Welcome Guest! To enable all features please Connexion ou Inscription.

Notification

Icon
Error

5 Pages«<345
Options
Aller au dernier message Aller au dernier message non-lu
Offline Djinn  
#81 Envoyé le : samedi 22 octobre 2022 15:39:28(UTC)
Djinn
Rang : Lecteur
Inscrit le : 20/12/2018(UTC)
Messages : 0
Arslan nous avait clairement sauvé la vie. Visiblement, je ne m'étais jamais aventuré assez loin de notre clairière pour rencontrer ce genre de danger. Ça n'avait pas été simple de placer un foulard sur le museau d'Erixa, mais pour ma part, bien a l'aise au fond d'une sacoche, j'ai pu traverser ce peril en pleine confiance.

La découverte de Sekhba bien qu'initialement quelconque me terrifie au plus haut point dès que j'y prête vraiment attention. Tous peuvent percevoir l'inquiétude dans ma voix lorsque je dis:
« Ca, c'est ce qu'il reste d'une créature qui croise un metsik... Et c'est ce qui va rester de nous si on ne quitte pas les lieux au plus vite ! Et il faut faire en sorte qu'il ne puisse pas suivre notre piste ! Arslan, Sekhba... Des idées a ce sujet? »

Modifié par un modérateur samedi 22 octobre 2022 16:02:02(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Brukash  
#82 Envoyé le : mardi 25 octobre 2022 00:40:11(UTC)
Brukash
Rang : Lecteur
Inscrit le : 11/05/2022(UTC)
Messages : 0
Sekhba en avant sur ses camarades failli bien finir congelé s'il n'avait pas fait une halte avant d’entamer son avancée dans les étendues blanches qui s'était offert à sa vue. Même si ça relève plus de la chance que de l'instinct, Sekhba es soulagé de voir que quelqu'un s'y connait vraiment bien pour se déplacer dans ses régions qui regorge de danger au apparence magnifiques.

Plusieurs jours passent, et voila qu’un soir à la nuit tombante, Sekhba découvre une scène pour le moins inquiétante, rapidement il fait signe à ses amis de le rejoindre, en leur faisant comprendre que c'est urgent. Sur place certains semblent déjà connaitre l'hauteur de cette fresques sanglantes.

« Et bien Krix il n'y a pas beaucoup de solutions, le noir vas nous êtres défavorables et je pense que si cette créature nous à déjà flairé nous pourrons difficilement lui échapper...Il nous reste à échanger les rôles et à nous transformer en chasseur plutôt qu'en proie, nous devrions monter une embuscade! Arslan tu as déjà combattu un Metsik? Connais-tu la taille de son territoire, y a t'il une chance qu'on lui échappe si nous nous mettons en route tout de suite? Ou bien faut-il se préparer à sa venue? »



Offline Hikari  
#83 Envoyé le : mardi 25 octobre 2022 14:34:44(UTC)
Hikari
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 06/06/2018(UTC)
Messages : 112
Thème de Venceslas : Les fleurs poussent aussi parmi les ruines.

Silencieusement, calmement, Van observa la réponse de la demoiselle, cherchant à estimer s’il y avait un fond de vérité dans ses propos. Mais… Il le savait bien, le temps faisait souvent meilleur travail que les hommes, aussi fallait-il laisser délicatement l’idée d’une revanche et d’une ascension sociale faire son chemin. Quand elle eut fini de répondre, il lâcha un grommellement -la signature de quelqu’un d’aussi grognon que Van- et répliqua à son tour.
«  Bien… Nous verrons cela alors. D’ici à ce que nous nous revoyons, faites bonne route…  » lâcha le chevalier, sincère mais méfiant.



La lisière de Finadar, si elle s’avère des plus appréciables pour les yeux, est loin de rassurer le colosse, surtout après les explications d’Arslan et de Krix. Concentrant son énergie spirituelle dans sa main non directrice, il y fit naître une flamme, répondant aux préconisations d’Arslan. Une vieille étoffe chauffée sur le pif devrait faire l’affaire pour le reste de la traversée. Foutue fleurs, jolies, mais mortelles. Mortellement jolies. Mais… La mention de metsiks était loin de le ravir également. Il ne connaissait pas ce nom, mais ça n’était pas pour lui plaire. Foutues bestioles.

