Welcome Guest! To enable all features please Connexion ou Inscription.

Notification

Icon
Error

4 Pages«<234
Options
Aller au dernier message Aller au dernier message non-lu
Offline Luciole  
#61 Envoyé le : lundi 12 octobre 2020 23:05:34(UTC)
Luciole
Rang : Habitué
Inscrit le : 04/07/2016(UTC)
Messages : 136

Meï

21 / 21

CA19 (C14, D15)
Ref +7 /Vig +4 / Vol+3
Chant bardique : 9/9
Asp animal : tigre
Sort rod : 2/2
Sort barde : 0/3


La renarde commente la reflexion d'Oyuun l'air amusée..

« Oh je t'en laisserais un petit peu voyons, je suis généreuse!  »

Une réflexion rapide sur ce que leur a dit Oyuun...

« Du coup, je suppose qu'ils affrontent une paire qui travaille ensemble habituellement... Voir même qu'il doit y avoir moyen de passer ces tests en duo... Il y a beaucoup trop de choses à faire dans ce monde... »

Haussement d'épaule tandis que la fille Lun se laisse retomber en arrière sur la banquette et accueille avec appétit les fameuses spécialités gripplis.

« Et tout d'abords survivre à la journée de demain. Ca va pas être triste cette histoire...  »



Offline Hikari  
#62 Envoyé le : mardi 13 octobre 2020 09:18:50(UTC)
Hikari
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ta contribution !
Inscrit le : 06/06/2018(UTC)
Messages : 102

~ Khaliun ~

21 / 21

CA : 15 (C 12, S 13)
Ref +3 . Vig +2 . Vol +4
Canalisations : 2/4
Sorts I : 2/6


Imitant Mei, Khaliun reçut sa consommation avec autant d’enthousiasme que d’incertitude. Elle regardait la bière avec un haussement de sourcil, se demandant si ce qu’ils avaient bien pu mettre dedans exactement. Lorsqu’Oyuun lui annonça le chiffre, elle ouvra grand les yeux.
« Un… millier ? C’est… Par ici, ils pourraient former une petite tribu à eux tout seuls !
Mais du coup, ça fait une centaine de sergents sous les ordres du lieutenant, quelque chose comme ça ?

Vos triades aussi sont impressionnantes… elles se comptent aussi en milliers de membres ? »



Un regard en coin à Mei rappelle à Khaliun que malgré sa soif insatiable pour les histoires d'Oyuun, elle n'est pas toute seule. Khaliun poussa un petit soupir avenant. Elle ne souhaitait pas que sa curiosité et ses désirs, s'ils étaient mal amenés, puissent gâcher leurs relations naissantes… Et puis... peut-être pourrait-elle inviter Oyuun à approfondir ces sujets une autre fois…

Se saisissant de sa chopine, décidée à franchir le pas pour de bon avec cette fameuse bière aux champignons, Khaliun décocha un autre sourire à Oyuun.
« En tout cas, si tu veux bien m’en raconter davantage à l’occasion, je serai la plus heureuse, si je ne t’ennuie pas avec toutes mes questions bien sûr. Je sais que j’ai tendance à me montrer facilement… "invasive" lorsque je suis passionnée par quelque chose... Je pourrais peut-être te parler d’histoires du désert en retour si tu veux...  »

« Quoi qu’il en soit, demain promet d’être une journée chargée. Ne t’inquiète pas ma petite Mei, ça va bien se passer. On forme une bonne équipe après tout. Je serai plus prudente à l’avenir, je te le promets. » répondit-elle tendrement, repensant aux évènements survenus plus tôt. Elle avait l’impression que cela faisait déjà plusieurs jours que leur combat contre les hobs était révolu, mais son épaule encore endolorie venait lui murmurer qu’il n’en était rien.

