Welcome Guest! To enable all features please Connexion ou Inscription.

Notification

Icon
Error

16 Pages123>»
Nouveau sujet Poster une réponse
Options
Aller au dernier message Aller au dernier message non-lu
Offline crysania  
#1 Envoyé le : mercredi 18 août 2021 17:20:08(UTC)
Citer
crysania
Rang : Habitué
Inscrit le : 22/04/2016(UTC)
Messages : 605
TODO

Modifié par un utilisateur mercredi 25 août 2021 13:53:37(UTC)  | Raison: Non indiquée

Annonce
Offline crysania  
#2 Envoyé le : mardi 24 août 2021 16:44:11(UTC)
Citer
crysania
Rang : Habitué
Inscrit le : 22/04/2016(UTC)
Messages : 605
Silas vous a convoqué une n-ième fois dans son bureau, en compagnie de trois autres aventuriers.

« J'ai une caravane et j'ai besoin de vous pour l'escorter. Nous nous rendrons à Belhaim... C'est à quelques jours de marche, et la mission ne devrait pas poser de difficulté.
Cette fois ci, je viens avec vous : des affaires m'attentend à Belhaim.
Quant à la paie, vous connaissez le tarif journalier, je vous paierai une fois arrivés là bas. »
vous avait-il dit.

Cela vous avait étonné sur le coup : jamais il n'était venu avec vous lors d'une mission; il était toujours resté ou parti pour d'autres affaires.

Voila quelques jours que vous accompagnez Silas Gribb dans cette mission de protection de caravane. Chacun d'entre vous a sa raison de faire ce travail. Pour certains, la paie était trop bonne pour passer à coté, Silas ayant comme réputation d'être bon patron. Pour d'autres c'est voir du pays qui les intéresse.



La mission était, jusque là, une routine : 4 jours de marche sur des routes relativement bien entretenues, sans danger particulier.



Le crépuscule du 4e jour approche, et Silas lève soudainement la main à l'approche une clairière en bord de route.
« Campons ici, il nous reste une demi journée de route et nous arriverons à Belhaim. Faisons un feu. » dit-il en montrant la clairière.
Vous vous affairez donc à mettre la caravane et les bêtes dans la clairière et à monter un campement sommaire. La nuit tombe, et vous vous retrouvez bientôt tous éclairés par la lueur du feu, partageant un dernier repas.

Perception DD15


faites connaissance et prenez vos marques avant le vrai début de l'aventure Smile

Modifié par un utilisateur mardi 24 août 2021 20:20:35(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Guyde  
#3 Envoyé le : jeudi 26 août 2021 14:52:48(UTC)
Citer
Guyde
Rang : Habitué
Inscrit le : 09/09/2013(UTC)
Messages : 4,818

Tommirick
Sorts niveau 1 : 2/2
CA:16 Contact:14

9 / 9


A l'annonce de la pause, Tommirick Swimlific flâta quelques instants l'encolure de la mule sur laquelle il s'était juché une heure avant, avant de sauter à terre et de s'étirer longuement. Les jours de marche commençaient à s'accumuler et la caravane avait beau être lente Tom avait plus l'habitude des voyages confortablement calé dans une roulotte varisienne qu'à s'esquinter les arpions sur les routes usées d'un Empire en déliquescence.

Fidèle à son habitude, il prit ensuite le temps d'observer longuement la halte choisie par leur commanditaire et les environs.
  • Perception : 1d20+5 donne [18] + 5 = 23


Tom prêta ensuite main forte à ceux qui s'occupaient des bêtes, tout en restant aux aguets, un prédateur affamé ou une bande de brigands pouvaient toujours traîner dans le coin, mais tout se passa bien.

Alors que le soleil achevait de se coucher, Tom se retrouva autour du feu, son bol à la main, pour manger la tambouille désormais habituelle de la caravane. Il se demandait si Belhaim leur réservait quelques surprises culinaires intéressantes. Il demanda alors à la cantonade :
« Quelqu'un connait un peu les auberges de Belhaim ? On y mange quoi ? »
Puis ajoutant avec un ton innocent un peu forcé :
« Silas tu connais le coin non ? C'est quoi le meilleur établissement de la ville ? »

Modifié par un utilisateur jeudi 26 août 2021 15:00:21(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Mornelune  
#4 Envoyé le : jeudi 26 août 2021 16:47:11(UTC)
Citer
Mornelune
Rang : Habitué
Inscrit le : 22/11/2012(UTC)
Messages : 4,430

Till
Souriant
CA:19 Contact:13

11 / 11

Gratouille
Content
CA:21 Contact:13

17 / 17

Till descendit du chariot au moment de l'arrêt, il attrapa Grattouille, le petit croco qui l'accompagnait partout, par le col de son armure pour le sortir de la bâche sous laquelle il avait passé l'après midi a roupiller.
Il s'approcha du bord de la route, le reptile émettait un espèce de grondement sourd de contentement, n'importe qui d'autre qui aurait tenter de le saisir de la sorte y aurait risquer ses doigts voir peut être sa main, mais aussi étrange que ça puisse paraître la créature était attaché au jeune homme et lui portait une certaine affection.

Après avoir posé son fardeau écailleux sur le talus, Till s'étira. Il était plutôt grand pour un humain probablement pas loin du mètre quatre vingt dix, avait fêté son 17ème anniversaire a la fin de l'automne. Ses cheveux blonds presque argentés volait sur son visage un peu pointu de la fin de son adolescence, mais il était beau garçon, les affres de l'adolescence l'avaient épargné, ou étaient vite passés en tout cas. Son regard d'un bleu profond parcouru rapidement les environs, puis il se mit à aider à l'installation du camp.

