Welcome Guest! To enable all features please Connexion ou Inscription.

Notification

Icon
Error

2 Pages12>
Options
Aller au dernier message Aller au dernier message non-lu
Offline septimus  
#1 Envoyé le : vendredi 16 juillet 2021 21:56:53(UTC)
septimus
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 26/08/2014(UTC)
Messages : 5,568
Après une courte mais intense discussion, les héros se décident d'aller voir ce fameux "Marais aux Morts" qui serait non loin. Aller à la recherche d'une tribu de kobolds ressemble trop à chercher une aiguille dans une botte de foin alors que le temps presse. Vous vous arrangez pour partir dans la direction indiquée le plus rapidement possible. La distance est courte, mais entre les tapis volants et les autres vitesses de vol, le voyage se passe en moins d'une demi-heure.


Le paysage est paisible, avec de nombreux animaux à écailles, certains gigantesques qui mangent de l'herbe en troupeau. Le sol est très boueux avec de nombreux étangs et, possiblement, des sables mouvants. De temps en autres, vous voyez des ruines s'élevant du sol, dans le même matériau noirâtre qui semble presque indestructible.

Le sol devient peu à peu plus boueux et de plus en plus marécageux. Au bout d'un moment, ceux avec une vision magique voit que le groupe rentre dans une zone avec une immense aura magique, extrêmement puissante. Vous identifiez rapidement le sort affectant la zone comme étant une malédiction majeure, un puissant sort de nécromancie qui maudit une large zone : c'est probablement ça qui rend le Marais aux Morts si dangereux. Heureusement, ce genre de sort, bien que très puissants, ne devrait pas vous poser plus de soucis que ça.

Modifié par un utilisateur lundi 2 août 2021 14:06:28(UTC)  | Raison: Passage en fil fixe

Annonce
Offline Odor le Magicien  
#2 Envoyé le : jeudi 22 juillet 2021 00:41:23(UTC)
Odor le Magicien
Rang : Lecteur
Inscrit le : 04/12/2019(UTC)
Messages : 0

Odor le Magicien

200 / 200

Déva Astral

172 / 172

Planétar

229 / 229

Sitrice

80 / 80




Nous arrivons devant l'entrée de la zone affectée par un sort de nécromancie.

« Ce sort est intéressant. Cela dit, il devrait être facile à faire disparaître pour des êtres comme vous. Ai-je raison? » dis-je en regardant les deux Anges.

Il est clair que ceci est plus une demande qu'une question.

Modifié par un utilisateur lundi 20 septembre 2021 20:26:27(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline brorne  
#3 Envoyé le : jeudi 22 juillet 2021 00:49:04(UTC)
brorne
Rang : Lecteur
Inscrit le : 20/03/2020(UTC)
Messages : 0
Localisation : ardeche

Barthollomé Schéol



"une malédiction ? Elle fait quoi ? Ch'rais pas contre une corne supplémentaire ou un 3eme bras.."

Le sourire de requin qu'arborhe l'humain rends difficile à déterminer si il plaisante ou non.
Offline septimus  
#4 Envoyé le : jeudi 22 juillet 2021 10:47:34(UTC)
septimus
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 26/08/2014(UTC)
Messages : 5,568
Le planétar et le déva s'exécute, relativement content en fait d'avoir une opportunité de défaire une malédiction si maléfique. Mais le sort est extrêmement puissant, et clairement hors de portée du déva. Mais au bout de quelques minutes, le planétar parvient à défaire le sortilège. La zone devient d'un coup beaucoup plus respirable et le brouillard se lève en grande partie. Vous continuez votre chemin dans le marais qui devient beaucoup plus boueux. Même si le sort a été levé, la nature n'a pas encore repris totalement ses droits et les quelques plantes que vous voyez sont biscornues et manifestement malades. Vous ne voyez par contre quasiment aucun animal, à part des insectes parfois gros comme le poing qui volètent ici et là.

