Welcome Guest! To enable all features please Connexion ou Inscription.

Notification

Icon
Error

16 Pages«<141516
Options
Aller au dernier message Aller au dernier message non-lu
Offline Mornelune  
#301 Envoyé le : lundi 24 mai 2021 04:13:52(UTC)
Mornelune
Rang : Habitué
Inscrit le : 22/11/2012(UTC)
Messages : 4,738

Adrann
Souriant
CA:30 Contact:11

76 / 76
Adrann ôta son casque sur le parvis de la cathédrale, ses compagnons ne l'avait jamais vu faire preuve de déférence ou faire mine d'être particulièrement pieu, mais il ne se contenta pas de lever sa visière comme il le faisait la plupart du temps, il salua la prêtresse avec son sourire de canaille et le charme qui allait avec, comme d'habitude, les choses ne changeaient pas tant que cela:
« Enchanté d'vous rencontrer! Adrann, aventurier, violoniste parfois, et chanteur les jours ou l'inspiration et la chance s'rencont'.
On pourrait dire qu'on a eut qu'ques embuches en effet, mais s'auriez du voir ceux d'en face, c'ui qu'a filer r'ssemblait déja a rien les aut' était méconnaissab', enfin ceux qu'était pas des changeurs d'formes ou des elfes noirs, j'en avions jamais vu de s't'engeance, seulement entendu causer dans des histoires d'poivrot a peine crédib'... Mais bon changer d'forme ou s'cacher en sous sol, c'est éviter la vérité et les rayons du soleil, ça s'fait pas chez les gens biens! »
Offline septimus  
#302 Envoyé le : lundi 24 mai 2021 18:07:17(UTC)
septimus
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 26/08/2014(UTC)
Messages : 5,518
La prêtresse prit avec un soupçon d'hésitation la lettre du Capitaine, la décacheta puis la lit en même temps qu'elle écoutait Méliane. Bien qu'elle ne fut pas surprise, à l'inverse de Méliane, par le sourire d'Adrann qui avait enlevé pour l'occasion son casque, elle lui fit un grand sourire en retour.

« Ça fait plaisir que vous le prenez comme cela oui : c'est bien que la lumière du soleil éclaire certains bas-fonds. Plusieurs d'entre nous vont régulièrement participer dans des aventures sous les égoûts, mais vous avez l'air d'avoir eu un terrible aventure. La lettre est en règle, suivez-moi, je vais vous emmener voir la Matriarche. Ceci dépasse largement mes compétences, mais elle devrait pouvoir faire quelque chose. »

Avec son aide, vous rentrez la charrette dans la cour intérieure du temple et la prêtresse fait mander la Matriarche qui arrive avec quelques minutes d'attente. Pendant ce temps, la prêtresse vous renseigne sur les prix des miracles que vous demandez. Cela dépend en fait surtout si vous avez déjà les composantes matérielles.
  • Un rappel à la vie sur une personne volontaire coûte 450 pièces d'or si vous fournissez le diamant nécessaire, 6000 pièces d'or sinon.
  • Une restoration coûte 280 pièces d'or si les diamants sont fournis, 1400 pièces d'or sinon.
  • Un sort de guérison suprême coûte simplement 660 pièces d'or.
  • Sans savoir votre budget, la prêtresse indique également, au cas où, que la résurrection est aussi possible, pour 910 pièces d'or si le diamant est fourni, ou 12000 pièces d'or dans le cas contraire.
    La prêtresse explique que c'est déjà un honneur d'avoir cette possibilité : le temple est malheureusement plus occupé à donner les derniers sacrements que faire revenir les aventuriers malchanceux à la vie. Les bénéfices de la promulgation de tels miracles sont quasiment aussitôt réinvesti dans les œuvres de charité du temple.

    C'est à ce moment-là que la matriarche sort du temple principal d'un pas alerte malgré son âge, se tenant sur une cane. La matriarche semble une figure importante, et s'il est évident qu'elle est vieille (probablement les 60 ou 70 ans) elle se tient encore droite. Ses cheveux auburns sont seulement parsemés de blanc et il est indéniable qu'elle a une certaine prestance. Quelques rares bijoux ornent élégamment son simple robe blanc bleuté bordé d'un liseré jaune.

