Welcome Guest! To enable all features please Connexion ou Inscription.

Notification

Icon
Error

29 Pages«<272829
Options
Aller au dernier message Aller au dernier message non-lu
Offline Anadethio  
#561 Envoyé le : jeudi 25 février 2021 22:15:01(UTC)
Anadethio
Rang : Habitué
Inscrit le : 19/06/2015(UTC)
Messages : 2,364

Shiori

28 / 28

CA 17 (C13,D14)
Ref +7 / Vig +3 / Vol +4
Inspiration : 4/4
Sorts
N1 : 3/4


Elle s'est assez approchée pour que tu puisse un minimum te concentrer sur son cas, identifier la présence d'auras sur sa personne alors que tu essaie de comprendre ce qu'elle prononce... Visiblement la respiration ne fait pas partie de ce que la non-vie lui a permis de conserver...

Partez vite... Bon. C'est classique même si la manière de le présenter n'est, elle, pas attendue... Veut-elle vraiment nous faire croire qu'elle est inquiète ? La manière dont elle continue n'améliore pas les choses... elle a l'air sincère... Voir de regretter quelque chose... Du fond de toi, tu sent la colère monter mais la bride bien vite...

Pas la moindre trace d'enchantement ? D'un autre côté ce n'est pas comme si passer par ce type de magie était nécessaire pour les morts-vivants... Et c'était sans même compter sur les traces de magie rituelles bien plus complexes...

Tu n'as rien a perdre a continuer sur cette voie... A moins bien sur qu'elle ne soit en train d'essayer de gagner du temps mais... Les choses ne semblent pas correspondre a cette hypothèse. Tu t'avance de quelques pas... Tu ne lui accorde pas assez de confiance pour baisser ta garde mais assez pour essayer de ne pas être trop menaçante... Il y a un sourire dans ta voix :

« Je ne peux pas l'abandonner... Dites nous ce qui vous contraint. Aidez nous à la sauver... il existe encore un espoir... ? »

Il y a une pointe de question au moins autant que d'affirmation dans ta voix.


Offline Djinn  
#562 Envoyé le : vendredi 26 février 2021 08:28:30(UTC)
Djinn
Rang : Lecteur
Inscrit le : 20/12/2018(UTC)
Messages : 0

Talos assistait à la scène, un peu surpris. Lorsqu'il vit qu'il s'agissait d'une morte-vivante, Talos allait bondir... Mais la réaction calme et paisible de Jing l'encouragea à reprendre sa position neutre habituelle. De plus, Shiori avait l'air de connaître cette créature... Etrange...

Tout dans cette créature semblait montrer qu'elle serait un redoutable adversaire, cependant elle ne fit mine d'aucune agressivité... Il semblait même qu'elle voulait parler... Ce qui s'échappa de sa bouche était plus un souffle que des paroles, mais le sens était clair...

Partez. Vite. Avant qu'il ne soit trop tard.

... Sans les intonations propre aux vivants, il était difficile de savoir si c'était une demande, un conseil ou une menace...

Voyant que la plupart des membres du groupe avaient leur attention portée sur la créature, Talos observa les alentours pour être sûr qu'ils étaient seuls et que ce n'était pas une sorte d'embuscade.

  • Perception : 1d20+10 donne [18] + 10 = 28
Offline Scordard  
#563 Envoyé le : vendredi 26 février 2021 14:34:13(UTC)
Scordard
Rang : Habitué
Inscrit le : 13/12/2016(UTC)
Messages : 2,064

Gouverneure
Wang Jing
Architecte
impériale

Forme humaine

22 / 22

CA : 13 (C 12, S 11)
Ref +3 . Vig +4 . Vol +6
Réservoir : 6/7
Sorts :
I : 4/4
II : 1/3

Fu
Familier
Valet

Chauve-souris

20 / 20

CA : 15 (C 15, S 14)
Ref +3 . Vig +3 . Vol +5
SLA at will :
- Prestidigitation
- Ouvrir/fermer

« Il n'a jamais été question que nous abandonnions. Si vous n'y voyez pas d'objections, c'est une question dont nous pouvons avoir la réponse par magie... Ce sort n'est pas invasif, je vais juste lire où sont vos proches actuellement vivants. »

Jing fit un petit geste accompagné d'un signe de main en puisant dans ses réserves.

