Welcome Guest! To enable all features please Connexion ou Inscription.

Notification

Icon
Error

7 Pages123>»
Options
Aller au dernier message Aller au dernier message non-lu
Offline vaidaick  
#1 Envoyé le : mardi 13 avril 2021 18:19:05(UTC)
vaidaick
Rang : Sage d'honneur
Inscrit le : 22/11/2012(UTC)
Messages : 6,002
L'ultime rempart


Le 16 Arodus 4717 - Kenabres


es voix se faisaient entendre alentour. Des voix familières. Les Champions recouvraient peu à peu leurs sens, la possession de leur corps, tandis que leur esprit, encore embrumé d'avoir voyagé à travers le temps et l'espace, encombré de souvenirs qui ne leur appartenaient pas, tentait désespérément de se raccrocher au présent. Enfin, l'impression de brume se leva totalement, les voix de la trinité dirigeante, inquiètes, parvenant à leurs oreilles, les visages penchés sur eux, tout aussi soucieux, devenant enfin nets.


« Aksana ? Aksana ! » La voix d'Ulf parvint aux oreilles de la samsarane alors qu'il la secouait avec vigueur par les épaules. « Enfin ! Elle revient à elle ! » se réjouit-il en tournant la tête vers quelqu'un d'autre.


« Veux-tu bien arrêter de la secouer ainsi ? » intima la voix éraillée de Soniela, visiblement excédée. « Laisse-la s'éveiller tranquillement. Tu vas finir par la blesser ! » Puis elle reprit d'un ton plus calme. « Le Champion du Feu aussi se réveille. »


Un lourd soupir de soulagement se fit entendre. La voix de Bors, grave et grondant comme un tonnerre, s'éleva à son tour. « Ici aussi, Jormung reprend ses esprits ! »


« Kristen aussi ! » répondit sur son ton calme habituel Drahomir.



Le silence se fit, pesant, comme dans l'attente de quelque chose. Puis, la voix du chef s'éleva de nouveau, lourde de tristesse. « En revanche... La jeune Ilse est toujours inerte... Je crains que son esprit soit bel et bien perdu... »

Les Champions passent niveau 4 et gagnent leur 2è pouvoir de Champion

Modifié par un utilisateur mardi 22 février 2022 11:06:23(UTC)  | Raison: Non indiquée

Entre ce que je pense, ce que je veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis, ce que vous avez envie d'entendre, ce que vous croyez entendre, ce que vous entendez, ce que vous avez envie de comprendre, ce que vous croyez comprendre, ce que vous comprenez, il y a dix possibilités qu'on ait des difficultés à communiquer. Mais essayons quand même. - Edmond Wells.
thanks 1 utilisateur a remercié vaidaick pour l'utilité de ce message.
Annonce
Offline Lyana  
#2 Envoyé le : mardi 13 avril 2021 19:10:22(UTC)
Lyana
Rang : Habitué
Inscrit le : 04/04/2013(UTC)
Messages : 1,492

Aksana
CA 15 (C11,D14)
Ref+3* Vig+3* Vol+8*
Sorts 1 : 4/4+1/1
Sorts 2 : 3/3+1/1
Canalisations
3/3 - 2d6

35 / 35

Hämärä
CA 17 (C15, D14)
Ref+5 Vig+2 Vol+6
Talons x2
+8/+8, 1d4-2 (x2)
Fast Healing 1

17 / 17


La brume se dissipait doucement, Aksana entendait des murmures indistincts, elle essayait d'ouvrir les yeux mais ça lui demandait un effort trop intense. Elle voulait se reposer, simplement dormir. Mais on l'en empêchait, des secousses traversaient son corps et une voix était de plus en plus forte. Petit à petit, elle revenait, elle entendait maintenant la voix grave répéter le même mot. Aksana. Une voix féminine interrompit la litanie et les secousses, elle ouvrit enfin les yeux. Elle était heureuse de le voir à nouveau.

« Ulf... »

Elle cligna plusieurs fois des yeux, chassant les dernières brumes, elle avait la gorge desséchée.
« J'ai soif... »

Elle essaya de s'assoir et fut prise d'un vertige, Ulf l'empêcha de basculer, sa main ferme dans le dos de la samsarane. Clignant encore des yeux, elle sourit en les voyant tous. Soniela, Bors, Dragomir... Elle était tellement heureuse d'être de retour.

« Je... je crois que nous avons réussi... Nous sommes revenus. »

Soudain, un souvenir, celui d'un cri déchirant dans une nuée d'insectes vengeurs.
« Est-elle de retour ? Ilse ?! »

Elle essayait de se redresser pour voir ceux qui, encore allongés, étaient en train de se réveiller.
Je posterai le jour, je posterai la nuit, je posterai toujours ^_<
Amarante, championne audacieuse, sylphe née des orages et des elfes (N211)
Aksana, chamane samsarane de la vie (S210)
Alia, derviche de la Fleur de l'Aube aasimar (BM96)
thanks 1 utilisateur a remercié Lyana pour l'utilité de ce message.
Offline Guigui  
#3 Envoyé le : mercredi 14 avril 2021 01:22:51(UTC)
Guigui
Rang : Staff
Inscrit le : 28/02/2013(UTC)
Messages : 6,862

Zorg
CA : 13 | C : 13 | D : 11
réf:+3 | vig:+3 | vol:+4

29 / 29


Les courtes guibolles de Zorg s'agitèrent de quelques soubresauts avant que son esprit ne songe consciemment à les mouvoir. Puis d'autres parties de son corps se mirent à leur tour à effectuer des mouvements désordonnés tandis que, juché sur son torse, Kyppyk donnait lui aussi des signes d'agitation, tournant sur lui-même en levant les pinces, signe qu'il avait senti le retour de son maître. Finalement, les lèvres de ce dernier bougèrent, émettant quelques borborygmes et morceaux de phrases au sens peu clair.
« Mmh... Non Fraulein, je ne suis pas marié... Frrrt... Mais le cosinus de l'angle incident ne doit pas... Voilà. »

Un nouveau tremblement incontrôlé - de tout le corps, cette fois - et le champion du feu prit enfin une grande goulée d'air, comme s'il revenait à la surface de l'eau après une plongée trop profonde. « HA ! Euh... » Fit-il, tandis que son esprit tentait de s'orienter. La tente... Kyppyk... Soniela... les champions... Il porta la main à ses verres fumés, les relevant sur son front, et contempla de ses petits yeux rouges le visage de Tekta-Soniela penché sur lui.

