Welcome Guest! To enable all features please Connexion ou Inscription.

Notification

Icon
Error

4 Pages«<234
Options
Aller au dernier message Aller au dernier message non-lu
Offline Boadicee  
#61 Envoyé le : jeudi 10 juin 2021 18:27:11(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,745

Thème d'Athaliandra - Astral Clocktower




Athaliandra serrait les dents, s'efforçant de garder ses émotions pour elle. Mais son humeur était évidente pour tout le monde, et elle retira sa main osseuse de la table en réalisant que le bois fumait. Elle y avait laissé une marque noire, là où ses os avaient touché la table.

« Désolée....

William, ça va peut être te surprendre, mais je suis mercenaire...donc pas exactement en odeur de sainteté auprès de la garde. Et nos adversaires sont clairement puissants. Je doute que nous puissions vraiment considérer la garde comme des alliés sûrs jusqu'à après que cette histoire soit terminée.

En tout cas...hum...la vengeance n'est pas exactement mon but. Je cherche avant tout des réponses et de la tranquillité d'esprit. Mais je ne suis pas persuadée de pouvoir atteindre ce second objectifs si ces mystérieux adeptes de Nethys respirent encore. »


Elle se tut lorsque Flitz prit la parole, écoutant avec attention les révélations qu'elle avait à leur faire, sifflant, impressionnée, en entendant certaines des informations.
« Deux cents...? Je crois que c'est encore plus gros que je ne pensais. Merci de nous avoir répondu, même s'il reste beaucoup de questions en suspends, je ne doute pas que nous trouverons, tôt ou tard, des réponses.

Ca laisse une question importante à laquelle répondre, cela dit. On fait quoi, maintenant? Si j'ai bien compris, on ne peux se fier à personne, nulle part. Et la seule piste que nous avons, c'est cette taverne...où ils sont cinq fois plus nombreux que nous.

Des pistes à suivre? Ou des idées? »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Chaos  
#62 Envoyé le : jeudi 10 juin 2021 18:46:59(UTC)
Chaos
Rang : Membre
Inscrit le : 02/02/2020(UTC)
Messages : 22



Gardiens des soupirs

L'inquisiteur prit sa pose favorite : celle du Penseur.

« Hmmmm... J'ai l'impression que notre problème c'est que nous n'avons ni les relations, ni les équipements, ni la puissance nécessaire pour définitivement les dégager... » Il commença à parler avec ses mains dans des mouvements de poignets de fugaces.

« Mais si nous avions une organisation meilleure que la leur?... Alors! C'est peut être une idée folle. Mais le but est avant tout de se regrouper et de s'organiser. Voir même aller voire de plus hautes autorités pour prêcher nos bonnes paroles et peut être vendre nos informations contre d'autres informations... Sinon tout au plus aurions nous l'air de bandits opportunistes?

Ce que je propose est de devenir... »
Annonça-t-il avec son parfait sourire. « Des héros! » Après un petit suspense, il compléta sa pensée...

« Nos capacités sont très plurielles. Nous ne pouvons pas rester près de nos amis ou de notre famille sans les mettre en danger, ou bien nos faire kidnapper encore et encore. Mais! Si nous nous faisions une réputation en tant que mercenaires par exemple... Qui viendrait nous ennuyer? Qui viendrait nous menacer?

Mon plan est complètement fou, mais personnellement, j'adore! »

______________________________________________
Chaotiquement vôtre.
Online Djinn  
#63 Envoyé le : vendredi 11 juin 2021 12:16:16(UTC)
Djinn
Rang : Lecteur
Inscrit le : 20/12/2018(UTC)
Messages : 0
J'ecoutai attentivement les interventions de chacun. Ce que Flitz nous appris était vraiment dérangeant... Qui faisait ce genre de chose, et pourquoi? Pour la beauté du geste? Évidemment que non... Il devait y avoir une raison derrière.

L'intervention d'Athaliandra était prévisible. Il était évident que regrouper ainsi cinq individus de tout horizon allait créer quelques conflits et des divergences d'opinions. Je répondis donc calmement avec bienveillance
« Je comprends tout a fait ton point de vue, et bien que je sois capitaine de la garde, je ne suis pas naïf pour autant... j'ai sûrement eu affaire a plus de garde corrompu que l'ensemble d'entre vous... Et croyez-moi, certain ont même fini au bout d'une corde suite a mon intervention. Donc je me suis peut être mal fait comprendre. Mon intention n'est pas et n'a jamais été de pénétrer dans le premier poste de garde venu pour leur raconter une jolie histoire, histoire qu'on a nous même du mal a comprendre voir même a croire.

