Welcome Guest! To enable all features please Connexion ou Inscription.

Notification

Icon
Error

3 Pages<123>
Options
Aller au dernier message Aller au dernier message non-lu
Offline Luciole  
#21 Envoyé le : lundi 9 novembre 2020 17:35:47(UTC)
Luciole
Rang : Habitué
Inscrit le : 04/07/2016(UTC)
Messages : 1,649

Meï

21 / 21

CA19 (C14, D15)
Ref +7 /Vig +4 / Vol+3
Chant bardique : 9/9
Asp animal : tigre
Sort rod : 2/2
Sort barde : 0/3


Un rire leger se fait entendre et la renarde réponds avec une insouciance non feinte.

« Oui, bon, point pour toi tu as raison. Mais on sait jamais. Et... en fait oui, c'est assez paradoxal, enfin c'est surtout chez eux la séparation entre femme et homme qui importe à certains. Me demande pas pourquoi, je saurais pas te répondre.  »

Au moins elle savait qu'elle pouvait sans gêne empiler sa tunique et ses braies sur le petit banc... Le regard curieux se porte sur les échantillons de savon. Elle en prends un, ferme à demi les yeux pour en apprécier l'odeur, le repose et se saisit d'un autre avec bien plus de conviction avant de porter les yeux sur celui qu'à choisi l'humaine. Bha autant lui faire confiance..

« Volontiers !  »

La petite kisune s'installe donc, agenouillée, pour commencer à se nettoyer. Au moins les cheveux courts avaient cet avantage d'être rapide à sécher ensuite.

« Pfffiouu... c'est quand même un sacré bordel toute cette organisation. Non ? Ca va aller pour toi...?  » songe-t-elle soudain, tournant légèrement la tête.
Offline Hikari  
#22 Envoyé le : dimanche 22 novembre 2020 08:47:27(UTC)
Hikari
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 06/06/2018(UTC)
Messages : 115

~ Khaliun ~

21 / 21

CA : 15 (C 12, S 13)
Ref +3 . Vig +2 . Vol +4
Canalisations : 2/4
Sorts I : 2/6


Khaliun s’installa derrière Mei pour lui frotter le dos. D’ordinaire, c’était aux cadets que revenait cette tâche, mais la mutabi-qi ne portait guère d’attention à ce genre de traditions sans queue ni tête, préférant simplement se laisser porter par le moment.

Elle lâcha un petit soupire quant à la question de la kitsune. Elle savait pertinemment que Mei, connaissant non seulement les pratiques mutabi mais également une partie de l’ambition démesurée de l’oracle, savait à quoi pouvait s’attendre Khaliun dans un avenir proche, des siens comme des autres.

« Comme tu dis… il y a plusieurs choses qui m’échappent pour être honnête, j’ai comme l’impression que ton père n’a pas choisi tous ses membres… et que cela finira par se retourner contre lui. Ne le crains-tu pas ?

Quant à moi… soit plus explicite, à quoi songes-tu ? A ma place au milieu de ce bordel, ou à… autre chose ? »

Offline Luciole  
#23 Envoyé le : mercredi 6 janvier 2021 15:36:52(UTC)
Luciole
Rang : Habitué
Inscrit le : 04/07/2016(UTC)
Messages : 1,649

Meï

21 / 21

CA19 (C14, D15)
Ref +7 /Vig +4 / Vol+3
Chant bardique : 9/9
Asp animal : tigre
Sort rod : 2/2
Sort barde : 0/3


Quel délice. Entre la caresse de l'eau chaude et la sensation de sortir avec l'aide de son amie de la gangue de crasse de plusieurs semaines de route, le monde prenait tout de suite des teintes plus sympathiques. Tout sourire, Meï profite de l'instant présent, bien consciente qu'avec la tache qu'ils venaient d'accepter il risquait de se passer encore plusieurs jours avant de pouvoir de nouveau savourer les plaisirs d'un vrai bain dans autre chose que l'eau moite d'un marais ou celle plus propre mais moins douillette qu'ils pouvaient invoquer.

Mmmm... Si elle avait gardé forme à fourrure on aurait vu une oreille se dresser et un museau frémir... Visiblement on lui portait plus d'intentions qu'elle n'en avait eut à la base. Huhu...

« Clairement, » Répond elle avec bonne humeur. « Impossible d'avoir une marge de manœuvre pleine et entière quand il y a autant de personnes intéressées. Et surtout quand elles ont autant d'influences.  » La personne ayant financé le projet n'était un secret pour personne après tout.
« Le tout est d'arriver à trouver des pouvoirs et des contres pouvoirs. C'est une question d'équilibre. Tant que tous parviennent à pouvoir encore discuter et à accepter le compromis, nous devrions pouvoir continuer à avancer. » La chose n'a pas l'air de la perturber outre mesure. Pouvoir faire en sorte que toute cette poudrière potentielle tienne en un seul morceau sera un challenge intéressant.] Et puis quand le désert commencerait, là encore les rapports de force évoluerait. Un gigantesque plateau de mah-jong en dimensions réelle. « En tout cas, je sent que je vais bien m'amuser. » Un clin d'oeil à Khaliun tandis qu'elle se retourne, proposant un échange de place.

