Welcome Guest! To enable all features please Connexion ou Inscription.

Notification

Icon
Error

2 Pages12>
Options
Aller au dernier message Aller au dernier message non-lu
Offline Scordard  
#1 Envoyé le : jeudi 6 août 2020 00:55:59(UTC)
Scordard
Rang : Habitué
Inscrit le : 13/12/2016(UTC)
Messages : 2,093
29 Arodus 4720 - Fort Yaofang, près du foyer.

Le sergent Doku s'était rendue prêt du foyer pour attendre le retour d'Unmei et d'Oyunn du Temple. A cette heure-ci le foyer était surtout occupé par des badauds et quelques marchands.

Un grippli Wuhuaguo curieux et sociable s'aventura à quelques mètres du sergent. Sa tenue était plutôt claire et abordait des motifs floraux imitant des fleurs de nénuphar.

« Madame-soldat ! » dit-il en secourant sa main pour attirer l'attention de Doku.

« Madame-soldat ! Nalutar te salue ! J'ai une question...

Mais je ne sais pas si je peux la poser... Je ne connais pas bien ceux de la surface... »
demanda t'il timidement.



Perception (DD13)


Profession soldat (DD15)

Modifié par un utilisateur lundi 31 août 2020 08:58:57(UTC)  | Raison: Non indiquée

Annonce
Offline Chaos  
#2 Envoyé le : jeudi 6 août 2020 07:10:10(UTC)
Chaos
Rang : Membre
Inscrit le : 02/02/2020(UTC)
Messages : 22

Doku Kaoriko
CA 20-18(s)-18
+3 Ref+6 Vig+3 Vol
Sociable
Presque Propre
何蒙库鲁兹

29 / 29


Quoi de mieux que d'attendre avec du tabac dans le gosier? Lors de ses nombreuses et ennuyeuses rondes, jamais sa longue pipe ne l'avait déçue. Cela permettait de passer un temps infini à regarder l'horizon. Perdue dans ses pensées, elle vapotait tranquillement sa fumée bleue et vaporeuse par le long tube nacré et stylisé. Se postant contre un des murs, figure tranquille bras croisés, c'était enfin le calme après la tempête.

La première chose qui passa dans la tête de Doku fut : Mais il est adorable ce grippli! dès qu'elle aperçut l'adolescent petite grenouille... Petit grenouille. Ah, elle ne savait jamais avec les gripplis. Elle répondit avec toute la bienveillance et douceur qui la caractérisait, bien que cela contrastait fort avec son apparence. Mais la tieffeline avait toujours été comme ça, telle que sa mère l'avait faite.

<< Bonjour Nalutar! Moi c'est Doku. Mais lorsqu'il y a d'autres personnes, il faut m'appeler le Sergent Kaoriko. >> Ponctua-t-elle d'un petit clin d'oeil.

<< Si tu ne poses pas de questions, tu ne le sauras jamais non?

Une interrogation n'est jamais bête, au contraire. Ce sont même les plus simples questions qui sont les plus difficiles à répondre...

Poses toutes les questions que tu veux, le temps que mes compagnons d'expédition reviennent. >>


Par contre qu'il ne me demande pas comment on fait des bébés tieffelins, car je n'en ai aucune idée moi même.

Modifié par un utilisateur jeudi 6 août 2020 07:11:00(UTC)  | Raison: Non indiquée

______________________________________________
Chaotiquement vôtre.
thanks 2 utilisateur ont remercié Chaos pour l'utilité de ce message.
Offline Scordard  
#3 Envoyé le : vendredi 14 août 2020 02:50:00(UTC)
Scordard
Rang : Habitué
Inscrit le : 13/12/2016(UTC)
Messages : 2,093
« Madame-serjean Doku... » dit le jeune grippli qui semblait hésiter.

Il ouvrit l'une de ses proches et sortit un masque de bois qu'il tandis à Doku. Le masque est en bois et couvert de figures mystiques. Ses longues dents et ses cornes ne laissent aucun doute. Doku n'a pas beaucoup d'information sur les Oni mais suffisamment pour savoir ce que ce masque représente... C'est un masque d'oni de l'eau... Ou en tout cas, qui est sensé être un déguisement de Water Yai.

« Nalutar se demande... C'est comment d'être un démon Oni ? Madame-serjean Doku a l'air de connaitre des choses d'Oni...

Est-ce que ça fait... mal ? »
demanda le jeune batracien.

Profession soldat (DD15)
Offline Chaos  
#4 Envoyé le : vendredi 14 août 2020 07:30:25(UTC)
Chaos
Rang : Membre
Inscrit le : 02/02/2020(UTC)
Messages : 22

Doku Kaoriko
CA 20-18(s)-18
+3 Ref+6 Vig+3 Vol
Sociable
Presque Propre
何蒙库鲁兹

29 / 29


Doku essaya de trouver ses mots pour à la fois ne pas effrayer... Et ne pas répondre de manière caustique au petit grippli. Son regard s'assombrit soudainement. Mais elle se força à garder sa flegme habituelle.

