Welcome Guest! To enable all features please Connexion ou Inscription.

Notification

Icon
Error

Options
Aller au dernier message Aller au dernier message non-lu
Offline thoulkas  
#1 Envoyé le : jeudi 8 avril 2021 13:04:34(UTC)
thoulkas
Rang : Habitué
Inscrit le : 04/08/2015(UTC)
Messages : 2,963
Un soir, alors qu'elle était près de son lit, Athliandra failli tomber au sol, mais elle réussit à se hisser jusqu'à sa paillasse. Une chaleur intense venant de l'intérieur la brûla. Cela dura quelques secondes avant qu'elle ne ressente un chagrin énorme faisant, sans même qu'elle puisse comprendre, couler des larmes sur ses joues, la faisant même sanglotter. Cela dura plusieurs minutes, jusqu'à ce que le chagrin l'emporte vers des songes, où elle pu se voit bruler vive dans une auberge. Elle ressentait tellement de colère, ce qui augmenta la chaleur.

Et la nuit se passa dans ce cauchemar, et son réveil fut un soulagement. Son lit était trempé de sueur...

La journée passa, sans réellement avoir de vraie attrait. La tristesse était toujours présente, mais moins forte.

A un moment, lorsque tu arrivas chez toi, sur le coup du couché du soleil, tu remarqua sous une pierre sur l'appui de fenêtre un document roulé.

Tu ouvris alors un parchemin qui t'étais adressé, et dans lequel était attaché... une mèche de cheveux... Tes cheveux.



Bonjour Athaliandra,

Vous ne me connaissez pas, mais votre vie est en danger.
Ceux qui vont tenter de vous supprimer disposent de nombreuses ressources et viennent d'assassiner l'une d'entre nous. Et je sais que vous l'avez ressenti. Vous avez ressenti, hier soir, une brûlure à l'intérieur de vous, suivie d'une grande peine. Tout comme moi.

Je sais que votre vie n'a pas toujours été évidente, et que vous ne vous êtes jamais senti(e) à votre place.
Je sais également que vous avez des capacités et une ascendance "particulières". Je sais également que vous maîtrisez le feu comme s'il vous obéissait.

Si vous souhaitez en savoir plus sur vous même, et essayer de sauver votre vie ainsi que celle de l'une d'entre nous, rendez-vous ce soir vers minuit près du ponton le plus externe du quartier des Flaques. L'une d'entre nous est prisonnière dans la Pieuvre Ecarlate et je sais qu'ils veulent l'étudier avant de mettre fin à sa vie... Avant de passer au suivant d'entre nous.

Merci de m'y retrouver masqué. Nous tomberons les masques une fois que nous aurons sauvé la prisonnière.

PS : Soyez discrets, vous êtes surveillé. Et sachez que je ne suis pas la seule à connaitre votre adresse.
Je m'estime heureuse si je suis arrivée la première.
N'ouvrez pas si l'on tape à la porte.

Une amie


Le ridicule ne tue pas et ce qui ne tue pas rend plus fort, donc le ridicule rend plus fort Laugh
Les blagues faut toutes les faire on ne sait jamais qu'il y ait une bonne. Laugh
Annonce
Offline Boadicee  
#2 Envoyé le : samedi 10 avril 2021 18:23:05(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,738



Athaliandra bondit hors de son lit à la sensation, brûlante, trempée de sueur, sa chemise de nuit lui collant à la peau. Elle souffrait tant qu'elle ne parvenait pas à respirer...Puis, la sensation passa. Mais pas la lumière...elle réalisa que sa lame embrasée était toujours au creux de sa paume, une rapière de flamme dans le prolongement de sa main. Elle était de nouveau frappé par le deuil, le même qu'elle avait ressorti à la mort de Nabéria.

Enfin, elle récupéra assez pour réussir à reprendre ses esprits et dissiper la lame incandescente. Qu'est ce que c'était que ça? Inconsciemment, elle frotta les phalange à nu de son bras droit, pensive. Et même si la journée fut somme toute des plus ordinaires, cet instinct alarmé qui lui hurlait dans l'esprit refusait de se calmer. Quelque chose n'allait pas...elle le savait, sans savoir quoi.

Aussi, lorsqu'elle découvrit le parchemin, elle se révéla moins surprise qu'inquiète. D'ordinaire, elle n'y aurait pas prêté attention...ça sonnait comme un guet-appens. Mais pour l'heure, elle n'avait pas de meilleur explication, et même si c'était un piège, elle était tentée de s'y rendre malgré tout pour en apprendre plus.

Sa décision prise, elle se prépara. Elle bloquat solidement sa porte, et garda un oeil sur la fenêtre tout en étudiant le parchemin, le mémorisant. Peu avant l'heure du rendez vous, elle le calcina, et ouvrit une fenêtre pour s'éclipser discrètement, gardant un oeil sur les alentours, sa rapière métallique au côté. Avant de quitter son appartement, elle avait récupéré un masque dans l'un de ses tiroirs, souvenirs d'un bal où elle s'était rendu quelques années plus tôt, et remonté le capuchon de son manteau. Silencieuse, elle s'éloigna dans les ténèbres, prenant des chemins détournés, et s'efforçant de vérifier qu'elle n'était pas suivie. Elle espérait arriver à temps à la Pieuvre Ecarlate pour observer les lieux avant minuit.

  • Discrétion : 1D20+8 donne [5] + 8 = 13
  • Perception (observer les alentours de la Pieuvre) : 1D20+5 donne [19] + 5 = 24
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Utilisateurs actuellement sur ce sujet
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum.
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum.

| Pathfinder-fr v2 Theme by Styx31, with some icons from fugue
Propulsé par YAF.NET | YAF.NET © 2003-2021, Yet Another Forum.NET