Welcome Guest! To enable all features please Connexion ou Inscription.

Notification

Icon
Error

18 Pages«<23456>»
Options
Aller au dernier message Aller au dernier message non-lu
Offline Meriadec  
#61 Envoyé le : vendredi 13 mars 2020 20:07:42(UTC)
Meriadec
Rang : Sage d'honneur
Inscrit le : 21/12/2009(UTC)
Messages : 12,748
Localisation : Toulon (83)

Garion

CA 15

16 / 16
Garion resta bouché bée quelques secondes après avoir entendu le tonnerre tout en portant la main au symbole du Vieux Borgne qu'il portait autour du cou. Il se refusa à penser au mauvais sort et à ce stade de leur expédition préféra croire à une coïncidence certes étrange mais cela pouvait arriver. Écoutant les conseils du capitaine, il alla chercher une corde et s'attacha au bastingage en attendant les premiers signes de la tempête.
  • jet Vigueur : 1d20+3 donne [15] + 3 = 18

Offline Uktar  
#62 Envoyé le : vendredi 13 mars 2020 22:17:57(UTC)
Uktar
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/06/2010(UTC)
Messages : 4,329
Localisation : Codognan(30)

22 / 22

Rage

CA 16

Avec un sourire, il avait répondu à la gnome, « Non, je ne suis pas trop porté par les dieux. » Pour la suite elle n'était pas sur d'avoir compris ce que Neji avait dit, elle avait juste répondu d'un signe négatif.
La suite c'était enchainé assez rapidement, l'homme imberbe devait être un homme médecine doté de magie, c'est ce qu'elle avait compris avant qu'on ne lui demande à son tour son nom. Elle hésita un moment avant de leur donner. Tellement habituée à ce qu'on la surnomme Snaga, elle avait peur de ne pas toujours répondre à son vrai nom! « Mon nom est Glaak de la famille Ouglack, mais je réponds aussi au nom de Snaga!! » La sang mêlée avait baissé la tête en prononçant ce nom, peut être que les esprits de ceux qui l'avaient nommé ainsi seraient fières de l'entendre à nouveau et puis cela lui avait porté chance, puisqu'elle était encore en vie!!!
« J'étais avec une caravane de nomade, et je faisais parti de ceux qui la protégeais. » La barbare ne dit pas un mot sur ses excès de colère, ainsi que sa courte vie d'esclave à combattre dans une arène. Il ne valait mieux pas effrayer ce petit monde!

La tempête s'approchant, la demi orc tenta d'aider quelques marins à vérifier l'arrimage de tout ce qu'elle pouvait, puis s'approcha des deux gnomes, la fille et le barbu. « Faut enlever vos armures en fer!! Parce que vous pourrez pas nager si on coule!! »
Puis Glaak alla chercher un bout et pour s’attacher. Elle prit soin de s'équiper de son Coupecou.

  • Jet de Vigueur : 1D20+7 donne [17] + 7 = 24

Modifié par un utilisateur vendredi 13 mars 2020 22:26:44(UTC)  | Raison: Non indiquée

thanks 1 utilisateur a remercié Uktar pour l'utilité de ce message.
Offline Mandar  
#63 Envoyé le : vendredi 13 mars 2020 22:34:36(UTC)
Mandar
Rang : Staff
Mécène: Merci de ta contribution !
Inscrit le : 29/06/2011(UTC)
Messages : 4,067

20 / 20
Neji reprit son sérieux lorsque la tempête éclata. Elle n'était pas confiante du tout face à la taille de ces vagues, à travers lesquelles il n'aurait pas été impossible de voir surgir des créatures aquatiques ou volantes. Et pourtant, elle prit son courage à deux mains et tenta d'aller aider Mannic, Neuf-doigts et Rivus à fixer la cargaison. Lorsque le navire se mit à basculer trop fortement, elle s'agrippa du mieux qu'elle put et tenta de s'attacher avant qu'il ne soit trop tard.

Mais la mer était trop forte et les mouvements trop brusques. Elle avait un poids sur l'estomac, qu'elle ne réussirait pas à garder longtemps.

  • Vigueur : 1d20+7 donne [2] + 7 = 9


Sickened 1

Modifié par un utilisateur vendredi 13 mars 2020 22:38:06(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Mordicus  
#64 Envoyé le : vendredi 13 mars 2020 23:42:10(UTC)
Mordicus
Rang : Staff
Inscrit le : 28/12/2009(UTC)
Messages : 7,568
Localisation : MASSY

Aestaeria Merinal

15 / 15

CA 18

Sans doute, les dieux se moquent de nous, se dit Aestaeria lorsque l'orage éclatât. Encore une fois, il fallait que je mette ma plus belle tenue pour venir à cette convocation...

Elle se dirigeât vers le point indiquer par le capitaine. « Faisons comme dit le Capitaine, » dit elle avant d'ajouter « Et le conseil de Glaak de la famille Ouglack n'est pas mauvais non plus, on nage mal avec du métal sur le dos. Sans compter que ça peut attirer la foudre... Et faites des nœuds que vous pourrez défaire facilement, nager accrochée à un bateau n'a de sens que quand celui ci flotte ! » Ajouta t'elle en joignant les gestes à la parole. Et espérons que le capitaine et ses hommes connaissent leur affaire...