Vous progressez pendant quelques minutes quand vous tombez sur une scène étrange. Prudemment, vous avancez vers ce qui ressemblent à une demi-douzaine de cadavres d'oiseaux de taille et de forme humanoïde. Leur plumage sont variés, allant du blanc/bleu au noir ou au marron, mais ils ont deux jambes (quoique finissant par des serres) et leurs ailes ont des "doigts" préhensiles à la moitié de l'envergure. Vous n'avez jamais vu une telle espèce d'êtres vivants. Mais ce qui vous étonne encore plus est leur matériel : des sortes d'armures sur le torse, la tête et les jambes, dans un métal carboné léger et extrêmement dur, des sortes de petites masses qui ressemblent simplement à des poignées d'épées sans lame, des pistolets entièrement dans un matériau léger que vous ne reconnaissez alors que les pistolets que vous connaissez sont en bois et en fer, ainsi que des fusils à long cannon (presque 1,50m de long) mais si fin qu'aucune balle ne pourrait y rentrer ou en sortir. Les cadavres sont dans des positions qui indiquent qu'ils se sont écrasés sur le sol une fois mort. Plusieurs portent des marques de brûlures et d'autres des blessures comme causées par une énorme bête sauvage, un autre par contre est juste mort sans la moindre trace de blessure.



Vous continuez votre trajet, bien plus prudent après cette rencontre étrange, et environ 5 km après le sort de malédiction, Odor, avec sa vision arcanique constante, remarque une autre zone magique. En y regardant de plus près, il parvient à identifier une autre malédiction maléfique, un sort de nécromancie encore plus puissant que le précédent, qui maudit la région : un sort de malédiction de la terre, la malédiction non-divine la plus puissante qui soit. Toute créature morte dans la région se ranime presque instantanément en un zombie. Là encore, le déva ne peut rien y faire, mais le planétar parvient tout juste à détruire le sort avant que vous ne rentriez dans la zone maudite.
Offline Dermenore  
#5 Envoyé le : samedi 24 juillet 2021 17:37:03(UTC)
Dermenore
Rang : Nouveau
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 01/11/2017(UTC)
Messages : 5

Drachebedienstet

202 / 202

Sir Brarich Wolfram

83 / 83


Je reste silencieux alors que nous progressons dans ce marais. La présence de malédiction aussi puissante me laisse songeur. Je me demande s'il s'agit d'un mécanisme de défense par les possesseurs du marais ou d'une attaque de leur adversaire. Voir le planétar dissiper cette magie me rassure quelque peu, même si je me doute qu'il doit s'agir du moindre des danger.

Wolfram de son côté, a récupérer plusieurs exemplaires des armes des hommes-oiseaux, soupçonnant qu'elles sont plus technologiquement plus avancées que celles à notre dispositions. Il s'intéresse particulièrement aux poignées d'épées sans lames, se disant que ces dernières sont sans doute convoqué par magie et cherchant à voir s'il peut découvrir un mot de commande permettant de les activer.

Sort temporaire actif :


Offline septimus  
#6 Envoyé le : mardi 27 juillet 2021 16:05:23(UTC)
septimus
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 26/08/2014(UTC)
Messages : 5,568
Le matériel des hommes-oiseaux est non-magique et, clairement, d'un niveau technologique que vous ne connaissez pas. Wolfram, en essayant de deviner l'utilisation d'une poignée sans lame, active par malchance quelque chose et une lame en feu pur apparait d'un côté sans prévenir. Wolfram relâche l'arme immédiatement, et s'en sort avec une brûlure mineure. Heureusement qu'il a été prudent ça aurait pu être bien pire car la chaleur de l'objet était énorme. Vous rangez le matériel prudemment, vous demandant quand vous aurez l'occasion de regarder ça de plus près.

Vous continuez votre chemin, guère dérangés par quelques zombies d'hommes-lézard en maraude. Une petit quart d'heure plus tard, vous arrivez en vue, malgré l'humidité, d'une concentration plus importante de ruines, légèrement sur-élevée par rapport au reste du marais. Plusieurs immenses bâtiments dans la même pierre semblent encore plus ou moins tenir debout. De loin vous pouvez aussi discerner une large structure circulaire d'environ 30 mètres de diamètre. Pourtant, ça n'est pas ça qui vous déplait le plus : non content l'impression désagréable d'être observés par une présence inconnue, au moment où vous posez pied sur le grand tertre, vous commencez à vous sentir mal.

