Welcome Guest! To enable all features please Connexion ou Inscription.

Notification

Icon
Error

52 Pages«<505152
Options
Aller au dernier message Aller au dernier message non-lu
Offline Boadicee  
#1021 Envoyé le : vendredi 8 janvier 2021 18:42:56(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,738
Tatiana Enragée


Tatiana
CA 22 (C11, D21)
Réf+4 Vig+7 Vol+5
SM33/33-Normale
Etat : furieuse

44 / 50

Melisenn était tombée, et la flèche de Scath venait de transpercer l'oeil du deuxième Byakhee, l'abattant pour le compte. Mais Tatiana ne s'était pas calmée...levant son bouclier, elle l'abattit violemment sur le crâne de Melisenn. L'acier rencontra l'os avec un craquement. Tatiana releva son bouclier tâché de sang, l'abattant de nouveau, encore, et encore, avec une brutalité bestiale.
« SORS! DE! MA! TÊTE! »

Finalement, lorsque le crâne de Melisenn fut réduit à une pulpe écarlate, Tatiana, à bout de souffle, tomba sur un genou, s'appuyant lourdement sur son épée. Elle peinait à respirer, mais réussi finalement à retirer son heaume, le regard vague, désorientée.
« On...vous...tout le monde va bien? »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
thanks 2 utilisateur ont remercié Boadicee pour l'utilité de ce message.
Offline Rhajzad  
#1022 Envoyé le : samedi 9 janvier 2021 12:12:41(UTC)
Rhajzad
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 22/10/2013(UTC)
Messages : 1,211

Raayaatma
CA16/C12/D14_RP2/6
N1:4/7N2:1/5N3:1/2
Réf+5Vig+3Vol+6/9
SM39/44-En Vol
1 Niveau Négatif

25 / 29
Le byakhee tombé, Raayaatma rassurée sur le sort de Orlamm et Scath virevolta pour faire demi-tour à pleine vitesse et arriver auprès de Tatiana en pleine rage.
Se mettant juste hors de portée en face d'elle, elle écarta les bras avec un doux sourire tandis qu'elle rejoignait le sol avec la légèreté d'une feuille tombant à l'automne et répondait avec une douceur apaisante :

« Oui, Tatiana !, il y a plusieurs blessés parmi nous, mais les ennemis sont éliminés. Tu peux retirer ton heaume, si tu veux... tu avais été victime d'un sort affectant ton esprit, qui t'a un moment rendue confuse, mais qui a disparu maintenant.
Coriolis aussi... Cory' ? Comment ça va ? »


Si la guerrière la laisse s'approcher, elle va se pencher sur le cadavre de Mélisenn pour l'examiner de ses yeux scintillants détecteurs de magie, avant de la fouiller.

Modifié par un utilisateur dimanche 17 janvier 2021 17:44:49(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Boadicee  
#1023 Envoyé le : samedi 9 janvier 2021 13:11:02(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,738



Tatiana cligna des yeux un peu désorientée, et acheva de raccrocher son heaume à sa ceinture, dégageant quelques mèches de cheveux de son oeil mort.
« Ca n'a pas été facile...Je déteste la magie quand nos adversaires savent s'en servir. Je vais aider Scath et Coriolis, je vous laisse la fouiller. »

Pendant ce temps, Raayaatma jetait un oeil au corps de leur ennemie. Elle portait effectivement du matériel magique: sa chemise de mailles, sa rapière, ainsi qu'un bandeau et qu'un anneau.
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Probe  
#1024 Envoyé le : mardi 12 janvier 2021 01:43:07(UTC)
Probe
Rang : Staff
Éclaireur: Éclaireur - contributeur confirmé aux wikis de Pathfinder-FR
Inscrit le : 19/10/2015(UTC)
Messages : 5,362

Ulaf
Mutagène : 0/1
Extraits Nv1 : 1/5
Extraits Nv2 : 1/3
CA 16-18 (C11, D15)
Ref+5,Vig+6,Vol+3
Sanity XX/32

33 / 43

Ulaf avait observé la fin du combat avec une certaine jouissance. La guerrière s’était lancée dans un massacre méticuleux de la femme hautaine qui avait été un temps sa supérieure - ou tout comme. Entre craquement secs et bruits de bouillie écrasée, la musique parvenant aux oreilles du malfrat des bas fonds avait quelque chose de rassurant et presque séduisant. C’était le son du travail bien fait. A ce niveau-là, il ne se faisait pas d’illusion. Il ne lui restait plus rien à faire à part…

Attendant que Raayaatma finisse son affaire sur le cadavre de la femme, l’alchimiste attendit son tour.
D-230 Alchimiste torturé
Offline Boadicee  
#1025 Envoyé le : jeudi 14 janvier 2021 22:55:24(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,738