« Hem... Houlala. Je vais bien, merci. Danke schön. Pas besoin de bouche à bouche, hein ? Vraiment, ne vous donnez pas cette peine, Granny. J'ai... J'ai juste un peu soif. Très soif, en fait. J'ai l'impression d'avoir passé les dernières heures à résoudre des équations différentielles de champs scalaires à N dimensions, c'est vous dire dans quel état j'erre... Ja ja, Kyppyk, mir geht es gut, keine Sorge... » Fit-il en prenant le scorpion dans ses mains, lequel manifestait sa joie avec force claquements de pinces et mouvements de queue.

Zorg se redressa péniblement. Autour de lui, veillés par le chef Borg, Ulf et le guerrier nommé Drahomir, les autres champions s'agitaient eux aussi, reprenant progressivement leurs esprits. L'un d'entre eux lui était inconnu, cependant, un colosse brun dont les bras faisaient la taille de sa tête. « C'est... C'est vous Kristen ? Mein Gott, vous êtes énorme ! Élevé au grand air, nourri à la viande de renne, et, euh... » Il s'interrompit, le temps de se remémorer ce que signifiait la présence de cet homme qu'il ne connaissait qu'en esprit. Il se redressa lentement, péniblement, luttant contre le vertige, et se tourna vers le corps toujours inerte de l'ancienne championne des bêtes. « Oh non... Ilse... » Murmura-t-il, l'air navré.

Modifié par un utilisateur mercredi 14 avril 2021 01:25:14(UTC)  | Raison: Non indiquée

Bhaal reste à l'ombre en BM-96 | Zorg allume le feu en S-210 | Darmrok fait la guerre en N-211
Le combat à allonge
Le bloodrager abyssal
L'étroit mousquetaire
thanks 1 utilisateur a remercié Guigui pour l'utilité de ce message.
Offline Tuix  
#4 Envoyé le : jeudi 15 avril 2021 23:58:37(UTC)
Tuix
Rang : Membre
Inscrit le : 16/09/2015(UTC)
Messages : 14
Ma... ma tête... j'ai... tellement... mal à la tête...
Kristen semblait sortir d'une torpeur qui avait duré des jours entiers! C'est d'ailleurs l'une des premières questions qu'il se posa, comme un réflexe de survie :
Je suis où? Quel jour on est?!

Puis dans un éclair de lucidité, le massif sarkorien rouvrit brutalement les yeux tout en se redressant sèchement. Son poing serra brutalement la première chose qu'il put saisir, ce qui fut vraisemblablement le poignet du guerrier qui veillait à son chevet. La poigne fut violente, au point de faire sursauter son mentor pourtant habituellement si calme :
« Drahomir! » lâcha Kristen en fixant un peu hébété le visage rassuré du guerrier d'élite.
« Erf... pardon, je... désolé... » se confondit-il en excuses bégayantes, tout en se rendant compte qu'il avait agrippé le bras adjacent comme un enfant aurait saisi sa peluche au réveil!

Puis parcourant l'assemblée, le pisteur à la respiration haletante essaya de remettre ses idées en ordre. La réalité se réinsufflait progressivement dans son corps et son esprit. Ses yeux portés vers les chefs, le guerrier expliqua d'une voix rauque :
« Les Champions de l'époque... Ils étaient vraiment forts... et... vraiment sages. C'est un peu comme s'ils avaient voulu nous donner un bout de leur expérience, j'le sens... là... » résuma-t-il à sa manière, ponctuant sa conclusion en tapant du poing sur sa poitrine tatouée.

Puis sa tête se tourna vers le tout petit être frisouillé aux lunettes toutes aussi étranges que son phrasé :
« Oui, c'est moi Kristen. Et tu dois être Zorg de Zergulldoktor. Ce coup-ci, je peux te serrer la main, j'vais faire attention de pas t'écraser! »
Mais le sourire qui commençait à se dessiner sur le visage de Kristen fut de très courte durée à la mention de la jeune femme toujours évanouie. Se grattant l'arrière de la tête, à la fois gêné et endolori par l'expérience de transcendance, il eut l'air d'un gros ours triste :
« Ilse Ditgarde... Je connais son père... Y'a surement moyen de faire quelque chose Tetka-Soniela, nan? »

Et par réflexe, il tâtonna de sa main gauche autour de lui pour toucher le fer blanc de son imposante hache double. Un soupir rassuré indiqua que l'objet avait visiblement plus de valeur qu'une simple arme de combat. Puis ses cordes vocales lâchèrent un râle qu'on aurait pu traduire par :
« Leikkaus! »
...
Une seconde plus tard, un smilodon imposant à l'odeur de fauve dont l'exhalation emplit rapidement la yourte d'un parfum aussi sauvage que fort, sauta sur Kristen tel un chat de 250 kilos! Le sarkorien tomba à la renverse alors que l'animal lui léchait le visage de sa langue râpeuse qui dépassait de ses deux imposants crocs.
« Ouiii mon grand! Je vais bien! Je vais bien! Du calme! »
D'un geste solide, le pisteur entoura l'encolure du fauve et le fit s'allonger à ses pieds. Son ronronnement en arrière-plan s'accordait avec des vrombissements tonitruants à l'extérieur : des cors avaient dû claironner dans un des camps, remettant les circonstances délicates de leur présence à Kénabres au goût du jour.

