Welcome Guest! To enable all features please Connexion ou Inscription.

Notification

Icon
Error

2 Pages<12
Options
Aller au dernier message Aller au dernier message non-lu
Offline MrCroque  
#21 Envoyé le : lundi 1 août 2022 12:47:19(UTC)
MrCroque
Rang : Nouveau
Inscrit le : 14/03/2016(UTC)
Messages : 4

Certaines choses n'étaient faciles ni à dire, ni à entendre, mais apparaissaient nécessaires à évoquer ce soir là. Hama était à la fois satisfait et rassuré en son for intérieur de voir que, malgré les tensions, la communication au sein du groupe commençait à prendre forme. C'était une petite victoire certes, mais peut-être déjà suffisante pour cette soirée.

« Bon, je crois que ce qui devait être dit dans l'immédiat l'a été, assez de vérités difficiles pour une nuit. Quitte à me répéter, je suis ravi en tout cas de voir que vous vous joignez à la cause, quelles qu'en soient vos raisons.

Histoire de marquer ce nouveau départ, que dites-vous d'apprendre à se connaître un peu mieux avec un jeu à boire ? Le deal est simple, une question posée à un ou une camarade, qui joue le jeu et donne des infos, ou boit sa gorgée puis pose à son tour une question. Evidemment ça doit rester bon enfant, mais après plusieurs verres, les langues seront plus déliées, donc choisissez bien votre stratégie. »


Appuyant son conseil d'un large sourire, il se tourna vers Morrigan d'un air de défi.

« Allez, j'ouvre le bal mais je commence soft avec toi Morille : pourquoi ne nous dis tu pas ce qui t'amenait sur la place Saint-Clydwell ce matin ? N'ayez crainte les autres, j'en ai en stock pour vous aussi si vous manquez d'inspiration. »

Amusé, il bu une rasade de sa choppe sans quitter la rouquine du regard.
thanks 2 utilisateur ont remercié MrCroque pour l'utilité de ce message.
Offline Hikari  
#22 Envoyé le : mercredi 3 août 2022 11:10:46(UTC)
Hikari
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 06/06/2018(UTC)
Messages : 115

Thème de Morrigan : Celle qui entrouvrit la porte

Silencieuse, roublarde, Morrigan écoutait attentivement l’échange se déroulant devant elle. Elle devait bien admettre ne pas comprendre la moitié des hostilités présentes ici-bas. Du moins, leur subtilité. Bien évidemment que chacun voyait un intérêt propre à faire telle ou telle chose, comme à peu près chaque action entreprise dans une vie, du moins selon l’avis de la rouquine. Et même si le fanatisme pour la croisade ou pour Sinead n’était pas des plus plaisants, il fallait bien admettre que ça n’était qu’un décor de scène vis-à-vis de cet acte à Kenabres. L’essentiel n’était pas “pourquoi”, il était “quoi”, toujours selon l’esprit alambiqué de l’envoûteuse.

Mais… il fallait bien admettre que l’idée de sauver la ville était alléchante. Tant sur le plan politique que sur le plan moral et personnel. Et c’était une opportunité en or pour éliminer quelques démons. Petit sourire en coin tandis qu’elle repose délicatement son verre de liqueur sur la table.
«  Allons, détendez-vous… Peu importe les motivations de chacun, ce n’est pas ce qui nous rassemble ici après tout… Regardez tous ces gens autour de vous… Des soldats, des croisés, des mercenaires, des survivants, des marchands… Des personnes souhaitant venger leur famille, d’autres la protéger, d’autres cherchant un sens à leur vie…

Ce qui nous rassemble, ce sont les événements, et éventuellement ce que nous choisissons de faire ensuite, peu importe la raison derrière…  »
répondit-elle calmement, avec son ton habituel, semblable au remous des vagues au bord d’une plage.

La proposition d’Hama pour détendre l’atmosphère était plus que bienvenue, et… il fallait bien admettre que le tempérament joueur de Morrigan prenait facilement le dessus.
«  Ha ! Avec plaisir…
Une question facile mon cher : j’étais de passage dans la région, à la recherche d’informations… J'en profitais pour rendre visite... Et je n’aurais pas raté une occasion de faire la fête, fût-elle en l’honneur de la première Croisade !  »
répondit-elle mielleusement.