Tatiana paraissait épuisée, et s'affala contre un des murs, décrochant péniblement son bouclier de son gantelet, et vérifiant la lame de son épée. Elle ne paru pas vraiment prendre conscience du fait que son bouclier était couvert de sang. A présent, la fatigue de l'affrontement et l'adrénaline retombant semblait l'avoir rattrapé. Elle soupira et lança.
« On devrait peut être retourner en ville avec ça...de toutes façons, on a le temps de revenir, maintenant que le manoir est vide, non? »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline MrCroque  
#1026 Envoyé le : vendredi 15 janvier 2021 12:11:42(UTC)
MrCroque
Rang : Nouveau
Inscrit le : 14/03/2016(UTC)
Messages : 2
28 / 36

Coriolis

CA : 19(C16, S14)
Ref +9 / Vig +1 / Vol 0
SM : 30/35 (2)



La colère qui lui brouillait la vue se dissipa instantanément, laissant place à la douleur. Coriolis tomba à genoux en constatant l'état de ses avant bras blessés, clairement par elle même. Un flash de souvenirs ne parvenait pas à percer la membrane qui occultait sa mémoire. Seul un immense chagrin faisait surface, sans qu'elle ne puisse l'attribuer à un contexte spécifique.

Qu'est-ce que... qu'est-ce qui ne va pas ?

Puis elle se releva d'un bon, essuyant ses joues de ses manches ensanglantées.

« Oh ! C'est terminé ? J'ai eu un blanc je crois mais... Visiblement Tatiana n'a pas chômé. Mmh... j'avais très envie d'achever cette peste, mais avec toi ça va, je veux bien partager. »

« Coriolis aussi... Cory' ? Comment ça va ?  »

« Ah ? Euh, oui merci. Juste une égratignure mais je gère. Et vous ? En tout cas merci, vous avez fait le taf ! »

Elle cacha maladroitement ses avant-bras derrière son dos en faisant mine de jeter un œil aux alentours.

« Ca n'a pas été facile...Je déteste la magie quand nos adversaires savent s'en servir. Je vais aider Scath et Coriolis, je vous laisse la fouiller. »

« Alors là, complètement d'accord ! ça serait plus simple pour tout le monde sans magie... Mais je dis pas ça pour vous hein ! Vous vous en servez bien mais... dans l'ensemble... ça craint un peu non ? »

Après avoir interrogé du regard Scath, Raayaatma et Byar, elle sembla peu sûre d'elle et changea rapidement de sujet.

« Euh, je suis pas contre fouiller un peu tout de suite, au moins cette pièce, quitte à revenir plus tard dans le manoir mais tant qu'on est là... »

Offline Hikari  
#1027 Envoyé le : vendredi 15 janvier 2021 16:05:56(UTC)
Hikari
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 06/06/2018(UTC)
Messages : 109



Le combat terminé, du moins semblait-il, Scath se redressa, la cheville douloureuse. En pivotant pour s’occuper du cas du Byakhee, elle avait du faire un faux mouvement… en espérant que ce n’était pas pire. Elle ne pu même pas savourer la précision de son tir, concentrée sur sa cheville et sur ses alliés… et sur l’accès de violence de Tatiana. Elle était… surprenante, c’était le moins que l’on puisse dire. Scath était ravie d’être de son côté. Lorsqu’elle vient l’aider, elle et Coriolis, la tieffeline manqua de faire un pas en arrière.

« Moi ça va, et… toi ? M’en veux pas mais… tu as retrouvé tes esprits ? »

Nouveau pic de douleur dans la cheville, arrachant une grimace à Scath. Elle s’appuya contre l’un des piliers de la salle.

« Ça va aller, ce n’est rien. Je peux vous soigner si vous voulez, il me reste un peu de magie. Autant être en forme, on n’est pas sorti d’affaire. Plus vite on sera sorti, mieux ce sera pour ma part. Ne trainez pas trop s’il vous plaît.
Je sais que c'est fini... mais je ne peux pas m'empêcher de penser qu'on est pas sorti.  »


Sur ses mots, la tieffeline pris son pied entre ses mains et conjura une nuée d’étincelles, laquelle s’enroula autour de la sorceleuse. En un instant, sa cheville sembla dégonflée. Elle était toujours gênante, mais la douleur était passée. Au moins ne serait-elle pas un fardeau pour le groupe.