Äh... être plus explicite... erf.... heu....

« Un peu tout à la fois... ? Ouais, j'sais, c'est pas très précis...  »

Modifié par un utilisateur mercredi 6 janvier 2021 16:50:49(UTC)  | Raison: Non indiquée

thanks 1 utilisateur a remercié Luciole pour l'utilité de ce message.
Offline Hikari  
#24 Envoyé le : mercredi 6 janvier 2021 17:04:13(UTC)
Hikari
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 06/06/2018(UTC)
Messages : 115


Maintenant qu’elle y pensait, c’était la première fois depuis longtemps qu’elle se détendait pleinement. Non pas que les autres membres de leur petit groupe ne soient pas sympathiques, bien au contraire, mais elle ne pouvait s’empêchait de garder une forme de formalisme, ne sachant encore pas réellement distinguer ses proches de ses partenaires professionnels.
Elle frottait machinalement, la tête pensive aux propos de Meï.

« Oui…
Des pouvoirs et des contre-pouvoirs dis-tu ? Mais si chaque partie empêche l’autre d’atteindre son objectif, quel qu’il soit, ne crains-tu pas que la poudrière ne finisse par déborder ? Au final, j’ai comme l’impression, arrête-moi si je me trompe, que chacun va essayer de dominer les autres, et non se contenter de sa part du gâteau…  »


La Mutabi-qi accepte le changement de place avec plaisir, l’air quelque peu absente. La cicatrice du combat ayant eu lieu plus tôt dans la journée est encore bien présente, et tout autant douloureuse.

« Pour moi… Eh bien, disons que je cherche à rendre service à ta famille, à apporter des relations diplomatiques et des pâturages aux miens… et je ne te fais pas un dessin, tu sais très bien ce qui m’attends probablement si je rentre…
Haa… Foutues traditions… Sans parler du guêpier ici…  »



Petit moment de silence. La voix de Khaliun se fait soudain plus posée et plus apathique, comme si c'était une autre Khaliun qui s'exprimait par sa bouche.
« A mon tour de te poser une question. Le clan Lun sait parfaitement se débrouiller dans le désert. Pourquoi recruter une guide Mutabi-qi ?  »
thanks 1 utilisateur a remercié Hikari pour l'utilité de ce message.
Offline Luciole  
#25 Envoyé le : mercredi 6 janvier 2021 18:13:33(UTC)
Luciole
Rang : Habitué
Inscrit le : 04/07/2016(UTC)
Messages : 1,649

Meï

21 / 21

CA19 (C14, D15)
Ref +7 /Vig +4 / Vol+3
Chant bardique : 9/9
Asp animal : tigre
Sort rod : 2/2
Sort barde : 0/3


Malgré la mousse, la renarde leve les yeux au ciel. Khali se cassait beaucoup trop la tête. Elle ressemblait bien à Fang sur ce point là tient, elles se prenaient bien trop au sérieux et dramatisaient le tout. Mais elle allait encore se faire traiter d'irresponsable si elle le disait. C'était vrai ? Et alors. La vie était bien plus intéressante comme ça.

« Ca c'est ce qui pourrait arriver si personne ne s'occupait de graisser les rouages. Mais t'inquiète... le désert rappellera bientôt l'importance de l'unité et puis moi j'suis là pour fluidifier les échanges si besoin. Le talent c'est de savoir anticiper les points d'accrochage pour pouvoir les éviter.  » L'assurance de sa voix est contrebalancée par la lueur joueuse dans le regard... un peu trop peut-être.

« D'autant plus qu'ils ne recherchent pas forcement la même part du gâteau.  » Rajoute-elle. « Et que le gâteau à sacrément son mot à dire. »

Le sujet semble soudain tourner, comme si sa compagne y mettait une importance réelle. Frottant doucement la peau du dos de la mutabi-qi, et évitant avec bien plus de soin d'appuyer sur ce qui reste des blessures de la journée, Meï reprends doucement, sans le rire au fond de la voix....

« C'est probablement pour ça aussi que les miens tenaient à ce que des mutabi-qi soient là. Les tiens ne sont qu'un nom pour la plupart des étrangers. Et leur donner un visage, une apparence permet de les concrétiser, d'en faire plus qu'un concept lointain. C'est facile de déshumaniser autrui quand on ne le connait pas ou de s'imaginer tout et n'importe quoi. Mais quand on le côtoie au quotidien c'est plus compliqué de juste s'enfermer dans ses certitudes.  »

Un instant de silence.