« On en est où avec les démons? »
Thormod/Ensorceleur Djinn/AU-141
Rakyel/Oracle des os/AT-167
Krimir Drahak/Rôdeur sarkorien/H-263
Kristen/Inquisiteur de la foi Verte/S-210
Offline UrShulgi  
#5 Envoyé le : vendredi 23 avril 2021 16:41:35(UTC)
UrShulgi
Rang : Habitué
Inscrit le : 14/03/2012(UTC)
Messages : 5,520

Jormung
JdS +6, +9, +8
CA : 19/12/17
Blessing : 5/5
Fervor : 4/4
Sacred Weapon : 4/4
RD/immun : 1/20%

39 / 39


Telle une éruption volcanique, Jormung s'éveilla d'une traite, crachant de la poussière sortie d'on ne sait où. Cet élan de vivacité s'arrêta net, tandis qu'il regardait autour de lui, comme un blessé de guerre se figeant pour assimiler toutes les données de son environnement avant de se rendormir. Mais loin de plonger à nouveau dans la torpeur, comme s'il était en plein combat, ou qu'un danger se trouvait dans la pièce, c'est un Jormung étonnamment vif qui se dirigea ... vers Ilse.

Le corps de la jeune fille ne semblait pas bouger, ni elle respirer. La terre tremblait sous lui alors que de fins cailloux lévitaient au dessus du sol, le corps de Jormung penché sur elle vibrait sous la colère que ne pouvait dissimuler ses poings fermés.

Il se tourna vers Aksana, ses joues parcourues par deux traits humides qui descendent vers ses crocs, le regard implorant, avant de regarder Soniela et le reste des anciens, le regard cette fois beaucoup plus courroucé, les poings encore plus serrés.

Il se souvenait de leur dispute, et comme elle avait finalement été bien futile. Avait-il une part de responsabilité dans tout ça? C'était-elle relâchée à cause de lui? Lui qui pensait s'être barricadé dans une forteresse paisible ne pouvait en réalité s'y résoudre si facilement, comme flanqué et pénétré d'une lance qu'il ne pouvait extirper sans grimacer, en feignant l'indifférence.

Il avait mal, et cela se voyait sans même qu'il ne prononce une parole.
Qui sème le vent ... est déjà d'un bon niveau.
Offline Lyana  
#6 Envoyé le : vendredi 23 avril 2021 19:47:25(UTC)
Lyana
Rang : Habitué
Inscrit le : 04/04/2013(UTC)
Messages : 1,492

Aksana
CA 15 (C11,D14)
Ref+3* Vig+3* Vol+8*
Sorts 1 : 4/4+1/1
Sorts 2 : 3/3+1/1
Canalisations
3/3 - 2d6

35 / 35

Hämärä
CA 17 (C15, D14)
Ref+5 Vig+2 Vol+6
Talons x2
+8/+8, 1d4-2 (x2)
Fast Healing 1

17 / 17

Aksana se leva et fit les quelques pas qui la séparait du guerrier penché sur le corps sans vie d'Ilse. Elle posa une main sur son épaule, silencieuse. Que pouvait-elle dire ? Aucun mot n'effacerait la douleur de Jormung, seul le temps pourrait le faire, du moins elle l'espérait. Ilse et lui avaient été très proches, même si ces derniers jours des tensions paraissaient avoir envahi le duo, mais la jeune femme était importante pour le demi-orque, elle avait été un de ses points d'ancrage dans la tribu.

Elle poussa un soupir, comment l'annoncer à sa famille ? Comment leur annoncer qu'ils avaient échoué à ramener leur fille ? Et surtout... elle échangea un regard inquiet avec Soniela, comment leur dire que son âme était peut-être encore prisonnière de cet entre-deux-temps ? Qui pouvait savoir ce que son âme était devenue ?

Elle serra un peu plus l'épaule du géant, alors que l'autre main chassait une sensation désagréable sur sa joue. De l'eau qui coulait. Une larme.
Je posterai le jour, je posterai la nuit, je posterai toujours ^_<
Amarante, championne audacieuse, sylphe née des orages et des elfes (N211)
Aksana, chamane samsarane de la vie (S210)
Alia, derviche de la Fleur de l'Aube aasimar (BM96)
Offline Guigui  
#7 Envoyé le : vendredi 23 avril 2021 23:13:37(UTC)
Guigui
Rang : Staff
Inscrit le : 28/02/2013(UTC)
Messages : 6,862

Zorg
CA : 13 | C : 13 | D : 11
réf:+3 | vig:+3 | vol:+4

29 / 29


« Zorg de... ? » Hésita l'intéressé lorsque Kristen l'appela par son nom, où ce qu'il pensait être son nom. « Ja. Nein. Il est sans doute préférable que nous en restions au monosyllabique pour le moment, ja ? Zorg suffira. Enchanté, euh... Kristen, » fit le gnome en faisant quelques pas en direction du géant pour lui serrer l'index de sa petite main. Ah ! Ces barbares...

L'irruption soudaine du smilodon qui bondit pour se jeter sur son maître provoqua un glapissement et un recul aussi prompt que salutaire de la part de Zorg, qui comprit toutefois bien vite qu'il ne s'agissait pas là d'un animal sauvage égaré en quête de nourriture. En tout cas, pas un animal sauvage pour tout le monde... « Euh... Gentil minou ! » Fit-il bêtement, alors que le fauve s'appliquait à faire la toilette de son maître avec les seuls moyens dont il disposait.

Jormung, quant à lui, ne se réveilla que pour se précipiter vers le corps inanimé d'Ilse. Et l'expression navrée de Soniela disait aussi clairement qu'un examen clinique qu'il n'y avait plus d'espoir pour la jeune femme. « Je... Je me souviens... Des criquets, des milliers de criquets... Le Seigneur des criquets l'a emmenée pendant que nous voyagions dans le passé. Les druides n'ont rien pu faire... » Sans qu'il s'en rende compte, ses mains se mirent à torturer son pourpoint, mues par la nécessité impérieuse d'être occupées en cet instant tragique.

