Welcome Guest! To enable all features please Connexion ou Inscription.

Notification

Icon
Error

4 Pages<1234>
Options
Aller au dernier message Aller au dernier message non-lu
Offline crysania  
#41 Envoyé le : jeudi 14 avril 2022 21:38:00(UTC)
crysania
Rang : Habitué
Inscrit le : 22/04/2016(UTC)
Messages : 605

Orgon
CA : 17/15/13
réf:+7 | vig:+3 | vol:+3
Etat : Blessé

6 / 11

Orgon suivi l'exemple de son comparse Nain et se prépara à une âpre bataille avec les Rathomme.

Défense totale
Offline Mornelune  
#42 Envoyé le : jeudi 14 avril 2022 22:03:02(UTC)
Mornelune
Rang : Habitué
Inscrit le : 22/11/2012(UTC)
Messages : 4,430

Ravor
Calme
CA:22 Contact:13

10 / 10

« Ouaip' si vous causez la langue des saloperies des profondeurs faites vous plaisirs. Par contre restez pas d'vant si vous voulez pas vous faire encadrer. »
Offline Guyde  
#43 Envoyé le : lundi 18 avril 2022 00:25:33(UTC)
Guyde
Rang : Habitué
Inscrit le : 09/09/2013(UTC)
Messages : 4,818
injin fit de nouveau mouche. Sa flèche pénétra les chairs du chasseur humain, qui s'effondra en poussant un râle de l'autre côté de la fenêtre fracassée.

Les rathommes semblèrent hésiter un instant, celui qui s'apprêtait à foncer sur Vinjin sembla décontenancé par le changement de cible de l'archer et l'attitude non agressive de ses compagnons. D'autres rathommes apparurent à la vue des compagnons mais semblaient surtout excités par la fenêtre ouverte sur l'orage. Ils foncèrent vers elle et passèrent un par un par celle-ci avec un dextérité inhumaine.

Bientôt l'auberge fut vide. Les compagnons se retrouvèrent seuls au milieu de l'auberge avec les cadavres du chasseur et du gnome, des traces de sang et la pluie et le tonnerre qui pénétraient par la porte ouverte et la fenêtre défoncée.

Après avoir rangé leurs armes, les compagnons allèrent jeter un oeil à la cuisine d'où les rathommes avaient surgis. Si celle-ci semblait utilisée à seulement une partie de sa capacité, ce sont surtout les armes entreposées dans un coin qui attirèrent leur attention, avant que celle-ci ne soit totalement appréhendée par la trappe manifestement d'ordinaire dissimulée sous un tapis et un meuble qui s'ouvrait dans le sol (la table renversée témoignait de ce que la trappe avait été ouverte de l'intérieur avec violence).

Un échelle droite permettait d'accéder à une petite cave secrète plongée dans les ténèbres, que les lumières magiques du groupe repoussèrent sans peine, révélant l'eau qui l'envahissait et un tunnel récemment creusé à coups de griffes qui commençait déjà à s'effondrer.
Mais ce que les compagnons découvrirent d'autres les fit frissonner et les révolta : au-delà des pièges et instruments à l'aspect barbares, ils trouvèrent des rangées d'étagères avec des bocaux contenant des yeux iridescents de fées ou de sang d'origine indéterminée, une peau de griffon en train de pourrir, des pattes de lièvres-fées, des pattes de centaures séchées et une boîté de cornes de licornes ensanglantées.
Ils trouvèrent également une cassette de qualité contenant divers pierres précieuses et des bourses de pièces d'argent frappées à Monastir.

Mais ce qu'ils trouvèrent surtout dans cette cave ce fut le dénommé Finas, le messager du Comte, ligoté et baillonné et blessé, mais toujours vivant et conscient.
« Merci Messieurs, je suis bien aise que vous soyez passé par ici et que ces affreuses créatures aient eu le bon goût de sortir par cette cave. Karoom m'en aurait voulu si je vous avais fait faux bonds, les chemins de la forêt ont un peu changé ces dernières années et certains d'entre vous auraient pu se perdre.
Le comte se méfiait du gnome qui venait de reprendre l'auberge il y a quelques mois, il le trouvait très bizarre... A raison, ce salopard se livrait au trafic de parties de créatures féériques et notamment de licorne. Il encourait la corde pour ça... au mieux... Il nous faut détruire son stock malfaisant et rendre les cornes de licorne à la forêt... »