« Je pensais l'utiliser sur notre cible afin de découvrir si elle avait des proches susceptibles de nous porter atteinte. Mais ce n'est pas si grave... J'ai besoin d'une trentaine de secondes maximum. »

Discern Next of Kin boosté avec la réserve de l'exploiter+potent magic : DD 17 (volonté).
Offline Hikari  
#564 Envoyé le : vendredi 26 février 2021 16:14:57(UTC)
Hikari
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ta contribution !
Inscrit le : 06/06/2018(UTC)
Messages : 103


De son côté, Tao restait calme, bien que soucieux. La femme n’avait pas l’air hostile, du moins pas pour l’instant, mais elle lui paraissait… étrangement forte. Il ressentait une étrange sensation, un peu comme si la montagne lui appartenait… mais pas vraiment en même temps. Il attendait donc là, impassible, l’arme en main mais posture d’attente passive.

Il pencha la tête vers l’ouverture de son armure, ne quittant pas la femme des yeux.
« Dis-moi ma belle, tu connais cette femme ?  » tenta-t-il, ne sachant même pas si l’esprit allait lui répondre.

C’est que c’était capricieux, ces petites bestioles ! Tantôt joueur, tantôt capricieux, tantôt mignon, tantôt sérieux… mais toujours mystérieux.

Puis Tao s’adressa à la femme, s’engageant à la suite du groupe, bien décidé à ne pas rester passif jusqu’à leur retour en ville. Son armure et son état lui laissait supposer qu’elle était une guerrière des temps passés, quelle qu’elle puisse être. Une militaire, peut-être. Il misa donc sur une approche polie mais pragmatique, le "style cliché" des soldats qu’il connaissait.

« Noble guerrière, contre qui nous mettez-vous en garde ?
Pour quelle cause continuez-vous à vous battre, même après votre trépas ?  »
demanda Tao, veillant à ne pas être offensant.
Offline Boadicee  
#565 Envoyé le : samedi 27 février 2021 14:52:35(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,736
Jiangjun


Sur l'épaule de Tao, le petit esprit sursauta en apercevant la femme en armure, se terrant dans les fourrures qui bordait le col du soldat de Po Li. Elle secoua la tête de droite à gauche, son corps de neige tremblotant et perdant des flocons, comme si elle se désagregeait sous la crainte.


La femme en armure laissa ses épaules tomber un peu, résignée à la décision des voyageurs. Pour l'instant, elle ne paraissait pas sur le point d'ouvrir les hostilités, mais cela n'était peut être qu'à une fraction de seconde, si elle était talentueuse. Elle haussa un sourcil, et poursuivit, malgré l'effort visible pour produire le moindre murmure.
"Contre moi. Pour l'heure, je n'ai pas encore l'obligation de vous arrêter...mais je ne pourrais pas ignorer la malédiction longtemps. Décider de poursuivre malgré tout est une noble décision de votre part.

Vous cherchez sans doute ceux qui sont à l'intérieur. Ils sont en vie...mais je ne peux pas vous laisser entrer."


Jing


Talos

Modifié par un utilisateur samedi 27 février 2021 18:01:39(UTC)  | Raison: Non indiquée

Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Scordard  
#566 Envoyé le : samedi 27 février 2021 15:38:12(UTC)
Scordard
Rang : Habitué
Inscrit le : 13/12/2016(UTC)
Messages : 2,064

Gouverneure
Wang Jing
Architecte
impériale

Forme humaine

22 / 22

CA : 13 (C 12, S 11)
Ref +3 . Vig +4 . Vol +6
Réservoir : 6/7
Sorts :
I : 3/4
II : 1/3

Fu
Familier
Valet

Chauve-souris

20 / 20

CA : 15 (C 15, S 14)
Ref +3 . Vig +3 . Vol +5
SLA at will :
- Prestidigitation
- Ouvrir/fermer

« Ma magie fonctionne, mais ne donne rien. » dit Jing, déçue du résultat.

Ce sort ne doit marcher que sur la famille et pas sur les proches au sens large.

