Welcome Guest! To enable all features please Connexion ou Inscription.

Notification

Icon
Error

12 Pages123>»
Options
Aller au dernier message Aller au dernier message non-lu
Offline Willem  
#1 Envoyé le : mercredi 1 décembre 2021 18:14:35(UTC)
Willem
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 12/10/2017(UTC)
Messages : 1,064
Katapesh, Mois de Gozran (Avril) - Rova (Septembre) 4720, Se faire oublier




Le voyage en bateau jusqu'à Katapesh dura quelques longues semaines durant lesquelles les aventuriers purent en apprendre plus sur Larkhen et le Légionnaire. Cette dernière leur donna plusieurs informations sur sa vie passée. Elle s'appelle Jezebel et fut un ancien paladin au service d'Iomédae, qui rejoignit l'ordre de chevaliers infernaux de la Pince Divine, institution qui prône les vertus des cinq dieux Loyaux, après le décès de sa sœur bien aimée. Quant à Larkhen, il s'ouvrit un peu plus sur son passé, notamment le passage de sa vie où il dut s'enfuir d'une maison noble de Varisie où il travaillait, après qu'une certaine Bête Lunaire ait dévoré la famille dont il était au service. Cette même Bête le retrouva des années plus tard après qu'il ait mis la main sur une mystérieuse boîte magique Azlant, dévorant sa famille, ses ami.es, tout en lui laissant une cicatrice indélébile. C'est ainsi qu'il commença sa collecte d'artéfacts Azlant et l'emprisonnement de la créature malfaisante.

Comme convenu, ils enterrèrent le cadavre de leur défunte ennemie, quelque part sur la côte du Katapesh, Jezebel ayant prit l'initiative d'organiser un semblant de cérémonie. Même si le cœur de Xansippe était intrinsèquement mauvais, l'ancien Légionnaire partagea un long moment de son existence avec, et personne ne put dire si ses quelques larmes versées durant l'enterrement étaient dues à la joie d'être enfin libérée de son serment, ou à la tristesse d'avoir perdue quelqu'un de cher à ses yeux.

Andréa

L'hôte

Arrivés à la ville de Katapesh, au Katapesh, Circini, Eudewin, Heldangor, Larkhen et Jezebel, posèrent leurs affaires dans la cave d'une presse à Pesh (fruit d'un cactus de la région, très populaire) appartenant à une amie du Baron Boiteux, Andréa, une demie-elfe calme et assidue. En ville, ils purent travailler en tant que Mercenaires durant quelques mois, aidèrent Andréa dans sa presse à fruits, et accompagnèrent même Heldangor dans sa quête aux mines maudites de Zolurket infestées de morts-vivants. Malheureusement, ils durent plier bagages précipitamment : en effet, ils apprirent de la part de leur hôte qu'un Inquisiteur redoutable, envoyé par l'Ordre de la Pince Divine, enquêtait en ville à la recherche d'une déserteuse et d'un groupe d'aventuriers ayant commis des crimes contre le Cheliax. Il se faisait appeler le Paralicteur Gabriel, puissant envoyé de l'Empire Diabolique à la réputation de chien de chasse enragé et vicieux.

À partir de ce moment, le groupe de cinq personnes dû fuir la capitale de la région, décidant de partir le plus à l'Ouest possible, jusque dans les étendues sauvages du Mwangi, où ils espéraient réussir à semer leurs poursuivants. Cette région inhospitalière est tristement connue pour abriter de nombreux brigands en cavale, des fanatiques de cultes interdits, des monstres malfaisants, et même des seigneurs démons.

Paralicteur Gabriel

Le traqueur

Dès le début du mois de Rova, les aventuriers entamèrent une longue marche à travers le désert aride du Katapesh, espérant distancer leurs poursuivants délétères, s'arrêtant parfois dans des villages, l'espace d'une nuit ou deux pour se ravitailler. À chaque fois, ils échappèrent de peu au Paralicteur et à sa dizaine d'inquisiteurs à sa botte, son visage d'une neutralité effrayante ancré dans la mémoire des héros.






Arrivée dans la Jungle du Mwangi, Milieu du mois de Neth (Novembre) 4720, En plein cœur de la nature




Le groupe soudé de camarades d'infortune, après de longs mois de marche, de détours, de planque et de course poursuite face à leur némésis, finirent enfin par pénétrer le territoire immense de la jungle du Mwangi. Dans l'hémisphère sud de Golarion, la fin de l'année était souvent synonyme de fortes chaleurs, d'humidité désagréable et d'atmosphère lourde et irrespirable. Malgré tout, ils trouvèrent plus aisément de quoi subvenir à leurs besoins en terme de nourriture, d'eau, et d'abri.

Paralicteur Gabriel

Le traqueur

Même si la menace du Paralicteur et de son chapitre d'inquisiteurs était bien réelle, la troupe dû faire face aux premiers dangers que la jungle leur mit en travers de leur route : la végétation. Dense, épaisse, d'une beauté meurtrière, chaque plante ou racine eut le potentiel insoupçonné de cacher d'innombrables pièges mortels. Aiguillons empoisonnés, insectes venimeux, animaux féroces, plantes carnivores aux proportions insoupçonnées, toutes ces choses auxquelles les protagonistes durent faire attention pendant leur exploration. À la fin d'une dure journée pluvieuse, ils se cachèrent de la présence du Paralicteur, qui tomba sur leur piste, même en pleine jungle. Heureusement, grâce aux sorts de Circini, ils passèrent hors du champ de vision du traqueur, où ils purent voir qu'il n'était accompagné que de huit personnes, désormais, au lieu de dix.

Le Marchand Gnome

Extravagant

Après deux semaines à s'enfoncer encore plus profondément dans la jungle, les aventuriers étaient quasiment sûrs d'avoir réussi à semer leurs poursuivants ! Ainsi, ils reprirent la route de la civilisation, un marchand itinérant gnome ayant indiqué la position d'un hameau assez récent ayant poussé dans la canopée. Malgré l'insistance du commerçant pour leur vendre des "assurances vie" et des services de "placement avantageux" pour leur argent, les protagonistes firent comprendre poliment - ou non - au vendeur de services qu'ils n'étaient pas intéressés.






Jungle du Mwangi, Ventdi (Vendredi) 27 Neth 4720, aux alentours de 18h00, Halte dans un petit hameau




Lien vers une carte du hameau.

Malgré le temps passé à chercher des artworks pertinents, je n'ai pas trouvé d'image de village perdu entre de grands arbres tropicaux. Navré !