« Certes, nous aurions pu les guider nous, mais où était l'interet. Ils n'auraient pas eut le temps de découvrir petit à petit ta culture. Il est plus difficile de ne voir qu'un barbare dans quelqu'un qu'on estime et qu'on connais depuis des mois. Et c'est important que ton peuple ai son mot à dire... surtout si comme l'espère Papa on peut refertiliser les terres autours des oasis ça risque de changer beaucoup de choses. »

Ca risquait de bouleverser complètement l'équilibre de la région. Pour le meilleur comme pour le pire.

Modifié par un utilisateur mercredi 6 janvier 2021 18:14:22(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Hikari  
#26 Envoyé le : mercredi 6 janvier 2021 22:39:34(UTC)
Hikari
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 06/06/2018(UTC)
Messages : 115


Khaliun laissa filer un petit sourire nerveux.
« Ce n’est pas de ton talent que je doute… Mais bien du fait que chacun ne désire qu’une seule part… Les terres, cultivables de surcroit, ont toujours été une ressource militaire convoitée, de ce que j’en ai entendu dire… »

Tandis que Mei lui frotte le dos, la mutabi se retient de lâcher une grimace, remarquant l’immonde cicatrice entre sa poitrine et l’épaule.

« Sans vouloir vous manquer de respect… j’ai l’impression d’être une anomalie pour les gens d’ici, en dehors de ton clan. Une barbare, du moins. Mais selon leurs critères, je resterai une barbare, ne serait-ce que parce que nous avons choisi de vivre différemment. Mais j’espère que je me trompe et que tu as raison…
Toi qui as eu la chance de voyager dans d’autres contrées, est-ce fréquent de… déshumaniser ce qui est différent de nous ?  »


Autre soupir, espérant un avenir meilleur pour les siens.
« Tu sais, quand j’étais petite, je rêvais de pouvoir étendre le paysage de Caoyuan à travers tout le désert. J’ai hésité à en parler avec les autres l’autre jour, autour du feu de camp, mais je trouvais ça bête… Je suis certaine qu’il y a un moyen magique de "créer" des oasis et des fleuves… regarde, moi-même je suis capable de générer un peu d’eau, mais c’est minime et elle ne dure pas. Si je pouvais avoir plus de pouvoir… Tu imagines ce que ça donnerait si le désert était recouvert d’herbe et devenait habitable ?  » demanda-t-elle, rêveuse.

Puis elle reprit un air maussade, bien qu’amical.
« Mais pour l’heure, je me demande si les miens auront effectivement quelque chose à dire… Espérons que je sois là pour ça ! On passe aux bains ? » conclue-t-elle, tentant de renvoyer un peu de bonne humeur à la kitsune, laquelle n'avait pas à l'écouter se lamenter éternellement.
Offline Luciole  
#27 Envoyé le : samedi 9 janvier 2021 16:47:21(UTC)
Luciole
Rang : Habitué
Inscrit le : 04/07/2016(UTC)
Messages : 1,649

Meï

21 / 21

CA19 (C14, D15)
Ref +7 /Vig +4 / Vol+3
Chant bardique : 9/9
Asp animal : tigre
Sort rod : 2/2
Sort barde : 0/3


Et bha... elle en voilà une qui se posait visiblement beaucoup de questions existentielles... Bon, si on se souvenait que ladite existence venait de prendre un tournant passablement bouleversant avec potentiellement un bannissement à la clé, le renoncement à sa tribu qui allait avec... ah, et celui des espoirs qu'elle entretenais pour son peuple... bon, d'accord, il y avait de quoi se poser des questions.

Avait elle tord? Non... mais quand bien même cette éventualité là advenait, ça ne faisait qu'ouvrir d'autres voies. Meï n'ose tenter de la rassurer, la pure logique s'efface devant les craintes intimes.

« Malheureusement, oui. » Haussement d'épaule«  Enfin non... c'est fréquent au seulement Lingshen. Surtout parce que c'est la politique de leur suzerain. Et c'est surtout une posture politique je pense... même si du coup, elle influence tout un peuple. Mais pas dans les autres contrés. De ce que j'ai entendu de Goka par exemple, elle a la réputation d'être multiculturelle. Toutes les cultures ont leurs forces et leur richesse. Il y a une multitudes d'autres pays dont un certain nombre estiment la différence. Et avec tous ceux là, vous pourrez bâtir quelque chose sans vous perdre.  »

Se redressant, la petite kitsune s'étire, souriant à toute dents.

« Volontiers, nous sommes propre, autant profiter maintenant pour simplement mijoter avec delice. Un monde entier existe ma belle. Et c'est vrai que c'est un sacré changement qui s'annonce mais il aurait eut lieu tot ou tard, alors, c'est d'autant plus intéressant d'en être part que de regarder ça se passer de l'extérieur non? Et puis ça permet, si la chance existe, de pousser ce changement dans la direction dont tu rêve. »

Les baignoires ne sont pas très loin et Meï n'attends pas bien longtemps avant de sombrer dans l'une d'elle jusqu'à la point des oreilles. Et de ressortir, la tête finalement, dégoulinante d'eau chaude, ses courtes mèches claires ruisselant le long de ses traits..