  • Vigueur dd12 : 1d20+4 donne [17] + 4 = 21
Offline nauron  
#65 Envoyé le : samedi 14 mars 2020 10:19:53(UTC)
nauron
Rang : Membre
Inscrit le : 28/07/2016(UTC)
Messages : 15

Rasvan Petru
Magicien 1
DEF : 15

16 / 16


Rasvan hocha la tête lorsque Glaak donna son nom.
Il aura fallut lui demander 3 fois son nom, mais au moins nous le connaissons maintenant.

Lorsque la tempête apparue, Rasvan suivit les ordres du capitaine et les conseils de ses compagnons, il n'avait absolument aucune idée de comment agir dans ces cas-là. Il espérait que le bon sens suffirait.
Il vérifia que tout le monde s'était attaché, i vérifia que sa dague était là, histoire de couper une corde dont le nœud était trop rigide.

La tempête arrivait...

  • vigueur dd12 : 1d20+5 donne [3] + 5 = 8


Ce n'était pas le type de conditions auxquels il était habitué et il s'en ressenti par une nausée.

sickened 1

Modifié par un utilisateur samedi 14 mars 2020 10:21:57(UTC)  | Raison: Non indiquée

Et sur le rêve de Kali construire leur vie
Offline Dalvyn  
#66 Envoyé le : samedi 14 mars 2020 11:08:26(UTC)
Dalvyn
Rang : Référent
Inscrit le : 15/12/2009(UTC)
Messages : 18,134
Localisation : Dinant (Belgique)
Une forte agitation régna sur le pont pendant quelques dizaines de minutes, alors que chacun se préparait pour affronter la tempête qui se dressait sur la route du navire. Certains des Éclaireurs donnèrent un coup de main aux membres de l'équipage qui s'assuraient de l'amarrage correct des caisses, barriques et autres biens transportés par la cogue avant d'aller s'attacher au bastingage comme le capitaine l'avait recommandé.

Avant que le vaisseau ne rentre dans le vif de la tempête, deux des marins s'approchèrent des Éclaireurs et vérifièrent les noeuds que ces derniers avaient faits, en modifiant certains et en expliquant comment et où tirer pour se détacher rapidement si le pire venait à arriver. Puis, les marins eux-mêmes partirent s'attacher eux aussi, certains au bastingage et d'autres au mât, se répartissant sur la surface du pont de manière à pouvoir intervenir un peu partout en cas de nécessité.

Rasvan et Neji furent les premiers affectés par le tangage du vaisseau, ballotté de part et d'autres par des vagues de plus en plus puissantes qui faisaient claquer la voile. C'est avec toute la peine du monde, et seulement grâce à l'aide de ceux qui s'étaient attachés à côté d'eux qu'ils parvinrent à rester conscients... le fait de vider leur estomac dans la mer agité, maigre vengeance contre celle qui les avait mis dans ce triste état, ne sembla pas vraiment les soulager non plus...

Quelques dizaines de minutes plus tard - une heure peut-être ? -, le capitaine ordonna qu'on descende la voile. Les vents étaient désormais bien trop violents et risquaient non seulement de déchirer le tissu mais peut-être même carrément de chavirer le navire si on la laissait en place. Les marins les plus proches du mât mirent plusieurs longues minutes pour le faire, mais cela réduisit au moins un petit peu la violence des mouvements de la cogue.

Avec le ciel que la tempête avait assombri, il était fort difficile de mesurer le passage du temps. Mais une chose était certaine : les vents et les vagues ne poussaient pas la cogue dans la bonne direction... le voyage entre Absalom et Otari, qui devaient prendre une poignée d'heures au maximum allait s'avérer bien plus long. Impossible aussi de dire exactement combien d'heures le navire avait passé à être ballotté dans toutes les directions. Heureusement, le cargo avait été solidement amarré, de même que tous les passagers à bord...

Au bout d'un moment... les vents et les vagues se calmèrent. La côte n'était plus en vue, tant le navire avait dérivé de sa course initiale. Les uns après les autres, les marins se détachèrent. Le capitaine en envoya quelques-uns écoper l'eau qui s'était infiltré dans la cale et s'assurer que la cargaison n'avait pas été trop touchée tout en ordonnant que la voile soit remontée. Il s'approcha ensuite des Éclaireurs et aida ceux qui ne l'avaient pas déjà fait à se détacher. « La tempête nous a envoyé vers le sud... On va faire tout notre possible pour rejoindre Otari avant que la nuit ne tombe mais, une chose est certaine, nous seront en retard. »



Finalement, alors que le soleil commençait déjà à se coucher, faisant chatoyer l'horizon d'orange et de rouge, la cogue arriva en vue d'un port. « Otari » confirma le capitaine avant de donner les ordres pour lancer la manoeuvre d'entrée dans le port.

La zone portuaire d'Otari n'était pas bien grande, mais un des quais était suffisamment long pour accueillir des vaisseaux encore plus larges que la cogue sur laquelle les Éclaireurs étaient arrivés. La majorité des bâtiments étaient construits en bois, ce qui n'était pas très étonnant vu la proximité de l'Immenwood. Il s'agissait apparemment plus d'un gros bourg que d'une véritable ville.

