Welcome Guest! To enable all features please Connexion ou Inscription.

Notification

Icon
Error

10 Pages«<23456>»
Options
Aller au dernier message Aller au dernier message non-lu
Offline Scordard  
#61 Envoyé le : vendredi 12 novembre 2021 18:14:32(UTC)
Scordard
Rang : Habitué
Inscrit le : 13/12/2016(UTC)
Messages : 2,093

Mors
Kaddren

Croque-mort
Taille normale
CA : 16 (C 12, S 14)
Ref +7 . Vig +3 . Vol +5
Dégâts de pelle : 4d6
Inspiration : 5/6
---
Relic focus : 2/2
Grave lamp : 2/2
Extraits
I : 5/5
II : 3/3

39 / 39
« Bien, il semble que nous ne pussions pas nous entendre... Vous m'en voyez navré. D'un accord stupide, nous sommes passés à encore plus grotesque. Une entente ici aurait sans doute pu donner de grandes chosez... Mais je ne suis pas venu ici perdre mon temps... » dit Mors en brandissant sa pelle.

« Pas vrai, la bande ? Vous trouvez pas qu'elle se fout un peu de nous ? »

  • Bluff par linguistique inspiré : 1d20+15+1d6 donne [18] + 15 + [2] = 35



Offline Rhajzad  
#62 Envoyé le : vendredi 12 novembre 2021 19:03:54(UTC)
Rhajzad
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 22/10/2013(UTC)
Messages : 1,211

Vassilia
CA16(C12/D15)
1:6/6.2:4/4.RA6/8
Réf+2 Vig+2 Vol+4/6

32 / 32
Vassilia avait laissé s'exprimer l'autorité locale, sans ciller. Une chose était certaine, elle n'était pas faite pour le commerce; et manquait cruellement de réalisme. Qui pouvait imaginer qu'ils se baladent avec 2500 po en poche ? Mettre un péage à ce tarif, c'est exprimer la volonté que personne ne passe...
Elle se tourna vers Mors qui reprenait en main... son tour, et sa pelle.
Tant pis pour la diplomatie.
Gardant ses mains à elle bien en vue et vides, Vassilia se cala au mieux dans l'ombre d'Asphodèle :
« Je suis bien désolée que vous m'ayez trouvée insultante... et vais vous laisser reprendre avec Maître Mors, si vous préférez... »
Et sans autre parole ni geste incongru, l'arcaniste se prépara...

Modifié par un utilisateur vendredi 12 novembre 2021 21:49:56(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Mornelune  
#63 Envoyé le : vendredi 12 novembre 2021 19:31:50(UTC)
Mornelune
Rang : Habitué
Inscrit le : 22/11/2012(UTC)
Messages : 4,430

Asphodèle
Rage:14/14
Souriant
CA:24 Contact:14

65 / 65
Le tiefflin répondit à Mors:« Bof, j'm'en fous. Les premières propositions c'est souvent des blagues pour tester la température.

Si tu me dis qu'on les butes, ça me va, on se fera du fric au lieu d'en claquer. Et puis ça fait trois ou quatre jours que j'ai pas massacrer quelqu'un, ça me manquerait presque. »
Puis il tourna sa tête vers la leader du gang:
« Vous auriez pu gagnez le contrôle complet du lieu et la sécurité de pas vous faire agresser par ce qu'il y'a dedans, sans avoir à payer des expert dans le nettoyage, quand ils viennent taper à votre porte ne pas en profiter c'est dommage. Les motiver à commencer leurs boulot plus tôt ça me paraît déraisonnab'...

Tu prends 30% si tu fais 30% du boulot. Si tu fourni juste un droit de passage et que t'y gagnes si on réussi voir même aussi si on perds, tu réfrènes un peu ton avidité. C'que tu demande là c'est pas un droit de passage c'est l'budget pour une mission dangereuse et très bien payé pour des gars dans not' genre.

On en est déjà là? ou vous avez une contre proposition? »

la dernière question était clairement pas ciblé vu l'aller retour de la tête d'Asphodèle.

Modifié par un utilisateur vendredi 12 novembre 2021 20:54:27(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Gilthorne  
#64 Envoyé le : vendredi 12 novembre 2021 20:59:01(UTC)
Gilthorne
Rang : Nouveau
Inscrit le : 18/07/2018(UTC)
Messages : 1

Erasmo
ca : 18(C:15, s: 13)
Etat : normal
Sorts 6/6 3/3
A 3/3 D 4/4 T 4/4

34 / 34



Erasmo resta penseur en suivant à moitié la conversation jusqu'à percuter au moment où il vit une incantation de Vassilia et la pelle de Mors sortie.

«Bonjour, enchanté, je suis Erasmo, l'un des membres de ce groupe aussi et un membre de noblesse des elfes.» dit-il avec un sourire.