« Ce serait un beau rêve. Je ne trouve pas ça bête moi, au contraire. Tu agis pour faire vivre ce en quoi tu croit, faut une sacré force pour ça. »

Ca ne pourrait pas venir sans un prix à payer, mais on ne le connaitrait pas avant d'avoir essayé.
thanks 1 utilisateur a remercié Luciole pour l'utilité de ce message.
Offline Hikari  
#28 Envoyé le : samedi 30 janvier 2021 10:54:18(UTC)
Hikari
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 06/06/2018(UTC)
Messages : 115



Khaliun lâcha un soupire, suivi d’un sourire résigné.
« Tu as toujours été une rêveuse doublée d’une optimiste Mei… mais les choses ne sont pas si simples au cœur des steppes, hélas. La nouveauté, le changement, l’exploration… de là à dire que ce sont des valeurs proscrites par les miens, il n’y a qu’un pas, la frontière n’est pas si épaisse. Mais je suis d’accord avec toi, l’avenir passera par là.

Et pour changer ça… il n’y a pas quarante solutions… Je deviendrai matriarche. C’est la seule chose à faire.  »
affirma-t-elle, avant de se laisser aller aux plaisirs de l’eau chaude.

« Mais je te remercie…  » ajouta-t-elle, balançant sa tête en arrière, hors du bain.
Offline Luciole  
#29 Envoyé le : dimanche 31 janvier 2021 18:10:25(UTC)
Luciole
Rang : Habitué
Inscrit le : 04/07/2016(UTC)
Messages : 1,649

Meï

21 / 21

CA19 (C14, D15)
Ref +7 /Vig +4 / Vol+3
Chant bardique : 9/9
Asp animal : tigre
Sort rod : 2/2
Sort barde : 0/3


Un rêveuse doublée d'une optimiste. Et bien, et bien... c'était nettement plus flatteur que l'insouciante doublée d'une casse couille qu'on lui sortait parfois songe la jeune femme dans son bain. Il faudrait qu'elle s'en souvienne pour le ressortir la prochaine fois. Ca ferait joli sur une carte de visite. Bon... ca omettait tout un tas de vilains défauts qui étaient les siens mais eux, mieux valaient ne pas trop les mettre en avant.

« Ben voilà, c'est décidé, ça fait un chouette plan de carrière. » Dédramatise ma fille, dédramatise. Khaliun prenait les choses beaucoup trop au sérieux. Ce n'était pas parce que des centaines de vie étaient directement impactées qu'il fallait pour autant se prendre trop au sérieux.

« Mais de rien. Tu sais que je suis à ta disposition si ça deviens trop lourd d'acc ? Un regard extérieur peut parfois aider. Et puis tu peux compter sur moi même si je n'arrive pas du tout à t'imaginer en vielle femme toute ridée.  »

Bha. il était probable qu'on ne puisse pas non plus l'imaginer elle-même dans dix ans... mais l'image était drôle quand même..
Offline Hikari  
#30 Envoyé le : samedi 6 février 2021 21:24:55(UTC)
Hikari
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 06/06/2018(UTC)
Messages : 115


Pensive, Khaliun mis un moment à répondre. Traditionnellement, les bains étaient autant un lieu de détente qu’un lieu de réflexion. La proposition de Mei la touchait, vraiment, mais même si elle savait qu’elle n’arriverait à rien seule, Khaliun avait peur d’entrainer son amie dans des ennuis plus gros qu’elle-même. Elle savait que Mei n’était pas aussi insouciante que c’est qu’elle pouvait parfois en donner l’air… mais pour l’heure, elle ne voulait pas prendre le risque.

« Tu... Hum d’accord. Je note ça dans un coin de ma tête, merci…
On deviendra toutes les deux vieilles un jour tu sais ? Enfin, tu as déjà quelques rides de ton côté…  »
se moqua-t-elle, menteuse mais satisfaite.

Elle profita de cet instant d’humour pour détourner la conversation.
« Et toi, comment tu te vois, plus tard ?  » demanda-t-elle, curieuse autant que soucieuse.

Modifié par un utilisateur samedi 6 février 2021 22:05:52(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Luciole  
#31 Envoyé le : jeudi 11 février 2021 20:11:27(UTC)
Luciole
Rang : Habitué
Inscrit le : 04/07/2016(UTC)
Messages : 1,649

Meï

21 / 21

CA19 (C14, D15)
Ref +7 /Vig +4 / Vol+3
Chant bardique : 9/9
Asp animal : tigre
Sort rod : 2/2
Sort barde : 0/3


Détente et réflexion certes, mais d'abords et surtout bien être. En levant les yeux vers le plafond et on pourrait presque imaginer ce que pourrait donner le ballet des bulles de savon emporté par une legere brise qui scintillerait au dessus d'elle. Avec une grosse dose d'imagination d'accord mais ça, la kitsune n'en manque pas. Et elle est bien loin d'imaginer à quel point sa compagne de bain s'échine avec des questions de responsabilités et à donner de l'ordre dans ce qui n'en a pas.

