Welcome Guest! To enable all features please Connexion ou Inscription.

Notification

Icon
Error

5 Pages«<2345>
Options
Aller au dernier message Aller au dernier message non-lu
Offline blurpy  
#61 Envoyé le : dimanche 28 juin 2020 19:37:04(UTC)
blurpy
Rang : Habitué
Inscrit le : 30/08/2014(UTC)
Messages : 1,640
Localisation : charente inférieure

Rosaline
Réf 8 | Vig 3 | Vol 4
CA:18| C:15 | D:13
Inspirations 3/3
Chance : 3/3

10 / 10


J'écoute avec attention les propos du chevalier puis intervient

« Je ne sais pas si cela peut avoir son importance, mais un charpentier de la ville a dit qu'il aurait vu quelque chose d'étrange cette nuit là. ils aiment pas trop les halfelins dans le coin. Euh dans la plupart des villes d'ailleurs c'est la même chose. je ne sais pas pourquoi, on nous prends pour des voleurs de poules. Mais on en vole pas des poules. ou alors y a longtemps, ou alors je m'en souvient plus, ou alors elles nous ont permit de survivre lors de disettes ...
Bref c'est pas nous et le charpentier il m'aime pas trop.

Mais vous, vous pourriez lui parler, non ? je sais où il crèche.  »


Je déploie sur mon visage, mon plus beau sourire


Humains : I168 Alchimiste 3 / BW116 Bretteur 4/ CC161 scalde 10/14
Tieffelin : V180 Investigatrice 6 /AJ197 Paladin 2
Homme rat : CO231 Pistolier 2
Elfe : W169 Tueur 4
Offline Rhajzad  
#62 Envoyé le : dimanche 28 juin 2020 22:43:58(UTC)
Rhajzad
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 22/10/2013(UTC)
Messages : 1,211

Blanche
CA17 (C13/D12)
Niv0:4.Niv1:2/2
Réf+5 Vig+3 Vol+5

11 / 11
Je suis tout le monde dehors, pour me mettre ensuite en retrait et en attente, en me mordant la lèvre inférieure. Quand le justicar sort ses demandes dans la rue, puis y répond tout seul, j'attends l'arrivée de Rosaline pour me permettre d'ajouter avec une moue ambiguë :
« Heum. Ne mettons pas la charrue avant les boeufs.
C'est vrai que vu le peu qu'on a appris, on a une naturelle tendance à faire des raccourcis.
L'absence d'indices disponibles n'est pas anodin. On peut penser que ce sont des professionnels, à moins qu'ils ne disposent de complicités (ou vraiment d'une veine de cocus).
Certaines personnes sont rentrées par la porte principale, en pleine nuit. Ils ont pu crocheter celle-ci (avec un professionnel) ou disposer d'une des deux clés hors celle de la victime.
Le combat révèle au moins deux adversaires (arme contondante, et arme tranchante).
Qui ont écrabouillé Paulus sans réveiller Dame Estrelia.
Pour ne voler que le coffre. Dont seuls celle-ci et Arkal connaissaient le contenu.
Du coup, ce ne sont pas des "professionnels du vol". Plutôt de l'infiltration, la reconnaissance, l'assassinat.
Parce que laisser le marteau et l'amulette magiques et ne rien fouiller...
Ce sont des gens (au moins deux) qui avaient une mission -complexe- :
"Écrabouiller la face de Paulus et piquer le coffre. Sans laisser d'indices."
Cette information ne devrait pas être diffusée, car c'est notre seul moyen de confondre un éventuel participant.
Et comme on n'a rien appris ici, va falloir aller glaner tout ce qu'on peut, ailleurs.
Ces gens sont venus en pleine nuit, ils sont repartis avec un coffre, et des armes ensanglantées.

Sinon, je n'ai pas bien compris : pourquoi tu ne l'as pas interrogé, ton charpentier ? »

demandai-je en me tournant vers Rosaline.

Modifié par un utilisateur vendredi 7 août 2020 10:12:50(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Dermenore  
#63 Envoyé le : mardi 30 juin 2020 00:59:47(UTC)
Dermenore
Rang : Nouveau
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 01/11/2017(UTC)
Messages : 5

Traian

CA18 (C13/D15)
Chat: 1/1
Réf+3 Vig+6 Vol+6

15 / 15


- Ne soyez pas trop prompte à faire des conclusions qui pourrait vous influencez, déclarais-je poliment vers Blanche. Même si vos hypothèses sont crédibles, elles ne sont pas les seules. Il peut tout aussi bien s'agir de voleur qui avait prémédité de s'emparer du coffre, supposant un contenu précieux, qui n'ont pas emporté le marteau et l’amulette car ne connaissant pas leurs valeur set n'ayant pas moyen de l'identifier et qui n'ont tué Polan que parce que celui-ci a résisté, c’est-à-dire sans préméditation. Certains cambrioleurs s'en tiennent à des plans très précis et ne prenne pas le temps, et le risque, de fouiller leur "cible". Même si j'admets moi aussi pencher pour une attaque à motif politique, Hedrada nous enseigne l'importance de l'impartialité.