Non, ce que je voulais dire, c'est que je préconise de récupérer un maximum d'information, un maximum de preuve et ensuite, il faut trouver la bonne personne a qui en parler. Alors que rentrer de façon frontale, poser des questions agressives ne mènera qu'à un bain de sang qui se soldera inévitablement par nos nom et portrait placardés en ville avec une rondelette somme d'argent indiqué en dessous... »


L'intervention de Charlaël me désarçonna
« Euh... Alors, c'est un point de vue... Euh... Original. De prime abord, je dirais justement que nous exposer publiquement en héro, bien que tentant, serait la meilleure solution pour qu'il nous arrive des bricoles... Vous savez, des héros, il en meurt tous les jours et personne n'enquête sur les causes de leur disparition. Mais je suis peut être un peu rabat-joie... Qu'en pensez-vous les autres ? »

Puis sans laisser la conversation diverger, j'enchainai:
« Quoi qu'il en soit, quelle que soit la voie que nous empruntons, je pense que le plus important est de récupérer des informations. » J'étais certain que tout le monde serait d'accord avec ce point, je continuai donc sans attendre l'aval de mes coéquipiers. M'adressant directement a Flitz: « vous avez dit qu'il s'échangeaient des informations par pigeons
... Les rapaces sont les prédateurs naturels des pigeons, non? Charlaël, tu penses que ton ami pourrait intercepter ces pigeons? »

Modifié par un utilisateur vendredi 11 juin 2021 12:36:17(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Hikari  
#64 Envoyé le : vendredi 11 juin 2021 22:36:06(UTC)
Hikari
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 06/06/2018(UTC)
Messages : 112


Adossée contre le mur, Fiore écoutait les échanges. Inconsciemment, cela l’empêchait de songer à un enchainement d’hypothèses pouvant entrainer l’effondrement de son monde tel un château de cartes, à commencer par Val. Elle ne pouvait pas être une espionne, c’était impossible… mais tout le reste, tout son passé… ça en revanche, c’était plus que questionnable... Peut-être qu’elle travaillait pour "le bon camp" ? Oui mais, sans moyen de la contacter… et en plus, ça faisait un moment qu’elle ne l’avait pas vu. Bordel !

Mais ce n’était pas le moment. Elle pourrait s’y abandonner plus tard… pour le meilleur comme pour le pire, surtout le pire. S’éclaircissant la gorge, elle reprit la parole pour donner son propre point de vue.
«  Loin d’moi l’idée de vous couper la chique, mais reprenons dans l’ordre si vous le voulez bien. Entre ces histoires de maladies, d'expériences et de pigeon, j'en perds le compte.

Tout d’abord, Nina. J'ignore comment, et Flitz aussi sensiblement, mais nous tous ici, nous sommes "reliés". Lorsque l'un d'entre nous meurt, les autres le sentent. J'ignore si vous l'avez senti l'autre jour, ou pourquoi si ce n'est pas le cas, mais l'un ou l'une des nôtres est mort. Et je sais que toutes les autres personnes ici présentes l'ont ressenti. C'est de ça dont je parlais.

Ensuite, cette histoire de garde. Ne vendons pas la peau du troll avant de l’avoir tanné. Rassembler des infos et des preuves, ça m’va, et ensuite on avisera. Inutile de nous confronter sur vos divergences dès maintenant, on en aura forcément. Et c’est bien la preuve que nous sommes des individus différents, à part entière.  »

Elle esquiva ainsi la question sur son propre avis, lequel s’approchait grandement de celle d’Athaliandra.


Elle prit une profonde respiration, tentant de calmer ses propres tremblements au passage.
«  Je sais que nous avons tous des questions. Et nous trouverons les réponses, si nous sommes déterminés. Mais avant toute chose, je veux que vous sachiez que vous êtes vivants, libres et uniques. Gardez bien ça à l’esprit.  » affirma-t-elle, tentant de réconforter maladroitement le groupe, n'osant user de ses pouvoirs pour le faire. Pour l'heure, elle voulait jouer ça naturellement, question d'honnêteté.