  • Soins légers : 1d8+5 donne [1] + 5 = 6


Scath peut soigner qui veut, après quoi elle va faire le guet le temps des fouilles.
Offline Boadicee  
#1028 Envoyé le : vendredi 15 janvier 2021 22:32:58(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,738



Tatiana s'arrêta dans son geste en notant l'hésitation de Scath, et fronça les sourcils, mais son expression était perplexe, pas agacée ou en colère.
« Retrouvé mes esprits? De quoi est ce que tu parles? Bon, l'essentiel, c'est que tes blessures soient pas trop graves. Ne t'en fais pas, on fouille juste ici, et on pourra ressortir pour prendre un peu de repos...je suis sûre que soeur Mavaine - la prêtresse de Pharasma de la ville - pourra t'aider. Et nos autres blessés. »

Pendant ce temps là, Coriolis et Raayaatma avaient fini de fouiller le cadavre de Melisenn. En dehors de son équipement enchanté, elle portait dans sa sacoche une série de lettres signée d'un certain "Kalan" et un ouvrage titré Manuscrits Pnakotiques, plutôt épais...plusieurs centaines de pages, au bas mot. Elle ne portait rien d'autre qui puisse paraître utile au premier abord. Laissant le corps, les deux jeunes femmes purent rejoindre leurs compagnons et examiner le reste de la pièce, mais elle paraissait plutôt dénudée et spartiate, et les images de Carcosa visibles à travers les murs s'étaient effacées en même temps que la vie de Melisenn.
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Rhajzad  
#1029 Envoyé le : samedi 16 janvier 2021 17:18:03(UTC)
Rhajzad
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 22/10/2013(UTC)
Messages : 1,211

Raayaatma
CA16/C12/D14_RP2/6
N1:4/7N2:1/5N3:1/2
Réf+5Vig+3Vol+6/9
SM39/44-En Vol
1 Niveau Négatif

25 / 29
Raayaatma aidée de Coriolis avait débarrassé le cadavre de Mélisenn de ses possessions utiles, qu'elle étala au sol un peu plus loin, hors de la bouillie sanglante qui avait pris la place de leur adversaire décapitécrabouillée.
Avec une inclinaison de la tête vers Scath, elle précisa :
« Tatiana est vite envahie par rage de combattante, à la manière ulfen, si vous voulez un élément de comparaison, quand son heaume la recouvre. C'est aussi ce qui la rend plus forte, plus redoutable... mais apparemment, ne la met pas à l'abri des sorts de confusion. »
Avec un froncement de narines et une moue désolée, la psychiste (curieusement toujours en suspension légèrement au dessus du sol) ajouta sur un ton d'excuse :
« Quant à moi, je suis vraiment désolée d'avoir été aussi peu efficace dans ce combat : je vais devoir travailler à briser la résistance de tels adeptes du Roi en Jaune. Elle a contrecarré toutes mes tentatives de la bloquer ! Heureusement que le fer a parlé, grâce à vous. Et... je pourrai aussi apprendre à vous libérer de telles emprises magiques... oui... il y a plusieurs voies. Je serai ainsi moins inutile aux prochains combats de ce genre...
Quoiqu'il en soit, la victoire est nôtre, parce que vous étiez là, compagnons. Bravo et merci !
La disparition des fresques murales est le signe que nous avons brisé le lien -invocateur- qu'elle tissait de Carcosa vers Trushmore... on peut espérer que celles de la ville vont disparaître de la même manière. Ces Manuscrits Pnakotiques lui étaient précieux... j'espère y découvrir partie de ses secrets, qui nous aideront à combattre ce culte impie.
Dans le butin, il y a des objets magiques : une chemise de maille +1, une rapière +1, un bandeau de sagesse +2, un anneau de protection +1 et cinq parchemins magiques qui sauront nous être utiles... regardez Dame Scath, des parchemins de restauration ! Vous devriez être plus apte à les utiliser que moi pour lever nos malédictions lancées par le Gardien ? »

En attendant les réactions de chacun, la psychiste va reprendre son envol très (sur-)naturellement pour examiner l'endroit avec sa vision détectrice de magie et tous sens en éveil, y compris autour de la stèle stellaire et ses émanations de brouillard jaune...

Modifié par un utilisateur samedi 16 janvier 2021 17:19:47(UTC)  | Raison: Non indiquée

thanks 2 utilisateur ont remercié Rhajzad pour l'utilité de ce message.
Offline Boadicee  
#1030 Envoyé le : samedi 16 janvier 2021 17:58:30(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,738
Tatiana fronça les sourcils, troublée par les paroles de Raayaatma, mais ne semblait pas réussir à exprimer pourquoi. Pendant ce temps, sa camarade psychiste alla examiner la Stèle des Etoiles. La stèle n'émettait plus de vapeur jaune...apparemment, le rituel que menait Melisenn lui était lié, et il s'était arrêté à sa mort.

En revanche, la Stèle était toujours active, d'une certaine manière, car elle émettait toujours une légère aura magique. C'était la seule source de magie dans la pièce, cependant.

