Welcome Guest! To enable all features please Connexion ou Inscription.

Notification

Icon
Error

24 Pages«<222324
Options
Aller au dernier message Aller au dernier message non-lu
Offline Duck_Gauthier  
#461 Envoyé le : vendredi 13 novembre 2020 19:54:03(UTC)
Duck_Gauthier
Rang : Habitué
Inscrit le : 13/07/2015(UTC)
Messages : 3,394
Localisation : Etang de la Ferme en folie, 666° roseau en partant du distributeur de chips.

Isorn
CA 16
Etat : normal

27 / 27


Le druide haussa les épaules.

« La paume verte chasse les extérieurs. Certains d'entre eux sont plus puissants que les armes de chair que la Mère nous offre. Contre eux donc, aucune règle, nous utilisons aussi notre tête et l'environnement. Mes maitres m'ont donc appris quelques méthodes.

Mais bien sur que je vais faire passer le mot. D'ailleurs, si l'un d'entre vous veut m'assister, il est le bienvenu. »
Duck Gauthier, émissaire du peuple des canards de l'espace envoyé sur terre pour guider les canards de la planète à prendre le pouvoir et à maitriser le theorycrafting et la préparation de sauce au jambon.
thanks 1 utilisateur a remercié Duck_Gauthier pour l'utilité de ce message.
Offline Tuix  
#462 Envoyé le : dimanche 15 novembre 2020 15:47:00(UTC)
Tuix
Rang : Membre
Inscrit le : 16/09/2015(UTC)
Messages : 14

▒ Krimir ▒

Sort niveau 1: 3/3
Perception : 14
CA : 18

36 / 36
▓ Fiche rapide ▓
Le Sarkorien fronça les sourcils à la dernière remarque d'Illium sur ses capacités de négociation mais intérieurement il apprécia ce tempérament revêche et fougueux de la jeune femme! Sans se faire prier, il récupéra les deux pièces de platine avant de saluer d'un geste banale de la main le reste de l'assemblée pour retrouver son lit.


Au petit matin, la nature commençait à peine à s'éveiller que Krimir était déjà paré, tout excité de pouvoir reparcourir les vastes étendues sauvages! Retrouvant le convoi qui commençait à peine à émerger pour leur grand départ, il adressa une forme de sourire à l'intention de la maître caravanière, tout en constatant que cette dernière semblait bien maîtriser son travail!
Une fois la caravane en route dans les rues d'Haldûn, le pisteur pris soin de repérer où se situaient les gardes et comment les rondes semblaient s'effectuer sur les hauts murs : s'ils devaient pour une quelconque raison se replier urgemment, il valait mieux connaître les zones les mieux surveillées de ce côté de la frontière!

Puis chemin faisant, ils avancèrent face à ce paysage tout aussi désolé que fascinant en se disant que leur traque les menaient vraiment dans des contrées bien étranges!
La remarque de Nilne sortit le chasseur de ses songes :
« Euh bah si ça vous va j'peux faire la vigie à l'avant : pendant qu'c'est calme, je pionce un peu pour être d'attaque sur le début d'la nuit et ton corbeau f'ra signe si j'dois m'lever en moins d'deux. Mon arc s'ra prêt de toute manière! »
Puis se grattant la barbe, il ajouta :
« Si on d'vait attaquer un truc comme ça avec mon peuple, c'qu'on a d'jà fait au Mendev, y'aurait trois groupes : un p'tit d'vant qui attire l'attention avec un feu nourri ou d'la magie violente, un deuxième qu'arrive quelques s'condes après par l'arrière pour trancher dans l'vif et piller les derniers chariots qui sont souvent pas les plus rentables mais qu'empêchent le convoi d'repartir, et surtout un troisième groupe - celui que j'préfère, qui surgit au milieu de la bataille sur un des flancs pour "couper" la caravane en plusieurs morceaux qui s'isolent! Ça permet d'tout rafler avec peu de pertes en tailladant les gardes qui savent plus où donner d'la tête! »
Un sourire un peu malsain s'était dessiné sur le visage du chasseur : visiblement il se remémorait des événements ou savait tout du moins très bien de quoi il parlait! Mais son rictus disparut rapidement alors qu'il ajoutait :
« Bon, vu qu'les gardes, là, c'est nous, c'est c'qui fait qu'j'préfère être un peu à l'avant et en hauteur : si ça pue l'encerclement ça permettra d'réagir en élargissant la zone de combat pour empêcher d'se retrouver en p'tits groupes bloqués! »

Au passage, Krimir en profita pour aller observer comment Illium et son équipe manœuvraient, en particulier sur un terrain dont tous les mètres pouvaient regorger de difficultés et de pièges de la nature pour un convoi de la sorte! Bon, ça et... le fait de profiter de la belle compagnie de la maîtresse caravanière! Après tout, le voyage serait long, autant l'agrémenter : c'est comme ça que les peuples tribaux avaient l'habitude de se déplacer!
Mais très vite, le sérieux fut de mise : entre la faune croassante et la végétation des tourbières, l'environnement complet risquait d'être un problème au moindre faux-pas.

