL:16

8 / 25


Darmrok balaie la salle du regard, s'attardant brièvement sur chacun des visages qui le scrutent avant d'achever de descendre l'escalier d'un pas précautionneux, mais en prenant soin de ne pas se tenir à la rambarde. Être faible ne signifie pas qu'il faille faire étalage de sa faiblesse.

Tandis que Svetlana disparaît dans les cuisine, le demi-orc rend leur signe de tête à tous ceux qui lui en adressent un, avant de s'asseoir lentement à la table. « Pas trouvé ma chemise, désolé, » bredouille-t-il, réalisant qu'il y a des femmes dans l'assemblée. Il devine qu'elles en ont vu d'autres, mais il a compris depuis longtemps que les humains ont un sens de la pudeur plus développé que les orcs.

« Je sais pas... » Hasarde-t-il en réponse aux semi-félicitations de Liamca, mais comme celle-ci ne semble pas comprendre si cette réflexion se rapporte à la relation que Cayla a fait de l'embuscade ou à la question de savoir si elle s'est soldée par une victoire ou non, il se résout à faire l'effort de préciser : « je sais pas ce que Cayla vous a dit... Et je sais pas si c'est une victoire. » A ce moment, Svetlana revient avec son repas. Il s'interrompt pour la laisser le servir. Il n'a toujours pas faim, surtout avec ce bol de gruau dans le ventre, mais manger hâtera sa guérison, et il n'a pas envie de décevoir la maîtresse de maison. Alors il pique dans la pièce de viande, en découpe un large morceau et l'enfourne.

« En tout cas, avec deux morts de leur côté, ch'est pas une défaite, ch'est chûr. » Après avoir avalé, il continue. « La Jeane a fait son boulot, elle les a repéré et on a eu le temps de se placer tranquillement. Malheureusement, ils nous ont repéré assez vite quand ils ont été à portée de tir. La Jeane et une de leurs archères - Sine, je crois - se sont transformées l'une l'autre en pelotes d'épingles dès le début. Kressle et ses potes n'ont pas l'air d'aimer plus que moi les tourne-casaque, parce qu'ils ont essayé de se faire Garvin avant quiconque. Le gars s'est bien battu, même si je suis pas sûr qu'il soit fait pour ça, » déclare-t-il sur un ton qui ne manque pas de respect pour l'intéresé.

« Cayla et Kannin étaient plus loin, mais moi j'ai foncé sur Kressle pour essayer de l'avoir très vite, et coup sur coup je lui ai collé deux bonnes mornifles avec ma hache. Mais cette garce est une dure à cuire et elle bouge bien. Elle était jamais tout à fait là où je l'attendais. Elle nous a rendus la monnaie de notre pièce, à Garvin et à moi. En fait... » Il s'interrompt un instant, comme perdu dans ses pensées. « En fait, si j'avais été tout seul, elle m'aurait sans doute allongé sur place. Elle est vraiment forte. Mais comme je lui ai bien fait pisser le sang et qu'elle avait pas l'air de vouloir mourir, elle s'est barré pour laisser le champ à ses hommes. Je les ai vu venir, mais j'ai pas pu les empêcher de se mettre de part et d'autre de moi et de me suriner sévère, » dit-il d'un air sombre en désignant le pansement ensanglanté qui entoure son large torse. « J'ai senti que j'étais au bout mais je voulais pas partir comme ça, alors j'ai quand même réussi à me faire celui qui m'avait planté. Je l'ai chopé et je lui ai ouvert la gorge avec les dents, à c't'enculé ! » Gronde-t-il avec chaleur, alors que la rage de la bataille remonte à la surface de ses souvenirs.

« Après... J'étais dans les vapes, donc je peux plus vraiment vous raconter. Garvin est tombé à son tour, mais l'autre connard c'est Cayla qui l'a eu avec ses flèches, et Kannin avec sa magie. Apparemment, Kressle a voulu revenir pour achever le travail mais Kannin lui a fait comprendre qu'elle avait intérêt à sauver ses miches. Et voilà, » achève-t-il. « On n'était pas loin de l'avoir, on était vraiment à ça, » fait-il en montrant deux doigts, laissant transparaître sa frustration. « elle était bien meilleure que tous les autres. Je la voulais ! Ça, ça aurait été une vraie victoire. »

Darmrok semble alors réfléchir à ce que les choses auraient été si son souhait s'était réalisé, avant de découper à nouveau un large morceau de viande et de le porter à sa bouche.
Bhaal reste à l'ombre en BM-96 | Zorg allume le feu en S-210 | Darmrok fait la guerre en N-211
Le combat à allonge
Le bloodrager abyssal
L'étroit mousquetaire
Offline Anadethio  
#45 Envoyé le : mercredi 13 mars 2019 18:37:45(UTC)
Anadethio
Rang : Habitué

Inscrit le : 19/06/2015(UTC)
Messages : 567



i la pudibonderie n'est pas l'un des traits de caractère qui viendrait naturellement à l'esprit pour parler de Svetlana... et en ce qui concerne l'absence de chemise, elle porte sur le demis-orc un regard amusé et surtout appréciateur qui ne manque pas de faire lever à son maris les yeux au ciel... Elle répond avec bonhomie :