De ce qu'il avait dit son père était un ulfe qui avait quitté son clan après une dispute, et sa mère une varisienne qu'il avait rencontré peu après. De l'idée qu'on se faisait des ulfes, il avait surtout prit de ce coté là de la famille, physiquement en tout cas, bien que le léger hale de son teint ne tenait pas seulement au bronzage de sa vie au grand air.

Au niveau vestimentaire par contre il avait choisi le coté varisien. Il portait un long manteau bleu indigo, qui couvrait l'armure en cuir qu'il ne quittait que pour se laver (enfin en mission...) en dessous on pouvait voir une chemise d'un orange vif un peu passé, un pantalon en cuir rouge sombre épais, une paire de bottes noires. Quelques colifichets en sautoir, quelques reprises sur ses vêtements. A sa ceinture la tête d'une masse hérissé de pointes dépassait d'un anneau métallique.
Il portait un gros sac a dos, pas vraiment rempli, sur lequel était passé la bandoulière d'un bouclier en bois rond sans motif, qui semblait, plus vieux que lui, et a avoir eut a faire son office à maintes reprises.

Il commença a se mettre à l’œuvre pour monter le camp, il alla chercher la marmite dans le chariot de sa démarche raide, son genoux ne se pliait pas sans aide extérieure, résultat d'une mauvaise chute quand il était marmot, qui avait jamais voulu guérir même avec la magie des prêtre du village. Il remplit la marmite d'eau avec quelques incantation.

Il était du genre sympathique. Il était surtout très maladroit, mais étrangement la plupart de ses erreur de coordination, d'équilibre, et autre complications était compensé par une chance hors du commun. Si il glissait sur un talus, il trouvait par chance une bonne prise sur une branche basse... Et les exemples étaient quotidiens, son chemins était peut être semé d'embuches mais il était née sous une bonne étoile.

  • Perception : 1d20+5 donne [14] + 5 = 19


Autour du repas il s'approcha de leurs employeur et avec son sourire confiant il lui demanda:
« Ça va patron? T'as l'air de te faire du mouron... »
Puis il répondit au gnome:
« J'serai vachement jouasse de manger un truc pas cuisiner autour d'un feu de camp, sans insulte au cuistot, c'est vachement bon pour de la nourriture de voyage. »
Puis il jeta un morceau de viande vers le croco qui le fit disparaitre en deux claquements de mâchoires.

Modifié par un utilisateur jeudi 26 août 2021 16:59:44(UTC)  | Raison: réaction jet de dé

Offline danselune  
#5 Envoyé le : jeudi 26 août 2021 18:08:04(UTC)
Citer
danselune
Rang : Habitué
Inscrit le : 15/05/2013(UTC)
Messages : 1,289

LYRAK
CA : 20/12/18
Bénédictions 3/3

11 / 11


Lyrak avait été agréablement surprise que le marchand souhaitent les accompagner, elle y voyait ainsi un moyen de bien se faire voir et peut être se verrait elle confiée à des escortes plus risqués.
Même si Silas n'était pas le plus important marchand des environs il avait malgré tout des contacts et pourrait la recommander, elle n'était pas très doué pour se vendre lors des offres d'emplois et un coup de pouce serait toujours le bienvenue.

Comme elle s'y était attendu le trajet se déroula sans encombre, elle trottait tranquillement à la gauche de la caravane, sur son corps asséché de graisse et luisants de sueurs l'on pouvait percevoir le moindre roulements des muscles et des tendons comme si la peau n'existait pas.
Avec soulagement elle apprécia entendre l'ordre de l'arrêt pour la campement du soir. Elle aurait bien aidé Till a descendre du chariot mais sa créature avait déjà essayer de lui chiquer un bras à cette occasion, elle préféra donc laisser le boiteux gérer lui même la situation et alla récupérer à l'arrière du chariot le couple de lièvres imprudent que sa hache avait occis dans la journée, les rations de voyages c'était pas mal mais leur offrir un petit accompagnement était bienvenue, en les faisant mijoter ensemble on en tirait un truc pas trop sec et bourré de protéines, de quoi vous requinquer un bonhomme avant le combat.

« T'inquiète » répondit-elle « Je sais bien que je n'ai pas l'étoffe d'une cuisinière  »dit-elle en essayant de sourire poliment. Les cicatrices partant de la commissure de ses lèvres, rehaussés d'étranges tatouages et de crocs pouvant trancher net une carotide n'étaient pas fait pour aider à paraître aimable mais ses compagnons de voyage avaient apprit à la connaître un peu et savaient qu'elle n'était pas une bête sanguinaire...ou du moins il l'espéraient fortement.

Adossé contre son bouclier planté dans le sol elle écoutait les discutions en silence puis finit s'exprimer:
« C'est vrai ça boss !  »surenchérit-elle « Vous avez l'air tendu du slip à l'approche de la ville ! Les auberges y sont si mauvaises et ma tambouille va vous manquer? Ou il y a autre chose qui vous tracasse? »







  • perception : 1d20+6 donne [19] + 6 = 25

Modifié par un utilisateur jeudi 26 août 2021 20:17:01(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline dasai  
#6 Envoyé le : vendredi 27 août 2021 14:45:29(UTC)
Citer
dasai
Rang : Habitué
Inscrit le : 27/04/2016(UTC)
Messages : 2,830