ah... ça y est... on va s'prendre un grain! constata le pisteur en jetant un oeil aux nuages alors que le vent se levait.
Libérant deux sangles de son sac de voyage, il commença à distribuer les tenues de pluie que les militaires lui avaient remis au préalable :
« Allez, on s'active : ça va nous tomber d'ssus avant d'avoir l'temps de tout déballer! »
Et aux réponses de Milo, il surenchérit :
« Pareil, j'vois queud' sans lumière! Milo, on s'fait l'premier tour! Trois bonnes heures avant d'se pieuter : avec ta magie et mes épées, on aura d'quoi réagir à peu près à toutes les merdes!
Et bonne idée Isorn les pièges sonores! Tiens, choppe ça pour les zones les plus exposées!
D'mon côté, si y'a du grabuge, j'sonne un coup de cor! »
termina le sarkorien en montrant l'instrument à sa ceinture en même temps qu'il fournissait à l'elfe du fil de pêche et des hameçons dans une petite boîte en fer.
« Et j'ai aussi un piège à mâchoire si vous pensez qu'devant nous y'a besoin d'miner la piste... » acheva-t-il sans trop savoir si c'était recommandé.
Rakyel/Oracle des os/AT-167
Sorio/Inquisiteur d'Achaékek/U-142
Krimir Drahak/Rôdeur sarkorien/H-263
thanks 1 utilisateur a remercié Tuix pour l'utilité de ce message.
Offline Djinn  
#463 Envoyé le : lundi 16 novembre 2020 10:48:23(UTC)
Djinn
Rang : Lecteur
Inscrit le : 20/12/2018(UTC)
Messages : 0

Milo
CA 13
Etat : normal
Inspirations 3/3
B1 : 4/4 | B2 : 1/1
W1 : 1/1

31 / 31
Milo était ravi qu'un expert prenne les rennes... Il n'avait jamais vraiment eu à côtoyer des... euh... gens proches de la nature; on lui en avait dit le plus grand mal, mais il n'était pas du genre à se fier aux avis des autres, et une fois l'odeur surmontée et la barrière de la langue dépassée, il avait été heureux de découvrir des personnes particulièrement capables. Cette intervention de Krimir lui rendit un peu le sourire.
« Bien, bonne idée. Quand à ma magie, mis à part les projectiles de la dernière fois, je ne pense pas que j'aie grand chose qui puisse aider dans notre situation... Mais c'est mieux que rien, si par miracle on les voit arriver de loin, je pourrai déjà faire mal à l'un ou l'autre. »
Offline Tuix  
#464 Envoyé le : lundi 16 novembre 2020 12:39:03(UTC)
Tuix
Rang : Membre
Inscrit le : 16/09/2015(UTC)
Messages : 14

▒ Krimir ▒

Sort niveau 1: 3/3
Perception : 14
CA : 18

36 / 36
▓ Fiche rapide ▓
« Ahah! T'es un bon gars Milo t'inquiète! » ricana Krimir en lui mettant une tape sur l'épaule.
Puis lui tendant de la viande séchée (?) il ajouta tout en mordillant sa part :
« Hurch... J'ai vu tes p'tites conneries d'papillons ou d'flammèches pendant l'spectacle de la Belle! Scrountch... T'arrives à faire apparaître plein d'merdiers vite faits : si on s'fait attaquer, t'auras qu'à faire apparaître des flèches d'arc ou des boules de feu! Même si el'sont pas réelles, ça f'ra flipper les ennemis le temps qu'on réagisse! »
Rakyel/Oracle des os/AT-167
Sorio/Inquisiteur d'Achaékek/U-142
Krimir Drahak/Rôdeur sarkorien/H-263
Offline Hikari  
#465 Envoyé le : lundi 16 novembre 2020 17:38:41(UTC)
Hikari
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ta contribution !
Inscrit le : 06/06/2018(UTC)
Messages : 102

Viz

CA : 13
Perception : 17
Sorcery : 0/0

20 / 21


Viz écouta ses compagnons avec attention. Elle aimait ces petits moments où chacun s’appliquait à se choisir un rôle, ces moments dans lesquels l’esprit d’équipe de chacun pouvait ressurgir et s’épanouir d’une certaine manière.
C’est avec un grand sourire aux lèvres, les jambes ballotant à tour de rôle dans le vide, qu’elle répondit à son tour.
« Votre entrain fait plaisir à voir ! » badina-t-elle.

« Pour ma part je vois dans le noir, je veux bien prendre un tour de nuit. Et je suis entièrement d’accord avec Nilne, cela peut-être une bonne occasion de faire connaissance !  » affirma-t-elle, ravie si ce projet -si l’un pouvait appeler ça un projet- venait à aboutir.

Un petit coup d’œil au reste de la caravane, puis elle revint dans la conversation.
« Quant à moi… Vous connaissez ma magie. Enfin, sauf Striga, qui ne connait que mes tours de foire. Je peux créer des projectiles d’énergie et entraver mes adversaires de manière générale, un à la fois. Voilà…
Si vous avez une idée d’où je serai la plus utile, je suis toute ouïe ! »

Offline Boadicee  
#466 Envoyé le : lundi 16 novembre 2020 20:14:53(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,736
Musique - Dans les Terres Noyées

Nilne
CA 15
Etat : curieuse

25 / 25

Nilne dévorait son ragoût avec appétit, semblant avoir retrouvé des couleurs et de l'entrain maintenant que le soleil s'était couché. Les toiles déployées les protégeants tant bien que mal de la pluie, elle avait déployé ses ailes pour essayer de les sécher, même si l'humidité était toujours présente.
« Tout à fait d'accord! Et puis, soyons optimistes: personne, même les prédateurs des marais, n'a envie de sortir par un temps pareil. »

Le repas terminé, tandis que les caravaniers de corvée allaient nettoyer les chaudrons, sans s'éloigner trop loin de la lumière du feu maintenant que le soleil était couché, et les caravaniers commencèrent à aller se coucher, se nichant sur les caisses ou entre les jarres de la cargaison pour essayer de se mettre à l'abri de l'humidité.