Il ricana devant la fougue de ses compagnons de route vis-à-vis d’Arslan. Mais puisque c’était elle qui occupait la fonction de guide, autant lui laisser la scène.
«  Quelles sont nos chances si on lui tend un piège, ma grosse ? » demanda-t-il en plaisantant, mais sans la moindre once de méchanceté.
thanks 1 utilisateur a remercié Hikari pour l'utilité de ce message.
Offline zadir  
#84 Envoyé le : mercredi 26 octobre 2022 09:15:10(UTC)
zadir
Rang : Habitué
Inscrit le : 25/01/2013(UTC)
Messages : 3,267

Bimî

Focalisation 1/1
Perception +11
CA 20 ; JdS +9/+8/+11

38 / 38

Rãk

Perception +6
CA 19 ; JdS +6/+8/+6

27 / 27

Räk avait eu quelques réticences à être couvert, mais il fini par céder. Bien que mortelle, les fleurs avaient laissé pensive la petite leshy. Elle se voyait bien, plus tard, cultiver de telles fleurs, et d'autres espèces variées, belles, mortelles, enivrantes ; voir tout ça en même temps.
Après tout, la flore est belle et dangereuse.

Comme la faune.

Bimî ne savait rien de cette créature. Mais les bêtes et animaux étaient son domaine.
« C'est peut être terrifiant, mais c'est la nature. Il ne faut pas en avoir peur.
Chaque être vivant est la proie et le chasseur d'autres êtres vivants.
Si nous en avons la possibilité, j'aimerai qu'on ne l'attaque pas sans raisons. Nous sommes peut être sur son territoire, ou alors elle est blessé et apeuré. Nul ne le sait.

J'avoue que je ne connais pas cette créature, mais avec des informations, peut être que nous pouvons la comprendre »

Et elle se tourna vers Arslan.
Offline Boadicee  
#85 Envoyé le : jeudi 27 octobre 2022 16:23:26(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,745
Aube d'une nouvelle Iobaria





Arslan roula des yeux à l'adresse de Van, incapable de dissimuler complètement son amusement, cependant. Mais son expression perdit toute trace de légèreté. Elle se pencha sur les traces, sourcils froncés et préoccupée. Elle lança par dessus son épaule, sans quitter les traces des yeux sauf pour jeter des regards vers la forêt alentours.
« J'en ai déjà chassé un, oui, mais pas seule. Et j'ai failli y perdre un bras. Bîmi, crois moi, je respecte ce dont la nature est capable, mais ces créatures là? Ce ne sont pas de simples animaux. Metsik veut dire "Bête" en vieux Iobarien, et j'ai été entrainée pour affronter ce genre de créatures...Et elles me terrifient. »

Elle désigna le cadavre du cerf, en se redressant.
« Si on a de la chance, le Metsik n'est pas en chasse. S'il est toujours en chasse...et bien...on a plus ou moins deux possibilités. Soit, comme Van le suggère, on lui tends une embuscade...en se positionnant ici, sur nos gardes, avec un feu et pourquoi pas des pièges, ça pourrait nous donner des chances de l'abattre sans trop de problèmes.

L'autre possibilité, c'est qu'on décampe maintenant en essayant de dissimuler nos traces - ce que je pense vous pouvez faire, Bîmi et Sekhba - mais plus gênant, notre odeur. Et ça, je ne sais pas comment brouiller notre piste. Des idées? »


Elle jeta un regard à la carcasse du cerf.
« Et surtout, quelle option vous paraît la meilleure? »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline zadir  
#86 Envoyé le : samedi 29 octobre 2022 09:33:11(UTC)
zadir
Rang : Habitué
Inscrit le : 25/01/2013(UTC)
Messages : 3,267

Bimî

Focalisation 1/1
Perception +11
CA 20 ; JdS +9/+8/+11

38 / 38

Rãk

Perception +6
CA 19 ; JdS +6/+8/+6

27 / 27

Bimî semblait triste à l'idée que cette créature ne soit pas complètement naturelle.
« Si, comme tu le dis Arslan, cette bête n'est pas un simple animal, nous n'avons guère le choix.
Soit nous l'affrontons, soit nous fuyons.