«Si vous nous connaissez aussi bien, vous devriez plutôt vous connaitre je suppose. Contrairement à ce que l'on a vécu depuis notre entrée chez les éclaireurs, je dois avouer que bien que vous êtes plutôt puissante, je doute que votre équipe le soit autant et que même si vous sortiez debout d'un combat avec nous, vous auriez perdu un bon nombres de votre groupe et seriez la proie parfaite d'autres gangs cherchant à grandir leurs équipes.

Mais nous sommes tous civilisés ici et je n'aime pas vraiment me battre, plus passer mon temps dans les librairies. Je pense que vous devriez avoir des objets magiques dont vous ne connaissez pas encore l'existance et bien que pouvez être capable d'utiliser la magie chez vous, je suis capable en une minute de découvrir n'importe qu'elle objet magique peu importe sa puissance ou son niveau et je pourrais vous aider gratuitement pour ceci si vous aimeriez bien arrondir le prix à ce que l'on demande. Dans tous les cas je n'ai qu'une centaine de po sur moi et si vous demandez plus que ça, il serait triste de devoir verser le sang quand c'est possible de ne pas le faire.

Nos positions sont très claires sur ce qu'il se passe, vous seriez capable de nous blesser mais nous pouvons tenir vu que l'on a vu de plus belles mais je doute que si certaines de vos filles mourraient, vous seriez capable de rester à la tête de votre groupe très longtemps avec tous les gangs des alentours.»
dit-il toujours avec son sourire en attrapant son arc.

Modifié par un utilisateur vendredi 12 novembre 2021 21:00:36(UTC)  | Raison: Non indiquée

thanks 1 utilisateur a remercié Gilthorne pour l'utilité de ce message.
Offline Teacup  
#65 Envoyé le : vendredi 12 novembre 2021 21:21:47(UTC)
Tea
Rang : Membre
Inscrit le : 30/08/2020(UTC)
Messages : 26

Céliane
ca : 16(C:12, s: 14)
Etat : normal
Sorts niveau 1 7/7
Sorts niveau 2 6/6
Sorts niveau 3 5/5

0 / 0
Restée dans son élément (les ombres,) Céliane se contente d'écouter - sans intervenir - la querelle d'épicier qui fait rage, toute en faisant craquer chacune de ses phalanges dans un chuintement aussi lugubre que répugnant. Son regard jaune-orangé, mauvais, reste rivé sur Ayala tout ce temps.

Modifié par un utilisateur vendredi 12 novembre 2021 21:23:12(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline septimus  
#66 Envoyé le : lundi 15 novembre 2021 13:01:03(UTC)
septimus
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 26/08/2014(UTC)
Messages : 5,576
Face aux menaces des uns, à la froide logique des autres, Ayala semble vouloir re-évaluer sa position. Après un moment pour réfléchir aux possibilités, elle change de posture et tente de faire un sourire.
« Bon, je crois que nous sommes partis du mauvais pied. Oublions toutes ces histoires à propos de gangs et de menace. Reprenons depuis le début vous voulez bien ? »
Elle soupire un peu en fermant les yeux, puis les ré-ouvre avec un sourire charmeur, quoique calculateur.
« Je suis Ayala Aveski, cheffe des Filles de la Tour. Enchantée. Je suis contente d'avoir une équipe d'experts de la Société des Éclaireurs venue ici pour explorer le Corbeau et partager avec moi, la propriétaire des lieux en tant que première à en avoir percer l'entrée secrète, ses découvertes.
C'est bon les filles, retournez à vos occupations, je gère ces messieurs-dames, sauf toi Karisa. »
dit-elle aux autres filles qui rentrent à nouveau dans le pilier, sauf la dénommée Karisa.
« Je suis sûre que nous pourrons trouver un arrangement pécuniaire qui serait avantageux à nos deux parties. Vous voulez explorer le reste du pilier ? Grand bien vous en fasse. Pour ma part, je souhaite en avoir une carte et l'accès illimité une fois votre exploration finie. Je souhaite aussi avoir une part conséquente du butin que vous pourriez y trouver.
Je suis prête à aider votre exploration en vous guidant jusque là où nous nous sommes arrêtées, et en assurant votre sécurité jusque là. Pour la suite, je suis prête à laisser une de mes fidèles lieutenants vous accompagner et vous aider au mieux dans cette tâche. Croyez-moi qu'elle sera plus que capable de vous aider dans cette tâche.
Si cela vous convient, il suffit juste de tomber d'accord sur la part qui me revient de droit, à moi et à mes filles. 30% vous semble trop si j'ai bien compris, alors vous proposez combien ? »

Modifié par un utilisateur lundi 15 novembre 2021 13:02:18(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Mornelune  
#67 Envoyé le : jeudi 18 novembre 2021 22:42:09(UTC)
Mornelune
Rang : Habitué
Inscrit le : 22/11/2012(UTC)
Messages : 4,430

Asphodèle
Rage:14/14
Souriant
CA:24 Contact:14

65 / 65
Asphodèle voyant que ça hésitait répondit sagement:« On cherche pas un partenariat.
Donc clairement pas une part de butin, on parle d'un droit de passage. Ce que vous voulez vraiment c'est la carte des lieux qu'on aura fouillé donc le droit de passage est secondaire.

