Welcome Guest! To enable all features please Connexion ou Inscription.

Notification

Icon
Error

24 Pages«<1819202122>»
Options
Aller au dernier message Aller au dernier message non-lu
Offline Hikari  
#381 Envoyé le : vendredi 14 août 2020 09:33:10(UTC)
Hikari
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ta contribution !
Inscrit le : 06/06/2018(UTC)
Messages : 102

Viz

CA : 13
Perception : 17
Sorcery : 0/0

20 / 21


Ravalant son ego mal placé, Viz ne put qu’acquiescer à la proposition de Nilne.

« Excellente idée, faisons ça.
Oui, je préfère rester discrète vis à vis de ces rabats-joie en uniforme blanc. Au pire, nous pourrons toujours tenter de fouiller ailleurs par la suite… Tu es déjà venue ici Nilne ? »
demanda Viz, curieuse.
Offline Boadicee  
#382 Envoyé le : samedi 15 août 2020 16:21:40(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,736
Musique - Le Seuil des Sables


Nilne
CA 15
Etat : curieuse

25 / 25

Nilne acquiesça avec enthousiasme.
« En fait, oui. Je ne sais pas si on a eu l'occasion d'en parler, mais à l'origine je viens de Jaha, dans l'étendue du Mwangi. Enfin, disons que Jaha est la ville la plus proche de mon village qui apparaisse sur les cartes. Peut être qu'on fera un tour là bas, un jour?
Je ne me suis pas arrêtée au Seuil des Sables à l'aller, mais j'ai entendu des rumeurs plutôt positives, alors autant en profiter? »


Retrouver le Seuil des Sables dans les rues pentues de Haldun ne fut pas insurmontable: la ville n'était pas très grande, et ils avaient pu obtenir une vague direction en demandant aux passants. Et puis, en atteignant l'auberge, elle était difficile à manquer...on aurait presque dit un entrepot, à sa taille.

Le corps principal du bâtiment avait du être une bâtisse conséquente, mais d'autres bâtiments attenant avait été ajouté, formant une grande cours intérieure à laquelle une large porte passant sous le premier étage permettait d'accéder, assez spacieuse pour permettre aux wagons d'entrer. Au moins une caravane campait d'ailleurs à l'intérieur, les wagons dételés disposés en cercle dans la cour.


L'auberge elle même commençait à allumer les lanternes autour de la bâtisse, et l'enseigne marquée d'une dune était désormais illluminée d'une lueur jaune pâle.
Poussant la porte, ils découvrirent une salle commune assez grande pour abriter presque vingt-cinq tables, chacun assez grande pour six personnes, et au moins une demi-douzaine de serveuses qui allaient et venaient en distribuant brochettes aux herbes, fruits, galettes, chope, gobelets et verre à la trentaine de personnes présentes, peut être les caravaniers qui logeaient là.

Plusieurs d'entre eux les saluèrent d'un signe de tête, où leur adressèrent un regard curieux à leur entrée, mais ils furent hêlés depuis l'autre côté du comptoir.
« Holà, voyageurs! Bienv'nue au Seuil des Sables! Willup, c'est moi qui dirige tout ça. Qu'est ce qui vous amène, et que vous faut il? »

L'aubergiste était plutôt atypique...un grippli d'une stature colossale pour son espèce, qui arrivait presque au plexus de Krimir, mais plus musculeux qu'un nain. On pouvait voir simplement à son impressionante musculature et sa collection de cicatrices qu'il en avait vu de rudes...

Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Djinn  
#383 Envoyé le : lundi 17 août 2020 01:38:12(UTC)
Djinn
Rang : Lecteur
Inscrit le : 20/12/2018(UTC)
Messages : 0

Milo
CA 13
Etat : normal
Inspirations 3/3
B1 : 4/4 | B2 : 1/1
W1 : 1/1

31 / 31
Milo, nullement perturbé par l'apparence de son interlocuteur, sourit et répondit au tavernier de sa voix enrayée.
« Bien le bonjour mon brave. Nous avons bien besoin du gîte et du couvert... et pas forcément dans cet ordre là ! »

Modifié par un utilisateur lundi 17 août 2020 01:39:16(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Hikari  
#384 Envoyé le : mardi 18 août 2020 15:37:50(UTC)
Hikari
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ta contribution !
Inscrit le : 06/06/2018(UTC)
Messages : 102

Viz

CA : 13
Perception : 17
Sorcery : 0/0

20 / 21


Viz écoutait et suivait Nilne avec entrain. Elle était assez impressionnée par l’architecture des lieux, il fallait bien l’admettre, qu’elle imaginait beaucoup plus primitive dans sa tête de citadine cheliaxienne.