« C'mon fait. L'avait b'soin d's'faire l'ver pis r'priser... »

Pendant le récit de Darmrok, elle écoute dans un premier temps avec attention puis tourne finalement les talons avec une grimace lorsqu'il évoque la manière dont il a finalement perdu pied... Et alors qu'il conclut, Kannin apporte quelques informations sur ce qui s'est passé après :

« Kressle... J'ai essayé de la rattraper mais... Impossible : elle était plus rapide que moi. Quand c'est devenu évident j'ai remonté le chemin qu'ils avaient pris... Et j'ai récupéré leurs chevaux. Tous. L'archère est arrivée et a voulu m'avoir par surprise mais... Inutile d'épiloguer. »

Son ton est sombre... Visiblement lui non plus n'est pas satisfait de la situation et c'est l'intervention de la sergent qui ramène une atmosphère plus positive :

« Vous ne devriez pas vous en faire autant. Ce n'est pas une victoire totale mais elle reste décisive. Oui. Il est évident qu'elle ne se laissera plus prendre avec une embuscade aussi simple... Mais vous semblez oublier qu'elle n'est pas votre ennemie. Simplement un lieutenant. »

Elle marque une brève respiration pour observer les réactions que provoque son assertion puis enchaîne pour expliquer sont point de vue alors que Svetlana reviens avec une bouteille...

« Déjà... Et bien Kannin l'a privée de sa monture. Blessée et à pied il lui faudra du temps pour faire son rapport... Mais surtout... Et bien il faut qu'elle ose revenir devant le Seigneur Cerf la queue entre les jambes. Sans quoi... Et bien elle vas devoir trouver d'autre brigands a recruter avant de poser le moindre problème. »
Offline Guigui  
#46 Envoyé le : mercredi 13 mars 2019 22:30:00(UTC)
Guigui
Rang : Staff

Inscrit le : 28/02/2013(UTC)
Messages : 6,343

Darmrok
rage berserk : 15/15
CA : 18 | C : 12 | D : 16
RÉF:16 | VIG:19 | VOL:16

8 / 25


Darmrok lève les yeux vers Svetlana alors qu'elle intervient pour éclaircir le mystère de la chemise disparue. Il ne prête pas attention au regard qu'elle porte sur lui, mais lui adresse un hochement de tête reconnaissant. « Ah ben... Merci. C'est vrai qu'avec tout ce sang... » Il tait cependant le fait qu'il ne l'a pas lavée depuis son arrivée à Restov, soit plus de deux semaines. La vie d'errant ne permet pas le même confort que ce à quoi sont habitués les gens bien installés. Et puis... Quelques poux n'ont jamais tué personne, et il a le cuir épais.



Lorsque Liamca intervient pour rappeler que Kressle n'est qu'un lieutenant du Seigneur Cerf, Darmrok ne dit rien mais cesse un instant de mastiquer. Manifestement, la sergente ne comprend pas. Il la regarde, mais il ne trouve pas tout de suite les mots qui conviennent. Alors il la laisse finir.

« D'accord, si t'as buté l'archère, alors c'est trois morts pour eux et aucun pour nous, si Garvin et la Jeane s'en sont tirés, » répond-il à l'adresse de Kannin. Ces deux-là, il les a vus assez mal en point la veille, et certains blessés ne passent pas la nuit lorsqu'ils ne sont pas correctement soignés. Mais le hochement de tête affirmatif de son étrange compagnon lui confirme qu'à défaut d'avoir des talents de prêtresse, Cayla connaît bien la médecine.

« J'avoue, ça commence à ressembler à une vraie victoire. Mais vous méprenez pas, » prévient le demi-orc en levant sa fourchette à deux dents devant Liamca, « bien sûr qu'elle est notre ennemie. Mon ennemie, en tout cas. Ils m'ont bien dit, à Restov : ce seigneur Cerf doit être éliminé, et ses gens avec lui. C'est bien une guerre qu'on mène,  » déclare-t-il sur un ton qui se veut définitif.

Darmrok laisse passer un instant, le temps d'avaler une autre bouchée, avant de reprendre. « Mais je ne la déteste pas. Pourquoi je le ferais ? Au contraire, elle a tout mon respect. Qu'elle soit une salope ou une sainte, je m'en fous. Elle sait bien se battre, elle est même meilleure que moi, et elle m'a offert un beau combat hier. J'ai peut-être failli y rester, mais j'ai beaucoup appris face à elle. J'espère qu'elle voudra sa revanche. Si Gorum m'en donne la chance un jour, j'aimerais lui porter le coup de grâce et voir la vie quitter ses yeux. Alors je l'enterrerai selon les rites, si elle s'est battue avec honneur. On peut être ennemis et se respecter. »