Ce n'est pas un effet magique, du moins pas un sort car il affecte différemment les membres du groupe. Le planétar est le premier à donner l'explication.

« C'est étrange, c'est comme si nous étions dans les Enfers, mais nous sommes pourtant dans la plan matériel pourtant. »

Comme pour démontrer son explication, une figure humanoïde sort de derrière un pilier. Elle semble non-agressive, bien que vous la reconnaissez assez facilement comme une créature maléfique. Dans un commun parfait, elle s'adresse à vous de là où elle se trouve, à une trentaine de mètre de vous, en faisant même une petite révérence à votre encontre.

« Bonjour, jeunes aventuriers, et bienvenue dans cette succursale des Enfers. Vous pouvez m'appelez Philippe Phillistin. En quoi puis-je vous être utile ? »

Le tertre, avec ces quelques bâtiments en ruine et la structure circulaire, fait environ 200 mètres de long pour 100 mètres de large. Sur la totalité de sa surface (et également en hauteur), il est considéré comme étant dans les Enfers:
  • Les sorts bons ou chaotiques sont lancés à -1 en NLS (cumulatif)
  • Les sorts loyaux et mauvais sont lancés à +1 NLS (cumulatif)
  • Les créatures bonnes ou chaotiques ont -2 sur tous leurs jets liés à une caractéristique mentale (là aussi cumulatif)

Connaissance Plan DD 20:
Offline Dermenore  
#7 Envoyé le : samedi 11 septembre 2021 02:38:02(UTC)
Dermenore
Rang : Nouveau
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 01/11/2017(UTC)
Messages : 5

Drachebedienstet

202 / 202

Sir Brarich Wolfram

83 / 83


Alors que le voyage continu dans le marais, une certaine inquiétude nait en moi. Le temps presse et cette piste demeure vide.
Puis nous tombons sur un diable. D’une certaine façon, c’est toujours mieux que les morts-vivants croisés jusque-là. Alors que Wolfram m’informe mentalement des caractéristiques de cette extérieur, je réfléchis à la situation. De ce que nous a dit l’archimage, ce diable a probablement fait affaire avec les dirigeants des petisses. Encore une fois, il va falloir négocier avec ce genre d’entité.

- Salutation, Phillistin, débutais-je. Nous sommes à la recherche d’une très puissante entité lié aux petisses qui est en train de couper notre planète des plans extérieurs.

Cette introduction donné, je m’arrête et jauge la réaction du diable.


Sort temporaire actif :




Offline septimus  
#8 Envoyé le : lundi 13 septembre 2021 10:17:43(UTC)
septimus
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 26/08/2014(UTC)
Messages : 5,568
Le diable ne se départit pas de son sourire, nécessairement machiavélique. « Bien sûr, bien sûr. Vous êtes venus chercher les Petisses. Ils ne sont pas très loin, du moins ce qu'il en reste... Suivez-moi, je ne suis pas ici depuis très longtemps mais un de ces bâtiments en ruine contient plusieurs trésors et des informations qui pourraient vous intéresser. »

Sans vous quitter des yeux, toujours sur le qui-vive car pas très rassuré, le diable vous fait signe de le suivre vers une structure plus grande et moins abimée par le temps que les autres, avec même la plupart des murs encore debout.

Le tertre, avec ces quelques bâtiments en ruine et la structure circulaire, fait environ 200 mètres de long pour 100 mètres de large. Sur la totalité de sa surface (et également en hauteur), il est considéré comme étant dans les Enfers:
  • Les sorts bons ou chaotiques sont lancés à -1 en NLS (cumulatif)
  • Les sorts loyaux et mauvais sont lancés à +1 NLS (cumulatif)
  • Les créatures bonnes ou chaotiques ont -2 sur tous leurs jets liés à une caractéristique mentale (là aussi cumulatif)
Offline Odor le Magicien  
#9 Envoyé le : lundi 20 septembre 2021 20:38:52(UTC)
Odor le Magicien
Rang : Lecteur
Inscrit le : 04/12/2019(UTC)
Messages : 0

Odor le Magicien

200 / 200

Déva Astral

172 / 172

Planétar

229 / 229

Sitrice

80 / 80




J'observe quelques instant le batiment:

« Voyons voir ça » dis-je alors que je m'avance pour rentrer à l'intérieur.

