Welcome Guest! To enable all features please Connexion ou Inscription.

Notification

Icon
Error

52 Pages«<4647484950>»
Options
Aller au dernier message Aller au dernier message non-lu
Offline Boadicee  
#941 Envoyé le : mardi 3 novembre 2020 17:45:06(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,736
Musique - Exploration dans la nuit



Qev Razivrein hocha la tête.
« Oh, bien sûr. C'est assez simple...Le Gardien de la Marque Jaune lui obéit au doigt et à l'oeil. C'est elle qui l'a appelé ici. J'imagine qu'elle détient une certaine influence et que son petit culte n'est pas justement le fruit d'un esprit illuminé. Mais je me suis bien gardé de lui poser trop de question sur le sujet, les conflits religieux, c'est mauvais pour les affaires, vous ne croyez pas?

Quand à cousine Lisbeth...et bien, dites lui que je suis heureux d'avoir de ses nouvelles et que je ne serai sans doute pas le seul. Et faites attention à elle.
Oh, et si jamais vous remettez la main sur Lowls et qu'il survit à cette rencontre, n'hésitez pas à lui rappeler que je reste à sa disposition si il a de nouveau besoin de mes services. »


Raayaatma
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Rhajzad  
#942 Envoyé le : mardi 3 novembre 2020 18:40:54(UTC)
Rhajzad
Rang : Habitué
Inscrit le : 22/10/2013(UTC)
Messages : 1,209

Raayaatma
CA16/C12/D14_RP3/6
N1:6/7N2:3/5N3:2/2
Réf+5Vig+3Vol+6/9
SM39/44-Concentrée
1 Niveau Négatif

25 / 29
Raayaatma réafficha un petit sourire en concluant :
« Et du coup, vous vous retrouviez coincé ici sans échappatoire.
Cela rend plausible cette étrange rencontre ici, qui n'a pas eu lieu, comme vous le demandiez en introduction.
Nous allons vous raccompagner à la bibliothèque et vous faire sortir par une de ses fenêtres que nous refermerons derrière vous. Parce que c'est la seule pièce du manoir que nous avons sécurisée et que notre sollicitude nous pousse à vous éviter les autres Gardiens, et surtout à ne pas les rameuter vers nous.
Même dans les jardins, méfiez-vous de tout : Mélisenn connaissait une druide ayant un faible pour les plantes étrangleuses et les nuages de spores toxiques, aussi je vous conseille d'aller au plus vite vers la sortie. Cela assurera qu'on ne vous retrouve pas sur notre chemin.
Comme ça, on ne vous aura pas vu, et vous ne nous aurez pas vus. On a bien un accord. »

hrp

Modifié par un utilisateur mardi 3 novembre 2020 18:43:27(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Boadicee  
#943 Envoyé le : mercredi 4 novembre 2020 16:40:07(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,736
Musique - Exploration dans la nuit



L'elfe noir inclina la tête avec reconnaissance.
« Je vois que nous nous comprenons, et je vous remercie de votre sollicitude, Raayaatma. Ne vous en faites pas pour moi, j'ai déjà traversé les jardins du manoir, je sais où je mets les pieds. Soyez prudents. »

Ils remontèrent brièvement à la surface, raccompagnant le drow pour lui permettre de s'éclipser par les jardins, avant de redescendre jusque dans la crypte pour retrouver le passage secret que Coriolis avait découvert. La rencontre avec Qev Razivrein laissait une étrange impression derrière elle, celle que l'elfe leur avait dit la vérité mais en savait peut être plus qu'il n'avait bien voulu l'admettre...

Tatiana
CA 22 (C11, D21)
Réf+4 Vig+6 Vol+7
SM33/33-Normale
Etat : parée

41 / 42

Tatiana tira ses armes, et s'apprêta à remettre son heaume; remettant à plus tard les interrogations qui demeuraient.
« Coriolis, à toi de jouer...passe la première, mais soit prudente. On ne sait pas exactement ce qui se cache là dessous...et ne t'éloigne pas trop, crie si tu as besoin d'aide. »

Une fois qu'ils furent prêts, l'elfe s'engagea dans l'escalier en colimaçon. A cause de la disposition des lieux, elle perdit les autres de vue en quelques instants, ce qui ne l'enchentait guère, mais elle n'eut pas à aller bien loin avant que quelque chose attire son attention...

Coriolis
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
thanks 1 utilisateur a remercié Boadicee pour l'utilité de ce message.
Offline MrCroque  
#944 Envoyé le : jeudi 5 novembre 2020 20:26:59(UTC)
MrCroque
Rang : Nouveau
Inscrit le : 14/03/2016(UTC)
Messages : 2
31 / 36

Coriolis

CA : 19(C16, S14)
Ref +9 / Vig +1 / Vol 0
SM : 30/35 (2)



Elle avait passé le reste de la discussion bouche bée, tentant de se faire oublier après sa piètre entrée en scène. Quand il fût parti, elle sembla tirée de sa rêverie.