«  Seconde question donc… S’il n’y avait pas eu tout ça… Tout ce remue-ménage avec les démons… Où seriez-vous l’année prochaine ?  » demanda-t-elle, curieuse de connaître les ambitions de chacun.
thanks 3 utilisateur ont remercié Hikari pour l'utilité de ce message.
Offline Probe  
#23 Envoyé le : jeudi 4 août 2022 03:52:43(UTC)
Probe
Rang : Staff
Éclaireur: Éclaireur - contributeur confirmé aux wikis de Pathfinder-FR
Inscrit le : 19/10/2015(UTC)
Messages : 5,362



La diatribe de la damphir fit un instant perdre le fil à Rob. Le croisé ne cherchait pas à devenir chef d’un groupe. Il savait toute la responsabilité et l’importance que cette position requéraient. Le poids d’une telle position était écrasante, oppressante surtout dans la situation actuelle. Une seule mauvaise décision et le groupe pouvait se retrouver dans une situation dramatique. Plusieurs souvenirs douloureux lui revinrent à l’esprit, et de vieilles cicatrices décidèrent que c’était le bon moment pour se réveiller. Repoussant mentalement cet assaut de son passé, il choisit d’écouter les autres personnes s’exprimer avant de reprendre la parole.

La réponse d’Ana à la question de Sinéad leva le voile sur une partie de son passé. Pauvre petite pensa-t-il avant d’écarquiller les yeux de surprise. La jeune femme, perclus de fatigue, venait littéralement de s’endormir à table. La laissant dans les bras de Desna, Rob se demandait si c’était une preuve d’innocence ou de confiance envers le reste du groupe. Sans réponse face à cette interrogation, il préféra laisser cette question en suspend et d’écouter le reste du groupe.

Hama, comme à son habitude, voyait le positif en toute chose et préféra proposer quelque chose de léger qui sembla plaire à Morrigan. Rob devait lui reconnaître ça. Ce garçon a vraiment bon fond. Il faudrait plus de gens comme lui sur Golarion. La Plaie du Monde ne serait plus la Plaie du Monde à l’heure actuelle si nous avions assez d’hommes de valeur pour affronter le Mal qui nous fait face.

À sa suite, la fée finit d’apaiser les esprits. Rob n’avait au final pas compris ce que Cethisra voulait - poursuivre sa route ou bien rester avec eux. Mais il décida de laisser tomber le sujet pour l’instant. À la place, il apprécia la réponse de Morrigan à la question d’Hama pour ce qu’elle était : une réponse de politicienne. Pour sûr, la rouquine avait répondu à la question, mais lui n’était fichtrement pas plus avancé. Chercher des informations sur quoi ? Et rendre visite à qui ? Si Rob mettait cette réponse en parallèle avec la diplomatie donc la jeune femme avait fait preuve juste avant, le vétéran imaginait très bien faire face à ces gens qui évoluaient dans les hautes sphères et jouaient à des jeux dont personnes ne connaissaient les règles à part eux. Rien à voir avec la jeune Ana. pensa-t-il pour lui-même. Mais avoir quelqu’un avec la langue agile était parfois un avantage.

Interrogeant la dénommée Sinéad du regard, il décida de récupérer la balle au rebond et de répondre à la question de Morrigan. « J’avais dans l’idée de passer l’épreuve de chevalerie de mon Ordre et de me joindre à mes camarades sur le front de la prochaine Croisade. » La réponse était des plus banales à ses propres yeux, mais il ne pouvait cacher la tension qui l’habitait en voyant blanchir ses phalanges sur le verre qu’il tenait. Comme pour détourner l’attention de ce fait, il enchaîna par une autre question. « Et vous, Sinéad ? Pourquoi trimballez-vous cette écharpe avec le symbole de la Reine-Cat… d’Azrani » se reprit-il. Il avait failli dire « La Reine-Catin ». Ce n’était un secret pour personne d’un peu versé dans l’Histoire ou les religions qu’Airain était une ancienne demie-déesse qui avait rencontré une fin tragique et qu’elle n’était à présent plus que l’anti-thèse de ce qu’elle avait été. Qu’une personne porte ce signe religieux avait de quoi l’interroger.
D-230 Alchimiste torturé
BN-291 Champion désabusé
Offline Boadicee  
#24 Envoyé le : samedi 6 août 2022 00:37:51(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,745