Après si j'ai bien compris vous êtes dans une situation inconfortable, peut être qu'on peut vous aider a voguer vers des cieux plus bleus? Notre organisation a toujours besoin de main d’œuvre spécialisée, et a pignon sur rue dans de nombreux ports de la mer intérieure, loin de l'ombre de la pègre locale...

C'est qu'une idée, et je suis pas le meilleur pour les exposer de façon intéressante... »
Offline Rhajzad  
#68 Envoyé le : vendredi 19 novembre 2021 08:35:22(UTC)
Rhajzad
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 22/10/2013(UTC)
Messages : 1,211

Vassilia
CA15(C11/D14)
1:6/6.2:4/4.RA6/8
Réf+2 Vig+2 Vol+4/6

32 / 32

Restant à l'abri derrière Asphodèle, toujours mains écartées (et vides) sans un mot ni un geste, Vassilia contrôla sa respiration pour aménager calme en son esprit.
Ses yeux d'émeraude se concentrèrent sur Ayala Aveski et quand celle-ci retrouva une attitude raisonnable, l'arcaniste reçut le "nouveau départ" avec un sourire amène et un calme olympien, tandis qu'elle envisageait de décrypter les pensées de leur interlocutrice*, s'ils n'arrivaient pas à s'entendre.
(sans révéler les siennes) :vouî... avec un seul lieutenant, elle ne peut prétendre qu'à un sixième, et encore, seulement à condition que celle-ci fasse "sa part" du boulot, c'est à dire pas... rester à glandouiller derrière.

Modifié par un utilisateur mercredi 24 novembre 2021 17:48:20(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline septimus  
#69 Envoyé le : jeudi 25 novembre 2021 17:36:18(UTC)
septimus
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 26/08/2014(UTC)
Messages : 5,576
La roublarde semble froncer les sourcils.
« Vous parlez d'un droit de passage, mais vous ne voulez pas payer d'avance semble-t-il. Nous avons un problème on dirait. Il faudrait vous mettre d'accord : soit un droit de passage avec un paiement d'avance en or, soit quelque chose de plus équilibré avec un partenariat où je vous aide en vous faisant accompagner mais avec une part raisonnable de votre butin pour nous. Dans les deux cas, la carte des salles du pilier doit être inclue.
Je ne suis pas intéressée par aller ailleurs ou que sais-je.
Je vous laisse donc réfléchir entre vous et me donner votre proposition de rémunération. Il y a probablement des milliers de pièces d'or en butin là-dedans, donc soit c'est des milliers de pièces d'or de suite, soit c'est une part quand vous ressortez. À vous de voir.
Viens Karisa, on va attendre qu'il se décide dans le pilier. »
dit elle avant de repasser par la brèche dans le cœur du pilier avec Karisa, sans perdre de vue les aventuriers un instant.
Offline Teacup  
#70 Envoyé le : samedi 27 novembre 2021 18:28:08(UTC)
Tea
Rang : Membre
Inscrit le : 30/08/2020(UTC)
Messages : 26

Céliane
ca : 16(C:12, s: 14)
Etat : normal
Sorts niveau 1 7/7
Sorts niveau 2 6/6
Sorts niveau 3 5/5

0 / 0
Voir la roublarde et son acolyte tourner les talons et rejoindre le pilier, l'abandonnant elle et ses collègues sur place, laisse à Céliane un arrière-goût d'inachevé. Plus de pourparlers, pas de solution, pas de violence. Bof.

« Bon, on y va et on en profite pour débarrasser la ville d'une bande de criminels à la petite semaine ? Personne ne les regrettera et nous pourrons nous dédommager au passage... »
Offline Mornelune  
#71 Envoyé le : samedi 27 novembre 2021 20:50:56(UTC)
Mornelune
Rang : Habitué
Inscrit le : 22/11/2012(UTC)
Messages : 4,430

Asphodèle
Rage:14/14
Souriant
CA:24 Contact:14

65 / 65
Le tiefflin demanda, en aparté, à ses collègues« Bon, vous l'estimez a combien son droit de passage? Moi j'y met pas plus de 500 po total avec la carte si ça lui chante.

Si ça vous va on lui propose ça, en mode ultimatum, mais on y va prêt, j'me lancerai un sort de protection.

Vous avez moyen d'éteindre leurs lumière? parce que dans une salle sans lumière, sans magie pour voir, je donne pas cher de ceux qui vois pas ce qui se passe si j'y suis... »
Offline Scordard  
#72 Envoyé le : mardi 30 novembre 2021 19:28:22(UTC)
Scordard
Rang : Habitué
Inscrit le : 13/12/2016(UTC)
Messages : 2,093

Mors
Kaddren

Croque-mort
Taille normale
CA : 16 (C 12, S 14)
Ref +7 . Vig +3 . Vol +5
Dégâts de pelle : 4d6
Inspiration : 5/6
---
Relic focus : 2/2
Grave lamp : 2/2
Extraits
I : 5/5
II : 3/3

39 / 39
« Je me dis que l'offre ne doit pas être intéressante que pour une seule des parties à la négociation et que nous sommes bien gentils de discutailler. Je ne perçois pas l'avantage que nous retirons réellement de cette proposition...

