Welcome Guest! To enable all features please Connexion ou Inscription.

Notification

Icon
Error

5 Pages123>»
Options
Aller au dernier message Aller au dernier message non-lu
Offline Boadicee  
#1 Envoyé le : samedi 25 mai 2019 12:36:10(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué

Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,731

27 Erastus 4716, 21:00 - Opéra de Kintargo, devant les portes
Musique - Masquarade Rubis - Ouverture


La place d'Aria, devant les portes de l'Opéra, était noire de monde alors que le soleil descendait sur les eaux de l'océan, au large. Pour ce soir, le couvre feu sur la Pointe de Jarvis avaient été levé pour ceux qui disposaient d'invitations afin de permettre aux invités de se rendre tranquillement à l'Opéra pour assister à la Masquarade Rubis. Mais une multitude d'habitants qui n'étaient pas invités profitaient des dernières minutes avant le couvre-feu pour assister à l'entrée, et peut être essayer d'apercevoir une célébrité ou d'entendre quelques notes de musique.

Les invités eux mêmes arrivaient dans une parade bariolées où le rouge dominait, en hommage au thème de la Masquarade - le rubis. Des plus humbles ayant mis leurs économies dans une robe de seconde main, aux plus riches et leurs tenues de soie Tian, de velours et de brocards; tous étaient aussi élégants que possible, et l'Opéra de Kintargo, accueillant cette foule, avait presque retrouvé sa splendeur d'origine. Trois cents habitants au total étaient invités, et par les portes entrouvertes, ils voyaient déjà la foule qui se trouvait à l'intérieur, dansant au son des premiers morceaux. Les masques étaient aussi divers qu'impressionnants. Dragon, animaux de toute sorte, ange, diable et démon, créature étranges, monstres marins et fées; tout Kintargo avait rivalisé d'imagination et les artistes avaient rivalisé de talents pour créer une véritable farandole de masques tous plus magnifique les uns que les autres.

A l'abri derrière leurs costumes et leurs masques, les Corbeaux d'Argent s'apprêtaient à entrer. Rickert et ses acteurs étaient déjà à l'intérieur, reconnaissables à leurs tenues bleu et rouge, et à leurs masques de théâtre, et Laïka et ses Chiens Noirs, portant des robes et tenues rouges et argent, et des masques de loup, les suivraient dans quelques minutes; le tout afin d'éviter d'être trop repérables.


En approchant des portes, ils furent arrêtés par deux gardes dottari. Ces derniers étaient reconnaissables à l'armure qu'ils portaient sous leurs tabards écarlates, et à leurs masques de porcelaine souriant. Il s'inclinèrent à leur approche, et leur souhaitèrent la bienvenue.
« Soyez les bienvenus à la Masquarade Rubis, messires et dames. Puis-je voir vos invitations, s'il vous plaît? »

Une fois qu'il (ou elle) eut examiné leurs invitations, il les leur rendit, et poursuivit en faisant signe à son collège d'ouvrir les portes.
« Entrez, je vous prie. Des rafraichissements sont à votre disposition, a proximité de la piste de danse. Si vous le souhaitez, vous pouvez effectuer une donation à la ville de Kintargo dans le Parloir du Prince, ce qui servira à rénover les monuments et infrastructures de la ville.

Deux évènements sont prévus ce soir: a 10 heure, le gouverneur lui même mènera les invités dans la Danse des Damnés, et il s'adressera à l'assemblée à minuit, après la cérémonie de la Tombée des Masques, avec une annonce pour le futur de Kintargo.

Une nouvelle fois, soyez les bienvenus et profitez de la soirée! »


Le garde s'écarta, les laissant entrer à l'intérieur de l'Opéra.


Ils entrèrent dans ce qui était en temps normal le parterre de l'Opéra, où les spectateurs les plus prestigieux s'asseyaient en temps normal. Pour l'occasion, les sièges avaient été déplacés, et c'était en ces lieux que les invités se pressaient, discutaient, complotaient, mangeaient, buvaient, échangeaient rumeurs, promesses et menaces, derrière leurs masques de porcelaine, de papier, de soie ou de métal; servis par quatre garde aux masques souriants qui allaient et venaient, plateaux à la main.

A présent qu'ils étaient plongés au coeur de la foule masquée et bariolée, les Corbeaux étaient libres de leurs mouvements...

Vous êtes en zone D3. Les zones en jaunes sont "hors limites", le reste est ouvert au public. N'hésitez pas à poser des questions!

Il est pour l'instant 9 heure du soir.