<< Ce que je sais... Des onis. C'est que parfois, leurs sangs se diluent dans des destinées humaines. De ceux qu'on appellent les "Enfants Maudits" ou tieffelins, sont le fruit d'une à parfois même cent générations en arrière qui ont rencontrés un de ces "démons".

Les démons-onis ne sont pas des enfants de choeur -aussi petits et mignons que toi. Ce sont des géants aux physiques monstrueux et dont les complots essayent de renverser des nations. Au-delà de leur force physique, leurs ambitions les dévorent petit à petit, dévorant tout ce qu'il y a autour d'eux. Tout comme dans les contes, ils sont aussi rusés que sanglants. >>


Elle prit le masque qui ressemblait étrangement au sien, entre les mains du grippli. Une ornementation de l'oni de l'eau... Il est vrai que elle, n'avait pas choisis la couleur de celui qu'elle arborait. Malgré son propre type de "sang" qui n'avait rien à voir avec celui de l'océan.

<< Mais je n'en suis pas un... Je suis Doku Kaoriko, fille de fils et filles de parfumeurs. Descendants de grands parents parfumeurs, et arrières-grands-parents parfumeurs depuis douze générations. Ils m'ont élevée d'une meilleure manière que beaucoup de tieffelins qui sont tout simplement abandonnés ou laissés de côté. Malgré mon sang de Earth Yai, oni de la terre... Je suis belle et bien humaine. >>


Elle lui rendit le masque de déguisement avec un sourire compatissant.

<< Maintenant tu dois te demander... Si je suis bien humaine, les tieffelins le sont-ils tous? Je vais donc proposer un dicton : "L'enfer c'est les autres". L'on ne peut pas renier sa propre destinée, ceux qui nous ont élevés, aimés, et entraînés, nous ont façonnés.

Ce qui fais mal... Sont les brimades, les mots ou les regards méchants qui sont adressés. Lorsqu'on a pas assez de force intérieure pour les laisser glisser sur notre armure, ces mots et ces gestes font très mal. Pourquoi alors faire des efforts sur notre comportement ou supposé comportement?

C'est entre deux choix que les tieffelins choisissent le chemin de leur destinée : vont-ils s'abandonner au chemin facile, engendrant désolation et chaos, ou prendre le chemin difficile et devenir une personne honnête et droite?

Chaque personne, et race d'ailleurs, doit faire ce choix à un moment donné. D'être en accord avec soi-même et ce que l'on souhaite, mais aussi être en accord avec ceux qu'il aime et qu'il doit protéger. >>


Son sourire s'agrandit un peu plus, soulagée elle-même d'avoir tourné la conversation en quelque chose de bénéfique et positif. Elle préféra lâcher une volute de fumée sur le côté, essayant de ne pas intoxiquer le grippli.

<< Je ne sais pas si j'ai répondu à ta question mais n'hésite pas si tu as besoin de plus de précisions... Ou d'autres interrogations peut être? >>

Modifié par un utilisateur vendredi 14 août 2020 12:10:23(UTC)  | Raison: Non indiquée

______________________________________________
Chaotiquement vôtre.
thanks 1 utilisateur a remercié Chaos pour l'utilité de ce message.
Offline Scordard  
#5 Envoyé le : vendredi 14 août 2020 22:49:01(UTC)
Scordard
Rang : Habitué
Inscrit le : 13/12/2016(UTC)
Messages : 2,093
Les propos de Doku semblèrent plonger la petite grenouille dans a réflexion. Si tant est que l'expression de son visage puisse être comprise par un mammifère.

« Madame-serjean Doku... Nalutar est désolé de sa question. Chez les Wuhuaguo, les démons oni sont des esprits destructeurs existant en miroir des kamis. Les Wuhuaguo empruntent la force des onis pour combattre nos ennemis... Nalutar, descendant de Zeni'Gaero la riche, a été choisi par l'Emo meijè Chang'an pour devenir yuanhun à son tour. C'est un grand honneur pour Nalutar. Les grenouilles qui savent maitriser les techniques ancestrales wuhuaguo sont les yuanhun, les esprits vengeurs de notre clan. » dit Nalutar en reprenant son masque.

Il glissa le masque de bois dans sa tunique.

« Mais Nalutar avait peur. Alors il voulait demander à Madame-serjean Doku qui vit avec le pouvoir des oni tout le temps... Mais Madame-serjean Doku a raison, être d'accord avec ceux qu'il aime et qu'il protéger. C'est ainsi que Nalutar doit vivre. Ainsi le veut l'Emo meijè... Là se trouve l'honneur des ancêtres... » décida le grippli. Il pencha sa tête en signe de profond respect à l'égard de Doku.