Je marque une courte pause, avant de reprendre.

- Comme Théomark l'a suggéré, notre prochaine action devrait être d’interroger le voisinage, pour savoir s'ils ont aperçu quelques choses. Nous séparons permettra d'effectuer cela plus rapidement. Ceci dit, il est dangereux pour certains d'entre nous de circuler seul...

Mon regard se pose un court instant sur Rosaline en disant cela.

- ...sans compter le risque que les coupables tentent de nous éliminer "préventivement". Nous devrions circuler à deux. Blanche, Théomark, interrogez donc les maisons au nord et à l'est de celle de Polan. Vous êtes tous les deux ankiliens et plus ou moins connu dans le bourg, ce qui devrait vous épargnez toute hostilité. J’irais avec Rosaline voir se charpentier, puis nous visiterons les maisons à l’ouest et au sud. Mon appartenance à l’Ordre des Cités Blanches devrait retenir toute haine envers les halfelins. Quand nous aurons terminé, retrouvons-nous à l’auberge du Houblon Doré. Nous pourrons faire le point et réfléchir à notre prochaine action.

Si personne n’émet d’objection et/ou ne fait de contre-proposition, je me rendrais vers le charpentier indiqué par Rosaline.


Offline blurpy  
#64 Envoyé le : mercredi 1 juillet 2020 10:31:35(UTC)
blurpy
Rang : Habitué
Inscrit le : 30/08/2014(UTC)
Messages : 1,640
Localisation : charente inférieure

Rosaline
Réf 8 | Vig 3 | Vol 4
CA:18| C:15 | D:13
Inspirations 3/3
Chance : 3/3

10 / 10


« Disons que ma relation avec le charpentier n'est pas ... très cordiale. Comme avec la plupart de la population d'ailleurs. J'ai essayé d'entendre ce que disait un groupe dans lequel il se trouvait et ils m'ont vu et prise à partie.  »


« je veux bien montrer où il habite, mais comme je leur ai raconté un peu n'importe quoi, je vais avoir du mal à passer pour une des enquêtrices. Désolé.  »

« Ou alors ...  »

je mets ma veste dans l'autre sens, me peigne différemment.

« On se ressemble toutes, non ? »

Devant le manque de réponse affirmative, j'ai quand même un doute ...

Modifié par un utilisateur mercredi 1 juillet 2020 10:33:58(UTC)  | Raison: Non indiquée

Humains : I168 Alchimiste 3 / BW116 Bretteur 4/ CC161 scalde 10/14
Tieffelin : V180 Investigatrice 6 /AJ197 Paladin 2
Homme rat : CO231 Pistolier 2
Elfe : W169 Tueur 4
Offline Rhajzad  
#65 Envoyé le : mercredi 1 juillet 2020 15:46:26(UTC)
Rhajzad
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 22/10/2013(UTC)
Messages : 1,211

Blanche
CA17 (C13/D12)
Niv0:4.Niv1:2/2
Réf+5 Vig+3 Vol+5

11 / 11
Je lève les yeux au ciel avec un sourire en coin :
« Si "vous vous ressemblez toutes" il va immédiatement te mettre dans le même sac... même mal coiffée !
On n'a qu' a inverser les rôles, et aller voir ce charpentier, Théomark, Mâchetout et moi : on se fera cette moitié du village ensuite, avant de se retrouver au Houblon Doré.
C'est un bon lieu pour collecter les rumeurs, mais j'y serai quand à moi immédiatement identifiée comme... heum... "saleté de titanide" par une partie notable des résidents !
Et tu avais l'intention d'aller examiner Paulus plus en détail Théo', non ? »

Modifié par un utilisateur mercredi 1 juillet 2020 15:47:06(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Magicturtle  
#66 Envoyé le : mercredi 1 juillet 2020 23:18:48(UTC)
Magicturtle
Rang : Membre
Inscrit le : 22/02/2016(UTC)
Messages : 20

THEOMARK
CA 12 (C12/D10)
Sorts Niv0:3 | Niv1:3/3
Réf+2 | Vig+3 | Vol+6

10 / 10


Les propos de Rosaline me font sourire également.
Vos propositions me conviennent tout à fait. J'avais justement prévu de rendre quelques visites dans le bourg, nous pourrions faire cela en chemin tout en cherchant des informations. Si vous aller au Nord, vous pourriez peut-être remettre cet ouvrage de ma part au vieux Jufford à sa boutique "La plume et le signe" ... en ce qui concerne l'histoire et les anecdotes locales, il est très compétent. Je présente un livre de botanique à Traian.

