Welcome Guest! To enable all features please Connexion ou Inscription.

Notification

Icon
Error

12 Pages«<101112
Options
Aller au dernier message Aller au dernier message non-lu
Offline Rodat  
#221 Envoyé le : mardi 7 juillet 2020 03:12:50(UTC)
Rodat
Rang : Habitué
Inscrit le : 20/07/2017(UTC)
Messages : 55

Thorli an Thornag

29 / 50


Thorli sort des rations et les tend à Till avant de les distribuer à qui a envie ou besoin.
Il en prend une, s'assoie et commence à manger.

Rysa, sentant qu'il n'y avait plus de danger et que son n'était pas requise, imite le tigre et se blotti dans un coin pour dormir.

Va pour Paleseaux dans ce cas. Ne vous en faites pas camarade, nous y arriverons.

Et je suis partant pour les tours de garde, mais malheureusement, je ne serais pas aussi compétent que si j'étais chez moi.

Oh, je préfère vous le dire maintenant, il me faut méditer au moins une heure par jour si je veux garder l'accès à mes sorts. Au moins une heure, si la nature toute puissante me répond favorablement en ces lieux inconnus... Mais je pense que sa ira, les effets de mes sorts n'ont pas eu l'air modifié.


Une fois posé et après avoir mangé, Thorli réalise qu'il a encore de nombreuses blessures et douleurs.

Hum... une nuit de sommeil correcte me ferait tout de même le plus grand bien. Enfin, c'est le lot d'un aventurier, j'imagine.
P1:Chute d'un arbre
P2:Noyade
P3:Chute en combat, achevé d'un coup
P4:Gobé par une bulette
...
Offline Mornelune  
#222 Envoyé le : mardi 7 juillet 2020 17:13:03(UTC)
Mornelune
Rang : Habitué
Inscrit le : 22/11/2012(UTC)
Messages : 4,629

Till
Calme
CA:23 Contact:14

45 / 48

Griffu
Calme
CA:21 Contact:14

41 / 41


Après avoir incanté un simple sort de purification de la nourriture sur le tas de ration Till répondit au nain:
« Au besoin je peux vous soigner. Avant que vous vous reposiez. »
Puis il s'approcha du nain en attendant sa réponse.

Si le nain le veut il aura le droit à un soin modéré.
thanks 1 utilisateur a remercié Mornelune pour l'utilité de ce message.
Offline Dermenore  
#223 Envoyé le : mardi 7 juillet 2020 17:24:08(UTC)
Dermenore
Rang : Nouveau
Mécène: Merci de ta contribution !
Inscrit le : 01/11/2017(UTC)
Messages : 5

Labert Brisechaîne

60 / 60


Pendant que mes compagnons se rassasie, je retire mon armure et la nettoie consciencieusement, même si, sans matériel d'entretien, il est difficile d'arriver à un résultat à la hauteur de mes espérances. Enfin, l'important est de la protéger de la rouille. Personne ici ne m'en voudra si elle ne luit pas au soleil.

Voir les autres manger suscite un peu de nostalgie pour la cuisine de chez moi. Après toute ces épreuves, le réconfort d'une tarte à la viande bien chaude serait plus que bienvenu. Ou d'un chausson aux pommes. Ou d'une salade bien...

J'arrête là mes pensées inutiles et essaye de me concentrer sur l'important. Je vais sortir Clovik de sa dépression continuelle pour lui demander de me graver (ou dessiné si par hasard lui ou un de mes compagnons possède le matériel nécessaire) le symbole sacré d'Haelyn. S'il refuse, je lui demande de me le décrire le plus précisément possible et je m'en occupe moi-même. Ensuite, je m'isole, soit en m'éloignant, soit, si possible, en allant dans une autre pièce.

Une fois ceci fait, je place le symbole devant moi. Puis je me concentre. J’éloigne de mon esprit les pensées qui l’occupe. L’inconfort de mes vêtements trempés. L’agacement face aux réponses évasive de la demi-fée ainsi que du comportement de certains compagnons. La nostalgie de la nourriture familiale. La honte d’avoir flatté aussi éhontément la fée.
A la place, je tâche de me concentrer sur ce qui fait de moi un paladin. Cette colère, autrefois si bouillante, face à l’injustice. Aujourd’hui, les épreuves l’on tempéré. Mais elle reste vive. Bien plus forte est ma compassion, celle qui me pousse à aider les enchainés, comme mon ancêtre, ou ceux maltraité par plus fort qu’eux. Ce sont les deux qui forme mon sens de la justice. Et il y a mon honneur. Le désir de suivre un code, même si cela est difficile. Non par fierté ou par fidélité. Mais pour montrer l’exemple. Prouver que je suis fiable et digne de foi.