Le Cœur des Défenseurs




Sinèad écouta en silence les paroles de Cethisra, consciente qu'il était sans doute plus sage de crever l'abcès et de laisser la jeune femme s'exprimer sans l'interrompre. D'autant que Morrigan et Hama avaient résumé la situation mieux qu'elle ne pouvait le faire. Mais la mention que la mercenaire dhampir restait avant tout pour elle la pris par surprise.
« Je...merci, Cethisra. J'ignore si je mérite la valeur que tu me portes, mais je pense que comme dit Morrigan, ce sont les événements et nos décisions qui nous rassemblent. Pour l'heure, nous avons des buts communs et je suis pour ma part heureuse de pouvoir compter sur ta lame! »

Les dernières paroles d'Ana la glacèrent, et Sinèad se figea un long instant. Elle allait répondre, trouver les mots, quelque chose qui puisse aider à réconforter la jeune femme, mais cette dernière avait été emportée par l'épuisement. Sinèad laissa échapper un long soupir, de colère qu'une jeune femme comme Ana ait à traverser ça, d'épuisement après cette longue journée, et s'éclipsa un instant pour aller chercher une couverture qu'elle étendit sur les épaules de la jeune fille endormie.

Hama se montra à la hauteur de l'occasion, en revanche, et Sinèad fut soulagée que lui et Morrigan aient trouvé un moyen fiable de détendre l'atmosphère. Elle se resservit un verre, et répondit à la rouquine avec un sourire.
« Oh, vous avez bien fait! D'ordinaire, le festival du Premier Croisé est une occasion à ne pas manquer! C'est...et bien, disons que vous êtes mal tombée cette année, quoi. »

La question de Morrigan la prit un peu au dépourvu, et elle bu une gorgée pensive.
« Dans un an, huh....? Et bien...idéalement, en train de rejeter les derniers démons dans l'Abysse, mais si on est réalistes, probablement ici, à Kenabres, en train d'essayer d'empêcher les inquisiteurs de faire n'importe quoi. »

Les paroles de Rob la frappèrent comme une douche froide, et elle se raidit par réflexe - autant à cause de la question qu'à cause de ce qu'il s'était retenu de dire. Elle serra les mâchoires, et se força à expirer lentement, consciente qu'il y avait déjà eu assez de conflit ce soir et que l'aspirant chevalier n'avait sans doute pas l'intention de l'offenser.
« Je suis une prêtresse d'Arazni, en quelque sorte...il est trop tard pour que je m'engage dans une discussion théologique, mais c'est de la Croisée Ecarlate que je tiens ma magie, j'en suis persuadée.

C'est aussi moi qui ai construit le temple qui lui est consacré en ville. Elle et moi avons...beaucoup en commun. »


Sinèad tapota la poignée de l'épée brisée dans son dos.
« Des comptes à régler, par exemple. Je vous raconterai sans doute toute l'histoire, un jour, mais je doute que vous vouliez m'entendre pérorer à cette heure. J'ai une question pour vous tous, cela dit! Vous savez clairement vous battre, par acier ou par magie...où avez vous appris? Et comment? »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
thanks 1 utilisateur a remercié Boadicee pour l'utilité de ce message.
Offline Probe  
#25 Envoyé le : mercredi 10 août 2022 13:19:54(UTC)
Probe
Rang : Staff
Éclaireur: Éclaireur - contributeur confirmé aux wikis de Pathfinder-FR
Inscrit le : 19/10/2015(UTC)
Messages : 5,362



La réponse de Sinéad intrigua le vétéran. La demi-déesse était morte presque mille ans auparavant. Depuis, de tragiques événements en avaient fait une figure du mal reconnue dans tout Golarion. Comment la femme qui se tenait devant elle pouvait-elle encore tirer sa puissance d'une déesse morte et déchue ? À sa connaissance, un dieu devait être vivant pour que l'un de ses fidèles puisse se servir de sa puissance. La déesse pouvait-elle octroyer ses pouvoirs à une personne de bien dans la situation actuelle ?