Vous trouvez :
-2 arcs longs composites de maître de taille M l'un de force +1, l'autre de force +2
-24 flèches de fer froid et 48 flèches normales
-2 dagues et 2 épées longues de taille M
-2 armures de cuir clouté de maître de taille M
-2 dagues en fer froid de taille P
-une arbalète légère de maître de taille P avec 20 carreaux de fer froid et 20 carreaux normaux
-8 potions de soins légers
-2 potions de soins modérés
-2 potions de disparition
-2 potions d'invisibilité
-3 parchemins d'image silencieuse
-2 parchemins de Graisse
-4 parchemins d'armure magique
-du matériel pour 10 parchemins
-17 pierres semi-précieuses d'une valeur de 10 po chacunes,
-7 bourses de 150 PA

Quant à la baguette du gnome, il s'agit d'une corne de licorne magique couverte de glyphes et de runes. Voici ses pouvoirs (faites un jet et vous avez les infos de tous les DD inférieurs ou égaux à votre jet):
Art de la magie DD11:

Art de la magie DD16:

Art de la magie DD 21:

Modifié par un utilisateur lundi 18 avril 2022 00:49:37(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Mornelune  
#44 Envoyé le : lundi 18 avril 2022 01:03:09(UTC)
Mornelune
Rang : Habitué
Inscrit le : 22/11/2012(UTC)
Messages : 4,430

Ravor
Calme
CA:22 Contact:13

10 / 10
Le nain vérifia l'état du fuyard, et après avoir aidé à libérer l'autorité locale et écouter l'histoire ramena les trois corps dans l'auberge, il commenta:
« Ils étaient pas qu'trois derrière non? ça m'semble être des banques ce qui colle pas avec les plus grosses cibles qu'on a trouvé en bas. Y'a une autorité féérique d'connue, dans l'coin, a qui on pourrait rendre les macabres trophées histoire qu'ils fassent les choses bien? »
Offline Mikael  
#45 Envoyé le : lundi 18 avril 2022 22:22:42(UTC)
Mikael
Rang : Nouveau
Inscrit le : 25/08/2021(UTC)
Messages : 3

Vinjin
CA:17/12
Ref+6Vig+3Vol+2

10 / 10



Tout en se déplaçant vers le stock d'armes, il s'exprima :
«  Et ben les amis, ça fait un sacré paquet d'équipement. Avec cette tempête, je sens que nous allons passée la nuit ici. Profitons en pour sortir les morts et nous ...servir... Après tout, tout cela appartenait à un escroc.
Au vu de tout ce matériel, tout le monde va y trouver son compte. Permettez moi de faire l'égoïste et de prendre l'arc composite ici présent, ces magnifiques flèches et cette armure. Le reste ne m'importe peu.  »

Il se rapprocha de l'établit et marmonna dans sa barbe tout en manipulant les équipements :
« voici voici, 4 nouvelles flèches, un nouveau carquois de 20 flèches de fer froid et oula, celui-ci est bien trop dur, je ne m'en sortirais pas. Je vais prendre le moins solide. »
Après ce petit temps de pose, il se tourna vers ses compagnons :
« Bon, il est vrais que ces bocaux sont clairement dérangeant mais je ne sais pas si nous avons le temps pour chercher une autorité féérique ou que sais-je. Je vous laisse décider mais la destruction des bocaux me va tout aussi bien. Bien sur, la corne n'en fait pas partie. Finas, qu'entendez-vous par "la rendre à la forêt" »


Ajout équipement :
-Arc composite +1
-Armure de cuir clouté maitre
-4 flèches normales
-20 flèches de fer froids

Retrais et mit dans le "communs"
-Armure de cuir
-Arc long

Je laisse faire la répartissions pour le reste
Offline Guyde  
#46 Envoyé le : mardi 19 avril 2022 12:56:57(UTC)
Guyde
Rang : Habitué
Inscrit le : 09/09/2013(UTC)
Messages : 4,818
inas était souriant et semblait ne guère tenir compte des contusions et de son oeil tuméfié. Le jeune homme était manifestement le genre de type à voir le verre à moitié plein.