Je m'adresse plus précisément à Blanche suite à sa question.
C'était mon idée au départ. Mais je crains de ne rien pouvoir apprendre de plus en l'examinant. Si seulement quelqu'un pouvait faire parler les morts... .
Je marque une pause.Personne dans le bourg n'est capable de faire cela, à ma connaissance.
Si tu es d'accord, je devrais m’arrêter dans deux ou trois masures en allant voir le charpentier, cela ne devrait pas être long.

Modifié par un utilisateur mercredi 1 juillet 2020 23:29:01(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Dermenore  
#67 Envoyé le : jeudi 2 juillet 2020 01:51:52(UTC)
Dermenore
Rang : Nouveau
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 01/11/2017(UTC)
Messages : 5

Traian

CA18 (C13/D15)
Chat: 1/1
Réf+3 Vig+6 Vol+6

15 / 15


- Je pense que cela ne les empêchera de vous reconnaître, dis-je à Rosaline. Votre taille est difficile à camoufler.

Mon ton reste poli mais il m'est difficile de masquer entièrement mon air dubitatif.

- Soit, répondis-je à Blanche. Inversons les tâches. Mais je ne pense pas qu'il soit utile de faire toute les maisons du village. Juste les trois premières dans chaque direction. Si cela ne donne rien, nous pourrons toujours pousser davantage.

Puisque c'est Rosaline et moi qui irons donc au nord, je prend le livre que me confie Theomark.

- Il sera remis en main propre, assurais-je très sérieusement au soigneur.

Si personne n'ajoute rien, je me dirige vers la première maison à l'est de celle de Polan, pour débuter les questionnements.

Modifié par un utilisateur jeudi 9 juillet 2020 18:36:44(UTC)  | Raison: Rajout d'une couleur manquante, changement de mot pour supprimé une répétition.

thanks 1 utilisateur a remercié Dermenore pour l'utilité de ce message.
Offline Magicturtle  
#68 Envoyé le : lundi 6 juillet 2020 21:42:34(UTC)
Magicturtle
Rang : Membre
Inscrit le : 22/02/2016(UTC)
Messages : 20

THEOMARK
CA 12 (C12/D10)
Sorts Niv0:3 | Niv1:3/3
Réf+2 | Vig+3 | Vol+6

10 / 10


Sans plus attendre, nous partons avec Blanche vers le sud du bourg. J'explique à Blanche que nous nous rendrons chez d'humbles villageois que je connais bien et qui m'ont fait appeler.

Nous frappons tout d'abord aux portes des maisons les plus proches de celle de l'administrateur local. Je prends la parole à la première porte qui s'ouvre.
Bien le bonjour braves gens. Peut-être pouvez vous nous aider? Nous sommes chargés de mener l'enquête concernant le meurtre de notre administrateur par les autorités. Auriez-vous remarqué quelque chose d'inhabituel ces derniers jours ou cette nuit autour de la maison de Polan?

Je laisse ensuite Blanche tenter d'obtenir d'autres informations auprès des voisins.

Nous nous rendons ensuite en dehors des murs chez un jeune couple modeste dont le jeune et unique fils, nommé Gurdie, a joué trop près d'une ruche la veille et a le bras couvert de piqures de mouches à miel. Visiblement, je suis attendu par les parents inquiets pour leur petit. Je présente Blanche en entrant et m’attèle à la tâche aussitôt. J'applique une solution à base de vinaigre de cidre, d'ail et d'herbes préparée par mes soins. Le petit Gurdie retrouve le sourire en voyant arriver Mâchetout avec une vieille botte entre les dents. Ne sachant d'où peut bien provenir la botte, nous rions ensemble de bon cœur. Vu la légère réaction au niveau de l'avant bras de Gurdie, je conseille une soupe aux orties/oignons... ça ne peut pas faire de mal. Je ne manque pas d'évoquer discrètement le meurtre de Polan auprès des parents... juste pour entendre leur réaction. Nous quittons la maison accueillante et je suis payé d'un pot de miel de l'été précédent et d'un délicieux pain au miel, spécialité de la jeune dame.