D'autres, en revanche, n'avaient pas l'intention de laisser la tempête les décourager, et puisque le temps ne permettait pas de jouer aux dés, ils entreprirent d'échanger des histoires de voyage, invitant les mercenaires à les rejoindre, à les écouter, et pourquoi pas, à participer. Ils parlèrent des voiles colorés sur les marchés d'Azir. Du magnificent Rocher du Berge, se dressant au dessus du désert, comme pour permettre à la Légion qu'il abritait. Ils évoquèrent les flots de la mère intérieure, et l'énorme carapce d'Ulunat, le titanesque insecte à l'ombre duquel était batie la capitale d'Osirion, Sothis.

Et peu à peu, les histoires de leurs voyages devinrent aussi des légendes et des histoires de fantômes. L'histoire des tempêtes qui ont ravagé ces terres, et des astrologues de Lirgen tentant désespérément d'en appeler aux étoiles pour sauver leur royaume, dont on disait pour certains qu'ils étaient encore debout au sommet des pyramides, figés dans leur ultime supplication. Les histoires des géants capturants les voyageurs pour les dévorer. Celles des fantômes noyés qui parcouraient les marais en ululant, tentant d'attirer la pitié des voyageurs pour voler leur corps dans une vaine poursuite d'une résurrection.

Nilne, amusée, nota ce qu'elle pu des histoires sans mouiller ses chroniques, et participa à son tour, jugeant juste de partager une de ses histoires en échange de celle qu'elle collectait. La Phalène raconta l'histoire de l'Archiviste, une femme qui avait passé sa vie en quête de pouvoir, convaincue que c'était par la connaissance, celle qu'elle parvenait à acquérir en apprenant, mais aussi celle qu'elle avait volé, allant jusqu'à verser le sang dans une quête pour en comprendre plus sur ses rivaux. Et finalement, elle avait raison. C'est grâce à ses immenses connaissances qu'elle atteignit son but et s'éleva au dessus de ses pairs...Mais c'est aussi ainsi qu'elle réalisa la futilité de ce but. Car à présent qu'elle était montée jusqu'au sommet, elle réalisait que pour tout son savoir, elle avait encore une infinité de chose à apprendre. Et à présent, elle était seule. C'est pour cela que la connaissance n'a d'importance que si elle est partagée, c'est en échangeant avec les autres qu'on lui donne son véritable sens.

Peu à peu, les fables se tarirent. Et un à un, les caravaniers allèrent se reposer alors que Milo et Krimir prenaient le premier tour de garde. Les alarmes et les pièges avaient été posés, et la pluie continuait, noyant les alentours dans un rideau humide, battu par le vent.

Heureusement, les heures de garde de Krimir et Milo se déroulèrent paisiblement, et ils allèrent se coucher au milieu de la nuit, passant le relais à Striga et Nilne. La phalène étira les ailes, s'efforçant de se réveiller complètement, et laissa son regard dériver vers le feu de camp. Elle s'assit sur une souche, observant les alentours, et rompit le silence la première.
« Alors Striga, d'où viens tu? Qu'est ce qui t'amène aussi loin au sud? Je sais, ton métier, mais...enfin...et bien, disons que j'aimerais juste en savoir plus sur toi. Si on doit voyager ensembles. »

Je vous laisse faire des tests pour les pièges si vous voulez, c'est soit Outil (piège) soit Escamotage, dans tous les cas basé sur la Dex.
Vous pouvez aussi offrir un conte autour du feu, et/ou ajouter des choses. Smile Je posterai la suite mercredi.
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Duck_Gauthier  
#467 Envoyé le : lundi 16 novembre 2020 20:24:17(UTC)
Duck_Gauthier
Rang : Habitué
Inscrit le : 13/07/2015(UTC)
Messages : 3,394
Localisation : Etang de la Ferme en folie, 666° roseau en partant du distributeur de chips.

Isorn
CA 16
Etat : normal

27 / 27


« Bien, je m'y met. Rappelez moi quelle taille font ces créatures ? »

Isorn n'avait pas besoin de beaucoup de temps pour dresser un plan dans sa tête. Il partit fouiller dans l'inventaire pour récupérer un peu de corde solide et quelques pots de fer, qui complétaient le matériel qu'il portait sur lui. Une fois cela fait, il utilisa le fil et les hameçons pour former plusieurs lignes de pêche et noua des cordages aux pots. Puis il ajouta les lignes de pêche aux pots. Une fois son matériel prêt, il sortit sous la pluie et s'approcha d'un premier arbre. Il sembla chuchoter quelque chose à la plante. Et la pluie sembla se calmer un instant autour de ce dernier. Il en profita pour l'escalader et une fois dessus, y attacha un pot avant de le poser en équilibre sur une branche. Il jeta ensuite les lignes de pêche qui pendaient maintenant en l'air, comme un mur invisible. Par cette pluie et le jeu d'ombre, le fil semblait ne pas exister et il fallait savoir qu'ils étaient là pour voir les hameçons. Il sauta au pied de l'arbre.