« Zut, il est parti si vite... je n'ai même pas eu le temps de lui proposer de travailler avec nous. Quelqu'un qui a le sens des affaires, c'est important de le garder dans son carnet d'adresse. On le reverra vous croyez ? »

Sa question était teintée d'espoir, il était facile de voir que l'Elfe était plus intriguée par l'individu qu'envieuse de faire affaire dans l'immédiat. Même si elle savait de quoi elle parlait en termes de relations commerciales.

« Bon, c'est pas le tout... ce passage secret. »

Les compagnons la virent disparaître dans l'abysse sombre des escaliers, puis revenir quelques instants après.

« La voie est libre jusqu'à une pièce probablement occupée par un autre gardien, ou une sorte de magie similaire en tout cas. Peut-être qu'on peut y aller mieux préparés cette fois ? Qu'est-ce qui le neutraliserait rapidement ? À moins que ce ne soit Melissenn qui lance d'autres sorts du même genre ? »

Modifié par un utilisateur jeudi 5 novembre 2020 20:28:51(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Probe  
#945 Envoyé le : vendredi 6 novembre 2020 01:17:04(UTC)
Probe
Rang : Staff
Éclaireur: Éclaireur - contributeur confirmé aux wikis de Pathfinder-FR
Inscrit le : 19/10/2015(UTC)
Messages : 4,977

Byar
Mutagène : 0/1
Extraits Nv1 : 1/5
Extraits Nv2 : 1/3
CA 16-18 (C11, D15)
Ref+5,Vig+6,Vol+3
Sanity XX/32

38 / 38

L’alchimiste qui avait suivi l’échange silencieusement mais avec une attention soutenue n’avait pas semblé faire grand cas du départ du drow. Il semblait impossible de savoir en le regardant si il pensait que le groupe avait fait une bonne opération ou non. Impossible non plus de déterminer uniquement à sa posture ou sa physionomie s’il était suspicieux de l’étranger. Seul ressortait de lui son flemme et son air de personne attentive à son environnement.

Cependant, à l’instant où Qev Razivrein les quitta et que le groupe commençait à revenir jusqu’au sous-sol, Byar sembla commencer à s’agiter régulièrement et visiblement. Parlant dans sa barbe, on pouvait voir l’alchimiste murmurer, bégayer et chuchoter des choses à peine audible en même temps qu’on pouvait le voir se courber en avant ou se redresser.

« Y sait p’t-être où est Tiléa… Tiléaaaaaa !!!! »
« Non, cela ne servirait à rien, Byar. Nous devons d’abord savoir pourquoi nous sommes là. Etudions les indices »
« *snif snif* Héhé, qu'vous croyez ! ’S’en fout, non ? Faut juste bembouzer et larder tout c’qui se mettra sur notre route.  »
« Tiléa, où es-tu, mon amour ?  »
« Ecoute-moi, Byar c’est important. »
« Quoi, important ? Plus important que de trancher quelques gorges et faire couler un peu de sang ? Laisse le tranquille, Faure.  »
« Non, ce n’est pas le bon moment pour ça, Ulaf.  »
« C’est jamais le bon moment pour toi. Pousse-toi, et laisse moi la place. J’vais te montrer pourquoi ça sert à rien d’faire les choses comme toi ! »

Pour qui l’accompagnait depuis son réveil, on notait deux timbres de voix que Byar avait déjà utilisé jusqu’à présent : la première geignarde qui avalait une partie des mots qui pouvait appartenir au premier bouseux du coin. Et la seconde plus posée, plus profonde aussi et avec une note de sagesse qui soulignait un comportement de lettré ou d’érudit. Mais on notait également une nouvelle voix, plus grave, plus rocailleuse. Plus dangereuse aussi.

Finalement, lorsque Coriolis revint de son excursion, la posture désinvolte de Byar tranchait avec la retenue nouvelle dont il avait fait preuve dernièrement. Pire. Lorsque l'éclaireur demanda au groupe de se préparer, Byar se mit à ricaner doucement d’une voix moqueuse tout en gardant sa réflexion pour lui. Quelque chose avait changé chez l'alchimiste et ce n'était sans doute pas pour lui mieux...
CN-176 Charlatan enflammé
G-255 Noble déchu
thanks 3 utilisateur ont remercié Probe pour l'utilité de ce message.
Offline Boadicee  
#946 Envoyé le : samedi 7 novembre 2020 18:50:36(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,736
Musique - Exploration dans la nuit


Tatiana
CA 22 (C11, D21)
Réf+4 Vig+6 Vol+7
SM33/33-Normale
Etat : parée

41 / 42

Tatiana grimça en écoutant Coriolis.
« Je ne suis pas sûre que tu apprécies son "sens des affaires", Coriolis. Rien ne nous dis que ce n'est pas des gens qu'il vendait à Melisenn, les drows sont quand même connu pour ce genre de chose. Je pense qu'il faudrait avoir une petite conversation avec Lisbeth en remontant; peut être qu'elle se souvient de quelque chose d'autre. »

