Welcome Guest! To enable all features please Connexion ou Inscription.

Notification

Icon
Error

Options
Aller au dernier message Aller au dernier message non-lu
Offline Hikari  
#1 Envoyé le : mardi 21 mai 2019 11:03:53(UTC)
Hikari
Rang : Habitué

Inscrit le : 06/06/2018(UTC)
Messages : 97
Localisation : Au fond d'une crypte remplie de lapins

Fil RP au cas où vous souhaitez vous parler en dehors de l'histoire, ça peut être raccord avec celle-ci ou être intemporel, à vous de voir Wink

Modifié par un utilisateur vendredi 24 mai 2019 13:25:26(UTC)  | Raison: Non indiquée

Annonce
Offline Duck Gauthier  
#2 Envoyé le : mardi 26 novembre 2019 22:12:54(UTC)
Duck Gauthier
Rang : Habitué

Inscrit le : 13/07/2015(UTC)
Messages : 3,362
Localisation : Etang de la Ferme en folie, 666° roseau en partant du distributeur de chips.

Joanna
touché captivant 7/7

14 / 14

Sucre

7 / 7


Les premiers instants passés, elle ferma les yeux, prit une profonde inspiration et se tourna vers ses comparses, un sourire aux lèvres.

« Bien ! Une alcôve en haut sera mieux, en effet ! Je vais rapidement me rincer le visage et j'arrive. Oh pardon, où ais-je la tête ! Que voulez vous ? C'est moi qui régale, n'ayez pas peur. D'ailleurs, si vous voulez plus tard, je risque de... nettoyer cette journée avec quelques ''prières'' et un compagnon ne me seras pas de trop. Mais je n’ai rien dit, pas vrai ? Bon, donc ce sera... ? »

Une fois les commandes prises, Joanna s'éclipsa, invitant la bande à monter. Elle revient plus tard, le teint rafraichi, portant dans ses bras les boissons. Elle posa le tout devant chacun puis s'échappa encore une fois. Quand elle revient, ce fût avec non point du liquide mais du solide : lanières de viande de porc grillé, pain, et potée de choux fumante. Elle plaça le tout au centre de la table. Elle déposa également eau et vin de table. Chacun faisait son choix sur les proportions quand il s'agissait de couper le sang de la vigne.

« Régalez vous. Et si il en faut encore, n'hésitez pas. »

Elle prit place. Sucre en profita pour se placer sur ses genoux, patientant que ce soit à elle de gouter cette viande. Mais pour l'heure, c'était vers sa choppe de bière que la main de Joanna se porta.Elle leva la choppe.

« Je la lève à notre fine équipe. On a réussit à se sortir de ce pétrin. Et autant en profiter car je sens qu'on va retourner dans les soucis sous peu ! »

Modifié par un utilisateur mardi 26 novembre 2019 22:17:56(UTC)  | Raison: Non indiquée

Duck Gauthier, émissaire du peuple des canards de l'espace envoyé sur terre pour guider les canards de la planète à prendre le pouvoir et à maitriser le theorycrafting et la préparation de sauce au jambon.
Offline Anadethio  
#3 Envoyé le : mercredi 27 novembre 2019 00:08:30(UTC)
Anadethio
Rang : Habitué

Inscrit le : 19/06/2015(UTC)
Messages : 554

Cyrielle

17 / 17

CA 11 (C11,D10)
Ref 16 / Vig 14 / Vol 15
Réserve Phrénique : 2/2
Inspiration : 4/4
Sorts
E : 2/2 ✵ L : 2/2
✵ N1 : 4/4 ✵

L'idée d'adresser quelques "prières" a Cayden a, il faut bien l'admettre, quelque chose de particulièrement attirant... Mais a en juger la manière dont mes entrailles sont nouées...

« Pas d'alcool pour moi tant que j'ai pas mangé... Mais après... Quelques verres ne feront certainement pas de mal... Bref. Pour le moment... Je sais pas ce que tu as de doux et chaud a me proposer... Du lait au miel ? »

Lorsque, un peu plus tard, Joanna nous rejoint, je me suis installée confortablement... Profitant de l’intimité des lieux pour m'installer assez prés de Nicholas pour profiter de sa chaleur et d'un peu de réconfort... J’attrape le lait de poule qu'elle m'a préparé et tiens soigneusement la tasse dans mes mains pour commencer a siroter... Délicieux. Chaud. Ca fait un bien fou...