Si quelque chose s'accrochait à un hameçon, il tirerait la ligne, déséquilibrant le pot qui se serrait rempli d'eau de pluie depuis le temps. Ce dernier entamerait alors un mouvement de pendule qui se terminerait soit dans la tête de ce qui l'avait fait tomber, soit dans l'arbre suivant. Si c'était la tête, la victime donnerait l'alarme sous le choc. Si c'était l'arbre, le bruit du métal sur le bois attirera l'attention.
Il continua à faire cela sur plusieurs arbres. Il ajustait la longueur de ligne pour attirer aux hanches d'un boubiérin. Ainsi, il y avait de bonnes chances que l'hameçon s'attache à leur pagne ou tunique plutôt que la peau et qu'il ne le voient pas avant qu'il soit trop tard. Il ne craignait pas la venue d'un prédateur qui déclencherait cela, il faisait trop mauvais. Et les petites créatures n'avaient pas la force de déclencher le piège.

Il revient se sécher près du feu une fois toutes ses munitions dépensées. Et pris soin d'indiquer à tous où les rideaux se cachaient.

  • Pièges (assistance divine) : 1d20+2+3+1d4 donne [11] + 2 + 3 + [4] = 20

Modifié par un utilisateur lundi 16 novembre 2020 20:45:39(UTC)  | Raison: Non indiquée

Duck Gauthier, émissaire du peuple des canards de l'espace envoyé sur terre pour guider les canards de la planète à prendre le pouvoir et à maitriser le theorycrafting et la préparation de sauce au jambon.
thanks 2 utilisateur ont remercié Duck_Gauthier pour l'utilité de ce message.
Offline Djinn  
#468 Envoyé le : mardi 17 novembre 2020 13:12:21(UTC)
Djinn
Rang : Lecteur
Inscrit le : 20/12/2018(UTC)
Messages : 0

Milo
CA 13
Etat : normal
Inspirations 3/3
B1 : 4/4 | B2 : 1/1
W1 : 1/1

31 / 31
Milo mangea avec avec appétit, c'était peut-être le dernier repas chaud et bien préparé avant longtemps. Il aida à débarrasser et alors que tout le monde se rassemblait autour du feu, Milo fut envahi par la nostalgie... il fut un temps où personne n'aurait osé tenté de divertir l'audience en sa présence... Il écoutait d'une oreille distraite les histoires, perdu dans ses pensées, se remémorant ses heures de gloire où toute la noblesse s'arrachait ses services.. Il revint au présent lorsque le silence s'installa après l'histoire de Nilne.

Il toussa un peu pour s'éclaircir la voix, puis prit la parole de sa voix érayée.
« La plupart des histoires commencent par il était une fois... Laissez-moi faire une petite entorse à cette habitude et commencer la mienne par : Il était une voix, une voix pure, une voix juste, qui faisait la joie de tous dans la ville tentaculaire d'Oppara.

Cette voix appartenait à un jeune barde qui faisait de son mieux pour mener une vie digne du don que la nature lui avait prodigué. Il chantait pour tous, invité par les plus riches nobles pour divertir leurs gargantuesques repas, il s'invitait chez les plus pauvres pour leur offrir de quoi nourrir leur estomac, leurs oreilles et leur coeur. »


Milo fit une petite pause et regarda ses spectateurs dans les yeux et continua dans un sourire.
« Mais ce n'est pas pour entendre ces niaiseries que vous me prêtez votre attention... Alors brisons ce bonheur si vous le voulez bien... »

Ses yeux se reportèrent sur les flammes.
« Parce que oui, rien n'est immuable et bientôt bien que cette voix restait la plus belle d'entre toutes, comme de tout, la noblesse se lasse... Et le barde fut remplacé dans les cours par un autre. Ce nouveau venu le remplaçait dans les palais, mais ne le suppléait pas dans les chaumières... et par manque de moyens, la voix ne se fit plus entendre... ni chez les nantis qui ne lui prêtait plus l'oreille, ni chez les plus pauvres.

Notre pauvre barde avait appris que la solution à tous nos problèmes se trouvent dans les livres. Il passa donc des jours et des semaines dans la bibliothèque d'Oppara et un jour, il découvrit et pénétra dans un recoins interdit de la bibliothèque, et dans le premier livre qu'il saisit, il trouva une solution... dans un livre à la couverture d'un cuir étrange au touché, d'un noir profond... »


Milo releva la tête brusquement, cherchant à plonger son regard dans les yeux les plus intrigués.
« Je ne vous donnerai pas plus de détail sur ce qu'il fit ensuite, de peur que vous ne souhaitiez suivre son exemple, car croyez-moi, le désespoir peut pousser tout être à commettre d'horribles erreurs... et oui, c'est bien ce dont il s'agit... une erreur... »

Milo lança une illusion sur le feu pour qu'il prenne des reflets verdâtres plongeant l'audience dans une ambiance dérangeante.
« Notre barde perdu appela à lui des forces d'outre-plan... une créature que le livre promettait exauceuse de souhaits... Au coeur d'une nuit sans lune, il pactisa donc avec ce démon... la vile engeance ferait disparaitre le rival en échange de ce que le barde avait de plus précieux... et le nigaud qui pensait avoir tout perdu et plus rien à perde accepta et cella de son sang cet accord maudit.