Elles sont rentrées dans le pilier, donc non seulement notre première négociation a fait chou blanc, mais nous venons de perdre l'avantage de l'offensive. Désormais, si nous décidons de terminer les négociations sans trouver d'accord, nous devrons combattre en terrain totalement inconnu l'entièreté de leurs forces. Lesquelles sont sans doute toutes mobilisées au cas où vu notre discussion... Nous allons sans doute vers un piège.

Ce gang est en délicatesse avec l'un des gangs les plus puissants de la ville. Je trouve dommage de cesser de mobiliser cet argument. Elles devraient davantage tenir au secret de leur position.

L'approche partenariale est plus simple que 500 pièces d'or et ouvre beaucoup de portes... Surtout que le fait de voyager avec un otage de leur gang est intéressant pour nous et ouvre beaucoup de possibilité ensuite...

Ce que nous devons faire, c'est accepter la mission de cartographier la zone et de nous emparer du butin qu'elle contient au nom et pour le compte de sa bande, moins nos frais... comprenant la cartographie, le matériel et la nourriture pour la mission, les soins et éventuel résurrections,l'escorte d'un membre de son gang en milieu hostile, une expertise en estimation du butin et élimination de tout type de monstre, une offre privilégié de commerce pour le rachat des biens de valeurs de la part rémanente du butin. Si butin, il y a...

Outre cela, nous ajoutons une clause de discrétion sur nos découvertes, notre accord et la position de leur base. »

Modifié par un utilisateur mardi 30 novembre 2021 19:37:40(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Rhajzad  
#73 Envoyé le : mercredi 1 décembre 2021 17:54:16(UTC)
Rhajzad
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 22/10/2013(UTC)
Messages : 1,211

Vassilia
CA15(C11/D14)
1:6/6.2:4/4.RA6/8
Réf+2 Vig+2 Vol+4/6

32 / 32
Vassilia retrouva l'usage de ses mains avec le départ des Filles de la Tour, et en profita pour participer chaleureusement :
« Si l'on revient à notre intention première, c'était de mettre pied ici. C'est fait et ça ne nous a rien coûté, c'est le point positif. Le deuxième c'est qu'on a pu décompter le nombre exact des Filles de la Tour.
On avait évoqué la négociation pour ne pas utiliser nos ressources... avant l'exploration.
Si on ne négocie pas, on va se retrouver obligés de les éliminer, toutes. En sus de la prise de risques pour certains d'entre nous, plus fragiles que d'autres »
(haussant les sourcils avec bien peu d'innocence)« ... je ne vois pas l'intérêt d'un carnage inutile, mais je respecte point de vue de chacun. Sans problème.
Faut quand même anticiper qu'on aura des blessés -ou plus-, dépensé des ressources et que le boulot restera à faire. Cela nous obligera à nous reposer, plus ou moins vite, et aussi à renégocier l'accord avec Pierrot, toussa...
La négociation était mal partie, mais Ayala était devant ses filles, on peut ainsi expliquer qu'elle ait été un peu "trop"... loin. J'ai l'impression qu'elle s'en est rendu compte; mais elle ne souhaitait pas perdre la face. C'est comme ça que j'interprète qu'elle nous a demandé de retenter une négociation, en aparté, avec sa copine.
Donnons lui une seconde chance. Sous couvert d'une lecture de ses pensées que je vais initier en entrant... comme ça, je devrais pouvoir vérifier si elle est sincère sur c't'accord. Et au pire, si elle s'en rend compte et que ça l'énerve, "Baston" et pî c'est tout.
On peut proposer qu'sa meuf peut avoir droit à une part (sur 6) si elle participe à l'exploration, activement. Faudrait insister la dessus... je saurais faire ça, ou Mors tout aussi bien. Si elle veut 30% elle peut avoir deux parts sur sept si elle vient aussi, et que les deux participent idem.
Après tout, si elle est "propriétaire" c'est autant des emmerdes que du butin trouvé. Nous on vient pour "l'exploration". Et comme ça, elle aura son plan. Et pourra justifier de sa "réussite en négo' " auprès de ses troupes. À nous de nous prémunir contre toute entourloupe.
Je peux rester à 15 mètres en arrière (ça évitera d'alarmer les autres) car j'ai pas besoin d'être près d'elle pour lire ses pensées, et je garderai pour moi les vôtres, promis ! »

conclut Vassilia, avec les yeux rieurs et un immense sourire.