Coriolis partit brièvement en éclaireur, et elle rapportait de bonnes nouvelles: ils touchaient au but. Melisenn n'avait nulle part où aller, à présent. Mais la suite de leur exploration paraissait pour l'heure en suspends. Tatiana haussa un sourcil en grimaçant à l'adresse de Byar. Chose inhabituelle, sa voix hésitait, comme si elle n'était pas sûre de savoir à qui elle s'adressait.
« Byar...? Tout...va bien...? Ecoute, ça fait plusieurs fois que tu te parles à toi même, et je commence à me demander ce qui se passe, là dedans. T'es sûr que tu peux affronter cette épreuve avec nous? »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
thanks 1 utilisateur a remercié Boadicee pour l'utilité de ce message.
Offline Rhajzad  
#947 Envoyé le : samedi 7 novembre 2020 19:05:01(UTC)
Rhajzad
Rang : Habitué
Inscrit le : 22/10/2013(UTC)
Messages : 1,209

Raayaatma
CA16/C12/D14_RP3/6
N1:6/7N2:3/5N3:2/2
Réf+5Vig+3Vol+6/9
SM39/44-Concentrée
1 Niveau Négatif

25 / 29
Raayaatma avait posé la lanterne pour concentrer son attention sur le retour de Coriolis et... le numéro de Byar & C°, inclinant la tête vers lui et ne perdant pas un mot de son dialogue à trois, sous son apparence de monologue. Elle le désigna clairement de son index pour qu'il n'y ait aucun doute :
« Sieur Ulaf plein de fougue, bienvenue parmi nous, seriez-vous un ami de Byar ? Celui-ci a omis de nous parler de ses compagnons. Pourriez-vous vous présenter, s'il vous plaît, et laisser sieur Faure faire de même, avant que nous n'envisagions de partager un combat décisif ?  »
Raayaatma restait en retrait (dernière de la colonne), prête à user de sa magie psychique si elle est attaquée.

Modifié par un utilisateur dimanche 8 novembre 2020 18:24:27(UTC)  | Raison: Non indiquée

thanks 4 utilisateur ont remercié Rhajzad pour l'utilité de ce message.
Online Hikari  
#948 Envoyé le : samedi 7 novembre 2020 23:11:08(UTC)
Hikari
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ta contribution !
Inscrit le : 06/06/2018(UTC)
Messages : 103

~ Scath ~

32 / 32

CA : 18 (C 14, S 14)
Ref +6 . Vig +1 . Vol +6
Sorts I : 7/9
Sorts II : 0/4
Sanity : 41


Un peu perdue sous cette avalanche d’informations, Scath tentait de raccordait les fils à l’intérieur de sa tête. La Stèle… Mélisenn…Le manoir…

La fin de l’entretien avec le drow fut telle qu’il avait commencé : étrange. Elle suivit ses camarades jusqu’à la surface dans le silence, attentive à son environnement comme un rongeur apeuré, prêt à bondir par réflexe. Retrouver le soleil était… une sensation grisante au fond. Au final, la probabilité qu’ils aient affaire à un comité d’accueil à l’extérieur était… sans doute importante, mais sur l’instant, cela n’avait plus d’importance.

Et voilà qu’à peine redescendus, Byar commença à… à… à quoi au juste ? Parler tout seul ? Enfin non, ça semblait différent… Avoir plusieurs personnalités peut-être ? Un coup d’œil à Raayaatma -enfin, ce qui lui semble être Raayaatma- lui laisse supposer que son intuition est partagée.

Attirée par la lumière d’une torche, elle dévoila un sourire… puis elle marmonna quelques paroles dans son coin, psalmodiant presque.
« Par Shélyn… faites que nous sortions rapidement de cet affreux endroit… »

Tandis qu’elle marmonnait, elle tournicota une main dans son dos, décrivant deux symboles, puis son ombre sembla… "gigoter" un instant, avant de reprendre un état normal.

Puis Scath s’avança vers Byar, prudente bien qu’audacieuse. S’appliquant à ce que son ombre soit dirigée vers Byar, elle posa délicatement une main sur l’épaule de ce dernier, l’autre main tenant toujours son arc.
« Byar… Faure… ou euh, Faure, c’est ça ? Bref. Tout va bien ? Tu as l’air bizarre depuis qu’on est sortis. Il y a quelque chose qui ne va pas ? » lui demanda-t-elle avec un sourire chaleureux.


Scath lance le sort "Searching Shadows"… sur elle-même. Ses ombres se cachent dans sa propre ombre, et elle va au contact de celle de Byar. Actuellement, il ne se passe donc rien, mais si jamais il s’avère "perturbateur", le sort est déjà au contact et peut s’enchevêtrer.
thanks 4 utilisateur ont remercié Hikari pour l'utilité de ce message.
Offline Probe  
#949 Envoyé le : dimanche 8 novembre 2020 17:14:14(UTC)
Probe
Rang : Staff
Éclaireur: Éclaireur - contributeur confirmé aux wikis de Pathfinder-FR
Inscrit le : 19/10/2015(UTC)
Messages : 4,977

Byar
Mutagène : 0/1
Extraits Nv1 : 1/5
Extraits Nv2 : 1/3
CA 16-18 (C11, D15)
Ref+5,Vig+6,Vol+3
Sanity XX/32

38 / 38

A force de marmonner dans sa barbe, l’alchimiste avait fini par attirer l’attention sur lui. Il y eu d’abord avec Tatiana qui montrait de l’inquiétude ou de la sollicitude à son égard. Puis ce fut au tour de Raayaatma de le questionner, et enfin à sa compagne de geôle de venir jusqu’à son contact pour le tester.