Rob commença à formuler une réflexion sur les possibilités de cette situation avant que Sinéad ne le coupe et ne s'intéresse elle aussi à son passé. L'évoquer subitement avec des alliés fraichement débarqués n'était pas dans ses habitudes. Mais la vodka Iobarienne avait fait son œuvre et sa langue se délia avant qu'il ne puisse la contrôler. « 'Fut un temps, j'ai servi sous l'ordre d'Iomédae. En tant que fils de croisés, ma voie était toute tracée. J'ai gravi les échelons un à un tout comme mon frère. Mais les bien-pensants...  » Le vieux tieffelin s'arrêta un instant et laissa sa phrase en suspend. Evoquer la mise au ban de sa mère, le chemin suivi par son frère et son excommunication à lui étaient des événements qui nécessitaient plus d'alcool. Retenant un soupir, il reprit : « Disons que je me suis résolu à suivre une voie plus réaliste en entrant dans l'ordre des Hellknights. Leur pratique martiale diffère des croisés d'Iomédae mais cela m'octroie une plus grande maîtrise du combat. Ma participation à deux croisades a fini de m'apporter l'expérience nécessaire en combats à morts. Quant à la magie, je ne suis encore qu'apprenti alors elle reste pour l'instant sommaire. Mais cette puissance devrait se développer à mesure que je complèterai mon apprentissage. »

Le pharasmin s'arrêta là pour les confidences. L'alcool ne pouvait pas le pousser plus loin et la fatigue commençait à le rattraper. Il décida donc de couper là pour aujourd'hui. Finissant le fond de son verre d'un trait, il prit congé de la table: « Je vais me retirer. Les journées qui arrivent vont également être longues. Essayez de vous reposer autant que possible. Pensez à réveiller la gamine avant de partir. » Après quoi, le vétéran alla rejoindre ses pénates sans un regard en arrière.
D-230 Alchimiste torturé
BN-291 Champion désabusé
Offline MrCroque  
#26 Envoyé le : jeudi 11 août 2022 11:20:53(UTC)
MrCroque
Rang : Nouveau
Inscrit le : 14/03/2016(UTC)
Messages : 4

La petite expérience avait l'air de faire son chemin, et le mélange alcool-question déliait les langues de manière satisfaisante. Amusé par la dernière question de Sinéad, il intervint également :
« Je vois très bien pourquoi tu demandes ça, et ne t'inquiète pas Sinéad, je vais dire haut et fort à tout le monde ce que tu veux entendre : c'est toi qui m'a tout appris Tata ! Vous vous en rendrez vite compte, mais Sinéad est une habile escrimeuse en plus de tout le reste de ses talents. Bien sûr, j'ai eu de nombreuses inspirations qui m'ont mené à vouloir prendre les armes très tôt, mais c'est elle qui m'a formé malgré elle. Je n'étais peut-être pas le meilleur des élèves, et je ne sais pas si tu avais tellement le choix de m'enseigner ou non vu qu'il n'y avait personne d'autre pour le faire, mais merci pour tout. »

Il leva une chope à sa santé et avala d'une traite la moitié restante de sa pinte avant d'en commander une nouvelle. Il se doutait bien que ses mots risquaient de mettre Sinéad mal à l'aise, mais elle méritait ces honneurs et il ne l'aurait jamais suffisamment assez remerciée. Pour faire bonne mesure, il passa à autre chose :

« Bonne nuit Rob, et ne t'inquiète pas pour la petite, un oisillon pareil, ça se couve avec attention. Mmh d'ailleurs, je serais curieux d'entendre également sa réponse aux très pertinentes questions de nos amies ici présentes, ainsi que les vôtres Cethisra, dans la mesure où vous acceptez d'échanger ces informations bien entendu.

Ou bien, deuxième option, vos suggestions pour réveiller notre archère percluse de fatigue : avec ou sans plaisanterie, en restant bon enfant pour lui souhaiter la bienvenue parmi nous. Un chant à boire entraînant ? Une bonne odeur de soupe à l'oignon alléchante ? Je ne propose pas une douche à la bière pour un premier soir, c'est un peu rude.

