Welcome Guest! To enable all features please Connexion ou Inscription.

Notification

Icon
Error

15 Pages123>»
Options
Aller au dernier message Aller au dernier message non-lu
Offline Septimus-  
#1 Envoyé le : lundi 5 novembre 2018 15:24:52(UTC)
Septimus
Rang : Habitué

Inscrit le : 26/08/2014(UTC)
Messages : 2,544



Le petit groupe s'était rapidement préparé, vendant à la sauvette autant que possible de leur butin en essayant de ne pas attirer les soupçons de Balabar. Celui-ci avait rapidement répondu par une missive livrée chez Allustan.

Cite:
« Allez-y, mais ne croyez pas que vous pourrez m'échapper si jamais je découvre que vous m'avez menti... »


La missive n'était pas signée, mais le message était clair : Balabar les croyait mais autant qu'il pouvait croire qui que ce soit, c'est à dire très peu... Peu importe, une fois de l'équipement de voyage et de camping acheté par Allustan, ainsi que des denrées pour préparer des repas, Allustan et le petit groupe partirent à l'aube moins de 48h après leur sortie de la mine maudite de Dourstone.

En sortant de la petite ville, ils entendirent bien quelques rumeurs comme quoi Moonmedow avait disparu de sa maison, mais leur petit groupe était trop pressé de sortir de ce ramassis d'ordures qui avait été leur seul horizon pendant trop longtemps. Broutefleur était leur seul animal de bât qui les accompagnait. Allustan avait insisté pour marcher à pied : il n'était pas à l'aise sur un cheval, et il leur dit qu'il avait toujours pris pour habitude de voyager à pied. Il leur dit toutefois qu'il avait préparé plusieurs sortilèges utiles si jamais il leur fallait accélérer le pas, voire fuir un danger quelconque. Quand bien même l'arrière pays était beaucoup plus sûr qu'il y avait quelques années lors des Guerres de Greyhawk qui ont fini il y a une dizaine d'années, il y a toujours des monstres ou des tribus d'humanoïdes en maraude, d'où l'utilité des troupes stationnées à Lac Diamant mais aussi du Donjon de Noirmur.

Il y a environ deux jours de voyages jusqu'au Donjon en suivant la piste sinueuse et rocailleuse qui coule entre les Collines aux Tumulus. Le premier jours se passe bien et Allustan démontre ses capacités magiques en invoquant le soir venu une petite maisonnée suffisant pour les loger tous, y compris Broutefleur, pour passer la nuit dans un vrai lit même en voyage.

Le lendemain, la maison disparait une fois le petit déjeuner servi par un serviteur invisible. L'estomac rempli et en forme après une nuit complète, le groupe repart. Normalement, ils devraient arriver au Donjon avant la tombée de la nuit. Riant et blaguant qu'une vie de voyage comme là serait meilleur que dans les masures de Lac Diamant, le groupe avance à bon pas.

Alors que la journée s'allonge et tire vers sa fin, comme leur voyage, le groupe est embêté par un nombre croissant de mouches. Le groupe pense que c'est simplement la proximité du marais, mais quelques minutes plus tard c'est l'odeur du bois brûlé et l'odeur métallique du sang. Alors que le doute se disperse, le groupe franchit un dernier lacet pour arriver en vue du Donjon.

Mais celui-ci brûle.

À quelques centaines de mètre de là où ils sont, le Donjon est entouré par plusieurs dizaines d'hommes-lézards, trente au moins. Plusieurs corps d'entre eux, percés de carreaux, certains carbonisés, gisent tout autour du Donjon. Les portes du Donjon ont manifestement été forcées mais, chose heureuse, tout aussi manifestement réparées rapidement. Il semble que la bataille soit encore en cours, ou peut-être en pause car il n'y a pas de combats actuellement.