« Et puis… j’ai peut-être encore un atout à jouer. Il faudra que je contacte les esprits ce soir, pendant que la lune est encore resplendissante. J’ai comme l’impression que la Mère Lune m’a à la bonne ces temps-ci.  »

Modifié par un utilisateur mardi 13 octobre 2020 10:04:08(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Boadicee  
#63 Envoyé le : mercredi 14 octobre 2020 19:07:48(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,735

Oyuun
CA 18 (C18, D12)
Réf+7 Vig+4 Vol+3
Ki 1/3
PK 3/3
Etat : Relaxée

26 / 27


Oyuun ne releva pas la réponse de Meï, mais sourit en réponse à sa dernière réflexion.
« Ah, c'est le moins qu'on puisse dire. Pourquoi tant à faire en si peu de temps? »

Lorsque Khaliun reprit, Oyuun se fit plus incertaine, hésitant pas instant sur les termes exactes.
« Je...n'en suis pas absolument certaine en fait. C'est beaucoup plus difficile d'identifier un membre d'une triade que quelqu'un qui se promène en duo et en armure rouge avec un guan dao. »

Elle répondit au sourire de Khaliun par un autre sourire, un sourire heureux, où la tension qui habitait la moniale d'ordinaire avait disparu.
« Pour moi, ce sont des histoires de tous les jours, mais si tu veux en savoir plus, je serais ravie de te les raconter. Et ravie d'entre les histoires du désert également. Que veux tu dire par la "Mère Lune", d'ailleurs? Les mutabi-qi ont une relation particulière avec elle?  »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
thanks 1 utilisateur a remercié Boadicee pour l'utilité de ce message.
Offline Luciole  
#64 Envoyé le : jeudi 15 octobre 2020 23:43:25(UTC)
Luciole
Rang : Habitué
Inscrit le : 04/07/2016(UTC)
Messages : 136

Meï

21 / 21

CA19 (C14, D15)
Ref +7 /Vig +4 / Vol+3
Chant bardique : 9/9
Asp animal : tigre
Sort rod : 2/2
Sort barde : 0/3


« Tout à fait » approuve la renarde à la moniale avec amusement avant de renchérir sur les dernières paroles de Khaliun.

« Alors là, complètement d'accord. D'autant que tu nous décrits plein de choses mais ça ne fait qu'éveiller l'imagination. Il va en falloir plus avant de la considérer comme rassasiée...  » Comment vit -on ? Comment grandit t-on ? Quelle est la musique qui résonne là bas ou les chants dont les mères bercent leurs enfants ? La plupart de la population est elle riche, pauvre étrangère ? Quelles milles et unes odeurs s'entrecroisent sur les marchés ?
«  L'avantage, c'est qu'on en a pour pas mal de mois de voyage... Tu pourras commencer par la légende de l'Esprit Chat et du Dragon noir... ?  » Si elle avait gardé sa fourrure, on aurait probablement vu les oreilles se dresser.

« Je ne doute pas que nous fassions une chouette équipe. Au moins toute les trois,  »rigole la jeune Lun avant d'ajouter taquine.«  Il va juste falloir que je m'assure que vous restiez toute les deux en bon état ce qui risque d'être un challenge vu votre témérité. Bon et la mienne aussi.  » Un regard complice est adressé aux deux autres et la barde baisse légèrement la voix..«  Et puis si un jour tu as le droit de voyager et qu'on peut se rendre à Goka, j'ai quelques idées en tête qui pourraient s'avérer très interessante...  »

Genre trouver un moyen de s'infiltrer parmi les triades. Ca c'est un challenge qui lui semble alléchant.

« A propos d'équipe.. ma chère Oyuun... dit moi, tu n'aurais pas quelques ragots à nous raconter sur tes collègues. J'suis sure qu'il y a des histoires drôles... Ou alors du plus croustillant ? Y en a qui sont ensemble ou vous êtes tous en tout bien tout honneur ?  » Ben quoi, on pouvait toujours tenter?


thanks 3 utilisateur ont remercié Luciole pour l'utilité de ce message.
Offline Hikari  
#65 Envoyé le : vendredi 16 octobre 2020 00:43:50(UTC)
Hikari
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ta contribution !
Inscrit le : 06/06/2018(UTC)
Messages : 102