À la fin du mois de Neth, les voyageurs arrivèrent à l'orée du petit hameau qui leur fut indiqué durant leur périple. Étrangement, l’architecture des bâtiments et la présence d'une simple clôture en bois entourant la totalité du lieu faisait beaucoup penser à un village des plaines du nord de l'Avistan. Intrigués, ils allèrent quand même à la rencontre des locaux.

Gardes

Calmes

Même en ce début de soirée, le hameau était animé. À la veille de la fête en l'honneur de Néthys, le dieu de la magie, les quelques civils pratiquants des arcanes profanes utilisèrent leurs talents à l'élaboration de petits feu d'artifices multicolores, d'orbes de lumière virevoltants entre les cheminées, et même de délicieux bonbons animés et pétillants servis par les autochtones, vêtues de simples vêtements de paysans ou de citadins d'Avistan, aux voyageurs, passants, et gardes. Les aventuriers n'eurent aucun mal à entrer dans l'enceinte du petit oasis de civilisation perdu dans cette jungle hostile, car le peu de gardes présents ou de gens d'armes étaient concentrés au bon déroulement de la petite fête. Les quelques pavés décorant la place principale firent office de vieille ville et de lieu de rassemblement pour cette communauté naissante. Un tableau d'affichage est même disponible, malgré qu'il soit vide pour l'heure.

Apercevant une belle auberge qui semblait avoir été bâtie récemment, le groupe décida d'y aller pour commander à manger et de réserver une ou plusieurs chambres afin de se reposer.




Vabagne, Ventdi (Vendredi) 27 Neth 4720, 18h15, Repos à l'auberge




Dès la grande porte en bois cerclée de fer passée, une ambiance chaleureuse sauta aux yeux et aux oreilles de la troupe de voyageurs. La grande pièce de l'auberge sentait encore la cire de bois fraichement appliquée, le tout mêlé aux effluves du dîner en préparation, de douces fragrances d'épices fraiches comme du romarin ou du basilic vinrent chatouiller leurs narines, mais d'autres odeurs plus exotiques purent être décelées en provenance des cuisines, comme des épices rouges et oranges de l'Est, ou du lait de coco à l'odeur si particulière.

Parmi les clients, de simples villageois trinquaient après une longue journée de travail, mais des aventuriers et même quelques gardes purent être comptés, assis autour de larges tables rondes rutilantes. À cette heure, plusieurs larges tables étaient encore libres.

Femme en armure
de cuir

Bras de fer

À première vue, cette auberge ne manquait pas d'activités : au centre de celle-ci se tenait un solide tonneau ancré sur le sol, où étaient assis deux personnes, un épais homme barbus et chauve portant une chemise à flanelle, donc, un bûcheron, et une femme en armure de cuir aux longs cheveux châtains foncés, tous deux en beau milieu d'un solide bras de fer.

Barde Halfeline

Sur scène

Charlène

L'Aubergiste

Au fond à droite de la salle principale se tenait une estrade, où une musicienne halfeline, une barde, s'adonnait à une représentation captivante. Des personnes de tout âge se tinrent assis sur des chaises, dans le calme, profitant simplement de la musique offerte par l'artiste.



Larkhen

Fatigué

Jezebel

Apaisée

Et enfin, à l'opposé de l'entrée de l'auberge, un épais comptoir en bois de noyer du Mwangi était si propre que la lumière des bougies aux plafonniers se réverbérait dedans. Une grande femme, de plus d'un mètre quatre-vingt, aux épaules larges et aux cuisses puissantes, se tenait en équilibre sur un tabouret, finissant d'enfoncer des clous à l'aide d'un marteau qu'elle tenait d'une main dans les chaines d'une ancre qu'elle tenait d'une seule main, au dessous de son plan de travail, comme décoration d'intérieur. Une fois que son regard bardé d'une large cicatrice se posa sur les protagonistes, celle-ci descendit de son perchoir et s'approcha d'eux, vêtue d'un simple débardeur, d'un pantalon en toile et de bottes en cuir, elle fit claquer un torchon sur l'une de ses épaules, s'adressant aux nouveaux venus. « Bienvenue au Relais d'Argent du village de Vabagne, je m'appelle Charlène, et je suis l'aubergiste. Suivez-moi je vous prie. » Elle les invita d'un ample geste du bras, disciplinaire, les guidant jusqu'à une des tables près de l'estrade de la barde. « Les prix des consommations sont affichés sur le tableau au comptoir, je vous laisse faire votre choix et je reviens vers vous dans cinq minutes. » Elle s'inclina de manière protocolaire avant de retourner à son comptoir préparer d'autres boissons.

Portant une tenue plus propice aux expéditions dans la jungle que son habituel manteau rapiécé, Larkhen se tourna vers les autres membres du groupe, la mine fatiguée, mais un léger sourire au coin des lèvres. « Eh bien... J'ai rarement vu une auberge aussi bien entretenue dans un endroit aussi paumé. Ce soir, profitions un peu, nous en avons besoin... » Il poussa un long soupir nasal et s'assit à sa chaise, enfilant une paire de lunettes cassées pour essayer de déchiffrer le tableau au loin. Jezebel, quand à elle, écouta le spectacle de la Halfeline, fermant les yeux quelques minutes pour apprécier sa musique.

Force DD10 pour Enyo:





Modifié par un utilisateur mercredi 1 décembre 2021 23:51:24(UTC)  | Raison: Non indiquée

Annonce
Offline Rodolphe  
#2 Envoyé le : jeudi 2 décembre 2021 09:57:39(UTC)
Rodolphe
Rang : Membre
Inscrit le : 21/10/2017(UTC)
Messages : 11

Helgandor

75 / 75

Pause

CA24-DMD24
Loyal Bon
Défi 2/2
Destin 1/1


Helgandor ôta son casque en arrivant dans le village et essuya d'un revers de sa main la transpiration de son visage.
« Il fait bien chaud ici... Pourquoi ai-je donc quitté mes mines ?  »
Son apparence explicitait bien sa sensation. Entièrement harnaché de la tête au pied, le guerrier ressemblait plus à une armure ambulante qu'à un nain. Au moins, sans son casque, on voyait plus distinctement son visage largement mangé par son imposante barbe rousse et par des cicatrices de ses anciens combats. Il avait accroché son imposant bouclier à l'arrière son dos. Afin que celui-ci le gêne moins que d'habitude. Bien plus pratique pour avancer dans l'imposant végétation. Il flatta l'encolure de son cheval.
« Ne t'inquiète pas Brisepierre, nous sommes bientôt arrivé, tu vois le village là-bas ?  »
Le cheval hennit en réponse, attendant lui aussi une pause bienvenue.