Joanna s'éloigne a nouveau puis reviens avec de quoi nous nourrir... Je me redresse pour attraper les couverts de service :

« Je vous sert ? »

Après avoir servi chacun à sa convenance, je reprend ma place et lève ma choppe pour répondre à Joanna :

« A notre équipe ! »

Puis, plus sombre je rebondis sur sa dernière affirmation...

« Vous savez ce que vous comptez faire après ? Avec ce qui s'est passé aujourd'hui... Je comprendrais si vous décidez de ne pas mettre la tête dans les rouages de la politique. Et je sais que Martella aussi. »

Enfin "je sais"... "je devine" serais plus juste. Mais elle sait forcément que s'ils s'impliquent ils ne pourront pas faire demis-tour et que ça pourrait très bien leur coûter... et bien absolument tout.

Online Luciole  
#4 Envoyé le : samedi 30 novembre 2019 14:35:41(UTC)
Luciole
Rang : Habitué

Inscrit le : 04/07/2016(UTC)
Messages : 123

Nicholas

20 / 20

CA15 (C11, D14)
Ref 16 / Vig 16 / Vol 11
Fav nation : +2



« Pourquoi pas...  » L'idée de la jeune barmaid n'est pas désagréable même s'il doute pouvoir vraiment y trouver le réconfort qu'une fidèle peut espérer. Cayden a des cotés intéressant mais moins qu'une autre déesse. Qui, il n'en doute pas, risque de s'amuser dans les temps à venir. Alors pourquoi ne pas en faire autant ?

Le temps que Joanna s'éclipse pour visiblement tenter de retrouver un peu de normalité en s'occupant du service et pour retrouver une apparence moins révélatrice de ce qu'ils ont traversés, que Valéria fasse de même pour se changer, et que Ernesto revienne de son détour par le temple, ils ont quelques instants juste tout les deux.
Quelques instants dans une des alcôves, suffisamment tranquille pour serrer un moment Cyrielle contre lui. Sans le regard extérieur, il n'y a pas besoin de garder sa façade... Il peut exprimer son soulagement. Sans un mot il la serre contre lui. Elle est vivante et lui aussi. Ils le sont tout les deux. Ils le sont tout les deux et les temps qui s'annoncent vont être... particuliers. Non. Intéressants ! C'est comme ça qu'il faut le prendre. Des temps intéressants. L'occasion de secouer un peu cette vielle dame sclérosé qu'est le Taldor. Et ils ne laisseront pas passer ce qui s'annonce. Non, hors de question de se résigner. Mieux vaut prendre des risques que continuer cette longue agonie. Il est temps que les dés roulent...

« Eutropia va avoir besoin d'alliés dans la course. Ca risque de secouer bien plus que ce qui était prévu mais... nous avons des cartes à jouer. Toujours partante ?  »

La question n'a pas vraiment besoin de réponses... et lui sait bien ce qu'il va choisir. Que Cyrielle décide de continuer ou non, il ne laissera pas ce qui vient de commencer se dérouler sans lui.



Le retour des autres lui fait reprendre contenance, même s'il garde un bras autours des épaules de sa fiancée. Les choses n'ont pas du se passer comme Ernesto l'avait esperé au vu de sa mine. Il devait plus tenir à l'enfant dont il a emporté le corps qu'il ne l'aurait supposé. Quelques mots pour s’enquérir de la situation.
« Tout s'est bien passé ? Vous n'avez pas eut de soucis?  »

La réponse est plus virulente que prévue. « Hein ? Ha.. heu... Oui oui ça a été à peu près........ Enfin c'est quand même ahurissant le prix qu'on demande pour sauver un gosse bordel ! À croire que tu ne peux espérer t'en sortir que si tu es riche ici !! Putain mais une telle somme ça se trouve pas dans le cul d'une vache ! merde !!! »

Un silence « Désolé je m'emporte... Bon en tout cas l'entrepôt de milady est clean. »