Modifié par un utilisateur mercredi 1 décembre 2021 18:02:14(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline septimus  
#74 Envoyé le : jeudi 2 décembre 2021 17:56:03(UTC)
septimus
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 26/08/2014(UTC)
Messages : 5,576
Après une longue conversation, les Éclaireurs tombent d'accord pour proposer une sorte de partenariat "achat-vente" aux cambrioleuses, en suivant le plan de Mors, renforcé par les idées de Vassilia. Si l'accord n'est pas accepté, ou si la valeur proposé du partenariat ne satisfait pas les deux groupes, alors il sera toujours temps d'en venir aux coups.


Le groupe rentre donc dans le pilier en passant par le trou foré par les Filles de la Tour depuis l'intérieur du pilier. Connaissant la structure de la pierre par ici, rien que forer les 20 cm d'épaisseur à cet endroit a dû demander beaucoup de temps et d'effort. Le fait que cela ait été fait de l'intérieur indique qu'il y a une autre entrée depuis l'extérieur du pilier. La première pièce est mal éclairée, et vous devez utiliser une magie de lumière pour éclairer une pièce nue, excepté les quelques gravas que les Filles n'ont pas jugé bons de sortir du passage.
Une pièce en cul de sac sur la gauche montre qu'elle a été utilisée comme des toilettes de fortune pendant un temps : il y a même les restes pourris d'un petit chien, recouvert d'immondices.
Depuis la salle d'arrivée, vous montez quelques marches d'escalier qui montent vers la droite, pour arriver à une petite salle recouvertes de moisissure jaune. Une rapide inspection indique que ce n'est toutefois pas de la moisissure jaune, mais un produit alchimique qui y ressemble.
Quelques marches après, vous arrivez dans une vaste salle à colonnades. D'anciens motifs thassiloniens parent les murs de cette salle, montrant des humains et des géants réunis en vastes armées qui paradent vers la victoire. Un escalier part d'une paroi du mur opposé à l'entrée vers les hauteurs du pilier.

L'escalier monte sur plusieurs étages et vous avez l'impression que vous alliez arriver en haut du pilier, mais vous arrivez en fait dans une petite salle de garde. Au fond de la salle se trouve une série de salles mais le passage est bloqué par une table en bois. Les Filles de la Tour sont derrière la table, protégées par ce couvert et avec leurs arbalètes armées.

Ayala est seule devant la table, un sourire à la fois engageant et menaçant sur les lèvres, son écharpe enroulées autour de sa taille, toute en confiance.
« Alors ? »
Alors Mors explique sa proposition, essayant de louvoyer un peu ses questions et d'assurer la profitabilité de l'affaire pour tout le monde.
De derrière, Vassilia parvient à capter les pensées d'Ayala : les images sont sombres, et étrangement mêlées d'odeurs. L'esprit d'Ayala est retors, pleine de traitrise mais elle semble vouloir essayer de croire les Éclaireurs et sa parole vaut quelque chose. Il est beaucoup plus clair qu'elle utilisera la violence sans le moindre remord si jamais il y avait un soupçon de traitrise.
Je demanderai 2 jets sociaux pour Mors (Diplomatie ou Bluff ou Intimidation) et un jet social pour ceux qui veulent aider la négociation. Également, un jet de psychologie par personne.
thanks 1 utilisateur a remercié septimus pour l'utilité de ce message.
Offline septimus  
#75 Envoyé le : lundi 6 décembre 2021 14:22:46(UTC)
septimus
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 26/08/2014(UTC)
Messages : 5,576
Ayala perd rapidement pied dans les explications de Mors, se contentant d'hocher la tête quand il pose des questions rhétoriques et oubliant de réfléchir trop sur certains détails. La présence à la fois convaincante et intimidante des autres membres de l'équipe des Éclaireurs finit par convaincre Ayala. Elle donne donc son accord à la proposition de Mors, de laisser les Éclaireurs passer pour une centaine de pièces d'or "d'avance" et "remboursable" en échange de la mission de cartographier le pilier et de récupérer les trésors "en son nom", moyennant le paiement des Éclaireurs sur une part du butin, laissant 20% du butin pour les Filles de la Tour (avec un plafond à 4500 pièces d'or, âprement discuté par Ayala qui voulait 10000), le reste couvrant les frais et faux-frais des Éclaireurs. Les Filles de la Tour auront également la primeur du recel du trésor. Sa lieutenante, Karisa, accompagnera et participera à l'effort d'exploration pour être gage de l'honnêteté de l'accord.
Si l'accord semble être quelque extorqué à Ayala, il semble que sa parole vale quelque chose, en tout cas pour une voleuse.

J'espère que l'accord convient à tout le monde, et j'enchaine donc sur la suite. Dans le cas contraire, il faudra prévoir une rencontre CR 11 pour se défaire des Filles de la Tour.