Dans le cas de l'affrontement, je pense que le mieux serait de la traquer. Nous sommes plusieurs à pouvoir remonter sa piste. La suivre et essayer de lui tendre un piège pourrait être le moins risqué.
Dans le cas d'une fuite, il nous suffit de masquer de notre odeur, et de brouiller les pistes. A moins que cette bête est une intelligence supérieur, ce n'est pas très compliqué. Il suffirait de s'enduire de boue, de se frotter avec de la végétation. Et peut être créer un leurre un peu plus loin, dans la direction opposé de celle où nous voulons partir. »


Bimî regarda ses camarades, leur laissant le temps de réfléchir à ses propositions.
Offline Djinn  
#87 Envoyé le : samedi 29 octobre 2022 11:14:09(UTC)
Djinn
Rang : Lecteur
Inscrit le : 20/12/2018(UTC)
Messages : 0
Visiblement, les avis sont partagés, j'essaye d'apporter ma graine à l'édifice.
« Je pense que le plus sage et le plus facile reste la fuite. Mais si on prend en compte le fait que le terrain de chasse de ce monstre s'étend sur la route qui nous relie à Orlov, on peut considérer qu'il est de notre devoir de régler ce problème... Je ne suis pas un maître chasseur, donc je n'irai pas à l'encontre de l'avis des experts, mais je peux vous dire comment on réglait ce genre de situation dans mon village. Le principal avantage que nous avions face aux créatures de la forêt était la technologie -- c'est un terme que j'ai appris à Orlov, on appelait pas ça comme ça chez nous --, on pouvait construire des pièges, mais là, on a pas forcément beaucoup de temps, et on avait des arcs et la magie. Les bêtes et la plupart des monstres de la forêt n'ont pas les moyens d'attaquer à distance et je pense que sauf mutation particulière, le metsik ne peut pas attaquer à distance. »

Je laisse quelques instant cette idée infuser dans la tête de mes compagnons... Tout le monde se fait sa petite idée sur un plan quand on lance ce genre d'idée et je veux pas perturber la naissance d'idées. Ensuite, je continue.
« Et bien, si nous devions nous en débarrasser, voici ce que je propose: On l'attire dans un goulot et on l'attaque depuis les hauteurs. Et si il faut, Erixa peut lui bloquer la sortie dès qu'il fait mine de vouloir fuir. Pourquoi Erixa et pas l'un de vous, c'est parce que Erixa peut disparaître dans son aire quand je le décide. »

Finalement, je résume:
« Si nous devions l'attaquer sur un terrain découvert, le danger, serait que le metsik fonce sur nos membres les moins solides et qu'il empêche les combattants à distance de se battre correctement. Le goulot règle ces deux problèmes... Maintenant, reste à savoir si il y a un terrain favorable de ce genre pas loin... Arslan, tu connais la région, tu vois quelque chose qui pourrait convenir? »

Modifié par un utilisateur samedi 29 octobre 2022 11:16:58(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Brukash  
#88 Envoyé le : samedi 29 octobre 2022 14:37:54(UTC)
Brukash
Rang : Lecteur
Inscrit le : 11/05/2022(UTC)
Messages : 0

Sekhba semble plus que d'accord qu'il faut choisir l'endroit ou l'on combat. Les propositions des diverses personnes sur place semble allez dans ce sens. Maintenant il reste à voir ce qu'on peut y gagner. Car sur le long terme il sera toujours temps d'organiser une traque avec plus de personnes. Pour l'heure Sekhba retrousse ses narines pour sentir la présence du Metzik dans le coin. Certains membre de sa race tout comme lui on un odorat particulièrement bien développé qui leur permet de repéré des choses même bien cachée pour autant qu'elle ait une odeur même peu perceptible.
« Pour ma part si on ne fuit pas, je suis pour l'embuscade comme je l'ai préconisé plus tôt. Choisir l'endroit ou l'on sera pour ce combat me semble en effet être la meilleur possibilité pour autant qu'on arrive à cette endroit sans nous même nous faire attaquer. Quelques choses me dis que ces traces fraiches sont récentes et plus nous restons ici à discuter et plus nous réduisons nos chances de fuir et de choisir l'endroit du combat! Même si le Metsik a mangé, on est en hiver. Il me semble qu'il ne sera pas contre un peu de réserve! »

Héritage de chasseur

Modifié par un modérateur samedi 29 octobre 2022 22:57:19(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Boadicee  
#89 Envoyé le : mardi 1 novembre 2022 14:10:40(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,745
Nuit de chasse





Arslan soupira. La chasseresse grimaçait, et plus inquiétant, elle avait les sourcils froncés , traits tendus par la réflexion. La présence d'un Metsik paraissait inquiétante même pour elle.
« Bîmi...je pense que la traquer ne sera pas nécessaire. Nous sommes sur son territoire, c'est elle qui nous trouvera. Et nos deux options ont leurs défauts de toutes façons, je doute qu'il y ait une possibilité plus adaptée qu'une autre. C'est un pari, dans les deux cas.