Cade
CA:17 Contact:10

12 / 12

Cade marchait en silence, une moue posée sur son joli visage. Ses longs cheveux flamboyants flottaient autour d'elle, renforçant l'aspect sauvage que lui donnait sa carrure impressionnante.
Elle n'avait rien contre Silas et ses compagnons semblaient tous avoir de bonnes intentions mais elle restait persuadé que garder une caravane n'était pas fait pour elle. Elle ne comprenait pas pourquoi ses talents étaient ainsi gâchés... D'accord le marchant entretenait de bonnes relations avec le clergé d'Iomédae et c'était un ordre direct... Mais n'y avait-il pas plus important à accomplir? Un village à sauver d'une attaque de mort vivants? Un dragon à occire? Après tout, elle avait déjà 17 ans et avait terminé son apprentissage avec brio
Attendre... Patienter... blablabla...
La jeune paladine prenait malgré tout son devoir au sérieux et surveillait la route avec attention, son cimeterre à deux mains toujours prêt, espérant que quelque chose se passe.
Pour ajouter à sa morosité, le sort en décida autrement. La route était d'un calme absolu... Lorsque la caravane fit halte pour se reposer, elle préta volontiers main forte à ses compagnons, aidant ici et là à dresser le camp tout en observant les alentours.
Alors que le groupe se regroupait, elle remarqua l'inquiétude palpable de leur patron. Avant qu'elle n'ait eu le temps de s'assoir, ses compagnons - Apparemment aussi perspicaces qu'elle - lui posèrent déjà des questions. Elle s'assit en tailleurs et se contenta d'ajouter, avec un brin d'espoir dans la voix :
« Des ennuis en perspective? »
  • perception : 1d20-1 donne [20] - 1 = 19
  • , psychologie pour la réponse du marchand : 1d20+3 donne [11] + 3 = 14

Modifié par un utilisateur vendredi 27 août 2021 16:18:37(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline crysania  
#7 Envoyé le : vendredi 27 août 2021 21:08:51(UTC)
Citer
crysania
Rang : Habitué
Inscrit le : 22/04/2016(UTC)
Messages : 605
Le groupe se mit efficacement au travail, et très vite, le camp fut monté.
Tom, comme à son habitude, scruta les environs, sans rien trouver : aucun bandit, aucune bête, aucun danger ne semblait menacer leur position. Cade le rejoignit et scruta à son tour les environs, sans plus de succès.
Tous se mirent autour du feu crépitant, alors que la nuit se mis à tomber. En dégustant le repas chaud préparé, avec brio, par Lyrak, il était devenu évident pour tout le monde que Silas semblait nerveux.

Il leva la tête lorsque chacun lui demanda si tout allait bien, puis se redressa, semblant essayer de regagner en confiance.
« C'est ... J'suis fatigué. Ca fait tellement longtemps que j'ai pas accompagné une caravane, que j'avais perdu l'habitude. Mon lit me manque, et j'dors pas bien. J'crois qu'on a tous besoin de sommeil, et surtout moi. » dit-il avant de replonger le nez dans son assière.

Cade tente d'analyser la réponse du marchand, mais n'arrive pas à déterminer si il ment ou si il dit la vérité.

Si vous voulez continuer à faire du social autour du feu pour apprendre à vous connaitre, nous pouvons créer un fil annexe RP pour continuer. Silas n'en dira pas plus. J'enchaîne donc.



Le lendemain, à l'aube, le groupe se réveille requinqué et prêt à partir. Une fois les braises étouffées, tous se remettent en route, et le groupe voit Silas à sa tête avec des cernes plus grosses que la veille : le sommeil semble l'avoir de nouveau fuit, mais toute tentative de discussion le laisse silencieux ou fuyant.

Quelques heures plus tard, aux alentours de midi, le groupe arrive enfin au pont à l'entrée de Belhaim, et s'y engage. La porte est gardée par plusieurs gardes qui semblent effectuer un contrôle sur tout voyageur entrant.

« Halte ! Contrôle ! » s'écria un garde à l'arrivée de votre caravane.

Silas s'avança d'un pas peu assuré, et, fouillant dans la poche intérieure de sa veste, sort une petite enveloppe en parlant au soldat.
« Mes amis, » murmura le marchant, « peut-être peut on trouver... un arrangement ? »

Le garde pris l'enveloppe, l'ouvra, regarda son contenu, la referma, et tendit l'enveloppe à Silas.
« Pour qui nous prenez vous ? Fouillez cette caravane ! » dit le garde à ses acolytes.

Vous assistiez, impuissants, à la fouille de la caravane par les gardes, très vite suivie par l'arrestation de Silas Gribb : la caravane contenait, cachés dans un double fond grossier, des articles de contrebande.
Alors que Silas était ligoté par la garde et emmené de l'autre coté de la porte, vous compreniez pourquoi il était si nerveux.
Le garde fit appeler le prévôt de Belhaim, puis revint vers vous.

« Bon, et vous, vous êtes dans l'coup ? » dit le garde tout en observant votre réaction, visiblement méfiant, alors que d'autres gardes se mettent de telle sorte que vous ne puissiez pas vous sauver.
Offline Mornelune  
#8 Envoyé le : vendredi 27 août 2021 21:33:26(UTC)
Citer
Mornelune
Rang : Habitué
Inscrit le : 22/11/2012(UTC)
Messages : 4,430

Till
Inquiet
CA:19 Contact:13

11 / 11

Gratouille
Méfiant
CA:21 Contact:13

17 / 17
Till était pas du genre a creuser les problèmes des autres si ils voulaient pas en causer, donc il laissa filer. Le lendemain tout se continua sans heurt jusqu'au ce que la garde locale fouille le convoi et dégote de la marchandise de contrebande.
Quand on leurs demanda des explications Till répondit avec surprise et une certaine tension d'avoir été entrainé dans un sale plan sans qu'on le mettent au courant.
« Nope, on est pas dans le coup. On est juste des gardes engagés pour assurer la sécurité du voyage, la marchandise qui est dedans c'est pas de notre ressort.
Et vous inquiétez pas je vais pas me sauver en courant, avec ma patte raide je suis vraiment pas un champion de course à pieds. »

Le petit reptile posa un regard méchant sur les gardes qui coupait sa retraite (bon en même temps, il semblait maitriser le regard méchant ou les yeux fermés donc ça limitait le choix.), il siffla un peu sur ses gardes. Till lui ordonna d'un ton sec « Gentil. Gratouille. » le croco cessa d'émettre sa menace sonore et se cala contre la botte de son maitre pas convaincu d'être en sécurité.
Offline danselune  
#9 Envoyé le : dimanche 29 août 2021 20:53:51(UTC)
Citer
danselune
Rang : Habitué
Inscrit le : 15/05/2013(UTC)
Messages : 1,289

LYRAK
CA : 20/12/18
Bénédictions 3/3

11 / 11

Lyrak n'insista pas durant la fin du trajet concernant la tension du marchand, elle évitait même de tapper la discution avec les autres, elle n'était pas fin psychologue mais avait plutôt tendance à réfléchir avec ses tripes et actuellement son ventre était entièrement contracté.
Mâchoire serré et prête à frapper elle continua son voyage sans décrocher un mot, observant autant les environs que ceux qui faisaient partit du voyage.