Les larmes sur le visage du demi-orc étaient vraiment quelque chose qui mettaient Zorg mal à l'aise. D'une manière générale, les émotions représentaient tout ce qui ne pouvait se mettre en équations, et donc tout ce qui ne pouvait être contrôlé. Et ne pas avoir le contrôle était quelque chose qui paniquait Zorg. « Fondamentalement, les larmes sont assimilables à des sécrétions qui remplissent une fonction sociale, et... » Bredouilla-t-il d'une voix quasi-éteinte, mais personne ne l'écoutait.

Au fond de lui, il aurait voulu être capable de s'approcher de Jormung et, lui aussi, de lui poser la main sur l'épaule en signe de soutien et de sympathie mais, en cet instant, il en était incapable. Il était comme paralysé. Kyppyk, quant à lui, descendit prestement jusqu'au sol pour s'approcher du corps d'Ilse à son tour et, après l'avoir touchée de la pince, l'arthropode se tourna vers Jormung et le regarda avec une expression étonnement empathique et humaine pour une créature de cette nature.

Zorg remit ses lunettes sur ses yeux. Tandis qu'il reniflait doucement, la tête baissée, le dos voûté, il se dit que, décidément, ces verres fumés étaient aussi bien pratiques pour dissimuler certaines choses...

Modifié par un utilisateur vendredi 23 avril 2021 23:15:17(UTC)  | Raison: Non indiquée

Bhaal reste à l'ombre en BM-96 | Zorg allume le feu en S-210 | Darmrok fait la guerre en N-211
Le combat à allonge
Le bloodrager abyssal
L'étroit mousquetaire
Offline Boadicee  
#8 Envoyé le : samedi 24 avril 2021 14:05:37(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,745



L'instant suspendu qui s'était créé fut malheureusement prématurément brisé par l'irruption dans la yourte d'une jeune femme. Elle portait des vêtements noirs, simples, et sobres, et une étoffe verte ressemblant presque à des robes monacales. Ses bras et ses mains étaient enveloppées de bandes portant la fresque d'un vol de corneilles. Son regard perçant était...étrange. Perturbant, au moins jusqu'à ce que l'on réalise qu'elle avait un oeil bleu, et l'autre vert. Les membres de la tribu des Sang Hurlants reconnurent Móirín Diarmada, mystique et devineresse, qui vivait plutôt en marge de la tribu bien qu'elle en soit membre.

Mais ses yeux ne suffisaient pas à détourner l'attention de l'expression sur son visage, une intense inquiétude, à la limite de la panique.

Réalisant la scène, l'intruse s'arrêta un instant, incertaine, mais prit son courage à deux mains et s'adressa aux champions.
« ....Pardonnez moi de vous interrompre...Mais nous avons un problème. Les démons. Autour de Kenabres....je les ai vu! Ils....cette fureur...je... »

Elle tituba, portant une main à sa tempe.
« Nous n'avons pas une minute à perdre. Ils attaqueront après le coucher du soleil! Je l'ai vu. »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Guigui  
#9 Envoyé le : samedi 24 avril 2021 21:17:40(UTC)
Guigui
Rang : Staff
Inscrit le : 28/02/2013(UTC)
Messages : 6,862

Zorg
CA : 13 | C : 13 | D : 11
réf:+3 | vig:+3 | vol:+4

29 / 29


Mais... Qu'est-ce que c'est que cette greluche ? L'irruption de l'étrange femme, au plus mauvais moment qui plus est, fournit à Zorg un excellent dérivatif à son désœuvrement. Il ne s'était jamais senti aussi inutile, et cela le peinait. Aussi se mit-il en tête que sa mission, pendant que les Sangs-Hurlants pleuraient l'une des leurs, était de faire en sorte qu'on ne les dérange pas pour des broutilles.

Il s'approcha donc prestement de la femme (qu'il ne pensait pas avoir jamais vu, ou remarqué, depuis son arrivée chez ses "cousins de la campagne") et lui prit délicatement le coude. « Ja ja ja. Danke schön, Fraulein, mais ce n'est pas vraiment le moment, ja ? Vous êtes bien aimable de nous avoir prévenus, mais nous le savons déjà. Nous avons vu les démons, nous aussi. En fait, nous nous préparons à cette échéance en ce moment même. Tiens, vous avez des yeux très curieux. Là, ne vous cassez pas la figure, ça ferait désordre et je serai dans l'impossibilité technique de vous retenir. Enfin, sauf à y risquer ma vie, bien sûr. Mais ce n'est pas mon intention, j'espère que vous le comprendrez. La sortie est par là, je crois ? Ja. Merci à vous encore une fois. Raus, maintenant. Schnell. Rentrez chez vous, on s'occupe de tout. On est les champions, après tout, nicht wahr ?

On est les champiooons
On est les champiooons
On est, on est, on est les champiooons ! »


Pour quelle raison Zorg improvisa-t-il cette petite chanson ridicule, en se dandinant d'une manière encore plus ridicule, lui-même n'aurait su le dire. Il détestait chanter, de toute façon. Il ne pouvait attribuer cela qu'à son malaise devant l'incongruité de la situation, malaise accentué par le regard perturbant de cette femme. Soudain, il s'interrompit et se figea quelques secondes, sa main tenant toujours le coude de l'intéressée.