Mais il y a un endroit pas très loin où une partie d'une colline a été emportée par un glissement de terrain...Les troncs pourraient faire un goulot improvisé. Ton plan est jouable, Krix. »


Elle balaya de nouveau les broussailles alentours d'un regard perçant.
« On devrait avoir le temps de rejoindre la ravine, mais il va falloir qu'on se décide rapidement, en effet. Et si on a le temps de préparer le terrain, ce sera au mieux rudimentaire. Je peux partager une partie de mon armement alchimique avec ceux qui le souhaitent. Les Metsik craignent le feu. »

La chasseresse se tourna vers Van.
« Van...si on tente l'affrontement, tu risques d'être en première ligne...tu serais prêt à le risquer? »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Djinn  
#90 Envoyé le : jeudi 3 novembre 2022 00:32:54(UTC)
Djinn
Rang : Lecteur
Inscrit le : 20/12/2018(UTC)
Messages : 0
A la dernière remarque d'Arslan, j'interviens:
« Sauf si Van n'a pas moyen de blesser la créature a distance, c'est a Erixa de rester seule au corps a corps... Car il y a un autre avantage auquel je n'avais pas pensé lorsque je vous ai présenté le plan. Erixa et moi partageons notre énergie vitale, si l'un de nous deux est blessé, l'autre l'est aussi... Mais, et c'est ici que le plan peut devenir interessant, si l'un de nous deux est soigné, l'autre l'est aussi. Donc si Erixa est seule au griffe du Metsik, les soigneurs pourront me soigner moi, pour soigner Erixa à distance... »

Puis soulevant les épaules, je rajoute...
« Bon, d'un autre côté, je dis pas... si Erixa est agonisante, je la renvoie dans son aire et là, en effet, il faudra bien que quelqu'un aille occuper la bestiole au corps a corps... »
thanks 1 utilisateur a remercié Djinn pour l'utilité de ce message.
Offline Hikari  
#91 Envoyé le : samedi 5 novembre 2022 22:54:31(UTC)
Hikari
Rang : Habitué
Mécène: Merci de ton soutien !
Inscrit le : 06/06/2018(UTC)
Messages : 112
Thème de Venceslas : Les fleurs poussent aussi parmi les ruines.

Van se fit pensif, relevant un instant la visière de son casque pour éponger la sueur de son front. Il en savait sensiblement moins que ses compagnons sur la bête, et, chevalier-magus oblige, il se devait de connaître cette dernière afin de proposer une stratégie pertinente.

«  Je peux me battre à distance, mais ce n’est pas la spécialité des chevaliers de Dernier-Rempart.  » annonça-t-il tout d’abord.

Un léger soupir en souvenir du vieux temps. Fichu vieux temps. En revanche, il fallait bien admettre que la stratégie de sacrifice n'était pas sa tasse de thé, n'en déplaise à Erixa.
«  Si cette bête est capable de passer mon égide, sans offense mes p’tits chats, j’pense qu’aucun d’entre nous ne tiendra face à ses coups. Ne sous-estimez pas les égides de Dernier-Rempart.
A l’inverse… Si je peux encaisser ne serait-ce qu’un assaut, nous pourrons frapper. Si elle craint le feu comme tu l’dis Arslan, je peux enchanter ma lame de flammes surnaturelles. Même les fées les craignent.

J’ai besoin d’en savoir plus sur cette bête, si nous comptons la chasser, ou même si nous comptons l’éviter.
Modes de chasse, apparence, taille… Tout ce que vous savez. Il faut qu’on mette nos connaissances en commun. »

Offline Boadicee  
#92 Envoyé le : dimanche 6 novembre 2022 15:01:52(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,745
Nuit de chasse





Arslan soupira. Van soulevait de très bons arguments, et elle n'avait pas été très précise dans ses descriptions.
« Autant pour moi, j'ai...l'habitude de surtout travailler seule, et j'ai tendance à oublier que tout n'est pas évident. Les Metsik sont tous uniques, je ne peux donc pas rentrer dans les détails, mais ce sont des bêtes avant tous: ils sont très dangereux, physiquement parlant. Je pense que l'un d'entre eux serait tout à fait capable de percer ton armure; Van. Ca mis à part, leur physique varie beaucoup, mais il n'est pas rare qu'ils aient quelques pouvoirs surnaturels, à défaut de véritable magie.