Alors que la cogue s'approchait des quais, les Éclaireurs remarquèrent qu'un individu s'y était apparemment installé. Il s'agissait d'un nain, recouvert de la tête aux pieds d'une armure métallique. Il était assis sur une petite caisse en bois à côté de laquelle on avait placé une barrique. Plus le navire s'approchait et plus certains détails devenaient visibles... L'armure du nain était décorée d'étranges éléments de forme circulaire et munie de nombreux renforts métalliques qui en faisaient une sorte de coquille imperméable recouvrent l'entièreté du corps du nain. Contre la barrique reposait un large marteau de guerre.

En voyant le navire arriver, le nain plaça la chope de bois qu'il tenait en main contre le bas de la barrique et manipula ce qui semblait être un robinet, puis il porta la chope à sa bouche et déglutit son contenu d'une traite avant de la poser sur la barrique, de se frotter la bouche d'un revers de la manche puis de se lever et de s'avancer vers la cogue. Alors que les marins plaçaient la planche qui allait permettre aux uns et aux autres de débarquer, le nain lança « Eh bien, moussaillons, vous avez bien pris votre temps ! Z'êtes venus à la nage depuis Absalom ou quoi ? » avant d'éclater d'un rire tonitruant.

Offline Mordicus  
#67 Envoyé le : samedi 14 mars 2020 11:59:14(UTC)
Mordicus
Rang : Staff
Inscrit le : 28/12/2009(UTC)
Messages : 7,568
Localisation : MASSY

Aestaeria Merinal

15 / 15

CA 18

La tempête avait fortement rallongé leur voyage mais avait donné à Aestaeria d'échanger ses vêtements contre des - légèrement - plus secs et plus adaptés à la suite de leur mission à l'abri de la cargaison. Il lui faudrait plus tard passer un temps fou à laver le sel que la tempête avait déposé sur ses plus beaux atours...



Arrivé en vue du port, nouvelle surprise, leur contact semblait être un nain qui, tel le merle, semblait moqueur. Les Dieux nous en veulent, c'est sur, les Dieux nous en veulent...

« Krom', vous qui vous y connaissez en armures naines, celle ci ne vous semble t-elle pas étrange? » questionna t-elle alors que leur navire se préparait à accoster. « Il me semble bien n'en avoir jamais vu de semblable... »

Offline nauron  
#68 Envoyé le : samedi 14 mars 2020 14:09:01(UTC)
nauron
Rang : Membre
Inscrit le : 28/07/2016(UTC)
Messages : 15

Rasvan Petru
Magicien 1
DEF : 15

16 / 16


La tempête avait été rude pour Rasvan qui en plus de vider régulièrement le contenu de son estomac, avait failli perdre connaissance plusieurs fois.

Alors que la tempête se calmait et qu'ils savaient que le voyage allait durer plus longtemps que prévu.
Je comprend mieux le dédain des nains pour la mer

Il prit sur lui et donna les informations qu'il avait sur Otari, son discours, lent pour que tous le comprennent, était coupé de hauts le cœur régulier. Son regard cherchait à se fixer sur l'horizon, il luttait comme il pouvait contre ses nausées.

«  il s'agit d'un petit port situé à peu près à mi-chemin entre la métropole d'Absalom et le port extérieur de Diobel.
C'est un endroit où on peut accéder à toutes sortes de marchandises exotiques et luxueuses sans être pour autant plongé dans l'agitation de la ville. Ce qui en fait une option de premier choix pour les Éclaireurs à la retraite qui souhaitent s'éloigner d'Absalom tout en restant à proximité de leur ancienne demeure. Beaucoup de commerces sont tenus par d'anciens Éclaireurs. C'est le cas de l'Alpaca Assoiffé, une taverne qui sert de point de chute aux membres de la société. »


Après son exposé, il garda le silence jusqu'à l'arrivée du bateau, quel bonheur de voir enfin la terre.

Est ce Khoumrock Blackthane?

Sickened 1
Et sur le rêve de Kali construire leur vie
Offline mdadd  
#69 Envoyé le : samedi 14 mars 2020 14:28:07(UTC)
mdadd
Rang : Staff
Inscrit le : 23/12/2009(UTC)
Messages : 5,290
Localisation : Charente Aquatique (17)

Krom'

23 / 23
Concentré durant toute la tempête, Krom’ n’aurait su die combien de temps il s’était passé. Il avait regardé le navire se faire tourmenter par les éléments et malgré tout tenir. Lorsque fut venu le temps de la libération, il resta figé accroché au bastingage jusqu’à ce que la coupée soit mise en place. Il tapota alors de sa main sur la rambarde – Bon bateau ! – Comme s’il remerciait les dieux ou comme il aurait dit à un gamin en lui tapotant paternellement la tête. Puis il remercia chaque membre d’équipage d’une vigoureuse poignée de main en finissant par le capitaine – « Merci Capitaine, vous pouvez être fier de votre bateau, ainsi que de ceux qui l’ont construit. C’est un bon ouvrage ! »