Quelques instants le temps de comprendre, de faire le lien. Sauver un enfant était un objectif estimable mais... ramener un mort à la vie restait un miracle divin. Enfant ou non... Et les dieux exigeaient toujours un payement. Il hésita à signaler que même les riches n'étaient pas rappelés parmi les vivants. Seuls les dieux décidaient. Et ce n'était que rarement sans arrières pensées. Au moins de la part de leurs servants... Mais le guerrier semblait trop affecté pour que cela puisse l'aider. Alors il se contenta de répondre d'un ton sobre, assez doux. « Pas de soucis... Vous le connaissiez ?  »

« On peux dire ça comme ça ouais. Depuis peu. Depuis le sénat à vrai dire. Ses deux parents ont été charcutés par les gardes ulfens. Mais lui.... J'aurais pu le sauver. »

Là où il utilisait le terme pu, Nicholas entendit le mot 'du'. Il soupira. La culpabilité ne mènerait nul part... Mais c'était plus facile à dire à autrui qu'à se l'appliquer. Il ne répondit pas, se contentant de lui tendre un verre avec un sourire un peu triste....



Lorsque le repas arrive finalement, il laisse avec un regret intérieur Cyrielle se redresser et commencer le service. Levant son verre à son tour, le dandy répondit avec un sourire aux autres.

« Vous avez raison. Nous avons survécus, et ça, c'est déjà une bonne nouvelle. A nous ! »

Le jeune noble n'ajouta rien à la question de sa promise, et ses traits se firent bien plus focalisés sur les trois autres. Leurs réponses l’intéressait. Son regard se fit curieux. Que comptaient ils faire.... Il pourrait ensuite répondre à son tour et, s'ils décidaient de poursuivre tenter de leur donner les clés pour.



Comme tu en avait parlé, j'ai supposé qu'on pouvait placer l'absence de Valéria en meme temps que l'absence de Joanna et du Captain pour que tout le monde soit là au moment de la discut'. Si ça ne te convient pas, j'edite sans soucis ;)

Modifié par un utilisateur samedi 30 novembre 2019 18:35:14(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline MRamius  
#5 Envoyé le : mardi 3 décembre 2019 13:19:31(UTC)
MRamius
Rang : Habitué

Inscrit le : 03/04/2011(UTC)
Messages : 2,129
Localisation : Cannes, 06

Valéria
CA 16 (C14,D12)
Ref+7 Vig+1 Vol+1

7 / 9


La choppe toujours haute, Valéria réfléchissait à la question qui lui avait été posée. Jeter un conseiller dans les bras d'une femme, d'un homme ou ... passons, suivre un laquais pour surprendre une conversation ou voler une bouteille c'était dans ses cordes mais ... LA politique ... ce n'était sûrement pas ça. Elle avait suivi Martella par reconnaissance, par fidélité mais LA politique c'était autre chose. Une chose qui lui échappait à coup sûr.

« A nous !  » finit-elle par dire, avant de baisser son bras et de prendre une gorgée pour se laisser le temps de réfléchir.

« Je ne sais pas vraiment de quoi l'avenir sera fait, j'ai suivi Martella par ... conviction et je vais me rendre au rendez-vous de demain matin et si, ensuite, si vous voulez, hé bien continuez ... comme ça, alors je voudrai, j'aimerai, vous accompagner ...  »

thanks 2 utilisateur ont remercié MRamius pour l'utilité de ce message.
Offline Chrome  
#6 Envoyé le : mardi 3 décembre 2019 18:48:31(UTC)
Chrome
Rang : Habitué

Inscrit le : 28/09/2013(UTC)
Messages : 98
Localisation : Un peu partout en France

Cap'tain

22 / 22

CA : 20 (C 14, S 16)
Vig+5, Ref+6, Vol+1



Dans le fond de son pichet de vin, les mêmes images revenaient en boucle depuis maintenant trente bonnes minutes... Le corps du gamin sans vie, les deux cartes à jouer, la sinistre prophétie, le visage encore macabre et malsain du saltimbanque maudit, il l'entendait encore rire, jamais il n'oublierait sa voie...

Les paroles des autres personnes attablées lui paraissaient à la fois proches et finalement si lointaines.. Il n'en comprenait parfois même pas le sens, il n'en faisait d'ailleurs pas l'effort pour être franc. La politique ne l'avait jamais vraiment intéressé, ni hier, ni aujourd'hui, ni probablement demain...