Elle esquisse un geste désinvolte de la main.

« Allons, allons, tu me remerciera quand ça aura du sens... Et comment ça j'ai des rides ? » Froncement de nez scandalisé de la jeune femme comme si tentait de vérifier l'assertion totalement gratuite de la mutabi-qi. « Tss tsss.. Ah non ! Je suis bien sure d'avoir vérifié. » Assène Meï avec une mauvaise foi assumée. « Puis si c'est le cas, c'est forcement celles du sourire et puis en plus sous la fourrure elle ne se verront plus du tout.  »

Une conversation sur l'avenir, les fesses dans l'eau chaude ? Ca n'était pas mal... Il manquait juste le thé en fait.

« Moi ? » Elle rit doucement, avant de reprendre plus songeuse. « Je ne me voit pas vraiment en fait. Je ne sais même pas de quoi mon existence sera faite l'année prochaine alors plus c'est compliqué... Dans l'absolu j'aimerais partir. Visiter et découvrir des endroits à l'autre bout du continent, d'autres cultures et façon de voir la vie bien plus que juste le Lingshen ou Shaguang. Goka, Lanming , Ngon Hoa ou même Absalom...Faire le tour du monde et revenir les yeux emplis d'histoire et de connaissances sur comment ils font eux, au bout du monde... et raconter ces histoires içi... » Un sourire vague... « Enfin... ça c'est surtout du rêve... En vrai, je ne sait vraiment pas. Impossible de visualiser quoique ce soit de moins vague que des jolies chimères. Je suppose que ça dépendra de ce que feront les Luns... »

Elle n'a pas l'air de s'en faire particulièrement d'ailleurs...

Modifié par un utilisateur jeudi 11 février 2021 20:30:21(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Hikari  
#32 Envoyé le : lundi 1 mars 2021 21:41:54(UTC)
Hikari
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 06/06/2018(UTC)
Messages : 115



Khaliun sourit tendrement. La désinvolture de la kitsune était des plus appréciables en ces temps de détente, loin des magouilles entre factions et de ses questionnements vis-à-vis de l’avenir de son clan. Elle était un peu comparable à une fleur de cactus au milieu du désert, à sa manière.

« Ce n’est pas parce que tu ne vois pas de sens qu’il n’y en a pas ma chère… et y a-t-il vraiment besoin d’en avoir un ?

Quant aux rides… tu m’as l’air bien bavarde pour quelqu’un qui ne les craindrait pas… En es-tu bien sûre ? »
la taquina-t-elle.

Elle écouta calmement les projets de son amie, sans l’interrompre, un sourire aux lèvres. C’était un bon projet… Pas un projet envisageable pour elle dans l’heure, elle ne pouvait pas se permettre de risquer de perdre les siens, mais un beau projet tout de même. L’espace de quelques secondes, elle se permit même d’en rêvasser. La mer notamment, lui éveillait de petites étincelles dans les yeux.

« C’est un beau rêve que tu as là… vraiment très beau... j’espère pour toi qu’il se réalisera…  » répondit-elle, utopiste mais convaincue.

Après tout, elle ne voyait pas la kitsune fléchir devant la moindre difficulté... et ne la voyait pas vraiment échouer non plus.


A moins que tu n’aies quelque chose à dire/autre, on peut arrêter là si tu veux.
thanks 1 utilisateur a remercié Hikari pour l'utilité de ce message.
Offline Luciole  
#33 Envoyé le : jeudi 4 mars 2021 11:40:29(UTC)
Luciole
Rang : Habitué
Inscrit le : 04/07/2016(UTC)
Messages : 1,649

Meï

21 / 21

CA19 (C14, D15)
Ref +7 /Vig +4 / Vol+3
Chant bardique : 9/9
Asp animal : tigre
Sort rod : 2/2
Sort barde : 0/3


C’était beaucoup trop simple.

Helas.

Mais c’était le jeu, et malheureusement elle y était bien trop douée.

« Non, tu as raison. » Glousse la kitsune. « C’est bien plus drôle s’il n’y en a pas. » Les intentions suffisaient en elle même. Peut-être. Elle sent un pincement de culpabilité au cœur qu’elle s’empresse de refouler. Les mots n’ont pas de poids tant que les actes ne suivent pas.

« Nous verrons bien, peut-être qu'un jour.... » réponds elle plus doucement à la conviction de son amie. Les chaînes les plus importantes n’étaient pas celles visibles.«  Déjà nous avons plusieurs mois devant nous et un beau voyage qui nous attends. Et on verra bien si je n’ai pas changé de rêve d’ici là…  »

La fleur de cactus en question profita encore un peu de l’eau chaude.. avant de finalement se relever du bassin…

« J’vais y aller sinon j’vais finir par fondre. On se recroise plus tard ? »

Revêtue de frais et après un dernier sourire, Meï s’éloigne finalement vers la sortie des bains.