Arrivée dans l’auberge, elle fixa le grippli, impressionnant pour son espèce certes, mais dont la teinte de bleue plaisait particulièrement à l’ensorceleuse.
« Bonjour… monsieur. Oui ! D’ailleurs, que proposez-vous à manger ?

Oh, et à tout hasard, connaitriez-vous un mage ou un sorcier dans cette ville ? »
demanda Viz, curieuse.
Offline Boadicee  
#385 Envoyé le : mercredi 19 août 2020 20:13:52(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,736
Musique - Le Seuil des Sables


Nilne
CA 15
Etat : curieuse

25 / 25


Nilne leva deux mains gauches pour saluer l'aubergiste.
« Bonjour Willup...ça fait un moment. »

Ce dernier étrécit les yeux, avant de répondre à la phalène avec un large sourire.
« Nilne! Je croyais que t'étais pas censée revenir dans la région avant un moment! Bon retour à Haldun! Ce sont tes compagnons de routes...? Bienvenue dans mon auberge en tout cas! Willup le Bleu, mais appelez moi Willup.

J'ai plus qu'assez de place, je peux vous trouver une chambre chacun sans problème, pour 3 pièces d'argent chaque chambre. Et ce soir, on a des brochettes aux herbes, ou du mafé de poulet, et on a du vin, du lait de chèvre, de la bière d'orge, des jus de fruits, et du pain frais - il est fait ici.  »


La seconde question de Viz sembla l'interpeller un peu plus.
« Un magicien! C'est pas ça qui manque en ville, gamine...je peux savoir pour quoi faire? Ca aiderait à réduire la liste... »


Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
thanks 1 utilisateur a remercié Boadicee pour l'utilité de ce message.
Offline Hikari  
#386 Envoyé le : jeudi 20 août 2020 08:51:37(UTC)
Hikari
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ta contribution !
Inscrit le : 06/06/2018(UTC)
Messages : 102

Viz

CA : 13
Perception : 17
Sorcery : 0/0

20 / 21


Toujours fascinée par son interlocuteur, Viz avait l’eau à la bouche en entendant la liste des petits plaisirs qu’elle pourrait s’offrir à consommer… littéralement l’eau à la bouche…
Elle tenta de conserver un air neutre, légèrement hautain, bien qu’en extase à l’idée d’être revenu dans la civilisation.

« Tout cela à l’air délicieux !
Je recherche un magicien s’y connaissant en démons, de préférence… Mais plus tard. Pour le moment, il serait impoli de faire attendre ce pain frais. Il est fait ici après tout.  »
affirma-t-elle en se retournant vers ses compagnons, des étoiles dans les yeux.
Offline Djinn  
#387 Envoyé le : jeudi 20 août 2020 10:55:45(UTC)
Djinn
Rang : Lecteur
Inscrit le : 20/12/2018(UTC)
Messages : 0

Milo
CA 13
Etat : normal
Inspirations 3/3
B1 : 4/4 | B2 : 1/1
W1 : 1/1

31 / 31
Milo, sourire jusqu'au oreilles, avait laissé ses déboires des jours précédents à l'entrée. L'évocation du menu le faisait saliver et tant de possibilités se bousculaient dans sa tête.
« Je vais prendre un peu de pain frais, du jus de fruit et ... et ... et puis zut, amenez un peu de tout, on partagera ! »
Offline Boadicee  
#388 Envoyé le : jeudi 20 août 2020 18:20:34(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,736
Musique - Le Seuil des Sables



Willup croassa et répondit avec un large sourire.
« A la bonne heure! Une pièce d'argent chacun, mais je peux mettre ça sur l'ardoise de Nilne si vous voulez. Installez vous, y'a de la place! Quand aux magiciens...hum...les démonistes ne courent pas les rues dans le coin, mais peut être Dee pourra vous aider. Je vous donnerai l'adresse, mais je ne vous recommande pas de trainer dans les rues après le coucher du soleil, et elle ne reçoit personne à cette heure de toutes façons. »

Quelques minutes plus tard, le groupe de chasseurs de démons était installé à deux des tables de la salle commune, rapprochées côte-à-côte, et deux des serveuses de l'établissement, souriantes et plutôt enjouées, déposaient sur la table plusieurs plats de mafé et de riz, un grand plateau de fruits où étaient placés pommes, mangues, grenades, plusieurs bols de fruits secs; deux miches de pain encore fumantes, et une ribambelle de brochettes; ainsi qu'un pichet de bière fraiche, un autre de vin, un de lait et deux de jus de fruit. Le tout était terriblement appétissant.