Arrivés enfin a l'entrée de Belhaim la demi-orque n'avait toujours pas relâchée la pression musculaire, son souffle était rauque mais régulier.
Lorsqu'elle vit Silas tendre une enveloppe à la garde ceux qui était proche d'elle purent entendre ses dents grincer, et au vue de ses crocs proéminents cela n'était à priori pas bon signe.
Elle eu du mal à se contenir lorsque fouille du convois et arrestation du marchand se firent par le prévôt, ce beau parleur de Gribb avait profité d'elle à n'en pas douter mais dès lors que la garde lui adressa la parole elle laissa éclater une partie de sa colère.
Plantant son bouclier d'un coup rageur dans le chariot elle s'écria:
« Putain de bordel de merde! Par les mamelons de Ioémade c'est quoi ce bordel ! Je suis juste là pour escorter ce foutu marchand! Y a quoi dans dans ce chariot ! » vociféra-t-elle
Offline Guyde  
#10 Envoyé le : lundi 30 août 2021 01:13:30(UTC)
Citer
Guyde
Rang : Habitué
Inscrit le : 09/09/2013(UTC)
Messages : 4,818

Tommirick
Sorts niveau 1 : 2/2
CA:16 Contact:14

9 / 9

Tommirick avait accueilli la réponse du marchand avec empathie, lui-même ne goutait guère l'inconfort des caravanes marchandes missionnées par Silas, et il ne put s'empêcher de répliquer :
« Comme je vous comprends, j'ai moi-même les arpions qui se révoltent, il faudrait penser à améliorer le confort pour la prochaine fois, je dis ça par souci d'efficacité de tout le monde ».
Le gnome avait achevé sa tirade d'un clin d'oeil et avait enchainé avec une envoutante mélodie varisienne à la flûte, pleine de mélancolie et de nature à suggérer de beaux paysages dans l'esprit de son public. Il espérait appaiser ainsi les choeurs et les corps, mais il dut échouer car le lendemain Silas parut plutôt morose.

Fidèle à son habitude, le gnome chemina près des bêtes, afin de pouvoir grimper dessus de temps en temps pour reposer ses courtes jambes. Il lançait un bon mot, un encouragement ou une plaisanterie de ci de là, pas toujours du meilleur goût, ou entonnait parfois un chant de marche entraînant. Sa bonhomie ne l'empêchait pas de se montrer vigilant et de proposer de se porter en avant en éclaireur à l'approche de zones propices à des embuscades.



A l'approche de la ville son humeur se fit légère et joyeuse et, s'asseyant sur la mûle de tête, il porta sa flûte à la bouche pour jouer un air entraînant et vif. La musique cessa à la vue des gardes et le gnome rangea son instrument en observant Silas.
Mais qu'est-ce qu'il fout ? On ne file pas d'enveloppe comme ça à des gars qu'on connait pas, il est dingue ! Putain il a jamais fait ça de sa vie ou quoi ? Il va surtout nous attirer des emmerdes avec son attitude d'abruti, qu'est-ce qui lui arrive ?
Si la corruption n'était pas chose à choquer le gnome (qui en avait vu d'autres), l'amateurisme de Silas le surprit. Le marchand ne lui avait jamais fait l'impression d'un imbécile ou d'un débutant et voilà qu'il se conduisait pourtant comme tel...

Le rejet de l'enveloppe ne le surprit guère et il cru même que le marchand allait finir au trou direct. Mais les gardes sursirent à punir l'importun et se mirent alors à fouiller la caravane évidement, bon sans ! pour finalement découvrir un cache grossière et accuser Silas de contrebande.
Tommirick fronça les sourcils de contrariété et de réflexion, puis parut tout à coup se réjouir de quelque chose alors même que les gardes commençaient à questionner ses collègues.
Bon sang ! Silas était nerveux comme une jouvencelle parce qu'il transportait de la contrebande... manifestement il ne fait pas ça souvent... et surtout c'est la première fois qu'il nous accompagne. Ce voyage n'est pas normal et cette histoire de contrebande pue le coup foireux ou le coup monté... Silas a pu être contraint de passer ces trucs en contrebande, ce qui expliquerait sa gaucherie et sa nervosité... comme on l'avait fait avec le gros Martou à Magnimar...
ou alors il a les bourses vides et a tenté un gros coup hors de ses compétences...
Mais dans tous les cas ils ont trouvé la cachette un peu vite... c'est peut être un leurre, il y a peut-être une autre cachette avec des trucs juteux ! C'est un sacré mystère tout ça ! chouette !
Oh, mes aïeux, voici une bien belle histoire à éclaircir, de quoi tenir en haleine un public pendant longtemps au coin du feu !