A peine la dernière goute de sang touchait le funeste document qu'une douleur poignarda le barde au cou, la voix s'échappa de sa bouche en un hurlement qui fait encore trembler les murs de la bibliothèque d'Oppara. Ce hurlement, signe de douleur physique, mais aussi psychique... il avait comprit qu'il avait encore quelque chose à perdre... alors qu'il la perdait... plus jamais Oppara n'entendrait la voix... »


Il se tut... laissant planer le silence, faisant un écho muet à son histoire. Il fit une nouvelle fois changer la couleur des flammes, leur rendant leur teinte originelle pour doucement les faire foncer vers un rouge sang au fur et à mesure que son récit touchait à sa fin.
« L'histoire pourrait se finir ici... Notre protagoniste avait vraiment tout perdu maintenant... Mais ceux d'entre vous qui sont déjà passé par là le savent... Parfois, quand on perd tout, quelque chose nous gagne... une force... qui grandit, qui dévore...

Il reprit conscience sur le plancher de la bibliothèque le lendemain matin. Il se releva entouré des livres contenant les connaissances qui causèrent sa perte... Mais souvenez-vous, notre pauvre hère avait appris que la solution à tous nos problèmes se trouvent dans les livres. Ainsi, il étudia pendant presque une année, caché, terré dans cette partie proscrite de la bibliothèque amassant les connaissances sur les félons et autres infâmes entités, comme un guerrier affûterait ses armes. Et un jour il fut prêt et le destin l'appela sur la route... »


Le feu était maintenant rouge sang.
« On dit qu'il parcourt maintenant les routes à la recherche du sournois qui lui a volé sa voix... Armé de ses connaissances et animé par la vengeance... prêt à arracher sa précieuse voix, sa belle voix de la gorge du démon. »

Ayant terminé son histoire, Milo se tut. La nostalgie l'avait quitté, il était prêt à vivre le moment présent... Un tour de garde avec Krimir...

Modifié par un utilisateur mardi 17 novembre 2020 13:22:25(UTC)  | Raison: Non indiquée

thanks 3 utilisateur ont remercié Djinn pour l'utilité de ce message.
Offline Boadicee  
#469 Envoyé le : samedi 21 novembre 2020 21:38:14(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,736
Musique - Dans les Terres Noyées

Nilne
CA 15
Etat : en alerte

29 / 29


L'histoire de Milo avait tenu en haleine la plupart des caravaniers, et plusieurs ne se rendirent compte qu'à la fin qu'ils retenaient leur souffle. De toute évidence, le barde avait un talent pour captiver les foules. Ses talents de conteur étaient tels que personne ne se sentait capable de relever le gant après un tel récit, surtout que l'heure avançant, il était temps de prendre du repos.

Un à un, les caravaniers allèrent se coucher au sein des chariots, et nombre des aventuriers les imitèrent, laissant Krimir et Milo monter la première garde. Pour l'heure, les choses étaient calmes, et le premier tour de garde se déroula paisiblement laissant les voyageurs se reposer.

Au coeur de la nuit, Striga et Nilne vinrent les relever, se rassemblant autour du feu de camp pour tenter d'oublier la tempête qui se poursuivait dehors. Mais alors que Nilne venait de poser sa question, un bruit métallique et un croassement étouffé se firent entendre à travers les rafales de vent. Nilne se figea.
« Tu as entendu ça toi aussi? »

Une fraction de seconde plus tard, la phalène avait surgi hors du campement, pour tomber sur une groupe de boggards en train de s'approcher à travers les marécages, certains indistincts dans les éléments, d'autres en train de se démêler des hameçons et fils de pêche. Nilne lança.
« ALERTE! On a de la compagnie! »

  • Initiative Boggard : 1D20+2 donne [3] + 2 = 5
  • Initiative Nilne : 1D20+2 donne [3] + 2 = 5


Conditions
Météo
- Vents violents: portée des armes à distance réduite de moitié, -2 sur les attaques à distance.
- Pluie drue: -4 dégâts de feu, +2 dégâts de foudre et de froid, désavantage à la Perception basée sur la vue.


Round 1
Doivent jouer
Initiative 5+
Nilne

En attente
Maraudeurs Boggards

Modifié par un utilisateur samedi 21 novembre 2020 21:40:21(UTC)  | Raison: Non indiquée

Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Scordard  
#470 Envoyé le : samedi 21 novembre 2020 22:00:13(UTC)
Scordard
Rang : Habitué
Inscrit le : 13/12/2016(UTC)
Messages : 2,064

Striga

Collectrice
de dettes
CA : 16
Bladesong activée
Grimoire :
Sorts 0 : 4
Sorts I : 4
Sorts II : 3

22 / 22
Striga murmura quelques étranges paroles et dégaina sa lame. Son apparence s'entoura d'une étrange aura, comme si l'air était déformé autour d'elle.

Elle s'avance vers l'ennemi à l'est et lance un sort de foudre sur l'un des maraudeurs.

Action bonus:Activation de bladesong. Dure 1 minute.
Bouge un peu sur la droite et lance lighting lure sur Maraudeur Boggart 6. La cible doit réussir un jet de sauvegarde de Force ou être tirée jusqu'à 10 ft en ligne droite vers Striga, puis subir 1d8 dégâts de foudre si elle est à moins de 5 ft de Striga.


  • dégâts de foudre : 1d8 donne [3] = 3


[bmap non mise à jour]

Modifié par un utilisateur samedi 21 novembre 2020 22:08:40(UTC)  | Raison: Non indiquée

thanks 1 utilisateur a remercié Scordard pour l'utilité de ce message.
Offline Duck_Gauthier  
#471 Envoyé le : samedi 21 novembre 2020 22:13:59(UTC)
Duck_Gauthier
Rang : Habitué
Inscrit le : 13/07/2015(UTC)
Messages : 3,394
Localisation : Etang de la Ferme en folie, 666° roseau en partant du distributeur de chips.