« Nalutar n'a pas grand chose à offrir pour remercier Madame-serjean Doku. »

La grenouille saisit un caillou peint de couleur rouge dans sa bourse et le donne à Doku.

« La pierre est une cornaline avec le symbole de l'Emo meijé. C'est aussi une invitation pour le rite d'initiation des yuanhun qui aura lieu dans trois jours... Le rite de Nalutar... D'ici là, cette pierre permettra à Madame-sergean Doku d'accéder jusqu'au troisième niveau des terres wuhuaguo.

La sagesse de Madame-sergean Doku est grande. Si le destin en décide ainsi, l'Emo meijè reconnaitra peut-être l'amitié de Madame-sergean Doku envers le clan. »


Doku gagne l'objet cornaline peinte wuhuaguo.

Cet objet apporte un bonus de +2 aux jets de diplomatie et de bluff envers les gripplis du clan Wuhuaguo.


Si tu veux, tu peux retenter le jet de profession. Sa difficulté a été baissée suite à ton action de jeu et ton rp.

Profession soldat (DD13)

Modifié par un utilisateur vendredi 14 août 2020 22:50:42(UTC)  | Raison: Non indiquée

thanks 1 utilisateur a remercié Scordard pour l'utilité de ce message.
Offline Chaos  
#6 Envoyé le : samedi 15 août 2020 12:56:03(UTC)
Chaos
Rang : Membre
Inscrit le : 02/02/2020(UTC)
Messages : 22

Doku Kaoriko
CA 20-18(s)-18
+3 Ref+6 Vig+3 Vol
Sociable
Presque Propre
何蒙库鲁兹

29 / 29


<< Ce n'est rien. Ta question était légitime, et les tieffelins sont souvent rares. Tu as bien fait de ne pas rater l'occasion. De grands pouvoirs impliquent de grandes responsabilités. Vois-tu le masque que je porte? >>

Elle tapota l'ouvrage effrayant ornementant son visage sur les champs de bataille. Une figure d'oni terrifiant et bleu. Elle ne comprenait pas un traître mot de la culture grippli, mais elle en ressentait le sens dans ses trippes. Il lui rappelait cette jeune Doku qui avait commencé ses classes dans une école étrange, encore effrayée de ce qui pouvais arriver. Et remplie autant de questions que l'océan.

<< La puissance héritée de mon ancêtre Earth Yai m'a toujours permise d'être devant les autres aux entraînements. Je courrais plus vite qu'eux. J'étais plus forte qu'eux. Je me donnais toujours à fond quoi qu'il arrive. Le soir, pendant que les autres se reposaient, je m'entraînais encore. Aussi bien au-dessus des livres que par les poings.

Si je n'avais pas été une tieffeline, je n'aurai eu aucune raison de faire cela. Je serai restée une soldate comme les autres. Mais le travail paye toujours, car j'avais besoin de me dépasser. De contrôler ces "pouvoirs oni" qui surgissait en faisant chauffer mon sang aux pires moments. Cela m'a nécessité un entraînement mental dur, et en solitaire.

Mais ce travail a payé. Rares sont les demi-humains qui montent en grade, inexistants sont ceux qui ont une distinction par le Prince lui même. Je vois que tu t'entraînes beaucoup, beaucoup plus que les autres pour honorer ta famille toi aussi. Toi aussi tu honoreras les tiens par ton travail. >>


Cette phrase était la préférée de sa mère, qui marquait la fin des disputes et des tourments de la famille. Qu'importe ce qu'il se passait : "Tu honoreras les tiens par ton travail." Elle adressa un regard empathique au grippli lorsqu'il parla de sa peur, oubliant sa pipe fumante.

<< La peur est ce qui permet à ton corps d'affronter le danger. Il dilue dans tes veines de quoi frapper plus efficacement, et de réfléchir plus rapidement. Un bon guerrier a toujours peur, mais la peur ne le paralyse pas. Elle l'aide à frapper plus fort et plus précis. Les seuls guerriers qui n'ont pas peur sont des statues de pierres sans âmes, car ils ont oubliés d'avoir crainte pour les leurs restés en arrière.

N'aie pas peur... de la peur. >>
Conclut-elle en reprenant une meilleure figure. Elle aspira une belle bouffée aux élans colorés, perdue dans ses souvenirs.

Doku regarda avec étonnement le grippli la remercier avec une pierre qui semblait de valeur, alors qu'elle n'avait fait que discuter avec lui. Son rire tonitruant éclata dans la cour, mais par réflexe, elle pencha elle aussi la tête en même temps que Nalutar par signe de respect mutuel.