Lorsqu'il entendit les réponses de ses compagnons aux gardes, Tommirick les trouva convainquants, mais il faudrait sans doute plus de diplomatie pour obtenir tout ce qu'il avait en tête, à commencer par conserver la main mise sur la caravane et peut être le droit de parler à Silas.
Il s'approcha alors, les mains loin de ses armes.
« Bonjour Monsieur le garde, je peux vous assurer que nous autres simples gardes n'étions pas au courant de cette histoire de contrebande. Si on l'avait su on aurait demandé à être payé double et dès le départ et non à l'arrivée comme c'était prévu... Les lois de votre ville permettent-elles que l'on se paye sur la caravane de notre patron ?
Pardon, je vais un peu vite, mais comprenez notre détresse à voir notre employeur se révéler un coquin doublé d'un mauvais payeur...
Si vous voulez une preuve de notre innocence, la voici, »
dit-il en montrant Cade
« Pensez-vous vraiment qu'une paladine de l'ordre d'Iomedae participerait à une telle rouerie ? Elle vous le dira d'ailleurs elle-même » acheva le gnome en invitant instamment du regard la paladine à venir défendre leur honneur (ce qui ne manquait pas de piquant pour le délinquant qu'il avait été).

Modifié par un utilisateur lundi 30 août 2021 01:27:43(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline dasai  
#11 Envoyé le : lundi 30 août 2021 09:31:13(UTC)
Citer
dasai
Rang : Habitué
Inscrit le : 27/04/2016(UTC)
Messages : 2,830

Cade
CA:17 Contact:10

12 / 12

Le marchand répondit vaguement et le regard perçant de la paladine ne parvint pas à déterminer s'il était sincère ou non... En tous cas, il fallait vraiment être douillet pour avoir le sommeil perturbé par si peu... La pensé quitta vite l'esprit de la jeune femme et elle se concentra sur son assiette, essayant de faire plus ample connaissance avec ses compagnons de route (la nourriture avait tendance à alléger les pensées moroses de Cade)

Le lendemain matin, le camp fut promptement démonté et le groupe se mit en route pour la dernière portion. L'humeur de Cade s'était grandement améliorée. Vers midi, elle assista à un étrange spectacle
Silas? Un contrebandier?! Je ne l'aurais jamais deviné! Il n'y avait aucun signe!
Peut être est-ce pour cela que le clergé l'avait envoyé?
S'ils pouvaient arrêter de cacher toutes les informations importantes...
Ses compagnons réagirent plus promptement qu'elle, le choc ayant temporairement pris le dessus. Les oreilles de la paladine chauffèrent lorsqu'elle entendit Lyrak jurer mais elle n'avait pas eu le temps de réagir que Tommirick l'alpaguait déjà à parti pour qu'elle prenne la défense du groupe. Elle se ressaisit rapidement et avança vers les gardes d'un pas confiant
« Bien le bonjour messires guardes. Je suis Cade, paladine de l'ordre d'Iomédae, mes supérieurs vous confirmeront mon identité et ma mission si besoin. »
Elle fit un geste en direction de Tommirick et repris avec colère
« Le gnome dit vrai, croyez bien que si j'avais été au courant, j'aurais amené ce vaurien devant la justice moi même! »
Elle réfléchit quelques secondes et conclut
« Quant aux autres membres de ce convoi, je voyage avec eux depuis 4 jours et ils me semblent tous de bon caractère et honnêtes »
Offline crysania  
#12 Envoyé le : lundi 30 août 2021 15:25:12(UTC)
Citer
crysania
Rang : Habitué
Inscrit le : 22/04/2016(UTC)
Messages : 605
Le garde écouta d'abord Til, et serra la hanse de son épée lorsque le croco se mis à siffler, puis se relacha un peu lorsqu'il vit que son maître avait un contrôle parfait de l'animal.

« Fais gaffe avec ta bestiole ! » dit-il d'un ton sec. « C'est pas un zoo, ici ! »
Les autres gardes semblèrent soudain plus tendus à la suite du sifflement de l'animal.
Puis ce fut au tour de Lyrak de réagir et d'interjecter les gardes.
« Y'a des articles de contrebande. Votre comparse fait non seulement passer des articles de contrebande, mais en plus il essaie de nous soudoyer. Pas d'bol, on a neutralisé un petit groupe de gardes qui était... laxiste à ce niveau pas plus tard qu'il y a deux jours, p'tet qu'il a cru qu'il tomberait sur eux, vu qu'ils devaient être de garde aujourd'hui même. » dit-il avec une ferveur et un air de satisfaction du travail bien accompli.
Alors que le garde répondait, une petite foule commençait à se masser à l'entrée du village, badauds ou autres curieux, tous voulaient voir ce qu'il se passait sur le pont.

C'est alors que Tommirick, suivi de Cade, s'exprimèrent.

Le garde les regarda, et répondit d'abord au Gnome.
« La caravane, et son contenu, est confisquée. »

Puis il se tourna vers Cade et relacha définitivement son pommeau.
« Ma dâme, je veux bien vous croire. Il semble que vous ayiez été dûpés par votre collègue. Malheureusement, je ne peux rien faire pour le paiement qu'il vous doit. »

Alors qu'il finissait sa phrase, vous vîtes la foule se fendre en deux alors qu'un homme monté à cheval, vétu d'une armure légère visiblement très bien entretenue et accompagné de deux autres hommes en armure légère, s'avança vers le groupe.

« Je suis le prévot. J'ai pu échanger quelques mots avec le prisonnier, ces gens n'ont rien fait, et il prend seul la responsabilité de ses actes. Ils ont été trompés. Nous allons escorter la caravane ainsi que Silas Gribb vers le sud, à Cassomir. Bon travail, gardes. »
Il s'inclina ensuite vers le groupe.
Les gardes prirent le contrôle de la caravane et l'emmenèrent vers la garnison à l'entrée de la ville, suivis du prévot et de ses accolytes.




Le groupe se retrouva donc à l'entrée de la Belhaim, et alors que la foule se dispersait, une femme les accosta.