Nilne
CA 15
Etat : curieuse

25 / 25

Nilne ne se fit pas prier, et fut la première à se servir. Après de longues journées de voyage sous la chaleur du soleil de Rahadoum, un jus de fruit frais était le bienvenue, et ses ailes frissonnèrent en buvant. Les yeux scintillant, elle s'exclama.
« Ah! Ca fait du bien! Je n'aurais jamais cru dire ça, mais les jungles du sud m'avaient manqué...bon, je pense qu'il est temps qu'on explique à Milo le détaille. Pour résumer, nous avons été contacté par Moire, une ancienne chasseuse de démon...sachant que c'était aussi notre spécialité, elle a proposé de devenir notre...mécène, de nous donner un accès grandissant à ses ressources, contacts et connaissances quand nous ferons nos preuves.

Elle nous a donné plusieurs pistes de possible présence démoniaque, et nous sommes ici spécifiquement pour enquêter sur une d'entre elles: apparemment, des boggarts et gripplis des marais en bordure de Rahadoum, dans les Terres Noyées, sont responsables de plusieurs attaques ici et le long de la frontière, et il est suspecté qu'une créature extraplanaire soit à l'origine de cette soudaine agressivité.

Je crois que c'est tout ce qu'on sait pour le moment...J'oublie quelque chose? »


Tout ça vous coûte 1 PA chacun pour le repas, et 3 PA pour chaque chambre. Smile
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
thanks 2 utilisateur ont remercié Boadicee pour l'utilité de ce message.
Offline Hikari  
#389 Envoyé le : jeudi 27 août 2020 23:50:31(UTC)
Hikari
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ta contribution !
Inscrit le : 06/06/2018(UTC)
Messages : 102

Viz

CA : 13
Perception : 17
Sorcery : 0/0

20 / 21


Salivant toujours à l’idée d’un bon plat après plusieurs jours dans le désert, Viz ravala discrètement un filet de bave avant de répondre à l’ami crapaud.

« A la bonne heure !  » répéta Viz, pleine d’entrain, sortant précipitemment les quatre pièces de sa ceinture.

« Dee vous -dee-ites ? Très bien, j’irai demain, merci du tuyau. Ce n’est pas une affaire urgente de toute manière…  »

Suivant Nilne jusqu’à la table, elle savoura également sa boisson, des étoiles dans les yeux. Elle laissa à la phalène le soin de faire un récapitulatif de leur situation, délectant son jus de fruits.

« Hmmm… Quel bonheur après cette chaleur infernale…
Hum, non il me semble que c’est tout. C’est l’essentiel du moins. Et donc, nous sommes plus où moins là pour régler ce problème. J’imagine qu’il y a moyen de négocier une bonne prime aurpès de la Légion Pure si nous parvenons à résoudre ce problème, au-delà de gagner une certaine réputation.

Demain, il faudrait se renseigner là-dessus. J’aurais bien proposé de profiter du confort de la ville et de partir tête baissée… mais ce serait idiot… non ?  »
demanda-t-elle, à moitié obnubillée par sa boisson.
thanks 1 utilisateur a remercié Hikari pour l'utilité de ce message.
Offline Djinn  
#390 Envoyé le : vendredi 28 août 2020 10:34:18(UTC)
Djinn
Rang : Lecteur
Inscrit le : 20/12/2018(UTC)
Messages : 0

Milo
CA 13
Etat : normal
Inspirations 3/3
B1 : 4/4 | B2 : 1/1
W1 : 1/1

31 / 31
Milo affamé paya son dût et se retint par politesse de se jeter sur le repas. Il écouta attentivement Nilne et rebondit à la remarque de Viz.
« Je dirais même plus, si ça se trouve, ça pourrait être intéressant de nous trouver un employeur pour nous engager pour le travail qu'on est venu faire. Non seulement, ça pourrait être l'occasion d'une double paye, et en soit, c'est déjà très intéressant, mais ça pourrait être l'occasion d'avoir un côté un peu officiel pour mener l'enquête et donc avoir plus de moyens. Alors, ça peut être la légion pure, mais rien qu'à leur nom, je suppose qu'ils ne seront pas très généreux, ni en récompense, ni en infos... nous ne serons que des individus jetables. Je pensais plutôt à un riche marchand, ou un nobliaux quelconque... Peut-être y a-t-il des infos sur les panneaux publics de la ville.