<< HAHAHA ! Mais tu n'as pas besoin de me remercier! Ca m'a fais plaisir de discuter. C'est bien trop de compliments pour une sergente comme moi. Je ne comprend pas moi même grand chose à la culture grippli. Notamment les Wuhuago. Mais si vous êtes aussi secrets que guerriers, c'est que vous avez vos raisons. Je t'admire Nalutar, car je crois qu'à ton âge je n'aurais pas pu avoir un aussi dur entraînement.
Si tes maîtres ont été aussi exigents que tes cicatrices avec toi, alors tout se passera bien pour ton rituel d'initiation. Ne t'inquiètes pas. >>


Elle cala son fumoir à sa ceinture, acceptant le cadeau comme voulait la tradition qu'on lui avait enseigné : les deux mains croisées en avant, avec humilité, afin de recevoir le présent. Il y avait un dicton du dragon d'eau dont elle se souvenait. D'autant plus qu'elle comprenait que ce petit grippli ne semblait pas être n'importe qui... Quelle idée de lui offrir des pierres précieuses en public! La Sergente était bien embarrassée, mais le protocole avant tout.

<< Moi, Doku Kaoriko, Infante du Parfum Empoisonné, Fléau des Hobgobelins, te remercie de ton invitation : toi, Nalutar, descendant de Zeni'Gaero la riche. Et de l'honneur que me font les Wuhuaguos. Qu'un souvenir heureux souffle sur notre rencontre.
J'espère pouvoir aller te soutenir le jour dit, mais tout dépendra de quand partira la caravane. J'aurai la réponse de mes supérieurs d'ici quelques heures pour la date du départ. >>

Modifié par un utilisateur samedi 15 août 2020 13:00:03(UTC)  | Raison: Non indiquée

______________________________________________
Chaotiquement vôtre.
Offline Chaos  
#7 Envoyé le : lundi 24 août 2020 19:56:17(UTC)
Chaos
Rang : Membre
Inscrit le : 02/02/2020(UTC)
Messages : 22

Doku Kaoriko
CA 20-18(s)-18
+3 Ref+6 Vig+3 Vol
Sociable
Presque Propre
何蒙库鲁兹

29 / 29


Après un excellent bain, la Sergent Kaoriko était enfin propre afin de revoir ses supérieurs, ainsi que rencontrer le reste de l'expédition. Elle préférait venir en avance, car tel était la destinée des subalternes : attendre qu'on vienne bien leur ouvrir la porte. Si les plus hauts gradés avaient droit au retard sans excuses, ce n'était nullement son cas, et ce pourquoi elle considérait ses quinze minutes d'avance toujours profitables.

Doku sentait encore l'opaline carmine dans sa poche, la gardant comme un trésor précieux. Elle était certes bénévolente, mais pas bête. Si son amitié avec les gripplis réussissait, ils pourraient peut être mieux profiter des grottes afin d'en bénéficier l'expédition. Elle se sentait tout de même un peu mal pour Nalutar, qui lui avait donné la pierre de bon coeur. Mais telle était la philosophie de l'Enfant du Parfum...

Si personne ne me pose de questions. Si personne ne m'ordonne d'ordres. Alors je ne ferais rien d'autre que d'être moi même.

Ce petit grippli semblait avoir beaucoup de chance d'avoir eu un aussi bel entraînement à son âge, bien que les cicatrices laissaient présager une certaine rudesse. Le Fléau des Hobgobelins comprenait à quel point il était dur d'avoir trop de responsabilités pour un jeune âge. Et dans ces moments de rudesse extrême, elle aurait apprécié avoir un mentor, ou une épaule sur laquelle confier ses peurs et ses peines.

L'on a tous quelque chose à se faire pardonner.

S'installant à l'écart de la porte, elle sortit un fin panneau de bois grillagé... Dont une feuille de parchemin avait été plaquée au fond. Des chiffres aléatoires s'étiolaient de par et là selon selon des grilles de 9 colonnes par 9 lignes, dont quatre carrés s'imbriquaient au centre d'un dernier beaucoup plus stylisé.

Le but du jeu n'était autre que de remplir ces cases avec des chiffres allant de 1 à 9 en veillant toujours à ce qu'un même chiffre ne figure qu'une seule fois par colonne, une seule fois par ligne, et une seule fois par carré de 9 cases. Les bords du cadre de ce loisir appelé le samouraï étaient décorés de quelques fleurs printanières au pinceau.

La tieffeline réfléchit longuement avant de placer ses premiers chiffres, plongée dans les ténèbres profondes du jeu de société. Sa pipe fumait lentement ses nuages violets, aux senteurs de menthe et de lavande sauvage. Lorsqu'elle réfléchissait plus profondément, elle mordillait le bout de la pipe en os avec des "hm-hm" répétitifs.