En revanche, je pense vraiment qu'il faut le faire car une nuit sur une table, ce n'est pas l'idéal pour une journée de randonnée et de combat le lendemain. Je sais de quoi je parle. »


Il espérait bien susciter les idées les plus malicieuses mais surtout voir comment réagiraient les autres à cette alternative.
thanks 1 utilisateur a remercié MrCroque pour l'utilité de ce message.
Offline JajaBoub  
#27 Envoyé le : lundi 15 août 2022 14:41:48(UTC)
JajaBoub
Rang : Lecteur
Inscrit le : 28/11/2021(UTC)
Messages : 0



La vie de la taverne, les balblas et les bruits de chope de bière s’entrechoquant, rien ne perturba le sommeil d’Ana. Elle se trouvait en plein rêve.

Des bruits de foret, les cris de ses frères « Allez la petiote, alors tu as peur ou quoi ?  ». La grosse voix patriarchale de Harold se fit entendre « Ana, tu veux devenir une bonne archère alors entraine toi. » Montrant du doigt des zones, le père dirigea «  J’ai accroché ton morceau de pain sur cet arbre, ton morceau de viande sur celui -ci. La gourde est suspendue à la branche là-bas au fond. Tu veux manger ? Alors tu vas libérer ton repas. Maintenant en avant jeune fille, prouve que tu vaux autant que tes frères…  » Ana connaissait cet exercice et elle avait très faim. Elle aperçut ses crétins de frangins faire de moultes gestes moqueurs. Piquée au vif, elle attrapa son arc d’apprenti et enfourcha Golfum le poney islandais de la famille. Elle lança l’animal plein gaz, banda son arc, elle décrocha le pain et l’eau. Bien qu’elle touchât la viande celle-ci resta fixée. Koll son frère ainé lui sourit, Ian le plus piquant lui dit «  Ben alors tu deviens végétarienne, petite va… !  » Ian bandit son arc et décrocha la viande. Ana était rouge pivoine, elle adorait galoper et jouer de son arc. Sa rougeur d’excitation passa à la rougeur de colère. Elle commença à actionner Galfum pour aller rouster ce couillon de Ian. Harold attrapa la jument «  Hey doucement jeune fille. La prochaine fois tu ne rateras pas c’est tout !  »….

Une douce odeur de soupe à l’oignon envahissait les narines d’Ana. Toujours dans son reve, elle se demandait ce que cette odeur pouvait faire dans la forêt. Elle se déplaçait pour en trouver l’origine. Quand elle fut réveillée en sursaut par un serveur qui cogna la table. « Oh pardon jeune femme. Tenez cadeau de la maison  » Il déposa une énorme soupe devant Ana. Au début elle se crut dans un autre rêve. Elle fut surprise et déboussolée puis l’odeur chaude, ronde et douce de la soupe à l’oignon entrait dans son nez. Elle entrouvrait sa bouche pleine de salive, s’essuyait d’un revers de manche le filet de bave qui en sortait. Au milieu de la soupe flottait un gros morceau de pain à la mie dense et une cuillère en bois était présente dans le bol. Ana attrapa la cuillère et commença à engloutir la soupe à un vitesse folle « glousp glousps shillp ». Une fois quelques cuillères dans l’estomac, elle ralentissait pour mieux savourer ce repas inespéré. La bouche pleine d’un morceau de pain imbibé de soupe, elle remarqua que toute la table avait les yeux fixés sur elle. «  Gloups.. Pardon vous en voulez ?  ». Elle posa la question par principe mais elle continua à manger espérant que personne ne se manifesterait. Ana sous son air de petite jeune femme était en réalité un ventre sur patte. La bouffe pour elle, c’est important ! Elle finit son bol sous le regard médusé de la table. Une jeune femme discrète, un peu insolente parfois devenue une ogresse devant une soupe chaude. « Humm c’était bien bon, miam miam. Je vois que vous êtes dans des discussions sérieuses. Je vais voir si je peux gratter un truc sucré et apres j’irai dormi dans un coin. Je vous dis à demain. » Ana s'en alla à la recherche du serveur pour être bousculée une seconde fois et gratter une part de tarte aux pommes qu’elle avait sentie en rentrant. Un vrai chien truffier, cette Ana sur la bouffe….

