Welcome Guest! To enable all features please Connexion ou Inscription.

Notification

Icon
Error

7 Pages«<4567>
Options
Aller au dernier message Aller au dernier message non-lu
Offline Laadna  
#101 Envoyé le : samedi 17 octobre 2020 09:11:20(UTC)
Laadna
Rang : Habitué
Inscrit le : 31/01/2012(UTC)
Messages : 155
Celle qui porte un arc recule à pas chassés à mesure que Rosaline s'avance vers elle, et elle lui indique clairement de s'arrêter là où elle est.

L'autre resserre sa prise sur Theomark mais ne dit plus rien. Traian croise son regard et comprend qu'elle se prépare à tuer, avec dégout et résignation. Ce qu'elle arrivera à faire si elle n'est pas neutralisée au moment même où les choses tourneront au vinaigre, vue la position du couteau.
Offline Dermenore  
#102 Envoyé le : samedi 17 octobre 2020 15:38:21(UTC)
Dermenore
Rang : Nouveau
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 01/11/2017(UTC)
Messages : 5

Traian

CA18 (C13/D15)
Chat: 0/1
Réf+3 Vig+6 Vol+6

10 / 15


Lorsque je saisis l’intentions de la naine, mon sang ne fait qu’un tour. Je lâche ma torche et m’élance vers elle, l’épée brandit, espérant dans un vain espoir lui trancher la tête avant la mort de Théomark.

Nous les avons aidés, avons essayé de discuter et n’avons reçu que mépris et menace en contrepartie. Un comportement de brute, dignes des calastiens, qui n’éveille en moi que le désir de prendre leurs vies. Pour venger Polan, pour découvrir ce que contient ce maudit coffre, et, même si je n’ose me l’admettre entièrement, pour rassasier ma soif de sang. Quitte à sacrifier Théomark pour cela.

Modifié par un utilisateur samedi 17 octobre 2020 17:00:44(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Magicturtle  
#103 Envoyé le : samedi 17 octobre 2020 16:09:55(UTC)
Magicturtle
Rang : Membre
Inscrit le : 22/02/2016(UTC)
Messages : 20

THEOMARK
CA 12 (C12/D10)
Sorts Niv0:3 | Niv1:3/3
Réf+2 | Vig+3 | Vol+6

10 / 10


Il est temps d'agir... le mots me viennent de manière spontanée.
Tactu gelida! Ma main s’auréole soudain d’une lueur bleutée et je serre la main de la naine qui me menace. J'essaie de profiter de l'effet de surprise pour me dégager de son emprise.

hrp
Offline Magicturtle  
#104 Envoyé le : samedi 17 octobre 2020 18:20:09(UTC)
Magicturtle
Rang : Membre
Inscrit le : 22/02/2016(UTC)
Messages : 20

THEOMARK
CA 12 (C12/D10)
Sorts Niv0:3 | Niv1:3/3
Réf+2 | Vig+3 | Vol+6

10 / 10


Mâchetout surgit des fourrés et tente de donner un coup de corne par derrière à la naine qui me menace.

hrp
Offline Laadna  
#105 Envoyé le : samedi 17 octobre 2020 18:44:20(UTC)
Laadna
Rang : Habitué
Inscrit le : 31/01/2012(UTC)
Messages : 155
Traian s'élance, et Theomark débute une incantation au même moment. La naine ne le laisse pas finir et lui plante son couteau dans le ventre, le faisant basculer en arrière pour trancher jusqu'à la gorge. La chèvre donne un coup de corne dans le vide, trop choquée pour vraiment frapper.

La naine n'a toujours pas lâché Theomark et se sert de son corps pour dévier la charge du justicar. La vision est particulièrement horrible pour Traian, les boules lumineuses reflètent le regard vitreux de son compagnon tandis que ses viscères se répandent au sol devant lui.

19 points de dégâts pour Theomark.