Contemplant le butin rassemblé par les compagnons il déclara avec une certaine autorité, faisant fi de sa tenue dépenaillée :
« Le baron a toujours récompensé ceux qui rendaient la justice et je crois que l'on peut aisément dire que vous l'avez fait. Ce butin est votre, naturellement.
Je vais reprendre en revanche les armes que le Baron m'a confié pour accomplir ma tâche et que le gnome avait dissimulé lorsqu'ils m'ont ligotté. »

Ce faisant le jeune Finas récupéra un paquet dissimulé dans la cuisine contenant une solide cotte de maille de fabrication naine, une épée longue, une lance et un écu en bois portant peintes, défraîchies mais reconnaissables, les armes de la famille de Clairval désormais éteinte et que le Baron actuel a conservées, ainsi qu'un solide sac à dos et une cape de peau.

Répondant aux questions, Finas souriait toujours :
« Je ne connais nulle autorité féérique, les fées je ne les ai jamais vues... mais on en parle souvent au coin du feu. A ce qu'on en dit elles ne sont pas du genre à répondre à une quelconque autorité, mais de tout temps nous avons fait preuve de respect envers elles... eux, enfin envers les fées, dans la baronnie. Faut dire qu'on a pas non plus une population très dense... Je pensais abandonner les cornes dans une clairière quelconque avec un message griffonné, une fée ou l'un des druides errant dans la forêt finira bien par tomber dessus et aviser.
En tout cas, je partage votre avis, ces trois là devaient appartenir à une bande plus importante et même sans doute à un réseau... ça va pas ravir le baron. Le trafic de corne de licorne est très sévèrement réprimé, de même que la possession d'articles en découlant. Cette bande ne doit pas être sous estimée.
Nous garderons l'auberge sous bonne garde et le Baron renforcera sans doute les patrouilles s'il le peut, mais il a bien des soucis en ce moment. »


Il claqua dans ses mains.
« Enfin, prenons les choses dans l'ordre. Nous dormirons ici cette nuit et ferons route demain matin vers le temple. J'espère que Karoom sera revenu, sinon je vous laisserai avec ses ouvriers pour aller faire mon rapport au Baron.  »

Je vous laisse voir si vous voulez discuter, poser des questions, etc... et j'enchainerai sinon dans qqs jours.

Modifié par un utilisateur mardi 19 avril 2022 13:10:22(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Sined69  
#47 Envoyé le : mardi 19 avril 2022 17:57:57(UTC)
Sined69
Rang : Habitué
Inscrit le : 26/02/2017(UTC)
Messages : 255

Arlis MIRAFIEL
CA : 14/11/13
Ref +1 Vig +4 Vol +3

9 / 11


Arlis commença par prendre le temps d'examiner la baguette dont il s'était emparé. Il fronça les sourcils avant de dire : « Cette baguette augmente les sorts de soin lancés par son utilisateur et les sorts de charme. Bizarre, je ne trouve pas le fait qu'elle lance des sorts. Il me faudra sans doute la réexaminer plus tard, ou la montrer à un expert. »

Puis il fit un tour rapide du butin dont ils s'étaient emparés.Il regarda d'abord les armes et armures, mais ne prit rien dans ce lot.
Il se tourna ensuite vers les potions et dit : « Ces potions peuvent être utiles à tout le monde. Les potions de soin bien évidemment, mais même les autres peuvent être utiles. Je propose que nous les gardions et nous les répartissions. »

Puis il examina rapidement les parchemins et dit : « Je ne peux rien faire des parchemins d'armure du mage. Pas contre, je pense que je vais garder les autres, ça peut toujours servir. », avant de glisser les parchemins de graisse et d'image silencieuse dans son sac.