Quand Valéria eue fini sa tirade, il se senti moins seul dans sa position. Finalement les gens du "petit peuple" étaient probablement tous de cet avis, la politique restait une notion abstraite dans le jardin des puissants.

« Quand à moi, je n'irai pas jusqu’à dire que c'est la même chose que Valéria, j'ignore les convictions politiques de Lady Martella et je ne suis pas de ses proches mais je sais seulement que c'est quelqu'un de bien et que sa vie mérite d'être défendue, voilà pourquoi au jour d'aujourd'hui je me bat. » déclara t'il tout en finissant son godet de vin.

« Demain, j'irai la retrouver, je finirai mon boulot et ensuite nous verrons ce qu'elle en dit de tout ce merdier.....et nous verrons aussi si elle paye bien » poursuivi t'il le visage dépité.

« Ensuite et si je suis libre de tout contrat, j'irai m'occuper de ça... » jetant deux cartes à jouer sur la table, un roi de cœur ensanglanté et un as de pique...

Modifié par un utilisateur mardi 3 décembre 2019 18:50:17(UTC)  | Raison: Non indiquée

thanks 1 utilisateur a remercié Chrome pour l'utilité de ce message.
Offline Duck Gauthier  
#7 Envoyé le : mardi 3 décembre 2019 19:56:49(UTC)
Duck Gauthier
Rang : Habitué

Inscrit le : 13/07/2015(UTC)
Messages : 3,362
Localisation : Etang de la Ferme en folie, 666° roseau en partant du distributeur de chips.

Joanna
touché captivant 7/7

14 / 14

Sucre

7 / 7


Maintenant que tout le monde était réuni, l'ambiance étais meilleur. Bien que le sujet soit au lendemain. Joanna prit un instant, but une lampée et observa les rides du mouvement dans sa choppe.

« De mon coté... Je ne sais pas. C'est bien beau vos histoires de politique mais c'est pas mon univers. Je suis bien, là dans ma taverne...

Je ne dis pas que je refuse catégoriquement. Mais il va me falloir y réflechir. Parce que je ne comprend pas vraiment ce que j'aurais à gagner à me risquer ainsi. Vous avez tous quelque chose qui semble vous motiver. Mais moi... C'est ça qui me motive. »


Elle désigna la pièce d'un mouvement de la main. Puis piqua de son couteau un morçeau de viande pour le tendre à Sucre.

« Pour certains d'entre vous, ce n'est rien. Mais je pense que j'ai beaucoup à perdre à risquer ainsi ma vie -dans les deux sens du terme-... »
Duck Gauthier, émissaire du peuple des canards de l'espace envoyé sur terre pour guider les canards de la planète à prendre le pouvoir et à maitriser le theorycrafting et la préparation de sauce au jambon.
Online Luciole  
#8 Envoyé le : mardi 3 décembre 2019 23:29:05(UTC)
Luciole
Rang : Habitué

Inscrit le : 04/07/2016(UTC)
Messages : 123

Nicholas

20 / 20

CA15 (C11, D14)
Ref 16 / Vig 16 / Vol 11
Fav nation : +2


Les choses étaient au moins plus claires et s'il adresse un sourire et un hochement de tête à Valéria, Nicholas sembla légèrement plus perplexes devant la réponse du captain, son regard oscillant entre lui et les cartes. La réponse de Joanna est... et bien... sensée. Et c'est vers elle que le noble se tourne en premier.

«  C'est probablement la réaction la plus prudente. Cyrielle et moi... et bien d'une certaine manière, nous sommes nés là dedans, alors la question ne se pose pas pour nous, de toute façon on ne nous demande pas notre avis, mais... dans ce qui va se passer, il y a beaucoup à gagner, et pas juste en gain personnel, et il y a tout à perdre.  »

Il allait falloir leur expliquer, le plus clairement possible et le jeune Karthis écarta machinalement une mèche avant de poursuivre.