« Salut ! Je suis Talia Orem, propriétaire de la meilleure auberge de la ville, l’auberge du Malin joueur
de flûte. J'ai assisté à toute la scène, et j'imagine bien que vous êtes bien embêtés. J'ai déjà eu affaire à des gens comme votre ancien ami, et quand j'étais dans la mouise, j'aurai été content qu'on m'aide, alors voilà, je vous propose de loger et d'être nourris gratuitement, à mes frais, dans mon auberge, le temps de vous décider sur ce que vous allez faire. Je vous demande rien en retour, disons que je vous fais une fleur, et que vous pourrez peut-être un jour me le rendre d'une façon ou d'une autre. Vous venez ? »
dit-elle avec un grand sourir plein de bonté.



Connaissance Local (DD 10)


Psychologie (DD12)

Modifié par un utilisateur lundi 30 août 2021 16:01:55(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline dasai  
#13 Envoyé le : lundi 30 août 2021 17:00:15(UTC)
Citer
dasai
Rang : Habitué
Inscrit le : 27/04/2016(UTC)
Messages : 2,830

Cade
CA:17 Contact:10

12 / 12

Les gardes furent convaincus par leur discours et l'affaire en resta là. Cade était satisfaite - après tout qu'était un jour de paye en face d'une justice bien rendue? - Elle fit un signe de tête au prévôt et suivi ses camarades vers l'entrée de la ville, perdue dans ses pensées
Moi qui pensait que Silas était un ami de Keldern... Peut être son intention était-elle tout autre lorsqu'il m'a envoyé ici? Ces pratiques sont elles courantes dans la région? Je devrais en parler aux autres gardes, peut être pourront-ils m'en apprendre plus?
Une jeune femme les acosta mais Cade, désormais sur ses gardes, la jugea d'un oeil critique. Elle ne tira rien de cette inspection sommaire et fit appel à sa Déesse pour la guider, satisfaite du résultat elle sourit à la nouvelle venue
détection du mal
« Bien le bonjour à vous madame! Votre offre est des plus bienvenue et soyez sur que si vous avez besoin d'assistance, je répondrais à votre appel »
Elle jeta un coup d'oeil à ses compagnons vérifier s'ils avaient des objections

  • psychologie : 1d20+3 donne [5] + 3 = 8

Modifié par un utilisateur lundi 30 août 2021 17:05:29(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Mornelune  
#14 Envoyé le : lundi 30 août 2021 20:02:04(UTC)
Citer
Mornelune
Rang : Habitué
Inscrit le : 22/11/2012(UTC)
Messages : 4,430

Till
Grincheux
CA:19 Contact:13

11 / 11

Gratouille
Calme
CA:21 Contact:13

17 / 17
« C'est quoi un Zoo? »
Till l'avait visiblement un peu mauvaise, bon il était heureux qu'on l'ait pas embastillé en même temps que leurs patron, quand on lui proposa un point de chute il accepta en souriant faisant contre mauvais fortune bon cœur, il attrapa son croco par le col de l'armure et le souleva:« Merci de votre invitation, Talia, je commençais à être un peu léger sur les possibilités de dépenses. Je suis sur qu'on trouvera un moyen d'aider, au pire je peux toujours éplucher des légumes si ça aide...

Je suis juste derrière vous, allez juste pas trop vite, on est soit lourdement armuré, soit court sur pattes, soit boiteux ce qui fait pas de nous les gardes les plus rapide du coin... et on a plus de courtes pattes que d'armures encombrante! »
Offline danselune  
#15 Envoyé le : mardi 31 août 2021 09:20:35(UTC)
Citer
danselune
Rang : Habitué
Inscrit le : 15/05/2013(UTC)
Messages : 1,289

LYRAK
CA : 20/12/18
Bénédictions 3/3

11 / 11

Le prévôt leur avait de suite lâcher la grappe et les gardes n'avait pas insister pour leur chercher des noises et même si elle était curieuse d'en savoir plus sur la marchandise en question elle préféra ne pas pousser la chance.
« L'auberge du malin joueur?  »répéta-elle « je connais pas mais ton offre généreuse est la bienvenue et j'accepte volontiers. »
Emboîtant le pas de la petite femme il en profita pour la questionner:
« Tu sais si on trouve facilement du boulot dans le coin? Suis pas sur de facilement me faire prendre à escorter une caravane avec c'qui vient de s'passer. »




  • con local : 1d20+1 donne [4] + 1 = 5
  • psycho : 1d20+6 donne [12] + 6 = 18

Modifié par un utilisateur mardi 31 août 2021 09:33:25(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Guyde  
#16 Envoyé le : mardi 31 août 2021 12:44:48(UTC)
Citer
Guyde
Rang : Habitué
Inscrit le : 09/09/2013(UTC)
Messages : 4,818

Tommirick
Sorts niveau 1 : 2/2
CA:16 Contact:14

9 / 9
Le gnome jura entre ses dents lorsque le prévôt indiqua que la caravane était confisquée.
Bon sang, ce que les hommes de loi peuvent être rabat-joie... Il suivit longuement du regard son mystère romanesque qui s'évanouissait vers la garnison... Nulle chance de parler à Silas ou de fouiller la caravane sans doute... quoique...

Il s'apprêtait à encourager ses compagnons à faire contre mauvaise fortune bon coeur lorsqu'une aubergiste se présenta et leur fit une proposition qu'on en refuse pas.

Une alerte surgit dans l'esprit du gnome : Ce serait pas un peu trop beau pour être vrai... ça puerait pas un peu la manipulation tout ça ?
  • Conn. locale : 1d20+1 donne [8] + 1 = 9
  • psychologie : 1d20-1 donne [20] - 1 = 19

Mais il la fit vite taire, mettant cela sur le compte de sa mauvaise expérience magnimarienne et du comportement mesquin et tortueux des urbains des grandes villes, ce que n'était pas la gentille aubergiste.