Karisa vous guide alors un peu plus loin dans le complexe alors que Ayala et les Filles dégagent le chemin et vous laisse passer. Vous passez dans plusieurs pièces où vivent les Filles. La troisième pièce de cet étage donne sur une porte à l'apparence de la pierre : une porte secrète que les Filles gardent ouverte avec un arrêt de porte. Alors que vous passez dans une grande salle ouverte sur un surplomb du quai 60 mètres plus bas, vous vous apercevez que la porte secrète, si elle était fermée, aurait pu la rester encore quelques siècles tellement elle est bien dissimulé. Nul doute que c'est celle-ci qu'Ayala a découverte pour pénétrer dans le pilier proprement dit. Cette salle est vaste et probablement connue de Magnimar au vu des traces vieilles de fouille et de dégradation sur les parois. Un passage vers l'est, vers Magnimar même, surplombe le quai et la mer. Il serait possible de plonger volontairement dans l'eau du Golfe de Magnimar, mais pas évident que les soixante mètres de chute laisse un tel plongeon sans séquelle.
Au-dessus du quai, devant vous, se trouve un ensemble complexe de cordes que les Filles ont mises en place. Une plateforme de bois de trois mètres sur trois permet, via un système de pouli, de passer depuis le pas de cette salle jusque vers le milieu de la voute surplombant les quais, et Pierre, de presque soixante dix mètres. Karisa manipule les poulies et fait venir la passerelle jusqu'à vos pieds, puis monte dessus.

Karisa
ca : 18(C:14, s: 14)
Etat : sur le qui-vive

33 / 33
« Il y a un passage dans la clef de voute ici. Ayala l'a aussi trouvée avant de fonder le gang. N'ayez pas peur, les cordes sont épaisses et on peut tous y passer sans soucis. Il y a une échelle en métal dissimulée dans la voute. »

Et effectivement, vous discernez une échelle dans dans la voute. Le passage est effrayant car une chute là serait à coup sûr mortelle, mais Karisa ne ment pas, et vous arrivez rapidement sous la clef de voute, où l'échelle est sans difficulté pour continuer votre périple dans le Corbeau.

Vous passez alors dans une succession de pièces, contournant le périmètre du Corbeau dans le sens anti-horaire : une crypte, une autre crypte, une pièce où les Filles montent la garde avec une fontaine magique, puis un couloir dont part un passage effondré (vers les étages supérieurs qui ont disparu selon Karisa), puis une autre salle avec un escalier descendant cette fois.

À l'étage inférieur, vous arrivez à un large complexe de plusieurs salles où les Filles de la Tour ont établi leurs quartiers : des salles privées, un mess, un ancien templere, converti en salle de réunion, avec une statue d'une femme.
Connaissance Arcane ou Histoire DD 25:

La lumière du jour accède même un peu dans le complexe via des fénêtres extérieures qui sont cachées à la vue extérieurs par des murs illusoires. Mais Karisa vous mène vers l'intérieur du pilier avec un autre escalier qui descends. Il semble qu'après avoir monté toute la hauteur du Corbeau, vous allez revenir sur vos pas...

C'est difficile d'évaluer de combien vous descendez, mais vous pensez que vous n'êtes pas revenues au "plancher des vaches" mais légèrement plus haut. Karisa vous conduit après un long couloir dans une grande salle. Une double porte garde la sortie ouest. Elles semblent être en métal argenté et décorées de flammes et d'yeux en colère. Tout le tour de la salle est couvert de mosaïques remarquablement préservées de l'époque Thassilonienne.
Connaissance Ingénierie DD 15:

Outre cette double porte, la salle donne sur trois autres portes. Une donne sur un passage effondré et les deux autres sont bloquées par Karisa.
« Ce sont les appartements d'Ayala : vous n'êtes pas autorisés à y entrer, et je suis presque certaine qu'Ayala en a piégés les entrées la connaissant. Je vous déconseille de toucher la porte en métal : elle est toujours brûlante. C'est là où on s'est arrêté. Il doit y avoir un moyen d'ouvrir cette porte mais on n'a pas trouvé pour le moment. On envisageait d'attaquer la pierre pour en défaire les gonds, mais ça demanderait des jours de dur travail et on avait autre chose à faire. J'espère pour vous que vous trouverez la solution...

Sinon, en parlant d'Ayala... Je ne suis pas dupe en ce qui me concerne : vous avez réussi à lui faire avaler les pires couleuvres. Ça en est impressionnant. J'espère que vous savez plus que bien parler : les pièges thassiloniens sont assez mortels dans leur genre. »


Lors d'un examen plus approfondi de la porte, vous remarquez que des inscriptions en thassilonien sont présents sur chaque porte. Il semble aussi qu'il soit possible de déplacer et réarranger les lettres des mots, mais cela voudrait dire toucher la porte, même si ce n'est que pendant une seconde ou deux.

Modifié par un utilisateur mardi 7 décembre 2021 14:38:14(UTC)  | Raison: Addition du jeton

Offline Mornelune  
#76 Envoyé le : mardi 7 décembre 2021 21:57:48(UTC)
Mornelune
Rang : Habitué
Inscrit le : 22/11/2012(UTC)
Messages : 4,430

Asphodèle
Rage:14/14
Souriant
CA:24 Contact:14

65 / 65
Asphodèle laissa ses compagnons faire la négociation, il avait juste garder son arme sur son épaules négligemment" et répondu voir soutenu certaines propositions avec un sourire toutes dents dehors qui incitait a pas avoir envie de voir ce qu'elles étaient capables de faire sur un corps humains.