« Attendez... Comment savez-vous que ça va se passer après le coucher du soleil ? Même les plus puissants lanceurs de sorts de Kenabres n'ont pas été en mesure de fournir cette précision... » Là, pour le coup, la nouvelle venue avait toute son attention.
Bhaal reste à l'ombre en BM-96 | Zorg allume le feu en S-210 | Darmrok fait la guerre en N-211
Le combat à allonge
Le bloodrager abyssal
L'étroit mousquetaire
Offline UrShulgi  
#10 Envoyé le : samedi 24 avril 2021 23:15:02(UTC)
UrShulgi
Rang : Habitué
Inscrit le : 14/03/2012(UTC)
Messages : 5,520

Jormung
JdS +6, +9, +8
CA : 19/12/17
Blessing : 5/5
Fervor : 4/4
Sacred Weapon : 4/4
RD/immun : 1/20%

39 / 39


Jormung sécha ses larmes, se tournant vers Soniela. «  Peut-elle être conservée dans cet état, comme une sorte d'hibernation? J'irai prévenir sa famille. Quand nous en aurons fini ici avec notre mission sacré, j'irai la chercher. »
Jormung se releva, portant le corps d'Ilse dans la foulée. Son expression, son attitude, laissaient présager qu'il avait déjà assimilé la nouvelle et s'était fait, temporairement, une raison.
L'irruption de leur lointaine membre fit lever un sourcil au demi-orque, qui reprit ses propos
«  Car si nous sommes revenus, c'est d'abord pour accomplir notre devoir envers le clan, la foi, et le monde ... et si ce que tu dis est vrai, nous n'avons plus de temps à perdre. »

Modifié par un utilisateur samedi 24 avril 2021 23:17:56(UTC)  | Raison: Non indiquée

Qui sème le vent ... est déjà d'un bon niveau.
Offline Lyana  
#11 Envoyé le : dimanche 25 avril 2021 15:57:04(UTC)
Lyana
Rang : Habitué
Inscrit le : 04/04/2013(UTC)
Messages : 1,492

Aksana
CA 15 (C11,D14)
Ref+3* Vig+3* Vol+8*
Sorts 1 : 4/4+1/1
Sorts 2 : 3/3+1/1
Canalisations
3/3 - 2d6

35 / 35

Hämärä
CA 17 (C15, D14)
Ref+5 Vig+2 Vol+6
Talons x2
+8/+8, 1d4-2 (x2)
Fast Healing 1

17 / 17

Le moment de recueillement fut interrompu par l'entrée en trombe de la jeune fille. Aksana fut surprise de voir Moirin, celle-ci ne se mêlait aux membres de la tribu que très rarement, préférant vivre à l'écart. Les gens allaient la voir pour ses dons de devineresse mais ne se liaient pas d'amitié avec elle. Soniela avait bien essayé de l'aider à comprendre ses capacités pendant plusieurs années mais, d'après ce que savait Aksana, sans grand succès, la magie de la fille aux yeux vairons restait mystérieuse.

Si le moment n'était pas aussi grave, Aksana aurait ri devant la scène d'un Zorg raccompagnant Moirin à l'entrée de la yourte, il se mettait même à... chanter ?
Cependant, la chamane n'avait pas le temps de s'étonner devant la scène. Alors qu'elle acquiesçait à ce que disait Jormung, elle interpela le drôle de couple devant l'entrée de la yourte.

« Attendez Zorg, vous n'avez pas encore rencontré Moirin, je crois. Moirin Diamarda fait partie de la tribu et a des capacités qui peuvent nous aider. Entre Moirin, si tu es venue jusqu'ici ce n'est pas pour rien. L'attaque aura lieu ce soir alors ? »

Je posterai le jour, je posterai la nuit, je posterai toujours ^_<
Amarante, championne audacieuse, sylphe née des orages et des elfes (N211)
Aksana, chamane samsarane de la vie (S210)
Alia, derviche de la Fleur de l'Aube aasimar (BM96)
Offline Boadicee  
#12 Envoyé le : dimanche 25 avril 2021 18:38:10(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,745



Móirín regarda avec une certain stupéfaction le gnome inconnu qui tenta de l'escorter à l'extérieur par le coude. Elle ne bougea pas d'un pouce et étrécit les yeux face à la condescendance dont il faisait preuve.

Mais avant qu'elle ne puisse répondre, Jormung et Aksana se manifestèrent également; et Móirín se retint le temps de les laisser parler. Elle jeta un regard surpris à Zorg.
« Une minute...c'est un des champions, lui...? Où est ce que vous l'avez ramassé? Et je vous prierai de lâcher mon coude, mon ami. Je réalise que ça n'a pas l'air facile à croire, mais je vous assure que je sais ce que je dis et j'ai horreur de ce genre de tentative.

Bref. Oui, c'est pour ce soir. Je l'ai vu, pendant que je méditais. Et mes visions sont rarement aussi précises...si je devais me hasarder aux devinettes, je pense que c'est un avertissement....on devrait rester pas loin de Kenabres, c'est l'endroit le mieux défendu des environs. Et...et bien, si je peux me rendre utile, comptez sur moi. »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Guigui  
#13 Envoyé le : mercredi 28 avril 2021 21:39:32(UTC)
Guigui
Rang : Staff
Inscrit le : 28/02/2013(UTC)
Messages : 6,862

Zorg
CA : 13 | C : 13 | D : 11
réf:+3 | vig:+3 | vol:+4

29 / 29


Zorg lâcha le coude de Móirín en même temps que sa moustache se hérissa, signe d'une saute d'humeur imminente. « Was sagen Sie ? Ramassé ? Vous avez du rater un épisode, ma p'tite dame, je n'ai pas été ramassé ! A la suite d'une VISION MYSTIQUE partagée par les CHAMPIONS et moi-même, ils ont accompli une QUÊTE HÉROÏQUE, bravant mille DANGERS pour atteindre Neroyan, cité HOSTILE et INAMICALE, ou le DESTIN nous a enfin réunis ! A la suite de quoi j'ai COURAGEUSEMENT accepté de venir en aide aux Sangs-Hurlants ! Dans les plaines de Sarkorie, nous avons affronté au PÉRIL de nos vies une HORDE de sanglants sans-clans ! Et vous étiez sans doute trop occupée à soigner vos troubles oculo-chromatiques pour être présente lorsque je fus porté en TRIOMPHE devant toute la tribu, Fraulein, euh... Fraulien Diarrhée-Mierda ! »

Sa diatribe achevée, Zorg resta le nez levé, guettant une réaction de l'intéressée. Comme celle-ci ne vint pas dans les deux premières secondes, il ajouta : « ça va, j'ai bien prononcé ? Il faut dire que le hallit n'est pas la langue la plus facile à maîtriser - j'en parle sept - on sent l'absence de grammairiens et encore plus de dictionnaire, mais après tout ! C'est ce qui fait le charme simple et bucolique de votre culture, n'est-ce pas ? » Ces dernière paroles avaient été prononcées sur un ton beaucoup plus apaisé, comme si, après avoir tancé une jeune fille insolente, il était désormais disposé à faire à nouveau preuve de bienveillance, comme il sied à un si haut esprit.