« Veuillez m'accompagner » demande-je au Paladin an cas où ce batiment serait un piège du diable. À ces paroles, je ne suis plus qu'à quelques pas de passer l'entrée.
Offline Dermenore  
#10 Envoyé le : jeudi 23 septembre 2021 00:45:01(UTC)
Dermenore
Rang : Nouveau
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 01/11/2017(UTC)
Messages : 5

Drachebedienstet

202 / 202

Sir Brarich Wolfram

83 / 83


- Avant de rentrer là-dedans, commençais-je vers Odor. J'aimerai savoir...poursuivais-je vers le diable. Pourquoi vous nous donnez ces informations gratuitement. Votre espèce ne fait rien sans essayer d'en tirer profit. Aussi voudrais-je savoir où est votre intérêt dans cette affaire et être sur que vous ne nous menez pas vers un piège.


Sort temporaire actif :
Offline septimus  
#11 Envoyé le : mardi 28 septembre 2021 12:01:15(UTC)
septimus
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 26/08/2014(UTC)
Messages : 5,568
Vous avancez, suivant le diable avec précautions. Les ruines sont manifestement pas utilisées ni habitées depuis très longtemps. De la mousse, du lichens, des sortes de lierres et autres plantes grimpantes, toutes rabougries et malades, montent sur les pierres. Mais aucun animal n'est visible, que ça soit à cause des malédictions que vous venez juste de dissiper, ou de l'ambiance infernale de la région.
En approchant, vous remarquez que la structure circulaire est une simple plaque métallique, d'un seul bloc, sans aucune marque. La couleur noire et les reflets légèrement chrome vous font penser à de l'adamantine, mais vous n'imaginez pas possible d'avoir un bloc d'adamantine de 30 mètres de diamètre, même s'il ne fait que l'épaisseur que d'une plaque de métal habituelle, mais quelque chose vous dit que le bloc est beaucoup plus épais que ça.
Pour ceux qui ont une vision des auras magiques, le promontoire où vous avancez semble être une zone de grande magie : le sol émet une aura distante mais indéniable, alors que des résidus de sortilèges anciens semblent partout dans la zone. Le bâtiment, en ruine, où se dirige le diable porte encore les résidus d'une magie aussi ancienne que puissante. Il est difficile de discerner des auras nouvelles dans cet amoncellement d'auras magiques variées.

Le diable rentre dans le bâtiment, fait quelques pas avant de se retourner pour répondre aux questions qui lui sont posées.« Gratuitement ? Qui vous fait croire ça ? Bien sûr que mes informations ont un prix. Mais je ne suis pas là pour vous empêcher de fouiller le trésor de ce bâtiment, si ancien qu'il me rajeunit. Vous êtes ici, et le trésor est là. Vous le trouverez, avec ou sans moi. Comment l'interpreter par contre, c'est une chose pour laquelle je peux aider. Pour un prix, totalement insignifiant pour vous. Mais je pense que vous comprendrez quand vous verrez le trésor. Mon intérêt dans cette affaire est relativement simple : vous allez résoudre un gros problème pour mes supérieurs, et vous aider, à un bon prix, est dans notre intérêt, commun même. »
Sur ce, le diable rentre un peu plus dans le large bâtiment.


Offline brorne  
#12 Envoyé le : samedi 2 octobre 2021 17:14:33(UTC)
brorne
Rang : Lecteur
Inscrit le : 20/03/2020(UTC)
Messages : 0
Localisation : ardeche

Barthollomé Schéol




Aux mots du diable , Barthollomé ne peut s'empêcher de grommeler

"Un prix insignifiant ? mais bien sur ! pourquoi pas nous en dire plus avant que nous vous suivions dans cette ruine totalement rassurante ? non ?

Et en s'adressant aux autres :


"A moins que vous ne vouliez le suivre sans plus de détail ? personnellement cette histoire de trésor ne m'inspire pas franchement .