« Pour les valeurs et le matériel à parchemin, je propose de garder aussi. Ca nous fera un petit trésor de guerre. »

Modifié par un utilisateur mercredi 20 avril 2022 16:39:36(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Mornelune  
#48 Envoyé le : mardi 19 avril 2022 18:40:16(UTC)
Mornelune
Rang : Habitué
Inscrit le : 22/11/2012(UTC)
Messages : 4,430

Ravor
Calme
CA:22 Contact:13

10 / 10
L'air tranquille le nain commenta:
« Bah elle est corne de licorne c'te baguette non? On vient d'vous dire que la possesion d'se genre de machin est "très fortement réprimé". On va probablement pas la garder...

Y'a rien qui m'intéresse dans l'matos...

Faudra compter qui prends quoi histoire que chacun ai une part égale des récompense... »
Offline crysania  
#49 Envoyé le : mardi 19 avril 2022 20:38:04(UTC)
crysania
Rang : Habitué
Inscrit le : 22/04/2016(UTC)
Messages : 605

Orgon
CA : 17/15/13
réf:+7 | vig:+3 | vol:+3
Etat : Blessé

6 / 11


Orgon entra à la suite de ses compagnons dans la cuisine. Il se tint silencieux lors des explications de Finas, mais ce qu'il voyait le dégoutait. Il aimait comme tout autre l'argent et le confort, mais le moyen de l'obtenir ne lui plaisait guère.

Lorsqu'il vit les dagues en fer froid, son sang ne fit qu'un tour.
« Je prend ces magnifiques dagues en fer froid. Cependant, je vais garder mes dagues actuelles, je pourrais toujours les lancer. »dit-il, s'en saisissant.

Le Halfelin examina ensuite sa blessure. Elle était profonde mais n'avait touché aucun point vital. A la mention des potions de soin qui pourraient être utiles, il répliqua :
« Oui, justement, j'en aurai bien besoin... » dit-il.

Il répondit ensuite à Ravor.
« Oui c'est vrai, on peut compter si tu veux. Moi, je prendrai que ce dont j'ai vraiment besoin, le reste je vous le laisse. » fit-il alors qu'il installait ses attaches d'arme sur ses nouvelles dagues.
« Et je pense que notre nouvel ami a raison. » finit-il par dire en regardant Finas. « Restons cette nuit à l'abri, et demain, suivons le au temple. »

Si le groupe accepte qu'il prenne une potion pour se soigner, il en prend une, puis s'adosse au mur dans un coin, sort ses pierres à aiguiser et les frotte sur ses nouvelles lames, plus fort qu'à l'accoutumée, comme si elles étaient émoussée et qu'il sentait le besoin de redoubler d'efforts.
Offline Mornelune  
#50 Envoyé le : mardi 19 avril 2022 21:12:24(UTC)
Mornelune
Rang : Habitué
Inscrit le : 22/11/2012(UTC)
Messages : 4,430

Ravor
Calme
CA:22 Contact:13

10 / 10

« Attendez avant d'boire des potions, j'soignerai ce que j'peux avant qu'on se couche. »
Offline crysania  
#51 Envoyé le : mercredi 20 avril 2022 16:34:30(UTC)
crysania
Rang : Habitué
Inscrit le : 22/04/2016(UTC)
Messages : 605

Orgon
CA : 17/15/13
réf:+7 | vig:+3 | vol:+3
Etat : Blessé

6 / 11


A la proposition du nain, Orgon ne se fit pas prier. Il glissa sa pierre à aiguiser dans sa poche, laissa tomber ses dagues à ses poignets et s'approcha.

« Ce n'est pas de refus. La blessure est profonde, mais par chance, aucun point vital n'a été touché. » dit-il en levant le bras dont l'avant avait été ouvert par la lame du bandit. Une fois le soin appliqué, le Halfelin repris son activité d'éffilage de ses lames.
Offline Mornelune  
#52 Envoyé le : mercredi 20 avril 2022 16:41:53(UTC)
Mornelune
Rang : Habitué
Inscrit le : 22/11/2012(UTC)
Messages : 4,430