Ce sont aussi de bons traqueurs en général, mais l'idée de Bîmi de nous enduire de boue pour étouffer notre odeur et brouiller la piste me paraît une bonne idée. »


La chasseresse grimaça.
« Pour être honnête, il n'y a pas de bonne solution à cette situation...mais je préférerais avoir le temps d'étudier celui là avant de me risquer à l'affronter. Et Sekbha à confirmer qu'il n'était pas immédiatement proche de nous.

Je pense que nous devrions saisir notre chance de filer avant qu'il ne nous tombe dessus; et alerter Orlov avant qu'ils n'envoient qui que ce soit d'éviter cette zone.

Bimi, Van, Krix, si vous pouviez appliquer de la boue sur les montures, moi et Sekbha allons effacer nos traces. Ne trainons pas ici. »


  • Savoir Chasse pour brouiller les pistes : 1D20+8 donne [1] + 8 = 9
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
thanks 1 utilisateur a remercié Boadicee pour l'utilité de ce message.
Offline Boadicee  
#93 Envoyé le : samedi 12 novembre 2022 23:28:07(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,745
Nuit de chasse


Le conciliabule de murmures inquiets et fébriles arriva bientôt à une conclusion: affronter le Metsik était trop risqué dans l'immédiat. Une fois leur décision prise, ils ne perdirent pas un instant. Sur la suggestion de Bîmi, Van et lui enduirent les montures et les membres de leur expédition de boue pour masquer les odeurs, tandis que Sekbha s'efforçait d'effacer leurs traces.

Arslan prit la tête, mais la chasseresse était visiblement nerveuse et hésita à plusieurs reprises sur la meilleure manière d'évacuer au plus vite le territoire de chasse du Metsik. Les aventuriers et les montures se hâtèrent dans la nuit tombantes, les ombres de la lisière s'épaississant rapidement pour noyer les bois de Iobaria dans les ténèbres.

Lorsque leur course s'arrêta, la nuit était tombée depuis longtemps. Leurs muscles brûlaient sous l'effort, et leur pas se faisait lourd sous le coup de la fatigue. La lune était en train de se lever, jetant des lueurs blafardes sur les arbres et la lande. Mais, finalement, ils purent s'arrêter pour reprendre leur souffle. Ils avaient laissé la carcasse du cerf derrière eux depuis longtemps, et Arslan était raisonnablement sûre qu'ils étaient loin du monstre.




Arslan s'effondra sur une souche moussue, expirant profondément pour essayer de reprendre un peu ses esprits.
« Je crois qu'on est assez loin...et avec un peu de chance il ne doit pas y avoir d'autre prédateur vraiment dangereux dans les environs...mais je sais que même si tout le monde est épuisé, il faut maintenir des tours de garde...Je peux prendre le premier, si vous voulez... »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
thanks 1 utilisateur a remercié Boadicee pour l'utilité de ce message.
Offline Djinn  
#94 Envoyé le : dimanche 13 novembre 2022 02:04:22(UTC)
Djinn
Rang : Lecteur
Inscrit le : 20/12/2018(UTC)
Messages : 0
Il est évident que si nous nous en sommes sortis, c'est à un cheveux et voir Arslan s'effondrer comme une masse sur sa souche me fait me rendre compte que nous sommes partis pour une aventure de longue haleine... Je réponds a la proposition de notre guide:
« Contrairement a vous qui marchez, crapahuter et courrez, je reste assis sur Erixa. Donc je suis physiquement moins fatigué que vous. La journée a dû être harassante, je vous propose de prendre la nuit avec Erixa et demain, je dors dans une de vos sacoches pendant qu'Erixa se repose dans son aire... Qu'en dites-vous ? »
thanks 1 utilisateur a remercié Djinn pour l'utilité de ce message.
Offline Brukash  
#95 Envoyé le : mardi 15 novembre 2022 21:48:53(UTC)
Brukash
Rang : Lecteur
Inscrit le : 11/05/2022(UTC)
Messages : 0
Sekhba reprend son souffle il s'est employé à masquer toutes traces de leur passage, sans oublier de mettre tous ses sens en alerte pour détecter la moindre présence hostile. Heureusement il semble que cette bande d'aventurier soit doté d'un guide hors pair qui les as sortit de ce pétrin. Il prend le temps de baisser sa garde quelques instant.