  • Jet de Joueur pour voir en combien de temps je le finit : 1D20+8 donne [18] + 8 = 26

Modifié par un utilisateur lundi 24 août 2020 20:00:16(UTC)  | Raison: Non indiquée

______________________________________________
Chaotiquement vôtre.
Offline Scordard  
#8 Envoyé le : samedi 29 août 2020 01:54:31(UTC)
Scordard
Rang : Habitué
Inscrit le : 13/12/2016(UTC)
Messages : 2,093
Doku accomplit la tâche de remplir sa grille de sudoku avec une grande vitesse. Elle n'en était pas certaine mais malgré la modalités de jeu qu'elle avait adoptées, ce devait être son record personnel. Sa maitrise du jeu combiné à sa bonne connaissance des chiffres lui conférait une intelligence logique assez efficace en dépit de ce qu'auraient pu penser les membres les plus érudits du groupe.

Alors qu'elle posait son dernier chiffre, elle remarqua une affiche placardée sur l'un des murs de la forteresse

Avis de recherche
Mingyun, chef terroriste mutabi-qi.
Prime : 7500 Pièces d'or
Mort ou Vif


Pour : Assassinats, complicité d'assassinat, trafic d'esclaves, commerce avec l'ennemi, enlèvements, agressions, organisation d'activités criminelles en bande organisée.

Race : inconnue.
Sexe : inconnu.
Localisation : inconnue.

Attention cette personne est extrêmement dangereuse.
thanks 1 utilisateur a remercié Scordard pour l'utilité de ce message.
Offline Chaos  
#9 Envoyé le : lundi 31 août 2020 13:26:29(UTC)
Chaos
Rang : Membre
Inscrit le : 02/02/2020(UTC)
Messages : 22

Doku Kaoriko
CA 20-18(s)-18
+3 Ref+6 Vig+3 Vol
Sociable
Presque Propre
何蒙库鲁兹

29 / 29


Doku était fortement contente de son petit jeu. Cependant il fut bien vite finit... Il fallait qu'elle trouve d'autres stratégies et difficultés pour plus tard. Mais la porte de la tente n'était toujours pas ouverte... Quelle tristesse de n'avoir rien à faire.

Elle fut fort surprise de l'avis de recherche : elle qui pensait les mutabi-qui au-dessus de tous soupçons... Pour que Lingshen aille lancer de tels avis de recherches, c'est que les autochtones n'étaient pas tous roses. Peut être que d'autres affiches étaient placardées tout autour... Elle fit un petit tour au cas ou puis revint à son point de départ. Rongeant son frein le calumet à la bouche.

Un mauvais pressentiment... Envers cette expédition. Et elle détestait les mauvais pressentiments.
______________________________________________
Chaotiquement vôtre.
Offline Scordard  
#10 Envoyé le : lundi 31 août 2020 22:04:13(UTC)
Scordard
Rang : Habitué
Inscrit le : 13/12/2016(UTC)
Messages : 2,093
29 Arodus 4720 - Fort Yaofang, fin d'après-midi.

Alors que Doku demandait à rejoindre la partie, Song Qiu répondit d'un ton gauguenars

« 25321 SQ, Premier soldat, Song Qiu, ch'ai pas trop Sergent Fléau... Vous savez la hiérarchie... Les formalités... Tout ça... C'est bon pour vous autres les sous-officiers de s'afficher avec nous, les gars du rang... » se moqua le soldat que Doku avait engueulé plus tôt.

« Arrête de charrier Song Qiu, elle a fait ce qu'elle devait dans le règlement. » répondit son frère.

« Ah t'en pince pour le sergent, sale traitre de frère ! »

Song Qiu lança la balle dans la tête de son frère qui l'a ramassa en pleine tête chancelant. Song Chao chancella mais se jetta sur son frère aussitôt. Mais la balle en rebondissant toucha Gong Fu. Lequel se joint à Song Chao pour en découdre avec Song Qiu. Ce dernier fut rejoint par Wu Kongji qui trouvait que le match n'était pas équitable. Quan Li et Zheng Tian se jetèrent un regard de dépit avant de tenter de séparer les belligérants. Mais ils se prirent quelques coups perdus au passages et ils finirent par rejoindre la mêlée ajoutant encore plus de poussière et de bruit à l'affrontement.

PONC !

Tout d'un coup Gong Fu fut projeté contre Doku. Le choc sourd amena un étrange silence sur l'affrontement. Tous les soldats tournèrent leurs regards vers le Fléau des Hobgobelins attendant sa réaction avec une pointe de crainte et une pointe d'amusement.

Modifié par un utilisateur lundi 31 août 2020 22:06:41(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Chaos  
#11 Envoyé le : mardi 1 septembre 2020 00:07:48(UTC)
Chaos
Rang : Membre
Inscrit le : 02/02/2020(UTC)
Messages : 22

Doku Kaoriko
CA 20-18(s)-18
+3 Ref+6 Vig+3 Vol
Agrougrou
Poussiéreuse
何蒙库鲁兹

29 / 29


Le Sergent Kaoriko n'hésita pas un instant à se jeter dans la mêlée en invectivant Son Giu, essayant de séparer cette bagarre d'imbéciles. Cent quarante kilos de muscles percutèrent le groupe qui avait dégénéré : ils allaient comprendre le règlement avec la manière forte. Sergent ou pas, elle n'allait pas rechigner aux basses tâches.