Ravor
Calme
CA:22 Contact:13

10 / 10

« C'est pas l'heure d'aller se coucher encore. »
Offline Guyde  
#53 Envoyé le : jeudi 21 avril 2022 17:19:34(UTC)
Guyde
Rang : Habitué
Inscrit le : 09/09/2013(UTC)
Messages : 4,818
e messager du Baron hocha la tête aux propos de Ravor sur la corne magique.
« Effectivement, la détention d'une telle corne pourrait vous valoir des ennuis, mais compte tenu de leur puissance, il est fréquent de voir des personnages utiliser de tels objets. Il vous faudrait pour cela être porteur d'une autorisation. Le Baron aura l'autorité sur ce sujet sur ses terres mais au-delà la charte vous conférant le droit d'utiliser un tel objet sera considéré plus comme un indice que comme une autorisation proprement dite et vous devrez soit dissimuler l'objet soit obtenir l'aval de l'autorité locale... A vous de voir si vous voulez demander au Baron ou si vous préférez restituer cet objet à la forêt. » acheva-t'il en haussant les épaules.
« 
En tout cas, je me restaurerai bien  »
indiqua-t'il en avisant autour du groupe.

Après quelques recherches, des victuailles supplémentaires furent aisément découvertes et Finas s'attela à la préparation d'un repas copieux. Non sans avoir barricadé la porte et la fenêtre au cas ou, le messager invita les compagnons à un dîner qui s'annonçait alléchant. Bien que plus jeune qu'eux il semblait à son aise et se comportait comme un hôte, manifestement empli de l'autorité que lui conférait sa fonction.
« Karoom m'avait dit que certains d'entre vous n'étaient pas revenus depuis de nombreux cycles. Vous verrez, tout à changé et en même temps est resté identique...
Si ce n'est la vue de notre bon Baron. Lui qui avait l'oeil aussi acéré que son jugement a perdu peu à peu l'usage de ses yeux. Vieillissement prématuré a déclaré une guérisseuse qui s'est faite recevoir à coup d'injures.
ça ne l'empêche pas de se comporter parfois comme s'il voyait parfaitement... En tout cas celà n'a pas trop obscurci son jugement.
 »


L'orage s'était finalement calmé et si la pluie continuait, fine et légère, la sécurité relative et la chaleur de l'âtre de l'auberge firent leur effet sur les corps et les âme et la fatigue s'abattait sur les compagnons comme sur Finas.
« Houuuuhaaaa  »bailla-t'il à s'en décrocher la machoire. « Je vais pas tarder à m'écrouler, mais je pense qu'il serait préférable de nous répartir des tours de garde pour la nuit. Comment voulez-vous procéder ? »
Offline crysania  
#54 Envoyé le : jeudi 21 avril 2022 20:55:28(UTC)
crysania
Rang : Habitué
Inscrit le : 22/04/2016(UTC)
Messages : 605

Orgon
CA : 17/15/13
réf:+7 | vig:+3 | vol:+3
Etat : Blessé

6 / 11


Orgon se délecta du repas préparé par Finas.
« Merci, sire Finas. Ce fut un délice! » dit le Halfelin en se frottant le ventre.
Lorsque le messager mentionna des personnes qui n'étaient pas venues depuis longtemps à la baronie, il se sentit un peu visé, mais ne réagit pas.
Il se porta néanmoins volontaire pour le premier tour de garde.
« Je vais m'y coller en premier. » dit-il avec applomb.
Offline Mikael  
#55 Envoyé le : jeudi 21 avril 2022 21:36:12(UTC)
Mikael
Rang : Nouveau
Inscrit le : 25/08/2021(UTC)
Messages : 3

Vinjin
CA:17/12
Ref+6Vig+3Vol+2

10 / 10


«  Il serait donc prudent d'attendre avant de l'utiliser ! Nous pouvons nous débrouiller sans pour le moment. »
Prenant un petit temps de pose il reprit :
«  Finas, quels sont les changements notables de la région hormis le baron ? j'étais en aventure avec Félindra ces derniers temps. »

Modifié par un utilisateur jeudi 21 avril 2022 21:40:12(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Sined69  
#56 Envoyé le : vendredi 22 avril 2022 15:30:30(UTC)
Sined69
Rang : Habitué
Inscrit le : 26/02/2017(UTC)
Messages : 255