Art de la magie DD15
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline MrCroque  
#1031 Envoyé le : samedi 16 janvier 2021 21:48:27(UTC)
MrCroque
Rang : Nouveau
Inscrit le : 14/03/2016(UTC)
Messages : 2
28 / 36

Coriolis

CA : 19(C16, S14)
Ref +9 / Vig +1 / Vol 0
SM : 30/35 (2)



« Je crois qu'on a fait le tour alors ? J'ai quelques bobos, mais on pourra s'occuper de ça en ville. Ça y est, moi aussi j'ai très envie de partir de là, surtout depuis que j'ai repensé à l'âtre ronflant et à la piquette bon marché de la taverne ! »

Elle s'étirait les bras en l'air, sur la pointe des pieds, un grand sourire se dessinant sur son visage tandis que ses yeux fermés devaient la laisser imaginer la scène.

« Haaa ! La satisfaction du travail bien fait. »

Puis elle approcha de la psychiste, lui tapotant l'épaule et plantant un regard sympathique droit dans les yeux irréels de celle-ci.

« Ne t'en fais pas Raayaa, je trouve que tu te sous estimes beaucoup. Elle était clairement coriace la Melissen, moi même je m'y suis repris à plusieurs fois et malgré ma précision, je n'ai pas réussi à m'en débarrasser. Elle s'est jouée de moi alors que c'était une petite nana sans jeu de jambes ! Normalement au contact elle n'avait aucune chance...

Et puis même si tu n'as pas réussi à faire exactement ce que tu voulais, je me doute que tes assauts l'on sans doute bien distraite, voire agacée. Cela a sans doute ouvert la voie à plusieurs touches. »


En attendant que Raayaatma termine son analyse de la pierre, Coriolis s'affaira pendant ce temps à réunir les objets trouvés dans un grand tissu pour les jeter sur son épaule.

« Et on étudiera tout ça à la maison. Qui m'aime me suive ! »

Tout le stress et la tension physique évacués lui avaient permis de retrouver son tempérament usuel.

thanks 1 utilisateur a remercié MrCroque pour l'utilité de ce message.
Offline Hikari  
#1032 Envoyé le : dimanche 17 janvier 2021 07:29:37(UTC)
Hikari
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 06/06/2018(UTC)
Messages : 109


Scath regarda successivement Tatiana puis Raayaatma, confuse.
« Je… Oh, la rage de combattante, c’est donc ça. Excuse-moi, l’espace d’un instant, j’ai cru que… Enfin je me suis trompée visiblement. Et tant mieux !

Oui, j’ai hâte de rencontrer cette sœur, mes visions sont… agaçantes… fatigantes même. »


Puis, à contretemps, elle réagit aux propos de la psychiste.
« Ah, et ne vous faites pas de mauvais sang dame Raayaa’, je pense comme votre amie, je suis certaine que tu… que vous avez de grands talents. Mais vous ne peux pas briller à chaque fois, ce serait indécent pour nous autres. Des parchemins vous dites ? Je… Oui, je sais me servir de ce genre de parchemins, montrez-moi ça ? »

Puis, après avoir jeté un œil aux dits morceaux de papier, et un oeil à la stèle, laquelle émettait toujours une sorte de... voile de magie, la tieffeline fut déconcentrée par l'enthousiasme de l'elfe.
Scath lâcha un petit rire amusé, ravie que Coriolis arrive, effectivement, à lui faire penser à autre chose que sa survie pour l’heure.
« Tout pourvu que l’on sorte d’ici ! Je te suis, mais ne va pas croire que je t’aime. » lui répondit-elle, un sourire amusé sur les lèvres.

  • Céquoicecaillou (Art de la magie) : 1d20+11 donne [4] + 11 = 15

Modifié par un utilisateur dimanche 17 janvier 2021 07:32:16(UTC)  | Raison: Non indiquée

thanks 3 utilisateur ont remercié Hikari pour l'utilité de ce message.
Offline Probe  
#1033 Envoyé le : dimanche 17 janvier 2021 12:11:16(UTC)
Probe
Rang : Staff
Éclaireur: Éclaireur - contributeur confirmé aux wikis de Pathfinder-FR
Inscrit le : 19/10/2015(UTC)
Messages : 5,362

Ulaf
Mutagène : 0/1
Extraits Nv1 : 1/5
Extraits Nv2 : 1/3
CA 16-18 (C11, D15)
Ref+5,Vig+6,Vol+3
Sanity XX/32

33 / 43

Tandis que tout ce beau monde se satisfaisait du résultat et se congratulait des objets récupérés, Ulaf méditait sur cette rage du combattant. Tatiana avait été mortellement dangereuse. Hormis Scath qui donnait une impression de compétence, le groupe n’avait pas vraiment fait forte impression sur le malfrat jusqu’à cette… démonstration de force. A présent, l’homme des bas fonds voyait la balafrée d’un oeil nouveau.