Une fois arrivé à l'auberge, Helgandor attacha Brisepierre devant un point d'eau histoire que celui-ci puisse se désaltérer, récupéra son sac qu'il avait accroché et rejoignit ses compagnons à l'intérieur de l'auberge. Il observa rigoureusement la pièce avant de s'installer.
Hum... les gardes ne font pas trop leur rôle... qui sait ce qui peut nous arriver ici. Autant être prudent...
Une fois qu'il eut la disposition bien en tête, il alla s'asseoir à la table et jeta un coup d’œil au tableau.
« Une chope de Rovagug s'il vous plait  »
Il posa son sac par terre et son casque sur la table.
Une fois la tenancière partie, il se tourna vers les autres.
« Bon, on a l'air d'être tranquille pour le moment. Mais restons sur nos gardes. Ce satané inquisiteur pourrait ne pas être si loin que ça.  »

Modifié par un utilisateur vendredi 3 décembre 2021 10:19:21(UTC)  | Raison: Non indiquée

On ira, on verra, et on commencera une révolution parce que c'est franchement pas beau.
Offline Neraliel  
#3 Envoyé le : jeudi 2 décembre 2021 15:09:41(UTC)
Neraliel
Rang : Lecteur
Inscrit le : 06/01/2021(UTC)
Messages : 0
Localisation : Alsace

Enyo

74 / 74

bras de fer

CA21-DMD22
Neutre Bonne


La femme en armure de cuir était concentrée sur son duel de bras de fer et était bien trop absorbée pour voir l'équipe entrer. Elle toisa son adversaire d'un air assuré :
« Tu t'imagines gagner contre moi ? Tu ne sais pas à qui tu as affaire ! »

Cela faisait un moment que leurs bras oscillaient tantôt d'un côté, tantôt de l'autre. L'homme et la femme se fixaient ainsi longuement, d'un air déterminé. La femme parut soudain se lasser, elle inspira longuement, puis banda les muscles de son bras droit. Malgré tous les efforts du bûcheron, son bras commençait à fléchir. La femme prit l'avantage et lui écrasa bruyamment le bras contre la table en bois. Elle afficha un grand sourire satisfait et lui lança en se levant de sa chaise :
« Alors, je te l'avais dit, non ? Ne me sous-estime plus jamais ou ça se finira mal pour toi ! »

Le bûcheron s'éloigna, le dos courbé, le bras tordu de douleur, en gémissant.

Elle se tourna ensuite vers le petit public qui s'était formé autour des duelistes et lança :
« Alors, il y en a d'autres qui sont tentés de me défier ? Vous n'allez quand même pas vous débiner devant une femme ! »

  • force : 2d10+2 donne [11] + 2 = 13

Modifié par un utilisateur jeudi 2 décembre 2021 15:35:33(UTC)  | Raison: Non indiquée

Tout homme s’enrichit quand abonde l’esprit. L. Lovegood
Offline TramaDollie  
#4 Envoyé le : jeudi 2 décembre 2021 23:54:36(UTC)
TramaDollie
Rang : Nouveau
Inscrit le : 21/02/2018(UTC)
Messages : 2

Circini

En terre inconnue

38 / 38

CA:17/ DMD:14
Chaotique Bon
Destin : 1
S1: 8/8
S2 : 6/6
Extension : 3/3


Le long périple aura quelque peu transformé la jeune fille. Habillée proprette de ses tuniques de servante d'auberge à Absalom, en plein cœur du désert, puis de la jungle, elle porte désormais une tenue bien plus pratique. Un short dévoilant ses jambes meurtries par les aventures avec des ronces et autres plantes urticantes, de bonnes chaussures, et un haut composé de chutes de textiles permettant à sa peau de respirer. Son visage à également changé. Les quelques neufs mois en cavale, poursuivis perpétuellement par le Paralicteur Gabriel ont creusé des cernes sous ses yeux verts, et ses cheveux ont légèrement perdu de l'éclat roux qu'ils avaient pour virer au saumon. Une fois arrivée au petit hameau avec le groupe, la jeune Aasimar soupire longuement tout en resserrant sa ceinture et sa cape accrochée en foulard à son avant bras. Enfin arrivés.. Bon.. On va peut-être pouvoir se poser quelques instants.. J'espère qu'on l'a semé.. C'est ce qu'on pensait les dernières fois déjà..



En entrant dans la taverne, Circini réserve une table à l'auberge en s'y installant et en attendant le reste de ses compagnons. Lorsque la tavernière arrive, elle parle d'une voix douce et calme, mieux posée qu'a l'époque d'Absalom. « Je prendrai un verre d'eau, merci bien. » Elle adresse un sourire fatigué à la tenancière avant de se retourner vers ses camarades lorsqu'elle part derrière le comptoir. « Ouais.. Surtout dans cette jungle.. Il pourrait se cacher derrière n'importe quelle mangrove.. Urhh, tu parles de vacances. » Elle s'étire et joint les mains derrière sa nuque en observant la pièce. On est trop proches d'Hyrantam.. Vylar, si tu savais dans quoi je me suis embarquée.. Je me souviens de Jaha.. Et de la couverture d'étoiles... Et de l'odeur du sang. Elle est néanmoins sortie de ses pensées lorsqu'elle, et toute l'assistance, est alpaguée par une guerrière fanfaronnant de sa victoire. Elle sourit néanmoins, profitant du peu de répit accordé par le spectacle avant de tourner son regard vers la halfeline. Elle est belle.. Je me demande si elle est du coin..
Offline Trajan  
#5 Envoyé le : vendredi 3 décembre 2021 01:09:06(UTC)
Trajan
Rang : Nouveau
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 04/03/2015(UTC)
Messages : 5

Eudewin

48 / 48

CA: 21
Châtiment 2/2
Pacte divin 5/5
Imposition: 5/5
Chance: 4/4
Destin 1

Eufelia

13 / 13

CA: 17
Perception +8

Eudewin également aura changé pendant la longue cavale. Son anxiété à protéger les personnes qui se mettent sous sa garde, notamment la jeune Circini, l'ont rendu plus vigilant, et bien que la nature procure de nombreux bienfaits (mais pas autant que de dangers), notamment en terme de nourriture, dans les jungles du mwangi, le fait de rester toujours en mouvement a affiné sa carrure déjà frêle, le débarrassant des derniers grammes de graisse qui pouvaient lui rester. Il a troqué sa chemise de maille pour une armure sombre, beaucoup plus propice aux embuscades, qu'il porte par dessus une simple maillot tunique claire (quand elle est propre) aux manches souvent retroussées et retenues par une petite cordelette.