Opera de Kintargo
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Annonce
Offline Thoulkas  
#2 Envoyé le : lundi 3 juin 2019 14:14:06(UTC)
Thoulkas
Rang : Habitué

Inscrit le : 04/08/2015(UTC)
Messages : 2,961

Elyse
Panache: 1/2
Inspiration: 7/8
CA : 25

67 / 67



Elyse était ravissante dans sa tenue au prix exorbitant, avec son masque simple qui laissait voir son sourire. Elle avait un sac à main qui pendait sur le côté, dans lequel se trouvait tout le matériel pour Leona et la suite des hostilités.

Elle remercia simplement le garde à l’entrée, accompagnée d’Arya. «  Bon essaie de repérer chaque menace, chaque ennemi potentiel et chaque allié. Vois aussi avec Belcara si tout va bien et fais lui comprendre si tu penses qu’elle est digne de confiance que cette soirée est un tournant pour la suite.  »

Elle observa alors les différentes personnes présentes et essaya de chercher un visage connu, celui de la jeune femme qui l’avait embrassée à la dernière fête. Si jamais je dois créer une diversion ça sera avec elle…

Si jamais Elyse repère la jeune femme elle la salue de la tête.

Ensuite elle se dirige vers l’homme qui semble le plus important ici, Barzillai, pour aller le saluer.

Elle observe également qui ne semble pas apprécier les Thrunes quand les gens interagissent avec les personnes les plus importantes de la ville, pour voir les alliés potentiels.
Le ridicule ne tue pas et ce qui ne tue pas rend plus fort, donc le ridicule rend plus fort Laugh
Les blagues faut toutes les faire on ne sait jamais qu'il y ait une bonne. Laugh
Offline Probe  
#3 Envoyé le : mercredi 5 juin 2019 00:27:43(UTC)
Probe
Rang : Staff


Inscrit le : 19/10/2015(UTC)
Messages : 4,977

Gravius / Cornelius
Etat : Normal
Magie majeure : 2x/jr
CA 20 (C16, D14)
Ref +8,Vig+0,Vol+1

34 / 34

Paré de sa tenue raffinée et de son masque argenté, Gravius avait réussi à pénétrer dans l’enceinte de l’opéra grâce à leurs invitations en règle. Il avait également identifié ses pairs disséminés dans l’enceinte du bâtiment. Cependant, quelques tâches restaient encore à faire. Pensant qu’il leur restait grossièrement une heure avant l’ouverture officielle du bal, il imaginait qu’il avait tout intérêt à se balader un peu dans les parties autorisées afin de dénombrer le compte exact des gardes présents à proximité et de prendre contact avec ses amis comédiens pour convenir du bon moment pour lancer la diversion.

Joignant l’acte à la pensée, il salua ses compagnons proche afin de leur exposer ses premières actions et les enjoignis à l’accompagner s’ils le souhaitaient. Peu lui importait de se faire connaître de Barzillai Thrune ou son grand discours en fin de soirée. Seul comptait le sauvetage de Shensen qu'il pensait trouver dans les sous-terrains.

  • perception pour compter les gardes présent lors d’une première ballade dans l’enceinte de l’opéra : 1d20+10 donne [13] + 10 = 23

CN-176 Charlatan enflammé
G-255 Noble déchu
Offline Jecht  
#4 Envoyé le : mercredi 5 juin 2019 18:40:28(UTC)
Jecht
Rang : Habitué

Inscrit le : 31/10/2015(UTC)
Messages : 1,219
Localisation : Juprelle

Caliban
CA :23/16/19
Ref+6;vig+7;Vol+11
Diplo+21;Intim+17
Per/Psy/rep+15
Bluf+13/Dégui+12

57 / 57
Caliban avait décidé de porter une version améliorée de la tenue qu'il avait utilisé à Vyre. Il avait réussit à convaincre Hetamon Haace de lui prêter une longue cape d'un magnifique rouge rubis mais aussi quelques vêtements de luxe pour Luculla.

Sa compagne avait insisté pour s'acheter elle même la magnifique robe de soirée qu'elle portait mais le vieil inquisiteur avait réussit à lui faire accepter les quelques ornements que le chef de la Rose avait choisis pour elle.

Caliban savait que seul il aurait peut-être trop attiré l'attention; la présence de Luculla serait dès lors un parfait alibi qu'il comptait exploiter sans pour autant la mettre en danger.