«  Vous avez tous conscience de l'état du Taldor n'est ce pas? Nous sommes en train de nous effondrer sur nous même. Nous ne sommes plus que l'ombre de ce que nous avons été, et, aux yeux des nations qui nous entourent, nous sommes soit un vieillard décadent qui finira par disparaître en.. aller... quelques décennies... soit un fruit trop mur qui n'attends que d'être cueillit et sa population réduite en esclavage. Notre pays est en train de mourir, étouffé par trop de bureaucratie et trop de traditions datant d'un autre millénaire. Ce qui autrefois à fait notre force nous tue aujourd'hui, et pas que métaphoriquement si on garde à l'esprit les conséquences.  »

Un constat. Un constat amer qu'il connaissait parfaitement, et exposait avec un détachement ironique. Nicholas fit une pause quelques instants si certains voulaient des précisions sur lesdites menaces ou pays.

«  Martella se bat contre cela, contre ce destin que tout le monde nous prédit. Je ne peut pas parler pour elle, mais je croit qu'elle tient à ce que le Taldor redevienne ce qu'il a été, ou plus précisément, qu'il devienne ce qu'il aurait du être. Un pays capable de briller et de faire entendre sa voix dans la Mer Intérieure. Un pays vivant, et dynamique, où tous seront tirés vers le haut... et pour cela elle estime, enfin, nous estimons que ce n'est possible qu'au travers d'une vrai évolution de la société. Il y a plusieurs millénaires de sclérose à renverser pour y arriver...  »

Il s'assombrit...
«  Normalement, nous aurions du poser la première pierre aujourd'hui en permettant la nomination d'Eutropia comme héritière du trône. Elles sont amies, même si peu de gens le savent et du coup... et bien, disons que c'est plus Martella qui partage les idéaux de la Princesse je pense... Avec elle sur le trône, nous aurions pu avancer mais... enfin, inutile de se morfondre sur ce qui aurait pu se passer.

Ce n'est pas la première fois que l'Empire se retrouve sans héritier, ni même la première qu'il se retrouve sans Prince ni héritier nommé. Il va y avoir une course au trône... Chaque famille, chaque faction va tenter d'avancer ses propres candidats ou de se rallier à ceux qu'il pense le mieux positionné. Si vous suivez Martella, c'est pour Eutropia que vous allez jouer. Nous c'est ce que nous allons faire. C'est la seule de tous à avoir un vrai espoir pour le futur, les autres se contentent de suivre une foutue tradition... Enfin.. s'vous avez des questions sur tout ça, j'vous répondrais si je peux... »


Il rajouta songeur...

«  J'pense qu'elle payera bien ceci dit, l'Altesse... et qu'elle va avoir besoin de gens de confiance.  »





thanks 1 utilisateur a remercié Luciole pour l'utilité de ce message.
Offline MRamius  
#9 Envoyé le : mercredi 4 décembre 2019 13:32:37(UTC)
MRamius
Rang : Habitué

Inscrit le : 03/04/2011(UTC)
Messages : 2,129
Localisation : Cannes, 06

Valéria
CA 16 (C14,D12)
Ref+7 Vig+1 Vol+1

7 / 9


Valéria réalisa encore un peu plus combien toutes ces choses lui avaient échappées jusqu'ici, elle qui prenait en course le train de la politique, elle ne serai jamais qu'une petite main, dans l'ombre des grands (ou moins grands). En tout cas son camp était choisi et pour ce qui est de l'orientation, elle savait qu'elle suivrait ... aveuglement le cap donné par Martella.

« Au gens de confiance ... » dit-elle sans mesquinerie, en levant à nouveau sa choppe.
Offline Anadethio  
#10 Envoyé le : mercredi 4 décembre 2019 15:28:12(UTC)
Anadethio
Rang : Habitué

Inscrit le : 19/06/2015(UTC)
Messages : 554

Cyrielle

17 / 17

CA 11 (C11,D10)
Ref 16 / Vig 14 / Vol 15
Réserve Phrénique : 2/2
Inspiration : 4/4
Sorts
E : 2/2 ✵ L : 2/2
✵ N1 : 4/4 ✵


Les quelques instants passés au calme avec Nicholas m'ont fait du bien... Non seulement la chaleur des lieux permet d'oublier la glaciale présence de la mort qui planait sur le sénat... Mais surtout la certitude de ne pas être seule. Oh... Bien entendu ça ne changera pas grand chose a mes choix mais... et bien ça me donne plus de chances de ne pas m’effondrer avant que le bout du chemin.