Offline septimus  
#13 Envoyé le : lundi 4 octobre 2021 12:24:36(UTC)
septimus
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 26/08/2014(UTC)
Messages : 5,568
Le diable hausse les épaules voyant la méfiance des héros.
« Pas de problème, je vous laisse réfléchir. Après tout, j'ai tout mon temps, moi... » dit-il avant de rentrer tranquillement dans la ruine, vous laissant seul dans ce tas de ruines sans vie.

Offline Dermenore  
#14 Envoyé le : vendredi 8 octobre 2021 02:54:40(UTC)
Dermenore
Rang : Nouveau
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 01/11/2017(UTC)
Messages : 5

Drachebedienstet

202 / 202

Sir Brarich Wolfram

83 / 83


- Nous n'avons pas énormément d'options, dis-je à Bartholomé. Et à peine plus de temps.

Sur ce, j'entre dans la ruine à la suite du diable, Wolfram me suivant de près.

Sort temporaire actif :


Offline Odor le Magicien  
#15 Envoyé le : lundi 18 octobre 2021 21:20:59(UTC)
Odor le Magicien
Rang : Lecteur
Inscrit le : 04/12/2019(UTC)
Messages : 0

Odor le Magicien

200 / 200

Déva Astral

172 / 172

Planétar

229 / 229

Sitrice

80 / 80




J'oberve la réaction de mes compagnons, puis le Paladin entrer dans le batîment à la suite du diable, je rentre donc à mon tour.
Offline brorne  
#16 Envoyé le : lundi 18 octobre 2021 21:54:30(UTC)
brorne
Rang : Lecteur
Inscrit le : 20/03/2020(UTC)
Messages : 0
Localisation : ardeche

Barthollomé Schéol




A la réponse du paladin, Barthollomé soupire avant de hausser les épaules.
"c'est pas faux !"

Puis de saisir sa bardiche fermement avant de suivre les autres.
Offline septimus  
#17 Envoyé le : mardi 19 octobre 2021 18:25:55(UTC)
septimus
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 26/08/2014(UTC)
Messages : 5,568
Finalement, les héros suivent le diable dans la ruine. Le diable rentre au fond de l'immense pièce à ciel ouvert. Vous rentrez de quelques pas, avant de vous rendre compte que le coin opposé de la pièce est totalement recouvert par un amoncellement énorme de pièces, d'armures, d'armes et d'objets divers. Il y en vraisemblablement pour des tonnes de richesses. La dernière fois que vous avez vu un tel amoncellement de richesses, c'est quand vous avez fouillé le repaire d'un dragon, mais celui-ci est facilement trois à cinq fois plus imposant.

À peine vos neurones réalisent cela qu'un dragon d'une taille colossale apparait par magie au-dessus de son trésor. Il est rouge, mais ça n'est pas un dragon rouge. Il a quatre cornes entourant une figure relativement carrée, et sa pointe finit en une masse d'épines.

  • Initiative : 1d20+1 donne [5] + 1 = 6


BM à jour. Oubliez pas de lancer vos initiatives.
Connaissance Mystères DD 37:


Buff:
Debuff:
Doivent agir :
Wolfram
En attente :
Dragon
Dragon des Contrats
Doive lancer leur initiative :
Odor
Silvus
Barthollomé
Drachenbedienstet
Wolfram
Planetar
Deva
Sitrice

Modifié par un utilisateur vendredi 22 octobre 2021 10:40:59(UTC)  | Raison: BM à jour

Offline septimus  
#18 Envoyé le : lundi 25 octobre 2021 16:06:29(UTC)
septimus
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 26/08/2014(UTC)
Messages : 5,568
Alors que le dragon apparait, Sir Woldram réagit à la vitesse de l'éclair et, voyant le danger devant lequel ils sont, lance un puissant sort d'abjuration pour retourner tout sort offensif qu'il recevrait.

Mais le dragon ignore le petit mage, pour se concentrer sur ce qu'il analyse être la plus grosse menace : le planétar. D'une voix grondante, mais suave et qui résonne étrangement dans votre tête, il s'exprime pour la première fois.