En arrivant en vue du village, Eudewin pousse un soupir de soulagement. « Par mes aïeux, je suis pas fâché de retrouver la civilisation. Je me demande bien à quoi ressemblent les druides dans le coin, pour prétendre communier avec une nature aussi hostile. »

Une fois à l'auberge, il s'installe à la table de ses amis, écoutant avec attention la prestation de sa congénère halfeline, essayant de reconnaître à son accent si elle vient de l'andorran comme lui. Quand l'aubergiste vient prendre les commandes, Eudewin commande une Sylvebière pour lui, et demande à la tenancière d'offrir à la bardesse la consommation de son choix.
Offline Boubouh  
#6 Envoyé le : samedi 4 décembre 2021 02:12:17(UTC)
Boubouh
Rang : Lecteur
Inscrit le : 03/02/2019(UTC)
Messages : 0

Lirelya

34 / 34

CA: 20 - DMD: 14
Chaotique Neutre
Représentation
bardique 9/9
S1: 5/6
S2 : 3/3



La barde sur l'estrade s'efforçait de faire bonne figure, mais elle éprouvait une légère frustration. Bien que raisonnablement douée pour la musique et le chant, sa véritable passion résidait dans le conte et les récits accompagnés d'une mise en scène reposant sur les illusions fantasmagoriques. Cependant, la plupart des auberges qui acceptaient de l'héberger en échange de son travail préféraient les bardes discrets qui constituaient une présence sonore permanente en arrière-plan sans demander l'attention de toutes la salle. Sans parler bien entendu de demander des préparatifs pour rendre ses spectacles plus... spectaculaires. Bien entendu, le fait d'être dans un hameau perdu au fin fond du Mwangi n'arrangeait pas les choses.

Tout ça étant dit, la principale raison de sa présence ici n'était pas le public, bien qu'elle soit toujours ravie de se produire sur scène, voir un sourire se propager sur les visages de la foule et passer la nuit au chaud avec le ventre plein. C'était certainement plus agréable en tout cas que dormir dans un marais infesté de créatures reptiliennes. Mais ce qu'elle cherchait surtout, c'étaient des aventuriers idéalement héroïques pour lui servir de matière première pour ses œuvres. Si il y avait bien une ressource dont la région ne manquait pas, c'était l'inspiration artistique. Et les moustiques. Mais eux, elle n'avait pas spécialement l'intention de les mentionner.

Et justement, le petit groupe hétéroclite qui venait d'arriver dans l'auberge ressemblait fort à une bande de pionniers venus extraire risque et et mystères du sol de la jungle. Des bâtisseurs d'épopées ? Des mineurs de lyrisme ? Des ouvriers de justice ? Des chercheurs de gloire ? Des trouveurs d'ennuis ? Peut-être un peu de tout ça... En tout cas, elle ne le découvrirait qu'en les approchant. Elle espérait juste ne pas être tombée sur des objets de tragédie, ce n'était pas un genre qu'elle appréciait de découvrir aux premières loges. Et plusieurs de leurs membres semblaient s'intéresser à son récital, ce qui était plutôt un bon début.

Il y avait aussi la combattante aux cheveux noirs qui malmenait des bûcherons aux bras de fer. Sans doute était-elle au moins aussi fascinante que l'équipée, sinon plus, mais le fait qu'elle voyage seule pouvait indiquer qu'elle ne s’accommoderait pas bien de la présence d'une barde sur ses talons. Ceci-dit, ça ne couterait rien de se renseigner sur elle également.

Une fois l'un de ses morceaux terminés, la halfeline décida de tout de même offrir à son public somme toute fort enchanteur un peu de sa véritable passion. Elle porta une main à ses lèvres comme pour souffler un baiser à son public, mais lorsqu'elle la baissa ce fut pour révéler un rossignol au creux de sa main et laisser l'oiseau chanter les dernières notes.

Lance image silencieuse et son imaginaire
Offline Willem  
#7 Envoyé le : samedi 4 décembre 2021 14:45:26(UTC)
Willem
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 12/10/2017(UTC)
Messages : 1,064
Vabagne, Ventdi (Vendredi) 27 Neth 4720, 18h30, Repos à l'auberge




Charlène

L'Aubergiste

Larkhen

Fatigué

Jezebel

Apaisée



Dès que l'aubergiste revint à la table, elle prit les commandes de chacune des personnes présentes. « Un verre d'eau plate, une Sylvebière, une Rovagug, une boisson pour la Barde, et pour vous ? » Dit-elle en toisant Larkhen et Jezebel. « Une Cuvée des Trolls, ainsi que cinq plats du jour, dont un végétarien. » « Et une Méridienne pour moi. » Charlène opina en écrivant sur un petit bloc-notes. « Entendu. Je vous apporte les boissons maintenant et les plats dans une quinzaine. » Aussitôt, elle repartit derrière le comptoir préparer les boissons sur un plateau.

À cette heure, plusieurs individus entrèrent dans l'établissement, à tour de rôle, remplissant petit à petit les places vacantes. Larkhen prit de nouveau la parole. « J'vous paye le repas de ce soir, essayez de manger même si vous n'avez pas très faim, on a besoin de reprendre des forces. » Il opina gravement vers ses compagnons de voyage. L'aubergiste revint à la table servir les boissons aux aventuriers, leur laissa un petit mot sur lequel était inscrit le montant de la commande, 13 argentés et 3 cuivrés, et repartit servir les autres clients.

Spoiler Lirelya uniquement, discussion entre Charlène et elle :


Paralicteur Gabriel

Le Traqueur

Une dizaine de minutes plus tard, une personne de petite taille poussa la lourde porte en bois de l'auberge, laissant ses foulées distinctives frapper le plancher de ses talonnettes cerclées de fer. Le Paralicteur était bien là, seul en apparence. Son regard perçant se posa sur la table des aventuriers, ce qui lui fit dresser un simple et court sourire sur son visage pâle. Il s'y approcha, lentement, réajustant le col de sa chemise sous son fin plastron de cuir et son épais manteau, prit une chaise d'une main, et s'assit à la table des protagonistes. « Bonsoir. » Dit-il, simplement. Il laissa le silence s'abattre à la tablée, sortant plusieurs documents d'une sacoche qu'il déposa face à lui. Il se racla la gorge. « Comme vous le savez, vous avez perpétré plusieurs crimes à l'encontre de la nation du Cheliax. Assassinat d'un Inquisiteur et d'une haute figure politique de l'Empire Diabolique, homicide involontaire d'un agent sous couverture, vol de matériel, vandalisme, entrée par effraction à l'Ambassade d'Absalom, protection d'une déserteuse. Voici les charges retenues à l'heure actuelle contre vous. Si vous vous rendez, vous aurez droit à une mort rapide et sans douleur. Si vous tentez de vous enfuir, ou si vous résistez, vous servirez de cobayes aux apprentis inquisiteurs en matière de nouvelles méthodes de torture. »

Larkhen devint blanc comme un linge, incapable de parler, tandis que Jezebel serrait la chope de Méridienne entre ses épais doigts calleux, prête à la briser sur le crâne du Paralicteur.