A sa question toute rhétorique je me contente de répondre avec un sourire... partante ? Bien sur que je suis partante ! Je ne m'imagine même pas en train de rentrer la queue entre les jambes dans les jupes de ma mère pour lui donner raison et lui promettre qu'à l'avenir je saurais rester a ma place.

« Oui... Mais il vas falloir attendre un petit peu pour savoir quelles cartes doivent être jouées... Et surtout... Demain on devrait pouvoir y voir plus clair...

Et il y a un autre problème... Avec les temps qui viennent je n'ai aucune idée de comment ça vas se passer pour... Nous. »


Les fiançailles n'étaient déjà pas particulièrement simples puisque nous n'étions ni l'un ni l'autre en odeur de sainteté auprès de nos pères respectifs mais là...



Ainsi c'était ça qu'il avait voulu faire au temple ? Oui... Bien sur... C'était une réaction parfaitement humaine : sauver une vie de laquelle on se sent proche et qu'on sait parfaitement innocente... Pour quelqu'un qui avait a ce point l'air de s'en vouloir de ne pas être resté en haut... Et au delà de ça... Les morts d'enfant sont toujours horribles... Quelles qu'en soient les circonstances. Mais elles sont encore là... Et si a ma connaissance les prêtres ne consacrent pas toutes leurs ressources magiques a les ressusciter... ce n'est probablement pas sans raison.

Sans raison matérielle d'ailleurs puisque sinon il y aurait bien un clergé pour déroger a la règle. Mais de manière plus spécifique, cette fois, parler de ce genre de considération n'apporterait rien. D'autant que vu le temple ou il était allé j'imagine sans peine le prêtre faire un calcul politique : les horreurs du sénat allait forcément lui une bonne partie de ses ressources magiques... et on ne se retrouve pas a gérer un temple dans un quartier comme celui-ci sans un minimum de volonté politique... J'ouvre donc sur un lieu commun que j'ai déjà entendu démonté par je ne sais plus quel professeur :

« Certains disent que plus l'âme est pure et plus le paiement a faire est élevé... je pense que c'est faux... mais... et bien je ne suis pas experte en magie divine... je suppose qu'ils ont exigé un prix rédhibitoire en plus du diamant ? »

« Ils ont exigés bien plus qu'on ne peux en amasser en dix vie d'honnête travailleurs... Je ne comprendrai jamais les dieux et leurs adorateurs... Ni ce qui les motive, ni comment ils régissent la vie de leurs ouailles...

Mais c'est ainsi, j'espère que Martella paiera bien.

À ce propos, savez vous si cet objet là est magique ? »
Il me tend un anneau avant de continuer « Si c'était le cas, sa vente me permettrait peut être de régler une partie du "soucis"... »

Avec un haussement d'épaule, je répond tout en essayant d'apporter un peu de nuance : oui... nous ne comprenons pas. Mais justement : a son ton il semble désapprouver... Et rien n'est plus simple que de désapprouver pour de mauvaises raisons quelque chose dont on ignore tout. Il faudra que je me penche sur la question... Et surtout inutile de laisser sortir le "surement pas à ce point là" qui me brûle les lèvres : il n'a pas besoin qu'on mette un terme a ses espoirs.

« J'ignore si les dieux sont réellement libres de rendre la vie a qui ils le souhaitent ou si ces diamants sont réellement nécessaires... Et je dois bien avouer que je ne les comprend pas bien non plus... »

Puis je récupère l'anneau et me concentre dessus quelques instants pour en détecter l'éventuelle aura... Rien de remarquable.

« Non. Il n'y a aucune trace de magique sur cet anneau. C'est une chevalière... Ou l'avez-vous trouvée ? En tout cas elle ne vaudra probablement pas grand chose à la vente. Mais il est possible, non, probable que la famille dont elle porte le blason récompense celui qui la lui rapportera... »

Je me tourne vers Nicholas : autant les armoiries, surtout en négatif, ne me disent rien autant ça ne sera probablement pas son cas.