En remontant la route vers chez le charpentier nous nous arrêtons devant une maison mal entretenue. Je pousse la porte et nous trouvons une maigre femme sur une chaise. La mère Killy souffre de migraines et m'a fait savoir qu'elle avait besoin de mon mélange pour infusion (à base de grande camomille, de reine des prés, de menthe poivrée et de tilleul). La femme est fatiguée et se plaint de ses deux fainéants de fils qui n'aident pas assez à la besogne. Le mari, réveillé de sa sieste par notre arrivée, n'est visiblement pas ravi de voir que l'argent du ménage est utilisé pour soigner les migraines de sa femme. La brave femme me file quelques piécettes en me raccompagnant gentiment sur le pas de la porte. Je demande alors à Killy si elle, son mari ou ses fils n'ont rien vu ou entendu d'inhabituel la nuit... en lui expliquant que nous sommes en charge de l'enquête.

Et nous nous dirigeons vers la maison du Charpentier...

Modifié par un utilisateur lundi 6 juillet 2020 22:04:19(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Rhajzad  
#69 Envoyé le : mardi 7 juillet 2020 21:27:50(UTC)
Rhajzad
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 22/10/2013(UTC)
Messages : 1,211

Blanche
CA17 (C13/D12)
Niv0:4.Niv1:2/2
Réf+5 Vig+3 Vol+5

11 / 11
Je n'ai aucun problème a accompagner Théomark, qui est bien mieux connu ici que moi. Je me contente d'un sourire aimable et de jouer à 'l'assistante" du guérisseur sauf si un intérêt s'éveille chez un interrogé, que j'embarquerais aussitôt à discutailler, s'il se révèle d'humeur.
Devant le jeune Gurdie, j'aide l'herboriste à user de ses recettes... même s'il est nettement trop tard pour que le vinaigre inactive le venin d'abeilles -nul doute que le petit avait goûté au miel, pour se faire attaquer ainsi !- Le reste de ces préconisations aura -avec l'eau froide- une bonne action antiphlogistique.
Je joue avec Mangetout et Gurdie pour laisser l'opportunité à Théo' d'échanger (autre chose que des spécialités mellifères) avec la mère.
Chez Killie, je me force à ne faire aucun commentaire devant son macho' mari -et notamment que ce n'est pas l'heure de pioncer, à moins que sa nuit ait été agitée...(?!) - pour laisser l'interrogatoire de mon accompagnant s'exprimer...
Chez le charpentier, c'est moi qui irai frapper à la porte, avec un sourire enjoué...

« Bien le bonjour, cher monsieur*. Si vous nous permettez, pour l'enquête officielle sur les derniers événements, nous cherchons des témoignages portant sur cette nuit, à la recherche de rôdeurs et d'indices, auriez-vous remarqué quelque chose d'inhabituel ? »

* ou madame si c'est elle qui ouvre.

Modifié par un utilisateur jeudi 9 juillet 2020 14:26:57(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Laadna  
#70 Envoyé le : jeudi 9 juillet 2020 16:49:38(UTC)
Laadna
Rang : Habitué
Inscrit le : 31/01/2012(UTC)
Messages : 155
Les réactions de chaque personne se ressemblent : horrifiées et choquées pour les rares qui l'apprennent, tristes pour celles qui l'ont déjà entendu plus tôt. Toutes les personnes, enfants compris, font preuve d'un stoïcisme certain et contiennent leurs émotions. Ainsi vont l'Ankilie et l'intériorisation des dogmes hédradites.

En arrivant à l'atelier du charpentier, Blanche et Theomark entendent une conversation houleuse. Il et elle poussent la porte laissée entrebâillée pour tomber face au propriétaire des lieux lancé dans un monologue vigoureux, dans lequel il est question de halfelins, de couilles molles calastiennes et de ne pas se laisser faire. Sa femme, sa fille et ses deux apprenti-e-s l'écoutent respectueusement - il et elles seraient bien en peine de l'interrompre de toutes façons.

L'arrivée de deux personnes dont le visage est connu fait perdre son fil à l'orateur. Sa femme et sa fille espèrent visiblement en profiter pour s'éclipser.