    « Bonjour aventuriers, d'après Maritai, vous avez besoin de mon aide et le Capitaine indique que vous avez sa recommendation pour service rendu, quoique ça veuille dire dans cette ville. »
    Elle fronce les sourcils quand elle vous observe les uns après les autres, avant de voir le contenu de la charrette et de faire une petite moue.
    « Oulà, vous voulez faire revenir ces deux-là ? Je n'ai pas demandé autant de miracles en avance à Pélor, je ne pourrais en effectuer qu'un, à moins que vous vouliez faire une résurrection ? Par contre, savez-vous s'ils veulent revenir ? On dirait que vous avez eu de gros ennuis. Racontez-moi je vous prie jeunes gens... et gnome. » rajoute-elle quand elle remarque la présence du petit Gimple.
  • Offline blurpy  
    #303 Envoyé le : mardi 25 mai 2021 19:10:57(UTC)
    blurpy
    Rang : Habitué
    Inscrit le : 30/08/2014(UTC)
    Messages : 1,635
    Localisation : charente inférieure

    Gimble
    Réf 5 | Vig 6 | Vol 10
    CA:22 | C:11 | S:21
    1:3/8.2:4/8.3:3/6.4:1/4
    Esprit : Vie

    66 / 66


    Était-ce le fait de ne pas faire affaire avec le capitaine qu’il trouvait fort sympathique, ou avait-il autre chose en tête ? Toujours est-il que le gnome monta sur la carriole et ne dit plus un mot jusqu’au temple de Pelor, laissant les présentations à ses nouveaux compagnons. Mais lorsque la matriarche le remarqua il ne put s’empêcher de sauter du chariot et de faire une grandiloquente révérence, cherchant de la main droite son chapeau qu’il aperçut dans sa main gauche.« Madame la matriarche, c’est un honneur de vous être présenté »

    « Je ne sais pas pour mes camarades de routes et combats de bas-fonds, mais un miracle sur ce demi-elfe me siérait tout à fait. Je me trouvais, en sa compagnie, prisonnier de malandrins qui furent vaincus grâce à la venue bienvenue de la compagnie qui désormais m’accompagne. Du moins ceux qui sont resté en vie. Et comme vous pouvez le constater, en nous libérant, nous avons récupéré quelques babioles qui devraient nous permettre de faire un don au temple de Pelor, en échange d’un rappel parmi nous de ce demi-elfe, qui après avoir perdu sa liberté, l’a retrouvée, et aimerait retrouver sa vie après l’avoir perdue.

    Lui rendre ses capacités complètes devrait être de mon ressort, aussi il me parait inutile de vous soucier plus à même et de déranger Pélor pour si peu.

    Pour le deuxième corps, il a été retrouvé en bien mauvais état, alors que ses compagnons pensaient l’avoir en bon état près d’eux. Il faut dire qu’un change-forme avait malicieusement usurpé son identité à leur insu. Je ne sais si, après tant de violences subites sur un chevalet de torture, son esprit aspire à revenir dans ce monde.  »

    Modifié par un utilisateur mardi 25 mai 2021 19:11:48(UTC)  | Raison: Non indiquée

    Humains : I168 Alchimiste 3 / BW116 Bretteur 4/ CC161 scalde 10/14
    Tieffelin : V180 Investigatrice 6 /AJ197 Paladin 2
    Homme rat : CO231 Pistolier 2
    Elfe : W169 Tueur 4
    Offline Mornelune  
    #304 Envoyé le : mercredi 26 mai 2021 13:40:29(UTC)
    Mornelune
    Rang : Habitué
    Inscrit le : 22/11/2012(UTC)
    Messages : 4,738