La question que j'ai posé n'est pas simple pour tous... Naturellement pour Nicholas ou moi... Et bien comme il l'as dit : c'est vite vu. Que nous le souhaitions ou non nous étions sur l’échiquier. Le seul choix qui s'offre réellement à nous est le suivant : être des victimes du Grand Jeu... ou en être des acteurs. Mais eux... Oui bien sur une partie du peuple vas prendre les armes pour tel ou tel parti... Mais même s'ils ont déjà participé ils doivent encore pouvoir s'en extirper avant de devenir des cibles.

L'intervention de Valéria est relativement inattendue pour moi : je sais qu'elle était en relation avec ma cousine depuis un certain temps et devine qu'elle lui doit beaucoup tant et si bien qu'elle lui est dores et déjà bien trop liée pour être réellement libre de se libérer de la politique. Par contre qu'elle propose de continuer avec nous... Et bien voilà qui est plutôt agréable. Peut-être la proximité de nos ages nous rend-elle plus accessibles que Martella ?

Ernesto... Je l'observe, songeuse, quelques instants... Comme il est fascinant de voir les idéaux d'un homme se fracturer a cause de la culpabilité et de l'espoir... comme c'est triste surtout. Et donc au delà de l'argent c'est donc probablement la poursuite de ce qu'il considère comme étant la justice qui le fera se battre. Et pour faire quoi ? Appliquer la loi du talion ? Se faire enquêteur, juge et bourreau ? Il serait si facile de le manipuler...

Mais malgré tout il m'est plutôt sympathique. Dans son discours je sent la fraîcheur de qui pense à ce qui se trouve devant ses yeux et oublie de regarder au delà... Ce genre de fraîcheur qui n'est pas désagréable tant qu'on garde à l'esprit que c'est bien souvent des gens qui raisonnent ainsi qui finissent par signer des contrats avec des diables... Si seulement j'avais des ressources financières peut-être que je tenterais le coup plutôt que de le laisser s'embarquer tout seul dans une quête ou il perdra probablement la vie sans rien avoir accomplis... Enfin bon...

Joanna a finalement la réaction la plus sensée des trois : comme eux, et contrairement à nous, elle n'est pas plongée dans les jeux de la politique. Et a ce titre elle la vois comme quelque chose de distant... implacable et dangereux. Elle n'a pas cette étrange manière du cap'tain de s'impliquer dans le Grand Jeu tout en s'en pensant extérieur... Pourtant des trois c'est probablement elle qui a le plus a perdre à rester neutre : son établissement est trop fréquenté par la noblesse pour pouvoir subsister sans protecteur. Et qui dit protecteur dit politique. Mais ceux qui peuvent, veulent, tenir ce rôle peuvent se trouver dans tous les camps et il est probablement plus sage d'attendre qu'ils fassent le premier pas et de ne pas se précipiter.

Et puis Nicholas de se lancer dans une petite explication de la situation du Taldor. Commencer par les lieux communs. Les faits que personne ou presque ne conteste... Puis il oriente son message en présentant comme une vérité son point de vue quand aux causes. Bien entendu je suis persuadée qu'il a raison et surtout je doute que nos interlocuteurs n'ai spécialement envie de débattre de ceci maintenant. Mais par contre j'ai quelques petits ajouts a faire en ce qui concerne la position de Martella...

« Oui... Il y a cette vision du Taldor puissant, influant... Mais d'une certaine manière... Et bien tous veulent rendre à notre nation ses lettres de noblesse. En dehors de ceux qui préfèrent la chute au changement la question qui se pose est finalement surtout de savoir dans quel pays nous aimerions vivre.

En toute franchise je ne pense pas que les idéaux d'Eutropia soient ceux qui aient le plus de chance d'offrir au Taldor un nouvel âge d'or. Mais pour moi les solutions de facilité comme celle employée au Chéliax... »


Je secoue la tête avec horreur...