Modifié par un utilisateur mercredi 28 avril 2021 21:47:33(UTC)  | Raison: Non indiquée

Bhaal reste à l'ombre en BM-96 | Zorg allume le feu en S-210 | Darmrok fait la guerre en N-211
Le combat à allonge
Le bloodrager abyssal
L'étroit mousquetaire
Offline Tuix  
#14 Envoyé le : mercredi 28 avril 2021 23:00:56(UTC)
Tuix
Rang : Membre
Inscrit le : 16/09/2015(UTC)
Messages : 14
A la dernière question de Kristen qui resta un court instant en suspens, Leikkaus frissonna des oreilles et tourna la tête de concert avec son maître en direction de Jormung. D'abord un sourire aux lèvres, le colosse comprit rapidement que le demi-orc n'était pas dans les meilleures dispositions pour un salut viril... Sa tristesse était palpable, même le gros smilodon sentit la tension au point de venir se frotter aux jambes du pisteur d'un air mélancolique.


« Hein? Euh... ouai... d'accord... Zorg c'est bien. » lâcha Kristen d'un air distrait alors que le Champion du Feu le sortait de sa torpeur. Les yeux rivés sur le corps d'Ilse, il comprit que leur "voyage" temporel était bien plus risqué qu'il ne l'avait d'abord imaginé. Et ce n'était probablement qu'une étape franchie dans la lutte contre les démons, mais la guerre était loin d'être gagnée : de nouveaux risques avec la probable perte d'êtres chers allaient forcément devoir être pris.

N'osant pas briser ce moment de recueillement, Kristen pu surenchérir aux paroles de Jormung pour sortir ce qu'il avait effectivement sur le coeur face à cette situation :
« Oui! La responsabilité de protéger les nôtres nous revient pour éviter de nouvelles douleurs à la tribu! Honorons le choix des druides ancestraux et protégeons la vie face aux aberrations! » ponctua-t-il de sa voix grave, ses yeux se tournant machinalement vers Drahomir, comme pour tenter d'y trouver un air de fierté dans les traits de son mentor.

D'un coup, le fauve bondit sur ses quatre pattes et par réflexe, Kristen serra le manche de sa hache en fixant l'entrée de la tente. Reniflant tel un animal, sa poigne se desserra alors qu'une bouille joviale se dessina sur son visage. Deux secondes après, la silhouette svelte d'une jeune femme apparut.

« Móirín! » lâcha le traqueur en levant les bras sans retenue, visiblement heureux d'apercevoir la devineresse! Tout comme lui, elle faisait partie de ceux qui étaient disséminés dans les terres sarkoriennes et se mêlaient peu à la tribu, par choix ou par devoir. Leikkaus arriva en deux petites foulées qui suffirent à couvrir la distance pour faire la fête à la nouvelle venue, manquant même de la déstabiliser en frottant sa tête contre la hanche de la jeune femme!

Seulement, les nouvelles n'étaient pas bonnes...
« Au coucher du soleil?! » argua-t-il, attrapant brutalement à nouveau la hampe de son énorme hache tout en serrant les dents!
Et pendant que Zorg réagissait tel... tel?... tel Zorg..., Kristen s'était retourné, interrogatif, vers le triptyque décisionnaire :
« On devrait pas avertir tous les Mendéviens? On a surement encore un peu le temps de monter des défenses solides pour se battre! Chef Ulf, vous allez prendre les armes avec nous pour défendre les vivants? »
Thormod/Ensorceleur Djinn/AU-141
Rakyel/Oracle des os/AT-167
Krimir Drahak/Rôdeur sarkorien/H-263
Kristen/Inquisiteur de la foi Verte/S-210
Offline Boadicee  
#15 Envoyé le : jeudi 29 avril 2021 20:33:31(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,745



Móirín laissa Zorg débiter sa tirade à travers son accent à couper au couteau. De toutes évidences, le gnome était un baril de poudre en attente d'une étincelle et elle n'avait pas de temps à perdre en disputes stériles.
« Je serais ravie de discuter de ça plus avant avec vous un jour...Zorg, c'est bien ça? Mais pour l'instant, appelez moi Móirín, ce sera plus simple. Ca se prononce Mo-ï-linne, au fait. Comme vous le dites, notre culture simple approuve entre l'autre l'hospitalité, alors autant que j'en profite pour vous aider à saisir les subtilités de notre langue, pas vrai?

Quoiqu'il en soit, si vous avez eu une vision mystique, alors vous savez exactement ce par quoi je suis également passée. Cette explication vous convient elle...? »


La devineresse sourit lorsque l'énorme félin se frotta à sa hanche, passant délicatement sa main dans la crinière du fauve. Mais elle avait un sourire un peu triste, et empreint d'une détermination un brin sinistre, celle de quelqu'un s'attendant au pire.
« En effet, nous n'avons plus beaucoup de temps. Je sais que vous avez fait voeux de défendre les vivants, mais Kenabres est toute proche. Rejoignons les Mendeviens, même temporairement. On pourra les alerter, et on a tous intérêts à se battre ensembles contre les forces de l'Abysse....non? »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline vaidaick  
#16 Envoyé le : samedi 1 mai 2021 17:48:45(UTC)
vaidaick
Rang : Sage d'honneur
Inscrit le : 22/11/2012(UTC)
Messages : 6,002
'irruption impromptue de Móirín surprit tout le monde. Ulf et Drahomir se portèrent instinctivement vers l'avant, main posée sur la poignée de leur arme, avant de se détendre - mais pas totalement - en voyant qui venait d'entrer.