~ Khaliun ~

21 / 21

CA : 15 (C 12, S 13)
Ref +3 . Vig +2 . Vol +4
Canalisations : 2/4
Sorts I : 2/6


De premier abord réticente avec la bière des gripplis, Khaliun avait finalement pris son "courage" à deux mains, et à en juger par les longues gorgées qu’elle avait ingurgitées en si peu de temps, il semblait évident qu’elle appréciait la boisson… et qu’elle avait soif.
Elle répondit au sourire d’Oyuun par un autre sourire, lui rendant sa joie, un agglomérat de mousse au coin des lèvres. La mutabi-qi était heureuse de pouvoir entrouvrir sa carapace avec ses deux amies, brisant l’image qu’elle pouvait se donner en public.
« Eh bien, considère déjà que je souhaite en apprendre plus, et que je serai ravie de t’écouter ! Tout comme de t’en raconter d’ailleurs, ça va de soi. Et je rejoins Mei, moi aussi je veux connaître cette légende ! »

« Goka... Un jour… Oui un jour je pourrai, c’est certain. Se perdre dans la foule et les odeurs… » murmura-t-elle, rêveuse. Elle savait pertinemment qu’elle n’avait que trois moyens d’aller à Goka. Y être envoyé par une matriarche, ce qui était improbable, prendre le risque d’être bannie, ce qu’elle souhaitait à tout prix éviter, bien qu'elle puisse passer le rite de la preuve au pire, ou devenir elle-même matriarche et briser la tradition.
« A quelles idées penses-tu, ma chère fripouille ?  »


Lorsque Meï parla de témérité, Khaliun repensa à sa bêtise survenue plus tôt. Elle avait cru bien faire, et au final, elle craignait avoir été une gêne plus qu’autre chose. A l’avenir, il faudrait qu’elle se montre plus prudente. Elle s’inquiétait pour sa sœur mais honnêtement… bien qu’étant la plus téméraire, Kayla avait toujours été la plus lucide également. Mais maintenant que Meï y faisait allusion, c’est vrai qu’elle avait cru voir Oyuun en mauvaise posture au loin, pendant qu’elle était à moitié dans les vappes.
« Promis, je me montrerais plus prudente… Enfin tu me connais, j’essaierai du moins ! Et je pourrais vous soigner au besoin, vous et les autres. J’ai appris à canaliser l’énergie, je tiens ça de ma mère je crois. »




« Pour revenir au sujet de la Mère-Lune, hum… Laisse-moi t’expliquer.  »
Elle reprit une gorgée de bière de champignons.
« Les mutabi-qi vénèrent principalement deux divinités. La Mère Lune, Desna, ainsi que la Matriarche des Cauchemars, Lamashtu. Pour comprendre la relation qu’entretiennent les mutabi-qi avec ces deux entités, il faut que je te raconte l’histoire de la première matriarche.  »

Khaliun tenta de prendre une voix suave pour vendre son histoire, accompagnant également celle-ci d’une gestuelle.
« Notre histoire commence au cœur du désert… Une jeune femme, nommée Sunjidmaa, vivait seule dans les steppes. Un jour, alors qu’elle s’était endormie, elle oublia d’alimenter son feu, et celui-ci finit par s’éteindre. Ne pouvant mystérieusement pas le rallumer, elle décida d’aller en emprunter à quelqu’un d’autre.
Elle se rendit donc à l’Ouest, marchant sans relâche dans le désert… puis elle finit par tomber sur une vieille femme. Celle-ci accepta de lui prêter sa torche… mais en réalité, la proposition était loin d’être désintéressée ! A son insu, la vieille femme attrapa l’une des fils de la robe de Sunjidmaa, et tandis que cette dernière rentrait chez elle… sa robe se déroulait petit à petit, traçant un chemin au milieu du désert… Ce n’est qu’une fois arrivée à sa yourte, la robe décousue, qu’elle se rendit compte qu’elle avait été piégée.