Modifié par un utilisateur lundi 15 août 2022 14:44:20(UTC)  | Raison: Non indiquée

thanks 2 utilisateur ont remercié JajaBoub pour l'utilité de ce message.
Offline Boadicee  
#28 Envoyé le : samedi 20 août 2022 17:28:50(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,745

Le Cœur des Défenseurs




L'archiviste feignit une grimace lorsqu'Hama la complimenta, essayant de garder un peu de modestie, mais son neveu ne lui facilitait pas la tâche.
« N'en fait pas trop, Hama, tu m'as dépassé en la matière depuis un moment. Je me débrouille, c'est vrai, mais soixante-dix ans à manier une épée ont fini par m'apprendre quelques trucs. C'est de l'expérience plus qu'autre chose, tu es un meilleur combattant que moi sans conteste, et d'après ce que j'ai pu voir c'est aussi le cas pour Robert et Cethisra. Je ne sais pas tirer à l'arc comme Ana. Et Morrigan a une meilleure maîtrise de sa magie que moi de la mienne. J'apporte un peu de flexibilité, mais c'est tout. »

Sinèad ne parvint pas à retenir un sourire lorsqu'Ana fut réveillée par l'odeur de la soupe.
« Bon appétit, Ana! »

Elle soupira, et termina son verre alors que le reste de ses compagnons se dispersait peu à peu.
« Vous n'avez pas tords, la journée a été longue et ce que ne sera sûrement pas la dernière. Bonne nuit à vous, je vais essayer de dormir quelques heures. »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Hikari  
#29 Envoyé le : mercredi 24 août 2022 11:31:11(UTC)
Hikari
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 06/06/2018(UTC)
Messages : 115

Thème de Morrigan : Celle qui entrouvrit la porte

Notant que seuls Rob et Sinead avaient répondu à sa question, et partiellement, Morrigan se fendit d’un petit rictus narquois à destination d’Hama.
«  Bien tenté p’tite tête. » minauda-t-elle.

«  Reposez-vous bien… On se revoit demain chez l’yrchette en chef !  » répondit-elle aux partants, avant de recommander un piquant de son côté, pour lui faire passer le bout de pain qui lui restait, et aussi lui faire oublier les tripes vues en cette belle journée de fête… Enfin, ce qu’elle aurait dû être.

Modifié par un utilisateur samedi 27 août 2022 17:00:13(UTC)  | Raison: Non indiquée

thanks 2 utilisateur ont remercié Hikari pour l'utilité de ce message.
Offline MrCroque  
#30 Envoyé le : lundi 29 août 2022 11:35:23(UTC)
MrCroque
Rang : Nouveau
Inscrit le : 14/03/2016(UTC)
Messages : 4

Il fût amusé par le réveil soudain d'Ana, visiblement peu gênée de la situation, ou en tout cas sachant retomber sur ses pattes. C'est ce qu'il fallait en ce moment pour tenir à Kenabres, elle trouverait largement sa place. Puis, constatant que l'ambiance festive commençait à ralentir, il déplora :

« Tu as raison, je crois que mon petit jeu bat de l'aile et que certains hôtes ne tiennent pas la distance. Eh bien si les questions ne prennent pas, il reste encore la boisson. Pas besoin d'excuse pour cela. Il leva son verre. À celles qui sont encore debout ! »

Bien décidé à profiter, comme à son habitude, de ce qui pourrait être sa dernière nuit sur pieds, il était aux petits soins avec ses camarades de soirée, commandant nourriture et profitant des départs au lit pour trouver de meilleures places près de l'âtre à mesure que la salle se vidait. L'alcool aidant, vint également le moment où il se livrait aux confidences. Même s'il n'avait pas pour habitude de mâcher ses mots, ou de retenir ses compliments, ceux-ci avaient une certaine forme d'authenticité lorsqu'ils étaient prononcés suffisamment aviné, peu avant les premières lueurs de l'aube.