Tandis qu’un à un les autres recrues Éclaireurs débarquaient, il se permit un commentaire - Je ne pense pas qu’il s’agissait de la malédiction. Nous n’avons pas encore récupéré la marchandise. – Il en profita pour aider ceux que la houle avait rendus fébriles et affaiblis. Ils seraient sans doute contents, tout comme lui d’ailleurs, de retrouver la terre ferme et donc une base solide et beaucoup plus sûre. Seul le temps leur permettrait de retrouver vigueur et dynamisme… Ou peut-être une bonne chope de ce tonneau sur le quai…

Il regarda à son tour ce nain d’accueil. Sans doute l’Éclaireur répondant au nom de Khoumrock Blackthane dont leur avait parlé le capitaine-aventurier. Il ne fut qu’à moitié surpris de voir un nain, son nom avait des consonances naines. Mais par contre son armure était des plus… Particulières. Il l’examina de haut en bas, cherchant des détails lui permettant de déterminer quelle était la nature de cet attirail aux plaques boulonnées entre elles et s’il y avait quelque part des runes ou des symboles claniques – « Quelle étrange mécanisme, en effet » – répondit-il à Aestaeria – « Les nains personnalisent leur armure en fonction de leur histoire et de leur utilité. Je me demande à quoi celle-ci peut servir en plus de carapace pour le combat. On dirait une sorte de mécanisme très singulier. »

Lorsqu’il fut sur le quai il leva la main en direction du nain avant de frapper sa poitrine avec le poing en signe de salut, le salut des guerriers – « Force et Honneur ! Moi, Kromdhar du clan des Haches Rouges, je vous salue, Khoumrock Blackthane ! Et après cette tempête que nous venons de traverser, j’aurai grand plaisir à choquer ma chope avec la vôtre ! »

  • test d'artisanat pour l'armure : 1d20+3 donne [7] + 3 = 10
Tu sais ce que c'est, être réduit à l'état de pulpe ?
Offline Meriadec  
#70 Envoyé le : samedi 14 mars 2020 17:06:23(UTC)
Meriadec
Rang : Sage d'honneur
Inscrit le : 21/12/2009(UTC)
Messages : 12,748
Localisation : Toulon (83)

Garion

CA 15

16 / 16
Garion n'avait pas vraiment une expérience de marin. Les seuls bateaux sur lesquels il avait navigué jusqu'à aujourd'hui étaient les barques des pêcheurs des différentes communautés rurales auxquelles il rendait visite. Pourtant, sa foi et son amour pour la nature et les grands espaces lui permirent de tenir bon pendant la tempête.

Alors que la terre se profilait à l'horizon, le jeune prêtre regarda autour de lui si quelqu'un avait besoin de soins, de points de suture ou de baume contre les éventuels coups pris pendant la tempête. Pendant un moment, il regretta de ne pas avoir pris quelques doses de la préparation contre le mal de mer que son mentor lui enseignait.

Une fois arrivé à quai, il salua l'équipage et les remercia pour la traversée avant d'aller à la rencontre du curieux nain qui les attendait. Ce dernier semblait avoir un caractère bien trempé et même si ce genre de comportements était à l'opposé de Garion, le jeune prêtre savait apprécier ce genre de personnes car ils étaient souvent des piliers indispensables de certaines communautés. Ainsi, une fois face au nain, il déclara, « Je me nomme Garion... Et non, nous ne sommes pas venus à la nage, même si nous avons l'impression d'avoir bu une bonne partie de l'océan. »

Modifié par un utilisateur samedi 14 mars 2020 19:56:10(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Uktar  
#71 Envoyé le : samedi 14 mars 2020 21:10:31(UTC)
Uktar
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/06/2010(UTC)
Messages : 4,329
Localisation : Codognan(30)

22 / 22

Rage

CA 16

C'était son deuxième voyage en bateau, le premier avait été pour quitter sa terre natale. Elle y pensait, heureusement que son voyage n'avait pas été de la sorte, vu qu'il avait duré quelques jours!

Mais heureusement le voyage s'était tout de même bien passé, et la terre était enfin en vue. Contrairement à la fois précédente, elle n'arrivait pas toute seule.

Un autre personnage les attendait et il semblait être du même forma que le gnome à barbe de leur groupe, mais finalement c'était un nain. Un nain? Glaak, comme les elfes et les Gnomes n'avait jamais vu de nain et contrairement aux elfes, elle n'en avait jamais entendu parler.