De son côté, la vieille femme, qui n’était autre que la Matriarche des cauchemars, suivit avidement le fil jusqu’à la yourte de Sunjidmaa, rampant à toute allure… Lorsqu’elle découvrit une yourte vide, elle ordonna au feu -son feu- de lui dire où la mutabi-qi avait fui. Comprenant que la jeune femme avait fui vers l’Est, la déesse carnassière s’élança à sa poursuite… mais à peine eut-elle rattrapée Sunjidmaa qu’elle fut frappée en pleine tête par une flèche. Debout, aux côtés de Sunjidmaa, se trouvait une troisième femme, une splendide archère aux cheveux argentés. C’était la Mère Lune, Desna. La Matriarche des Cauchemars, furieuse, vociféra qu’un jour, ses enfants dévoreront les mutabi-qi. La Mère Lune lui répondit que tant qu’elle serait là, les mutabi-qi auraient une mère pour les protéger. Et c’est ainsi que Sunjidmaa devint la première des matriarches, choisie par la Mère Lune.
Voilà pourquoi la relation que les mutabi-qi ont avec la Mère Lune s’apparente à celle d’enfants devant une mère protectrice et bienveillante.  »



Elle marqua une pause dans son histoire, tentant de voir si elle avait réussi à captiver son auditoire. Les joues légèrement rosies par l’alcool, lequel commençait déjà à lui monter à la tête, elle reprit.
« Bien sûr, ce n’est qu’une histoire, un récit pour les gosses… Mais malheureusement, certains la détournent pour défendre des idéaux abjects. Par exemple, je connais une femme qui a donné naissance à une tieffeline, et certains la traitent presque comme une bannie cette gamine, parce que, selon eux, "c’est une enfant de Lamashtu". Rien que de penser à leur réaction, ça me débecte. C’est ridicule de juger quelqu’un sur un élément échappant à sa volonté, quel qu'il soit. Et je la connais cette petite, c’est vraiment une fille qui a le cœur sur la main, et elle souffre beaucoup de ces préjugés. Résultat elle se cache, elle en a honte, alors que je suis certaine qu’elle deviendra une femme magnifique avec le temps. Et elle est loin d’être la seule dans ce genre de situations. Que ce soit pour leur apparence ou leur manière de penser, nombreux sont ceux qui se cachent pour tenter de correspondre à "l'idéal selon la tradition".

Ça fait partie des raisons pour lesquelles je me bats, pour changer ce genre de mentalités barbares qu’ont parfois les miens envers ceux qu’ils jugent "différents". Si personne ne le fait, la situation n’évoluera jamais.  »


A voir la main crispée de Khaliun sur sa chope, cette situation semblait particulièrement affecter la mutabi-qi.
Elle marqua une nouvelle pause, remarquant qu’elle était en train de râler.
« Excusez-moi, je ne devrais pas m’emporter… »


Tentant de camoufler sa gêne, elle essaye de rebondir sur le nouveau sujet lancé par Meï. Un nouveau sujet des plus intéressants… Elle reconnaissait bien là son amie kitsune.
« Oh, excellente question Meï… Je suis curieuse de le savoir également…  »

Modifié par un utilisateur vendredi 16 octobre 2020 09:48:46(UTC)  | Raison: Non indiquée

thanks 2 utilisateur ont remercié Hikari pour l'utilité de ce message.
Offline Boadicee  
#66 Envoyé le : samedi 17 octobre 2020 20:14:38(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,735

Oyuun
CA 18 (C18, D12)
Réf+7 Vig+4 Vol+3
Ki 1/3
PK 3/3
Etat : Relaxée

26 / 27


« Oh, si nous sommes un jour toutes les trois à Goka, je serai plus que ravie de vous servir de guide. Soyons lucide, c'est plus prudent d'en avoir un quand on visite la cité pour la première fois de toutes façons. »

Oyuun se tut quelques minutes, écoutant avec une fascination grandissante la légende que leur relatait Khaliun. Sans s'en rendre compte, elle se perdit dans les sables de Shaguang en suivant les traces de la Mère Lune.
« Je vois...je crois que je comprends un peu mieux. J'admets que je ne m'y connais pas autant en histoire religieuses...les dieux sont si nombreux à Goka qu'on pourrait presque trouver un temple différent à chaque coin de rue. »