Suite du rp ici https://www.pathfinder-f...P--Fil-perso-Oyunn/page2
thanks 1 utilisateur a remercié Luciole pour l'utilité de ce message.
Offline Scordard  
#34 Envoyé le : samedi 17 juillet 2021 21:02:01(UTC)
Scordard
Rang : Habitué
Inscrit le : 13/12/2016(UTC)
Messages : 2,093
31 Arodus 4720 - Milieu d'après-midi

Khaliun suivie d'Oyunn s'aventurèrent dans les rues à la base du champignon pur essayer d'en apprendre plus sur la soeur de Khaliun (et peut-être un peu sur le reste du groupe aussi, mais si les deux jeunes femmes y avaient pensé, c'était pour le moment très secondaire). La petite ville des Luwa était plus compliqué qu'il n'y paraissait. Comme à fort Yaofang, les gripplis avaient de nombreuses installations souterraines et s'y retrouver n'était pas aussi simple qu'il paraissait.

Cependant, les Luwa étaient visiblement habitués à accueillir des "surfaciens". Il ne fallut pas longtemps pour qu'un jeune mantella les repères et comprenant qu'elles voulaient trouver d'autres "surfaciens", il leur donna une carte sommaire des lieux à la base du champignon. Même s'il ignore où se trouve les personnes que vous recherchez, il semble plutôt serviable.

Il vous explique aussi que les Luwa ne voient pas l'intérêt de sortir les animaux de leur milieu naturel pour les élever. Autrement-dit, les Luwa n'ont aucun élevage où vous pourriez rejoindre le reste du groupe. Après ce rapide dialogue, il y a que trois possibilités qui vous sautent aux yeux : soit le groupe est parti discuter avec les mantellas, soit il évolue dans le marais de soufre pour discuter avec les éleveurs, soit il s'est rendu à l'ancien champignon pour discuter avec la faction des cavaliers. Selon ce qu'à dit le docteur, le groupe devrait être de retour en début de soirée.

Vous gagnez une carte grossière vous permettant de repérer les lieux d'intérêt à la base du champignon. Cette carte ne vaut ni pour le sous-sol, ni pour les étages du champignon, mais elle est suffisamment exhaustive pour vous permettre de trouver les marchands, le temple de la surface, les quelques infrastructures comportant les principaux accès au champignon et aux sous-sol, et de retrouver votre chemin jusqu'à l'auberge.

Modifié par un utilisateur samedi 17 juillet 2021 21:03:46(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Boadicee  
#35 Envoyé le : mercredi 21 juillet 2021 18:52:03(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,745



Oyuun suivit Khaliun en silence pendant qu'elles cherchaient des pistes pour retrouver sa soeur et ses compagnons, ne souhaitant pas perturber son amie dont elle percevait le tumulte. Malheureusement, retrouver les négociants était bien plus complexe qu'il n'y paraissait au premier abord....selon toute vraisemblance, ils n'étaient peut être même plus sous l'ombre de ce champignon.

Ce qui leur laissait trois possibilités: retrouver les mantellas, au cas où ils aient plus d'information à leur disposition; prendre la direction de l'ancien champignon, ou bien essayer de trouver une piste pour mettre la main sur les éleveurs dans les marais.

Oyuun grimaça en réalisant que ce serait peut être plus complexe qu'elle ne l'avait imaginé.
« Qu'est ce que tu en penses, Khaliun? Une préférence? J'admets que je ne suis pas exactement dans mon élément....mais si je peux t'aider, tu peux compter sur moi! »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Hikari  
#36 Envoyé le : vendredi 23 juillet 2021 13:56:29(UTC)
Hikari
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 06/06/2018(UTC)
Messages : 115





Sortant dans les rues, Khaliun semblait légèrement contrariée. Rien de méchant bien sûr, mais elle sentait qu’on risquait de lui en vouloir pour ça. Un peu comme ce grippli disparu, sa sœur faisait partie du décor après tout. Mais aux yeux de la mutabi-qi, elle s’en voudrait toute sa vie s’il arrivait du mal à Kayla, et ç’aurait des conséquences… fâcheuses.