Autre piste que j'aimerais suivre avant de nous jeter dans les marais, c'est d'éplucher la bibliothèque locale. Souvent, les cultes démoniaques sont anciens et ont déjà laissé des traces dans les livres d'histoire; trop insignifiant pour les livres d'histoire du monde, mais assez que pour figurer dans les livres d'histoire locaux. »

thanks 1 utilisateur a remercié Djinn pour l'utilité de ce message.
Offline Boadicee  
#391 Envoyé le : samedi 29 août 2020 17:40:57(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,736
Musique - Le Seuil des Sables


Nilne
CA 15
Etat : curieuse

25 / 25

Nilne n'avait pas souvent beaucoup d'appétit, trait commune aux phalènes, mais grignotait tout de même avec entrain, particulièrement attirée par l'arachide du mafé, qu'elle avait commencé à sérieusement entamer; ses grands yeux étincelant sous l'effet de la gourmandise.
« C'est une bonne idée. Milo, tu sera peut être surpris de l'apprendre, mais la Légion Pure est plutôt efficace et tolérante à une exception près, celle de la religion. On a déjà bossé avec eux à Azir, et ça s'est plutôt bien passé, pas vrai? »
La phalène pris ses compagnons à témoin.

« Par contre, je connais un peu Haldûn, et je pense que tu sera peut être déçu. Je ne me souviens pas qu'il y ait une bibliothèque publique en ville. Mais on peut toujours se renseigner. Aussi, on aura besoin de matériel pour les marais...enfin, peut être?

Je suis pas forcément à l'aise avec la Légion, mais on peut peut être aller se renseigner en ville, effectivement. Je connais quelques uns des habitants. Vous avez d'autres idées? »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Boadicee  
#392 Envoyé le : dimanche 30 août 2020 20:44:55(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,736
12 Lamashan 4719, dans la nuit - Auberge du Seuil des Sables

Musique - Haldun, la porte du désert


Nilne
CA 15
Etat : curieuse

25 / 25

Tandis qu'ils terminaient leur repas, Nilne claqua des doigts, comme si quelque chose lui revenait.
« J'y pense! Milo, il n'y a pas de bibliothèque en ville, mais je connais quelques érudits. Il y a beaucoup de monde qui vient d'un peu partout pour étudier la Stèle des Pluies, qui sert de clé de voute au Mur des Pluies. Si tu veux, on peut aller ensembles à leur rencontre, peut être que l'un d'entre eux saura quelque chose où sera intéressé par notre mission? »

La soirée se déroula tranquillement, et c'est avec soulagement qu'ils rejoignirent leurs chambres pour prendre un peu de repos après leur traversée du désert.


13 Lamashan 4719, dans la journée - Haldûn
La nuit fut réparatrice et plus que bienvenue pour les chasseurs de démons, et c'est en pleine forme qu'ils se retrouvèrent le lendemain matin. Suite à leurs discussions de la veille, il y avait beaucoup à faire en ville avant d'envisager de se mettre en route dans les marais - ne serait-ce que trouver leur destination dans ces derniers; sans parler des préparatifs et simplement de l'impulsion les poussant à profiter de leurs trop rares passage dans la civilisation. C'est donc avec un certain enthousiasme qu'ils se fixèrent rendez vous à l'auberge le soir même, avant de se séparer dans les rues tortueuses d'Haldûn.
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
thanks 1 utilisateur a remercié Boadicee pour l'utilité de ce message.
Offline Duck_Gauthier  
#393 Envoyé le : mardi 1 septembre 2020 08:11:14(UTC)
Duck_Gauthier
Rang : Habitué
Inscrit le : 13/07/2015(UTC)
Messages : 3,394
Localisation : Etang de la Ferme en folie, 666° roseau en partant du distributeur de chips.