Cette soudaine importance donnée à sa personne ne sembla pas le troubler pour autant. L’homme qui était passé d’un maintien bien droit et presque charismatique à celle indolente de celui qui se sait avoir le dessus dans un combat à mains nues. Les mains toujours actives, il ramenait régulièrement l’une d’elle pour se gratter le nez comme si quelque chose lui démangeait les narines. Et ses pieds semblaient rarement rester en place, même en faisant du sur place. Les talons décollés du sol, il réajustait sans cesse sa posture comme un homme qui manque d’équilibre ou au contraire comme quelqu’un qui s’attend à bouger dans l’instant pour réagir à une situation imprévue. Pour l’instant, il était difficile de déterminer laquelle des deux options était la plus probable. Au moins n’était-il pas saoul…

A Tatiana qui l’avait tiré de son monologue, l’homme se contenta de lui sourire d’un sourire mauvais tendit qu’il la détaillait ostensiblement de haut en bas puis de bas en haut, s’attardant longuement sur son visage. Que se passait-il dans sa tête ? Il semblait difficile de le dire. Mais sans doute fut-il satisfait de son examen car il répondit d’un ton désinvolte d’où la moquerie transpirait par endroit : « Héhé, sans doute… et toi, ma mignonne ? » affichant sur son visage un sourire mauvais.

A Raayaatma qui l’avait interpellé sur le ton le plus courtois qu’il eut jamais entendu, l’homme tourna le visage vers elle. Son regard détailla alors cette femme à la peau sombre de la manière dont il avait étudié la soldate l’instant d’avan. La femme était clairement d’une autre trempe à ses yeux. Quelque chose chez elle forçait le respect. Pourtant, il ne semblait pas arriver à mettre le doigt sur le détail qui lui donnait cette impression. Aussi, réagit-il de la manière qui semblait le caractériser des deux autres personnalités : avec désinvolture et irrévérence. « Gente dame. » commença t-il par une courbette gracieuse et presque parfaite dont la moquerie était toujours légèrement présente. L’accent était à couper au couteau mais les propos restaient compréhensible. « J’suis Ulaf et j’suis en charge pour l’instant. » déclara t-il victorieux et évasif, laissant de côté une possible réponse au sujet de Faure et de Byar. « Je larde, je tranche, j’entaille, j’incise, je découpe, je cisaille, je pique, je fends, j’élague, j’ampute, je décapite, tout cela pour votre bon plaisir. Et pas forcément dans cet ordre-là. Tout dépend de la somme qu’on veut bien me payer. » lança t-il en se curant les ongles, alors que Scath s’était audacieusement avancée à sa portée.

Son arrivée déporta l’attention qu’il avait accordé à Raayaatma directement vers la tieffeline. Inconsciemment, Ulaf arrêta de renifler et se mit à fredonner. La femme devant lui l’intriguait. Etait-ce à cause de son culot ou son innocence ? Difficile à dire. Toujours était-il clair qu’elle agissait comme un aimant sur lui. « Qu’que chose qui ne va pas ? » répéta t-il comme pour se donner le temps de réfléchir à la question. Ignorant la préparation que Scath avait mise en place avant de s’approcher, il détailla son visage comme il avait détaillé les autres juste avant, avec cet air de prédateur des quartiers mal famés. Le sourire grivois, il n’eut pas un pas à faire pour rapprocher son visage de celui de Scath avant de prendre une grande bouffée d’air. « Hum… jolie fleur sucrée » chuchota t-il au creux de son oreille après avoir sentir son parfum.

L’homme montrait une aura de danger et d’arrogance qui dénotait clairement avec ses personnalités précédentes…
CN-176 Charlatan enflammé
G-255 Noble déchu
thanks 2 utilisateur ont remercié Probe pour l'utilité de ce message.
Offline Boadicee  
#950 Envoyé le : dimanche 8 novembre 2020 17:59:39(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,736
Musique - Exploration dans la nuit


Tatiana
CA 22 (C11, D21)
Réf+4 Vig+6 Vol+7
SM33/33-Normale
Etat : hostile

41 / 42


Un éclair flamboya dans l'oeil encore valide de Tatiana. Son armure grinça lorsqu'elle serra le poing, jetant un regard peu amène à l'alchimiste...si tant est qu'on pouvait encore l'appeler alchimiste. Sa voix trancha l'air comme l'aurait fait son épée en d'autre circonstances.
« Un tueur à gage, donc. Combien vous êtes à vous partager les commandes, comme tu dis...? Et surtout, est ce qu'on doit s'attendre à des problèmes. »

Elle fronça les sourcils lorsqu'il s'approcha de Scath, et s'approcha elle aussi, gardant un sourire figé qui n'indiquait aucunement la joie...Plutôt une menace contenue alors qu'elle essayait d'évaluer si elle allait devoir mettre l'alchimiste hors d'état de nuire.
« Soyons clair sur un point...Ulaf. Pour l'instant, nous faisons équipe parce que nos intérêts convergent. Avisez vous de vous en prendre à l'un d'entre nous, et je n'aurais aucun scrupule à vous rompre les os. Que vous partagiez un corps avec Byar ou pas. Compris? »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Probe  
#951 Envoyé le : dimanche 8 novembre 2020 18:33:08(UTC)
Probe
Rang : Staff
Éclaireur: Éclaireur - contributeur confirmé aux wikis de Pathfinder-FR
Inscrit le : 19/10/2015(UTC)
Messages : 4,977