Une fois tout le monde entré dans l'opéra il prétexta une ballade avec sa conquête; comme convenu plus tôt; pour en profiter pour faire un repérage des issues possibles :

« Ma très chère Luculla aimerait fort bien découvrir ce lieux majestueux. Je vous retrouverai pour l'ouverture de la Danse des Damnées par notre bien aimé Gouverneur. »

  • Perception : 1d20+15 donne [13] + 15 = 28


Je compte aller fouiner du coté du deuxième étage et un peu du troisième étage si j'ai aussi le temps.

Modifié par un modérateur mercredi 5 juin 2019 22:21:46(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Boadicee  
#5 Envoyé le : samedi 8 juin 2019 21:19:54(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué

Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,731

Musique - Masquarade Rubis - Ouverture



Arya, qui portait un masque de mésange, hocha la tête mais avait l'air dubitative.
« Je...vais essayer...enfin, je vais surtout laisser trainer mes oreilles. Avec tout ces masques, ça ne va pas être facile d'identifier qui que ce soit, mais au moins je pourrais peut être écouter les conversations? »

Elyse elle même du d'ailleurs se rendre à l'évidence: toute l'assemblée était masquée, et par conséquent elle ne reconnaissait personne. En y regardant de plus prêt, il lui semblait reconnaître quelques allures, attitudes et tenues, mais elle n'aurait pu en jurer. Par ailleurs, Barzillai n'était nulle part en vue. Sans doute ferait il son apparition une heure plus tard, pour la Danse des Damnées.

Observant les lieux, cependant, Elyse commençait à distinguer des dynamiques parmi la foule. Un groupe de ce qui semblait être des nobles portant tous des masques de diables s'étaient rassemblés proche de la fosse d'orchestre...peut être une des familles nobles soutenant les thrunes? D'autres dans la foule avaient affichés une claire opposition au gouverneur et à la dynastie impériale, portant des masques d'anges et autres créatures célestes, au premier rang desquels les azata, dont la sensibilité artistique faisait de bons avocats de l'indépendance de Kintargo. D'autres portaient même des masques de corbeaux argentés! Les masques garantissaient l'anonymat, mais certains avaient clairement affiché leur camp.



Gravius, de son côté, sous l'abri de son masque, se fondit dans la foule. Entre les masques et les tenues d'apparat, il n'était qu'un anonyme parmi d'autres. Cela lui offrait une couverture parfaite, lui qui connaissait bien les lieux, pour observer les alentours et se glisser un peu partout.

Ses investigations ne furent pas inutiles...au total, il repéra une dizaine de gardes, qui faisaient notamment office de guides et de serveurs, comme les deux qui les avaient accueilli à l'entrée. Ils portaient armes et armure, mais par dessus des tenues de bal, et tous avaient les mêmes masques blancs, neutres et souriants.

Alors qu'il terminait son premier tour, il fut abordé par un homme portant un masque de théâtre...et dont les oreilles et les défenses le désignait comme un demi-orc. Rickert.
« Bonsoir...Cornélius. On est en place. Tout va bien de ton côté? »



Luculla entra au bras de Caliban. Elle portait une élégante robe verte, et un masque qui était moitié jeune fille, moitié squelette, lui donnant une touche d'élégance macabre assez dans le ton de la Masquarade. Elle salua les gardes à l'entrée et les compagnons de Caliban, et mais l'accompagna sans hésiter dans les étages, ponctuant leur départ d'un clin d'oeil.

Ils débouchèrent d'abord sur le balcon, où s'était trouvé des sièges qui avaient été déplacé pour laisser la place aux invités de discuter et se divertir en dominant la salle et la scène en contrebas. Sur la gauche de l'étage, le salon privé et le boudoir avaient été convertis en salle d'accueil pour les invités, et l'une des pièces, le Parloir du Prince, en temple privé dédié à Asmodéus; où se trouvait entre autre une boite accueillant les donations destinées aux coffres de la ville.
Sur la gauche, la gallerie d'art avait été redécorée au goût du maître des lieux: les toiles inspirées d'opéras célèbres avaient été remplacées par des représentations de paysages infernaux et du tourment des damnés.

Luculla frissonna en découvrant les tableaux.
« Brr....ça fait froid dans le dos. »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Probe  
#6 Envoyé le : mercredi 12 juin 2019 00:27:12(UTC)
Probe
Rang : Staff


Inscrit le : 19/10/2015(UTC)
Messages : 4,977

Gravius / Cornelius
Etat : Normal
Magie majeure : 2x/jr
CA 20 (C16, D14)
Ref +8,Vig+0,Vol+1

34 / 34

« Oui, aussi. J'ai fini mon repérage et on a encore une heure avant le discours du maire. Reste à savoir si nous voulons nous éclipser avant ou après son discours. » pensa t-il tout haut. « Essayons de faire ça un peu avant. Je me tiendrais en position avec les autres le moment venu. Dès que vous nous verrez prêt, lancez-vous. Nous profiterons de votre action pour nous esquiver. » confirma t-il après un moment de réflexion.