Il traversa les lieux avec son enthousiasme habituel, observant nombres détails, se penchant pour voir des détails de bas reliefs, jettant des coup d'oeil a certaines chambres (presque) sans arrière pensées vicelardes.
Quand ils traversèrent les lieux a pic, il montra qu'il n'avait pas particulièrement le vertige, mais gardait tout de même ses mains bien accroché à des prises stables. Quand le comptable qu'on leurs avait adjoint parla il écouta avec son air sympathique: « T'en fait pas charmant espion! On est tous doué dans différents trucs, enfin eux moi j'sais que casser des gueules et profiter de la vie... Enfin si c'est un peu réducteur, mais c'est pas loin d'être vrai. »
Il toucha la porte du bout du doigt rapidement, pour tester la température, puis il la toucha plus longuement pour finir par y poser la paume. Ses compagnons d'armes l'avait vu entretenir les feu de camps en attrapant les buches ou les braise sans se bruler (il n'allait tout de même pas mettre ses mains au cœur, il connaissait ses limites.) et même les chaleurs les plus torrides ne semblait pas le gêner.

« Ouaip' vachement chaud. Sans magie vous y laisseriez la peau d'la main en tentant... Mais faudra plus que ça, niveau chaleur, pour que j'puise pas y toucher sans risque. Si faut manipuler des machin dites moi quoi et comment, le problème du coté brulant d'la porte est réglé. »
Offline Rhajzad  
#77 Envoyé le : vendredi 10 décembre 2021 19:57:13(UTC)
Rhajzad
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 22/10/2013(UTC)
Messages : 1,211

Vassilia
CA16(C12/D15)
1:5/6.2:3/4.RA6/8
Réf+2 Vig+2 Vol+4/6

32 / 32
Mors avait bien réussi à désamorcer... la bombe Ayala.
Un carnage évité : belle performance à contre-emploi pour un maître fossoyeur ! Comme quoi rien n'est "joué"... jusqu'au moment de vérité.
Le premier bénéfice est qu'ils se retrouvaient guidés à travers une architecture spécialement complexe, sans perte de temps inutile, et en conservant tout leur potentiel. Excellent.
Vassilia prenait le temps de noter la cartographie locale : il fallait bien que quelqu'un s'en occupe.
Et quand ils arrivèrent à la chambre "réservée" et à la porte condamnée, elle s'installa pour annoter son parchemin des détails utiles (la statue d'Alaznit) et commencer croquis précis de la porte piégée, pour en extraire les indices tout en commentant :
« Ce métal-étoile est du siccatiteF, toujours brûlant. De chaque côté il y a des runes thassiloniennes... langage oublié : l'un de vous connait-il ? Ce sont des mots, là, à droite et à gauche... indices ou mécanisme ?
Je ne les reconnais pas, cependant si vous me laissez le temps je peux chercher dans mon grimoire, j'ai moyen de les identifier, mais il me faudra une demi-heure pour mémoriser mes arcanes de traduction. »

Du coup, une fois que les mots sont déchiffrés, elle signalera au tieffelin :
« A gauche, "LISTEN" tu peux essayer de bouger les premières lettres, Aspho' ? On peut faire "SILENT"... remarque on pourrait faire ENLIST aussi, mais essaye SILENT d'abord... »

Click !

Le temps ne resta suspendu qu'une seconde -en l'absence d'explosion-...

Pour la droite, THE EYES... y'a-t'il des yeux de forme spéciale, genre "SETH EYE" à l'égyptienne ?

Modifié par un utilisateur mercredi 15 décembre 2021 11:39:57(UTC)  | Raison: Non indiquée

thanks 1 utilisateur a remercié Rhajzad pour l'utilité de ce message.
Offline Teacup  
#78 Envoyé le : mardi 14 décembre 2021 13:36:11(UTC)
Tea
Rang : Membre
Inscrit le : 30/08/2020(UTC)
Messages : 26

Céliane
ca : 16(C:12, s: 14)
Etat : normal
Sorts niveau 1 7/7
Sorts niveau 2 6/6
Sorts niveau 3 5/5

0 / 0
L'oracle des ombres affiche une profonde indifférence en la résolution des négociations ; son degré de confiance en cette bande de criminelles étant proche de zéro, elle s'attend à ce que l'accord soit revu à la hausse dès leur sortie des entrailles de ce donjon. Elle prend donc grand soin de mémoriser l'enchaînement des salles, depuis l'entrée jusqu'à cette porte énigmatique, pour pouvoir regagner l'air libre sur la pointe des pieds ou en catastrophe (si nécessaire).