Modifié par un utilisateur samedi 17 octobre 2020 18:45:43(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Rhajzad  
#106 Envoyé le : dimanche 18 octobre 2020 16:54:55(UTC)
Rhajzad
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 22/10/2013(UTC)
Messages : 1,211

Blanche
CA17 (C13/D12)
Niv0:4.Niv1:2/2
Réf+5 Vig+3 Vol+5

10 / 11
C'est avec effarement que je vois en pleine lumière la naine éventrer le magicien qu'elle maîtrisait entre ces mains à l'image d'un bourreau sadique et crétin -alors qu'elle pouvait interrompre la composante verbale d'un simple geste-:
« Elle l'a tué ! Elle vient d'assassiner Théomark !
Cœurs vaillants ! Allons arracher le sien !
Faire rendre gorge à cette assassin !
Ou finir ici, auprès de notre ami... Pour Théomark !!!  »

Modifié par un utilisateur dimanche 18 octobre 2020 18:05:32(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline blurpy  
#107 Envoyé le : dimanche 18 octobre 2020 18:03:48(UTC)
blurpy
Rang : Habitué
Inscrit le : 30/08/2014(UTC)
Messages : 1,640
Localisation : charente inférieure

Rosaline
Réf 8 | Vig 3 | Vol 4
CA:18| C:15 | D:13
Inspirations 3/3
Chance : 3/3

10 / 10


je fonce sur la naine archère avant qu'elle ne puisse décocher une flèche, profitant de ma belle étoile légendaire pour dégainer ma rapière et frapper.



Mais, en bout de course, ma lame passe largement à coté. Me voilà dans de beau draps, engagé au corps à corps avec une naine. si seulement j'avais su ça, je me serais abstenu hier matin, dans la ruelle.

Modifié par un utilisateur dimanche 18 octobre 2020 18:11:28(UTC)  | Raison: Non indiquée

Humains : I168 Alchimiste 3 / BW116 Bretteur 4/ CC161 scalde 10/14
Tieffelin : V180 Investigatrice 6 /AJ197 Paladin 2
Homme rat : CO231 Pistolier 2
Elfe : W169 Tueur 4
Offline Laadna  
#108 Envoyé le : dimanche 18 octobre 2020 23:53:01(UTC)
Laadna
Rang : Habitué
Inscrit le : 31/01/2012(UTC)
Messages : 155
La naine qui vient d'éventrer Theomark laisse son corps tomber devant elle. Elle n'a aucune difficulté à éviter les coups d'épée et de sabots, et clairement Traian ne l'effraie pas. Elle lève le bras et plonge sa lame dans la jambe du justicar, qu'elle y laisse pour saisir l'épée à sa ceinture.

6 points de dégâts et équitation DD 5 pour ne pas chuter (avec le -5 pour monter à cru et la fatigue).

L'autre sur qui Rosaline pointe sa rapière laisse tomber son arc et dégaine une épée presque aussi haute que la halfelin. Dans un mouvement vif, elle fend de haut en bas. La halfelin trop téméraire comptait sur sa parade mais la force de l'autre est telle que la rapière dévie à peine le coup, qui l'estropie de l'épaule à la hanche.

13 points de dégâts

Modifié par un utilisateur lundi 19 octobre 2020 01:09:18(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Dermenore  
#109 Envoyé le : lundi 19 octobre 2020 01:03:20(UTC)
Dermenore
Rang : Nouveau
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 01/11/2017(UTC)
Messages : 5

Traian

CA18 (C13/D15)
Chat: 0/1
Réf+3 Vig+6 Vol+6

04 / 15


La rage. C’est tout ce qu’il me reste. Ce sentiment d’indignation devant une injustice, lorsque dans vos tripes vous prend l’idée que vous ne pouvez pas laisser les coupables s’en tirer comme ça.

La rage. Et la douleur. Qui ne fait qu’augmenter le premier sentiment. Au moins cet fois je parviens à rester en selle.

- Idiotes ! criais-je à la naine en lédéen. Vous ne valez pas mieux que les calastiens !

Blanche touche de sa rapière, ce qui me donne espoir. Je tente de faire de même mais mon coup est pathétique. Je n’arrive même pas à contrôler Ilie pour lui permettre de frapper également. La rage, en définitive, fais un bien mauvais guide.