« Théomark, mad'moiselle, qu'est-ce que j'peux faire pour vous ? »




Pendant ce temps, Traian et Rosaline effectuent une tâche ingrate et répétitive. Traian sent bien que la présence d'une halfelin à ses côtés n'est pas du goût de tou-te-s ses interlocutrices. Elle essuie des regards méprisants voire carrément hostiles, et lui se heurte à une forme d'incompréhension. Une halfelin suivant un justicar chargé d'une enquête, c'est aussi incongru que si l'enquêteur jurait sur Belsameth de découvrir la vérité. Plusieurs personnes semblent même se demander si le justicar n'est pas victime d'un sortilège, et attirent son attention sur Rosaline d'une manière qui se veut subtile mais tellement maladroite que c'en devient gênant.

C'est un jeune homme, d'à peine douze hivers, qui éclaire ce moment pénible. Oui, dit-il, il a "vu quelque chose d'inhabituel" cette nuit. Mais, ajoute-t-il avec un sérieux confondant pour son âge, avant d'en dire quoi que ce soit, il veut être sûr que ce qu'il dira ne lui causera pas de problèmes, parce qu'il n'était pas éveillé pour cueillir des pâquerettes. Rosaline comprend plus vite que Traian, pour qui le gosse précise qu'il allait voir "une fille, mais on n'est pas encore mariés, vous voyez".
thanks 1 utilisateur a remercié Laadna pour l'utilité de ce message.
Offline Dermenore  
#71 Envoyé le : jeudi 9 juillet 2020 19:15:01(UTC)
Dermenore
Rang : Nouveau
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 01/11/2017(UTC)
Messages : 5

Traian

CA18 (C13/D15)
Chat: 1/1
Réf+3 Vig+6 Vol+6

15 / 15


Le caractère répétitif de la tâche ne me trouble en aucun point. Je savais que j’y serais confronté en tant que justicar et m’y suit préparée. Trouver la vérité demande effort et dévotion.
Face aux remarques que suscite la présence de Rosaline, je sors les mêmes arguments : elle s’est portée volontaire pour aider dans l’enquête et toute assistance est bonne à prendre, surtout s’il faudra un moment parler avec la caravane. De plus, je rappel, fables et dictons à l’appuis, qu’Hedrada enseigne de juger sur des actes, jamais sur des idées reçues. Partir du principe que tous les halfelins sont tous des criminels est donc un manquement à ses enseignements.
Je tente d’expliquer cela avec la même patience que mon enquête mais cela s’avère plus difficile. L’agacement me gagne, même si je fais de gros effort pour ne pas le montrer aux habitants du bourg.

- Les traditions se perdent, murmurais-je tout de même à Rosaline, après l’entrevu la plus gênante. Avant l’époque calistienne, les gens ne se seraient pas permis d’avoir autant de préjugés.

Finalement, devant le jeune homme, j’hausse un sourcil interrogateur devant son « cueillir des pâquerettes ». Quelques secondes passe, pendant lesquelles j’étudies les regards du garçon et de Rosaline.

- Ah, lâchais-je soudainement.

Je toussote, gêné de ne pas avoir saisi les sous-entendus plus vite. Mais je me reprend bien vite.

- Etant donné que vous avez accepté de révéler…enfin, en quelque sorte, cette entorse à la morale pour aider dans une enquête sur un crime capital, je suis prêt à jurer sur mon honneur de justicar de ne pas y donner suite. De la même façon, je peux vous garantir que si vous êtes amené à témoigner, ce sera en privé, devant d’autres membres des Cités Blanches, qui auront prêté le même engagement. Ceci dit, rappelez vous qu’Hedrada n’approuve pas ce genre de comportement, qui peut entrainer de grave conséquence pour le bourg. Je suis sur qu’on vous a déjà raconté la fable des Amants du Pré ?

Cette dernière raconte l’histoire de deux amants qui se rencontrent dans un pré, d’où le nom. Mais leur union, non approuvé par leurs familles, débouche sur une grossesse de la femme, l’empêchant de marier l’époux choisit par ses parents. Ces derniers la chasse de leur foyer et elle et son enfant meurt dans la pauvreté. Quant à l’homme, il est tué par les frères de sa belle, pris d’un accès de colère, ce qui débouche sur leur propre exécution. Moral de l’histoire : les relations hors-mariages sont mauvaise pour la communauté. Typiquement Ankilien.