« Ensuite, cette histoire de taverne et de pigeons… et de "héros". J’vais être franche Charlaël, j’suis pas fan. Récolter des informations avant d’agir, intercepter des messages, oui, mais miser aux cartes sur un découragement de ceux d’en face… A mon humble avis pessimiste, une réputation à visages découverts ne nous attirerait que des ennuis. Je m’explique, des rois et de grands aventuriers meurent tous les jours, comme le disait l'ami Will. En bonus, comme je le disais je doute que nos adversaires soient des plus faciles à décourager, à mon avis, ils n’arrêteront pas leurs expériences, et tenteront toujours de nous atteindre.

En revanche… tu soulèves un point très intéressant. A défaut de pouvoir entrer dans l’antre des loups… il reste possible d’en attirer un ou deux loin du nid. Que l’un de nous fasse office d’appât est une option. Se faire voir entrainera possiblement soit une tentative de capture, soit un pigeon pour communiquer l’info. Et en remontant la piste du pigeon… »



Un rapide coup d’œil par la fenêtre avant de continuer d’exposer son -trop long- avis.
« M’enfin bref. Chaque chose en son temps disions-nous. Avant la contre-attaque, si vous êtes partants bien sûr, autant assurer notre sécurité. On s'assure d'être peinards, et ensuite on planifie notre coup.

Tout d’abord ici. Comme je vous l’avais dit, c’est pas un palace, mais c’est une bonne planque. Du moins c’est ce que je pensais jusqu’à présent… Si ces gars ont accès à de telles ressources et à de telles compétences, ce n’est pas improbable qu’ils disposent de sorts de scrutation et d’autres moyens similaires. Si ce n’est pas le cas, tant mieux. Mais si c’est le cas, ils seront rapidement là, et nous n’aurons aucun moyen de nous défendre. Je suggère de ne pas s’attarder plus d’une nuit, et de laisser des petits indicateurs ici pour voir si quelqu’un est passé en notre absence. Au bout de quelques jours, on sera fixés.  »



Rapide coup d’œil général à chacun, y compris Flitz.
«  Votre avis ? » demanda-t-elle, haussant les épaules.

Modifié par un utilisateur vendredi 11 juin 2021 22:37:08(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Anadethio  
#65 Envoyé le : samedi 12 juin 2021 00:18:36(UTC)
Anadethio
Rang : Habitué
Inscrit le : 19/06/2015(UTC)
Messages : 2,383


Les différentes réponses apportées permettent de mieux visualiser la situation et je dois bien admettre qu'elle n'est pas glorieuse. D'un autre côté, il y a un net progrès par rapport au moment ou j'ai ouvert les yeux.

Les caractères autour de la table sont bien trempés et n'hésitent pas a le montrer. Parfois d'une manière assez surprenante. Mais un "détail" m'attire l'oreille alors que les autres ne semblent même pas le mentionner.

« Capitaine ? Heu... Je sais pas comment ça fonctionne ici mais c'est un grade élevé ça non ? Tu peux pas simplement te ramener, dire a tes hommes de venir avec toi et faire un coup de filet sur cette auberge pour un motif bidon ? Quoique juste avec ce qu'on sait des motif y'en a des bons... »

Les explications de Fiore me permettent d'y voire un peu plus clair :

« Il y a quelques jours tu dit ? Quand exactement ? Je n'ai rien senti de semblable. Mais autant j'étais dans les vapes à cause des drogues quand c'est arrivé. Ou suffisamment loin pour ne rien sentir.

...

Heu... on est quel jour d'ailleurs ? Et Silvia, c'est pas le nom que tu as hurlé au moment de cette... attaque mentale ? Une idée de qui a fait ça au fait ? »


Comme de bien entendu, la migraine commence a pointer le bout de son nez. Rien d'insupportable, comme d'habitude, mais tout de même. La proposition du calistiren ne manque pas de panache mais, outre les inconvénients immédiatement pointés par d'autres, je ne peux pas m'empêcher de relever :

« Et puis il nous manquerait la caractéristique principale des héros : ne pas souhaiter en être. Ensuite, se serrer les coudes et prendre le large serrait une option mais je doute que ça serve a quoi que ce soit : ils ont forcément des moyens de nous localiser. Je suis sur les routes depuis plus de dix ans et ça ne les a pas empêchés de mettre des somnifères dans mon repas...