Arlis MIRAFIEL
CA : 14/11/13
Ref +1 Vig +4 Vol +3

9 / 11


Arlis écouta les dires de ses compagnons et de Finlas.
Il finit par prendre la parole également.
« Pour la baguette, je n'ai pas vraiment d'opinion, je ne suis pas sur de ses pouvoirs, et je n'aime pas tellement ce genre d'objet qui souvent attirent plus de problèmes qu'ils n'apportent de solution.
Pour la garde, je suis d'accord, je propose de prendre le dernier tour de garde.
Oh, et pour les soins, je pense pouvoir guérir naturellement de cette égratignure, sauf si tu as vraiment encore un sort de soin après avoir soigné les autres, Ravor »
Offline Mornelune  
#57 Envoyé le : vendredi 22 avril 2022 15:47:22(UTC)
Mornelune
Rang : Habitué
Inscrit le : 22/11/2012(UTC)
Messages : 4,430

Ravor
Calme
CA:22 Contact:13

10 / 10

« J'prends la nuit la plus noire. Et pour la baguette j'suis d'avis d'la rendre avec les autres trucs, mais autant l'utiliser tant qu'on l'a sous la main. Elle renforce les sort de soins tu disais? On va tester ça sur Orgon.

Et si vous préférez cicatrisé ça me va aussi. »

  • Soin léger avec la baguette en boost : 1d8+1 donne [1] + 1 = 2
  • Soin léger avec la baguette en boost : 1d8+1 donne [1] + 1 = 2


« Bon bah pas très efficace, mais j'ai vu pire comme résultat, mais pas beaucoup. On recommence, et faudra compter sur le temps Arlis. »

Je transforme mes deux sorts en soin léger. Faut rajouter le bonus de la baguette (+1 par sorts si j'ai bien saisi?)

Modifié par un utilisateur vendredi 22 avril 2022 15:50:14(UTC)  | Raison: Non indiquée

thanks 1 utilisateur a remercié Mornelune pour l'utilité de ce message.
Offline Mikael  
#58 Envoyé le : vendredi 22 avril 2022 17:51:05(UTC)
Mikael
Rang : Nouveau
Inscrit le : 25/08/2021(UTC)
Messages : 3

Vinjin
CA:17/12
Ref+6Vig+3Vol+2

10 / 10


«  Quelques bandages et la guérison sera plus rapide. Au vu de l’avancée de la nuit, je prendrais le troisième tour de garde après Ravor. »
Offline Guyde  
#59 Envoyé le : lundi 25 avril 2022 19:09:52(UTC)
Guyde
Rang : Habitué
Inscrit le : 09/09/2013(UTC)
Messages : 4,818
insi fut dit et ainsi fut fait.

Les compagnons et Finas barricadèrent donc l'auberge et s'installèrent pour la nuit dans la pièce commune de l'étage afin de rester groupés. Ravor invoqua la bénédiction de son Dieu et la vilaine blessure d'Orgon disparu, ne laissant qu'un sillon rosâtre presque invisible sur la peau du halfelin.
Les tours de garde furent mis en place et chacun put se reposer à son tour tandis que les heures sombres passaient.

Les bruits de la nuit ne parvenaient que faiblement aux compagnons, même si de temps à autres des coups sourds semblaient venir du torrent boueux qu'était devenue la rivière. Nul doute que quelque arbre ou débris important venait heurter le pont ou quelque autre obstacle solide à proximité et faire ainsi résonner la nuit d'un bruit inquiétant. Mais nul monstre ou nul rôdeur ne vint troubler le repos des compagnons qui en avaient bien besoin.

Au matin, Arlis réveilla ses compagnons et Finas se proposa pour faire un petit déjeuner, qui s'avéra copieux mais simple. Le messager du Baron n'épargnait pas les réserves de l'auberge conscient que la plupart des produits périssables allaient moisir sur place avant qu'on ne vienne refaire fonctionner ce bâtiment essentiel au commerce et au voyage pour la Baronnie.