Byar
Mutagène : 0/1
Extraits Nv1 : 1/5
Extraits Nv2 : 1/3
CA 16-18 (C11, D15)
Ref+5,Vig+6,Vol+3
Sanity XX/32

38 / 38

L'homme qui disait se dénommer Ulaf répondit d'un rire hautain à Tatiana. « Tss, tss, tss ! Mais c'est qu'elle mordrait, la balafrée ? Approche toi encore un peu, et tu pourras voir que je fournis un échantillon de mes services gratuitement. »

Puis comme si le danger que représentait la femme armée était quantité négligeable, il lui tourna le dos ostensiblement le dos pour se diriger vers Coriolis. Armé de sa pique, il garda ce sourire sardonique sur le visage alors qu'il l'alpaguait de cet accent du nord à couper au couteau. « *Snif*. Si t'es prête, j'te suis. »
CN-176 Charlatan enflammé
G-255 Noble déchu
Offline MrCroque  
#952 Envoyé le : dimanche 8 novembre 2020 19:28:31(UTC)
MrCroque
Rang : Nouveau
Inscrit le : 14/03/2016(UTC)
Messages : 2
31 / 36

Coriolis

CA : 19(C16, S14)
Ref +9 / Vig +1 / Vol 0
SM : 30/35 (2)



Encore une fois, Coriolis était dépassée par les évènements. Concentrée sur l'avant, elle n'avait pas suivi tout ce qui se passait à l'arrière. Quand elle se retourna, elle tomba sur Byar, plus désagréable que jamais, en train de prendre de haut le reste des femmes du groupe, avant de l'envoyer elle-même devant d'un air désinvolte.

« Dis donc, pour un type qui savait pas quoi faire de sa pique il y a une demi-heure, je te trouve bien sûr de toi. Byar, Ulaf, tu peux bien être Aroden si tu veux, il va falloir que tu arrêtes de nous balader et surtout de pas nous parler comme à des bouts de viande. Comme dit Tatiana, on s'aide parce qu'on est dans la même mouise, mais avoir un mercenaire mal luné aux fesses pendant que j'ouvre la voie, très peu pour moi. Soit tu baisses d'un ton et tu la joues en équipe, soit tu cours devant nous montrer ce que tu sais faire avec ta grosse pique. »

Visiblement irritée, l'Elfe s'était un peu laissé aller à sa frustration. Byar ne devait pas être le premier type qu'elle essayait de rembarrer de sa vie vu la vitesse à laquelle elle était énervée.

Une main sur la hanche, l'autre tenant une dague à l'envers, poing sur la hanche également, elle planta ses yeux dans ceux de l'homme, sourcils froncés, bien décidée à ne pas laisser la moindre fébrilité transparaître.



thanks 1 utilisateur a remercié MrCroque pour l'utilité de ce message.
Offline Rhajzad  
#953 Envoyé le : dimanche 8 novembre 2020 20:47:55(UTC)
Rhajzad
Rang : Habitué
Inscrit le : 22/10/2013(UTC)
Messages : 1,209

Raayaatma
CA16/C12/D14_RP3/6
N1:6/7N2:3/5N3:2/2
Réf+5Vig+3Vol+6/9
SM39/44-Concentrée
1 Niveau Négatif

25 / 29
Ayant repris la lanterne en main, Raayaatma leva l'autre en l'air, en un geste d'apaisement et se faufila à la suite du désagréable qui se précipitait vers l'avant, avec une discrète inclinaison de la tête, en complicité avec ses autres compagnons.
« Sieur Ulaf, vous n'avez pas laissé Faure se présenter. J'en conclus que vous ne pouvez le faire.
Remarquez bien que vous demandez de passer devant, ce qui est un bon moyen de rallier l'unanimité... au moins de nos voix, à nous. Je vais rester proche derrière vous pour vous éclairer, car quoique que vous n'en ayiez pas parlé, vous n'avez pas montré de capacité à voir dans l'obscurité.
Avez-vous entendu ce que j'ai annoncé à Byar sur le gardien de la Marque jaune au cas où, comme le craint Coriolis, nous en trouvions dans cette pièce ? Votre pique est-elle magique, avez-vous besoin d'une dague d'argent, ou bien êtes-vous prêt à vous ruer sans aucune précaution pour aller affronter les gardiens de Mélisenn et montrer ainsi votre courage, ou votre témérité ?
Ou souhaitez-vous que nous vous aidions pendant votre progression, à détecter pièges et magies, par exemple... ? »
Le ton est d'une neutralité exemplaire. A haute voix. Après tout ce ramdam, l'heure n'est plus à la discrétion... surtout avec un tel trublion devant ! La psychiste pose une main sur l'épaule de l'elfe, à la fois pour la détendre d'un contact rassurant, et pour lui indiquer de rester sur place, laissant décider l'autre.