Avant qu'elle ne s'en rende compte, Khaliun s'enflamma. Oyuun allait abonder dans son sens, mais s'arrêta un instant pour contempler la mutabi-qi. Emportée par sa passion, elle était impressionante. Oyuun du se reprendre en réalisant qu'elle la fixait depuis un bon moment sans dire mot.
« Entièrement d'accord. Je n'ai pas vraiment de tradition qui me soit propre, mais je peux comprendre le réconfort que ça peut apporter...tant que ça ne se met pas en travers de la liberté et de la vie de ceux qui ne la suivent pas, volontairement ou non. On dirait que la société mutabi-qi a besoin d'évolution...En ce qui me concerne, emporte-toi autant que tu veux! »

La conversation revint ensuite vers les collègues d'Oyuun, et cette dernière arqua un sourcil.
« Vous voulez dire, quelque chose de plus croustillants que les idioties d'Unmei et de sa soeur? Je crains d'être remarquablement ennuyeuse sur le sujet: le fait est qu'en dehors d'Unmei, je n'ai jamais travaillé avec eux auparavant. Je n'en sais donc pas plus que vous sur eux! Et en ce qui me concerne, je ne vois personne...pour le moment. »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
thanks 3 utilisateur ont remercié Boadicee pour l'utilité de ce message.
Offline Luciole  
#67 Envoyé le : dimanche 18 octobre 2020 19:36:04(UTC)
Luciole
Rang : Habitué
Inscrit le : 04/07/2016(UTC)
Messages : 136

Meï

21 / 21

CA19 (C14, D15)
Ref +7 /Vig +4 / Vol+3
Chant bardique : 9/9
Asp animal : tigre
Sort rod : 2/2
Sort barde : 0/3


Ladite fripouille adresse un sourire en coin à ses deux complices.

« Si je te le disait tout de suite, ce ne serait pas drôle... Voyons, garde toi un peu de surprises et fait confiance à notre guide.  » Et à son propre talent pour chercher les ennuis.

Sirotant sa propre bière, Meï écoute une nouvelle fois la légende de Mère Lune et de la Matriarche... Bien sur cette histoire variait, ne serait ce qu'un peu suivant les tribus mais... elle avait toujours le même charme... Le souvenir des chants qui résonnent dans les étendues sableuse la laisse rêveuse un moment... « Ainsi l'une est révérée et l'autre est crainte...

Mais comme tu le dit il est tellement simple de haïr ce que l'on ne comprends pas, ce que l'on craint... C'est une fuite en avant que trop pratiquent. Ils veulent croire que ce qu'ils ne voient pas n'existe pas et s'imaginent ainsi qu'ils ne seront jamais dans cette situation. »


Elle soupire... « Si tu veux changer les choses il faudra jouer sur la curiosité des plus jeunes et lutter contre cette peur d'autrui hyprocrite qui paralyse les plus âgés. Ou alors apporter tellement d'avantages annexes et unique qu'il deviendrait évident que les refuser n'est que de la bêtise... »
Son regard se perds dans les fumées du plafonds avant de se reposer sur ses deux camarades....

« Flûte alors moi qui espérait quelque chose d'amusant... » complète elle avec une moue amusée « Enfin, si tu est libre pour le moment ça veut dire que j'ai encore toutes mes chances... » badine t'elle.

Un regard de l'une à l'autre... Oh... Et bien... autant pour elle... Tant pis, autant être belle joueuse, d'autant que si ce qu'elle pressent d'Oyuun se révèle juste, ça ne pourra que faire beaucoup de bien à Khali. Elle le mérite. Un sourcils qui se leve.. par contre, hors de question de le faire sans provoquer une rougeur de premier ordre.

« Ou pas... si je doit en croire vos deux mines, je croit que c'est joué d'avance et que je vais finir par tenir cette chandelle... Vous préférez que je vous laisse en tête à tête... ? » les taquine t-elle.