Isorn
CA 16
Etat : normal

27 / 27


Quand il étais temps de décider de ce que chacun feraient, Isorn eut un petit mouvement de la tête.

« Je vais de mon coté essayer de trouver un membre de cercle dans la ville et ses alentours. Il pourrait nous renseigner sur la présence d’événements hors du commun dans les parages. Ou tout du moins, peut être nous prêter un œil plus attentif sur la région. »

Une fois séparé des autres, Isorn sortit dans l'air frais de la soirée et ouvrit ses sens à la recherche d'une trace. Même s'ils entrent parfois en conflit entre eux, les enfants de la Mère qui l'écoutent partagent tous un savoir secret, celui de la communication. Un langage obscur dont les mystères sont enfouis dans un héritage plus ancien que les villes et nombre d'autres langues. Une communication qui a gardé sa pureté ancestral par une préservation sans faille.

Et tel que nombre d'animaux, il n'est pas rare que Ceux Qui Veillent marquent les territoires. Même Isorn, quand il ne craint pas d'être suivi, le fait parfois, balisant la route d'indices pour indiquer une source d'alimentation, une antre de prédateur ou autre. Ainsi, quand dans la forêt, il avait repéré cette panthère mettant à bas, avait il prit soin discrètement de jeter au sol quelques pierres et branchettes, afin d'avertir son prochain que la vie fleurissait.

Et c'est ce qu'il cherchait maintenant. Un signe. La marque de la présence de l'abri d'un druide. Il commença par fouiller les rues, attentif aux indices. Puis il irait chercher autour de la ville, dans les alentours de la civilisation.
Duck Gauthier, émissaire du peuple des canards de l'espace envoyé sur terre pour guider les canards de la planète à prendre le pouvoir et à maitriser le theorycrafting et la préparation de sauce au jambon.
thanks 1 utilisateur a remercié Duck_Gauthier pour l'utilité de ce message.
Offline Tuix  
#394 Envoyé le : vendredi 4 septembre 2020 22:55:38(UTC)
Tuix
Rang : Membre
Inscrit le : 16/09/2015(UTC)
Messages : 14

▒ Krimir ▒

Sort niveau 1: 3/3
Perception : 14
CA : 18

36 / 36
▓ Fiche rapide ▓
D'accord, les environnements citadins n'étaient pas les lieux de prédilection de Krimir. Mais au-delà du confort que pouvaient apporter les cités civilisées, c'était surtout la notion de sécurité qui lui permit de récupérer progressivement de son état physique meurtri et sa fatigue latente. Il en aurait presque oublié ce que c'était d'être en forme!

C'est donc sans trop tergiverser (non sans blague!) que le sarkorien dégusta le repas bien mérité en écoutant les résumés de ses compagnons tout en s'attardant du regard de temps à autre vers l'homme-grenouille.
Et à la proposition de Nilne, il conclut alors qu'il se léchait bruyamment les doigts les uns après les autres :
« J'irai acheter du matos en ville d'main alors. Et croyez pas qu'c'est moi qui offre hein, préparez vos bourses pa'ce que crapahuter dans les marais ça va être une aut' rigolade que la jungle.
Si y'a des genres de guildes de mercenaires ou même la Légion Pure qu'embauchent, j'verrai pour nous mettre sur le coup.
Allez, j'vais me pieuter! »


A ces derniers mots qui devaient correspondre de très loin à un "bonne nuit", le pisteur attrapa son sac et marmonna trois mots à l'aubergiste avant de lui lancer les piécettes raisonnantes sur le comptoir pour la chambre.
On ne le revit que le lendemain matin avec une démarche plus efficace et une mine... très similaire à la veille!
Rakyel/Oracle des os/AT-167
Sorio/Inquisiteur d'Achaékek/U-142
Krimir Drahak/Rôdeur sarkorien/H-263
thanks 1 utilisateur a remercié Tuix pour l'utilité de ce message.
Offline Boadicee  
#395 Envoyé le : dimanche 20 septembre 2020 16:38:19(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,736
13 Lamashan 4719, dans la soirée - Auberge du Seuil des Sables

Musique - Le Seuil des Sables


Le soir tombait sur Haldûn, les ombres s'allongeant le long des ruelles, et masquant la majorité de la ville dans l'ombre grandissante des montagnes. L'auberge du Seuil des Sables n'était pas très animée ce soir là, aucune caravane n'étant en ville pour l'instant, et les chasseurs de démons avaient presque la salle commune pour eux seuls - quelques autres groupes exceptés - lorsqu'ils retrouvèrent l'auberge.