Offline Rhajzad  
#72 Envoyé le : jeudi 9 juillet 2020 21:50:14(UTC)
Rhajzad
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 22/10/2013(UTC)
Messages : 1,211

Blanche
CA17 (C13/D12)
Niv0:4.Niv1:2/2
Réf+5 Vig+3 Vol+5

11 / 11
.
Porte entrouverte ? Cela n'était pas prévu.
Et les échanges houleux sont un peu intimes, mais bon... nous ne saurions nous arrêter à cela : j'ai un regard vers Théomark et une incitation de la tête pour entrer, tandis que je pousse la porte et pénètre à l'intérieur avec un toussotement -et un sourire de (toute) circonstance- :

« Bien le bonjour, messieurs-dames. Si vous nous permettez, pour l'enquête officielle sur les derniers événements, nous cherchons des témoignages portant sur cette nuit, à la recherche de rôdeurs et d'indices. L'un ou l'une d'entre vous aurait-il remarqué quelque chose d'inhabituel ? »
Offline Laadna  
#73 Envoyé le : vendredi 10 juillet 2020 00:41:01(UTC)
Laadna
Rang : Habitué
Inscrit le : 31/01/2012(UTC)
Messages : 155
L'épaisse moustache du charpentier s'agite à la mention de l'enquête. Il a l'air très satisfait que la question lui soit ainsi posée.

« Qu'est-ce qu'elle vous a raconté la halfelin tout à l'heure ? » Il s'adresse à Theomark, l'air bourru - mais pas plus que d'habitude. « Parce que son histoire est bizarre ! Moi j'en ai vu deux de cette sale race fouiner dans les rues cette nuit. Au début j'ai pensé à des gamins, qui s'préparaient pour un voyage ou chai pas quoi, en trainant leur barda... Le soleil allait s'lever. Me r'gardez pas comme ça, j'étais juste sorti pisser ! Mais quand j'ai su c'qui s'était passé, c'est sûr que c'était pas des gars d'chez nous ou des marchands qu'j'ai vu, mais ces sales fils de pute. Le coffre est surement encore chez, suffit d'aller fouiller leurs trous à rats ! ». Il termine son discours en brandissant dangereusement une bisaiguë. Son apprentie semble approuver, les autres ont l'air plus réservés mais personne ne fait rien pour le calmer.

Le volume et l'excitation dans sa voix grimpent régulièrement jusqu'à attirer quelques curieux qui entrent en demandant ce qui se passe.




Le jeune homme semble prêter plus d'intérêt à la promesse du justicar qu'à sa leçon de morale, qu'il écoute par politesse.

« Quand j'suis rentré, j'ai vu au loin deux silhouettes de ma taille avec un gros truc dans les mains. Elles partaient par là », ajoute-t-il en pointant vers l'ouest au-delà du village. « Mais je sais pas qui c'était ni c'qu'elles faisaient là, j'avais surtout peur que mon père me chope alors j'ai filé à la maison. »

Il mesure deux têtes de plus que Rosaline.
Offline Magicturtle  
#74 Envoyé le : dimanche 12 juillet 2020 01:57:23(UTC)
Magicturtle
Rang : Membre
Inscrit le : 22/02/2016(UTC)
Messages : 20

THEOMARK
CA 12 (C12/D10)
Sorts Niv0:3 | Niv1:3/3
Réf+2 | Vig+3 | Vol+6

10 / 10


Je referme la porte pour éviter l'arrivée des badauds et j'essaie de calmer les ardeurs du charpentier en prenant un ton calme et ferme.
Holà calmez vous, mon brave. Déposez votre outil, vous pourriez blesser quelqu'un! Je suis certain que vous voulez nous aider et votre témoignage nous intéresse au plus haut point, mais un grabuge n'apportera rien de bon à personne. Pouvons-nous nous installez à l'écart pour discuter calmement, juste vous et nous?

Je m'adresse poliment à l'apprenti(e) en l'invitant à quitter la pièce :
Pouvez-vous nous laisser? Il est important que nous puissions recueillir le témoignage de votre maître dans de bonnes conditions. Si vous avez vous aussi vu quelque chose cette nuit, nous pourrons vous entendre un peu plus tard. Merci.