    Adrann
    Souriant
    CA:30 Contact:11

    76 / 76
    Adrann salua la grande prêtresse avec une certaine déférence puis il répondit à l'interrogation, en ralentissant ,un peu, son débit cataclysmique:
    « Enchanté d'vous rencontrez m'dame.
    Not' compagnon Godrek... »
    Il tapota la tête du corps supplicié avec une certaine gravité mais aussi un grand respect « nous avions fait part d'sa volonté qu'si malheur lui arrivassent, qu'on le laisse poursuivre son voyage, nous souhaiterions qu'vous vous occupiez d'ses funérailles... Pas vous personnellement, vot' culte s'entend...
    L'aut' on v'nait le rencontrer, l'était prisonnier des gars qu'on a attaqué, enfin gars, c'est vite dit p'isque c'était pour la plupart des métamorphes, pour l'reste des elfes noirs et p'is leurs chef, un adorateur d'un machin dégueulasse genre bloches, mort viv' et aut' saloperies en tout genre... Dieux qu'j'ai pas la mémoire des noms... Kyuss? ouaip' c'est ça... j'crois...
    M'enfin l'aut, leurs à fait chèrement payer son rapt', y mérite pas d'rester comme ça, pis si on est encore là c'est aussi un peu grace à lui... On s'rait des crevards d'partager c'qu'on a récupérer sur ces saligauds et d'pas l'compter d'dans...

    On a fait au mieux not' boulot, on a aplati, trancher, perforer et fait usage d'moult magies pour vaincre tout ces salauds meurtriers, d'tortionnaires, et... comment qu'on dit pour un gadjo' qui fait dans l'enlèvement? Bon en bref, on les a tuer, sauf leurs chef qui s'est carapater, grand bien lui en fasse, on t'nait d'bout parcequ'on avait encore qu'ques os pas cassés pour nous t'nir droit, si il était resté bah on s'rait pas là...
    Voilà dans les grand'lignes quoi... »

    Modifié par un utilisateur mercredi 26 mai 2021 13:41:42(UTC)  | Raison: Non indiquée

    Offline Rhajzad  
    #305 Envoyé le : mercredi 26 mai 2021 21:47:22(UTC)
    Rhajzad
    Rang : Habitué
    Inscrit le : 22/10/2013(UTC)
    Messages : 1,209
    "Faucongris....la cité !!!"Méliane garda pour elle ses réflexions intérieures sur les échelons empilés des hierarchies de tout ordre et re-donna son résumé une fois encore :

    «  Si Dame Jaruman n'a pas eu le temps de vous transmettre, je rappelle que nous venons du quartier des vieux entrepôts, dans les suites d'une attaque qui eut lieu en pleine ville hier : une tentative de meurtre visant le tenancier de la Maison Couchée. Par une bande organisée d'assassins et preneurs d'otage qui sévit à Faucongris. La garde est au fait, mais... nous avait conseillé d'enquêter nous-mêmes.
    Il s'agit d'un ramassis de changeformes : dopplegangers et aranéas, volant les identités de certains citoyens pour mener leurs intrigues. Sous la coupe d'un malfaisant arcaniste d'une race étrange, apte à dominer les esprits. Dès qu'ils se virent découverts, ils tentèrent de supprimer tout témoin. L'affrontement fut destructeur et sans pitié. Nous avons libéré quelques prisonniers survivants, comme ce pauvre homme dont ils ont manifestement traumatisé la cervelle... d'ailleurs, si vous pouvez nous indiquer qui pourra s'occuper de lui...
    Mais la priorité n'est pas là : il faut bien sûr d'abord ramener Maelith à la vie qui lui fut prise par des tentacules empoisonnées, tant que c'est encore possible. Maître Gimble saura se charger de la restauration nécessaire ensuite.
    Puis nous nous préoccuperons des funérailles de Godrek, de ramener cette noble dame à sa famille, et d'aller négocier tout ce matériel... aheum... nous sommes depuis peu à Faucongris... où pourra-t-on aller chercher les diamants nécessaires aux miracles de Pélor ?...
    Par ailleurs, n'avez vous pas reçu des nouvelles de votre représentant, Gordreth Walzernn, resté à LacDiamant sous la coupe du Père Vildranus ? C'est un ami. Il devait alerter sa hiérarchie... heum... c'est à dire, vous ? »

    Modifié par un utilisateur mercredi 26 mai 2021 22:12:44(UTC)  | Raison: Non indiquée