Le Donjon de Noirmur domine une colline. Des étables, qui brûlent, sont sur son côté, à moitié creusées dans la roche, leurs portes vers le nord grandes ouvertes, des cadavres à l'intérieur. Le Donjon lui-même est formé d'une tour de trois étages et, Allustan vous l'a dit, d'un vaste sous-sol enterré sous la collines. Des formes sont visibles sur les créneaux, tirant de temps en temps un carreau ou une flèche vers les adversaires à flanc. À flancs de colline, des épieux dressés empêchent un assault frontal de cavalerie, mais les hommes lézards ne sont pas montés, juste armés de gourdins, de bouclier et de javelots.

Autour de la colline, l'espace est vide mis à part quelques arbres morts et quelques gros cailloux qui proposent peu d'endroits pour se cacher. Le sol est couverte d'une herbe courte faisant une centaine de mètres de rayon autour de la colline. À l'est et à l'ouest, cette couronne d'herbe devient un par terre de cailloux de toute formes. Au nord, la route se perd dans des petits collines et vallons. Au sud, l'herbe devient rapidement jaune et rongé par le marais qui s'étend à perte de vue vers le sud.

À l'ouest, le soleil va se coucher d'ici une petite heure.

Allustan est saisi d'effroi à la vue de ce carnage.

« Il faut prévenir la milice au plus vite, ce n'est peut-être qu'un début... »

Vous êtes à environ 500 mètres de la colline. Personne ne vous a vu, mais vous ne voyez pas grand chose des détails de la situation si vous n'approchez pas.

Modifié par un utilisateur lundi 19 août 2019 14:27:13(UTC)  | Raison: Non indiquée

Annonce
Offline Thoulkas  
#2 Envoyé le : lundi 12 novembre 2018 15:06:11(UTC)
Thoulkas
Rang : Habitué

Inscrit le : 04/08/2015(UTC)
Messages : 2,961

Camille
CA 20 (C12 , D18)
Flexibilité : 5/5
Sorts Nv1 : 8/8
Sorts Nv2 : 5/5
For+3 Ref+3 Wil+5

43 / 43


Camille parlait comme à son habitude calmement, sans réellement être certain que sa voix était facile à entendre et comprendre. «  Pensez-vous pouvoir vous approcher ? Je peux aider avec une nappe de brouillard mais vous n’y verrez pas plus.
Appeler la garde serait une bonne chose mais le temps semble manquer, je pense qu’il faut agir au plus vite.  »


Il regarda alors chacun au niveau de leur bouche afin de voir qui allait prendre la parole.

Modifié par un utilisateur lundi 12 novembre 2018 15:12:52(UTC)  | Raison: Non indiquée

Le ridicule ne tue pas et ce qui ne tue pas rend plus fort, donc le ridicule rend plus fort Laugh
Les blagues faut toutes les faire on ne sait jamais qu'il y ait une bonne. Laugh
thanks 1 utilisateur a remercié Thoulkas pour l'utilité de ce message.
Offline MRamius  
#3 Envoyé le : lundi 12 novembre 2018 17:12:27(UTC)
MRamius
Rang : Habitué

Inscrit le : 03/04/2011(UTC)
Messages : 2,128
Localisation : Cannes, 06

Godrek
CA19 (C16,D13)
Ref+4 Vig+6 Vol+7
Ferveur: 5/5
Bénédiction:6/6

38 / 38


Depuis toujours et même à cette distance, le feu exerçait sur Godrek une fascination magnétique. Machinalement le prêtre porta sa main gauche sur son flanc droit; à l'endroit même où, quelques années auparavant, le souffle du Dargon avait laissé une marque indélébile en détruisant son village. Jamais tout à fait cicatrisée , jamais complétement ouverte, la brûlure était à lui, en lui, pour lui. De cette douleur divine était née sa vacation, leurs vocations, à Camille et à lui. Mais chacun tirait des événements passés une vision bien différente du présent.