Modifié par un utilisateur dimanche 8 novembre 2020 20:50:32(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Probe  
#954 Envoyé le : lundi 9 novembre 2020 04:05:47(UTC)
Probe
Rang : Staff
Éclaireur: Éclaireur - contributeur confirmé aux wikis de Pathfinder-FR
Inscrit le : 19/10/2015(UTC)
Messages : 4,977

Byar
Mutagène : 0/1
Extraits Nv1 : 1/5
Extraits Nv2 : 1/3
CA 16-18 (C11, D15)
Ref+5,Vig+6,Vol+3
Sanity XX/32

38 / 38

Ulaf renifla deux fois rapidement en faisant face à la réaction de l’éclaireuse. Mercenaire mal luné ? Baisser d’un ton ? Par Norgorber, j’espère qu’elle se bat mieux qu’elle ne parle. pensa t-il distraitement. Ne comprenant pas vraiment pourquoi cette femme était mal lunée, il voyait néanmoins qu’elle était capable de montrer les dents à défaut de vouloir ouvrir la voie comme il venait de lui proposer. Gardant ce sourire sardonique qu’il avait plaqué sur son visage, il fixa intensément la femme aux oreilles pointues de ses yeux marrons. Hum... Je me demande si c’est le genre de femme à brailler lorsqu’on lui larde le dos… ajouta t-il pour lui-même d’un air narquois. Même lorsque Raayaatma vint calmer les choses en posant une main sue l’épaule de l’elfe, il continua de fixer Coriolis avec cette lueur mauvaise dans le regard. Cette femme avait elle aussi attiré son attention, mais d’une manière différente de Scath.

La suite risque de se révéler intéressante… Si seulement cette bonne femme arrêtait de m’les briser avec ses questions ! continua t-il en lui-même alors que l’Aasimar revenait à la charge. Qu’il ne puisse laisser Faure ou Byar reprendre le dessus, rien ne pouvait être aussi éloigné de la réalité. Les choses ne fonctionnaient pas ainsi. Mais en quoi cela regardait-il les autres. En rien. Il restait qu’elle lui prêtait des intentions de samaritain et qu’elle semblait vouloir le pousser dans une direction qu’il n’avait pas choisi. Or rien ni personne ne pouvait pousser Ulaf à faire quelque chose s’il ne l’avait pas décider lui-même. Il ne se gêna pas pour le lui rappeler. « J’sais pas ce que t’as pas compris quand j’ai dis à ton éclaireuse « Si t’es prête, je te suis » mais à moi, ça m’paraissait clair, tu vois…

Mais s’il le faut. »
ponctua t-il d'un rire mauvais. Il tendit alors une main en avant, attendant qu’on y dépose de quoi le faire changer d’avis. On n'avait rien sans rien dans ce bas monde, et c'était encore plus vrai dans le monde d'Ulaf.

Modifié par un utilisateur lundi 9 novembre 2020 12:01:57(UTC)  | Raison: Non indiquée

CN-176 Charlatan enflammé
G-255 Noble déchu
Offline Rhajzad  
#955 Envoyé le : lundi 9 novembre 2020 14:50:10(UTC)
Rhajzad
Rang : Habitué
Inscrit le : 22/10/2013(UTC)
Messages : 1,209

Raayaatma
CA16/C12/D14_RP3/6
N1:6/7N2:3/5N3:2/2
Réf+5Vig+3Vol+6/9
SM39/44-Concentrée
1 Niveau Négatif

25 / 29
Raayaatma eut une moue pincée et, fronçant les narines, fit signe aux autres de calmer les échanges.
« Ce n'est donc que "tout en gueule avec rien derrière". Alors remettons les choses au point, sieur Ulav, c'est ulfe, ça, hmmm ? comme on l'a déjà fait avec votre compagnon Byar. Avec une mention spéciale pour signaler que nulle ici ne vous a autorisé à la tutoyer, notamment pas moi; et vu vos manières de barbare pas dégrossi, votre attifement mal taillé et ensanglanté et votre parfum de toilette à vidanger, ce n'est pas prêt de changer.
Récapitulons :
Nous avons libéré votre corps emprisonné dans ce manoir au deuxième étage, alors que vous étiez en train de le laisser se faire tailler en pièces. On vous a soigné. On vous a retrouvé votre équipement. Quand vous avez demandé à partir au plus vite, on vous a signalé que vous étiez libre de le faire puisque vous aviez déjà fait un tel ramdam que sonnant l'alerte, toutes nos tentatives de progression discrète étaient perdues.
Apparemment, Byar est resté avec nous, pensant qu'il serait plus en sécurité que tout seul. Omettant de nous signaler que vous n'étiez pas d'accord. Et que vous étiez là, aussi.
Si vous êtes d'un autre avis, vous n'avez rien à faire ici, vous pouviez partir par la fenêtre de la bibliothèque, en cessant de nous retarder avec vos rodomontades.
C'est encore possible et je pense qu'une certaine unanimité va se faire rapidement autour de ce projet vu que vous avez réussi à la faire contre vous, en moins d'une minute de votre désagréable "présence" aux commandes du corps de Byar.
Et vous pouvez expliquer ce que vous attendez, avec votre main tendue, paume vers le ciel ? »

'l'a largement dépassé les bornes, là, le cinglé...