« Ah, voilà à nouveau de pauvres aventuriers qui se croient assez grand pour aller contre la volonté des Enfers qui s'exprime à travers nous. Il va falloir réchauffer un peu l'atmosphère : je n'aime pas trop cette humidité ambiante. »
Le dragon descends un petit peu de son trésor, marchant instinctivement sans écraser les trésors fragiles, tout en prenant une grande inspiration puis souffle une ligne de feu et d'énergie impie vers le planétar, touchant Sir Wolfram qui se trouve par malchance sur le chemin.
Ensuite, le dragon fait une rapide incantation et Odor voit sa vision se troubler : le dragon a lancé un sort d'aveuglement !
  • Ligne de hellfire : 22d10 donne [109] = 109
  • Prochain souffle : 1d4 donne [2] = 2
  • Résistance à la magie : 1d20+17 donne [13] + 17 = 30


BM à jour. Oubliez pas de lancer vos initiatives.
Connaissance Mystères DD 37:

Le planétar et Sir Wolfram doivent réussir un jet de réflexe DD 36 pour prendre moitié dégâts du souffle. S'ils ratent, ils ne pourront bénéficier de bonus de moral pendant une minute.
Odor doit faire un jet de vigueur DD 20 pour ne pas être aveuglé de manière permanente.


Buff:
Debuff:
Doivent agir :
Odor
Silvus
Barthollomé
Drachenbedienstet
Wolfram
Planetar
Wolfram
En attente :
Dragon
Diable des Contrats
Hors champ :
Deva
Sitrice

Modifié par un utilisateur mardi 26 octobre 2021 10:45:40(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Duck_Gauthier  
#19 Envoyé le : mardi 26 octobre 2021 17:18:36(UTC)
Duck_Gauthier
Rang : Habitué
Inscrit le : 13/07/2015(UTC)
Messages : 3,405
Localisation : Etang de la Ferme en folie, 666° roseau en partant du distributeur de chips.

Silvus, le Chante-brise
CA : 32/(s)27/(c) 20
form ani : 7/9
coup tonn. : 12/12
arc elec. : 12/12
seign. tempête : 18/18

185 / 185




Le druide était entré avec méfiance mais curiosité. Et quel ne fût sa surprise en voyant ce qui les attendait. Mais était ce un piège ou une négoce ? Il eut bien vite sa réponse en voyant la lame de feu infernale passer non loin de lui. Bon, donc la négoce était hors de question. Très bien.

L'instinct de meute battait dans ses tempes. Cette bestiole allait les bouffer et il n'avait pas le temps d'être digéré. Guidé par ses pas accélérés, il laissa ses directives aux autres en avançant. Sur le chemin, il prit en main son sceptre magique, au cas où le plan capote.

« Odor, oublie les effets mentaux, divinations et les trucs de dragons classique. Magie divine, feu et infernal. Résiste à la magie.
Prépare toi à l’empêcher de fuir par les plans, j'ai une idée. »


Il se posta face à la bête, le regard déterminé. Un vent léger secouait sa barbe.

« Ah tu trouve qu'il fait humide ? Moi au contraire, je trouve qu'il fait un peu trop chaud par ici. Et si on commençait par chercher un peu d'ombre près des plantes ? »

Il leva la main et prononça un ordre lourds de puissance dans la langue des initiés. Le sol craqua. Une fleur surgit du sol. Une fleur de murier. Puis une autre. C'était une rose. Et encore une : un genêt. Et soudain, des centaines d'autres prirent vie. Et grandirent. Les tiges gonflaient et grandissaient, les fleurs montaient haut dans les airs. De longues épines, qu'on pouvait même qualifier d'épieux, en surgissait. Et soudain, des arbres aussi apparurent, des trognes et des taillis aux branches solides. En quelques instants, la pièce était envahis d'une végétation terrifiante. Il était devenu impossible de voir au travers, les plantes formaient un rempart infranchissable. Un géant aurait du mal à traverser cela.
En parlant de géant, où était le dragon ? Les plants l'avait engloutit, il y en avait de partout ! Silvus avait fait grimper le bosquet plus haut que la bête et semblait déterminé à ce qu'elle reste là dedans.

Le druide baissa la main. « Mouais, fait encore un peu trop chaud. Et si on y allait de manière plus radicale ? Non pas que je désapprouve tes ardeurs mais j'aime bien croquer des glaçons en été. »

Il se tourna vers le nord et invoqua le pouvoir de la Mère.