- Haelyn…murmurais-je. Des montres parcourent ces terres…

Le souvenir des trolls, et surtout des morts-vivants qu’ils tiennent en chaînes, me revient à l’esprit, particulièrement bouillant.

-…tuant et relevant des êtres dans une parodie d’eux même. Je les combattrais pour ce qui est bon et juste. Mais mes pouvoirs faiblissent. Ma déesse-lige est loin et ne peut me soutenir, même si je sais qu’elle approuve se combat. Toi, tu es proche. Clovik dit que tu es le dieu des lois. Un gardien. Protéger ces terres, combattre ces monstres, cela doit te plaire. Confère-moi les pouvoir d’un paladin Haelyn, et je jure de faire cela en ton nom. J’apprendrais les rites pour t’honorer et les pratiquerais. J’apprendrais les lois de ces terres et les ferait respecter. Je combattrais le mal et protégerais les innocents. Cela jusqu’à ma mort ou jusqu’à ce que tu me relèves de ce serment.
Offline blurpy  
#224 Envoyé le : lundi 13 juillet 2020 10:09:24(UTC)
blurpy
Rang : Habitué
Inscrit le : 30/08/2014(UTC)
Messages : 1,633
Localisation : charente inférieure
Alors que le paladin d’Iomédae vide son esprit et réalise avec ferveur son introspection, les murs noueux de bois laissent passer un rayon de soleil puis s’abattent petit à petit pour éclairer, d’une leur vive, une pièce pavée sans fin. Un genou à terre, Labert lève les yeux, un moment ébloui, puis aperçoit un guerrier en armure de plate rutilante avancer vers lui. De petite taille pour un humain mais de forte corpulence, une épée à deux mains dans la main droite et un sceptre dans la gauche, l’être qui approche est auréolé d’un halo doré.

«  Être ainsi séparé, même momentanément, de ta déesse nous semble injuste, aussi avons-nous entendu ton appel et avons décidé de t’accorder notre soutien le temps où ton errements perdurera. Ne perds pas espoir jeune paladin d’Iomédée et désormais d’huaelyn, continue de prier ta déesse lige et un jour t’entendra-t-elle à nouveau.  »

L’avatar appose son sceptre sur le torse du paladin. Malgré son armure, le sceptre transmet sa chaleur au corps du halfelin
« Labert Brisechaîne, paladin aux deux déités, nous t’accordons, dès à présent, le pouvoir de justice des hommes de ce monde, fais en un usage mesuré et équitable, envers les forts comme envers les faibles, écoutes ta raison et de ton cœur, sois strict mais juste.  »

L’avatar assène ensuite un coup d’épée sur l’épaule gauche du paladin. La vitesse d’exécution du mouvement la masse de la claymore laisse présager le pire mais au dernier moment elle stoppe sa course et effleure à peine les épaulières.
« Que ce coup soit le dernier que tu recevras sans pouvoir riposter, que par la puissance du soleil, ton cimeterre révèle tes ennemis et guide tes amis  »

« Relèves toi fils de justice, répands notre parole dans la lumière comme dans l’obscurité. Nous te faisons confiance, ne nous déçois pas.  »

Une explosion de lumière ébloui à nouveau le jeune halfelin le forçant à fermer les yeux. Lorsqu’il les ouvre, il se retrouve dans la petite pièce arboricole, till soignant le nain.
Humains : I168 Alchimiste 3 / BW116 Bretteur 4/ CC161 scalde 10/14
Tieffelin : V180 Investigatrice 6 /AJ197 Paladin 2
Homme rat : CO231 Pistolier 2
Elfe : W169 Tueur 4
Offline Dermenore  
#225 Envoyé le : lundi 13 juillet 2020 17:28:45(UTC)
Dermenore
Rang : Nouveau
Mécène: Merci de ta contribution !
Inscrit le : 01/11/2017(UTC)
Messages : 5

Labert Brisechaîne

60 / 60


Je reste quelques instant silencieux, transposé par la visite du héraut. Le sceptre que je tiens en main et la chaleur que je ressens en moi, bien plus vive qu’auparavant, m’assurent que tout cela fut bien réel.