Plus le moment se rapprochait, et plus Gravius l'appréhendait comme si une catastrophe devait arriver. Pourtant tout se déroulait comme prévu. Alors qu'avait-il oublié ? Pourquoi ce sentiment de danger imminent ? Le jeune acteur essayait de repasser tous leurs préparatifs en revue dans sa tête mais rien ne venait. Alors, comme pour combattre l'anxiété montante, il commença à échanger quelques anecdotes avec son ami sur leurs débuts entre ces quatre murs.
CN-176 Charlatan enflammé
G-255 Noble déchu
Offline Thoulkas  
#7 Envoyé le : mercredi 12 juin 2019 17:06:58(UTC)
Thoulkas
Rang : Habitué

Inscrit le : 04/08/2015(UTC)
Messages : 2,961

Elyse
Panache: 1/2
Inspiration: 7/8
CA : 25

67 / 67



Bon c’est pas évident de déchiffrer le vrai du faux ici. Voyons du coup pour attirer l’attention, les autres sont plutôt discrets.

La jeune femme saisit une coupe d’un geste élégant, tournant sur elle-même, avant d’aller dans une discussion quelconque.

Elle espérait que les danses commenceraient bientôt pour vraiment attirer l’attention de toute la foule.

Et en attendant elle alla se mêler à un groupe de nobles avec son sourire charmeur dépassant de son masque.

Modifié par un utilisateur vendredi 14 juin 2019 09:51:16(UTC)  | Raison: Non indiquée

Le ridicule ne tue pas et ce qui ne tue pas rend plus fort, donc le ridicule rend plus fort Laugh
Les blagues faut toutes les faire on ne sait jamais qu'il y ait une bonne. Laugh
Offline Boadicee  
#8 Envoyé le : jeudi 13 juin 2019 22:31:34(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué

Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,731

Musique - Masquarade Rubis - Première Danse



Rickert acquiesça aux paroles de Gravius, l'air concentré.
« Aucun problème. Cela dit, nous garderons la diversion...disons, en réserve. Si jamais l'attention de tout le monde est déjà accaparée ailleurs, nous n'aurons aucun intérêt à nous faire remarquer plus que nécessaire. On improvisera... »
Il ponctua sa remarque d'un clin d'oeil.
« ...tu peux nous faire confiance là dessus! »

Dyrza / Amélys

Pied agile 8/8
Libération 7/7
Canalisation: 6/6, 3d6, DD18
CA : 13/TCH11/FF12

43 / 43

Alors que la première danse débutait et que les premiers couples entraient sur la piste, Dyrza rejoignit Gravius alors que Rickert se fondait à nouveau dans la foule. La prêtresse saisit nonchalamment une coupe de vin blanc de Nisroch, et sans vraiment regarder Gravius, murmura à son adresse.
« L'Opéra est vraiment...divinement décoré. Mais je pense que nous devons aussi nous attendre à...disons, de la compagnie indésirable. Je n'ai pas vu Nox, mais je sens la présence de diables dans les environs. Rien d'étonnant, mais quand même... »



L'heure de la Danse des Damnées approchait, peut être d'ici une petite demi-heure, mais pour s'échauffer, et échauffer le public, l'orchestre entama une première danse, et les couples commencèrent à se former autour de la piste, certains s'élançant pour être les premiers sur la piste.

Une jeune femme portant un masque de dragon impérial offrit sa main à Elyse.
« M'accorderez vous cette danse, ma Dame? »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Thoulkas  
#9 Envoyé le : vendredi 14 juin 2019 09:53:46(UTC)
Thoulkas
Rang : Habitué

Inscrit le : 04/08/2015(UTC)
Messages : 2,961

Elyse
Panache: 1/2
Inspiration: 7/8
CA : 25

67 / 67



Elyse fit un sourire et une petite révérence à la jeune femme et lui répondit simplement. «  Evidémment, je vous laisse mener ou souhaitez-vous que je le fasse ?  »