Suite au paroles rassurantes de Arslan et à la proposition de Krix, Sekhba propose :

« Je ne sais pas si Erixa est tout aussi reposée que toi ou si le fait de retourner dans son aire comme tu dis lui permette de se reposer, mais nous pourrions aussi veiller à tour de rôle avec toi.  »

Malgré leurs efforts et la fatigue général Sekhba aurait voulu encore mettre de la distance entre lui et la créature capable de les massacrer.

« Je pense qu'on devrait pas rester trop longtemps ici, si nous nous relayons chacun notre tour de 1heures et 30 minutes, nous pourrions reprendre la route dans 6heures. Qu'en dites vous, on marche la matinée et on se posera pour faire un bon repas demain en milieu de journée? Moi je veux bien prendre le second tour avec Krix si ma proposition vous semble bien, Arslan le premier comme tu la proposé? Il restera les tours suivants pour vous Van, et Bimî . »

Modifié par un utilisateur mardi 15 novembre 2022 21:52:58(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Boadicee  
#96 Envoyé le : vendredi 18 novembre 2022 21:19:36(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,745
Repos dans les collines





Arslan haussa un sourcil à la proposition de Krix, considérant brièvement les implications avant de s'affaler complètement contre la souche, les yeux mi-clos avec un soupir épuisé.
« Excellente idée! Si tu t'en sens capable...enfin, toi et Erixa...je pense qu'on a tous besoin de repos! Et je pense qu'on va monter le camp ici, le temps de monter les tentes. Pas de feu ce soir, faudra manger froid, je préfère ne pas prendre de risques même si on devrait être largement hors du territoire du Metsik maintenant. »

Sekbha se manifesta, et Arslan retint une grimace parce qu'elle devait admettre que la remarque du féliné avait du sens. C'était même sans doute la manière la plus prudente de procéder. Elle grimaça, et se releva.
« Très bien, très bien. Je reconnais que c'est effectivement plus sage que de laisser deux personnes monter la garde seuls toute la nuit. Je prends le premier tour de garde! Tâchez de vous reposer...je pense que Sekbha a raison, on mettra un peu plus de champ entre nous et notre problème bestial demain matin, quitte à faire étape tôt et faire une sieste. »

Elle massa son épaule endolorie, et s'apprêta à aider les autres à monter les tentes et décharger les chevaux pour que ces derniers puissent aussi se reposer.



9 Pharast 4722 - A la lisière Ouest de la forêt de Finadar

????


Contre les attentes des plus méfiants d'entre eux - et par chance - le Metsik n'attaqua pas cette nuit là. Rien ne les attaque d'ailleurs, et si la nuit fut courte et laissa la plupart d'entre eux à peine reposé par rapport à la veille, les quelques heures de sommeil avaient tout de même été bénéfiques et leur équipe se remit, bon gré mal gré, en route vers le Sud de Finadar et leur destination.

L'idée de faire une pause plus conséquente le lendemain eu beaucoup de succès. D'autant que le décor pouvait être enchanteur, et que faire une sieste après un solide repas au bord d'une rivière, sur les roches couvertes de mousse, en avait remis plus d'un assez en forme pour continuer le voyage.

En fait, il s'apprêtait à repartir quand il sembla à Sekbha, qui commençait à prendre la tête pour garder un oeil sur le terrain, percevoir du mouvement dans les broussailles.