Après avoir écouté les explications de Vassilia, elle demande à cette dernière : « Puisque tu as l'air d'avoir raison, si nous devons modifier l'ordre des lettres d'un premier mot pour en avoir un second, et que ces deux mots doivent être liés, que dirais-tu de : "they see" ? "Écouter", quoi ? Le "silence". "Les yeux", quoi ? "Ils voient". »
thanks 1 utilisateur a remercié Tea pour l'utilité de ce message.
Offline septimus  
#79 Envoyé le : mercredi 15 décembre 2021 15:25:29(UTC)
septimus
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 26/08/2014(UTC)
Messages : 5,576
Grâce à l'aide d'Asphodèle, les essais sur la porte deviennent triviaux. L'intuition de Vassilia sur la porte de gauche donne rapidement un clic encourageant. Mais sa tentative sur la porte de droite est un échec. C'est heureusement Céliane qui propose la solution. Quand Asphodèle fait glisser les runes vers la proposition de celle-ci, un deuxième clic se fait entendre, et la large double porte brûlante s'ouvre dans un glissement silencieux qui parait irréel. Un souffle d'air vicié, charriant des odeurs de putréfaction, agresse un moment vos narines avant que le souffle d'air ne se tarisse.

Karisa
ca : 18(C:14, s: 14)
Etat : sur le qui-vive

33 / 33
Karisa siffle, épatée par la démonstration du travail d'équipe des Éclaireurs.
« Y a pas à dire, vous savez y faire. Et moi qui trouvait qu'Ayala était une génie. J'ai l'impression qu'elle a trouvé plus forte qu'elle, à bien des niveaux. »

En ordre de bataille, Karisa en seconde position derrière Asphodèle, le groupe avance. La double porte donne sur un long corridor en L qui donne sur un escalier en colimaçon. Des mozaïques du temps de Thassilon sont rutilantes dans ce couloir, démontrer l'humeur guerrière du pays d'alors avec des armées en position, des flammes tombant sur leurs adversaires.

L'escalier descend d'un étage, donnant sur couloir remontant vers le nord du pilier en faisant plusieurs virages. Le couloir donne quasiment face au nord. La salle d'arrivée semble avoir été une salle de bain public : un réservoir d'eau croupi est présent. Des passages partent à l'est, à l'ouest. Un escalier monte sur la paroi sud jusque vers un balcon surplombant la "baignoire". Le sol est recouvert d'une épaisse couche de guano mou et puant. Alors que vous explorez la zone prudemment, une chauve souris sort du passage est et vole vers le mur nord, passant à travers le mur comme s'il n'était pas là. Quand vous vous approchez, vous êtes attaqué par un drôle de serpent avec une tête à chaque bout de son corps : une amphisbaena. Heureusement, elle n'est pas une grosse difficulté pour un groupe aussi expérimenté et elle est rapidement défaite.

Perception DD 23:

Perception DD 12:

Perception DD 20:


Depuis le balcon, un fin passage donne jusqu'à une vaste pièce au milieu du pilier. De nombreux et anciens tuyaux tout corrodés sont présents. Cette pièce devait sans doute servir comme répartiteur d'eau pour l'ensemble du pilier, ainsi que pour récupérer les eaux usagers. De l'eau, trois mètres plus bas, est présente. La fraicheur et l'odeur marine indique que l'eau doit probablement communiquer avec la mer d'une façon ou d'une autre.
De nombreuses toiles d’araignées de taille impressionnantes parsèment la pièces. Des restes de poisons, de dauphins et même d'humanoïdes sont présents, pris dans la toile. Des araignées habitent sans doute dans cette pièce qu'elles utilisent comme garde-manger.

Modifié par un utilisateur mercredi 15 décembre 2021 15:26:04(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Teacup  
#80 Envoyé le : vendredi 17 décembre 2021 20:26:01(UTC)
Tea
Rang : Membre
Inscrit le : 30/08/2020(UTC)
Messages : 26

Céliane
ca : 16(C:12, s: 14)
Etat : normal
Sorts niveau 1 7/7
Sorts niveau 2 6/6
Sorts niveau 3 5/5

0 / 0
Céliane accueille la brise fétide d'un air impassible. Tout juste s'exclame-t'elle : « charmant... » avec une moue dégoûtée, avant d'emboîter le pas au reste du groupe, en préférant se tenir dans les ombres, lesquelles l'ont toujours servie et protégée.

Son attention étant entièrement accaparée par le serpent bicéphale, elle n'a ni remarqué la Mite qui les observait, ni la porte secrète donnant vers l'ouest. Néanmoins, elle est parvenue à distinguer l'ouverture dans le mur donnant sur le refuge d'une nuée de chauve-souris. Naturellement, elle fait part de sa découverte à ses collègues.
Utilisateurs actuellement sur ce sujet
10 Pages«<23456>»
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum.
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum.

| Pathfinder-fr v2 Theme by Styx31, with some icons from fugue
Propulsé par YAF.NET | YAF.NET © 2003-2022, Yet Another Forum.NET