<< Imbécile de Song Qiu! Je peux pas te sauver la mise à chaque fois! Tu crois que ça m'a fais plaisir de t'engueuler?! Elle a cramé vif des hob's sous mes yeux, j'ai faillit perdre trois personnes! T'as pas compris le coup de sang que tu m'as mis! >>

Après cela ce fut la débandade, Doku se demandant si elle n'allait pas s'en prendre aussi. Mais elle était vraiment heureuse de les revoir. C'était les gens de son régiment, sa deuxième famille. Avec leurs déboires et leurs histoires. Elle s'acharna à essayer de les séparer et à pousser les récalcitrants. Et elle n'y allait sincèrement pas de main mort : c'était des grands gaillards et elle n'allait sûrement pas faire dans la dentelle!

Au final, un peu essouflée, elle se prit Gong Fu sur le coin du nez, bruits de chuintements d'armure. Elle lui adressa un beau sourire en coin avant d'engueuler cette bande de bras cassés en bonne et due forme. Mettant ses mains sur les hanches et faisant son triple regard pas content en prime.

<< Je suis contente de vous revoir aussi. Mais franchement vos mères vous ont pas données assez de claques!

Y a six mois je coupais encore les légumes pour la soupe du soir, maintenant j'ai un masque et un grade. Ca change quoi? Moi ça change rien. Et ça changera jamais rien pour moi. Je me souviendrais toujours d'ou je viens.

Les autres régiments ont beau vous regardez comme de la merde je sais ce que vous valez. Alors vous battez pas comme des hob's. Sinon je vais vraiment en prendre un pour taper sur l'autre. Ou alors je vous met dans la casserole en petits morceaux pour ce soir. J'hésite encore! >>


Elle se baissa pour prendre la balle entre ses mains, frimeuse. Ca valait bien de prendre un bain pour se remettre de la poussière partout. Doku n'avait jamais été rancunière, et ce n'était pas aujourd'hui que ça allait commencer.

<< Alors les fragiles, on continue les passes? Mais si vous avez trop peur de perdre je peux faire arbitre. >>

  • Jet de lutte pour la frime : 1D20+7 donne [12] + 7 = 19

Modifié par un utilisateur mardi 1 septembre 2020 00:48:56(UTC)  | Raison: Non indiquée

______________________________________________
Chaotiquement vôtre.
Offline Scordard  
#12 Envoyé le : dimanche 6 septembre 2020 16:59:59(UTC)
Scordard
Rang : Habitué
Inscrit le : 13/12/2016(UTC)
Messages : 2,093
Répondant à la provocation, l'ensemble des six soldats se jeta sur Doku comme un seul homme... Le jeu d'adresse et d'habilité s'étaient transformé en un jeu plus simple mais tout aussi utile pour l'entrainement : Prendre la balle à Doku par tous les moyens possibles. C'était un bon résumé des nouvelles règles.

Malgré ses impressionnantes compétences en lutte, Doku avait du mal à lutter contre six militaires de l'escouade en même temps. Fortifiés par leur travail au champs en plus du maniement des armes, les soudards qui ressemblaient à des paysans mal dégrossis étaient en fait diablement efficaces lorsqu'il s'agissait de se mettre sur le nez.

Les soldats furent également rejoint par Delan Liao et Ellenor Tylen de la compagnie du Yamaraj qui s'ennuyaient.

Lutte DD20 pour réussir à garder le ballon sous l'assaut de la troupe et de leurs renforts.
Offline Chaos  
#13 Envoyé le : dimanche 6 septembre 2020 17:26:11(UTC)
Chaos
Rang : Membre
Inscrit le : 02/02/2020(UTC)
Messages : 22

Doku Kaoriko
CA 20-18(s)-18
+3 Ref+6 Vig+3 Vol
Agrougrou
Poussiéreuse
何蒙库鲁兹

29 / 29


<< Hein? ... >> S'exclama Doku qui ne s'attendait pas à ce qu'ils lui sautent dessus en même temps, perdant son sourire dans la foulée. Même son sang Earth Yai ne put l'aider face à la déferlante de l'armée qui ne mourrait que deux fois. Petit à petit face à de mains voulant lui voler son dû, sa poigne de fer glissa... Laissant la balle lui échapper!

<< Sales traîtres! Vous allez finir en ragoût! Ca se passera pas comme ça quand j'enlèverai mon armure! >>

Poussant cri kiai, elle comptait bien continuer la bataille! Se jettant tout de fer vêtue dans la ripaille.