La réaction de Zorg ne fut pas moins surprenante. Ses petits pas de danse grotesque accompagnés d'un chant des moins mélodieux à faire grincer des dents auraient pu faire sourire, si les circonstances s'y prêtaient. Seulement, entre la présence des démons, l'annonce de la mystique, et Ilse qui demeurait inerte, nul n'en avait envie.


Ulf se tourna vers Bors, l'air excédé. « Nous sommes vraiment obligés de supporter ça ? » s'écria le chef de guerre. « On a déjà un Champion du Feu gnome et... bizarre ! Et maintenant, il faudrait qu'on fasse confiance en cette... sorcière ? Mais qu'est-ce que les ancêtres ont en tête ??? »


Soniela était penchée sur Ilse, l'inspectant, l'air soucieuse. « Ce n'est pas parce que tu ne comprends pas ses pouvoirs que Móirín est une sorcière, Ulf, et encore moins qu'elle n'est pas digne de confiance. » répondit la veille chamane. « Nous devrions écouter ce qu'elle a à dire avec bienveillance. Même si nous ignorons d'où proviennent ses visions, cela veut dire qu'une entité, quelle qu'elle soit, souhaite nous prévenir et nous aider. Et vu la situation, toute aide est bonne à prendre. »

Elle regarda Ilse, puis Kristen tour à tour. « Surtout que ce changement de Champion risque déjà de créer assez de problèmes comme ça... » dit-elle d'un ton sombre. Puis soudain, elle fronça les sourcils, reportant son attention sur la jeune chasseresse. « Attendez... » Elle leva la main, comme pour réclamer le silence, et elle se pencha sur le corps de la jeune femme. Elle poursuivit, presque en murmurant. « Elle... respire... C'est faible, lent... Mais... Elle respire... »

Elle regarda Zorg, et reprit en parlant normalement. « Des criquets as-tu dit ? Deskari... Deskari a capturé l'âme d'Ilse... Mais son corps est encore en vie. Ce qui nous laisse un espoir... et une crainte. »

Elle tourna la tête vers Móirín. « Dis-moi, que te montraient tes visions exactement ? Pourquoi penses-tu que nous devrions rester proches de Kenabres ? S'il y a invasion, alors Kenabres sera tombée, non ? »


Le chef de clan avait laissé Ulf et Soniela s'exprimer tour à tour. « Nous n'avons pas d'autre choix que de faire confiance en tes intuitions, Móirín. » dit Bors d'une voix grave. « Et si les ancêtres veulent te mêler à cette histoire, alors tu dois te joindre aux Champions. De tout temps, ils ont été cinq : quatre Champions, et une guide. Actuellement, ils sont quatre. Ce chiffre, cinq, doit avoir une importance, pour qu'aujourd'hui une cinquième personne soit guidée par des visions. »

« Je ne crois pas que nous puissions faire grand chose d'ici ce soir. Nous nous préparons déjà à ce jour depuis notre arrivée ici, comme toutes les autres factions en présence. Les mendeviens nous ont invités à nous rendre à midi sur leur grande place. Le prélat Hulrun Shappok doit y faire un discours. » Ce nom avait été énoncé non sans une certaine crispation. Combien des siens étaient morts par la faute de cet homme ? « D'ici-là... Je dois aller annoncer à la famille Ditgarde la nouvelle... » déplora-t-il.
Entre ce que je pense, ce que je veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis, ce que vous avez envie d'entendre, ce que vous croyez entendre, ce que vous entendez, ce que vous avez envie de comprendre, ce que vous croyez comprendre, ce que vous comprenez, il y a dix possibilités qu'on ait des difficultés à communiquer. Mais essayons quand même. - Edmond Wells.
Offline Boadicee  
#17 Envoyé le : samedi 1 mai 2021 18:51:45(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,745



Móirín retint de nouveau ses nerfs lorsqu'Ulf se manifesta. Elle ne s'était jamais bien entendue avec le chef de guerre, une des raisons pour lesquelles elle préférait rester en bordure de la tribue. De toutes évidences, ses pouvoirs l'effrayaient. Mais avant qu'elle n'eu à se défendre elle même, Soniela intervint en sa faveur.

La devineresse s'efforça de rassembler ses esprits, massant sa tempe et son oeil bleu.
« Je...les visions n'étaient pas parfaites...mais j'ai vu les pierres de garde tomber autour de Kenabres, et les murailles de la ville tenir, au moins lors de l'assaut initial. C'est pour ça que je pense que nous serions plus à l'abri dans l'enceinte de la ville, au moins tant que le danger est imminent. »

Les paroles de Bors la destabilisèrent, en revanche, faisant naître une expression de surprise sur ses traits. Elle ne parvint pas à retenir un bégaiement.
« Une...guide...? Et ce serait moi? Je... »

Móirín soupira.
« Peut être que je devrais vous accompagner. M'étonnerait que je plaise au..."prélat", mais je suis sans doute la mieux placée pour expliquer ce que j'ai vu, si nécessaire. »

Ses traits se durcirent en une expression déterminée.
« Et que je sois ou non cette "guide", il est de mon devoir d'aider les Champions. »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Guigui  
#18 Envoyé le : samedi 1 mai 2021 20:52:28(UTC)
Guigui
Rang : Staff
Inscrit le : 28/02/2013(UTC)
Messages : 6,862