La journée avait été fructueuse: Krimir avait contacté la Légion Pure, Milo et Nilne avaient réussi à se renseigner sur les boggarts, Isorn avait lui aussi trouvé quelques pistes, et Viz avait consulté Dee, la mystique que Willup leur avait indiqué. Ils s'installèrent pour dîner d'un plat de poulet qu'une des serveuses leur avait présenté comme du poulet Yassa. L'odeur des oignons frits, des citrons et de la viande était des plus alléchante. Ils notèrent tout de même Willup en discussion avec une femme au comptoir, jetant de fréquents coups d'oeil dans leur direction. L'interlocutrice du grippli musculeux ne leur était pas familière...
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Hikari  
#396 Envoyé le : lundi 21 septembre 2020 21:08:42(UTC)
Hikari
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ta contribution !
Inscrit le : 06/06/2018(UTC)
Messages : 102

Viz

CA : 13
Perception : 17
Sorcery : 0/0

21 / 21
༺ Fiche rapide ༻

Viz était revenue toute guillerette, ravie d’être de nouveau autour d’un bon repas. Elle avait pu gratter quelques infos auprès de la mystique, mais pour l’heure, toute son attention était portée à son morceau de poulet. Le fumet du poulet aux oignons, son aspect brillant, l’appel qui résonne au creux de son ventre… Elle aurait tué pour un second morceau. Littéralement.
Elle en oubliait même de parler de ses découvertes auprès de ses compagnons, ou du moins n’était-ce pas le sujet du moment, selon ses critères.

« Crountch, scrountch. Che poulet est à tomber ! Chi vous ne finissez pas, je chuis preneuse !  » brailla-t-elle, bouche pleine, faisant fi des manières, peu consciente de la situation tout comme de la gêne occasionnée.

Son regard se posa soudain sur l’aubergiste et sur la nouvelle venue, aubergiste dont le regard se faisait un peu trop louche aux yeux de Viz.
« Dites… Qu’eche qu’elle nous veut la grenouille à nous churveiller comme ça ?  » chuchota-t-elle à ses compagnons, montrant l’entrée d’un geste de la tête.
Offline Boadicee  
#397 Envoyé le : lundi 21 septembre 2020 21:14:16(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,736
Musique - Le Seuil des Sables


Nilne
CA 15
Etat : curieuse

25 / 25

Nilne se manifesta la première, les ailes vibrantes d'excitation suite aux découvertes qu'elle, et surtout Milo, avaient fait. Prenant à peine le temps de respirer en mangeant, elle résuma ce qu'ils avaient pu rassembler comme informations sur les boggarts, Milo la tempérant et complétant son exposé au fur et à mesure.

Tout d'abord, sur leurs croyances: avant la chute de Lirgen les Boggarts vénéraient effectivement des démons, en particulier une Princesse-Démone nommée Gogunta, le Chant des Marécages. Leur structure sociale entière tournait autour de ce culte, et ils la vénéraient comme une déesse de la création et de la fertilité, la première d'entre eux. Cependant, avec l'apparition de l'Oeil d'Abedengo et la destruction de Lirgen et Yamasa; leurs croyances changèrent, se tournant vers une divinité apocalyptique, Rovagug la Bête Sauvage.

Rovagug étant plus connu, ils avaient concnetré leurs efforts sur Gogunta. Gogunta n'est pas une démone ordinaire, elle appartient à la clique très fermée des Princes Démons; au même rang que C'yth V'sug. Selon les légendes boggarts, elle était née comme l'un d'entre eux et était parvenue au rang de Princesse Démone en tuant les bonnes créatures et en en dévorant les bons morceaux. Mais les légendes étaient aussi un peu conflictuelles, car elles décrivaient aussi parfois Gogunta comme la créatrice des boggarts.

Quoiqu'il en soit, Gogunta réside dans les marais de Mephizim, dans une région de l'Abysse appartenant par ailleurs à Dagon, seigneur des Profondeurs. Là, elle est responsable de la création d'innombrables monstruosités marécageuses, parfois en collaboration avec Dagon lui même.