« Bien, une solution aurait pu être de tendre un piège ici. Mais la créature n'a pas besoin de sortir à nouveau maintenant qu'elle a à manger... Nous n'avons pas le temps. Dans ce cas, j'ai quatre questions. Est-ce que vous empêchez les gens de sortir ? Et sans nous autoriser à entrer pourriez-vous regarder durant trente seconde dans une autre direction ? Qu'est-ce qui habite ici ? Et si nous la tuons, serez vous libre ? »

Offline Boadicee  
#567 Envoyé le : samedi 27 février 2021 18:07:39(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,736
Jiangjun



La femme secoua la tête avec une certaine tristesse, réalisant vers où se dirigeait les questions de Jing.
"Non, mais je ne peux vous laisser repartir avec les prisonniers. Tant que vous ne forcez pas l'entrée...je peux encore l'ignorer, mais pas indéfiniment. Rien n'habite ici, cependant...C'est parce que personne ne vient par ici que je l'utilise.

Bien....comptez vous forcer le passage? Si oui...vous m'en voyez navrée."

Modifié par un utilisateur samedi 27 février 2021 18:31:27(UTC)  | Raison: Non indiquée

Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Scordard  
#568 Envoyé le : samedi 27 février 2021 20:21:22(UTC)
Scordard
Rang : Habitué
Inscrit le : 13/12/2016(UTC)
Messages : 2,064

Gouverneure
Wang Jing
Architecte
impériale

Forme humaine

22 / 22

CA : 13 (C 12, S 11)
Ref +3 . Vig +4 . Vol +6
Réservoir : 6/7
Sorts :
I : 3/4
II : 1/3

Fu
Familier
Valet

Chauve-souris

20 / 20

CA : 15 (C 15, S 14)
Ref +3 . Vig +3 . Vol +5
SLA at will :
- Prestidigitation
- Ouvrir/fermer

Rien n'habite ici... Rien n'habite ici...

La phrase avait traversé Jing comme un éclair. C'était l'ennemi et pas une pauvre victime d'une créature arachnéenne.

Mais les araignées ? La femme qui a attaqué la caravane était accompagnée par des araignées. Et pourquoi capturer des gens ?

Jing regarda la femme en armure de loup avec une certaine tristesse.

Cette malédiction est responsable de l'attaque, de la capture des gens et du pillage des caravanes et de villages. Mais pourtant ici nous ne sommes pas attaqués pourquoi ? Il y a quelque chose que je ne vois pas... Il n'y a aucun nécromancien dans les parages ?

Jing raffermit sa pensée pour rester concentrée sur la situation et attendit les réactions des autres membres du groupe.
thanks 1 utilisateur a remercié Scordard pour l'utilité de ce message.
Offline Luciole  
#569 Envoyé le : mercredi 3 mars 2021 16:41:58(UTC)
Luciole
Rang : Habitué
Inscrit le : 04/07/2016(UTC)
Messages : 1,643

Zhu Yàn

25 / 25

CA18 (C14 ,D14)
Ref +7 / Vig +3 / Vol +0
Ki 4/4
Audace 3/3
Sorts 1 : 3/4


Partez avant qu'il ne soit trop tard.

Ca c'est quelque chose auquel elle ne s'attendait pas foncierement... Partez avant qu'il ne soit trop tard. Trop tard..? L'esprit de la jeune femme se rue sur les différentes interprétations. Le titre que lui donne Shiori laisse penser qu'elle n'est pas n'importe qui. C'était déjà soupçonné. Un conseil et une menace. Elle n'avait aucune hostilité contre eux, mais ne les considérait pas comme une menace. La menace était ce à quoi ils faisaient face, que ce soit elle ou ce qui se cachait peut-être derrière sa silhouette.

Les autres interviennent. Parler sert à gagner du temps. Des informations peut être... Yàn ne dit mot, le visage soigneusement neutre. Elle doute qu'il y ai un autre ennemis qui les guette. Chercher ses proches ? Elle ne comprends pas vraiment ce que tente Jing -où ce qu'il y a à en tirer mais demeure vigilante. L'approche de Tao par contre la surprends bien plus. C'est... désuet cette façon de parler... non ? Enfin surtout vu la cible qui a visiblement autre chose à faire que des ronds de jambes.