S'inclinant avec grâce et cérémonie, il répondit d'un ton enjoué :
« Ah Madame, voilà une proposition qui vous honore et qui enchante notre coeur. Vous êtes l'âme la plus généreuse qu'il m'ait été donné de rencontrer sur les routes de ce grand pays. Puissent Desna et Cayden Calen vous bénir et bénir votre descendance !
Je serai heureux, si vous le permettez, d'agrémenter le repas de vos clients de quelques airs de musique et de chanson en guise de remerciement en espérant pouvoir plus largement à l'avenir vous montrer toute l'ampleur de ma gratitude.  »


Emboîtant le pas à l'aimable aubergiste et à ses compagnons, le gnome ne put s'empêcher de tourner à nouveau la tête vers la garnison de la ville où Silas et sa caravane seraient gardés pendant quelques temps : il faudrait bien qu'il trouve un moyen de faire la lumière sur cette histoire... était-ce pure vilénie incompétente de la part du marchand ou il y avait-il un mystère plus passionnant derrière ?
Le gnome sourit, la vie était quand même formidable !

Trottinant pour rattraper ses compagnons et l'aubergiste il entreprit de lui faire la conversation le temps du trajet :
« J'ai hâte de découvrir votre établissement, je disais justement hier à mes compagnons que je souhaitais séjourner dans la meilleure auberge de Belhaim... quoique j'aurai préféré pouvoir vous payer rubis sur l'ongle. En tout cas votre offre m'enchante. Vous êtes installée ici depuis longtemps ? [...] Vous êtes née ici ? [...] Vous tenez votre auberge seule ? Une jolie femme comme vous, propriétaire d'une auberge de qualité, doit avoir mille prétendants non ?  »
Le gnome, tout sourire, écoutait les réponses et posait de nouvelles questions tant que la petite équipe n'était pas arrivée à bon port :
« Je viens de la lointaine Varisie, un territoire fascinant, je vous le décrirai si vous voulez, mais je suis enthousiasmé par tout ce qu'il y a à découvrir dans votre pays. Je ne connais pas du tout Belhaim, qu'y a-t'il à voir ici ? Accepteriez-vous de me parler de votre ville à l'occasion, j'adore connaître l'histoire des lieux que je traverse ? »
Tout à sa discussion Tommirick avait pratiquement oublié l'histoire de Silas et de la caravane... pour le moment...

Modifié par un utilisateur mardi 31 août 2021 13:06:28(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline dasai  
#17 Envoyé le : mardi 31 août 2021 15:18:24(UTC)
Citer
dasai
Rang : Habitué
Inscrit le : 27/04/2016(UTC)
Messages : 2,830

Cade
CA:17 Contact:10

12 / 12

La paladine emboitât le bas de l'aubergistes aux côté de Tommirick. Lorsque celui-ci commença en enchainer les questions, elle lui mis un coup de coude qu'elle jugeait léger et lui dit d'une voix qu'elle pensait chuchotée (mais qui ni l'un ni l'autre ne l'était)
« Attention à tes manières, ce n'est pas une façon d'importuner notre généreuse hôte! »

Modifié par un utilisateur mardi 31 août 2021 16:29:16(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline crysania  
#18 Envoyé le : mercredi 1 septembre 2021 11:08:25(UTC)
Citer
crysania
Rang : Habitué
Inscrit le : 22/04/2016(UTC)
Messages : 605
Le groupe se mit donc en route, suivant Talia. Il n'y avait pas loin à aller : le premier bâtiment sur la droite en entrant dans la ville arborait une magnifique enseigne représentant un elfe jouant d'une flute.
Talia pris soin de répondre aux questions du groupe avant d'ouvrir la porte.


Elle se tourna d'abbord vers Till juste avant de partir.
« Ne vous inquiétez pas, nous pouvons marcher lentement, et c'est juste là ! » dit-elle alors qu'elle montre du bras le bâtiment à votre droite.
« Concernant le travail, je pense que certains fermiers du coin n'auront pas de mal à trouver des tâches à vous faire faire, si c'est vraiment ce que vous voulez faire. Sinon, la baronne, peut-être... Enfin, on peut en parler plus tard, non ? » dit-elle en souriant maladroitement à l'imposante demi-orque.
« Oh, je n'ai pas la prétention d'affirmer que mon établissement est le meilleur de Belhaim, mais l'affluence en témoigne. Je suis native de Belhaim, et j'ai repris l'auberge de mon oncle suite à son décès voilà déjà presque 5 ans. » dit-elle, le regard subitement un peu pensif.
Elle repris vite son sourire.
« Mais je fais tout toute seule. J'ai des employés bien sûr, mais c'est moi qui tiens l'auberge. » dit-elle, toute fière.
La dernière question de Tommirick l'affubla d'un rougissement des paumettes.
« Oh... Merci, c'est gentil de dire ça. J'ai pas vraiment le temps de penser à tout ça, vous savez... Une auberge, c'est beaucoup de travail,et je sors pas beaucoup. Bien souvent, certains de mes clients qui ont trop bu tentent leur chance, mais c'est l'alcool qui parle. » répondit-elle, un peu génée.
Elle s'inclina enfin à la proposition de la paladine, reconnaissant en elle une sincérité salvatrice, puis ouvrit la porte.



Le groupe entra à la suite de Talia dans l'auberge. C'était une auberge comme il en existait des milliers : des tables, des chaises, des bières chaudes, du bruit, et des chambres à l'étage. Talia vous invita à vous assoir à une des tables.
Elle revint quelques minutes plus tard avec un énorme plateau dans les mains, qu'elle posa sur la table : il était composé de pain frais, de fromage et de miel, accompagné d'une choppe d’hydromel coupé à l’eau pour chacun.

« Voilà, profitez bien de votre repas, je vais m'occuper de certaines choses, et je reviendrai plus tard. » dit-elle.