Les voix de ses compagnons tirent Godrek de sa torpeur et c'est bien à regret qu'il quitte les flammes des yeux ... pas tout à fait sûr de comprendre ce qu'il se dit alors, il demande « Les gardes sont au courant je pense, on les voit tirer du haut des remparts et la milice, le temps qu'on fasse le trajet en sens inverse ... ils ont probablement une volière non ? ou certainement que votre ami mage aura eu le temps de prévenir par chez nous ... enfin j’espère ...  » il laisse les mots en suspens avant de rependre ... en fin tacticien ... « C'est une manœuvre plutôt ambitieuse, chacun de ces 30 'cailleux vaut au moins 3 hommes à nous ... et cette fortification de fortune ne me semble pas pouvoir tenir un assaut de plus, rester dans le fort sera du suicide ... Allustan, avez-vous connaissance d'une poterne ? »

Modifié par un utilisateur lundi 12 novembre 2018 17:46:58(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline vrock34  
#4 Envoyé le : mardi 13 novembre 2018 09:55:03(UTC)
Vrock34
Rang : Habitué

Inscrit le : 07/03/2012(UTC)
Messages : 9,460

Ghorghor
Rage : 14/14
CA 19, 12c, 18s

49 / 49



oyager avec un mage de la réputation d'Allustan apportait une relative sécurité. Le petit groupe ne pouvait le nier. Toutefois, cela faussait les sensations que chacun pouvait ressentir. En tout cas, tel était ce qu'éprouvait le semi-orque.

En effet, depuis qu'il avaient quitté la tranquillité de leur village pour fouiller des mines et autres tertres, Ghorghor et ses compagnons avaient découvert en partie ce qu'ils recherchaient. L'aventure. Elle apportait son lot de frissons et de dangers. Cela s'accompagnait aussi d'un certain plaisir, probablement du à l'adrénaline. La présence du puissant mage en diminuait l'effet. Sans compter la nuit passée dans un endroit hors du temps et probablement dépourvu de danger. Le barbare n'en restait pas moins fier de se trouver à ses cotés.

Après deux journées de voyage, ils purent enfin apercevoir le fort vers lequel ils se dirigeaient. La situation n'était pas des plus brillantes. Lorsque le mage se fut écrié, Ghorghor s'exclama, rejoignant Camille et Godrek dans leur analyse. « La milice ! Quelle milice ? Celle de Fort Diamant ! Mais, ils seront tous morts d'ici qu'elle puisse intervenir ! Si tant est qu'elle intervienne ! Je crois que nous ne disposons pas d'autre choix que de venir en aide aux hommes qui sont piégés là-dedans ! »

Déjà, le semi-orque réfléchissait à ce qu'ils pouvaient faire. Ils étaient cinq face à une trentaine de ces créatures. « D'ici, ces hommes-lézards ne semblent pas avoir d'autres armes que leur masses sommaires. Nous pourrions les tirer comme des lapins tant qu'ils sont éloignés puis on gèrera ceux qui finissent par nous atteindre. Ainsi, ils seraient pris entre deux feux. »

Joignant le geste à la parole, Ghorghor avait saisi l'arc dont il était désormais équipé. Il encocha une flèche et attendit le feu vert de ses compagnons.

Modifié par un utilisateur mardi 13 novembre 2018 10:00:04(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline MRamius  
#5 Envoyé le : mardi 13 novembre 2018 18:14:49(UTC)
MRamius
Rang : Habitué

Inscrit le : 03/04/2011(UTC)
Messages : 2,128
Localisation : Cannes, 06

La fougue du jeune sang-mêlé n'était plus à prouver mais ... « Patience est mère de toutes les vertus, patience mon ami ... et à cette distance, moi même,  » il pose la main sur son arc nervuré de runes « sans l'aide du Grand Dragon de Platine, serais bien en difficulté de menacer le moindre d' entre eux ... » sourire pincé il.jeta un rapide coup d'oeil à Camille que l'évocation de son allégeance avait tendance à irriter puis, il retourna vers le mage pour attendre réponse à sa question.