« Tu sais Sinéad, je trouve incroyable que tu aies gardé foi et courage après tant de croisades. Je n'ai moi même aucune idée de combien de temps je survivrai à cette vie, mais si je peux atteindre la moitié de tout ce que tu as vécu et accompli, je serai comblé et accueillerai les bras de Pharasma sans regret. Mmh, dans l'idéal, j'aimerais même me dire que je n'ai déjà aucun regret aujourd'hui, mais c'est loin d'être évident. Attention hein, je suis toujours convaincu que rien ne m'empêchera de me battre jusqu'à la fin, mais c'est vrai que c'est une perspective vertigineuse. Ce matin même, je chantais les louanges de profiter du temps qui reste à une dragonne à qui il ne restait pas plus d'une heure. Il bût une très longue gorgée. La tisseuse du destin parait parfois cruelle avec un peu de recul, mais ça ne veut pas dire que je reviendrai sur mes mots. C'est pas toi qui me dira le contraire Morille, pas vrai ? C'est même un peu toi qui m'a appris ça j'pense. »
thanks 3 utilisateur ont remercié MrCroque pour l'utilité de ce message.
Offline Boadicee  
#31 Envoyé le : mercredi 31 août 2022 19:55:39(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,745

Le Cœur des Défenseurs




Sinèad leva son verre en réponse au toast de Hama, et le but d'un trait avec un sourire amer. Elle se leva, mais semblait au moins vouloir répondre à son neveu, même si elle cherchait ses mots.
« Gardé foi et courage...? J'imagine que ce n'est pas entièrement faux...mais toi et moi avons un point de vue très différent sur la foi.

Tu te bats par idéal, pour défendre ceux qui ne peuvent pas le faire eux-mêmes, pour repousser les monstres de l'Abysse et rétablir un espoir que Sarkoris sera de nouveau un jour libre de ses démons.

Moi? Je me pas par furie et amertume, pour régler mes comptes et ceux des innombrables morts qui hurlent vengeance, et le jour où je mourrais, ce sera sur un tas de cadavre démoniaque, en crachant au visage de celui qui m'aura tué. »


Son expression dure s'adoucit un peu.
« Mais quelque part, nous avons le choix de la lutte que nous voulons mener, et de notre fin. Tout le monde n'a pas cette chance. Et...en voyant que vous, les plus jeunes générations, n'avez pas été usés par des décennies de croisade, j'ai bon espoir que vous puissiez construire quelque chose qui en vaut la peine. »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
thanks 3 utilisateur ont remercié Boadicee pour l'utilité de ce message.
Offline Hikari  
#32 Envoyé le : mercredi 7 septembre 2022 00:08:13(UTC)
Hikari
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 06/06/2018(UTC)
Messages : 115

Thème de Morrigan : Celle qui entrouvrit la porte

Répondant à Hama d’un léger rire mielleux, Morrigan leva son verre.
«  Aux plus pochtrons d’entre nous !  » répliqua-t-elle en riant, avant de descendre son verre et d’en recommander un autre, joyeuse.

Fallait dire qu’avec les quelques horreurs qu’elle traînait derrière elle, et malgré sa maigre constitution, ses tripes avaient eu le temps de s’habituer à être imbibées d’alcool de temps à autre, bien qu’elle n’en soit pas pour autant une poche à vinasse.

Humant et se délectant des effluves encore présentes dans son verre vide, elle sourit aux propos d’Hama et de Sinèad.
«  Oh, et j’ai encore bien des choses à t’apprendre…  » minauda-t-elle avec un sourire joueur.

Elle reprit, d’un ton légèrement alcoolisé mais encore lucide.
«  La tisseuse du destin… Ha ! Sottises que tout ceci, mon petit. La tisseuse n’est pas “si” différente des autres déitées de notre bon vieux plancher des vaches. Ils festoient et laissent le temps, nos vices et le chaos avoir raison de nous… Ta dragonne, des protecteurs, et même des enfants tout juste sortis du berceau se font voler leur vie… et nous devrions trouver ça normal…

Non, la vérité mes chers, se trouve ni plus ni moins que dans le Premier Monde. Les dieux l’ont abandonné. Et dans ce plan-ci, ils ne nous voient que comme des pions disposés à les divertir et à entretenir leurs pouvoirs par nos prières. Ces démons à Kénabres sont l’incarnation même de ce que je prétends, nous vivons dans un monde où lorsque l’on a le pouvoir… il suffit de prendre ou de nous imposer. Personne d’autre que nous-même ne régleront ce problème de démons. Ce n’est pas plus compliqué que ça, hélas…  »
conclue-t-elle d’un ton las et plein d’amertume.
thanks 3 utilisateur ont remercié Hikari pour l'utilité de ce message.
Offline MrCroque  
#33 Envoyé le : mardi 13 septembre 2022 12:52:34(UTC)
MrCroque
Rang : Nouveau
Inscrit le : 14/03/2016(UTC)
Messages : 4

Les mots de Sinèad infusaient dans l'esprit d'Hama, en même temps que l'alcool. La clé était sûrement un peu dans ce qu'elle évoquait, et Morrigan également. Lui s'était surtout engagé dans la croisade sans se poser la question. Par devoir, par modèle et par habitude.