Puis je m'adresse à nouveau au charpentier :
Nous avons besoin d'un maximum de détails. Réfléchissez bien à ce que vous avez vu ou entendu. Comment étaient-ils ces fouineurs? Où les avez-vous vus exactement et dans quelle direction se déplacaient-ils? Ils portaient quelque chose vous dites?
Offline Rhajzad  
#75 Envoyé le : dimanche 12 juillet 2020 10:00:02(UTC)
Rhajzad
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 22/10/2013(UTC)
Messages : 1,211

Blanche
CA17 (C13/D12)
Niv0:4.Niv1:2/2
Réf+5 Vig+3 Vol+5

11 / 11
J'avais commencé à écouter avec attention ce que le charpentier avait à dire, nous félicitant encore d'avoir évité à Rosaline d'affronter ce concentré de haine raciste. Mais un nouveau danger apparaissait : attirer les badauds est prendre le risque de subir mouvements incontrôlables de foule. Il fallait agir immédiatement, et faire perdre ce sentiment d'immunité qui "libère" dans l'anonymat les paroles coléreuses, préludes aux actions malheureuses.
Je me suis donc très naturellement reculée pour aller affronter le premier qui avait osé entrer en faisant un geste d'arrêt de ma main tendue paume ouverte devant lui prenant une voix d'une neutralité glaciale malgré un sourire diplomatique, tandis que je sortais d'un étui de cuir à ma ceinture un parchemin vierge et un fusain :

« " Halte-là, Messieurs ! Enquête officielle sous l'autorité du justicar Traïan des Cités blanches. Nous serons ravis de recueillir vos propres témoignages, bien sûr, à votre tour.
Veuillez reculer je vous prie, et vous d'abord, qui êtes le premier entré sans vous être annoncé, veuillez décliner votre état civil :
- quel est votre nom, votre prénom ?
- êtes vous un citoyen d'Hautevue ?
- où logez-vous ?
J'enregistre cela, ensuite vous ressortirez, afin que j'enregistre le suivant, et nous irons recueillir votre témoignage puis celui de chacun, Théomark et moi, ou deux autres enquêteurs officiels.
Dans le calme et sous le sceau du secret de cette enquête." »

thanks 1 utilisateur a remercié Rhajzad pour l'utilité de ce message.
Offline blurpy  
#76 Envoyé le : lundi 13 juillet 2020 11:17:22(UTC)
blurpy
Rang : Habitué
Inscrit le : 30/08/2014(UTC)
Messages : 1,640
Localisation : charente inférieure

Rosaline
Réf 8 | Vig 3 | Vol 4
CA:18| C:15 | D:13
Inspirations 3/3
Chance : 3/3

10 / 10


De porte en porte, je me mets de plus en plus en retrait derrière le justicar, ne désirant pas gêner l'enquête de voisinage.
Pourtant, je ne peux m'empêcher de répliquer après qu'il raconte sa fable.

« Oui justicar, nous connaissons tous cette fable mais il en existe bien d'autres qui ne se terminent pas toujours aussi tragiquement comme l'ours et la princesse par exemple.  »

Un garçon et une fille étaient amoureux mais cette dernière de haute noblesse ne pouvait épouser ce fils de saltimbanque. Elle repoussait tous les prétendants jusqu’au jour où son père, perdant patience décida de la marier contre son avis. Il jura qu’elle serait mariée avant la fin de la semaine, qu’il donnerait une fête lors de laquelle, il choisirait lui-même l’heureux élu.
Le septième jour de la semaine, sur le chemin tous les chevaliers qui se présentèrent rencontrèrent un jeune garçon qui les avertit qu’un ours gigantesque tuait tous ceux qui franchissait la forêt qui menait au manoir. Les moins courageux firent demi-tour. Plus loin, ceux qui poursuivirent leur chemin trouvèrent des morceaux d’armure jonchant le sol. Seuls les plus courageux continuèrent leur chemin. C’est alors qu’ils virent avec effroi les buissons craquer, et entendirent un grognement inhumain s’approcher. Lorsqu’une tête d’ours dépassa des fourrés, Tous sans exception jugèrent que leur vie valait plus qu’un mariage non garanti et s’enfuirent sans demander leur reste. Si bien que seul le jeune homme amoureux de la jeune fille se rendit à la fête. Le père tenu par sa promesse et n’ayant qu’un choix unique dut accepter ce prétendant.
Ils se marièrent et on dit qu’ils sont toujours sur les routes, le jeune homme prenant la suite de son père « montreur d’ours »; morale de l'histoire : Un amour véritable vient à bout de tous les obstacles, il suffit parfois d'un peu d'astuce. C'était le genre de fable que les halfelins aimaient se raconter, le soir au coin du feu.