Tentant de s’orienter sur la carte -elle n’utilisait jamais de carte aussi détaillée, d’ordinaire elle faisait marcher sa mémoire- en résultait une Khaliun regardant la carte telle un Gobi regardant un couteau. Elle fut surprise par Oyuun, arrivant derrière elle, manquant de lâcher la carte.
«  Kiap !
Pardon, tu m’as surprise…  »


Elle lâcha un soupir, avant de se sentir obligée de se justifier, question de politesse.
«  Désolé… J’ai déjà perdu un frère, je ne peux pas penser à autre chose tant que je n’ai pas la certitude que ma sœur aille bien. Tu n’es pas obligée de venir tu sais… Je suis sûre que tu vas rater plein de choses intéressantes. Le doc serait bien capable de nous causer fruits et chaussettes de grippli, et commencer à parler légendes et détails intéressants qu’une fois le dos tourné…  »

Elle reprit la carte, fronça des sourcils, et finit par relever la tête en direction du pied du champignon.
«  Voyons… S’il nous a dit la vérité, ça devrait être par ici je pense. Parmi les gripplis, trouver des humains ne devrait pas être bien compliqué. Il y en a pour quelques minutes j'espère, et ensuite on pourra retourner voir les autres si tu veux.  »

Puis son regard se perdit sur le champignon, se permettant une seconde d’égarement et d’émerveillement.
«  Sacrée structure n’empêche... Je me demande comment ils l’ont aménagés ainsi, et pourquoi…  »
thanks 1 utilisateur a remercié Hikari pour l'utilité de ce message.
Offline Boadicee  
#37 Envoyé le : dimanche 25 juillet 2021 17:27:09(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,745



Oyuun sourit à la surprise de Khaliun, mais elle pouvait sentir son trouble. Elle posa une main délicatement sur l'épaule de la nomade, prête à suspendre son geste si elle le sentait malvenu.
« Khaliun...je ne suis pas là par obligation, je suis là parce que j'ai envie de t'accompagner. C'est clairement important pour toi. J'ai deux sœurs, et je comprends ce que tu peux ressentir. Et puis...tu m'as aidé quand j'en avais besoin. Je ne sais pas encore comment je pourrais te rendre la pareille, mais c'est un début. »

Elle laissa ses paroles en suspends un instant, les accompagnant d'un sourire dont la douceur paraissait déplacée sur le masque funèbre lui servant de visage, avant de ramener la conversation sur le sujet.
« Je te suis! T'as raison, s'ils sont ici, ils ne devraient pas être durs à trouver. Pour la suite...on verra quand on les trouvera. »

Les rêveries de Khaliun reportèrent aussi l'attention de la ru-shi sur le champignon.
« Je me demande aussi comment les aménagements ne causent pas de soucis au champignon. Je veux dire, ça revient à creuser des cavités dans le "tronc" quand même... »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Scordard  
#38 Envoyé le : mardi 27 juillet 2021 00:00:49(UTC)
Scordard
Rang : Habitué
Inscrit le : 13/12/2016(UTC)
Messages : 2,093
Centre ville


Oyunn et Khaliun se rapprochent de la base du champignon. Pour le moment, les résultats était minces. En avançant en bordure du champignon, l'architecture se fit plus fine et plus détaillée. Des champignons étaient sculptés pour accueillir des structures. Il y avait également des serres et des ponts. Plus frappant encore, il y avait un mélange de style assez surprenant. Outre l'architecture gripplis, il y avait là également des ouvrages semblables à certains styles nains et elfes. Quand à la population, elle arboraient des tenues en provenance de plusieurs cultures. Lorsque le docteur disait que la ville des Luwa s'était vraiment développé avec le temps, il ne mentait pas. Malgré sa taille modeste le lieu semblait riche.

D'après la carte, les quatre lieux importants dans lesquelles elles pouvaient soit se rendre à la mantellerie de la souche, au temple de la surface, au laboratoire de maitre Pym ou enfin à la caserne... Des accès aux souterrains existaient aussi, mais ce n'était pas une priorité des deux jeunes femmes pour le moment. Les autres bâtiments semblaient être principalement des entrepôts ou des bâtiments résidentiels pour les couches les moins aisées de la population.

Soudain, vous entendez la voix de Jian qui se dispute avec... un nain ? En vous rapprochant vous apercevez les deux individu au détour d'une ruelle. Jian est égal à lui-même et n'a pas changé depuis votre rencontre. Le nain, quant à lui, porte une lourde armure de plaques noire, sans casque. L'armure brille d'un éclat violet. Son teint est gris, sa barbe blanche et ses yeux sont jaunes comme ceux d'un chat. Malgré son allure un peu sinistre, il est assez propre sur lui et évoque clairement la noblesse. Il porte une marque noire sous les yeux. Il est armé d'un immense bec de corbin.

« Si vous voulez bien me faire l'honneur de m'écouter, Seigneur des forges Torgan, je suis certain que nous pouvons arriver... »

La nain lui intime d'un geste de se taire. Et... Il y parvient ? Visiblement le mantella est terrifié par le nain qui le dépasse d'une bonne tête et est au moins trois fois plus large que lui.