Comme ses probables nouveaux compagnons, elle descendit du navire et attendit la suite en vérifiant qu'elle avait bien toutes ses affaires.
Offline Dalvyn  
#72 Envoyé le : samedi 14 mars 2020 22:19:28(UTC)
Dalvyn
Rang : Référent
Inscrit le : 15/12/2009(UTC)
Messages : 18,134
Localisation : Dinant (Belgique)
Le nain à l'étrange armure éclata à nouveau de rire quand Krom se présenta, mais il ne s'agissait pas d'un rire moqueur. Il se rapprocha des Éclaireurs qui débarquaient et donna une puissante frappe amicale derrière l'épaule de Krom tout en continuant à rire. « Quelle formalité ! » Il salua Garion d'un hochement de tête puis s'adressa au groupe « Bienvenue à Otari, les gars... » poursuivit-il avant de se tourner vers les membres féminins de l'équipe et d'ajouter « ... et mesdames. »

« On m'appelle Khoumrock. Khoumrock Darkthane. Ce vieux rat d'Ambrus a dû vous parler de moi. En bien j'espère ? » Sans véritablement attendre de réponse, il poursuivit, observant plus particulièrement la demi-orque, la gnome et le jeune érudit. Il fronça légèrement les sourcils et, en les désignant du doigt, il dit « Soit vous faites un concours à celui qui pourra paraître le plus vert, soit certains d'entre vous n'ont pas bien résisté au voyage. Pas l'habitude des voyages sur l'eau ? Hah ! Ce n'est pas moi qui vais vous critiquer... je déteste ça aussi. Je préfère de loin marcher sur un sol ferme... même si c'est dans le fond de l'océan ! » Il ponctua bruyamment sa phrase en tapotant le poitrail de son étrange armure métallique avec son gantelet tout aussi métallique.

Message secret pour mdadd :
...


« Allez, suivez-moi, je vous emmène à l'Alpaca. » dit-il en se retournant tout en faisant un signe pour que les Éclaireurs le suivent. En repassant devant sa barrique et sa chope, il se pencha pour les agripper. Il faillit perdre l'équilibre un court instant mais parvint à se rattraper avant de tomber. « Hrumpf ! Il est temps que je passe une bonne nuit ! Ces derniers jours n'ont pas été des plus reposants avec l'exploration du navire naufragé et tout ça. »

Il poursuivit son chemin vers les bâtiments les plus proches du port, et plus particulièrement un large édifice en bois situé en bordure de la ville. Ici et là, des lueurs de torches, de bougies ou de lanternes commençaient à apparaître dans les édifices d'Otari. « Vous êtes les bienvenus si vous voulez passer la nuit à l'Alpaca. Y'a pas de raison de se risquer dans l'Immenwood alors que la nuit va tomber... »

Le groupe arriva dans une petite cour centrale autour de laquelle se dressait, sur trois côtés, l'Alpaca assoiffé. L'entrée principale, qui se trouvait en face d'eux, était ornée d'un signe en bois représentant un alpaca avec des yeux exorbités et une langue qui pend jusqu'au sol. Sur la gauche, un second bâtiment séparé du principal semblait faire office d'écurie et de grange. Deux individus armés et revêtus d'armures de cuir semblaient monter la garde devant la large porte de ce bâtiment secondaire. Ils saluèrent Khoumrock lorsqu'il passa et répondirent en secouant la tête quand il leur lança « Tout va bien les gars, rien à signaler ? »



Le nain se dirigea vers l'entrée principale et posa son tonneau juste à côté de la porte. La salle commune de l'auberge était illuminée par deux larges feux ouverts ainsi que par des lanternes à huile pendant du plafond. Il n'y avait pas encore grand monde à l'intérieur ; sur les huit larges tables rondes en bois, seules deux étaient occupées par quelques individus - des locaux sans doute -, qui saluèrent également Khoumrock. Le nain désigna une table déserte située non loin d'un des feux ouverts et indiqua aux Éclaireurs « Allez vous installer. Je vais vous faire apporter de quoi vous remplir le ventre et faire passer la soirée ! » Il désigna une porte située à gauche, dans le fond de la salle commune et ajouta « Vous trouverez des chambres là-bas. Installez-vous dans celles que vous voulez. Si vous voulez vous changer, vous pourrez ramener vos habits humides pour les placer près du feu. »

Puis il se tourna vers le bar, qui occupait quasiment toute la longueur du mur à droite et lança « De quoi manger et boire pour mes invités. C'est la maison qui offre ! Après le voyage qu'ils viennent de subir, j'ai l'impression qu'ils en ont bien besoin ! » L'une des servantes, qui était occupée à ranger de large gobelets de bois sur une étagère derrière le bar, lui répondit « Ça arrive, patron ! »

« Quant à moi, je vais aller enlever cette armure. Pratique pour aller récupérer des trésors qui ont coulé dans le fond de la mer, mais pas vraiment pour passer une bonne soirée. Faites comme chez vous ! » dit-il avant de s'éloigner en direction de la porte qu'il avait désignée comme menant vers les chambres.
Offline Mordicus  
#73 Envoyé le : samedi 14 mars 2020 23:11:33(UTC)
Mordicus
Rang : Staff
Inscrit le : 28/12/2009(UTC)
Messages : 7,568
Localisation : MASSY

Aestaeria Merinal

15 / 15

CA 18

« Aestaeria Merinal, » s'était présenté Aestaeria à Khoumrock à sa descente du navire.