  • Danse : 1d20+11+1d6 donne [15] + 11 + [1] = 27

Le ridicule ne tue pas et ce qui ne tue pas rend plus fort, donc le ridicule rend plus fort Laugh
Les blagues faut toutes les faire on ne sait jamais qu'il y ait une bonne. Laugh
Offline Boadicee  
#10 Envoyé le : samedi 15 juin 2019 01:14:48(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué

Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,731

Musique - Masquarade Rubis - Première Danse



La jeune femme au masque de dragon sourit imperceptiblement sous son masque.
« Je vous laisse volontiers mener: vous avez la réputation d'une excellente danseuse. Après vous, Dame Dralneen. Ou peut être devrais-je dire Solistar? »

Alors que les deux jeunes femme s'engageaient en tournoyant sur la piste de danse, Elyse devait admettre que si elle était clairement la plus expérimentée, sa partenaire était presque aussi talentueuse...Même si elle n'était ni aussi ravissante ni aussi dynamique que Sheraya. Mais la jeune femme Tian poursuivit.
« Je me suis dis que sur la piste nous serions à l'abri des oreilles indiscrètes. Je sais qui vous êtes, Leona; et qui sont vos compagnons. J'ai déjà...pris contact avec Dyrza, et j'ai observé avec beaucoup d'intérêt votre enquête sur le Boucher du Vieux Kintargo...Varl Wex...dommage que la lame n'ai pas pu être récupérée. Jouons carte sur table, voulez vous? J'ai été engagée par Barzillai Thrune pour enquêter sur les Corbeaux d'Argent. Vous ne m'avez pas facilité la tâche, mais j'ai appris pas mal de chose sur vous, sur Gravius Noxius, Dyrza, Caliban Berkalia, Dorian l'évadé, Laria Longueroute, et caetera. Vous vous demandez sans doute pourquoi vous n'êtes pas encore en train d'affronter la garde. Disons qu'a force de fréquenter mon employeur, je me suis rendue compte que vous étiez un bien meilleur avenir pour Kintargo que lui.
Je suis donc venue vous offrir mon aide...Et vous prévenir que Barzillai a prévu quelque chose pour ce soir. J'ignore quoi, mais je m'attends à du grabuge. J'espère que vous êtes prête. »


Psychologie DD20
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Thoulkas  
#11 Envoyé le : lundi 17 juin 2019 16:39:03(UTC)
Thoulkas
Rang : Habitué

Inscrit le : 04/08/2015(UTC)
Messages : 2,961

Elyse
Panache: 1/2
Inspiration: 7/8
CA : 25

67 / 67



Elyse n’en croyait pas ses oreilles, comment tout cela était connu ? Pourquoi elle les aidait ? Si elle avait réussi si facilement, pourquoi d’autres n’avaient pas réussi à les retrouver.

«  Vous êtes perspicace ma chère, et je vous remercie pour votre franchise. Je pense que Barzillai veut exécuter quelques réticents à son pouvoir, peut-être même nous, peut-être même toi qu’il aurait repéré. La cantatrice et Sheraya qu’il tient captive ici même…

Dans tous les cas nous sommes prêts, et nous avons du soutien, de plus en plus.

Et donc que pensez-vous faire ?  »

Le ridicule ne tue pas et ce qui ne tue pas rend plus fort, donc le ridicule rend plus fort Laugh
Les blagues faut toutes les faire on ne sait jamais qu'il y ait une bonne. Laugh
Offline Boadicee  
#12 Envoyé le : mardi 18 juin 2019 21:16:50(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué

Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,731

Musique - Masquarade Rubis - Première Danse



La jeune femme Tian haussa les épaules alors que la danse s'achevait.
« Pour l'heure? Rien, mais je me tiens prête à intervenir si nécessaire. Tant que j'aurais la confiance du gouverneur, je pourrais vous informer de ce qu'il prévoit. Je préférerai conserver cet avantage aussi longtemps que possible. »

Ponctuant ses paroles d'un clin d'oeil, elle ajouta avant de disparaître dans la foule.
« Au fait, appelez moi Tiora, si nécessaire. »



Masquarade Rubis - Danse des damnés


Dix heures approchait, et les Corbeaux d'argent s'étaient rassemblés près d'une des portes, en prévision du discours de Barzillai Thrune. Et bien leur en prit. A dix heures exactement, l'orchestre se tut, et un homme seul s'avança sur la scène. Barzillai portait une tenue de brocard et de soie noire et rouge, aux couleurs de la maison Thrune, et un pendentif de rubis en forme de pentagramme, représentant sa foi. Il étendit ses mains gantées de noires pour obtenir le silence.
« Mesdames, mesdemoiselles, messieurs...citoyens de Kintargo! Je vous remercie de votre patience et de votre considération...et pour votre présence! En particulier en ces temps difficiles. Mais je vous l'assure! Le pire est derrière nous. Dès demain, nous nous efforcerons de rendre à Kintargo sa splendeur passée, à commencer par une levée du couvre-feu! »