Modifié par un utilisateur mardi 13 novembre 2018 18:19:29(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Thoulkas  
#6 Envoyé le : mercredi 14 novembre 2018 10:20:24(UTC)
Thoulkas
Rang : Habitué

Inscrit le : 04/08/2015(UTC)
Messages : 2,961

Camille
CA 20 (C12 , D18)
Flexibilité : 5/5
Sorts Nv1 : 8/8
Sorts Nv2 : 5/5
For+3 Ref+3 Wil+5

43 / 43


Camille serra le poing à l’évocation du dragon, surtout si bien articulé de la part de son compagnon, pour être certain qu’il lise bien sur ses lèvres. «  Que Kord vous bénisse dans ce cas, si jamais ton lézard n’écoute pas tes prières.  »

Il avança de quelques pas, observant la scène. «  Il faut attirer une partie de l’armée pour permettre aux assiégés de sortir et donc de le serrer dans un étau vous ne pensez pas ? Reste à voir combien ils sont dedans…  »
Le ridicule ne tue pas et ce qui ne tue pas rend plus fort, donc le ridicule rend plus fort Laugh
Les blagues faut toutes les faire on ne sait jamais qu'il y ait une bonne. Laugh
Offline vrock34  
#7 Envoyé le : mercredi 14 novembre 2018 13:33:58(UTC)
Vrock34
Rang : Habitué

Inscrit le : 07/03/2012(UTC)
Messages : 9,460

Ghorghor
Rage : 14/14
CA 19, 12c, 18s

49 / 49



horghor regarda Godrek en souriant. « Je sais bien qu'ils sont trop loin ! Mais, mes jambes peuvent me rapprocher. Si on est tous d'accord pour les aider, il ne faut pas tergiverser. Portons-nous à la bonne distance et grillons quelques lézards ! »

Modifié par un utilisateur mercredi 14 novembre 2018 13:34:48(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline MRamius  
#8 Envoyé le : mercredi 14 novembre 2018 19:23:56(UTC)
MRamius
Rang : Habitué

Inscrit le : 03/04/2011(UTC)
Messages : 2,128
Localisation : Cannes, 06

Godrek
CA19 (C16,D13)
Ref+4 Vig+6 Vol+7
Ferveur: 5/5
Bénédiction:6/6

38 / 38


Godrek répondit au sourire d'un clin d’œil complice et ne se formalisa pas de la tentative de provocation, bien désuète après toutes ces années, d'un Camille tout en réactions réactions viscérales, sans doute à juste titre d'ailleurs, il pouvait le comprendre.

Et levant les yeux au ciel, cherchant parmi les nuages « Bahamut suit mes pas ... j'aimerai tout de même être certain que ceux du fort vont appuyer notre initiative, méfions nous toujours, un chef de guerre pourrait bien se cacher parmi eux, trouvons le et décapitons ce contingent pour commencer ...  »

  • Jet de perception, un lézard semble-t-il se détacher du lot (arme-armure-banière) ? : 1d20+10 donne [8] + 10 = 18

Modifié par un utilisateur mercredi 14 novembre 2018 20:13:28(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Rhajzad  
#9 Envoyé le : lundi 19 novembre 2018 23:13:43(UTC)
Rhajzad
Rang : Habitué

Inscrit le : 22/10/2013(UTC)
Messages : 1,198

Méliane
CA 13 (C13, D11)
N1:4/4N2:3/3N3:2/2
Réf+5 Vig+4 Vol+6

27 / 27

Méliane tenait la bride de Broutefleur, répondant à Allustan avec une moue préoccupée :
« Maître, la milice n'arrivera jamais à temps. Nous avez vous menés jusqu'ici pour nous faire rebrousser chemin ?
Ne connaîtriez-vous pas un accès caché à cette forteresse, où quelque autre moyen de passer... sans avoir besoin de charger ce bataillon d'hommes bêtes ? »

Pinçant les lèvres, elle tourne alors son regard d'acier bleuté vers les garçons en concluant avec un ton glacial, qui devrait refroidir même le plus chauds adeptes de la flamme (guerrière) :
« ... ce qui serait vraiment le niveau zéro de la tactique... et totalement suicidaire. »

Modifié par un utilisateur lundi 19 novembre 2018 23:14:43(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Septimus-  
#10 Envoyé le : mardi 20 novembre 2018 17:22:52(UTC)
Septimus
Rang : Habitué

Inscrit le : 26/08/2014(UTC)
Messages : 2,544

Allustan semble comme tiraillé.