Puis elle avait suivit le nain jusqu'à l'Alpaca. A la vue des gardes devant la grange elle demanda « Vous avez déjà eut des problèmes avec la ... marchandise? »


A l'intérieur de l'auberge, elle suivit les indications de Khoumrock et se trouva une chambre où elle déposa son sac avant de revenir vers la salle commune avec les vêtements mouillés qu'elle portait au début de la mission et de s'adresser à la servante. « Bonsoir, y aurait il quelque part une bassine à eau que je pourrait utiliser pour faire tremper mes habits et en enlever le sel avant de les mettre à sécher? Je vous en serai reconnaissante. »
Offline nauron  
#74 Envoyé le : dimanche 15 mars 2020 00:06:10(UTC)
nauron
Rang : Membre
Inscrit le : 28/07/2016(UTC)
Messages : 15

Rasvan Petru
Magicien 1
DEF : 15

16 / 16



La terre ferme, pas de tangage, rien bien que toujours nauséeux, Rasvan était ravi de pouvoir se tenir sur la terre ferme.

Il salua le nain d'un hochement de tête et répondit merci quand ce dernier leur souhaita la bienvenue.

Ensuite il suivit le groupe jusqu'à l'Alpaca. L'idée de manger ne lui disait rien, l'envie de rendre le contenu de son estomac était trop présente. Il emboîta le pas de l'elfe vers les chambres et s'en trouva une autre où il put s'asseoir et souffler un peu.
Il sortit la liste et vérifia son état, prêt à tout faire sécher au coin du feu en cas d'humidité. Il fit de même avec son grimoire.
Une fois finit, il ressortit de la chambre chercher dans les flammes un petit peu de réconfort.

Sickened
Et sur le rêve de Kali construire leur vie
Offline Mandar  
#75 Envoyé le : dimanche 15 mars 2020 01:03:40(UTC)
Mandar
Rang : Staff
Mécène: Merci de ta contribution !
Inscrit le : 29/06/2011(UTC)
Messages : 4,067

20 / 20
Neji avait vomi plusieurs fois sur la dernière partie du voyage. Une bonne occasion de pêcher de ratée selon Neuf-doigts, mais la gnome n'avait pas compris le rapport.

Elle salua Khoumrock avec les autres et suivit le groupe sans se faire remarquer.

Lorsque l'occasion lui fut donnée de se changer, elle retira son armure, déposa son barda et ses armes dans une des chambres et enfila des vêtements propres, ne conservant sur elle qu'une dague au cas où.

« Je prendrais bien une boisson chaude, s'il vous plaît. » demanda-t-elle poliment à la serveuse lorsque vint son tour.

Sickened 1
Offline Meriadec  
#76 Envoyé le : dimanche 15 mars 2020 11:11:51(UTC)
Meriadec
Rang : Sage d'honneur
Inscrit le : 21/12/2009(UTC)
Messages : 12,748
Localisation : Toulon (83)

Garion

CA 15

16 / 16
Garion ne se fit pas prier pour changer de vêtements. Les siens étaient encore trempés et collaient à la peau. Une fois ses habits enlevés, il essaya d'en retirer le sel avant de les mettre à sécher devant l'âtre. Ses vêtements d'aventurier étant entrain de sécher, il fit son apparition en tenue de prêtre du Vieux Borgne. Celle-ci était composée d'une longue tunique à manches longues qui descendait jusqu'aux chevilles de couleur vert foncé. Par-dessus, le novice portait une longue cape marron et autour de son cou, on pouvait voir le symbole en bois représentant un arc avec une flèche encochée.

Une fois assis devant le repas que leur avait commandé Khoumrock, Garion s'aperçut à quel point il avait faim. Il commanda une bière et se mit à manger lentement. Tout en tournant vers le nain, il demanda, « Je pense que dés demain matin, nous allons devoir nous mettre en route. Mais avant de parler de ce voyage, que pouvez-vous nous dire sur l'exploration de l'épave ? Y-a-t-il eu des événements notables depuis que vous avez récupéré la cargaison ? »

Modifié par un utilisateur dimanche 15 mars 2020 12:07:14(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Dalvyn  
#77 Envoyé le : dimanche 15 mars 2020 15:58:16(UTC)
Dalvyn
Rang : Référent
Inscrit le : 15/12/2009(UTC)
Messages : 18,134
Localisation : Dinant (Belgique)
Quand Aestaeria avait demandé une bassine pour rincer ses vêtements, la servante derrière le bar lui avait répondu « Oh, pas besoin de ça, m'dame... amenez-les moi tout simplement et je les rincerai moi-même. Ils seront propres et secs pour demain matin ! » Et la même proposition fut étendue aux autres voyageurs fraîchement débarqués.

Le fait de se retrouver sur le sol apaisa petit à petit les estomacs de la gnome et du jeune magicien. Au début, quand ils avaient posé le pied sur les quais, le sol avait continué à vaciller pendant une bonne minute ou deux mais ils avaient ensuite retrouvé leur équilibre et s'étaient débarrassés du mal de mer.

Un bon moment plus tard, tous s'étaient retrouvés autour de la table désignée par Khoumrock. La salle commune était désormais un peu plus remplie, principalement par des locaux qui venaient y prendre leur repas du soir, se délasser après une longue journée, discuter des derniers ragots et événements importants, ou tout simplement prendre un peu de bon temps. Khoumrock lui aussi était venu les rejoindre.