Une petite voix lui souffle à l'esprit qu'il est remarquable que la femme en armure parvienne aussi bien à se faire comprendre des autres. Savoir déchiffrer une conversation muette est un talent rare. Ses épaules s'affaissent un peu... Contre moi. Oui... c'était bien ça... C'est elle le danger et ils ne doivent pas l'oublier. En tout cas, autant ne pas compter sur l'effet de surprise. Malediction... ? Mmmm... L'espace d'un instant la tieffeline se demande combien partagent l'esprit de la morte. Quoique non... ce serait trop.. simple... Mais quoiqu'il se passe içi cette... femme... n'en semblait pas l'origine première même si elle en était maintenant la source. Elle n'était pas contrôlée. Mais avait une tache à accomplir... qu'elle accomplirait. Quelqu'en soit le prix. C'est en tout cas ce qu'elle en comprenait.

Tendre un piege ? La créature ? Et bien, si leur gouverneure expose aussi ouvertement leurs intentions... Mais encore une fois leur interlocutrice coupe les tentatives de contourner des restrictions quelles qu'elles soient. Et elle considère qu'ils ne sont pas une menace. Visiblement personne ne compte reculer. Et en face... c'est de la résignation qu'elle sent. La créature n'est pas heureuse. Sérénité ? Peut être, mais pas vraiment de celle qu'on peut envier. C'est le calme et la sérénité de qui se sait supérieur, et le regrette presque, tout en ayant refusé de lutter contre ce qui est vu aussi comme inévitable.

Yàn le regrette aussi. Non qu'elle ait la moindre hésitation à ôter une vie -ou une non vie- lorsque c'est nécessaire, mais içi la tranquillité de leur interlocutrice lui laisse à penser que le coût serait... élevé. Au mieux. Et pourtant, elle avait l'impression qu'elle les laisserait vraiment partir s'ils faisaient demi-tour. Shiori n'abandonnerait pourtant pas.

« Je n'ai pas le sentiment que votre situation vous convienne non plus...  » murmure t'elle simplement... La situation aussi calme soit-elle pouvait dégénérer d'un instant sentait elle de façon assez... confuse. Ils pouvaient faire mine de partir, mais le chemin restait suffisamment instable pour que revenir discrètement soit potentiellement impossible. Un regard est porté à la gouverneure. Elle se pliera à sa décision.

Modifié par un utilisateur mercredi 3 mars 2021 16:55:10(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Boadicee  
#570 Envoyé le : mercredi 3 mars 2021 19:48:35(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,736
Jiangjun



La femme en armure tourna son regard vers Yan. On y lisait une touche de résignation, mais aussi une détermination sinistre, comme celle de ceux qui savent qu'ils n'ont pas le choix. Elle acquiesça aux paroles de la shinobi.
"Non. Mais je me suis faites une raison, cela fait un s...."

Elle s'interrompit brusquement, se mordant sans aucun doute la lèvre.

"Cela fait longtemps que je suis dans cet état. Je ne peux pas rompre cette malédiction seule. Si vous voulez essayer, je vous en prie, mais je me verrais forcée de vous en empêcher. Je ne veux pas avoir à vous affronter, mais je sais aussi que vous ne reculerez pas, ce qui nous mène à une impasse. Croiser le fer avec vous ne m'enchante pas, mais mes choix sont malheureusement limités. Je ne peux pas délibérément ignorer mes ordres.

L'esprit sur l'épaule de votre ami de terre cuite a la bonne réaction: je suis, malgré moi, dangereuse."
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
thanks 3 utilisateur ont remercié Boadicee pour l'utilité de ce message.
Offline Hikari  
#571 Envoyé le : jeudi 4 mars 2021 00:06:30(UTC)
Hikari
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ta contribution !
Inscrit le : 06/06/2018(UTC)
Messages : 103


Tao restait en arrière, s’étant vu en partie refuser les réponses à ses questions. Dommage, il avait une idée pour l’aider mais… cela se reposait en grande partie sur sa volonté, et elle ne semblait pas en avoir tant que ça. En même temps, ça pouvait se comprendre, après des années sous contrôle mental… il n’imaginait même pas ce que cela pouvait faire de ne plus être maître de son propre corps, des décennies durant. A son oreille, le petit esprit murmura quelque chose… comme un souvenir… oui, ça lui disait quelque chose… le cercle de pierres…
Il continua d’écouter ses compagnons de l’autre oreille, se demandant quelles idées ils avaient en tête. La question de Yan en particulier était… étrange.