« Écoute-moi bien, sombre petite merde... T'as la langue suffisamment longue pour lécher un cul de ver géant... Mais tu ne vaux rien... Droskar m'en soit témoin... Toi et les tiens, vous n'avez pas d'honneur... Cela fait des mois ta secte de petits parasites qui se nourrit du travail de tes guerriers et de tes alchimistes nous a promis que le commerce allait reprendre son cours normalement. Toi et les tiens dépendez de nos mines pour le métal et les pierres, nos forges pour vos armes et de notre savoir pour vos infrastructures... Même votre nouvelle ville champignon n'aurait jamais vu le jour sans notre aide, nous les nains... Alors tu vas dire à supérieur de se tirer les doigts du cul... Sinon, j'ordonne à mes gars d'empoisonner ton putain de champignon géant depuis ses racines... Ensuite, je te retrouve, je réduis ta famille en esclavage et je bouffe tes cuisses sautées avec de l'ail... Clair ?  »

« C'est... C'est un malentendu seigneur Tolgran, nous... Nous faisons tout ce que nous pouvons... » s'étrangla le grippli visiblement apeuré.

« Alors fait davantage... La fin justifie les moyens, connard. » conclut le nain. Il se tourne alors vers Khaliun et Oyunn. Le mantella Jian en profite pour prendre la poudre d'escampette.

« Mesdames, je vous présente mes excuses pour vous avoir rendue témoins de cet échange. » dit-il d'une voix beaucoup plus aimable. « Cette "discussion d'affaire" n'était pas un spectacle convenable. Je vous souhaite malgré tout une bonne journée. » dit-il en souriant. Ses dents toutes en adamantine tranchent avec l'ensemble du personnage où domine les tons sombres. Si vous n'aviez pas été témoin vous auriez presque pu le prendre pour un individu tout à fait poli.

Modifié par un utilisateur mardi 27 juillet 2021 00:01:21(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Boadicee  
#39 Envoyé le : jeudi 29 juillet 2021 19:04:45(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,745



Oyuun découvrait en arpentant les rues de la ville toute une civilisation dont elle ne soupçonnait jusque là même pas l'existence. Goka recelait bien des merveilles, mais elle était si riche et éblouissante que la ru-shi découvrait les lacunes de son éducation et ce que son manque d'intérêt pour le monde extérieur en dehors de la terre de ses ancêtres lui avait fait manquer. Elle devait bien admettre que quelles que soient leurs problèmes politiques internes, les gripplis savaient y faire.

Jusqu'à ce que leur exploration tourne à l'amer en tombant sur la dispute remarquablement violente entre le mantella Jian et un nain à l'air furieux et menaçant...et armé. Instinctivement, Oyuun banda ses muscles, s'arrêtant dans son geste en constatant que le sang n'allait pas couler de façon imminente...mais restant tout de même légère sur ses appuis, prête à bondir si nécessaire entre Khaliun et un éventuel assaillant.

Finalement, l'échange d'injures à sens unique s'apaisa, et Oyuun se retrouva un peu désemparée, hésitant à intervenir et ne sachant trop qu'en penser. De toute évidence, les mantella avaient leurs propres problème. Mais qu'est ce qui pouvait bloquer ainsi le commerce? Elle glissa un coup d'oeil incertain à Khaliun, mal à l'aise.
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Hikari  
#40 Envoyé le : samedi 31 juillet 2021 23:42:18(UTC)
Hikari
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 06/06/2018(UTC)
Messages : 115


Progressant dans les rues, se disant avec remords que ce serait bien plus long que prévu, Khaliun avait l’attitude de l’enfant déterminée mais grognonne, ne trouvant pas ce qu’elle cherche. Mais déterminée néanmoins. De temps en temps, elle jetait un regard à Oyuun, l’air de dire « désolé » avant de reprendre sa fouille. Elle ne remarquait même pas le comportement protectrice de cette dernière, car si tel était le cas, elle aurait sans doute rougi ou grogné. Ou les deux.

Progressant rapidement vers le champignon, elles ne furent pas confrontées à l’objet de l’obcession de la mutabi-qi, mais plutôt à leur ami crapaud -encore lui- et à un nain grossier. N’osant entrer dans le tas, Khaliun leva un sourire dubitatif, avant de se pencher vers Oyuun, cherchant à vérifier qu’elle n’était pas la seule à ne pas aimer ça.

Puis, sentant le malaise d’Oyuun, elle lui donna une petite tape amicale sur l’épaule et se retourna vers le nain. Elle pouvait bien perdre une minute avant de continuer son chemin, et potentiellement d’en informer les autres plus tard. Et puisque le dénommé mantella Jian n’avait pas comblé sa curiosité lors de leur première rencontre… autant demander de nouveau à quelqu’un d’autre, potentiellement en utilisant le grippli comme "appât".
«  Bah ! Ne vous en faites pas, ce mentella nous a aussi sorti son langage de politicien à notre arrivée ici… J’en oublie mes manières pardon. Khaliun, fille d’Ariuna. Et voici Oyuun, aussi redoutable que charmante.
Sans vouloir être indiscrète… C’est quoi le problème avec la grenouille ?  »
tenta-t-elle.
Utilisateurs actuellement sur ce sujet
3 Pages<123>
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum.
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum.

| Pathfinder-fr v2 Theme by Styx31, with some icons from fugue
Propulsé par YAF.NET | YAF.NET © 2003-2023, Yet Another Forum.NET