Modifié par un utilisateur dimanche 18 octobre 2020 19:36:44(UTC)  | Raison: Non indiquée

thanks 1 utilisateur a remercié Luciole pour l'utilité de ce message.
Offline Boadicee  
#68 Envoyé le : lundi 19 octobre 2020 19:09:20(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,735

Oyuun
CA 18 (C18, D12)
Réf+7 Vig+4 Vol+3
Ki 1/3
PK 3/3
Etat : Relaxée

26 / 27


Les trois jeunes femmes étaient d'accord sur un point: la stagnation, en plus d'être passablement ennuyeuse, dangereuse pour toute société. Et si elles, membres de la jeune génération, n'y faisaient rien, les choses ne risquaient pas de changer. Oyuun ne s'était jamais imaginée confronter ce genre de problème, mais si ses deux nouvelles amies comptaient s'y employer, elle avait bien l'intention de leur prêter son bras et son esprit. L'air peut être plus solennel qu'elle ne l'aurait voulu, elle leva son verre.
« Au changement, alors! »

Elle était en train de boire lorsque Meï se décida à la taquiner. Oyuun ne rougissait peut être jamais, mais la kitsune avait bien choisit son moment: Oyuun s'étrangla avec sa bière, prise d'une toux caverneuse qu'elle peinait à controler. Une main fila instinctivement vers son épingle à cheveux pour la maintenir en place le temps qu'elle reprenne son souffle; et elle failli rater les dernières paroles de Meï. Sans prendre le temps, elle posa une main sur l'avant bras de Meï.
« A...thhth...attends, Meï. Je...je préférerai que tu ne partes pas. Tu me manquerais. »

Oyuun cligna des yeux, et retira précipitemment sa main.
« Euh...! Je...enfin, je voulais tire que le temps passé en ta compagnie est toujours plus agréable! »

Elle s'éclaircit la gorge et poursuivit, essayant de reprendre son sérieux et de changer de sujet par la même occasion.
« D'ailleurs, on devrait peut être songer à se reposer un peu, si on pars demain matin... »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
thanks 1 utilisateur a remercié Boadicee pour l'utilité de ce message.
Offline Hikari  
#69 Envoyé le : mardi 20 octobre 2020 10:58:16(UTC)
Hikari
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ta contribution !
Inscrit le : 06/06/2018(UTC)
Messages : 102

~ Khaliun ~

21 / 21

CA : 15 (C 12, S 13)
Ref +3 . Vig +2 . Vol +4
Canalisations : 2/4
Sorts I : 2/6


Khaliun lâcha un léger soupir en réponse à celui de Meï.
« Apporter des avantages indéniables, c’est l’idée oui… dans notre société, les jeunes n’ont pas d’influence. Avec le temps, la société les formalise. Les rares qui osent sortir du moule finissent généralement bannis... Et lorsque c’est le cas… ils choisissent de le rester. Je comprends ce choix, mais il n’apporte pas d’eau à l’oasis.

M’emporter autant que je veux hein ? Tu ne réalises pas ce que tu me demandes ma belle…  »
répondit-elle à mi-voix, amusée.

Puis Khaliun se fit plus silencieuse, légèrement embrumée par la bière, un sourire délicat au coin des lèvres. Elle se permit quelques rêveries l’espace d’un instant, écoutant d’un air amusé l’allusion à Doku et Unmei, puis fut brutalement ramenée sur terre par Meï et l’échange qui suivit.

Le sourire sincère de Khaliun s’atténua pour laisser place à un petit pincement de lèvres et une déglutition.
« Si j’avais su qu’il suffisait de ça pour avoir ton affection, je l’aurais fait plus tôt au lieu de te bassiner avec mes histoires…  »
Puis, se tournant vers Meï :
« Quant à toi… je te retiens. Tu essayes de me rendre jalouse ?  » lâcha-t-elle, d'un air faussement amusé, ne parvenant pas à cacher le fait que, si c’était le cas, c’était réussi.

Faute de mieux, elle finit sa choppe d’une traite.
« Mais vous avez raison, on devrait aller nous reposer… La journée de demain sera longue…  »

Modifié par un utilisateur mardi 20 octobre 2020 10:59:01(UTC)  | Raison: Non indiquée

Utilisateurs actuellement sur ce sujet
4 Pages«<234
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum.
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum.

| Pathfinder-fr v2 Theme by Styx31, with some icons from fugue
Propulsé par YAF.NET | YAF.NET © 2003-2020, Yet Another Forum.NET