« Je comprends ce que vous dites, et en un sens, vous avez sûrement raison aussi. Du moins en partie, car si l'on peut comprendre, ou même justifier assez aisément de s'engager pour son propre intérêt, presque par égoïsme comme tu sembles l'évoquer Sinèad, ou par nécessité de survie selon toi Morrigan, il n'en reste pas moins qu'en faisant cela, on rejoint de tas d'autres efforts individuels qui, cumulés, constituent la croisade. Et si tout le monde ne peut, ou ne veut pas, il n'y a pas de raison de désespérer pour autant car, d'une part, si c'est notre choix individuel, il est précieux et mérite d'être défendu dans l'absolu, et d'autre part, qu'on le souhaite ou non, lutter c'est aussi montrer l'exemple, être source d'inspiration.

Je ne crois pas que l'Héritière pensait à tout ce qui lui arriverait par la suite quand elle s'est lancée sur le champ de bataille. Tout comme sa prédécesseure, plus tristement. Ce choix, elles l'ont fait pour des raisons personnelles, mais les répercussions ont été bien plus grandes et bien différentes, mais on ne peut pas nier qu'elles ont été des guides, des phares pour ceux qui en avaient besoin et, à leur façon, des modèles dont il y a toujours des choses à prendre. On a toujours besoin de modèles, j'en ai plein pour me mener où je suis, et en aurait besoin d'autres pour continuer.

Merci à vous deux d'être des phares, à votre échelle. »


Il commençait à avoir du mal à tenir ce discours si sérieux à cette heure et après ce nombre de verres, aussi, il commença à détourner l'attention de ses aveux en relançant sur des échanges moins sérieux.

« Bien des choses tu dis Morille ? Je suis bien curieux de savoir ce que je ferais des leçons que les fées t'ont données. »

L'ambiance se faisait un peu plus sourde et floue autour d'eux, mais il était fermement concentré sur ce qui se passait à sa table.
thanks 1 utilisateur a remercié MrCroque pour l'utilité de ce message.
Offline Boadicee  
#34 Envoyé le : mardi 13 septembre 2022 21:49:45(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,745

Le Cœur des Défenseurs




Sinèad reposa pensivement son verre. L'archiviste avait un regard neuf sur Morrigan, au moins un peu...l'a jeune femme était étonnament cynique, même compte tenu de la gravité de la situation.
Je me demande d'où est ce que ça lui vient...D'un autre côté, je serais bien mal placée pour lui jeter la pierre..

Sinèad esquissa un sourire, échangeant un regard avec la jeune femme.
« Tu n'as pas tords, Morrigan...quelque part, nous avons tous notre point de vue sur ce même dilemme. Mon point de vue là dessus, c'est de faire goûter le fer à ceux qui pensent qu'ils peuvent abuser de leur force sans en subir les conséquences. »

Son sourire se voila, un peu triste.
« Je risque fort d'y rester, mais quitte à devoir me battre, autant le faire jusqu'au bout. Je ne peux pas te disputer un point, Hama. Arazni a pris sa lame pour la première fois pour inspirer d'autres à ce battre...et en cela, elle a réussi. Même si ses idéaux ont été ternis par les épreuves, ils n'en demeurent pas moins importants. »

Malgré elle, Sinèad étouffa un baîllement, la fatigue prenant son du..

Modifié par un utilisateur mardi 13 septembre 2022 21:50:52(UTC)  | Raison: Non indiquée

Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
thanks 1 utilisateur a remercié Boadicee pour l'utilité de ce message.
Utilisateurs actuellement sur ce sujet
2 Pages<12
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum.
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum.

| Pathfinder-fr v2 Theme by Styx31, with some icons from fugue
Propulsé par YAF.NET | YAF.NET © 2003-2023, Yet Another Forum.NET