Il attendit que les applaudissements et les sifflets joyeux se taisent avant de poursuivre.
« Mais pour l'heure, il est temps de danser. Que les couples rejoignent la piste, la Danse des Damnés nous attends! »

L'orchestre se remit à jouer, mais les Corbeaux d'Argent n'attendirent pas d'en voir plus, s'éclipsant discrètement dans la cohue pour rejoindre la piste de danse.

Ils rejoignirent ce qui avait été une des salles attenantes et se glissèrent dans un couloir vide. D'après leur carte et les souvenirs de Gravius, la deuxième porte sur leur gauche menait à un escalier descendant aux sous-sols.

Vous êtes à proximité de l'escalier S3! Je vous laisse vous organiser et décider comment vous explorer les lieux, et aussi préparer ce que vous voulez.

Carte de l'Opéra
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
thanks 2 utilisateur ont remercié Boadicee pour l'utilité de ce message.
Offline Probe  
#13 Envoyé le : dimanche 23 juin 2019 13:24:52(UTC)
Probe
Rang : Staff


Inscrit le : 19/10/2015(UTC)
Messages : 4,977

Gravius / Cornelius
Etat : Normal
Magie majeure : 2x/jr
CA 20 (C16, D14)
Ref +8,Vig+0,Vol+1

34 / 34

Gravius, connaissant les lieux, avait naturellement rassemblé ses alliés au moment du discours de Barzillai. De la dizaine de gardes qu’il avait dénombré, aucun ne représentait de menace pour l’action qu’ils comptaient entreprendre. Lui et le reste des Corbeaux s’étaient donc éclipser dans l’une des salles permettant d’atteindre un couloir menant à un escalier lui-même menant au sous-sol tant espéré. Vérifiant que tout le monde était concentré, il se permit une rapide question à destination de son groupe : « Si vous avez des derniers préparatifs à effectuer, c’est le moment. Même chose, si vous avez réussi à glaner quelques informations ou contacts durant ce début de soirée, c’est sans doute le moment de les partager. » L’enjeu venait encore de croître et Gravius essayait d’avoir de bonnes idées. Sans rien trouver de transcendant, il lança quand même : « Gardons nos masques pour l’instant. Si nous devons tomber sur quelqu’un, autant faire en sorte qu’il ne nous reconnaisse pas. Nous jouerons la carte des toilettes en disant que nous nous sommes perdus. »

Une fois qu’il eu reçu l’aval de ses pairs, il s’engagea dans l’escalier en espérant qu’il retrouverait enfin Shensen.

  • Perception pour détecter des traces récentes d’activités ou de passage : 1d20+10 donne [11] + 10 = 21
CN-176 Charlatan enflammé
G-255 Noble déchu
Offline Boadicee  
#14 Envoyé le : dimanche 23 juin 2019 15:01:52(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué

Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,731


Masquarade Rubis - Danse des damnés

Dyrza / Amélys

Pied agile 8/8
Libération 7/7
Canalisation: 6/6, 3d6, DD18
CA : 13/TCH11/FF12

43 / 43

Pendant qu'il exposait ses découvertes à ses compagnons et se préparait, Gravius observait le couloir et l'escalier. Les lieux étaient d'une propreté impeccable, mais ne paraissaient pas voir beaucoup d'utilisation. Rares étaient ceux qui passaient par ici, à n'en pas douter.

Dyrza acquiesça.
« Bonne idée, mais je voudrais tout de même prendre quelques précautions. »
Elle tira de son corset le pendentif en forme de papillon, consacré à Desna, et murmura une prière de protection au chant des sphères. Une sorte de cercle se forma autour d'elle, baignant quelques mètres dans une douce lumière bleue avant de s'estomper pour devenir presque invisible.
« C'est un cercle de protection, ça nous aidera si nous croisons...disons, un diable, dans les souterrains. »

Une fois cela fait, et quand ses compagnons se furent préparés, ils descendirent dans les souterrains. L'escalier menait à une simple porte qui elle même débouchait sur un couloir flanquée de plusieurs portes menant vers le reste des souterrains. Restait à décider de leur direction...