En ce qui me concerne en tout cas, je vous rejoint : je veux mieux comprendre. Et éviter de mourir. Le reste c'est accessoire. »


Cette histoire de pigeons m'amène a envisager une autre possibilité :

« Attendez... Toi, Flitz... tu les contactais comment ? Toujours en personne a l'auberge ? Tu t'y rendais de ta propre initiative ?

On peut pas faire en sorte de se faire passer pour un de leurs espions et leur donner de fausses informations ? D'ailleurs si on arrive a intercepter des courriers suffit de soigner le pigeon après et on peut y mettre quelque chose de totalement différent non ?

Avec quelques messages bien orientés, on peut les amener dans un piège sans avoir besoin de jouer les appâts. »


Enfin ça c'est la théorie. Aucune idée de comment faire. Sauf pour la partie "soigner le pigeon" au milieu.

Pour ce qui concerne le logement...

« Pour cette planque... la question est surtout de savoir si on a d'autres endroits. Comptez pas sur moi, je n'avais jamais mis les pieds à Absalom. Mais sur le principe j'approuve totalement. »


Offline Boadicee  
#66 Envoyé le : samedi 12 juin 2021 23:41:19(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,745

Thème d'Athaliandra - Astral Clocktower




Athaliandra jouait distraitement avec une de ses mèches de cheveux en écoutant les discussions et les opinions. Les idées et les suggestions étaient nombreuses, certaines prudentes, d'autres audacieuses, d'autres qu'elle aurait qualifié de paranoïaques si elles ne les partageaient pas. Elle cessa son manège et reprit, la voix douce et toute trace de colère dissipée.
« Nina a raison...a minima, on partage les mêmes objectifs principaux: en savoir plus, et survivre. Le reste peu attendre qu'on en sache plus, justement.

Will, je suis aussi d'accord sur un point: si on peut trouver des alliés, ce serait l'idéal. Mais considérant notre position actuelle, c'est de toute façon trop complexe. Et même si je ne tiens pas à nous disputer sur ces positions dès maintenant, il est possible que notre survie dépende de rompre la loi. Si c'est le cas, que ferez vous?
Il n'est pas nécessaire de répondre à cette question immédiatement, mais gardez à l'esprit que ça pourrait le devenir, un jour. »


Elle se leva et se mit à faire les cents pas, lentement, ombre diaphane qui paraissait presque translucide à la lumière du soleil, à l'exception de son regard améthyste.
« A moins que tu n'ais d'autre pistes, Flitz, la taverne est un premier pas. Qu'est ce que tu peux nous dire de plus sur les lieux...? Leur taille? L'adresse? Les alentours?

Ca mis à part, je suis pas convaincue par l'idée de l'appât. En tout cas, pas comme plan A. Trop risqué. Mais peut être qu'on pourrait effectivement intercepter un pigeon, ou peut être quelqu'un allant ou venant à la taverne en question...

Et Fiore soulève également le point le plus crucial: l'un d'entre vous connait un endroit sûr? Se protéger contre les sorts de détection est...redoutablement difficile, sans matériel approprié. Mais on ne peut pas non plus s'enfermer dans une chambre forte....

On pourrait changer de lieu fréquemment? »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Chaos  
#67 Envoyé le : jeudi 17 juin 2021 18:45:25(UTC)
Chaos
Rang : Membre
Inscrit le : 02/02/2020(UTC)
Messages : 22



Gardiens des soupirs

Charlaël éructa son petit sourire joueur face à tant de critiques. « Vous voulez piquez mon idée extraordinaire avouez le! Mais je vous aiment bien, je vous la prête. Servez-vous!

Qui s'en fiche de la loi d'ailleurs? Nous serions pris pour des foufous en racontant notre histoire, ou pire, des personnes qui fuiront à notre approche... Depuis quand des héros se soucient de la loi? Et puis changer de lieu de régulièrement a un goût d'aventure délicieux. Merci pour l'hospitalité de la Maîtresse des lieux! »


L'inquisiteur fit un -non- de la tête face à la demande du Capitaine. « Cher Will, notre belle Velours est un rapace de compétition certes! Mais ce n'est pas une chouette, c'est une créature magique. Elle est liée par sa naissance à la Déesse Calistria. C'est un animal sacré qui a ses propres règles et ses propres désirs. Voilà bien longtemps qu'elle ne satisfait plus de pigeons maigrelets! Elle mérite la plus gouteuse des nourritures.