« Intéressant, intéressant… » murmura t-il dans sa barbe alors que ses pensées le ramenait à ce corps pillé et sans tête. Les autres commençaient à s’activer mais lui avait encore des comptes à régler avec cette femme qu’il s’était retrouvé à servir et qui avait ensuite tenté de le tuer. « Je t’avais dis que je te réserverai un chien d’ma chienne, hein ? Sale catin ! » susurra t-il alors qu’un rire malsain venait ponctuer cette déclaration, qui attira une partie de l’attention du groupe. Durant le combat, il avait d’abord pensé ligoter cette bonne femme afin de la torturer puis la soigner avant de la retorturer, tout cela dans un cercle vicieux et sans fin. Mais Tatiana avait mis ses plans à mal en le devançant. S’accroupissant à côté du corps sans vie, il toucha la flaque de sang et de cervelle de son index avant de le ramener à sa langue. En goutant ce sang, des pensées vengeresses accaparèrent son esprit. Et si je simulais cette rage du combattant pour lui éclater le thorax à coups de bouclier ? Ce serait jouissif… Il faudrait que j’emprunte son bouclier à Tatiana. Je veux que Melissen sache que je lui pisse à la raie !

Soudain, un éclair de génie le frappa et un rire sonore et mauvais se fit entendre dans la salle. « Hahahaha, c’est une excellente idée ! Faisons ça ! » s’exclama t-il comme s’il discutaillait avec un compère de la préparation d’un mauvais coup. Enjambant le corps de leur adversaire qu’il retourna du bout du pied, il entreprit ensuite de lui baisser son froc. Toujours positionné au dessus, il fit de même avec ses propres braies. Pantalon baissé jusqu’aux genoux, il se mit à rire de plus belle. Et sans un regard pour ses compagnons de combat, il… se mit à uriner sur les fesses de feu Melissen tout en lâchant un rire dément. « Hahaha, qu’est-ce que tu dis de ça, hein ? Ça t’en bouche un coin, hein, salope ! J’te pisse au cul !!! Ahahaha, avec ton regard condescendant et ton ton de parvenue, tu méritais une bonne leçon. Hahaha ! » Malheureusement, le spectacle perturbant ne dura pas plus de sept ou huit secondes. N’ayant rien bu depuis son réveil, sa vessie ne put lui permettre de continuer bien longtemps sa vengeance. Mais l’acte était symbolique et son sentiment de vengeance assouvie, Ulaf remonta son pantalon et revint vers ses compagnons, un sourire satisfait plaqué sur le visage. « C’est bon, j’suis prêt. J’en ai fini avec elle. On s’casse quand vous voulez. »
D-230 Alchimiste torturé
Offline MrCroque  
#1034 Envoyé le : lundi 18 janvier 2021 10:21:42(UTC)
MrCroque
Rang : Nouveau
Inscrit le : 14/03/2016(UTC)
Messages : 2
28 / 36

Coriolis

CA : 19(C16, S14)
Ref +9 / Vig +1 / Vol 0
SM : 30/35 (2)



Devant la scène, son visage qui avait un instant transcrit la surprise se mua en une expression de colère déterminée. Elle jeta son baluchon au sol dans un fracas de métal et avança d'un pas décidé que rien ne semblait pouvoir arrêter. À peine Ulaf eut le temps de se retourner après avoir terminé sa profanation immonde qu'il fût saisi au col par l'Elfe, aidée d'une dague dans l'autre main qu'elle maintint sous la gorge de la brute.

« Ecoute-moi bien espèce de raclure : les gros bras dans ton genre je les connais, vous passez votre temps à essayer d'exister en écrasant les autres sous vos insultes et votre perversité comme s'il s'agissait d'une personnalité. Dans ce groupe, on essaye tous de sortir du fond du trou et pour ça on se serre les coudes. Tu te la joues comme si t'étais le meilleur d'entre nous et nous des incapables sauf que moi pendant le combat je t'ai pas vu, alors que tous les autres ont mis la main à la patte. Le seul moment où tu as eu l'opportunité de m'offrir une ouverture en prenant Melissen en tenaille, tu es revenu en arrière comme un pleutre et tu m'as laissée seule face à elle. Heureusement que Tatianna est venue me sauver les miches.

Y'a jamais eu besoin de le formuler pour les autres mais comme t'as l'air bas du front on va faire une exception : ou bien tu roules avec nous ou bien la prochaine fois que je vois ce sale sourire satisfait je l'édente à la dague. Je te préviens je suis aussi précise mais moins clémente que le dentiste. Pour ce qui est de tes fantasmes glauques, tu fais ça tout seul et t'évites de nous y mêler. Cependant je suis pas certaine que tout le monde ici soit fan de la manière dont tu traites un cadavre. »


Elle relâcha à ce moment Ulaf, lui tournant le dos en rangeant sa dague. Elle ne souhaitait pas trainer un instant de plus dans cet endroit sinistre.