Modifié par un utilisateur lundi 9 novembre 2020 21:35:52(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Boadicee  
#956 Envoyé le : lundi 9 novembre 2020 15:42:57(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,736
Musique - Exploration dans la nuit


Tatiana
CA 22 (C11, D21)
Réf+4 Vig+6 Vol+7
SM33/33-Normale
Etat : hostile

41 / 42

Tatiana ne se laissa pas impressionner, mais l'ombre de sourire qui se forma sur son visage en réponse à Ulaf était un signe de menace, pas de joie. Mais Coriolis et Raayaatma intervenait déjà, et exprimait son ressenti bien mieux qu'elle même n'aurait pu le faire. La situation était en train de dégénerer a grand vitesse, et tout cela à cause de ce désagréable individu qui avait pris les commandes du corps de Byar. Cela dit, la guerrière rousse ne voulait tout de même pas faire porter toute la responsabilité sur Byar. Si ce dernier était amnésique, il ne se souvenait peut être même pas qu'il n'était pas seul, là dedans.
« Tant que nous y sommes, maître Ulaf...il y a de fortes chances que si vous vouliez retrouver les souvenirs qu'il vous manque, nous soyons les seuls à avoir une piste pour y parvenir.

Ca, et je vous recommande de ne pas vous mettre en travers de notre route. Si vous voulez une explication du pourquoi, rebroussez chemin de quelques salles et vous trouverez ce qui reste de ceux qui ont essayé.

Ca laisse deux choix: soit vous rebroussez chemin, et dans ce cas, on se recroisera peut être, qui sait...? Soit vous suivez le mouvement. Qu'est ce que vous en dites? »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Online Hikari  
#957 Envoyé le : lundi 9 novembre 2020 21:52:30(UTC)
Hikari
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ta contribution !
Inscrit le : 06/06/2018(UTC)
Messages : 103

~ Scath ~

32 / 32

CA : 18 (C 14, S 14)
Ref +6 . Vig +1 . Vol +6
Sorts I : 7/9
Sorts II : 0/4
Sanity : 41


Jolie fleur sucrée… ? Tu vas te calmer tout de suite mon grand. songea-t-elle un instant, devancée par Tatiana.

Scath s’attendait à un possible danger… mais pas exactement à ça. Sur le coup, elle faillit bondir en arrière, comme le rongeur apeuré qu’elle avait été jusqu’alors… mais quelque chose la dérangeait dans le ton de l’individu. Plus que sa familiarité, c’était autre chose qui la perturbait. Elle avait la sensation que quelqu’un -ou quelque chose- possédait Byar contre sa volonté, et cette situation l’irritait au plus haut point, même si elle ne le montrait sans doute pas. Inconsciemment, cela réveilla une sombre part d’elle-même. Et il fallait dire qu’à force de voir cette horreur de gardien partout… l’effet escompté n’était pas le même.

" Mais c'est qu'elle mordrait, la balafrée ?"

Après quelques moments de silence tandis que ses compagnons faisaient la connaissance du nouvel individu, et pas dans les meilleurs termes, Scath ferma les yeux, puis elle s’appliqua à répondre à son interlocuteur. Elle prit un ton étrangement joueur, se permettant de tutoyer Ulaf, tout comme il le faisait.
« Ulaf donc… T’as l’air d’aimer te battre. On va avoir besoin de toi pour sortir de ce trou… et tu vas avoir besoin de nous. Ça me semble être un marché équitable.  »

Puis elle dévoila un rictus.
« Et… nous sommes bien partis pour aller récupérer ce qu’on nous a volé, et chercher des comptes à celui qui s’est amusé à tripatouiller nos esprits… Et dans cette quête, nous serons tes meilleurs alliés… à moins que tu n’en veilles pas à celui ou celle qui t’a privé d’une partie de ta vie, qui t’a défroqué et qui t’a enfermé dans cet endroit ? Comme cela serait décevant…  »

Scath releva lentement sa tête vers lui, puis ouvrit les yeux, fixant son regard dans celui de l’homme. Des pupilles de la tieffeline se dégageait une intense colère. Une sorte de rage tranchant nettement avec l’oracle timide et effrayée qu’elle avait été jusque-là, prenant source dans un fragment de son passé qu’elle avait oublié. Elle désigna brièvement Tatiana et Coriolis d’un mouvement de tête, puis répondit sur un ton froid et malaisant.
« En revanche… Si tu cherches à t’en prendre à eux, sache que moi aussi je peux mordre.
Nous comprenons nous bien ? »
répondit-elle, inhibant ses crocs de tieffelin.

Au sol, l'ombre de la tieffeline ondulait autour de celle d'Ulaf, ne se voulant pas hostile... mais laissant supposer que ses paroles n'étaient pas sans arrière-pensées.