Gogunta est souvent représentée sous la forme d'une énorme grenouille pourvue des multiples bouches et d'innombrables yeux. Son chant, le Chant des Marécages, peut résonner sur d'incroyables distances sur les landes humides et les tourbières inondées, fracturant les pensées de ses victimes et les attirant irrésistiblement vers elle. Les victimes qui la trouvent ne sont plus là pour en parler, même si les légendes racontent que tous n'ont pas été dévorées...certains sont devenus parties d'une nouvelle génération de monstres.

Ses langues dégoulinent de bave corrosives, et ses mâchoires comme ses griffes sont des armes redoutables. Sans compter les résistances communes à tous les Prince Démons, comme la nécessité de les tuer deux fois, une fois à l'intérieur de leur domaine, pour s'en débarasser définitivement. Une adversaire redoutable, dans tous les cas.

Le culte de Gogunta n'est pas exactement organisé, mais il était très répandu chez les shamans boggarts avant l'apparition de l'Oeil d'Abedengo. Les rituels la concernant sont souvent liés à la chasse, à la fertilité et à la vengeance. Nombre de ses fervents adeptes manient le fouet, et portent des fétiches et talisman en forme de grenouilles, faits d'algue des marais et de brindilles. Les boggarts bénis par Gogunta sont parfois bleu cobalt, et certains de ses serviteurs sont les tristement célèbres Hezrou, des démons batraciens redoutables dans les marécages.

L'histoire plus récente des Terres Noyées était bien plus flou, mais certaines des tribus de boggarts occupaient d'anciens temples et ziggourat de Lirgen, s'en servant comme demeure et également comme lieu sacré où conduire leurs rituels. Les anciens astrologues de Lirgen basaient avant tout leur divination sur le pouvoir des étoiles, et avaient construit leurs temples et observatoires pour mieux les distinguer. Les boggarts, eux, s'en servaient pour se rapprocher des tempêtes qui ravageaient la région, et pour s'élever au dessus du reste des marais, affirmant ainsi leur statut de maîtres.

Les prêtres boggarts avaient un rôle important dans leur société. Non seulement présidaient ils aux affaires spirituelles, et les boggarts sont un peuple superstitieux, mais en plus ils ont un rôle crucial dans les rites de fertilité. Les boggarts ne se reproduisent que dans les bonnes conditions, et la connaissance de ces rites, et des conditions météo, cosmiques et environnementales de ces rites leur donnait une influence considérables. On leur attribuait aussi des dons de divination, et il n'était pas rare qu'ils influencent le futur chef de la tribu en lui prédisant à l'éclosion un grand destin.

Les marécages eux mêmes allaient se révéler un problème, également. Les tempêtes y étaient fréquentes, à cause de l'Oeil d'Abedengo, et outre les boggarts, on y trouvait bien sûr des insectes qui proliféraient dans l'atmosphère humide et tropicales, mais aussi des morts-vivants, les restes troublés et les âmes perdues des anciens habitants de Lirgen et Yamaraj, noyés par les tempêtes de l'Oeil après son émergence et la ruine de leurs royaumes.


Lorsque Viz indiqua Willup qui discutait avec la femme au comptoir, Nilne haussa un sourcil.
« Hum. Bonne question. Son allure ne me dit rien... »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
thanks 1 utilisateur a remercié Boadicee pour l'utilité de ce message.
Offline Djinn  
#398 Envoyé le : mardi 22 septembre 2020 10:32:44(UTC)
Djinn
Rang : Lecteur
Inscrit le : 20/12/2018(UTC)
Messages : 0

Milo
CA 13
Etat : normal
Inspirations 3/3
B1 : 4/4 | B2 : 1/1
W1 : 1/1

31 / 31
Milo avait bien compris que s'il voulait pouvoir profiter du délicieux repas, il allait devoir batailler ferme contre la carnivore enflammée... et il remercia le ciel et tous les anges que Nilne soit si prompte à faire un résumé pour eux deux... il pouvait ainsi se contenter de détail mineur gardant son attention sur le repas. Il précisa cependant.
« Alors, qu'on soit bien clair, on a pas dit que c'était contre ça qu'on se battait... juste que c'est ce qu'il y a de plus lié au démon et aux boggarts dans la région... et c'est mieux ça que de partir la tête vide... au mieux, on connait notre ennemi, au pire, on aura appris plein de belle histoire. »