Wow... j'ai ça dans les tripes moi ? En tout cas il pouvait pas s'en tirer comme ça.

J'espère que les autres m'ont pas prise pour une tarée moi aussi... Déjà que Scath vient d'affirmer qu'elle m'aime pas... pourquoi est-ce qu'elle a précisé ça ? J'ai dit un truc en trop ? Pourtant j'ai fait aucun commentaire ! Ni sur les cornes ni sur...rien !



thanks 2 utilisateur ont remercié MrCroque pour l'utilité de ce message.
Offline Boadicee  
#1035 Envoyé le : samedi 23 janvier 2021 15:22:19(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,738
Ulaf fut surpris de la vitesse à laquelle la donzelle lui avait volé dans les ailes. « C'est que t'es belle quand tu t'énerves ! » répondit-il après un instant, un sourire sur les lèvres. La menace lui faisait réévaluer l'image qu'il avait de la roublarde mais que jusqu'à un certain point. Pas touché par cette provocation et ces insultes, il laissa faire Coriolis jusqu'à ce qu'elle le relâche. « J'suis pas le meilleur. Pas l'pire non plus. J'fais juste c'qu'il faut pour survivre. Mais toi qui semble si à ch'val sur le respect des morts, pourquoi tu vas pas faire la morale à ta pote borgne qui s'est acharnée sur un mort ou à ton chef qui a dépouillé le cadavre avant ? » Un sourire aux dents jaunies finissaient de donner le change pour l'instant.

La bravade n'avait pas eut l'effet escompté, mais elle avait le mérite d'ouvrir enfin la discussion avec Ulaf qui jusqu'ici ne s'était contenté que de commenter de manière provocatrice.
« Si tu ne vois pas la différence entre des coups portés de rage sur un adversaire qui vient juste de tomber, et une vengeance froide et sadique après la bataille, c'est ton problème. Pour ce qui est de fouiller les morts, tu l'as dit : on fait ce qu'il faut pour survivre.  »Coriolis tourna de nouveau le dos à Ulaf puis hésita un instant. « Nous non plus on n'est ni les meilleurs ni les pires. Mais on fait au mieux. T'as l'air d'aimer te battre Ulaf, c'est ça ? Si on faisait un deal ? » Elle attendait à présent face à lui, poings sur les hanches, essayant de ne pas perdre sa contenance.

« Un deal ? Faut voir... » répondit-il dans un premier temps. La réponse de l'elfe ne l'avait pas convaincu. La soldate avait beau être compétente, on ne se comportait pas ainsi quand on était normal. Lui en savait quelque chose. Tuer quelqu'un, c'était une chose. Eclate son crâne jusqu'à ce qu'il ne reste plus rien, c'était autre chose. Alors que l'autre éclaireuse le prenne uniquement lui à partie... Coriolis avait intérêt à se montrer convaincante !

« Bon, vous êtes plusieurs là-haut c'est ça ? Et toi t'as l'air plus dégourdi que Byar quand il s'agit de taper, par contre t'es imbuvable. Je vais pas jouer la comédie : je peux pas te blairer, c'est évident.  » Elle marqua une pause et inspira lentement pour éviter que son stress ne se mue en tremblements visibles. « Si tu veux pas qu'on se fritte à chaque fois, laisse Byar faire sa vie, et quand il s'agira de sortir les armes, on tolèrera ta présence. » Quand je vois la raclure qui se terre là dessous, j'ai bien fait de pas boire ce truc chelou qu'il m'a filé plus tôt....

Ulaf se raidit en entendant cette foutue bonne femme qu'il jugeait incapable lui parler ainsi. À lui ! Mais c'était quoi ce deal de merde ? Tout était à refaire. Le ton, les mots, l'idée. Qui croyait-elle être pour lui dire de se barrer comme ça ? Est-ce qu'il lui disait à elle comment s'habiller ou comment se comporter et quoi dire ? Le sang commençait à lui monter à la tête. Il serra les poings à s'en faire mal les jointures mais plaqua un sourire torve sur son visage avant de donner le change. « Ah ah ah ! T'sais quoi ? Si tu sais pas te battre et que tu sais pas négocier, qu'est-ce que tu sais faire ? Parce que franchement, vu comment tu t'y prends, tu devrais laisser la place à Scath ou Tatiana. On n'ira nulle part comme ça ! » lâcha t-il d'un ton mordant à son interlocutrice.