Velours a été entraînée pour protéger l'autel de la Déesse. Elle doit n'avoir jamais chassé de sa vie. Elle n'en a pas besoin, elle reçoit les offrandes des croyants voulant attirer ses faveurs! Par contre, elle pourra nous protéger et protéger son lieu de vie jusqu'à la mort. C'est un animal de combat, un animal de garde, un animal remplis d'énergie sacrée! Pas un vulgaire rapace qui part chasser les souris.

Peut être pourriez-vous faire autre chose avec elle? »


Un « GROU? » croassement se fit entendre depuis la porte, et l'immense et grosse et pleine d'armures métalliques qu'était Velours vint s'ajouter à la conversation. Elle fit tomber une chaise avec un flegme incroyable et ses grosses pattes, dardant ses deux pupilles comme deux diamants brillants sur la scène.

« Non ma belle, retourne garder la porte! Je te donnerai une friandise plus tard. » Congédia le demi-elfe en faisant des : Shouuuuu! Shouuuuu! pour qu'elle retourne à son poste. L'animal sembla extrêmement déçu et reparti en marchant sur la chaise, la faisant bouger encore. Charlaël la remit en place comme si de rien n'était.

« Elle n'est pas du tout méchante! C'est un véritable amour quand on la connaît. » Justifia le gâteux fauconnier.
______________________________________________
Chaotiquement vôtre.
Offline thoulkas  
#68 Envoyé le : vendredi 2 juillet 2021 09:57:40(UTC)
thoulkas
Rang : Habitué
Inscrit le : 04/08/2015(UTC)
Messages : 2,963
Le groupe discutait, avec Flitz qui essayait de retenir les différentes questions. Elle préférait attendre qu’ils aient fini, pour ne pas trop les déranger. Quand les discussions cessèrent, elle reprit la parole.


«  Alors la plupart du temps si je devais les contacter j’envoyais un message via un jeune homme des rues qui je sais travaille pour eux, du moins comme coursier. Sinon ce même coursier venait me trouver et me convoquer pour mon rapport.

Je ne l’ai jamais vu avec un masque, d’où mon idée qu’ils ne fait pas partie intégrante de l’organisation.

Il me retrouve alors un peu plus tard avec un numéro de table et un moment de la journée où je rencontrerai mon interlocuteur. Toujours le même. Je pense que l’organisation est très structurée et qu’ils filtrent qui sait quoi. Ensuite je m’y rend et je suis fouillée à l’entrée, magiquement.

Pour en revenir au lieu en question c’est au milieu d’une place près des docks, assez ouvert sur le quartier.

Je vais essayer de vous faire un dessin le plus représentatif possible.  »


Elle sortit alors du matériel de dessin et commença à gribouiller. Clairement Flitz savait bien dessiner et faisait bien attention.



«  Voici l’intérieur, du moins ce que j’en sais. J’étais toujours à une table du milieu, alors que des personnes masquées se trouvaient plus haut.


Et attendez... voici un dessin du quartier que j'avait fait. Cela avait pris du temps mais voici ce que j'avais su faire à force de me promener dans le coin.

L'auberge en question est le gros bâtiment central, qui donne sur un marché présent la plupart du temps. Je soupçonne que ce soit une couverture mais je n'en suis pas certaine. »




Modifié par un utilisateur vendredi 2 juillet 2021 10:01:02(UTC)  | Raison: Non indiquée

Le ridicule ne tue pas et ce qui ne tue pas rend plus fort, donc le ridicule rend plus fort Laugh
Les blagues faut toutes les faire on ne sait jamais qu'il y ait une bonne. Laugh
thanks 4 utilisateur ont remercié thoulkas pour l'utilité de ce message.
Offline Boadicee  
#69 Envoyé le : samedi 3 juillet 2021 15:36:33(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,745

Thème d'Athaliandra - Astral Clocktower




Athaliandra se pencha sur les plans et les croquis, tout en écoutant les explications de Fitz, elle examinait l'endroit. La furie, l'amertume et l'inquiétude avaient laissé la place à un professionnalisme marqué. Elle souriait, un sourire presque perturbant considérant la tension qui marquait par ailleurs son visage.