Offline Rhajzad  
#110 Envoyé le : lundi 19 octobre 2020 17:01:47(UTC)
Rhajzad
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 22/10/2013(UTC)
Messages : 1,211

Blanche
CA17 (C13/D12)
Niv0:4.Niv1:2/2
Réf+5 Vig+3 Vol+5

10 / 11

Je n'ai d'autre choix que de foncer sur l'assassin qui a du lâcher son bouclier mort, en continuant d'encourager les autres et arrivant à placer une attaque, qui n'a même pas réussi à détourner son attention.
Ce n'est pourtant pas du roc... -cœur mis à part-.
« 
Cœurs vaillants !
Ils ont un point faible à la jonction du cou !
Pour Théomark !!!  »

Modifié par un utilisateur lundi 19 octobre 2020 17:03:02(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Laadna  
#111 Envoyé le : lundi 19 octobre 2020 17:54:22(UTC)
Laadna
Rang : Habitué
Inscrit le : 31/01/2012(UTC)
Messages : 155
Une fois Rosaline à terre, l'archère reprend son arc en main et son tir frappe Traian au dos. Un coup sec et violent, qui l'arrête en pleine action.

5 points de dégâts

Machetout a cessé ses coups de corne et reste prudemment à distance, prête à reculer, ou à venir aider son maitre lorsque le danger se sera éloigné. La naine qui devait combattre à la fois le justicar et une Blanche en furie se retourne contre la ménestrelle après avoir pris une estocade. L'épée pointée devant elle en position de parade, elle toise Blanche et lui assène dans son lédéen défraîchi : « Stop ! Fini ! »

Les lumières vacillent. Elles vont cesser dans une dizaine de secondes.

Si tu veux continuer l'attaque, sa CA est de 22. Sinon, fais-moi part de tes intentions (histoire qu'on ne joue pas à deux trop longtemps).

Modifié par un utilisateur lundi 19 octobre 2020 18:58:29(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Rhajzad  
#112 Envoyé le : lundi 19 octobre 2020 23:17:37(UTC)
Rhajzad
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 22/10/2013(UTC)
Messages : 1,211

Blanche
CA17 (C13/D12)
Niv0:4.Niv1:2/2
Réf+5 Vig+3 Vol+5

10 / 11
L'injonction en lédéen mal articulé est tellement incongrue qu'elle me fait hésiter une seconde :
« STOP !?! Ah bah l'aurait fallu le dire le dire plus tôt !
Satanées "!@!%!#!! STOP ! Et OUST, ouais !!! »

S'il semble possible d'arrêter d'en découdre (à ma petite aiguille) versus la boite de conserve d'acier aux mœurs assassines, je fais un pas de placement pour m'en écarter et j'invoque de nouvelles lumières dansantes tout en l'invectivant avec des gestes explicites pour qu'elle se tire au plus loin :
« Allez, OUST ! Tirez-vous, VITE ! Et vous pouvez emportez votre "#!@!%!#!!! de coffre en enfer, rejoindre les autres !  »
Je désigne la direction du coffre en disant cela, montrant bien que je n'en n'ai rien à faire, tandis que réapparaissent de vives lumières éclairant le carnage (et faisant disparaître les deux précédentes) puisque j'ai l'intention d'aller primo où Traïan vient de chuter :
« Traïan ? Cœur vaillant ? » même si ma voix tremble plus d'inquiétude que de colère à la fin de ma tirade...

Modifié par un utilisateur lundi 19 octobre 2020 23:42:13(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Laadna  
#113 Envoyé le : lundi 19 octobre 2020 23:48:31(UTC)
Laadna
Rang : Habitué
Inscrit le : 31/01/2012(UTC)
Messages : 155
Après l'impact, Traian se fige, lâche son épée et glisse lentement de sa monture. Il chute bruyamment sur le côté, et gémit à l'impact. Ilie piaffe mais ne bouge pas, si ce n'est pour tourner la tête vers son cavalier.

La naine face à Blanche la tient en respect avec son arme et l'empêche de se déplacer en la suivant et en restant face à l'humaine. Elle jure en voyant les lumières revenir, puis questionne sa compagne, visiblement à propos de Blanche. L'autre lui répond d'un seul mot tout en s'avançant pesamment. Blanche a alors le loisir d'observer plus en détails la meurtrière de Theomark.

Elle est sans doute âgée, même pour une naine. Sur un visage humain, son visage indiquerait qu'elle a une soixantaine d'années. Des cheveux poivre et sel mi-longs, des vêtements de voyage sales et odorants, les traits tirés. Elle a l'air triste et résignée, et son regard reste rivé sur celui de Blanche.

Ces quelques secondes de silence sous tension semblent la rassurer quelque peu. Blanche entend l'arc se tendre à quelques mètres derrière elle. Celle à l'épée lui indique alors sans équivoque de jeter son arme. Sans parler cette fois.