Pendant un instant, son étrange manifeste laisse place au silence, seulement troublé par les bruits de mastication qu'il produit. Sa pièce de viande est largement entamée mais il n'en peut plus, et c'est bien le signe qu'il est loin d'être remis. Il se tourne vers Svetlana, l'air embarrassé. « Je... J'suis désolé, j'arrive pas à finir... »
Bhaal reste à l'ombre en BM-96 | Zorg allume le feu en S-210 | Darmrok fait la guerre en N-211
Le combat à allonge
Le bloodrager abyssal
L'étroit mousquetaire
Offline Anadethio  
#47 Envoyé le : samedi 23 mars 2019 00:24:21(UTC)
Anadethio
Rang : Habitué

Inscrit le : 19/06/2015(UTC)
Messages : 567



'est avec un regard qui hésite entre l’amusement et la résignation somme toute assez proche de celui qu'elle avait lancé a Owain lorsqu'il avait exprimé son point de vue quand a sa loyauté que Liamca écoute la réponse de Darmrok... Ce en quoi elle se montre bien plus mesurée que Kannin qui porte sur lui un regard tout bonnement sidéré... D'une voix ferme, elle répond :

« Je ne doute pas du respect que vous lui portez... Mais dans le cadre d'une guerre il est bon d'évaluer toujours quel sera le prochain combat. »

De son côté Kannin se contente finalement d’émettre un léger grognement au sens indéfinissable avant de hausser les épaules... Il saute sur l'occasion que la maîtresse de maison lui offre en revenant pour s’éclipser, expliquant simplement qu'il vas donner un coup de main dehors. Svetlana d'ailleurs à tôt fait de retrouver sa contenance en affirmant avec aplomb :


« V'z'en faites pas... C'z'vez pris un sacré m'vais coup... J'srais 'reuse d'r't'ver vot' appétis... C'bo a voi mais 'tendant v'dvriez v'rposer... L'z'autres d'vraient finir par r"vnir et ce s'rais d'mage qu'y vous trouv' pas s'pied nan ? »

Et la voilà qui, manu-militari, entreprend de guider l'imposant demis-orc jusqu'à son lit...

Modifié par un utilisateur samedi 23 mars 2019 00:25:56(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Guigui  
#48 Envoyé le : dimanche 24 mars 2019 22:31:12(UTC)
Guigui
Rang : Staff

Inscrit le : 28/02/2013(UTC)
Messages : 6,343

Darmrok
rage berserk : 15/15
CA : 18 | C : 12 | D : 16
RÉF:16 | VIG:19 | VOL:16

8 / 25


A mesure qu'il expose son point de vue, Darmrok sent le malaise s'installer chez ses interlocuteurs. Il le voit à leurs expressions et dans leur regards, mais peu lui chaut : il n'est pas venu dans les Terres Volées pour récolter des suffrages. Liamca, fidèle à elle-même, lui fait une réponse très mesurée, mais il sent bien qu'elle n'en pense pas moins. Quant à Kannin, il a l'air de se demander qui est ce fou que Restov leur a envoyé. D'ailleurs, il profit de la première occasion pour s'éclipser, mais Darmrok n'en a cure. Il sait que la plupart des habitants des terres moins rudes que le Belkzen ne sont pas prêts pour certaines vérités.

Il s'apprête à développer sa pensée à Liamca, puisqu'elle lui fait l'honneur de ne pas le planter là, mais Svetlana ne lui en laisse pas l'occasion : elle l'attrape par son bras valide avec la ferme intention de le raccompagner jusqu'à sa chambre. Comme s'il divaguait sous l'effet de la fièvre ! Damrok veut protester, professer qu'il se sent parfaitement bien mais, à vrai dire, ce n'est pas tout à fait le cas : il se sent las et aurait bien besoin de digérer tranquillement ce qu'il vient d'avaler. Il prend une grande inspiration résignée et se lève pour suivre son hôtesse. Mais au bout de trois pas, s'apercevant qu'elle a l'intention de le faire marcher jusqu'en haut, il se dégage doucement mais fermement. « Z'êtes gentille, ma'ame Svetlana, mais je peux marcher tout seul, je suis pas encore cuit. Je vais me reposer, vous inquiétez pas. Merci pour vos bons soins. A plus tard. »

Il emprunte alors l'escalier, mettant un point d'honneur à ne pas se hisser en s'aidant de la rembarde, mais il monte lentement et chaque marche lui coûte. Le sang bat ses tempes, il a la tête qui tourne. Il a peut-être présumé de ses forces. Finalement, il arrive à sa chambre, presque essoufflé et, après avoir fermé la porte, il s'écroule sur son lit pour faire un somme...
Bhaal reste à l'ombre en BM-96 | Zorg allume le feu en S-210 | Darmrok fait la guerre en N-211
Le combat à allonge
Le bloodrager abyssal
L'étroit mousquetaire
Utilisateurs actuellement sur ce sujet
3 Pages<123
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum.
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum.

Privacy Policy | Pathfinder-fr v2 Theme by Styx31, with some icons from fugue
Propulsé par YAF.NET | YAF.NET © 2003-2020, Yet Another Forum.NET