<< Mudaaaaaaaa ! >>

  • Redonnez moi cette balle! (lutte) : 1D20+7 donne [2] + 7 = 9

Modifié par un utilisateur dimanche 6 septembre 2020 17:28:53(UTC)  | Raison: Non indiquée

______________________________________________
Chaotiquement vôtre.
Offline vaidaick  
#14 Envoyé le : dimanche 6 septembre 2020 22:21:09(UTC)
vaidaick
Rang : Sage d'honneur
Inscrit le : 22/11/2012(UTC)
Messages : 6,002

Unmei Hōkā
CA : 19 (C11, D18)
REF +1 VIG +7 VOL +4

30 / 31

RAGE 9/10
BLESSINGS 3/3

Unmei priait en silence, se murant dans sa foi, alors que les gardes jouaient à la balle. C'était certes bruyant, mais ça restait dans une ambiance bon enfant et le prêtre parvenait à en faire abstraction. Du moins, jusqu'à ce qu'il entende la "douce voix" de sa sœur. Regardant la scène avec un sourire amusé en coin, il s'attendait à ce que, comme souvent avec elle, les choses dégénèrent... et il n'eut pas longtemps à attendre !

Puis il vit les soldats l'attaquer tous ensemble. Elle n'avait certes pas besoin de la protection de son frère - elle était plus qu'apte à se débrouiller seule - mais il ne pouvait rester sans rien faire, la solidarité familiale lui dictant de lui venir en aide. Sans compter que deux agents du Yamaraj venaient également de se jeter dans la mêlée !

Jouant des coudes, écartant les belligérants de ses grosses mains, il récupéra la balle sans douceur, souriant de tous ses crocs à la sergent. « Alors ma petite Doku, on galère contre ses subordonnés ? » la nargua-t-il avant de lui faire une passe.

  • Lutte pour récupérer la balle : 1d20+6 donne [16] + 6 = 22

Modifié par un utilisateur dimanche 6 septembre 2020 22:24:13(UTC)  | Raison: Non indiquée

Entre ce que je pense, ce que je veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis, ce que vous avez envie d'entendre, ce que vous croyez entendre, ce que vous entendez, ce que vous avez envie de comprendre, ce que vous croyez comprendre, ce que vous comprenez, il y a dix possibilités qu'on ait des difficultés à communiquer. Mais essayons quand même. - Edmond Wells.
Offline Chaos  
#15 Envoyé le : mercredi 9 septembre 2020 12:19:16(UTC)
Chaos
Rang : Membre
Inscrit le : 02/02/2020(UTC)
Messages : 22

Doku Kaoriko
CA 20-18(s)-18
+3 Ref+6 Vig+3 Vol
Cépasatoa
Poussiéreuse
何蒙库鲁兹

29 / 29


<< "Alors ma pitite Doku, on galère contre ses subordonnés?" Nia nia nia! >> Singea-t-elle en se sauvant avec la balle, passant juste à côté de lui.

En prime elle lui adressa un bruit de pet enfantin avec sa bouche, poussant sur ses mollets. << Prrrrt! >>

Elle lui en voulait encore et allait lui mettre la monnaie de sa pièce! Et l'armure lourde ne semblait pas particulièrement la gêner.

Action : courir en rond avec la balle! 10m50 VD yataaa

Modifié par un utilisateur mercredi 9 septembre 2020 12:21:36(UTC)  | Raison: Non indiquée

______________________________________________
Chaotiquement vôtre.
Offline Scordard  
#16 Envoyé le : samedi 12 septembre 2020 12:12:23(UTC)
Scordard
Rang : Habitué
Inscrit le : 13/12/2016(UTC)
Messages : 2,093
Invoquant quelque énergie mystique Ellenor Tylen de la compagnie du Yamaraj incanta un sort projectile de toile sur Doku pour permettre à la horde de la rattraper.

« Qu'est-ce que vous dites de ça les cornus !? » se moqua la mercenaire.

Alors que cette histoire de baballe semblait mener vers une nouvelle mêlée, une faille s'ouvre à côté de Doku dans son angle mort. Et une petite main profite du sort de toile d'araignée pour attraper la balle.

Doku doit réussir un jet de réflexes pour pouvoir continuer à courir. Le DD est 16. Si c'est un échec, Doku est agrippée dans la toile.

Elle doit également réussir un jet de perception pour repérer la tentative de vol.


  • Sleight of Hand (et DD du test de perception pour repérer la tentative de vol)(faire 10) : 10+10 donne 10 + 10 = 20

Modifié par un utilisateur samedi 12 septembre 2020 12:13:39(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Chaos  
#17 Envoyé le : dimanche 13 septembre 2020 12:58:57(UTC)
Chaos
Rang : Membre
Inscrit le : 02/02/2020(UTC)
Messages : 22

Doku Kaoriko
CA 20-18(s)-18
+3 Ref+6 Vig+3 Vol
Cépasatoa
Poussiéreuse
何蒙库鲁兹

29 / 29


<< OSSSSSuu! >> Cria la tieffeline en se lançant en avant dans une superbe roulade, faisant un beau nuage de poussière sur le sol. C'était difficile de ne pas la rater, et pourtant, la toile d'araignée s'écrasa juste derrière elle. Elle râla haut et fort face à cette magie, ramenant sa fraise sur le tapis.