« Bien...y'a l'air d'y avoir une sorte de réserve, ou quelque chose dans ce goût là, à l'arrière. Ca pourrait être un point d'entrée discret, pour éviter les contrôles. Surtout avec le marché autour, ça aussi ça joue en notre faveur, on pourra observer les allées et venues en utilisant la foule comme couverture.

Dans tous les cas, je pense que l'approche "on se fait passer pour des clients" est vouée à l'échec. On ne passerait pas les contrôles à l'entrée, et à ce que dit Fitz, on ne saurait même pas à qui s'adresser. »


Elle fronça les sourcils, balayant ses compagnons de circonstance du regard.
« D'ailleurs, ça soulève un point important: qu'est ce que vous voulez faire? Tenter d'y récupérer des informations? Détruire les lieux? »


Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
thanks 2 utilisateur ont remercié Boadicee pour l'utilité de ce message.
Offline Chaos  
#70 Envoyé le : lundi 5 juillet 2021 00:55:51(UTC)
Chaos
Rang : Membre
Inscrit le : 02/02/2020(UTC)
Messages : 22



Gardiens des soupirs

L'inquisiteur examina avec intérêt le plan avant de se prononcer. « Hmmmm... Je pense que le terrain est parfait pour une embuscade? Avez-vous vu toutes ces mignonnes petites ruelles? Ces petits enfoirés ont tentés de nous kidnapper après tout. Pourquoi pas kidnapper un des leurs et l'interroger? J'ai un parfait sort pour le faire parler d'ailleurs...

Si nous sommes fouillés magiquement... Ca ne va pas aller. Ca signifie qu'ils sont très tendus. Mais même pour aller aux commodités, il faudra bien qu'ils sortent. Avec une diversion sur la place... J'irais même jusqu'à dire que les latrines sont parfaites pour en surprendre un sur le pot? Pour moi c'est des latrines, pas un entrepot! »


Il gloussa. « Dîtes le tout de suite si j'ai des idées de merde! En tous cas tu dessines très bien Fitz. Ou as-tu donc appris? Très belles courbes au niveau des traits. Dommage que les cartes ce soit pas très séduisant. » Plaisanta-t-il avec son humour douteux.

La dite partie du plan que je désigne

Je souhaite modifier l'attitude de Flitz avec un jet de diplomatie dès que possible.

Modifié par un utilisateur lundi 5 juillet 2021 01:01:56(UTC)  | Raison: Non indiquée

______________________________________________
Chaotiquement vôtre.
thanks 1 utilisateur a remercié Chaos pour l'utilité de ce message.
Offline Hikari  
#71 Envoyé le : mardi 6 juillet 2021 21:03:48(UTC)
Hikari
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 06/06/2018(UTC)
Messages : 112


Se rapprochant légèrement, Fiore regarda attentivement la carte de son œil valide. Etablir des stratégies, c’était l’une de ses spécialités après tout, autant que ça serve. Une analyse rapide du quartier met en évidence plusieurs problèmes. Tout d’abord, les petites rues ont l’air de principalement s’apparenter à des arrière-boutiques, l’encombrement de celles-ci étant hautement imprévisibles pour des "étrangers", mais pas tellement pour des locaux. Une fuite serait également très délicate, car l’ennemi saurait quel est le chemin le plus court et où frapper, contrairement à eux.

A côté le comportement de Charlael vis-à-vis de Flitz lui fit mériter un regard noir. Pour l’heure, confiante en sa sœur de cœur malgré les évènements passés et ne souhaitant pas se montrer acide devant ses compagnons d’infortune, elle ne dit mot et préféra commenter la carte suite aux remarques d'Athaliandra.
«  Voyons ça… C’est sans doute la réserve de bière oui… Mais concrètement, on n’en sait rien, ça reste risqué. J’suis pas super jouasse à l’idée de me jeter dans la gueule du loup perso. Si ça se trouve, ils ont eu vent de notre sauvetage, et ils nous attendent à bras ouverts.

Par contre, ce qui est presque sûr, c’est ce que certains des clients vont ensuite rentrer chez eux. Ça peut être le bon moment pour en cueillir un et le cuisiner. Regardez… Par exemple, on pourrait se positionner là, et là, et observer un peu le mouvement. On reste proches, à portée d’aide, mais pas groupés. Ça attirait trop l’attention sur nous, encore plus vu nos ressemblances. Ensuite, on se trouve un signal -elle fit mine de montrer ses deux yeux, même l’invalide, et de désigner Will du doigt- et on s’en approche. Trois d’entre nous le dépassent par exemple, l’air de rien, tandis que les deux autres restent derrière. Dès que la voie est libre, tout le monde se retourne vers lui, et… à vous de voir comment vous voulez procéder.