« Mère ! Pour que ta fureur scintille au ciel, montre à ceux qui te défie que même ce qui parait immuable ne l'est pas. Toi qui est notre terre, tourne ton regard. Que tes yeux cessent de fixer le même horizon ! L'espace d'un instant, je te demande de porter ton extrémité à moi, ton messager ! Brise tes lois et montre ta face de nuit sans fin. Afin de corriger ceux qui te défient...

Tourne ton cœur et montre nous l’endroit le plus terrible qui se trouve à la surface de ta peau ! »


Pendant une seconde, qui dura une éternité, rien ne se produit. Puis une migraine frappa tout le monde. Quelque chose bougeait, quelque chose d'immuable. Une loi même était en train de changer. Les plus intuitifs et les plus sensibles finirent par comprendre. Le champs magnétique de la planète était en train de trembler. Et la définition de direction devenait flou. Il n'y avait plus de concept de nord, sud, est, ouest. En fait... Le sud était partout. Impossible de sentir le nord. Car ils étaient au nord. Au nord absolu, le pôle nord. SIlvus pointa la direction du dragon.

La nuit se fit là où était le dragon, la nuit sans fin et sans étoiles. La température devient extrême. L'air devient extraordinairement sec à mesure que toute l'humidité de l'air devenait glace. Un vent mortel se mit à souffler. Le vent qui endort et dont on ne se réveille pas. Les plantes furent quasiment instantanément recouvertes d'une couche de glace solide. Et il n'était pas absurde d'imaginer que c'était le cas du dragon aussi...

Silvus était couvert de sueur après cette démonstration de puissance mais il se tourna vers Odor.

« Odor ! Tiens toi prêt à l’empêcher de s'échapper, il ne doit pas bouger. Les gars, demandez des explications à notre hôte. »

Mouvement : Déplacement et sort le sceptre de méta-magie
Rapide : mur d'épine en incantation rapide
Simple : Nuit polaire. Dégâts de froid automatique. Jet de vigueur DD28 pour ne pas perdre 1d6 de dex. Si il ne se déplace pas ce tour ci, il devient une statue de glace.


  • dégâts de froid : 5d6 donne [19] = 19
  • dégâts de dex : 1d6 donne [3] = 3
Duck Gauthier, émissaire du peuple des canards de l'espace envoyé sur terre pour guider les canards de la planète à prendre le pouvoir et à maitriser le theorycrafting et la préparation de sauce au jambon.
Offline Odor le Magicien  
#20 Envoyé le : mardi 26 octobre 2021 20:28:37(UTC)
Odor le Magicien
Rang : Lecteur
Inscrit le : 04/12/2019(UTC)
Messages : 0

Odor le Magicien

200 / 200

Planétar

130 / 229

Déva Astral

172 / 172

Sitrice

80 / 80




En attente de quelqu'un pour combler mes lacunes à déterminer les spécificités du monstre, je m'avance et commence à incanter dès les paroles du druide, faisant jaillir un rayon vert de ma main tendue, pointant la grosse créature. Alors que la nature commence à apparaître au sol, le rayon frappe la créature.

Je te condamne à rester en ce monde pour y mourir! dis-je à la suite de la formule alors qu'une aura verte immense se met à recouvrir le monstre, perçant sa résistance.

Le Planétar n'est pas en reste et s'envole en direction du dragon, en appelant à ses pouvoirs qui restent cependant sans effet. Bien qu'ayant pris le souffle de plein fouet, il reste prêt au combat, prêt à détruire cette créature du mal.

Dame nature peut s'avérer bien terrifiante dis-je à Silvus alors que la migraine m'oblige à porter une de mes main à la tête. Je ne suis plus tout jeune, veuillez faire attention finis-je en souriant et observant les résultats de cette puissante prière.
Utilisateurs actuellement sur ce sujet
2 Pages12>
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum.
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum.

| Pathfinder-fr v2 Theme by Styx31, with some icons from fugue
Propulsé par YAF.NET | YAF.NET © 2003-2022, Yet Another Forum.NET