Scath écoutait la dispute de loin, préférant se concentrer sur la surveillance de leur environnement... Mais les deux zigotos causaient, et causaient, et causaient de plus en plus fort, et ça risquait par finir de leur attirer des ennuis !
De plus, le comportement de Byar... ou d'Ulaf... ou je-ne-sais-qui commençait à lui courir sur le système, on n'était plus dans le débat d'idées ou de caractères mais dans la provoc pure et simple. Elle soupira, légèrement agacée. Mais le ton continua de monter. Elle ne savait pas trop quoi faire pour régler la situation rapidement et poliment. Autre soupir... Elle alla droit vers Byar et lui envoya une claque sur le dessus du crâne. Une façon de montrer son hostilité et sa force sans pour autant lui faire mal ni l'humilier.

« Mais vous allez vous arrêter tous les deux ? On dirait deux gamins ! Attendez qu'on soit sortis de ce merdier avant de vous étriper si ça vous amuse ! Non mais j'vous jure...  »

« Quoi ?! » Ulaf s'était retourné d'une traite lorsqu'il sentit cette tape appuyée. « T'es pas bien ? Qu'est-ce qu'il t'prend ?... » cracha t-il passablement énervé alors qu'il tournait complètement le dos à Coriolis.

L'Elfe avait été tout autant surprise qu'Ulaf de la claque administrée. Cependant, elle ressentit un profond soulagement de ne plus faire face seule.« Oh non non non tu vas pas commencer à t'en prendre à elle aussi ! » Elle asséna un violent coup de pommeau sur le crâne de Byar. « C'était une bonne idée Scath, mais faut y aller plus fort. Merci d'être intervenue, il me crispe comme pas possible. » Sans trop de se préoccuper de l'état présent d'Ulaf, elle s'assit et porta ses mains à ses tempes, tremblantes, tentant de calmer sa respiration soudain saccadée.

L'elfe n'avait pas vu le corps d'Ulaf chuté. Cependant, elle put entendre le bruit sourd d'un corps flasque prenant contact avec une surface solide. Sans s'y attendre et sans défense, l'homme des bas fonds avait encaissé le coup de plein fouet et senti les limbes avaler son esprit. Une dernière pensée se forma aux limites de sa conscience avant de s'évaporer. ... bandes de... Il fallut ensuite attendre dix longues secondes avant que ce corps flasque se remette à bouger. D'abord de manière fébrile alors qu'un long gémissement de douleur s'éleva dans les airs. Puis de manière plus assurée mais saccadée alors que les deux mains de l'homme se portaient à sa tête et qu'un début de pleurs s'échappa de sa bouche. Quand la douleur reflua et que l'homme à terre qui s'était recroquevillé en position fœtale ouvrit les yeux, il vit un corps sans tête et une bouillie de cervelle et d'os. Cela provoqua chez lui un mouvement de panique. Sans coordination aucune, il se mit à reculer jusqu'à butter dans les jambes de Coriolis dont les blessures lui donnait un air menaçant. Nouveau cri de peur retentit avant de voir l'homme se jeter aux jambes de Scath : « Pi... pi... pitié ! J-je veux pas mourir !!! »

Sa phase de redescente avait été écourtée par la réaction de celui qui était encore Ulaf il y a quelques instants. Malgré la détresse que la roublarde avait laissé transparaître quelques instants, celles de Byar, plus frappante encore, la remis sur ses pieds rapidement. Le regard probablement trop dur par rapport à ce qu’elle aurait souhaité, elle s’approcha de l’homme à terre en lui tendant la main : « C’est terminé Byar. Plus personne ne veut tuer ici. » Elle faisait tout son possible pour que la colère qu’elle avait emmagasiné dans son altercation avec Ulaf ne se déverse pas sur Byar. “Gérer ses émotions” et “Coriolis” n’appartenaient pas au même champ lexical. Mais l’Elfe avait tout à réapprendre.

« Wuaaah !!! » Byar, bien qu'inconscient des événements qui avaient précédé, se mit à s'accrocher de plus belle aux jambes de Scath, seule figure rassurante du groupe.

Scath sursauta. Elle était désemparée face à cette situation. Que faire ? Dans quelle situation étrange s’était-elle encore fourrée cette fois ? Elle remua la jambe, tentant de se dégager de manière plus ou moins… pacifique.

« Mais lâche moi ! Ula…Byar ! Qu’est-ce qui te prend ? Personne ne veut te tuer, ressaisis-toi par Shélyn !  »

Des flammes magiques commencèrent à crépiter autour de sa main valide, comme pour dire "Si tu ne me lâche pas rapidement, tu vas le sentir passer. Le feu, ça marche toujours". La tieffeline fronçait des sourcils et était en colère, mais ne paraissait cependant pas particulièrement hostile. Tiens ? J’ai juré par Shélyn… depuis quand ? se demanda-t-elle un instant, pensive.

« Allez debout mon grand ! Et lâche-moi ! On est bientôt sorti d’ici.  » tenta-t-elle, espérant calmer le curieux énergumène.