Perception DD15 :


Modifié par un utilisateur samedi 4 décembre 2021 15:19:25(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Rodolphe  
#8 Envoyé le : samedi 4 décembre 2021 23:23:46(UTC)
Rodolphe
Rang : Membre
Inscrit le : 21/10/2017(UTC)
Messages : 11

Helgandor

75 / 75

Fin de
Pause

CA24-DMD24
Loyal Bon
Défi 2/2
Destin 1/1


Une fois sa bière arrivée, Helgandor laissa s'échapper un sourire de sa barbe. Il en but de suite une gorgée, savourant l'amertume teinté d'aigreur du breuvage.
Hum... ça ne vaut pas une bonne bière naine... Mais c'est pas mauvais, surtout au fond de la jungle.
Il continua à la boire à petites gorgées, savourant chaque parcelle de cette retour à la civilisation.
« Hum ça fait du bien ! Enfin une boisson digne de ce nom.  »
Il essuya de la mousse de sa barbe et à ce moment vit le Paralicteur entrer dans l'auberge et se diriger directement vers eux.
Et zut.. Je devrais arrêter de faire des suppositions...
Il posa sa chope alors que l'inquisiteur faisait de même avec ses fesses sur la chaise. Le regard du nain ne quitta pas le paralicteur pendant son monologue.
« C'est bien aimable d'énumérer nos hauts faits mais cela n'améliora pas mon opinion à votre égard. En tout cas, sachez bien que c'est toujours un plaisir de vous mettre des bâtons dans les roues.  »
Il caressa sa hache de sa main.
« Vous préférez qu'on fasse ça dedans ou dehors ?  »

  • Perception : 2d10+9 donne [14] + 9 = 23

Modifié par un utilisateur samedi 4 décembre 2021 23:26:50(UTC)  | Raison: Non indiquée

On ira, on verra, et on commencera une révolution parce que c'est franchement pas beau.
Offline TramaDollie  
#9 Envoyé le : dimanche 5 décembre 2021 17:48:05(UTC)
TramaDollie
Rang : Nouveau
Inscrit le : 21/02/2018(UTC)
Messages : 2

Circini

Of Course

38 / 38

CA:21(Mage)/ DMD:14
Chaotique Bon
Destin : 1
S1: 7/8
S2 : 6/6
Extension : 3/3



Circini sirote doucement son verre d'eau en alternant son regard entre la barde et la guerrière au bras d'acier. Les gens sont installés tranquillement ici, et on vient perturber leur quotidien.. On va se faire chasser d'ici en deux deux. La jeune Aasimar soupire en constatant qu'elle avait visiblement raison en craignant la venue du paralicteur. Elle prononce une formule magique et s'entoure d'une armure de mage quasiment immédiatement après le discours du paralicteur.. et réagit à Helgandor lorsqu'il demande si le paralicteur préfère qu'on se batte à l'intérieur ou à l'extérieur. « Allons dehors, les gens d'ici n'ont pas besoin de nos emmerdes. » Elle fixe froidement l'homme d'armes du Chéliax en serrant les poings. Urhh.. Si seulement on pouvait s'en débarasser.. Pire qu'une tique.
Offline Trajan  
#10 Envoyé le : lundi 6 décembre 2021 01:26:56(UTC)
Trajan
Rang : Nouveau
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 04/03/2015(UTC)
Messages : 5

Eudewin

48 / 48

CA: 21
Châtiment 2/2
Pacte divin 5/5
Imposition: 5/5
Chance: 4/4
Destin 1

Eufelia

13 / 13

CA: 17
Perception +8

Eufina se met à grogner lorsque le paralicteur entre dans la pièce, attirant l'attention d'Eudewin sur le triste personnage. Le paladin descend immédiatement de sa chaise, prêt à bondir hors de l'auberge, mais il ne peut pas fuir sans Larkhen, et ce dernier aura probablement du mal à se mettre à courir. C'est ici qu'on en fini, alors.

« Bonne idée. Allons régler ça dehors une bonne fois pour toutes. » dit-il en déposant trois pièces d'or sur la table avant d'ajuster son carquois et de prendre son arc en main.

Detection du mal sur les clients de l'auberge
Offline Willem  
#11 Envoyé le : lundi 6 décembre 2021 11:05:48(UTC)
Willem
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 12/10/2017(UTC)
Messages : 1,064
Vabagne, Ventdi (Vendredi) 27 Neth 4720, 18h30, Repos à l'auberge




Charlène

L'Aubergiste

Larkhen

Blème

Jezebel

À cran

Paralicteur Gabriel

Le Traqueur



Le Paralicteur étudia chacune des personnes à la table et poussa un profond soupir suite au désir d'en découdre de la majorité des aventuriers, encore plus quand Circini invoqua une armure de mage autour d'elle. « Si tel est votre désir, alors je ne peux que m'y résoudr-... »

Tout à coup, la conversation fut interrompue par l'aubergiste elle-même, qui posa avec insistance les plats du jour devant chaque protagoniste. Au menu, de la volaille cuite dans une sauce à base de lait de coco et d'épices oranges, comme le curcuma ainsi qu'un curry relevé. En accompagnement, du riz ferme nimbé de la même sauce, avec des tranches de bananes bien cuites. Dans le plat végétarien à l'intention de Circini, la volaille a été remplacée par un tofu fumé.

Charlène fixa aussi bien l'Inquisiteur que les autres membres de la table. « J'ai entendu votre petite discussion. Ça ne me gêne pas que vous rameniez vos problèmes avec vous, cependant, je doute que les autorités du village laissent se dérouler un règlement de compte sur leurs terres. » Ce à quoi, le Paralicteur répondit. « Je ne pense pas que vous ayez votre mot à dir-... » Une seconde fois, l'aubergiste coupa la parole de l'Inquisiteur. « Je ne vous ai pas sonné, monsieur. Vabagne est née d'un commun accord entre le Nex et le Mendev. Les mêmes règles du Mendev régissent ce lieu. Donc, bien que ce soit je-ne-sais-quel-ordre de Chevaliers Infernaux qui vous envoie, veuillez d'abord vous en référer au Maire de cette ville avant de faire quoi que ce soit. Compris ? »

Le Paralicteur étudia l'offre de l'aubergiste, plongeant dans ses songes l'espace de plusieurs longues secondes. Pendant ce temps, elle chercha une nouvelle assiette remplit à la hâte pour la servir à l'Inquisiteur. « Mangez. Et ne revenez pas foutre le bordel avant votre entrevue avec le Maire. » Elle se tourna à moitié vers les aventuriers pour leur glisser un rapide clin d’œil et retourna derrière le comptoir. L'Inquisiteur haussa des épaules et commença à manger.