- Justice sera faite, murmurais-je. Ou alors je mourrais en son nom.

Après une autre minute d’introspection, je rejoins mes compagnons. Je montre le sceptre à Clovik.

- Haelyn a entendu mes prières et a accepté de me soutenir dans ce combat, lui dis-je. Cela fut possible grâce à vous. Merci pour cela.

Ensuite, j’attend que mes compagnons finissent de manger, avant de leur parler.

- Mon anneau de subsistance fait que je n’ai besoin que de deux heures de sommeil. Il m’en faut une de plus pour canaliser mes pouvoirs et j’apprécie d’en avoir une autre pour entretenir mon équipement ainsi que faire quelques exercices. Cela fait quatre heures pendant lesquelles quelqu’un d’autre doit monter la garde.


Offline Mornelune  
#226 Envoyé le : lundi 13 juillet 2020 18:16:52(UTC)
Mornelune
Rang : Habitué
Inscrit le : 22/11/2012(UTC)
Messages : 4,629

Till
Calme
CA:23 Contact:14

45 / 48

Griffu
Calme
CA:21 Contact:14

41 / 41


Souriant, en grignotant un bout de ration, je réponds au halfelin:
« Je peux prendre les tours de garde, je préfèrerai juste pas être seul, c'est moins efficace de monter la garde seul, et je vous accompagnerai avec joie dans vos tours de garde Labert. D'habitude je prie à la faveur de l'astre lunaire mais bon on fera sans! Mais il me faudra une bonne heure aussi. Donc reste deux si on partage ce qu'il reste ça fait quatre heures pour quatre personnes ça doit pouvoir se faire facilement non?. »

Modifié par un utilisateur lundi 13 juillet 2020 18:26:30(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline nauron  
#227 Envoyé le : mercredi 15 juillet 2020 06:55:57(UTC)
nauron
Rang : Membre
Inscrit le : 28/07/2016(UTC)
Messages : 14

Skavos
Roublard 5
CA 21/16/16

45 / 52


« Je suis tout a fait d'accord, partageons les tours de garde puis nous irons donc vers Paleseaux. Prevenez-moi quand ce sera mon quart, son heure m'importe peu. Vu que la journée n'avance pas, je suppose qu'il ne faut pas s'inquiéter de qui voit dans le noir ou dans l’obscurité. »

Je finis mon repas.
Et sur le rêve de Kali construire leur vie
Offline blurpy  
#228 Envoyé le : mercredi 15 juillet 2020 09:39:59(UTC)
blurpy
Rang : Habitué
Inscrit le : 30/08/2014(UTC)
Messages : 1,633
Localisation : charente inférieure

Clovik



« Vous... vous possédez un sceptre de justice !?!. A quel seigneur comptez vous rendre vos services ?  »

le jeune mage semble impressionné, il explique que le sceptre est un symbole que les paladins d'Haelyn, le dieu tutélaire du royaume avant l'arrivée impromptue du grand ver, portent et leur permet de rendre justice où qu'ils soient. Il poursuit ses explications jusqu'à ce que les aventuriers décident de se reposer, voire de monter des tours de garde.

Le repos, à défaut de nuit, se passe sans problème. Le repaire clos est totalement sécurisé. Au bout de quelques heures, Rebecca rouvre les yeux puis aussitôt se place face à son corbeau qui agite ses ailes en poussant de petits cris stridents. Till parvient à comprendre qu'elle rentre en communication avec son animal comme lui avec la lune, bien que certaines intonations lui paraissent plus profanes. D'après lui, aucun n'est possible, il s'agit d'une shamane de haut rang.

Elle allume ensuite une grosse bougie qui éclaire à peine la pièce, prend une jarre en terre cuite verse une partie de son contenu dans un bol qu'elle porte à sa bouche. Elle vous tend ensuite la jarre.


« Puisque vous partez en direction de Paleseaux, la course sera longue. Prenez donc des forces.  »

Elle s'approche du mur par lequel vous êtes arrivé, incante quelques mots et la cloison s'entrouvre, laissant apparaitre un champ fleuri

Modifié par un utilisateur mercredi 15 juillet 2020 09:40:56(UTC)  | Raison: Non indiquée

Humains : I168 Alchimiste 3 / BW116 Bretteur 4/ CC161 scalde 10/14
Tieffelin : V180 Investigatrice 6 /AJ197 Paladin 2
Homme rat : CO231 Pistolier 2
Elfe : W169 Tueur 4
Offline Dermenore  
#229 Envoyé le : mercredi 15 juillet 2020 17:40:19(UTC)
Dermenore
Rang : Nouveau
Mécène: Merci de ta contribution !
Inscrit le : 01/11/2017(UTC)
Messages : 5

Labert Brisechaîne

60 / 60


- J'ai espoir de revenir dans mon monde une fois votre royaume stabilisé, répondis-je à Clovik. Donc je ne pense pas prêter allégeance à un autre seigneur qu'Haelyn.