Modifié par un utilisateur lundi 19 octobre 2020 23:56:25(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Rhajzad  
#114 Envoyé le : mardi 20 octobre 2020 09:17:08(UTC)
Rhajzad
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 22/10/2013(UTC)
Messages : 1,211

Blanche
CA17 (C13/D12)
Niv0:4.Niv1:2/2
Réf+5 Vig+3 Vol+5

10 / 11

Je refais un pas de côté, pour planter ma rapière dans le sol bien droit devant moi l'abandonnant de manière suffisamment explicite pour que la vieille teigneuse voie bien que ce n'est pas une attaque, et j'écarte les mains bien ouvertes.
Mâchoires crispées, j'attends l'estocade.
Si elle ne vient pas, mes lumières se déplacent pour éclairer le carnage.
Je cherche trace de Rosaline espérant en mon for intérieur ne pas en trouver...
Offline Laadna  
#115 Envoyé le : mardi 20 octobre 2020 12:07:52(UTC)
Laadna
Rang : Habitué
Inscrit le : 31/01/2012(UTC)
Messages : 155
La naine à l'épée s'approche, flanque un coup de pied dans la rapière pour l'éloigner et inspecte rapidement Blanche de haut en bas, à la recherche de quelque chose. Puis elle la retourne fermement, attrape son arc de la pointe de son arme et le jette à terre. Blanche se retrouve alors face à l'autre naine, l'arc tendu et pointé vers sa poitrine.

Celle-ci est plus jeune, l'équivalent d'une quarantaine d'années. Brune, elle porte les cheveux plus longs, en une unique tresse. Elle aussi a l'air lasse. Le même genre de vêtements. Une flèche plantée dans l'épaule, et elle est manifestement aussi blessée à la jambe : Blanche remarque qu'elle boite même en piétinant.

Derrière elle, à une dizaine de mètres, elle remarque Rosaline à terre, immobile.

La naine face à Blanche pointe les lumières de sa flèche encochée, la toise et précise un « fini », qui sonne comme un ordre.

Pendant ce temps l'autre termine son inspection, ne trouve pas d'autre arme et la pousse en direction du coffre sur la gauche, fermement mais sans brusquerie.

Machetout est rassurée, si tant est que la situation ait quoi que ce soit de rassurant, par l'impression que les deux naines se désintéressent désormais complètement de Theomark.

Confirme-moi que tu n'as pas d'autre arme facilement repérable (la fouille est vraiment sommaire, c'est une inspection visuelle plutot qu'une palpation). Pour la suite dis-moi si tu leur obéis ou pas, et dans quelles limites (durée, choses que tu ne feras pas etc...). Comme ça je sais jusqu'à où avancer.
Offline Rhajzad  
#116 Envoyé le : mardi 20 octobre 2020 14:56:17(UTC)
Rhajzad
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 22/10/2013(UTC)
Messages : 1,211

Blanche
CA17 (C13/D12)
Niv0:4.Niv1:2/2
Réf+5 Vig+3 Vol+5

10 / 11
Avec un haussement d'épaules et une moue pincée, je commence par montrer de mon index ma poitrine puis je désigne le corps de mon compagnon assassiné. Avant d'éteindre les lumières dansantes et de me diriger vers lui avec l'intention de m'agenouiller et de pratiquer les premiers secours.
Si je me fais houspiller, je signale :
« Après ! » avec un geste de la main pour écarter le coffre et répéter en ronchonnant: « Après ! Et vous feriez mieux de vous occuper des vôtres, vous aussi... »
Offline Laadna  
#117 Envoyé le : mardi 20 octobre 2020 18:09:23(UTC)
Laadna
Rang : Habitué
Inscrit le : 31/01/2012(UTC)
Messages : 155
Au moment où Blanche dévie, la naine dans son dos lui attrape fermement le bras. L'autre qui s'était écartée pour maintenir Blanche lui parle doucement. La première répond plus sèchement, en pointant le coffre (mais elle semble parler de ses camarades tombés). L'autre insiste. Finalement, la main qui enserrait le bras de Blanche se relâche. Sa garde ne la lâche pas tandis qu'elle s'approche de Theomark. L'autre détend son arc et s'appuie dessus, sans quitter le duo des yeux.