Zorg
CA : 13 | C : 13 | D : 11
réf:+3 | vig:+3 | vol:+4

29 / 29


« Bizarre ? Ja, je suis bizarre, chef Ulf ! » Répliqua Zorg, piqué au vif par la sortie du chef de guerre. « Et gnome, en effet, rien ne vous échappe, on dirait. Mais, enschuldigung Sie mir, vous ne pouvez pas prétendre respecter vos traditions et vous étrangler parce que je suis gnome. Si je suis votre Champion du Feu, c'est parce que le sang d'une de vos chamanes coule dans mes veines à un degré quelconque. Si vous acceptez le fait que vos chamanes ont forniqué, au cours des siècles, avec à peu près tout ce que Golarion compte de races intelligentes, alors oui, à un moment, il y a une probabilité qu'un de vos champions revienne sous les traits d'un gnome, et cette probabilité augmente mathématiquement avec le temps. Les probabilités itératives sont des garces sans cœur, vous pouvez m'en croire. Et... »

Mais il s'interrompit lorsque Soniela demanda le silence, avant de se pencher sur le corps d'Ilse et d'annoncer qu'en fin de compte, elle était vivante. « Aaaaah » soupira-t-il, réellement soulagé, et oubliant totalement ses griefs envers le chef de guerre, « quelle bonne nouvelle ! Évidemment, sans son âme, ça ne va peut-être pas être facile tout les jours... Mais... » Zorg jeta à ce moment un regard vers Jormung et, même totalement dépourvu d'empathie, le gnome devinait confusément qu'il y avait des choses que le demi-orc n'avait pas envie ni besoin d'entendre. « Mais... Il y a peut-être un moyen de la récupérer, hein ! Capturée, es ist nicht détruite, ja ? Pas d'amalgame. Pas d'amalgâme, même, hehehehe. Hem. Euh... »

Sentant bien qu'il s'enfonçait, Zorg eut la sagesse de ne pas insister et de laisser Móirín leur faire part de sa vision... et de ses doutes... qui ne manquèrent pas de faire réfléchir le Champion du Feu. « Attendez... Pourquoi Mouilleline serait notre guide ? Jusqu'à présent c'était Aksana, pourquoi ça changerait tout le temps ? Je veux dire... On a eu des indices solides qu'Aksana était la guide des champions. C'est toujours une des deux samsaranes, c'est bien ça ? Je ne vous cache pas que je n'y comprends plus grand-chose... Vous ne voudriez pas codifier tout ça par écrit une bonne fois pour toutes, histoire que les champions de la prochaine génération s'y retrouvent dans tout ce bazar ? »
Bhaal reste à l'ombre en BM-96 | Zorg allume le feu en S-210 | Darmrok fait la guerre en N-211
Le combat à allonge
Le bloodrager abyssal
L'étroit mousquetaire
Offline Lyana  
#19 Envoyé le : dimanche 2 mai 2021 21:22:51(UTC)
Lyana
Rang : Habitué
Inscrit le : 04/04/2013(UTC)
Messages : 1,492

Aksana
CA 15 (C11,D14)
Ref+3* Vig+3* Vol+8*
Sorts 1 : 4/4+1/1
Sorts 2 : 3/3+1/1
Canalisations
3/3 - 2d6

35 / 35

Hämärä
CA 17 (C15, D14)
Ref+5 Vig+2 Vol+6
Talons x2
+8/+8, 1d4-2 (x2)
Fast Healing 1

17 / 17

Aksana regardait Moirin intriguée, serait-il possible qu'elle soit la Guide ? Cela paraissait improbable, Zorg avait raison, la Guide avait toujours été une des deux Samsaran, mais aucune n'avait aussi été Championne. Cependant, Aksana était persuadée d'être la Guide. Cependant, les visions de Moirin étaient importantes.

« Peu importe, Zorg. Quelque soit le rôle qu'a à jouer Moirin, ce n'est pas ça l'important pour l'instant, ce qui importe c'est ce qu'elle a vu. Quant à ce que vous êtes, ne vous inquiétez pas, nous savons que vous êtes le Champion du Feu, par conséquent vous avez au moins une goutte du sang de la tribu dans les veines, en effet. »

A son tour, elle interrompit son discours lorsque Soniela donna des nouvelles d'Ilse, elle se pencha de nouveau sur son chevet alors que sa mentor évoquait à voix haute ses craintes. L'âme de la chasseresse était bien prisonnière de Deskari.

Elle reprit à l'attention de tous : « Il faut aller parler au prélât Hulrun Shappok, en effet. Il faut qu'ils soient prêts, lui et ses hommes. Ce soir, nous vivrons une des soirées les plus importantes de toute l'histoire de notre peuple, ce soir nous disparaitrons ou nous vivrons la première étape de la reconquête de nos terres. »

Je posterai le jour, je posterai la nuit, je posterai toujours ^_<
Amarante, championne audacieuse, sylphe née des orages et des elfes (N211)
Aksana, chamane samsarane de la vie (S210)
Alia, derviche de la Fleur de l'Aube aasimar (BM96)
Offline UrShulgi  
#20 Envoyé le : lundi 3 mai 2021 11:18:41(UTC)
UrShulgi
Rang : Habitué
Inscrit le : 14/03/2012(UTC)
Messages : 5,520

Jormung
JdS +6, +9, +8
CA : 19/12/17
Blessing : 5/5
Fervor : 4/4
Sacred Weapon : 4/4
RD/immun : 1/20%

39 / 39


Jormung, bien qu'il avait encore Ilse dans les bras, ne pouvait s'empêcher de sourire en passant au parole de l'Ancien. Chaque voile qui se déchirait risquait d'en proposer davantage.
«  Peut-être devrions nous à nouveau faire un petit som' pour avoir à nouveau des réponses. Plus sérieusement, peut-être que cette exception ne fait que confirmer le caractère décisif de ce qui se plane, et ses conséquences. Nous devrions nous rendre chez le prélat sans plus tarder. »


Qui sème le vent ... est déjà d'un bon niveau.
Utilisateurs actuellement sur ce sujet
7 Pages123>»
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum.
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum.

| Pathfinder-fr v2 Theme by Styx31, with some icons from fugue
Propulsé par YAF.NET | YAF.NET © 2003-2023, Yet Another Forum.NET