« Je sais que la milice n'arrivera pas à temps pour sauver le donjon, mais ce n'est pas l'objectif. Généralement, ce genre d'escarmouche est seulement une introduction à un conflit plus important : les hommes-lézard ont appris que de tels gains n'étaient que temporaires. Un conflit plus grand se prépare. Ceci n'est peut-être qu'une démonstration, ou une avant-garde, ou encore une diversion. Il faut avertir la milice au plus vite. J'ai un parchemin de téléportation et je peux la prévenir de suite. La milice préviendra Greyhawk et se mobilisera pour faire face à la menace qui se profile, à moins que vous la régler avant... Je peux néanmoins vous donner quelques choses pour vous aider, quoique vous décidez. Méliane ?  » Allustan sort de son sac un parchemin roulé et une baguette en fer et les tends à Méliane.
« Ceci est un parchemin de porte dimensionnelle. C'est au-dessus de tes capacités actuelles, mais tu pourrais t'en servir si tu n'as pas d'autres options. Ceci est une baguette de projectiles magiques. Le mot de commande est Scifiri. Il doit rester une vingtaine de charges.
Les hommes-lézards sont répartis autour de la tour. Peut-être qu'engager un groupe après l'autre pourrait vous permettre de ne pas être submergés. Ou peut-être trouver leur leader : ça casserait leur moral. Vous pourriez aussi tout simplement courir vers les portes, discrètement d'abord, puis en courant si vous vous faites remarqués.
Je vous fais confiance pour trouver une solution. »


Allustan sort ensuite un parchemin, et attend votre réaction.

Le parchemin de porte dimensionnelle est un NLS de 9, la baguette a un NLS de 5 (3 projectiles par charge).
Offline MRamius  
#11 Envoyé le : mardi 20 novembre 2018 17:44:15(UTC)
MRamius
Rang : Habitué

Inscrit le : 03/04/2011(UTC)
Messages : 2,128
Localisation : Cannes, 06

Godrek
CA19 (C16,D13)
Ref+4 Vig+6 Vol+7
Ferveur: 5/5
Bénédiction:6/6

38 / 38


Pas de poterne évoquée, seule l'attaque frontale était envisagée ici ... au temps pour Méliane ... Néanmoins, le prêtre pouvait apporter un peu d'eau au moulin de la magicienne ...

« Et si ... vous nous aidiez à régler leur compte aux écailles, c'est pas le temps perdu dans la bataille qui fera une grande différence maintenant non ? D'autant que si on est là, c'est pour rencontrer votre ami ... autant aller au bout de notre voyage ... vous pourrez ensuite aller prévenir qui de droit ...  »

Godrek jouait avec le feu, insinuer qu'Allustan se défilait ne devait pas être sans risque ... il porta la main à son flanc et chercha rapidement, du regard, un appui parmi ses camarades.

Offline vrock34  
#12 Envoyé le : mercredi 21 novembre 2018 10:03:27(UTC)
Vrock34
Rang : Habitué

Inscrit le : 07/03/2012(UTC)
Messages : 9,460

Ghorghor
Rage : 14/14
CA 19, 12c, 18s

49 / 49


e prêtre du dieux draconique semblait inquiet. Il espérait que le mage Allustan ne les laisse pas en plan et les guide dans ce combat contre les hommes-lézards. Pour sûr, cela serait plus prudent, mais quid de leur volonté d'aventure ? Ils ne pouvaient envisager de rechercher l'aventure avec un guide.