Shaw

Le... Livreur ?

Au même moment, un individu de grande taille, portant une barbe taillée et vêtu d'une armure de cuir poussa la porte de l'auberge avec son dos. En effet, il tenait dans ses mains une large caisse en bois avec un gros symbole de fruit sur le côté. « La commande est enfin arrivée Charlène ..! » L'aubergiste leva la tête vers le livreur et lui indiqua de poser son colis au comptoir. « C'est le moût ? Enfin, c'est pas trop tôt... Pose le ici Shaw. »

Le livreur fit son chemin dans l'auberge, mais, il s'arrêta net au milieu du trajet. « Que-... Y'a un truc qui bouge dans la caisse !!! » Effectivement, quelque chose commença à cogner de manière répétée et chaotique contre les lattes de bois dont la boîte était faite. Sous la force, Shaw lâcha l'objet qui s'écrasa au sol, explosant, libérant un nuage verdâtre de lourdes particules qui remplit la pièce à une vitesse ahurissante. Le Paralicteur s'écria. « Quelle est cette ignominie ?! » Puis, tout le monde au rez-de-chaussé, y compris les aventuriers, furent pris d'une violente quinte de toux, à l'exception d'Eudewin et de Jezebel. Beaucoup de clients tombèrent brutalement de leur chaise en se tenant la gorge, boursouflée, une épaisse écume verdâtre coulant le long de leurs lèvres. Le Paralicteur, l'Aubergiste et le Livreur toussèrent bruyamment.

Jet de Vigueur, maladie, DD12 raté :


Jet de Vigueur, maladie, DD12 réussit :


Jet de Vigueur, maladie, DD22 réussit :


Modifié par un utilisateur lundi 6 décembre 2021 11:10:50(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Rodolphe  
#12 Envoyé le : lundi 6 décembre 2021 11:14:36(UTC)
Rodolphe
Rang : Membre
Inscrit le : 21/10/2017(UTC)
Messages : 11

Helgandor

75 / 75

Kof kof

CA24-DMD24
Loyal Bon
Défi 2/2
Destin 1/1


Après l'intervention de la tenancière, Helgandor éloigna sa main de sa hache, un sourire caché derrière sa barbe.
« Bon et bien si on peut au moins profiter de ce bon repas.  »
Il regarda l'inquisiteur commencer à manger.
« Vous devriez inviter vos petits amis là-bas à prendre aussi un bon repas. Ils doivent sûrement avoir faim aussi.  »
Puis d'un bon coup de fourchette il attaque le plat.
Hum, rudement bon tout ça !
Mais à peine avait-il atteint la moitié de son plat qu'une fumée verte emplissait la pièce. Le nain se mit à tousser bruyamment, son organisme rejetant violemment l'intrusion gazeuse.
C'est quoi ce truc ?!
Il jeta un coup d’œil autour de lui évaluant la situation.
Que faire de plus urgent ?
Il regarda vers la caisse essayant de trouver l'origine de cette fumée verte.

  • Vigueur : 2d10+11 donne [17] + 11 = 28
  • Perception : 2d10+9 donne [10] + 9 = 19

Modifié par un utilisateur lundi 6 décembre 2021 11:25:00(UTC)  | Raison: Non indiquée

On ira, on verra, et on commencera une révolution parce que c'est franchement pas beau.
Offline TramaDollie  
#13 Envoyé le : lundi 6 décembre 2021 19:13:12(UTC)
TramaDollie
Rang : Nouveau
Inscrit le : 21/02/2018(UTC)
Messages : 2

Circini

Mourrante

38 / 38

CA:21(Mage)/ DMD:14
Chaotique Bon
Destin : 0
S1: 7/8
S2 : 6/6
Extension : 3/3


La jeune Aasimar fixe l'aubergiste lorsqu'elle intervient pour calmer le jeu.. Mhm.. Le mendev et le nex..? J'aurais du être plus attentive lors de mes cours de géo aux classes préparatoires du collège d'astromancie.. Elle s'installe et mange tranquillement son assiette végétarienne, anxieuse des sales coups préparés par le paralicteur, quand un autre individu pénètre dans la grande salle et y dépose une caisse.. Et quand les individus les plus proches s'écroulent, son cerveau carbure à toute allure, en train d'avaler, elle ne peut retenir sa respiration. Le paralicteur?? Un rapide coup d'oeil avant que sa gorge ne s'emplisse de sang à sa prochaine respiration infirme ses soupçons.. Circini tombe alors de sa chaise, se fracassant violemment contre le sol en éructant du sang venu du plus profond de ses entrailles.. ses yeux s'embrument et elle ne parvient pas à prendre une respiration suffisante pour appeler à l'aide. Je.. je vais mourir...? Maintenant? Dès aujourd'hui..? J'ai peur.. Elle retrouve soudainement la lumière lorsqu'une constellation d'étoiles lui apparaissent devant ses yeux.. formant une silhouette. Une hallucination de son cerveau qui n'est plus irrigué en sang sans doute, mais elle s'y accroche, pour tenter de survivre. Elle tends la main pour tenter d'attraper la silhouette d'étoiles tissée en cosmos mais se retrouve rapidement éveillée sur le sol froid de la taverne, un goût ferreux dans la bouche et une atroce douleur lui perçant les poumons. Elle reste allongée au sol, les yeux fermés et la main serrée contre le tissu qui recouvre sa poitrine et tente de retrouver une respiration calme.. Consciente d'en avoir réchappé de peu.

  • Vigueur : 2d10+4 donne [6] + 4 = 10

Malade : -2 aux jets de vigueur.