« ils étaient deux, de ta taille vraiment ? Tu as eu beaucoup de bon sens de rentrer chez toi et beaucoup de courage de nous en parler. Ton amoureuse peut être fière de toi.

vers l'ouest tu dis ? »


Humains : I168 Alchimiste 3 / BW116 Bretteur 4/ CC161 scalde 10/14
Tieffelin : V180 Investigatrice 6 /AJ197 Paladin 2
Homme rat : CO231 Pistolier 2
Elfe : W169 Tueur 4
Offline Dermenore  
#77 Envoyé le : lundi 13 juillet 2020 16:49:10(UTC)
Dermenore
Rang : Nouveau
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 01/11/2017(UTC)
Messages : 5

Traian

CA18 (C13/D15)
Chat: 1/1
Réf+3 Vig+6 Vol+6

15 / 15


Je n'insiste pas sur ma leçon de moral vers le jeune homme. Ce n'est pas mon rôle. Et insistez davantage serait probablement contre-productif. Ce sera au remplaçant de Polan de gérer ce genre de d'histoire.

A la remarque de Rosaline, je reste silencieux quelques instant, un air de réflexion sur le visage.

- Je crains de ne pas connaître cette fable, finis-je par lui dire, toujours très poliment. Est-elle dans le « Recueil d’histoires morales et éducatives de la juge Redera » ? Ou dans le « Liste de récits hedradique, volume 5 » ? Je n’ai pas encore fini de les mémoriser.

J’attend un peu de voir si la halfeline veut poursuivre la conversation avec notre témoin. Si ce n’est pas le cas, je remercierais poliment le jeune homme, avant de reprendre notre enquête.
Offline Laadna  
#78 Envoyé le : mardi 14 juillet 2020 12:31:51(UTC)
Laadna
Rang : Habitué
Inscrit le : 31/01/2012(UTC)
Messages : 155
Le premier de ces messieurs entré par curiosité ne semble pas apprécier la plaisanterie de se voir barrer le chemin par une gamine, qui se prend pour quelqu'un d'important, pas de chez nous, et en plus qu'on a vu avec un adorateur de Denev.

Il s'adresse donc directement au propriétaire en ignorant Blanche à la limite de la bousculer, allant jusqu'à discrètement saluer Theomark pour bien montrer tout le mépris qu'il a pour la jeune femme : « Oh Octave, c'est quoi c'bordel ? »

L'autre est hésitant. Il a congédié ses apprenti-e-s qui sont sur le point de disparaitre, sa femme et sa fille se sont éclipsées. Il allait répondre le plus calmement possible aux questions de Théomark (c'est-à-dire pas très calmement), et des amis débarquent, se font à moitié claquer la porte au nez (sa propre porte, chez lui !) alors qu'eux seraient sans doute d'accord avec sa version des choses.

Un ange passe.



De l'autre côté du bourg, le garçon complète sa question : « oui, vers le bois quoi... » Visiblement les fables et les morales ne l'intéressent pas. Il ne dit rien par politesse mais cache mal son impatience de vaquer à ses occupations.
Offline Magicturtle  
#79 Envoyé le : mardi 14 juillet 2020 14:26:51(UTC)
Magicturtle
Rang : Membre
Inscrit le : 22/02/2016(UTC)
Messages : 20

THEOMARK
CA 12 (C12/D10)
Sorts Niv0:3 | Niv1:3/3
Réf+2 | Vig+3 | Vol+6

10 / 10


J'essaie de convaincre Octave et les personnes présentes de se calmer.
Messieurs, nous voulons tous que justice soit faite. Mademoiselle Blanche a reçu des autorités, tout comme moi, la tâche d'enquête pour trouver les coupables du meurtre de Polan et comprendre leurs actes. Nous voulons nous aussi que cette affaire soit réglée rapidement et dans les règles. Le témoignage d'Octave est très important, laisser le donc se concentrer et nous expliquer ce qu'il a pu voir en détails. Vous pourrez bien sûr discuter avec votre ami quand nous aurons terminé de recueillir son témoignage complet. Sommes-nous bien tous d'accord?
Offline Dermenore  
#80 Envoyé le : mercredi 15 juillet 2020 17:42:48(UTC)
Dermenore
Rang : Nouveau
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 01/11/2017(UTC)
Messages : 5

Traian

CA18 (C13/D15)
Chat: 1/1
Réf+3 Vig+6 Vol+6

15 / 15


Notant que Rosaline n'a rien a rajouter et que le jeune homme semble nous voir partir, je dis à ce dernier :

- Merci de votre collaboration. Qu'Hedrada vous guide.

Ensuite, je reprend le programme prévu : questionnement maison par maison dans notre "côté du village", puis rendez vous à la taverne.
Utilisateurs actuellement sur ce sujet
5 Pages«<2345>
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum.
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum.

| Pathfinder-fr v2 Theme by Styx31, with some icons from fugue
Propulsé par YAF.NET | YAF.NET © 2003-2022, Yet Another Forum.NET