<< C'est quoi cette triche! C'est muscles contre muscles ici! >>

Souhaitant brandir la balle haut et fort et se gausser de ces traîtres, la sergent se rendit compte... Qu'elle n'avait plus son trésor entre les mains. Un genou encore à terre, elle essaya d'entrapercevoir le voleur.

Ou est cette fichue balle!

  • OU EST LA BALLE (Perception) : 1D20+8 donne [5] + 8 = 13
______________________________________________
Chaotiquement vôtre.
Offline Scordard  
#18 Envoyé le : lundi 14 septembre 2020 10:14:33(UTC)
Scordard
Rang : Habitué
Inscrit le : 13/12/2016(UTC)
Messages : 2,093
Des rires sinistres retentissent en réponse aux râleries du Fléau des hobgobelins. Il vous faut regarder autour de vous pour comprendre que les rires proviennent du sommet de la tente la plus proche. Deux petites bouilles adolescentes de kistune toisent Doku et l'ensemble des compétiteurs pour la possessions de la balle.

« Ceci est l’expédition du clan ! Au nom de Lun Mei, nous, la deuxième escouade de chasse revendiquons la possession de la balle qui ne doit pas rester à la main des grands, lourdauds, patauds, pas bô, gros. » dirent les jumeaux Lun en cœur.

Fiers de leur entourloupe, les renards roublards enchainèrent sur leurs revendications.

« La balle ne vous sera rendue que si la vilaine sorcière mutabi-qi libèrent les gentils bonbons qu'elle retient en otages. Sinon... »

Le jumeaux qui ne tient pas la balle sort une dague pour menacer le ballon.

« Vous avez trois minutes. » ajoutèrent-ils avec un air diabolique.

Ils avaient bien appris leur texte. Ils étaient parfaitement synchronisés dans leur manière de parler. Depuis quand préparaient-ils un coup comme celui-là ?
thanks 4 utilisateur ont remercié Scordard pour l'utilité de ce message.
Offline Chaos  
#19 Envoyé le : lundi 14 septembre 2020 11:32:48(UTC)
Chaos
Rang : Membre
Inscrit le : 02/02/2020(UTC)
Messages : 22

Doku Kaoriko
CA 20-18(s)-18
+3 Ref+6 Vig+3 Vol
Colère pure
Poussiéreuse
何蒙库鲁兹

29 / 29


Dans le bataillon d'infiltration, les personnes proches du Fléau des Hobgobelins savaient qu'il y avait une chose... Une minuscule chose, pourtant anodine... Qui pouvait rendre Doku aussi pleine de rage que face à des bataillons d'ennemis du Lingshen.

Lui dire qu'elle avait de l'embonpoint.

<< QUI A DIT QUE J'ETAIS GROSSE?! >> Tonna sa voix telle le tonnerre. Ses triples yeux rougissaient d'une lueure dangereuse. << DESCENDEZ OU JE VOUS MET LES FESSEES DE VOTRE VIE! >>

Relevée comme un I, elle pointait du doigt les deux garnements l'un après l'autre.

<< VOUS AVEZ TROIS SECONDES OU J'ARRACHE CETTE TENTE! >>

  • Intimidation : 1D20+10 donne [13] + 10 = 23

Modifié par un utilisateur lundi 14 septembre 2020 11:37:28(UTC)  | Raison: Non indiquée

______________________________________________
Chaotiquement vôtre.
Offline Scordard  
#20 Envoyé le : mercredi 23 septembre 2020 20:37:24(UTC)
Scordard
Rang : Habitué
Inscrit le : 13/12/2016(UTC)
Messages : 2,093
L'un des jumeaux semble intimidé par la grosse voix de Doku. L'autre ne laisse rien paraitre. Il se saisit de sa dague et opère un coup de grâce sur le pauvre ballon innocent avec un air cruel.

Pchhhhhhht !

Leur méfait accompli les renardeaux se dissimulent à nouveau à votre regard.

Une petite partie des joueurs cherche à retenir Doku. Une autre partie des joueurs est amusée. Le résultat de l'énervement de Doku était finalement assez prévisible.

Modifié par un utilisateur mercredi 23 septembre 2020 20:55:56(UTC)  | Raison: Non indiquée

thanks 3 utilisateur ont remercié Scordard pour l'utilité de ce message.
Utilisateurs actuellement sur ce sujet
2 Pages12>
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum.
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum.

| Pathfinder-fr v2 Theme by Styx31, with some icons from fugue
Propulsé par YAF.NET | YAF.NET © 2003-2023, Yet Another Forum.NET