Modifié par un utilisateur lundi 6 décembre 2021 19:59:19(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Neraliel  
#14 Envoyé le : lundi 6 décembre 2021 19:36:02(UTC)
Neraliel
Rang : Lecteur
Inscrit le : 06/01/2021(UTC)
Messages : 0
Localisation : Alsace

Enyo

74 / 74

méfiante

CA21-DMD22
Neutre Bonne


La guerrière avait fini par remarquer le groupe d'aventuriers. Elle commanda une chope de bière tout en l'observant de loin. Ils avaient l'air d'être sur les rotules. Et puis, cet homme était venu. Il cherchait visiblement des ennuis à ces gens.
Aucun autre bûcheron n'avait envie de se frotter à cette redoutable femme. Elle eut donc tout le loisir de voir au loin le groupe subitement se lever, puis l'aubergiste calmer le jeu, puis enfin, cette caisse étrange arriver au bras du livreur.

A la vue de cette fumée verdâtre, elle eut le réflexe de plaquer sa main contre son visage. Cette fumée la faisait vaguement tousser, mais sans plus.
« Mais quelle est cette chose ? »
Elle se précipita vers la fenêtre la plus proche qu'elle s'empressa d'ouvrir. Elle ouvrit ensuite la fenêtre à côté, puis l'autre... Tout en invitant les personnes qui ne s'étaient pas écroulées à faire de même. « Il faut aérer cette pièce, vite ! »

  • Vigueur : 2d10+9 donne [15] + 9 = 24

Modifié par un utilisateur lundi 6 décembre 2021 19:44:03(UTC)  | Raison: Non indiquée

Tout homme s’enrichit quand abonde l’esprit. L. Lovegood
Offline Boubouh  
#15 Envoyé le : lundi 6 décembre 2021 20:03:15(UTC)
Boubouh
Rang : Lecteur
Inscrit le : 03/02/2019(UTC)
Messages : 0

Lirelya

34 / 34

CA: 20 - DMD: 14
Chaotique Neutre
Représentation
bardique 9/9
S1: 5/6
S2 : 3/3



Lirelya sourit à Charlène lorsqu'elle vient lui apporter sa paie et une coupe d'hydromel offerte par un de ses congénères. Ho ? J'aurais donc un fan ? Intéressant. « Merci, j'espère au moins apporter quelque chose à mon public tant que je suis là. »

La halfeline lève sa coupe en direction du voyageur qui la lui a offerte en signe de reconnaissance, puis redescend de la scène en commençant à la siroter. Ce faisant, elle remarque le nouveau venu à l'air sinistre et sa bande de margoulins qui déboulent dans le bâtiment comme si ils étaient chez eux. Hum... ça, ça sent les autorités qui devraient pas avoir d'autorité ici et qui amènent des ennuis. Peut-être que mes vaillants héros vont avoir besoin d'un peu d'inspiration pour se tirer de ce mauvais pas. Je leur ai même pas encore parlé et déjà je vais avoir des exploits à relater ? Enfin, une bagarre d'auberge, je vais devoir travailler un peu le texte si je veux rendre ça épique...

Mais la tension montante est rapidement désamorcée par l'aubergiste, qui vient remettre tout le monde à sa place de manière très convaincante. C'est sans doute préférable, même si la barde ne peut s'empêcher d'être un peu déçue. Elle n'a cependant pas trop le temps de digérer la nouvelle, avant qu'un nouvel événement ne vienne mettre le désordre. Cette fois c'est une livraison quelque peu toxique qui provoque de terribles dégâts chez tous les clients. La jeune demi-femme voit les gens tomber autour d'elle, fauchés par le terrible gaz. Elle-même sent ses poumons et son cerveau s'enflammer et des larmes monter vers ses yeux.

Peux pas mourir ici... Encore trop à voir !

En panique, elle se précipite vers la sortie pour accéder à un air... bon, pas tout à fait frais, mais au moins respirable.

  • Vigueur : 2d10+3 donne [14] + 3 = 17

Modifié par un utilisateur lundi 6 décembre 2021 20:41:00(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Trajan  
#16 Envoyé le : mardi 7 décembre 2021 01:16:13(UTC)
Trajan
Rang : Nouveau
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 04/03/2015(UTC)
Messages : 5

Eudewin

48 / 48

CA: 21
Châtiment 2/2
Pacte divin 5/5
Imposition: 5/5
Chance: 4/4
Destin 1

Eufelia

13 / 13

CA: 17
Perception +8

Eudewin observe les six silhouettes étrangement habillées de la même manière, et toutes dégageant une faible aura de Mal, avant d'être interrompu dans ses réflexions par l'aubergiste. Je me demande si j'aurais pas préféré en terminer ici et maintenant plutôt que d'être obligé de partager un repas avec eux.

Quand soudain une caisse explose et projette un nuage de vapeurs mortelles dans tout le rez-de-chaussée de l'auberge. Le halfelin voit tout le monde s'écrouler autour de lui, même Eufina se met à essayer de cracher le sang qui dégouline de ses babines. Son sang ne fait qu'un tour et il attrape Circini par la main.

« Eufelia viens m'aider ! » fait-il pour inciter sa chienne à venir agripper l'ensorceleuse par la manche pour la faire sortir au plus vite de la taverne. « Jezebel occupez vous de Larkhen ! » Avec ou sans l'aide d'Eufelia, le paladin, protégé par sa foi envers Erastil, tire Circini en dehors du nuage avant de retourner à l’intérieur pour aller analyser la caisse.

  • Vigueur d'Eufelia : 2d10+5 donne [16] + 5 = 21
  • Dressage pour donner des ordres à Eufelia malgré sa panique : 2d10+13 donne [6] + 13 = 19

Modifié par un utilisateur mardi 7 décembre 2021 01:24:48(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Willem  
#17 Envoyé le : mardi 7 décembre 2021 19:18:06(UTC)
Willem
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 12/10/2017(UTC)
Messages : 1,064
Vabagne, Ventdi (Vendredi) 27 Neth 4720, 18h33, Round 1




Lien de la battlemap.

Suggestion de musique d'ambiance.

Charlène

L'Aubergiste

Larkhen

Malade

Jezebel

Escorte

Paralicteur Gabriel

Le Traqueur



Le chaos s'est installé dans l'auberge. Les survivants de l'attaque du nuage se précipitèrent aux fenêtres ouvertes par la guerrière en armure de cuir, ou directement jusqu'à la sortie libérée par la Halfeline afin de prendre un bol d'air frais. Malheureusement, ils purent voir dans les airs, entre les bâtiments, la même substance volatile s'élever à deux autres endroits du village : Près du Temple, mais également au niveau des Écuries.