    Offline septimus  
    #306 Envoyé le : lundi 7 juin 2021 17:14:02(UTC)
    septimus
    Rang : Habitué
    Mécène: Merci de ton soutien !
    Inscrit le : 26/08/2014(UTC)
    Messages : 5,518
    La prêtresse écouta avec attention, essayant de retenir un maximum d'informations dans le récit quelque peu décousu des aventuriers. Elle avait toutefois compris l'essentiel.
    « Ah, ces doppelgängers. Ça fait des années que je demande au Maire et au Conseil d'essayer d'en limiter la population en ville. Mais leurs actions sont, au mieux, légères. Je serais de la première pluie que je me demanderais s'ils ne seraient pas un peu noyautés par ceux-là, mais je n'en suis pas. Je comprends que la Garde vous ait "conseillé" d'agir de votre initiative : la laisser faire n'aurait probablement rien apporté. Faucongris est malheureusement connue pour avoir la plus grande population de doppelgängers de toute autre ville d'Oerth. Mais bon... De temps en temps de vaillants aventuriers comme vous parviennent à défaire une cellule. Felicitations. Ça sera toujours ça de bien fait.
    Je n'ai pas de problème pour faire revenir le jeune demi-elfe aujourd'hui, si vous êtes capable de participer à votre part des frais. Pour les funérailles de votre ami, le Temple pourra s'en occuper. C'est une triste disparition, mais je comprends son vœux et lui souhaiterai tout le bonheur dans l'après-vie.
    Pour le traumatisé, il faudra que le Temple regarde ce qu'il peut faire pour lui. Ça ressemble à un effet d'aliénation mentale que seul un sort de guérison suprême pourrait soigner. Mais c'est un puissant sort qui est réservé aux plus nécessiteux, ou à ceux capables d'aider le Temple d'une manière où d'une autre. Je ne suis pas sûre qu'il rentre dans l'une ou dans l'autre catégorie. Qu'en pensez-vous ? Je suis seule, et je ne peux pas aider tous les malades de la ville, si vous voyez où je veux en venir.
    Quant à Père Vildranus, je n'ai pas entendu parler de lui depuis des semaines : j'ai cru comprendre qu'il y avait des troubles dans les Collines aux Cairns et dans le Marais aux Brumes. La route n'est plus très sure, si elle ne l'a jamais été, donc je ne m'en suis pas inquiétée plus que cela. Le devrais-je, jeunes aventuriers ? »


    Payer le rappel à la vie coûte 6000 pièces d'or, et c'est 660 pièces d'or si vous voulez utiliser une guérison suprême sur le vieux fou.
    Offline blurpy  
    #307 Envoyé le : samedi 12 juin 2021 19:03:08(UTC)
    blurpy
    Rang : Habitué
    Inscrit le : 30/08/2014(UTC)
    Messages : 1,635
    Localisation : charente inférieure

    Gimble
    Réf 5 | Vig 6 | Vol 10
    CA:22 | C:11 | S:21
    1:3/8.2:4/8.3:3/6.4:1/4
    Esprit : Vie

    66 / 66


    « Et bien, Madame la matriarche, vous pouvez commencer le rappel. Le temps de vendre tout ce fratas » Il désigna la carriole et son chargement « et nous vous amènerons les pièces pour rétribuer vos services. »

    « D'ailleurs, si des choses peuvent être utiles au temple et à la lutte contre l'obscurité, Madame la matriarche, n'hésitez pas, on vous fera un beau prix. Il se pourrait même que, si vous en prenez un grand nombre, et si vous me laissez un peu de temps, je vous ferez bouillir une bière de mon cru dont vous m'en direz des nouvelles.  »

    « Attendez voir, Madame la matriarche, » Il sauta dans la carriole « Nous avons des armes de bonne qualité, des armures à peine ébréchées, .... » Et, si personne ne le stoppe, le gnome poursuivit l'inventaire, sortant les affaires pour les montrer, levant les yeux vers la matriarche, cherchant à percer ce qui attirerait son œil.

    Modifié par un utilisateur samedi 12 juin 2021 19:08:42(UTC)  | Raison: Non indiquée

    Humains : I168 Alchimiste 3 / BW116 Bretteur 4/ CC161 scalde 10/14
    Tieffelin : V180 Investigatrice 6 /AJ197 Paladin 2
    Homme rat : CO231 Pistolier 2
    Elfe : W169 Tueur 4
    Utilisateurs actuellement sur ce sujet
    16 Pages«<141516
    Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum.
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum.
    Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce forum.
    Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum.
    Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce forum.
    Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum.

    | Pathfinder-fr v2 Theme by Styx31, with some icons from fugue
    Propulsé par YAF.NET | YAF.NET © 2003-2021, Yet Another Forum.NET