Quelques minutes plus tard, un cuistot amena sur la table un large plateau sur lequel trônait un plat débordant de morceaux de viande cuits garnis d'herbes aromatiques et de légumes. Un jeune garçon accompagnait le cuistot, amenant quant à lui des chopes et des gobelets en bois. Puis une servante vint apporter deux pichets de bière fumante, une bouteille de vin et une petite théière contenant du thé bien chaud qu'elle déposa près de Neji. Le cuistot observa la scène d'un oeil sévère, les mains sur les hanches, s'assurant que tout se déroulait bien et que chacun jouait son rôle.

Khoumrock tourna la tête vers le cuistot et s'aperçut qu'il avait un bandage autour de l'avant-bras. « Qu'est-ce qui t'est arrivé, Wil ? » demanda le nain, ce à quoi le cuistot haussa les épaules et répondit « Fallait bien que ça arrive. C'est ce satané cabot, le chien de la vieille Imma. Quand j'suis passé chez elle lui amener de quoi manger, il s'est mis à grogner... comme il le fait toujours. Mais, cette fois-ci, il a été jusqu'à me mordre. Pas d'inquiétude, patron. C'est un peu douloureux, mais ça m'empêche pas de faire mon boulot. » Khoumrock hocha la tête et répondit « Dans tous les cas, n'oublie pas de changer de pansement régulièrement. Et si ça guérit pas bien, viens me voir hein. »

Une fois la nourriture et les boissons servies, le cuistot repartit dans la direction du bar en compagnie du jeune apprenti et de la servante, puis ils se mirent à servir les autres clients de l'Alpaca assoiffé. Khoumrock empoigna l'un des pichets de bière et se mit à servir tous ceux qui en voulaient, lui y compris. Il avala ensuite une large gorgée de bière puis reposa sa choppe sur la table tout en soupirant de plaisir. « Ahh... ça fait toujours du bien par où ça passe ! »

Il se tourna vers Aestaeria et dit « Pour répondre à votre question de tout à l'heure, non, pas vraiment de problème... inattendu... avec la marchandise. On a chargé dans un wagon tout ce qu'on a pu récupérer, mes hommes et moi et j'me suis dit que ce serait plus prudent de faire garder le wagon. » Il parla un peu plus bas et ajouta « Vous savez, pour la plupart des gens, la notion de reliques provenant du Mwangi est synonyme de trucs qui peuvent se revendre cher... alors que j'suis certain que la plupart des machins qu'on a récupéré ne valent pas tripette... leur valeur n'est pas monétaire ; elle réside dans ce qu'ils peuvent nous apprendre. Mais autant rester prudent... »

Le nain écouta la question de Garion, reprit une longue gorgée de bière, puis répondit. « Dès que j'ai reçu le message d'Ambrus, j'ai rassemblé quelques amis et on est parti aussi vite que possible vers le lieu du naufrage. On a récupéré tout ce qu'on a pu trouver. D'une certaine manière, ça a été plus facile que prévu : avec la tempête, pas mal de trucs avaient été ramenés vers la plage. »

Tout en continuant à ponctuer sa réponse de pauses pour reprendre une gorgée de bière ou pour remplir sa chope et celles de tous ceux qui le voulaient, il poursuivit. « Puis j'ai plongé pour m'assurer qu'il ne restait rien d'autre... mais les vagues étaient plutôt fortes, et... » - il grogna légèrement - « y'avait des trucs bizarres qui bougeaient là-bas en-dessous. Et pas juste de l'eau et des poissons... »

« On a tout empaqueté et c'est à ce moment-là que le ciel a commencé à ouvrir ses vannes et que la tempête a éclaté. Les éclairs et le vent rendaient les chevaux cinglés. On avait passé une bonne partie de la nuit et du matin à ramasser tous ces trucs, et on n'était pas prêt à perdre le wagon à cause d'une grosse vague venant balayer la plage ou à cause du vent ! La tempête nous a suivis pendant tout le trajet de retour jusqu'à Otari ! »

Après une courte pause où, contrairement aux précédentes, il se contenta de fixer sa chope du regard plutôt que de la vider, il continua. « Et la tempête n'était pas le seul truc à nous suivre... quand on est arrivé à l'entrée de la ville, j'ai aperçu un truc sur la mer... quelque chose de long... qui ressemblait à un serpent... J'ai pas bien vu c'que c'était exactement parce que, juste à ce moment-là, le phare a été touché par un éclair et ça m'a aveuglé pendant plusieurs secondes. Quand j'ai regardé à nouveau, y'avait plus rien. »

« Un peu plus tard, j'ai appris qu'un pêcheur qui se trouvait sur les docks avait disparu, à peu près au même moment. On pourrait croire à un simple accident mais... ça m'étonnerait. » Le nain secoua la tête lentement et ajouta « Il est peut-être temps que je replonge dans le coin, histoire de nettoyer les environs, vous voyez ? »

Il porta sa chope à sa bouche puis, se rendant compte qu'elle était vide, il décida de la remplir. « Quoi qu'il en soit, le wagon est prêt pour votre départ... demain matin je suppose ? Il est dans la grange si vous voulez l'voir. C'est pas trop compliqué de le conduire mais, si vous préférez, vous pouvez embaucher un conducteur. Pour vous dire la vérité, j'serai content de voir tous ces trucs quitter la ville. »

Modifié par un utilisateur dimanche 15 mars 2020 15:58:48(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Mordicus  
#78 Envoyé le : dimanche 15 mars 2020 17:12:33(UTC)
Mordicus
Rang : Staff
Inscrit le : 28/12/2009(UTC)
Messages : 7,568
Localisation : MASSY

Aestaeria Merinal

15 / 15

CA 18

Aestaeria remercia la servante qui avait accepté de s'occuper de ses vêtements puis rejoignis la table où les attendaient Khoumrock et leur repas du soir.