Isorn
CA 16
Etat : normal

27 / 27


Isorn transait paisiblement. C'était toujours reposant. Au sec dans une caravane et assis contre le bois, il reprenait des forces. Dans son esprit, les pensées flottaient avec douceur, se mélangeant en un sirop doux et sucré. Dans le dernier d'entre eux, une vipère rampait dans une plaine fraiche. Avait elle faim ? Cherchait elle un partenaire ? Nul ne le saurait jamais car les serres d'un aigle la saisirent dans un cri strident. Quel était la symbolique du rêve ? Pourquoi celui ci...
Le cri de l'alerte lui donna la raison : ils étaient la vipère. Et il fallait se protéger contre les aigles.

En un geste fluide, il bondit hors de la caravane, tirant à lui avec son pied son bâton et l'attrapant au vol. Il lui semblait en apercevoir deux devant lui. Mais par cette tempête, difficile d'être certain. Bon, on verra. Il rappela à son esprit l'image de la vipère. Il était la vipère. Petit, faible mais agile et mortel. La vipère n'attaque pas en chargeant. Elle attend que le talon passe près d'elle.

Il se courba, le corps penché en avant, sur la pointe des pieds et avança par bonds, légers, caressant à peine la surface de l'eau. Son corps svelte, par ses mouvements précis et coulants et doublé de l'intuition qui habite son sang, sembla alors ne devenir qu'une ombre dans la pluie, comme s'il n'était rien d'autre qu'un mouvement de vent dans les gouttes d'eau. Il se glissa ainsi dans le dos des deux boggards, prêt à l'embuscade.

Interaction : je ramasse mon bâton et le tient à deux main
Action bonus : 1 point ki pour activer défense patiente. Les attaques contre Isorn sont en désavantage.
Action : en utilisant la capacité raciale Cachette naturelle, je me cache dans la pluie
Mouvement : Il est dans leur dos... J'utilise cinq cases de mouvement pour me relever et utilise les dernières pour me mettre dans leur dos.

Je place ici la réaction d'AO si l'un d'eux bouge.

  • Discrétion : 1d20+5 donne [15] + 5 = 20
  • réaction AO : 1d20+5 donne [5] + 5 = 10
  • avantage (si ils ne m'ont pas vu) : 1d20+5 donne [14] + 5 = 19
  • dégâts : 1d8+3 donne [2] + 3 = 5

Modifié par un modérateur dimanche 22 novembre 2020 17:33:04(UTC)  | Raison: Non indiquée

Duck Gauthier, émissaire du peuple des canards de l'espace envoyé sur terre pour guider les canards de la planète à prendre le pouvoir et à maitriser le theorycrafting et la préparation de sauce au jambon.
thanks 1 utilisateur a remercié Duck_Gauthier pour l'utilité de ce message.
Offline Tuix  
#472 Envoyé le : dimanche 22 novembre 2020 00:35:46(UTC)
Tuix
Rang : Membre
Inscrit le : 16/09/2015(UTC)
Messages : 14

▒ Krimir ▒

Sort niveau 1: 3/3
Perception : 14
CA : 18

36 / 36
▓ Fiche rapide ▓
Assis à grignoter la fin d'un petit sachet en tissu rempli de raisons secs, le sarkorien écouta attentivement Milo conter son récit : l'espace d'un instant, il retrouva une ambiance qui lui était familière. Les histoires au coin du feu lors d'un voyage résonnaient étrangement avec son enfance : des mythes de démons, une tribu qui parcourt le monde à écouter des rescapés aux désirs de vengeance! Tout portait à croire que cette nouvelle guilde était là pour aider Krimir dans son périple de gloire, un signe du destin qui confirmait au jeune pisteur qu'il était sur la bonne voie!

Mais très vite ses devoirs se rappelèrent à lui, ou plutôt à eux. En duo avec Milo, les conversations furent bien plus sporadiques. Avec la pluie, il fallait être à l'affut du moindre bruit, du moindre élément qui indiquerait quelque chose d'anormal. Et d'un coup, le sarkorien posa la main sur la garde de sa machette!
« Ah... C'est vous les filles... » lâcha-t-il simplement, en constatant que Striga et Nilne venaient les relever.
« Bon bah bon courage hein... » conclut Krimir avant de se faufiler dans un chariot.
Et la tête appuyée sur son sac à dos, il laissa son armure le clouer au plancher, tout juste affublé de sa couverture pour éviter l'hypothermie.

Mais à peine avait-il fermé les yeux pour tenter de trouver le sommeil que, surement quelques minutes plus tard, la voix de Nilne perça les embruns marécageux!
« Rhooo les cons! » beugla le chasseur avec un fort accent qui laissait transparaître son mécontentement!
Déjà que le matin il n'était pas commode, mais là, clairement, les assaillants allaient subir toute sa mauvaise humeur!
Virant d'un revers de main sa couverture dans le chariot, il en sauta à pieds joints dans la boue sans se poser de questions tout en dégainant machette et kopesh!

L'obscurité ne peina en rien ses mouvements, sa persistance rétinienne ayant été bien habituée aux ombres dans la pluie durant son tour de garde. Longeant l'eau trouble quelques mètres dans la pluie, Krimir hurla sur les ennemis : s'agissait-il d'une stratégie pour les attirer à lui tout en réveillant le reste du groupe, ou juste d'un énervement profond de cet ours mal léché sorti du lit de manière trop impromptue?!
Nul n'aurait été capable d'en juger, du moins pas dans le temps imparti avant que les lames taillades les chairs!
« Ah putaing! Z'avez choisi votre horaire bande de bâtards visqueux! »



Déplacement en H13
Action simple + action bonus d'attaques à deux armes sur le maraudeur boggart 2, avec avantage car il n'a pas encore agi (skill d'explorateur-né) + esprit sauvage pour relancer 1 dé de dégât dans le tour.