« Sont inacceptables. Quand aux solutions purement guerrières... Elles ne sont que temporaires et engendreront des milliers de morts tout en dégradant les conditions de vies de tout le monde... La voix que souhaite emprunter Eutropia est probablement plus dure. »

Enfin... Les objectifs, non les moyens que dit souhaiter employer Martella... Et que, je le suppose, sont aussi ceux qu'Eutropia privilégiera... En terme d'objectif cela correspond plutôt aux miens :

« Soutenir la recherche tant pour ce qui est de la magie que des sciences plus matérielles... Entretenir l'art et la culture. Il y a tant d'avancées qui pourraient être faites... tant d’inventions qui pourraient améliorer le quotidien de tous... de choses magnifiques que nous pourrions voir ou entendre... »

Un instant je songe a m'étendre sur toutes les merveilles que cet espoir me fait voir... A user de toute mon éloquence mais... Non. Je ne veux pas particulièrement les convaincre : simplement expliquer mon point de vue... Je conclus donc avec un sourire attristé...

« C'est totalement utopique... Mais pour moi c'est finalement ce vers quoi j'espérais que nous nous dirigerions... Et si ce qui s'est passé aujourd'hui vas précipiter les choses et les rendre plus violentes ça ne change rien pour moi.  »

Puis je lève mon verre pour répondre à Valéria avec un sourire bien plus joyeux sur les lèvres :

« Aux gens de confiance... Et à l'avenir. »

Dans l'espoir qu'il soit plus radieux que cette maudite journée.

Offline Chrome  
#11 Envoyé le : dimanche 8 décembre 2019 16:02:10(UTC)
Chrome
Rang : Habitué

Inscrit le : 28/09/2013(UTC)
Messages : 98
Localisation : Un peu partout en France

Cap'tain

22 / 22

CA : 20 (C 14, S 16)
Vig+5, Ref+6, Vol+1



"Les gens de confiance"... "Confiance", ce mot résonnait dans la tête de Captain. Pour lui ça faisait bien longtemps qu'il n'avait donné sa confiance à quelqu'un, la notion lui paraissait même étrangement lointaine quand il se remémora la dernière fois qu'il avait suivi quelqu'un par "pure confiance".... Quelques minutes de réflexion sur le sujet lui et il se sentit lui même honteux de ce qu'il était devenu... Honteux et effaré de sa propre condition.
Un vieux soldat, aigri et blasé de la vie...

Il se contenta d'un hochement de tête et se servi un autre verre de vin, seul dernier petit plaisir qu'il lui resterait d'une journée sommes tout bien merdique.

« Ouais c'est ça... A la confiance et l'avenir.. »

thanks 3 utilisateur ont remercié Chrome pour l'utilité de ce message.
Offline Duck Gauthier  
#12 Envoyé le : dimanche 8 décembre 2019 18:55:32(UTC)
Duck Gauthier
Rang : Habitué

Inscrit le : 13/07/2015(UTC)
Messages : 3,362
Localisation : Etang de la Ferme en folie, 666° roseau en partant du distributeur de chips.

Joanna
touché captivant 7/7

14 / 14

Sucre

7 / 7


Joanna sourit gentiment.

« Oui c'est de bien beaux arguments que vous avancez là... Mais la politique est vraiment un jeu qui ne tente pas. Oui notre pays est en danger, nos fondamentaux aussi... Mais... Ma place est ici, derrière ce comptoir. Peut importe qui soit au pouvoir, roi, dieu ou révolution, ... Ma raison d'être est mon art et il y aura toujours besoin de moi, de gens comme nous. L'ours gris aura besoin de moi.

Comme j'ai besoin de lui...

Si tous les petits commerçants, des puissants comme des démunis, venaient à se lancer dans une aventure politique pareille, êtes vous certains que le Taldor saurait survir ? Ou bien serais ce le temps de l'anarchie et des vols, si ce n'est pire ?

Vous avez ma bénédiction pour partir, pour protèger vos idées et vos buts. C'est ça la Liberté. Mais la mienne de Liberté, est ce que je veux la mettre en peril ? »


Elle regarda le fond de son verre et se leva.

« Excusez moi, je dois avoir le fond de ma choppe troué, tout le contenu a disparu. Je ramène autre chose ? »
Duck Gauthier, émissaire du peuple des canards de l'espace envoyé sur terre pour guider les canards de la planète à prendre le pouvoir et à maitriser le theorycrafting et la préparation de sauce au jambon.
Utilisateurs actuellement sur ce sujet
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum.
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum.

Privacy Policy | Pathfinder-fr v2 Theme by Styx31, with some icons from fugue
Propulsé par YAF.NET | YAF.NET © 2003-2019, Yet Another Forum.NET