J’pense pas que la force soit nécessaire, j’ai… quelques compétences utiles, en manière d’interrogatoire, sans pour autant être barbare.  »


Elle s’interrompit, se craquant le cou.
«  Et perso... je suis pour récupérer un max d'infos. Ensuite, on pourra toujours aviser.
Z’en pensez quoi ? D’autres idées ?  »

Modifié par un utilisateur vendredi 9 juillet 2021 16:38:43(UTC)  | Raison: Non indiquée

thanks 2 utilisateur ont remercié Hikari pour l'utilité de ce message.
Offline Anadethio  
#72 Envoyé le : jeudi 8 juillet 2021 22:29:27(UTC)
Anadethio
Rang : Habitué
Inscrit le : 19/06/2015(UTC)
Messages : 2,383

Un sans abris comme coursier... Un moyen potentiel d'obtenir des informations comme un autre. Bon... tout était question de savoir quelles sont ses relations avec ses employeurs. Et puisque les employeurs en question étaient de puissants mages... il y avait fort a parier qu'il y ai au moins un minimum de crainte.

Mais bon. D'un autre côté qu'es-ce-que nous serions en mesure d'obtenir de lui ? Enfin d'exploitable ? Car si c'était pour essayer de capturer un mage... Enfin. Les autres semblent avoir des moyens de faire parler quelqu'un sans avoir recours à la torture alors pourquoi pas après tout...

En tout cas je me sent plus à mon aise avec la proposition de Fiore que celle des autres... mais le problème demeure comment empêcher votre victime de fuir ? Et comment déterminer a laquelle s'attaquer ?

« Mouais... Rentrer dedans, même au delà de sauter dans la bouche du loup je vois pas vraiment ce qu'on aurait à y gagner. En tout cas a y aller pendant les heures d'ouvertures. Si un d'entre vous se sent d'y faire une virée de nuit pour voir si on ne peut pas récupérer quelques documents intéressants... mais autrement je ne vois pas ce que nous y ferions. »

Je m'attarde sur Fiore et Charlaël :

« Vous avez des moyens d'obtenir des réponses sans qu'ils s'en rendent compte ?Ou de leur faire oublier après coup les détails de ce qui leur est arrivé ?

On pourrait commencer par le contact de Flitz qui connais peut-être d'autres personnes... soit de notre côté soit du leur. Mais le questionner reviens a leur annoncer qu'on attaque. »


En attendant hors de l'auberge par contre...

« On est d'accord que tous les membres de cette organisation portent de masques ? Et je suppose qu'ils ne le font pas seulement dans l'auberge ? Le problème c'est de choisir à qui s'attaquer : si j'ai bien suivi, plus le masque est grand et plus ils sont importants. Et donc plus ils en savent mais aussi probablement plus ils sont puissants.

Et capturer un mage puissant qui fait preuve d'un minimum de prudence... c'est compliqué. Pour ne pas dire impossible. Peut-être en lui lançant un sort par surprise et en l'assommant avant qu'il ne puisse se reprendre ? Et si il résiste au sort on peut toujours fuir avant qu'il nous reconnaisse ? »





thanks 1 utilisateur a remercié Anadethio pour l'utilité de ce message.
Online Djinn  
#73 Envoyé le : vendredi 9 juillet 2021 18:55:17(UTC)
Djinn
Rang : Lecteur
Inscrit le : 20/12/2018(UTC)
Messages : 0
En étudiant attentivement toutes les options proposées par mes nouveaux compagnons, une fulgurance me traversa l'esprit...
C'était ça être un hors la loi...

Ca aurait pu être amusant, d'inverser ainsi les rôles en jouant les bandits... Mais il s'agissait de notre survie à tous.

Il était clair que certains d'entre nous n'en étaient pas à leur coup d'essais, mais ça n'avait étrangement aucune importance. Je m'attardai un instant sur cet état de fait... Normalement, je représentais la loi et la compagnie de malfaiteurs ne m'enchantait guère... Mais ici, la sensation était toute autre... Une famille... Voilà... On a tous dans notre famille, une tante un peu grippe-sou, un cousin un peu raciste, un frère ou une soeur qui a mal tourné... Comment se fait-il qu'en quelques heures, ces étrangers soient devenus ma famille...