Ilie et Machetout, toujours là, soufflent nerveusement à l'approche de la naine mais ne bougent pas. Theomark est dans un sale état, il respire vite. Le couteau a ripé sur la cage thoracique et les poumons n'ont pas l'air touchés. Les viscères sont à l'air libre mais a priori, avec des soins appropriés il vivra. Pour le moment en tout cas, son état est stable. Cependant Blanche ne peut pas faire grand-chose dans le noir et sans aucun matériel, et il lui parait évident que les naines ne la laisseront ni revenir à Hautevue, ni porter Theomark (ou quoi que ce soit d'autre que le coffre). De toutes façons, dans son état il faudrait une civière, ou plusieurs personnes, pour le porter.

La naine debout à son côté observe la scène avec une indifférence assez impatiente.

Psychologie DD 10
Offline Rhajzad  
#118 Envoyé le : mardi 20 octobre 2020 18:40:05(UTC)
Rhajzad
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 22/10/2013(UTC)
Messages : 1,211

Blanche
CA17 (C13/D12)
Niv0:4.Niv1:2/2
Réf+5 Vig+3 Vol+5

10 / 11

Théomark vit encore ! Il me faut un minimum de lumière : je convoque la plus petite forme de feu follet qu'autorise ma maîtrise des Lumières dansantes, pour m'éclairer en expliquant « "Pour aller plus VITE !" » ce qui me fait mordre ma lèvre inférieure en voyant la gravité de son état, tandis que j'enchaîne rapidement des gestes précis pour couvrir transitoirement la plaie, panser par compression les points hémorragiques, et l'installer ensuite sur le coté en position de sécurité, repliant son bras sous sa tête.
Je n'ai jamais fait aussi vite...

Modifié par un utilisateur mardi 20 octobre 2020 19:05:01(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Laadna  
#119 Envoyé le : mercredi 21 octobre 2020 01:03:56(UTC)
Laadna
Rang : Habitué
Inscrit le : 31/01/2012(UTC)
Messages : 155
La naine qui surveille et menace Blanche reste méfiante et attentive. Elle converse néanmoins avec sa compagne, d'un air plus détendu qu'auparavant. Et lorsque Blanche se relève, elle pense retourner au coffre et s'agace bruyamment, soupire et se laisse convaincre par l'autre de laisser Blanche finir.

Traian inquiète moins Blanche. Le coup à la jambe, sale, n'est pas dangereux dans l'immédiat une fois le couteau sorti. La flèche doit être retirée à terme, mais pour le coup elle ignore ce qui se passera si elle le fait ici, sans rien pour nettoyer la plaie ni la panser. La respiration est régulière, et les gémissements de douleur rassurent au moins sur la semi-conscience du justicar.

La naine n'ajoute rien lorsque Blanche va s'occuper de Rosaline. Celle à l'arc a un commentaire sarcastique qui se perd dans le silence de la forêt. Rosaline n'a pris qu'un coup, mais la blessure est impressionnante et continue de saigner. Ici il lui faut du temps pour arranger au mieux les vêtements et panser le plus urgent.

En se relevant, Blanche se dit tout de même que si personne ne vient les secourir avec du matériel digne de ce nom dans la matinée, il faudra une intervention magique, ou une épitaphe...

Avec un dernier regard pour Machetout qui sera bien obligée de chasser les charognards, Blanche se dirige vers le coffre. Les trois autres nain-e-s, deux hommes plus jeunes à la barbe impressionnante et une femme, également plus jeune, sont hors de tout espoir. Deux ont été criblés de flèches, et le troisième a la tête à moitié détachée du corps.

La naine à l'épée rengaine son arme et se prépare à soulever le coffre, laissant Blanche marcher devant. L'autre ouvre la marche quelques mètres devant en s'appuyant sur son arc.

La marche est longue et éprouvante. Le soleil se lève lentement, les muscles tirent et Blanche baigne dans sa transpiration. Les naines avancent comme des bêtes de somme, abruties de fatigue et sans un regard en arrière.

Finalement, la naine qui porte le coffre avec elle le lâche au moment où l'autre encoche une flèche en la prévenant de quelque chose. Blanche distingue trois silhouette, de taille humaine, droit devant elle. Les naines les ont vues aussi, et se détendent aussitôt. Elles poussent même un cri de joie. Au loin, un salut amical.