Sur ce, il se resservit du poulet... Mais son geste fut interrompu par la remarque de Viz... Il examina la femme et après s'être assuré qu'il ne la connaissait pas il dit à voix basse.
« C'est peut-être une de mes fans... Ignorez là, en général, elles n'osent pas venir nous déranger... »

Il changea de position pour tourner le dos aux yeux scrutateurs des accoudés au bar.

thanks 2 utilisateur ont remercié Djinn pour l'utilité de ce message.
Offline Tuix  
#399 Envoyé le : mardi 22 septembre 2020 21:53:59(UTC)
Tuix
Rang : Membre
Inscrit le : 16/09/2015(UTC)
Messages : 14

▒ Krimir ▒

Sort niveau 1: 3/3
Perception : 14
CA : 18

36 / 36
▓ Fiche rapide ▓
Rentrant au Seuil des Sables, Krimir était visiblement le dernier du groupe à s'asseoir à la table alors que les commandes avaient déjà été passées, ce qui ne le dérangeait guère vu qu'il mangeait tout ce qui était comestible... voire douteux selon certaines civilisations! C'est donc bien calé dans sa chaise qu'il grignota ce qui lui passait sous le nez en écoutant les résumés des uns et des autres. Et à la remarque de Milo, il évoqua laconiquement toutes ses trouvailles chez la Légion en ponctuant :
« Qu'ça soit la grosse Gugunta ou un autre, ça pourra toujours nous servir! »

A côté de Viz et quelque peu de dos au comptoir, il profita d'un geste banal où il tendit la fin de son poulet à la Belle, constatant que ça lui ferait plaisir, pour jeter un oeil par dessus son épaule. Instinct ou réflexe, il rabattit quelque peu sa cape sur sa hanche pour masquer sa bourse et autres possessions de valeur attachées à sa ceinture en voyant la femme qui les épiait. Puis, comme pour avertir l'entourage que le groupe n'était pas composé de voyageurs anodins, il dégaina de son fourreau un des deux superbes kopesh précédemment récupéré à Havre Vert avant de l'arborer au-dessus de la table sur ses paumes, en direction de Milo :
« Tiens! L'aiguille qui t'sert de moyen d'défense risque pas d'entamer les trucs des marais : c'te lame devrait mieux convenir! »


Krimir tend un kopesh (arme de guerre tranchante 1d8, finesse).
Rakyel/Oracle des os/AT-167
Sorio/Inquisiteur d'Achaékek/U-142
Krimir Drahak/Rôdeur sarkorien/H-263
thanks 1 utilisateur a remercié Tuix pour l'utilité de ce message.
Offline Duck_Gauthier  
#400 Envoyé le : mercredi 23 septembre 2020 08:11:48(UTC)
Duck_Gauthier
Rang : Habitué
Inscrit le : 13/07/2015(UTC)
Messages : 3,394
Localisation : Etang de la Ferme en folie, 666° roseau en partant du distributeur de chips.

Isorn
CA 16
Etat : normal

27 / 27


Tandis que les plus carnivores se jetaient sur la viande, Isorn mangeait plus tranquillement, savourant un repas nutritif et bien préparé. Mais trop copieux quand même. SI quelqu'un en voulait, il en restait la moitié. C'étais regrettable de gâcher.

« De mon coté, j'ai surtout quelques pistes sur les environs et le paysage. Les marais sont piégeux et la végétation troublante. Le climat est tempétueux et nous serons mouillés. Nous pourrions y rencontrer, outre les insectes prévisibles des morts-vivants. Ah et des sables mouvants aussi donc il nous faudra de la corde.

Par ailleurs, j'ai appris que l'alliance boggart-grippli est vraiment anomal, les deux ne feraient pas bon ménage d'habitude. Vis-à-vis des boggarts, la manière pacifique est quasiment impossible à moins d'être ingénieux. Ils œuvrent selon la loi du plus fort et c'est souvent un shamane ou un prêtre. »
Duck Gauthier, émissaire du peuple des canards de l'espace envoyé sur terre pour guider les canards de la planète à prendre le pouvoir et à maitriser le theorycrafting et la préparation de sauce au jambon.
Utilisateurs actuellement sur ce sujet
24 Pages«<1819202122>»
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum.
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum.

| Pathfinder-fr v2 Theme by Styx31, with some icons from fugue
Propulsé par YAF.NET | YAF.NET © 2003-2020, Yet Another Forum.NET