Et puis, l'idée est plutôt désagréable pour un andoran. Mais je préfère ne pas lui dire.

Je refuse poliment le contenu du bol.

- Mon anneau de subsistance m'épargne le besoin de boire et manger, madame, dis-je à Rebecca.

Puis, je m'adresse à mes compagnons.

- Il va me falloir de l'aide pour remettre mon armure. Ce n'est pas très compliqué, je peux vous expliquer comment faire.
Offline Mornelune  
#230 Envoyé le : mercredi 15 juillet 2020 20:02:10(UTC)
Mornelune
Rang : Habitué
Inscrit le : 22/11/2012(UTC)
Messages : 4,629

Till
Calme
CA:23 Contact:14

48 / 48

Griffu
Calme
CA:21 Contact:14

41 / 41

Avant leurs repos Tilla avait proposé de soigner toute les blessures, et avait usé de magie curative pour remettre tout le monde en pleine possession de ses moyens.

Till avait passé une petite heure assis en tailleur, chantonnant à voix basse en ulfe, suivant un rythme lent proche d'une transe chamanique.

Suit à la demande du halfelin il proposa son aide:
« Je peux vous aider Labert. J'ai déjà aidé de nombreuses fois des amis à mettre leurs lourdes armures, bon chacune est un peu différentes des autres, vous me guiderez pour les détails propre à votre armure.

Et oui pour le petit déjeuner, je ne dors pas souvent mais je mange trois fois par jours si je le peux! »
Offline Egfrid  
#231 Envoyé le : samedi 18 juillet 2020 07:11:04(UTC)
Egfrid
Rang : Nouveau
Inscrit le : 04/04/2020(UTC)
Messages : 1

Egfrid
reposé
CA:16 Contact:12

39 / 39


Après avoir de nouveau remercier Thorik, Egfrid accepta bien volontiers une de ces rations. Rassasié et se sentant plutôt en sécurité chez Rebecca , il somnola pendant 8 heures. Ceci afin de pouvoir avoir la fraicheur d’esprit nécessaire à la mémorisation de ses sortilèges.

Karl
alerte


Karl veilla pendant tout ce temps sur son maître tantôt picorant les restes de ration tantôt voletant dans la demeure de Rebecca sans perdre de vue les voyageurs mais en veillant bien à ne pas s’approcher ni de l’oiseau de proie ni du prédateur quadrupède.

Ensuite, Egfrid sortit son grimoire dont les dimensions dépassaient celle du sac duquel il l’avait sorti. Il s’absorba alors dans sa lecture pendant une bonne heure complétement hermétique à ce que ses compagnons d’infortune pouvaient dire ou faire.

A la dixième heure, Egfrid porta à nouveau son intérêt sur Rebecca et ses compagnons. Il accepta volontiers de boire le contenu de la jarre proposée par Rebecca et en fit aussi boire à Karl. Après avoir remercié la maîtresse de maison, il lui demanda : « Une fois en route vers Paleseaux à travers ces champs, nous sera-t-il possible de revenir dans votre demeure ? Se trouvera-t-elle toujours dans ce champs là ? »

Quant à Karl, il ne put s’empêcher d’ajouter : « Croa ! Dame Rebecca, comme vous l’aviez suggéré, je picorerai bien un fromage ! Croa !  »
Offline nauron  
#232 Envoyé le : dimanche 26 juillet 2020 17:23:28(UTC)
nauron
Rang : Membre
Inscrit le : 28/07/2016(UTC)
Messages : 14

Skavos
Roublard 5
CA 21/16/16

45 / 52


«  Donc si je comprend bien il faut prendre droit devant pour rejoindre Paleseaux, c'est bien ça?
Merci pour votre aide, madame. »


Je regarde mes compagnons

«  Dès que vous êtes prêt messieurs. »
Et sur le rêve de Kali construire leur vie
Offline Dermenore  
#233 Envoyé le : mardi 28 juillet 2020 23:12:22(UTC)
Dermenore
Rang : Nouveau
Mécène: Merci de ta contribution !
Inscrit le : 01/11/2017(UTC)
Messages : 5

Labert Brisechaîne

60 / 60


- Merci, dis-je à Till avec une expression reconnaissante.