Elle écouta, tout en mangeant, les réponses de celui ci à leurs diverses questions et ses histoires concernant la récupération des objets objet de leur mission. Et il n'appelle pas tout ça des problèmes?

« Demain matin, je pense, il faudra que nous partions. Le plus tôt nous aurons ramené ces objets et le mieux cela sera. Quand à prendre un conducteur, je n'ai pas très l'envie de voir quelqu'un se risquer avec nous dans ce périple. Mais je ne suis pas seule à décider... »
Offline Uktar  
#79 Envoyé le : dimanche 15 mars 2020 18:38:42(UTC)
Uktar
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/06/2010(UTC)
Messages : 4,329
Localisation : Codognan(30)

22 / 22

Rage

CA 16

Encore une fois elle découvrit une grande bâtisse, même s'ils n'étaient pas dans une grande ville, la taille de l'auberge l'impressionnait. Plus à l'esprit d'observation, Glaak n'avait pas très bien écouté les premières recommandations, si bien qu'elle suivi le reste du groupe dans sa tenue encore bien humide. Si bien que lorsque la jeune femme fit le tour des éclaireurs pour leur proposer de les laver, elle commença à se déshabiller.« Pour ça, faut juste les sécher. La mer à déjà laver!
Je vais en avoir besoin, pour la nuit! »


Une fois nue, elle dévoila sa forte musculature et devant les regards de tout le monde, elle demanda une toile ou un tissu pour s'enrouler dedans. Puis ce dirigea vers la table.

Très concentrée, ou à moins que ce soit l'habitude, elle comprit un peu plus le discourt de celui qu'on appelait un nain et malgré son accent.

« Cette nuit, faut garder la marchandise! On fera des tours de gardes! »

Modifié par un utilisateur dimanche 15 mars 2020 18:42:26(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline mdadd  
#80 Envoyé le : dimanche 15 mars 2020 19:49:31(UTC)
mdadd
Rang : Staff
Inscrit le : 23/12/2009(UTC)
Messages : 5,290
Localisation : Charente Aquatique (17)

Krom'

23 / 23
Un déraciné, c’est sûr ! Mais quelle armure ! Il faut être sacrément téméraire pour oser marcher au fond de la mer – Krom’ remercia le Grand-Maître Artisan. C’était assurément son œuvre et donc Khoumrock n’était pas en disgrâce. Il emboîta le pas de l’aîné après avoir supporté sans broncher la tape vigoureuse sur l’épaule. Une fois dans l’auberge et avant de se ruer vers la bière et les plats, Krom’ s’occupa de son équipement de guerre – Si la tempête m’a rincé pour au moins deux dizaines de cycles, le métal supporte mal les attaques de l’eau salée. Tout comme mes cheveux et ma barbe du reste… -Il allait donc garder ses vêtements qui sécheraient sur lui, par contre il se rinça abondamment ses cheveux et sa barbe pour en retirer le sel et tandis que cela séchait, il huila son armure et ses armes pour les protéger des piqûres d’eau de mer. Un petit coup d’huile d’armure sur ses cheveux et sa barbe au passage pour les rendre moins rêches et le voilà prêt à engloutir comme un ogre et à boire au moins autant de chopes de bière que leur hôte, pour lui faire honneur – il ne fallait pas le vexer après tout…

Il arriva donc à la tablée en armes et armure bien-entendu, puisque pour un nain comme lui il s’agissait de la tenue courante, avec un peu de chance après le strip-tease de la demi-orque et écouta attentivement les questions et réponses des uns et des autres. Il fronça les sourcils à la dernière intervention de la grande barbare. Il la regarda, interpella et lui parla en articulant lentement – « Glaak… C’est ça ? J’ai pas l’impression que tu comprennes tout ce qu’on dit… Tu parles pourtant pas trop mal la langue commune. Tu as des difficultés avec ça ? Faut être sûr que tu comprennes bien ce qu’il se passe, hein ? Quand on sera dans la bataille, si tu ne comprends pas ce qu’on dit ça va être un problème. Là par exemple, il y a des gardes pour surveiller la marchandise. Pas la peine de faire des tours de garde. »

Il vida une chope et profita d’un tour de service pour la remplir. Il écouta les éventuelles explications de la demi-orque puis interrogea Khoumrock – « Nous avons une liste du matériel qu’il faut rapporter. Vous avez tout retrouvé ? »
Tu sais ce que c'est, être réduit à l'état de pulpe ?
Utilisateurs actuellement sur ce sujet
18 Pages«<23456>»
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum.
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum.

| Pathfinder-fr v2 Theme by Styx31, with some icons from fugue
Propulsé par YAF.NET | YAF.NET © 2003-2021, Yet Another Forum.NET