« Vrai... Vraiment ?  » demanda t-il d'une voix hésitante. Le cadavre ne faisait rien pour le rassurer. Mais le malheureux homme semblait faire confiance à la tiefeline.
Se relevant avec l'aide de Scath, il rentra la tête entre les épaules à la façon d'une tortue, bien content de savoir qu'il allait bientôt sortir d'ici mais craintif de ce qu'il était en train de découvrir et déboussolé par la scène actuelle.
Un peu penaud, il ajouta : « Et heu... On fait quoi là ?  »

Modifié par un modérateur samedi 30 janvier 2021 11:46:52(UTC)  | Raison: Non indiquée

Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Rhajzad  
#1036 Envoyé le : samedi 23 janvier 2021 17:47:52(UTC)
Rhajzad
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 22/10/2013(UTC)
Messages : 1,211

Raayaatma
CA16/C12/D14_RP2/6
N1:4/7N2:1/5N3:1/2
Réf+5Vig+3Vol+6/9
SM39/44-En Vol
1 Niveau Négatif

25 / 29
L'altercation n'avait pas échappé à Raayaatma, mais tant que cela se limitait au verbal, elle ne souhaitait pas intervenir (il ne suffirait pas de bonnes paroles pour régler ce problème); quoique qu'elle s'était préparée à désamorcer... Ulaf en cas de danger avéré. La solution improvisée par Coriolis satisfit tout un chacun, maintenant que ce vaurien était parti.
Aussi répondit-elle très naturellement à la question en suspens :

« On remballe et on s'en va d'ici... »

Après avoir trouvé à sa ceinture un compartiment suffisant (!) pour contenir l'épais tome des Manuscrits pnakotiques, elle mit ensuite en sécurité le bandeau et l'anneau magique, avant de refermer le baluchon laissé au sol par Coriolis avec l'armure et la rapière.

« Nos objectifs ont été remplis même si nous avons encore des choses à faire ici. Nous pouvons suivre une voix sûre pour quitter le manoir sans passer par le hall d'entrée et en récupérant les rapières magiques à l'étage. Afin de nous rendre prioritairement à la Chapelle de Trushmore. Car nous avons tous besoin de soins.
Particulièrement vous, sieur Byar : vous avez réagi de manière insensée. Et désagréable. Qui n'est pas expliquée par vos problèmes de mémoire. Je ne saurai trop vous conseiller de nous accompagner afin de vous faire examiner par Sœur Mavaine, la soigneuse locale.
Cory' ? Je peux accrocher le sac de butin sur le paquetage de Tatiana, ça la gênera moins que toi de trimballer ça... »

Modifié par un utilisateur samedi 23 janvier 2021 23:08:46(UTC)  | Raison: Non indiquée

thanks 2 utilisateur ont remercié Rhajzad pour l'utilité de ce message.
Offline MrCroque  
#1037 Envoyé le : samedi 23 janvier 2021 21:25:31(UTC)
MrCroque
Rang : Nouveau
Inscrit le : 14/03/2016(UTC)
Messages : 2
28 / 36

Coriolis

CA : 19(C16, S14)
Ref +9 / Vig +1 / Vol 0
SM : 30/35 (2)



Et dire qu’il y a encore quelques heures, tu me baisais les mains comme ta sauveuse et me prenais pour la chef du groupe tellement j’en jetais...

L’elfe prit une profonde inspiration pour enfouir la rancoeur générée par la scène précédente. Quand ses yeux s’ouvrirent de nouveau, son visage était de nouveau espiègle et intrépide.

« Pffhahaha, sacré Byar ! Allez lève toi, on sort de ce manoir horrible et on va manger un bout et vous aurez enfin droit à un bain et un vrai lit ! On débriefera quand tu auras le ventre plein. »

Elle s’approcha et s’accroupit à son niveau. Sortant de son sac une ration.
«  Tiens, commence par ça pour la route.

On y va ? »


Se relevant comme pour lancer le mouvement auprès de Byar, elle se rapprocha de Raayaatma et lui glissa doucement.

« Merci pour le soutien, ça fait toujours du bien quand tu nous ramènes sur terre. Et pas de souci, si ça dérange pas Tatiana, ça m’épargnera des courbatures supplémentaires : je suis raiiiiide comme pas possible !  »

Plus rien ne se dressait entre elle et son verre, elle n’allait pas lambiner.
thanks 2 utilisateur ont remercié MrCroque pour l'utilité de ce message.
Utilisateurs actuellement sur ce sujet
52 Pages«<505152
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum.
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum.

| Pathfinder-fr v2 Theme by Styx31, with some icons from fugue
Propulsé par YAF.NET | YAF.NET © 2003-2021, Yet Another Forum.NET