Finas s'enquit également des chevaux enfermés dans l'écurie et leur apporta eau et avoine, les gâtant également. Outre son propre cheval, il y avait dans l'écurie deux solides chevaux de montagne, trapus et endurants, ayant probablement appartenu aux deux malandrins dont les cadavres croupissaient désormais près du purin dans la cour arrière.
« Je doute que les propriétaires de ces chevaux en auront encore besoin. Si vous les revendiquez je vous les laisserai au nom du baron. Sinon nous les lui ramènerons. dans tous les cas, vous pourrez vous relayer dessus pour reposer vos pieds si vous le désirez.
La femelle semble placide et docile, mais le mâle m'a tout l'air d'un cheval de guerre nécessitant un peu de pratique. Savez-vous monter ? »


Jet de dressage ou d'équitation sous sagesse ou de connaissance nature ou de profession liée aux chevaux dd11:


La petite troupe s'élança ensuite sous la pluie sur les chemins défoncés. Franchir le bras de rivière qui faisait de l'auberge une île ne fut pas difficile car l'on voyait l'ancienne chaussée naine sous l'eau. Les compagnons durent toutefois se méfier des débris charriés par l'eau et leurs sens affûtés leur permirent de passer l'obstacle sans casse. Mais la chaussée naine ne filait pas loin, faute d'avoir été entretenue par les barons successifs et bientôt ils pataugèrent à nouveau tous dans la boue. Les chevaux semblèrent n'y prêter que peu attention habitués aux sols traîtres et glissant leur allure ne fut guère ralentie par l'état du chemin.

Bientôt, ils pénétrèrent sous les frondaisons des Bois de Myrviel. Arlis, Orgon et Ravor furent alors assaillis par des odeurs et des bruits qui évoquèrent immédiatement à leur esprit des souvenirs d'enfance où s'entrechoquaient des courses dans les bois, des cabanes branlantes construites avec des amis, des chasses au collet ou à l'arc avec leurs familles ou amis, l'apprentissage oublié des essences d'arbres, des plantes, ou l'art pastoral ou encore celui de la culture dont tous avaient bénéficié dès la prime enfance. D'autres souvenirs se superposèrent également. Plus sombres, plus confus, des souvenirs de violence, de magie maléfique, de peur et d'angoisse. Puis d'incompréhension, de gêne voir de peur dans les yeux des habitants de Clairval face à ces enfants victimes. En grandissant chacun avait pris des voies différentes, mais tous étaient restés proches des Héros de Clairval qui les avait pris sous leur aile pendant un temps. Ravor et Arlis se remémorèrent les heures d'entraînement à la hache ou à l'épée avec Krush, ou les heures d'étude avec Maela ou Karoom sur les mystères de la foi, de l'univers et de la magie. Orgon lui avait vite fait l'école buissonnière et ce fut le Baron Rodrick de Hauteterre en personne qui lui avait mis la main dessus un jour qu'il s'entraînait à suivre un jeune daim pour le poignarder. Le baron n'avait pas jugé le halfelin, à la différence de beaucoup, et lui avait au contraire donné de nombreux conseils sur la manière de s'y prendre. Mais surtout le Baron lui avait dit une chose qui revint à l'esprit d'Orgon :«  Ne laisse pas tes pulsions te guider, suis ton instinct et met le au service de quelque chose de plus grand que toi. C'est la seule chose qui différencie les meurtriers des héros tu sais : un but supérieur au service de quelque chose. Ceux qui se laissent guider par leurs seules pulsions, leur seul plaisir, ne valent guère mieux que ce daim. Es-tu un daim jeune Orgon ? »
Même Vinjin ressentit cette déferlante de souvenirs. En réalité c'était la première fois qu'il revenait dans les Bois sans la compagnie de Felindra, et d'une certaine manière il se serait senti seul si ce n'était la présence des autres compagnons.

Tous ressentirent plus fortement, plus intimement la présence des autres. C'était un peu comme si les odeurs des Bois faisaient ressurgir en eux le lien qui s'était tissé sans qu'ils s'en rendent compte lors des évènements terribles auxquels ils avaient survécus ensemble. Aujourd'hui ce lien s'avérait un peu ambivalent. Il les rassurait, mais la présence des autres leur rappelait aussi ces moments où ils n'avaient été que de petits enfants incapables de se défendre.