  • Atq kopesh : 1d20+5 donne [8] + 5 = 13
  • Avec avantage kopesh : 1d20+5 donne [10] + 5 = 15
  • Dégâts kopesh : 1d8+3 donne [4] + 3 = 7
  • Critique éventuel kopesh : 1d8 donne [6] = 6
  • Atq machette : 1d20+5 donne [13] + 5 = 18
  • Avec avantage machette : 1d20+5 donne [19] + 5 = 24
  • Dégâts machette : 1d6+3 donne [5] + 3 = 8
  • Critique éventuel machette : 1d6 donne [1] = 1
  • Esprit sauvage sur le moins bon dé de dégât (prendre en compte si kopesh) : 1d8 donne [6] = 6
  • Esprit sauvage sur le moins bon dé de dégât (prendre en compte si machette) : 1d8 donne [3] = 3
Rakyel/Oracle des os/AT-167
Sorio/Inquisiteur d'Achaékek/U-142
Krimir Drahak/Rôdeur sarkorien/H-263
Offline Djinn  
#473 Envoyé le : dimanche 22 novembre 2020 01:29:04(UTC)
Djinn
Rang : Lecteur
Inscrit le : 20/12/2018(UTC)
Messages : 0

Milo
CA 13
Etat : normal
Inspirations 3/3
B1 : 4/4 | B2 : 1/1
W1 : 1/1

31 / 31
Un tour de garde... comme c'est marrant... il gardait quoi Milo dans cette nuit noire où il ne voyait pas à dix mètres à travers le rideau de pluie... il gardait les yeux ouverts... et vérifiait que Krimir en faisait de même... c'était déjà mieux que rien. Il fut soulagé quand Nilne et la nouvelle vinrent les relever. Il se coucha en boule, humide sous sa couverture, maudissant un peu le sort qui l'avait mis dans une situation si inconfortable...

Le sommeil viendrait peut-être... a l'usure... ou pas... l'alerte était donnée. Il bondit sur ses pieds en pensant:
Faites que ce soit les boggarts, qu'on ne doive plus se coltiner cet enfer

A peine eut-il mis le nez dehors qu'il vit que son voeu était exhaussé.

Milo lance Malefice (Malus en Dex) en action bonus puis Décharge occulte sur le Boggart 8
  • attaque rayon : 1d20+5 donne [7] + 5 = 12
  • Dégât rayon : 1d10 donne [10] = 10
  • Dégât necrotique (malefice) : 1d6 donne [6] = 6

Modifié par un utilisateur lundi 23 novembre 2020 11:52:06(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Hikari  
#474 Envoyé le : dimanche 22 novembre 2020 20:07:25(UTC)
Hikari
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ta contribution !
Inscrit le : 06/06/2018(UTC)
Messages : 102

Viz

CA : 13
Perception : 17
Sorcery : 0/0

20 / 21


Après la superbe histoire de Milo, Viz était partie se coucher. Dans son doux sommeil, elle rêvait d’elle, à la proue d’un navire marchand, remontant la mer jusqu’à la lointaine Osirion, les cales chargées de fruits rouges. Pourquoi cela plutôt que des pierres précieuses ? Elle l’ignorait totalement, mais pour l’heure, cela n’avait pas d’importance. Soudain, l’équipage se mit à courir des tous les sens, sans qu’elle ne sache pourquoi. Ils couraient, couraient… et elle paniquait, impuissance, ne comprenant pas ce qui lui arrivait.

Elle se réveilla en sursaut.
« Hein ? Quoi ? QUOI ?  » brailla-t-elle, émergeant de ses songes.

A peine réveillée, elle bondit hors de son duvet, cheveux emmêlés, pieds nus. Par reflexe, elle se rapprocha de la personne la plus proche d’elle, à savoir Nilne, puis remarqua les trois boggarts approchant par le Sud. Glissant dans l’herbe pour contourner le wagon sur sa trajectoire, elle tendit la paume de la main vers le premier des intrus.

« Là ! Glinsse !  » cria-t-elle, lançant une décharge d’énergie à ce dernier.

Voyant que l'ennemi était en surnombre, elle tenta de conseiller ses alliés.
« Ne les laissons pas nous encercler, regroupons-nous autour des caravanes !  »

  • Eldritch Blast vs MB8 : 1d20+6 donne [19] + 6 = 25
  • Dégâts : 1d10+3 donne [3] + 3 = 6
  • Dégâts supp : 1d6 donne [3] = 3


Viz lance maléfice (réaction), puis eldritch blast sur le Boggart 8.
L'ennemi de Viz est maudit : désavantage à la force.

Errata : l'eldritch blast ne tape qu'à +5 à l'attaque, même si ça ne change rien.