Je lui explique ensuite comment m'aider à revêtir mon harnois. S'il l'a déjà fait autrefois, il devrait y arriver sans problème, seul les proportions changeant.
Une fois de nouveau équipé, j'attend que les autres soient prêt pour le départ.
Offline blurpy  
#234 Envoyé le : mardi 4 août 2020 09:52:03(UTC)
blurpy
Rang : Habitué
Inscrit le : 30/08/2014(UTC)
Messages : 1,633
Localisation : charente inférieure
Un déjeuner est toujours ça de pris, s’ils ne le savaient déjà, les aventuriers l’auraient rapidement appris. La shamane n’avait pas donné de direction, préférant épiloguer sur une direction droite dans un marais et les détours circulaires à venir. Rien de bien nouveau pour des aventuriers aguerris tels qu’ils étaient. Elle leur rapporta également que plusieurs portes, menant à son repaire, étaient disséminées au sein du marais et que lorsqu'ils se sentiraient prêts, elle enverrait son familier les chercher pour les mener à l'accès le plus proche.

Se sentant le plus préparé possible, ils franchirent le portail et commencèrent leur pérégrination. Comme ils le savaient déjà, se déplacer dans un marais n’était pas de tout repos et celui-ci ne faisait pas exception. Ce n’était que succession de ruisseaux, de mares, d’étendues d’herbes hautes inondées, de sables mouvants, de bourbiers, de mangroves et de quelques rares zones de terre un peu plus ferme ou de rochers proéminents. Parfois un serpent d’eau, effrayé par l’intrusion de leur marche tentait de les mordre avant de s’enfuir. Des nénuphars aux larges feuilles posées sur l’eau, dotés d’une magnifique fleur rose, se refermaient sur les créatures imprudentes et étaient aspirées sous l’eau tant que leur racine n’étaient pas coupées. Quelques crocodiles isolés tentèrent de profiter d’une nouvelle nourriture sur patte, sans tenir compte de leurs griffes d’acier. Des baies rouges dont seul le druide semblait voir la différence, poussant sur des buissons épineux, pouvaient soit être toxiques, soit être curatives.

Trouver de l’eau fraiche aurait pu être un souci sans la magie druidique. Se nourrir fut un peu plus compliqué, le marécage n’étant pas très giboyeux, il fallut se rabattre sur les quelques poissons de vase et les grenouilles, ou plus exceptionnellement les quelques ragondins qui se terraient au fond de leurs trous à flanc de ruisseaux.
Prenant, tant bien que mal, la direction du nord-ouest, ils butèrent sur un mur invisible. Après quelques essais infructueux, ils purent en déduire que le mur de force était une sphère dont le centre pouvait être le lieu où ils furent invoqués et que les matières inertes pouvaient le franchir. Lancer un caillou à travers le voyait ralentir sa course de l’autre côté. Il fallait se rendre à l’évidence, le temps extérieur n’était plus le même qu’à l’intérieur de la sphère. À ce rythme-là, il ne verrait se coucher le soleil que dans une quinzaine de jour. Ils firent le tout de la sphère, s’assurant qu’aucune issue n’existait et comprirent tous les sens des mots « essayer de rejoindre Paleseaux » qu’avait prononcés leur hôte.

Au bout du cinquième jour, sur leur chemin, alors qu’ils suivaient la lisière d’une mangrove, et que l’élévation du terrain laissait imaginer un campement au sec, ils aperçurent sur leur gauche, à environ 500 pas, ce qui semblait être la lisière d’une forêt plus sombre. Tandis qu’un frisson, telle une mise en garde primordiale, leur parcourait l’échine, un appel désespéré retentit non loin de là.

« OHEE ? Au secours ! OHHEE »

C'était une voix nasillarde qui respirait un manque de conviction chronique comme si la créature n'y croyait pas ou n'y croyait plus.