Inconscient de ce que les odeurs fortes des Bois de Myrviel détrempés avaient provoqués chez les 4 compagnons, Finlas menait la petite troupe en parlant de loin en loin, racontant les anecdotes de la vie paysanne et forestière de la baronnie, évoquant les mariages, les décès, les naissances et les anecdotes drôles ou étranges de ces dernières années.
« Le baron aime à se balader dans les Bois sans surveillance. Les gardes feignent de le laisser échapper à leur protection, pour mieux le suivre. On ne peut le laisser courir les bois aveugle sans protection. Mais il paraît qu'il étonne tous ceux qui le suivent par un sens de l'orientation époustouflant. Enfin, quand il ne se prend pas les pieds dans les racines...  »
« 
L'année dernière une petite caravane de baladins et acrobates halfelin est passée par Clairval, quel amusement ! Ils ont fait éclater de rire tout le monde et ont fait briller les yeux des enfants. Vous connaissez quelques tours Messire Orgon ?
Ah c'était gai ! Dommage que depuis quelques mois tout ce qu'on voit passer ce sont des rôdeurs du Nord, venant des montagnes ou des marais qui se plaignent de ne plus pouvoir courir ces terres sans tomber sur des monstres de plus en plus nombreux. ça inquiète le Baron, mais les gens du coin savent que ces coureurs des montagnes et des marais passent leur temps à se plaindre et à se trouver des excuses pour leur misère. Dire que sous l'Empire il parait que ces coureurs étaient réputés... aujourd'hui ce sont des traîne-savates ou des bandits, comme ces deux gibiers de potence de l'auberge, si vous voulez mon avis.

Les gens de Vireux, vous savez, le bourg fortifié au Nord de Clairval, avant le Fort-Boueux, n'ont de cesse de se plaindre de la garnison de Fort-Boueux dont les permissionnaires descendent parois au village et tentent de séduire leurs jeunes filles. Je me suis laissé dire que la belle Sandri n'est pas insensible à leur charme viril, mais son père veille, il parait qu'il a rossé deux gardes venus de nuit compter fleurette à sa fille sous ses fenêtres ! A deux ! les rustres !

Karoom m'a confié que son temple abritait nombre de petits autels dédiés aux dieux mineurs, il espérait pouvoir trouver des reliques de différents cultes pour attirer ici des fidèles de nombreux villages alentours et fonder une communauté prospère. Ah les nains et la prospérité... euh sans vouloir vous vexer messire nain !
Je suis sur qu'il disait celà en pensant à Monastir et ses savants plutôt qu'aux subsides des pélerins...

Enfin, voici le passage à guet du Ruisseau Sanslarmes. A l'est s'étend le territoire des centaures d'un clan au nom imprononçable, seul le Baron et Felindra parviennent à le dire sans éternuer. N'oubliez pas d'éviter ces terres, ils ne sont pas toujours accueillants.
Ah tiens, et si nous allions restituer les cornes dans une clairière de leurs terres, les centaures et les licornes ça doit bien s'entendre non ? »


Connaissances local ou nature (bonus forêt applicable) dd11 :

Modifié par un utilisateur lundi 25 avril 2022 19:14:02(UTC)  | Raison: Non indiquée

thanks 1 utilisateur a remercié Guyde pour l'utilité de ce message.
Offline Sined69  
#60 Envoyé le : mardi 26 avril 2022 12:28:49(UTC)
Sined69
Rang : Habitué
Inscrit le : 26/02/2017(UTC)
Messages : 255

Arlis MIRAFIEL
CA : 14/11/13
Ref +1 Vig +4 Vol +3

9 / 11


Vues ses compétences plutôt limitées en équitation, Arlis préféra marcher le plus possible, et ne surtout pas monter le mâle.

En pénétrant dans la forêt, il se laissa envahir par ses souvenirs pendant un moment.

Il progressait sans parler, en se contentant d'écouter.

A la proposition de Finas de laisser les cornes sur le territoire des centaures, il haussa les épaules et se tourna vers Vinjin :
« Tu connais la forêt mieux que la plupart d'entre nous, en tous cas certainement beaucoup mieux que moi. Qu'en pense-tu ? »
Utilisateurs actuellement sur ce sujet
4 Pages<1234>
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum.
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum.

| Pathfinder-fr v2 Theme by Styx31, with some icons from fugue
Propulsé par YAF.NET | YAF.NET © 2003-2022, Yet Another Forum.NET