À peine qu'Eudewin et Jezebel eurent le temps d'évacuer leurs blessés que des cris se firent entendre à l'intérieur de la salle principale de l'auberge : Les corps des villageois, gardes en repos, et même de trois inquisiteurs, furent pris de terribles convulsions, encore plus violentes que les précédentes, leur poitrine se déformant tout en émettant de terribles craquements osseux et cartilagineux. Les veines des malheureux.ses prirent une teinte noire, boursoufflée, alors qu'à certains endroits au niveau de leur corps et de leur visage, ces vaisseaux s'ouvrirent, des excroissances fongiques en sortant librement dans des suintements écœurants. Soudain, ces mêmes corps à l'apparence transformée se relevèrent, rigides et parfois même désarticulés, se ruant maladroitement vers les personnes ayant échappé à la métamorphose pour les rouer de coups ou les mordre jusqu'à la moelle.

Shaw

Le... Livreur ?

Gardes

Wtf ???

Inquisiteurs

Encerclés

???

14 / 14

CA: 13 - DMD: 11
Neutre



Reprenant ses esprits, le Paralicteur haussa la voix. « Nous devons mettre hors d'état de nuire ces choses maléfiques si nous voulons survivre..! » Prit d'une nouvelle quinte de toux, il incanta très rapidement une prière en levant une main au ciel, celle-ci irradiant d'une lumière divine, nimbant d'une chaleur réconfortante les combattants et civils en fuite.

Dans le même temps, L'aubergiste ne tarda pas à tabasser à mains nues une des créatures qui lui sauta dessus, lui écrasant le visage à plusieurs reprises contre le comptoir.

Perception DD20 ou Connaissance (Nature) DD15 :

Heldangor :




Initiatives :
* Larkhen : 24
* Shaw : 23
* Paralicteur Gabriel : 21
* Eudewin : 21
* Circini : 20
* Heldangor : 19
* Jezebel : 16
* Gardes de Vabagne : 15
* Enyo : 14
* Charlène : 11
* Ennemis : 10
* Inquisiteurs de Gabriel : 9


Paralicteur Gabriel lance une bénédiction sur tout le monde, vous bénéficiez d'un bonus de moral aux jets d'attaque et aux jets de sauvegarde contre la terreur de +1.

Modifié par un utilisateur mercredi 8 décembre 2021 11:05:37(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Rodolphe  
#18 Envoyé le : mardi 7 décembre 2021 21:36:32(UTC)
Rodolphe
Rang : Membre
Inscrit le : 21/10/2017(UTC)
Messages : 11

Helgandor

75 / 75

Kof kof

CA29-DMD24
Loyal Bon
Défi 2/2
Destin 1/1


Alors que le chaos commençait à se répandre dans la pièce, Helgandor se retourna vers la table de ses coéquipiers.
« Là ! Ce sont des champignons qui répandent des spores ! Si quelqu'un peut y foutre le feu rapidement, ça nous arrangerait pas mal !  »
Il montra alors la caisse qui avaient été détruite précédemment. Tournant sur lui-même il repéra deux clients encore vivant encerclés par les monstres mycoïdes.
« Je vais chercher ceux-là là-bas !  »
Il prit sa hache d'une main et son pavois de l'autre et se dirigea vers les abominations.
En avant !
  • Initiative : 2d10+9 donne [10] + 9 = 19
  • Perception : 2d10+9 donne [10] + 9 = 19

Modifié par un utilisateur mercredi 8 décembre 2021 11:49:12(UTC)  | Raison: Non indiquée

On ira, on verra, et on commencera une révolution parce que c'est franchement pas beau.
Offline TramaDollie  
#19 Envoyé le : mardi 7 décembre 2021 22:19:02(UTC)
TramaDollie
Rang : Nouveau
Inscrit le : 21/02/2018(UTC)
Messages : 2

Circini

Effrayée

38 / 38

CA:21(Mage)/ DMD:14
Chaotique Bon
Destin : 0
S1: 7/8
S2 : 5/6
Extension : 2/3


Sortie des griffes de la mort par un coup du sort, et escortée à l'extérieur par Eudewin avant que les corps des individus ne soient transformés en aberration fongiques, Circini prends soudainement peur en observant ce qu'elle aurait pu devenir si elle n'avait pas été miraculeusement tirée hors de danger. En comprenant la situation dans laquelle elle se retrouve, une bataille rangée, elle dégaine rapidement de son sac son sceptre d'extension mineure et s'en sert pour catalyser un sortilège. « ಪಿಟ್ ಸೃಷ್ಟಿ » Elle lance alors un sort de création de fosse pour qu'un gouffre extra-dimensionnel s'ouvre sous les hommes fongiques afin de les piéger.

Malade : -2 aux jets de vigueur.
Bénédiction : bonus de moral aux jets d'attaque et aux jets de sauvegarde contre la terreur de +1.

Création de Fosse : Je crée une fosse de 6m de profondeur. Pour éviter d'y tomber, les créatures doivent réussir un jet de réflexes DD20. Les créatures qui terminent leur tour sur une case adjacente doivent réussir un jet de sauvegarde DD18 pour éviter de glisser dedans. Pour tenter de sortir, on peut réaliser un jet d'escalade DD25. La fosse dure normalement 1 round + 5 round, mais j'utilise mon sceptre d'extension de durée pour la faire durer deux fois plus longtemps. Donc pendant douze rounds.

Modifié par un utilisateur mardi 7 décembre 2021 22:50:25(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Trajan  
#20 Envoyé le : mardi 7 décembre 2021 22:26:11(UTC)
Trajan
Rang : Nouveau
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 04/03/2015(UTC)
Messages : 5

Eudewin

48 / 48

CA: 21
Châtiment 2/2
Pacte divin 5/5
Imposition: 5/5
Chance: 4/4
Destin 1

Eufelia

13 / 13

CA: 17
Perception +8

Eudewin reconnait les spores qui ont envahi l'auberge, et d'autres coins de la ville. Les druides de son village lui en ont parlé, surtout Samuel, qui s'était fait une spécialité des champignons. Quand Helgandor pointe du doigt la colonie sporulante, Eudewin se met à courir vers la caisse détruite pour en ramasser le contenu, dan sle but de jeter les champignons dans la cheminée, profitant de son immunité divine.

  • initiative : 2d10+9 donne [12] + 9 = 21
  • Jet de champignon dans la cheminée : 2d10+18 donne [14] + 18 = 32


j'utilise ma chance adaptable, et le bonus de bénédiction de l'inquisiteur

Modifié par un utilisateur mardi 7 décembre 2021 22:35:07(UTC)  | Raison: Non indiquée

Utilisateurs actuellement sur ce sujet
12 Pages123>»
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum.
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum.

| Pathfinder-fr v2 Theme by Styx31, with some icons from fugue
Propulsé par YAF.NET | YAF.NET © 2003-2022, Yet Another Forum.NET