Le groupe profita du repas gratuit, et plusieurs dizaines de minutes passèrent pendant lesquelles seuls les bruits de mastication se firent entendre à la table.
Soudain, alors que vous aviez quasiment tous fini votre choppe, les murs de l’auberge se mirent à trembler comme sous l’effet d’un coup de tonnerre.

Perception DD15


Tout le monde fut comme pétrifié alors que le tremblement s'estompait lentement, quand quelqu'un ouvrit la porte en catastrophe, essouflé.
«  La tour... la tour de la sorcière..!.. elle s'est effondrée ! » dit-il dans la stupeur générale.
Le groupe, ainsi que tous les clients et employés de l'auberge, sortirent pour constater un énorme panache de fumée s'élevant au nord-est, à environ 350 mètres, là où se tenait avant la tour de la sorcière.

Modifié par un utilisateur mercredi 1 septembre 2021 13:41:54(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline dasai  
#19 Envoyé le : mercredi 1 septembre 2021 14:14:03(UTC)
Citer
dasai
Rang : Habitué
Inscrit le : 27/04/2016(UTC)
Messages : 2,830

Cade
CA:17 Contact:10

12 / 12

Cade ne se formalisait pas plus que ça de la vie d'aventurier mais retrouver un peu de confort n'était pas pour lui déplaire. Lorsque l'aubergiste revint avec un plateau rempli, elle attrapa rapidement la choppe d'hydromel et en but la moitié en un clin d'oeil. Elle s'affaira ensuite plus calmement avec la nourriture
Après quelques minutes, l'auberge se mit soudain à trembler et Cade se leva derechef, saisissant son épée dans le même mouvement. Elle n'avait pas la moindre idée de ce qui se passait mais ça ne présageait rien de bon...
« Qu'est ce qui se passe? Sommes nous attaqués?! »
La question ne resta pas bien longtemps en suspense car la porte s'ouvrit violemment et un badaud annonça l'effondrement de la tour de la sorcière. Le groupe sortit avec la foule pour apercevoir au loin une colonne de fumée. Cade se mit instantanément à courir vers le nord-est en lançant par dessus son épaule
« Allons-y! Si c'est une attaque la ville aura besoin d'aide pour repousser les envahisseurs, si c'est un accident, la population aura besoin de notre aide! »
  • perception : 1d20-1 donne [5] - 1 = 4

Modifié par un utilisateur mercredi 1 septembre 2021 14:20:17(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Guyde  
#20 Envoyé le : mercredi 1 septembre 2021 16:33:21(UTC)
Citer
Guyde
Rang : Habitué
Inscrit le : 09/09/2013(UTC)
Messages : 4,818

Tommirick
Sorts niveau 1 : 2/2
CA:16 Contact:14

9 / 9
Le gnome ne comprit pas la remarque de la paladine sur ses manières. Il n'avait pas le sentiment d'avoir dépassé une quelconque borne, jusqu'à ce qu'il puisse admirer le rosissement charmant du visage de l'aubergiste lorsqu'elle se confia sur sa vie sentimentale.
Il se contenta de conclure cette phase d'un bref :
« Parfois la vérité s'exprime par le vin. » Mais il n'insista pas et flatta plutôt la bonne tenue de l'auberge en y entrant.
« Voilà un établissement digne de ce nom ! »

Tommirick s'assit avec un soupir d'aise à la table proposée par l'aubergiste et poussa un hourra enthousiaste à l'arrivée des victuailles. Celles-ci n'avaient certes rien d'extraordinaire, mais le gnome n'entendait pas bouder son plaisir. Il fit honneur au repas, mangeant et buvant avec appétit.

  • Perception : 1d20+5 donne [16] + 5 = 21


Lorsque l'auberge se mit à bouger et que le monde sembla sur le point de basculer dans les Abysses, le gnome s'exclama : « Un glissement de terrain ! Va y avoir de la casse ! Sous les tables vite ! » et suivant son propre conseil il sauta sous la table avec sa choppe à la main, en tentant d'attraper un bout de fromage.

Le calme revenu, le gnome se dirigeait vers la porte lorsqu'elle s'ouvrit à la volée et il sortit avec les autres clients observer le nuage de poussière s'élevant du Nord-Est.
Une tour de sorcière ? Intéressant !
Mais c'est surtout une sacré diversion ça ! Et si j'en profitais pour aller faire un tour du côté de la caravane confisquée ? La milice devrait être occupée par les secours...

Les mots de la paladine frappèrent le coeur généreux du gnome. Il ne pouvait profiter de la catastrophe alors que les habitants d'une ville qui l'avait si bien accueilli risquaient quelque chose. Abandonnant toute idée de furetage délictueux, il se mit à courrir vers la tour en ruine en criant :
« Elle a raison ! Tous à la Tour, il faut aller aider ceux qui en ont besoin ! » tout en se disant qu'il oubliait sans doute quelque chose... une corde ? une pioche ? Bah on verra bien...

Modifié par un utilisateur mercredi 1 septembre 2021 16:39:43(UTC)  | Raison: Non indiquée

thanks 1 utilisateur a remercié Guyde pour l'utilité de ce message.
Réponse rapide Voir réponse rapide
Utilisateurs actuellement sur ce sujet
16 Pages123>»
Nouveau sujet Poster une réponse
Vous pouvez poster de nouveaux sujets dans ce forum.
Vous pouvez répondre aux sujets de ce forum.
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce forum.
Vous pouvez éditer vos messages dans ce forum.
Vous pouvez créer des sondages dans ce forum.
Vous pouvez voter dans les sondages de ce forum.

| Pathfinder-fr v2 Theme by Styx31, with some icons from fugue
Propulsé par YAF.NET | YAF.NET © 2003-2022, Yet Another Forum.NET