Hein ? Parce qu’être contraint à l’esclavage, à la non-vie, et à massacrer les siens… y’en a à qui ça convient ? Mais avec qui je suis encore tombé moi ?

Néanmoins… la question n’était pas si mal tombée, puisque la femme qui avait coupé court au dialogue -du moins selon lui- et qui était prête à en découvre était à nouveau encline à la parlotte.
C’était inattendu… mais pas malvenu, loin de là. S’il n’avait pas d’affection particulière pour la shinobi, il faudrait qu’il lui paye un verre, si ça marchait. Elle offrait quelques nouvelles pistes de la part de leur nébuleuse interlocutrice, de celles qu’il espérait obtenir un instant plus tôt par sa politesse typique de son pays.


A ses yeux, la charmante femme se trouvant devant lui n’était plus que l’ombre de celle qu’elle fut jadis. Une âme déchirée, liée à un corps brisé, restant dans le monde des mortels contre sa volonté. Quoi qu’ils choisissent de faire, l’oracle tenait à ce que son esprit soit libre. S’il avait la moindre chance… il devait la saisir.
Il ne l’expliquait pas tout à fait, mais il se revoyait en elle… enfin, tel qu’il aurait pu être. Une âme de soldat meurtri dans une coquille immortelle mais ô combien abjecte.

Lorsqu’elle fit allusion à l’esprit qu’il avait recueilli, il jeta un œil à la petite demoiselle… et resongea à la maison, enfin, à Yin-Se… mais lorsqu’il entendit la suite de sa phrase, le visage de Tao se figea un moment, immobile, avant de se durcir d’une étrange manière…
Il s’exprima d’une voix plus grave et plus confiante. Ce n’était plus le "petit" Tao l’immigré qui s’exprimait, mais Shù Tao, le Capitaine de la 3ème compagnie de l’Eclipse de Po Li, celui qui avait mené des dizaines d’hommes en infiltration contre le Lingshen dans l’espoir de gagner une bataille qu’il savait autrement perdue d’avance, et qui avait tenu un baroud d’honneur avec ses frères d’armes.

« Intéressant… vous savez donc qui je suis… mais nous aussi, nous savons qui vous êtes, Générale Chuanyu. Nous avons même une grande statue de vous dans notre village, en l’honneur de vos exploits, et dont nous sommes fiers. Si nous avions su… nous serions sans doute même venus plus tôt.  »

Il prit une inspiration -ou du moins le mima-t-il, se calmant inconsciemment-, pesant avec soin ses prochaines paroles. S’il y avait un moment pour qu’il soit brillant, c’était maintenant.


Allez, détends-toi mon grand… Elle a l’air abîmée par le temps, c’est pas le moment de laisser de la marge… On y va au culot, on va chercher les dernières miettes de volonté qui sommeillent encore en elle, tant pis si on spécule à côté !


« J’ignore vos tourments, je ne peux que les imaginer… mais je connais bien le fardeau de la non-mort, et je sais quelle est la seule dont vous rêvez le plus… la vengeance et le repos.

Ressaisissez-vous Générale ! Usez de vos dernières forces pour nous permettre de vous libérer ! Souvenez-vous du pourquoi vous vous êtes engagée, du pourquoi vous vous êtes battue jusqu’au bout ! Souvenez-vous : « Contre pluies, vents et murmures de la nuit, nous tenons bon », ce sont vos paroles Générale !

Vous nous en avez déjà dit beaucoup, que pouvez-vous nous dire encore ?
Quels sont vos ordres exacts ? Qui vous ordonne ?
Chaque information compte, si vous voulez qu’ensemble, nous réussissons.  »



  • Un peu de diplo fluff pour appuyer ça ? : 1d20+14 donne [15] + 14 = 29

Utilisateurs actuellement sur ce sujet
29 Pages«<272829
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum.
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum.

| Pathfinder-fr v2 Theme by Styx31, with some icons from fugue
Propulsé par YAF.NET | YAF.NET © 2003-2021, Yet Another Forum.NET