« Chacun a son rôle à jouer dans cette affaire. Si maitre Allustan pense devoir filer au plus vite à Lac Diamant, qu'il y aille ! Nous allons essayer de diminuer le nombre de ces sauriens afin de sauver les défenseurs du fort. Avec le parchemin, si les choses tournaient mal, il nous restera la possibilité de nous rendre instantanément derrière les murs pour poursuivre de l'intérieur.
Je propose de ne plus tarder. Commençons par un groupe puis nous verrons. L'attention de ces créatures est portée vers leur objectif. Si un groupe est attaqué dans son dos, il n'est pas garanti que toute la troupe s'en aperçoive. Par contre, chaque seconde passée à discuter met un peu plus en péril les hommes qui se trouvent dans le fort. »


Puis, se tournant vers la mage. « Nous aurons le loisir de mettre en place une tactique plus fine quand l'urgence ne sera pas là. Pour l'heure, le temps nous est compté. Par contre, si les hommes-lézards sont attaqués sur leur front arrière alors qu'ils ne s'y attendent pas, cela va les doucher. Puis, si nous disparaissons, il se peut qu'ils continuent à nous croire dans leur dos. Cela les gênera probablement. »

Sur ce, saluant Allustan, Ghorghor commença à réduire la distance les séparant du fort.

Modifié par un utilisateur mercredi 21 novembre 2018 10:11:41(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Septimus-  
#13 Envoyé le : lundi 26 novembre 2018 10:27:27(UTC)
Septimus
Rang : Habitué

Inscrit le : 26/08/2014(UTC)
Messages : 2,544

Allustan n'est pas ravi de la situation, mais il voit bien la logique des jeunes aventuriers : il possède des pouvoirs magiques qui pourraient être critiques pour faire une diversion efficace et aider la forteresse à tenir un peu plus. La mort dans l'âme, il accepte.

« Soit, je vais vous aider et aider autant que possible la forteresse. Mais n'oubliez pas que mon objectif premier est de prévenir l'armée au cas où cette attaque serait le prémisse de quelque chose de plus grand. Je vais vous laisser cinq minutes pour vous préparer et vous approchez des hommes-lézards avant de commencer à attaquer les groupes vers le sud et le marais. J'essaierai d'être le plus efficace possible, mais l'idée sera surtout d'attirer leur attention avant de partir à Lac Diamant, donc je ne peux rien promettre sur le nombre d'adversaires que j'aurais pu mettre hors de combat. J'espère que ça ira, car je ne pense pas pouvoir faire mieux. En attendant, ça n'est pas grand chose, mais j'ai un sort qui pourrait servir. »

Si personne ne rajoute quoique ce soit, Allustan lance un sort de résistance au feu sur tout le groupe puis, tenant toujours un parchemin dans une main, lance un sort et disparait de votre vue.
thanks 1 utilisateur a remercié Septimus pour l'utilité de ce message.
Offline MRamius  
#14 Envoyé le : lundi 26 novembre 2018 13:28:22(UTC)
MRamius
Rang : Habitué

Inscrit le : 03/04/2011(UTC)
Messages : 2,128
Localisation : Cannes, 06

Godrek
CA19 (C16,D13)
Ref+4 Vig+6 Vol+7
Ferveur: 5/5
Bénédiction:6/6

38 / 38


Les efforts conjugués de la magicienne et du prêtre avaient fini par payer, Allustan leur prêtait main forte. « Merci oui, parfait  »avait remercié le saint-combattant avait d'ajouter « Vous devriez peut être nous laisser le ver au cas où vous ne reviendriez pas ... tout de suite, ho ! et aussi le nom de votre ami que nous puissions lui parler à cœur ouvert ...  » mais déjà Ghorghor s'éloignait d'un pas décidé mettant fin aux tergiversations ...
« Ghor' hé attends, Ghor ! Une seconde quoi ?! » Avions nous déjà évoqué la fougue du sang mêlé ?