Modifié par un utilisateur lundi 9 novembre 2020 21:58:09(UTC)  | Raison: Non indiquée

thanks 2 utilisateur ont remercié Hikari pour l'utilité de ce message.
Offline Probe  
#958 Envoyé le : mardi 10 novembre 2020 02:41:59(UTC)
Probe
Rang : Staff
Éclaireur: Éclaireur - contributeur confirmé aux wikis de Pathfinder-FR
Inscrit le : 19/10/2015(UTC)
Messages : 4,977

Byar
Mutagène : 0/1
Extraits Nv1 : 1/5
Extraits Nv2 : 1/3
CA 16-18 (C11, D15)
Ref+5,Vig+6,Vol+3
Sanity XX/32

38 / 38

Décidément, ces gens ne bitent rien de rien. pensa Ulaf alors que les unes et les autres s’échauffaient comme des oies. J’parle commun quand même, nan ? finit-il même par se demander en levant un sourcil, quand il vit Raayaatma lui demander ce qu’il attendait main tendue. J’attends qu’tu topes, là, grognasse ! Non mais elle se fout d’ma gueule ou quoi ?! Elle croit que je rince gratis ?

Le reste du discours de la femme à la peau brune lui passa par dessus la jambe tellement elle commençait à le gonfler. Et pour ne rien arranger, la femme borgne venait renchérir les paris, à croire que c’était lui l’ennemi commun.

La surprise vint de celle dont il espérait le moins, la plus fragile à ses yeux. La tieffeline, en deux coups de cuillère à pot, avait raccroché les wagons et avait montré qu’elle avait compris où se trouvaient les enjeux et comment lui parler. Devant son discours imparable, il s’inclina en découvrant un sourire sincère, presque avenant. Ça m’va, Scath…… tant que tu gardes tes femelles en laisse, je garderai ma pique hors de leur corps. finit-il pour lui-même. Pour une femme qu’il prenait pour une froussarde, il fut la première du groupe à laquelle il accorda son respect. S’ils pouvaient l’aider à retrouver Melisenn, le reste pouvait attendre. A la fin, les comptes s’équilibreraient.
CN-176 Charlatan enflammé
G-255 Noble déchu
Offline Rhajzad  
#959 Envoyé le : mardi 10 novembre 2020 22:21:57(UTC)
Rhajzad
Rang : Habitué
Inscrit le : 22/10/2013(UTC)
Messages : 1,209

Raayaatma
CA16/C12/D14_RP3/6
N1:6/7N2:3/5N3:2/2
Réf+5Vig+3Vol+6/9
SM39/44-Concentrée
1 Niveau Négatif

25 / 29
Raayaatma afficha une moue circonspecte, son regard céruléen restant concentré sur le cinglé qui venait de changer de personnalité. Ulaf. Macho mercenaire barbare. Qui n'avait rien à faire ici. Du moins hors d'une geôle ou d'une escouade de crétins gardiens à la solde de la cultiste en chef qui les avait abusés.
Bien sûr, il ne répondait pas aux questions... sans doute parce qu'il en était incapable.
De manière plus prévisible, il se raccrochait à l'offre de Dame Scath, plus fine qu'on n'eut pu prévoir. C'était une bonne chose. Cela avait résolu -transitoirement- le conflit que ce béotien brut de coffre avait allumé en sa première tournée de désagréables remarques.
Elle le garderait à l'œil , et même aux trois, dès que ce serait possible.
Il ne répondait pas. Elle ferait de même.
D'un simple geste, elle désigna la direction de leur quête, disant à Coriolis :
« Je vais détecter la magie au devant, si ça peut t'aider. »
Ensuite, elle la suivrait.
Laissant la lanterne au sol, et aux pieds du désagréable.
Puisqu'il n'avait pas répondu à ses sollicitations.
Qu'il fasse à sa convenance. Dans l'obscurité. Ou pas.

Modifié par un utilisateur mercredi 11 novembre 2020 18:47:27(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Boadicee  
#960 Envoyé le : mercredi 11 novembre 2020 18:24:18(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,736
Musique - Exploration dans la nuit


Tatiana
CA 22 (C11, D21)
Réf+4 Vig+6 Vol+7
SM33/33-Normale
Etat : parée

41 / 42

Tatiana grommela, mais décida elle aussi de ne pas jeter de l'huile sur le feu. Ils pourraient régler leurs différents et mettre les choses au point plus tard, pour l'instant, c'était avec Melisenn qu'ils avaient à faire.

Suivant Coriolis, et protégeant Raayaatma et les autres de son bouclier, la guerrière s'engagea dans l'escalier. Bientôt, elle et les autres purent voir la lumière qui laissait Coriolis supposer la présence d'un autre Gardien de la Marque Jaune. Dans l'embrasure de la porte au pied de l'escalier, ils pouvaient voir le rayonnement d'une lumière jaune, fugilineuse, qui éclairait les dernières marches, et pourtant paraissait étrangement sombre...comme si la lumière elle même était dénaturée. Creuse.

Une autre lumière parvint au troisième oeil de Raayaatma, cependant, et elle arrêta les autres: la clé de voute de la porte portait un glyphe empreint de magie.

Art de la magie DD13
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Utilisateurs actuellement sur ce sujet
52 Pages«<4647484950>»
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum.
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum.

| Pathfinder-fr v2 Theme by Styx31, with some icons from fugue
Propulsé par YAF.NET | YAF.NET © 2003-2021, Yet Another Forum.NET