Opera de Kintargo - Souterrains

Bonus et conditions
- Dyrza: Cercle de protection contre le bien (70/70 minutes)

Modifié par un utilisateur dimanche 23 juin 2019 15:02:23(UTC)  | Raison: Non indiquée

Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Thoulkas  
#15 Envoyé le : lundi 24 juin 2019 16:11:52(UTC)
Thoulkas
Rang : Habitué

Inscrit le : 04/08/2015(UTC)
Messages : 2,961

Leona
Panache: 1/2
Inspiration: 8/8
CA : 25

67 / 67



Elyse s’éclipsa assez rapidement après une danse, l’air un peu essoufflée d’une danse un peu enivrante.

Et il ne fallut que quelques secondes plus tard pour qu’apparaisse près de ses compagnons, Leona, épée et bouclier équipés, le sac à main transformé en sac bien mis dans le dos, léger, collant, pour ne permettre aucune gêne en le portant.

«  Heureuse de vous retrouver, allons-y, on a du boulot, et la sortie sera en plus difficile je le sens. Ne perdons pas trop de temps et allons directement où nous pourrions les retrouver, suivant les plans.  »

Modifié par un utilisateur lundi 24 juin 2019 16:14:01(UTC)  | Raison: Non indiquée

Le ridicule ne tue pas et ce qui ne tue pas rend plus fort, donc le ridicule rend plus fort Laugh
Les blagues faut toutes les faire on ne sait jamais qu'il y ait une bonne. Laugh
Offline Boadicee  
#16 Envoyé le : mardi 25 juin 2019 23:11:37(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué

Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,731


Masquarade Rubis - Danse des damnés

Les plans de l'Opéra qu'ils avaient pu récupérer n'étaient malheureusement pas précis au point qu'ils puissent savoir où exactement ils pouvaient retrouver celles qu'ils cherchaient...mais le meilleur pari paraissait les zones secrètes de l'Opéra, indiqués sur les plans arrachés aux archives.

Ils traversèrent donc le couloir, et prirent la porte sur leur droite. Elle devait normalement déboucher dans les quartiers des servants, mais ces derniers avaient un peu changé. Les couchettes et le mobilier sobre qui appartenait au départ au personnel de l'Opéra avant l'arrivée de Barzillai Thrune, mais un râtelier vide était aligné contre le mur du fond...indiquant que les lieux étaient sans doute occupés par des gardes, à présent.

Ils savaient qu'une porte dérobée se trouvait dans le mur du fond, mais restait à trouver comment l'ouvrir...Gravius s'approcha de la porte, examinant attentivement la section du mur...

Je peux avoir un jet de Perception pour Gravius? Tu peux faire 20, mais ça va prendre du temps.

Opera de Kintargo - Souterrains

Bonus et conditions
- Dyrza: Cercle de protection contre le bien (70/70 minutes)
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Probe  
#17 Envoyé le : vendredi 28 juin 2019 00:16:06(UTC)
Probe
Rang : Staff


Inscrit le : 19/10/2015(UTC)
Messages : 4,977

Gravius / Cornelius
Etat : Normal
Magie majeure : 2x/jr
CA 20 (C16, D14)
Ref +8,Vig+0,Vol+1

34 / 34

Et dans un mélange de chance et d'instinct, il sentit une brique du mur présenter une sensation de toucher différente sous sa main. Convaincu qu'il tenait là un indice, il se mit à la palper dans tous les sens. Tirant, poussant, décalant sur les côtés, testant ses aspérités, il ressentit comme une pointe d'orgueil en sentant la brique ne pas livrer ses secrets. Il fallut qu'il pense à examiner la brique voisine pour comprendre que le mécanisme révélant le passage secret nécessitait une activation simultanée et multiple.

Faisant fi de toute prudence, il activa le mécanisme qui cette fois finit par céder après un cliquetis métallique distinctif. Espérant qu'aucun piège ne protégeait ce passage, il serra les dents en attendant de mieux y voir.
CN-176 Charlatan enflammé
G-255 Noble déchu
Offline Boadicee  
#18 Envoyé le : samedi 29 juin 2019 16:04:07(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué

Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,731


Masquarade Rubis - Danse des damnés

Gravius était aussi habile qu'il était observateur, et il ne lui fallu pas plus de quelques instants pour trouver une pière où le mortier n'était pas aussi bien scellé. Il la pressa, et une porte de pierre disparu dans le mur avec un raclement à peine perceptible. Un tunnel de pierre, parfaitement taillé, s'ouvrait devant eux...sans doute réalisé à l'aide de la magie.