Mes pensées furent rappelée à l'ordre en voyant que Fiore me désignait du doigt...

Une fois que Nina eut parlé:
« Il est clair que je ne suis pas pour une action trop offensive. Nous manquons clairement d'information pour agir et nous lancer à l'aveugle dans la gueule du loup est sûrement la pire option à envisager. Au cas où ce n'était pas clair, si notre petite entreprise échoue, ce n'est pas une nuit au placard que nous risquons... C'est rencontrer le funeste destin renseigné sur les petits papiers que Flitz nous a remis.

Je pense qu'un élément important à garder à l'esprit est qu'il faut supposer que chaque membre de cette organisation connaisse nos visages. Donc une approche sous couverture n'est pas envisageable. Ce point est valable également si nous enlevons un membre pour le questionner... Il y a des chances qu'il nous identifie, et donc qu'il indique au reste de la bande que notre intention est de passer à l'offensive.

Je propose un plan beaucoup plus défensif dans un premier temps. On se met en planque et on identifie plusieurs membres de l'organisation. Une fois identifié, on enquête sur leur vie et on découvre leur sombres petits secrets et une fois qu'on a récupéré un sale petit secret, on fait chanter notre cible... On peut supposer que s'il bave sur les autres, il ne va pas aller raconter qu'on le fait chanter...

Qu'en pensez-vous?

Mais sinon, je suis partant pour le kidnapping et l'interrogatoire, à condition de faire en sorte qu'on fasse en sorte qu'ils ne se doutent pas que ça vient de nous... Par exemple en se faisant passer pour la garde d'Absalom... Ou une autre organisation qui aurait l'intérêt de se renseigner sur cette société secrète. »
thanks 3 utilisateur ont remercié Djinn pour l'utilité de ce message.
Offline Boadicee  
#74 Envoyé le : samedi 10 juillet 2021 12:25:51(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,745

Thème d'Athaliandra - Astral Clocktower




Athaliandra réfléchissait toujours, mais s'était finalement débarrassée des rides de soucis. Les plans se formaient, et les idées s'agrégeaient. Ils tenaient quelque chose, elle pouvait le sentir. Son instinct, qui lui sauvait régulièrement la vie, lui faisait clairement comprendre qu'elle pouvait se reposer sur leur étrange quintet.
« Bons arguments...entrer dans cette auberge est probablement trop dangereux, en tout cas pour l'heure. Dans l'immédiat, nous n'avons pas droit à l'erreur, donc il serait sans doute plus prudent d'en rester aux options les moins risquées.

Will, votre plan est de loin le plus stable et le moins risqué, tout en nous donnant potentiellement accès à une quantité très intéressante d'information. Voir même, à suffisamment d'informations pour percer les motivations de nos adversaires. Elle a un problème, par contre. Si j'ai bien compris, eux aussi doivent être à notre recherche. Est ce que nous avons vraiment le temps de mener une enquête en profondeur…?
En revanche, si on opte pour cette option, j'ai une alternative à la garde. Les Barbiers Sanglants n'aiment pas qu'on empiète sur leur territoire. On pourrait se faire passer pour eux.

Quand à l'idée d'entrer par effraction dans l'auberge...Là encore, les bénéfices potentiels sont très intéressants, mais c'est risqué. S'ils effectuent des contrôles par magie à l'entrée, ils doivent avoir les moyens de se protéger. Sans parler du fait qu'on ne sait pas si l'auberge est déserte à quelque moment que ce soit.

Ah, et dans le cas d'un kidnapping...il n'alertera personne s'il est mort. Je sais que cette idée ne vous plaît pas, mais je ne suis pas sûre qu'on aura toujours le luxe de décider. »

Modifié par un utilisateur samedi 10 juillet 2021 12:26:39(UTC)  | Raison: Non indiquée

Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
thanks 1 utilisateur a remercié Boadicee pour l'utilité de ce message.
Utilisateurs actuellement sur ce sujet
4 Pages«<234
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum.
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum.

| Pathfinder-fr v2 Theme by Styx31, with some icons from fugue
Propulsé par YAF.NET | YAF.NET © 2003-2022, Yet Another Forum.NET