Modifié par un utilisateur mardi 4 août 2020 09:53:59(UTC)  | Raison: Non indiquée

Humains : I168 Alchimiste 3 / BW116 Bretteur 4/ CC161 scalde 10/14
Tieffelin : V180 Investigatrice 6 /AJ197 Paladin 2
Homme rat : CO231 Pistolier 2
Elfe : W169 Tueur 4
Offline Dermenore  
#235 Envoyé le : lundi 10 août 2020 18:25:35(UTC)
Dermenore
Rang : Nouveau
Mécène: Merci de ta contribution !
Inscrit le : 01/11/2017(UTC)
Messages : 5

Labert Brisechaîne

60 / 60


Constater ce dôme invisible aura provoqué une grimace de ma part. Sans conteste, une puissante magie est à l'oeuvre ici. Ne nous reste plus qu'à en trouver la source pour y mettre à terme.

Lorsque j'entend l'appel au secours, je me tourne vers Egfrid.

"Pouvez vous envoyer votre corbeau en éclaireur pour s'assurer qu'il ne s'agit pas d'un piège ?"
Offline nauron  
#236 Envoyé le : mardi 11 août 2020 18:42:04(UTC)
nauron
Rang : Membre
Inscrit le : 28/07/2016(UTC)
Messages : 14

Skavos
Roublard 5
CA 21/16/16

45 / 52


Après avoir marché pendant tout ce temps, après avoir été déçu d'heurter cette barrière invisible.
La vue de cette forêt sombre et l'appel à l'aide en émanant, la possibilité d'avoir enfin un peu d'action fait faire un tour à mon sang et me sort de cette léthargie que ce voyage de cinq jours avait créé en moi.

«  Je peux y aller, je suis un très bon éclaireur. J'ai besoin de faire quelques chose après tout ce temps à errer dans le marais. De plus si nous sommes bien près de la forêt que la sorcière nous a décrit, ce peut être risqué pour maître Karl »


Si mes compagnons ne s'y opposent pas, je vais vers la forêt et me rapproche de la voix en toute discrétion

  • perception : 1d20+11 donne [10] + 11 = 21
  • discretion : 1d20+17 donne [6] + 17 = 23



Et sur le rêve de Kali construire leur vie
Offline Mornelune  
#237 Envoyé le : mardi 11 août 2020 20:13:24(UTC)
Mornelune
Rang : Habitué
Inscrit le : 22/11/2012(UTC)
Messages : 4,629

Till
Calme
CA:23 Contact:14

48 / 48

Griffu
Calme
CA:21 Contact:14

41 / 41
Le jeune humain semblait un joyeux compagnons de voyage. Il aimait discuter de tout, laissait en paix ceux qui préférait cheminer en silence.
Il semblait fort maladroit mais doté d'une chance insolente qui le sauvait du pire, un pied qui se dérobe et une main lancée au hasard pour éviter la chute qui se refermait sur une prise sure fut un spectacle qui fut donné en plusieurs occasion lors de la lente progression dans le marigot.

Till semblait aussi infatigable, certes il n'allait pas vite, mais son rythme était régulier, clopin-clopant du matin au soir, il aurait probablement rajouté du soir au matin si les autres n'avait pas besoin de repos et surtout si le temps n'était pas quasiment suspendu. De plus il avait quelques connaissances sur comment trouver sa pitance en milieu naturel, savait invoquer de l'eau et préserver ou purifier la nourriture par magie.

Suivre le dôme de force ne sembla pas l'ennuyer outre mesure, il rappela à ses compagnons qu'ils étaient loin de chez eux, qu'on les avaient invoquer en espérant qu'ils s’occuperaient des ennuis des locaux, et qu'un ennui si minime que "pas par là" n'était pas vraiment important au vus de leurs situations.

La vue d'une forêt plus sombre lui donna un frisson, certes ça ne présageait pas le calme et la sérénité, mais il n'avait pas choisi sa voie pour se réveiller tout les jours au même endroit et faire toujours la même chose, ça augurait les embrouilles, et un démon selon la sorcière, c'étaient mieux que marcher sans but dans la bourbe, ça donnait des histoires à raconter, probablement des occasions de se battre, ou au pire le début d'un nouveau voyage...

Ses pensées furent stopper par un cri, le half' réagit prestement et le petit rat-garou se mit en mouvement, n'étant pas discret pour deux sous il hocha la tête et laissa l'éclaireur faire son boulot.
Utilisateurs actuellement sur ce sujet
12 Pages«<101112
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum.
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum.

| Pathfinder-fr v2 Theme by Styx31, with some icons from fugue
Propulsé par YAF.NET | YAF.NET © 2003-2020, Yet Another Forum.NET