Toujours est-il que Godrek presse le pas pour venir porter un main sur l'épaule de son compagnon et murmurer « Bahamut, vois comme nous te vénérons, protège tes enfants, guide nos bras  » et ainsi poursuivit-il sa litanie pour chacun d'entre eux jusqu'à l'inévitable confrontation ...
Le but étant que chacun ait le bonus au moins jusqu'au début du premier tour ...

Modifié par un utilisateur mardi 27 novembre 2018 13:14:03(UTC)  | Raison: fôte

Offline Thoulkas  
#15 Envoyé le : jeudi 6 décembre 2018 11:29:43(UTC)
Thoulkas
Rang : Habitué

Inscrit le : 04/08/2015(UTC)
Messages : 2,961

Camille
CA 20 (C12 , D18)
Flexibilité : 5/5
Sorts Nv1 : 8/8
Sorts Nv2 : 5/5
For+3 Ref+3 Wil+5

43 / 43


«  Le mieux serait de s’approcher le plus discrètement d’un groupe ennemi. Arrivé à une trentaine de mètres on trouve un endroit où lancer nos sortilèges, et on va se débarrasser de la première patrouille. Ensuite soit on recule pour permettre à l’ennemi de se rendre compte qu’ils sont encerclés et qu’ils se réorganisent et se déforcent à l’avant, ou alors si tout va très bien pour nous on part vers la patrouille suivante qu’en pensez-vous ?  »
Le ridicule ne tue pas et ce qui ne tue pas rend plus fort, donc le ridicule rend plus fort Laugh
Les blagues faut toutes les faire on ne sait jamais qu'il y ait une bonne. Laugh
Offline MRamius  
#16 Envoyé le : jeudi 6 décembre 2018 12:00:25(UTC)
MRamius
Rang : Habitué

Inscrit le : 03/04/2011(UTC)
Messages : 2,128
Localisation : Cannes, 06

Le regard parcourant la topographie du terrain, Godrek acquiesce « Ouais dans l'esprit ça me va, par contre, hors de question de franchir ce passage là  » il désigne le chemin qui monte vers l escouade en surplomb « si ça chie, on s'retrouve pris entre deux feux... restons collés à la paroi pour avancer ... »

Et ajoutant les actes à la parole le prêtre de venir se coller au pied de la falaise, mais en retrait des combattants au contact.
Offline vrock34  
#17 Envoyé le : jeudi 6 décembre 2018 13:57:44(UTC)
Vrock34
Rang : Habitué

Inscrit le : 07/03/2012(UTC)
Messages : 9,460

Ghorghor
Rage : 14/14
CA 19, 12c, 18s

49 / 49


inalement, le puissant mage avait fini par partir, laissant aux jeunes la gestion de l'assaut. Ils allaient pouvoir se porter à l'aide des gens coincés dans le fort. Ghorghor ne saisissait pas tout ce que l'oracle avait dit, mais il était globalement du même avis.

« Oui, approchons-nous du groupe le plus près et tentons de nous en débarrasser. Nous devons compter sur la surprise et la rapidité. »

  • Discrétion : 1d20+1-1 donne [11] + 1 - 1 = 11


BM Privée

Modifié par un utilisateur jeudi 6 décembre 2018 13:58:50(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Septimus-  
#18 Envoyé le : lundi 10 décembre 2018 12:57:37(UTC)
Septimus
Rang : Habitué

Inscrit le : 26/08/2014(UTC)
Messages : 2,544

Le groupe d'aventurier, quelque peu stressé, avance vers le premier groupe d'hommes-lézards. Ceux-ci semblent occuper à faire une pause casse-croute. La plupart ont mis leur bouclier dans le dos et ne sont pas armés. Ils sont occupés à manger un steak de cheval encore cru, et ne prêtent attention à l'avancée des demi-humains quand il est trop tard.