Tu as la condition fatiguée. Si tu laisses poursuivre, ouvre le spoiler, sinon agis et ouvre-le si/quand les humain-e-s se rapprochent à une quinzaine de mètres pour voir à quoi elles ressemblent.




Traian et Rosaline sentent la lumière du soleil réchauffer progressivement l'air, après avoir frissonné un temps beaucoup trop long à leur goût, au milieu des pertes de conscience. Il et elle entendent au loin des aboiements de chiens, qui se rapprochent.

Nouveau noir. Traian entend ensuite des voix, nombreuses et qui semblent découvrir le décor et les corps semés partout. Les chiens sont surexcités et les voix se rapprochent. Quelqu'un mentionne un cheval, puis il perçoit des bruits de pas. Les corps des trois nain-e-s sont découverts, puis une ombre se penche sur lui. Et lui perce les tympans en hurlant que celui-ci respire encore. Des voix bien ankiliennes... Au contraire de la réponse dont il reconnaît l'émetteur : l'officier calastien qui lui a "confié" l'enquête la veille au matin, en se moquant au passage de son jeune âge. On le redresse et lui fait avaler un liquide pateux et sans goût. La vie rayonne dans ses membres. La douleur de la flèche redevient vive, ce qui est plutôt bon signe. Il ouvre les yeux. Quatre personnes sont penchées sur lui, plus celle qui le maintient assis.

« Y'en a un autre de vivant là. Mais cette putain d'chèvre veut pas m'laisser l'approcher ! »

La sale gueule de l'officier est penchée sur lui. L'air très contrarié. « Qu'est-ce qui s'est passé ici ? »

Autour, l'agitation et les découvertes des soldats et des chiens se poursuivent. Après avoir goûté à la discipline du commando calastien, la différence est sensible.

Tu reprends 7 pv, et une pleine conscience de ce qui t'entoure.

Modifié par un utilisateur mercredi 21 octobre 2020 01:30:47(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Dermenore  
#120 Envoyé le : mercredi 21 octobre 2020 01:42:15(UTC)
Dermenore
Rang : Nouveau
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 01/11/2017(UTC)
Messages : 5

Traian

CA18 (C13/D15)
Chat: 1/1
Réf+3 Vig+6 Vol+6

06 / 15


- Hedrada…murmurais-je...guide…

Je pousse un profond gémissement. Ce n’est pas la figure austère de mon dieu que je vois, mais celle, au combien désagréable, de l’officier d’hier matin. Non pas qu’Hedrada aurait été plus aimable envers moi, au vu des erreurs que j’ai commis cette nuit. Mais au moins aurais-je pu espérer de sa part un jugement équitable et dépourvu de moquerie.
Mais au point où j’en suis, je me contenterais de la survie.

Je me masse la tête, espérant gagner quelques instants pour réfléchir sans mécontenter l’officier. Pourquoi ne m’a-t-il pas déjà tué ? Sans doute que le halfelin n’a pas discuté avec lui.

- Nous avons rattrapé les voleurs du coffre, répondis-je.

J’essaye de parler d’un ton neutre et précis. Le résultat est lent, perclus de grognement et, assez pathétique. Que je le veuille ou non, j’apparais plus comme un adolescent paumé, perdu dans une histoire bien au-dessus de sa tête, que comme un fringant justicar.

- Des nains, continuais-je. Ils combattaient une unité calastienne, qu’ils ont réussi à repousser. Nous sommes aller vers les deux survivantes. Mais elles nous ont prit par surprise. Une d’elle menaçait Théomark avec un couteau…oh Théomark !

Est-ce que je l’ai fait tuer ? Avec stupeur je me rends compte qu’hier, tout à ma soif de gloire et de sang, j’étais prêt à le sacrifier. Mes yeux le cherchent frénétiquement, tandis que je me redresse un peu.
Toujours au sol. Comme Rosaline. Sont-ils morts ? Machetou ne semble pas triste, calme comme ce brave, ce fidèle Ilie. Mais Blanche…Blanche n’est pas visible. Je palis et reste silencieux sous l’horreur, peut-être quelques secondes de trop.
Utilisateurs actuellement sur ce sujet
7 Pages«<4567>
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum.
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum.

| Pathfinder-fr v2 Theme by Styx31, with some icons from fugue
Propulsé par YAF.NET | YAF.NET © 2003-2022, Yet Another Forum.NET