Gravius, suivit par Caliban, Dyrza et Elyse, s'engagea dans le corridor, lame à la main, et vigilant. Les couloirs étaient moins bien éclairés et plongés dans la pénombre, et longeait une série de petites grottes. Sur leur plan, il aurait pu s'agir de cellules, mais en ouvrant les portes, ils réalisèrent que les lieux n'étaient plus occupés.

Cela ne signifiait pas en revanche que les lieux étaient inintéressants...La première porte [G21] avait été une archive, les étagères portaient des traces de papier et des emplacements pour ranger des rouleaux. Elle avait été systématiquement vidée, cependant. En entrant, ils réalisèrent qu'un symbole familier s'illuminait sur le mur du font. Des veines d'argent formaient un corbeau aux ailes déployés, qui s'illumina à l'approche de leurs amulettes de Corbeau d'Argent.

La seconde pièce [G22] avait sans doute été une cachette, équipée de lit de camp et bien dissimulée, et la suivante [G23], un lieu de planification...car si les lieux avaient eux aussi été vidés, une carte de la ville, en mosaïque, était incrustée dans une table de pierre. On voyait encore les marques là où des pions avaient du être déplacés.

Malheureusement, leurs explorations avaient aussi attiré l'attention. Avec le même raclement quasi-inaudible, une autre porte s'ouvrit plus loin, révélant une hideuse créature. Elle ressemblait à un chien qui aurait été entièrement écorché, et sa présence charriait une puanteur de souffre. Des flammèches tremblaient dans son souffle, et le molosse, gros comme un cheval, s'engagea dans le corridor...

Connaissances (plans) DD19


  • Perception : 1D20+12 donne [17] + 12 = 29
  • Initiative : 1D20+6 donne [15] + 6 = 21


Round 1
Doivent jouer
Initiative 21+

En attente
??????
Initiative 21-


Opera de Kintargo - Souterrains

Bonus et conditions
- Dyrza: Cercle de protection contre le bien (70/70 minutes)

Modifié par un utilisateur samedi 29 juin 2019 16:29:09(UTC)  | Raison: Non indiquée

Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Boadicee  
#19 Envoyé le : vendredi 5 juillet 2019 23:03:31(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué

Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,731


Masquarade Rubis - Danse des damnés


Le monstrueux molosse ne perdit pas de temps, s'approchant en claquant des mâchoires, avant de vomir un torrent de flammes dans le couloir. Caliban et Elyse étaient heureusement à l'abri derrière les coins des murs, mais Gravius et Dyrza étaient très exposée, et la prêtresse de Desna fut cruellement brûlée par les flammes au rouge sombre, surnaturel...

Gravius doit faire un jet de Réflexes DD21 (avec +2 grâce au cercle de protection) pour réduire les dégâts de moitié (où les annuler si il a évasion).

  • Souffle Infernal : 10D6 donne [34] = 34
  • Réflexes Dyrza : 1D20+5 donne [12] + 5 = 17


Connaissances (plans) DD19


Round 1
Ont joué
Chien de Nessus

Doivent jouer
Gravius
Caliban
Elyse
Dyrza


Opera de Kintargo - Souterrains

Bonus et conditions
- Dyrza: Cercle de protection contre le bien (70/70 minutes)

Modifié par un utilisateur vendredi 5 juillet 2019 23:08:55(UTC)  | Raison: Non indiquée

Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Thoulkas  
#20 Envoyé le : samedi 6 juillet 2019 23:25:30(UTC)
Thoulkas
Rang : Habitué

Inscrit le : 04/08/2015(UTC)
Messages : 2,961

Leona
Panache: 1/2
Inspiration: 8/8
CA : 25

67 / 67



Leona s'avança alors, s'avançant calmement, frappant de son épée avec une force qu'elle même ignorait... Dans le vide

  • Attaque : 1d20+8+5+1-3 donne [4] + 8 + 5 + 1 - 3 = 15
  • Dégâts : 1d8+2+4+6 donne [1] + 2 + 4 + 6 = 13


CA boostée à 31
Le ridicule ne tue pas et ce qui ne tue pas rend plus fort, donc le ridicule rend plus fort Laugh
Les blagues faut toutes les faire on ne sait jamais qu'il y ait une bonne. Laugh
Utilisateurs actuellement sur ce sujet
5 Pages123>»
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum.
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum.

Privacy Policy | Pathfinder-fr v2 Theme by Styx31, with some icons from fugue
Propulsé par YAF.NET | YAF.NET © 2003-2019, Yet Another Forum.NET