Surgissant du fourré où il était caché, Ghorghor est déjà sur eux quand le premier homme-lézard lâche un "O" de surprise.


  • Initiative Hommes-lézard : 1d20 donne [11] = 11


À l'exception du chemin de la route, toute la carte est en terrain difficile. J'assume un take-10 en discrétion pour ceux du groupe qui n'ont pas lancé Discrétion (11 pour Gordhor), donc 10 pour Godrek, 8 pour Camille et 12 pour Méliane. Étant distraits, les hommes-lézard ne vous remarque que quand vous êtes sur eux.
Je vous ai mis au contact, mais vous pouvez vous replacez comme vous le souhaitez au contact du premier groupe.
Au round de surprise, vous avez une action simple OU une action de mouvement. Les hommes-lézard sont surpris, et ont 15 de CA (pas de bouclier équipé) et 12 de DMD.


Buff: Résistance au feu 20, durée 75mn
Doivent jouer (doivent lancer initiative) :
Meliane
Camille
Ghorghor
Godrek

En attente :
Hommes-lézards


Offline vrock34  
#19 Envoyé le : lundi 10 décembre 2018 17:37:42(UTC)
Vrock34
Rang : Habitué

Inscrit le : 07/03/2012(UTC)
Messages : 9,460

Ghorghor
Rage : 14/14
CA 19, 12c, 18s

49 / 49



ien que peu discret en général, Ghorghor avait bénéficié du manque total d'attention des hommes-lézards. Tout à leur assaut du fort, ils n'envisageaient pas un quelconque soutien venu de l'arrière du champs de bataille.

Lorsque le barbare entra en action, le premier groupe fut complètement pris par surprise, focalisé sur leur repas. Ainsi, le barbare propulsa-t-il la lame de sa lourde hache en travers de la face du saurien le plus proche. Prudent quant à la durée nécessaire à cet affrontement avec des ennemis nombreux et dispersés, Ghorghor maintenait la bête qui sommeillait en lui. Il savait qu'elle puisait considérablement dans son énergie. Ainsi allait-il jauger la résistance de ses adversaires.

« Ahahahah ! »

  • Attaque Ghorghor sur Homme-lezard 28 (Bardiche de maitre, AP) : 1d20+12-2 donne [2] + 12 - 2 = 12


BM Privée

Modifié par un utilisateur lundi 10 décembre 2018 17:40:56(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline MRamius  
#20 Envoyé le : lundi 10 décembre 2018 18:22:14(UTC)
MRamius
Rang : Habitué

Inscrit le : 03/04/2011(UTC)
Messages : 2,128
Localisation : Cannes, 06

Godrek
CA19 (C16,D13)
Ref+4 Vig+6 Vol+7
Ferveur: 5/5
Bénédiction:6/6

38 / 38


Courbé en avant, le prêtre avançait depuis quelques dizaines de mètres une flèche encochée,la corde maintenue sous tension par sa main droite.

Au moment où le premier lézard lève la tête, Ghorghor s'élance. Dans un mouvement fluide le bras d'arc se dresse tandis que la main de corde vient placer le fût de la flèche juste sous l’œil droit de Godrek, offrant de toute sa rectitude un viseur parfait.

Œil-fût-cœur, l'alignement ne dure qu'une fraction de seconde, les branches claques et la flèche trace, au dessus de l'épaule du barbare, une course droite jusqu'au premier adversaire Lézard 29

Attaque à bout portant et viser

  • Attaque a l'arc : 1d20+8 donne [4] + 8 = 12
  • Dgts : 1d8+4+3 donne [1] + 4 + 3 = 8
Utilisateurs actuellement sur ce sujet
15 Pages123>»
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum.
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum.

Privacy Policy | Pathfinder-fr v2 Theme by Styx31, with some icons from fugue
Propulsé par YAF.NET | YAF.NET © 2003-2019, Yet Another Forum.NET