Modifié par un utilisateur dimanche 22 novembre 2020 20:11:46(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Boadicee  
#475 Envoyé le : lundi 23 novembre 2020 20:53:03(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,736
Musique - Dans les Terres Noyées

Nilne
CA 15
Etat : concentrée

29 / 29

Les boggarts étaient en train d'encercler le campement, mais ne s'attendaient pas à un tel comité d'accueil. La magie crépita et les armes parlèrent, semant la douleur à défaut de la mort dans les rangs des monstrueux batraciens. Nilne n'était pas en reste. Elle vint se placer devant Viz, et tandis la main alors que ses ailes se mettaient à vibrer. Dans son poing apparu une immense lame, comme le sabre d'un cavalier, mais trop longue pour être maniée à une main. Elle la saisit dans ses deux mains gauche. L'acier dégouttait d'encre, visible malgré le déluge, et dans le prolongement de la lame qui évoquait la pointe d'une plume se trouvait une garde et une poignée recouverte de plumes noires dégoulinant elles aussi d'encre, la poignée de bandes de cuir bleu sombre.

Et la lame n'était pas le seul tour qu'elle avait dans son sac. Elle déploya brutalement ses ailes, et ses yeux lancèrent un éclair alors qu'elle murmurait des formules incompréhensibles. L'un des boggart tituba en arrière, lâchant son harpon et se tenant la tête. Des filets de sang gouttaient de ses oreilles, de ses yeux et de son nez. Apeuré, il s'éloigna, sous le regard furieux de Nilne.

Mais les boggarts n'avaient pas dis leur dernier mot. Trois d'entre eux bondirent sur Krimir, débordant la défense pourtant solide du rôdeur et lui traversant le bras d'un coup de harpon d'os. Une paire de bolas fila vers Isorn, mais l'elfe les esquiva avec une aisance presque méprisante. L'adversaire de Striga ouvrit grand la bouche et darda une longue langue gluante, qui vint s'enrouler autour de la jambe de la magicienne, la salive traversant ses vêtements et l'empêchant de fuir. Enfin, Nilne ne s'attendait pas au filet lesté qui lui tombé dessus, et avant qu'elle n'ai pu se dépêtrer des mailles, un autre boggart lui bondit droit dessus, lui transperçant une aile de son arme.

Spoiler


Conditions
Groupe
- Striga: agrippée par Boggart 6.
- Nilne: entravée

Ennemis
- Boggart 8: Hex (Dextérité & Force)

Météo
- Vents violents: portée des armes à distance réduite de moitié, -2 sur les attaques à distance.
- Pluie drue: -4 dégâts de feu, +2 dégâts de foudre et de froid, désavantage à la Perception basée sur la vue.


Round 2
Doivent jouer
Isorn
Krimir
Striga
Milo
Viz
Nilne

En attente
Maraudeurs Boggards

Modifié par un utilisateur lundi 23 novembre 2020 21:15:13(UTC)  | Raison: Non indiquée

Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Duck_Gauthier  
#476 Envoyé le : lundi 23 novembre 2020 23:42:19(UTC)
Duck_Gauthier
Rang : Habitué
Inscrit le : 13/07/2015(UTC)
Messages : 3,394
Localisation : Etang de la Ferme en folie, 666° roseau en partant du distributeur de chips.

Isorn
CA 16
Etat : normal

27 / 27


Isorn partit à la poursuite des boggards. Ces deux derniers étaient passés et s'attaquaient à la nouvelle. Il bondit et fracassa son bâton contre le crâne du boggard. Puis, sans lui laisser le temps de réagir, il tourna sur lui même, enfonçant son talon dans la côte molle de la créature.
Un petit pas sur le coté et il tenta ensuite de le prendre de vitesse en le bousculant. Mais le coup était maladroit, une créature aussi épaisse ne serait pas géné par ce genre de chocs.

Déplacement en tenaille pour frapper le boggard 6. Déluge de coups 1 aussi.
On se déplace ensuite sur le flanc pour essayer de shove. Mais surement échec.

ki 2/4


  • Attaque bâton : 1d20+5 donne [20] + 5 = 25
  • avantage : 1d20+5 donne [15] + 5 = 20
  • dégâts : 2d8+3 donne [5] + 3 = 8
  • attaque déluge 1 : 1d20+5 donne [8] + 5 = 13
  • avantage : 1d20+5 donne [16] + 5 = 21
  • dégâts : 1d4+3 donne [4] + 3 = 7
  • bousculade déluge 2 : 1d20+3 donne [2] + 3 = 5

Modifié par un utilisateur lundi 23 novembre 2020 23:52:17(UTC)  | Raison: Non indiquée

Duck Gauthier, émissaire du peuple des canards de l'espace envoyé sur terre pour guider les canards de la planète à prendre le pouvoir et à maitriser le theorycrafting et la préparation de sauce au jambon.
Offline Djinn  
#477 Envoyé le : mardi 24 novembre 2020 01:04:11(UTC)
Djinn
Rang : Lecteur
Inscrit le : 20/12/2018(UTC)
Messages : 0

Milo
CA 13
Etat : normal
Inspirations 3/3
B1 : 4/4 | B2 : 1/1
W1 : 1/1

31 / 31
Impressionné par l'intervention de Nilne, Milo reprit confiance... Il ne pouvait laisser un fuyard appeler les renforts... et la malédiction demandait une vie...

Milo lance Décharge occulte sur le Boggart 8
  • attaque rayon : 1d20+5 donne [18] + 5 = 23
  • Dégât rayon : 1d10 donne [10] = 10
  • Dégât necrotique (malefice) : 1d6 donne [3] = 3


Utilisateurs actuellement sur ce sujet
24 Pages«<222324
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum.
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum.

| Pathfinder-fr v2 Theme by Styx31, with some icons from fugue
Propulsé par YAF.NET | YAF.NET © 2003-2020, Yet Another Forum.NET