Perception DD17 (Sekbha)



Il cru un instant que son imagination lui jouait des tours...jusqu'à ce qu'il sente une familière sensation d'acier sur le rebord de sa gorge. Son adversaire avait profité de sa distraction pour se glisser à la périphérie de sa vision, et elle tenait une lame contre sa gorge. Pas assez pour le blesser, mais clairement déterminée à l'empêcher de riposter facilement. Si elle avait voulu le tuer, cependant, il saignerait déjà. Elle avait une longue chevelure blanche, et un manteau gris, usé et aux franges déchirées, à longues manches, sur une chemise de lin elle aussi usée. Elle avait une cicatrice sur l'oeil gauche fine, qui s'élargissait en une tâche écarlate le long de sa mâchoire...une marque de brûlure, peut être, ou une tâche de naissance. Il nota aussi les oreilles félines, les pupilles fendues et la queue blanche. Peut être pas une félinée, mais elle avait quelque chose de félin malgré tout. Et elle avait une voix d'alto, légèrement amusée malgré la tension.
« Intéressante rencontre qu'on fait dans cette forêt. Il n'y a pas de tribu de félinés dans cette région, et je doute que tu survives seul. Qu'est ce que tu fais là? Brigandage, peut être? »

Le reste de leur groupe les rejoignit sur ses entrefaits, émergeant des arbres à quelques dizaines de mètres, et la femme-chat siffla.
« Je suis tombée sur toute une bande, on dirait. Mais pas de raison que ça finisse mal...donc je vous recommande de me répondre avant que ma patience s'épuise. »

Modifié par un utilisateur vendredi 18 novembre 2022 23:24:23(UTC)  | Raison: Non indiquée

Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Brukash  
#97 Envoyé le : dimanche 20 novembre 2022 13:16:31(UTC)
Brukash
Rang : Lecteur
Inscrit le : 11/05/2022(UTC)
Messages : 0
Sekhba prend la tête du groupe comme à son habitude et les devances quelques peu. Il faut avouer que cette partie du voyage avait son lots de beaux paysages, la faune et la flore inconnue à Sekbha lui offre un tas de distractions. Alors qu'il croit voir un mouvement suspect dans une broussailles il se relâche voyant détalé un petit animal qui lui semble inoffensif. Fausse alerte. Mais alors qu'il reprend la route et parcours quelques mètres il sent soudain, une odeur de félin et alors qu'il tente de déceler l'endroit d’où elle provient il sent un objet très froid sur sa gorge, quelques choses qui coupes semble t'il. Il s'immobilise pour éviter tout problèmes et une voie lui parle.

« Je suis pas un brigand, et je suis que de passage je vais plus au sud. Est-ce là une manière de s'adresser aux gens? J'ai toujours eux du mal à discuter avec une lame sous la gorge. »

Alors qu'il fini sa phrase ses compagnons de route débarquent. Ils ont sans doute une meilleur vue sur cette personne qui semble le prendre en otage. Ils attend de voir si ses camarades de route veulent entamer la discutions mais il attend un moment propice pour se défaire de cette étreinte si il sent que sa tourne mal.

Modifié par un utilisateur mardi 29 novembre 2022 23:10:29(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Djinn  
#98 Envoyé le : lundi 21 novembre 2022 12:10:29(UTC)
Djinn
Rang : Lecteur
Inscrit le : 20/12/2018(UTC)
Messages : 0
Qu'il est agréable de pouvoir se reposer dans un cadre idyllique après un moment de tension. Mais nous ne sommes pas en vacance et il est déjà l'heure de repartir. Sekhba part en tête comme a son habitude pour nous permettre d'anticiper les dangers.

Les derniers paquetages arrimés, nous sommes fin prêts et démarrons pour ne nous arrêter que quelques mètres plus loin... Visiblement, une créature féline n'a pas envie que nous reprenions la route et Sekhba n'est pas dans la meilleure des positions.

Je me mets debout sur la tête d'Erixa en levant les mains alors que la dragonne nous rapproche doucement des deux félins enlacés.
« Bien le bonjour à vous. Je suis Krix et voici Erixa... Nous sommes tous deux paladins d'Apsu et il n'y a point de brigand ici, à moins que vous n'en soyez une... Et si votre objectif est de parler, vous seriez venue poliment quinze minutes plus tôt, nous vous aurions proposé un peu de ragout... De plus, je ne connais pas vos coutumes, mais chez moi, glisser un couteau sous la gorge n'est pas la méthode la plus adéquate pour mener à une discussion calme et polie. Rangez donc votre acier et prenons un thé... Si bien sûr votre objectif est de discuter... Si votre but est tout autre, sachez que cette dragonne court plus vite qu'un cheval et qu'il n'y avait pas assez de ragout à son gout... »

  • Diplomatie : 1d20+10 donne [14] + 10 = 24
  • Intimidation : 1d20+10 donne [12] + 10 = 22

Modifié par un utilisateur lundi 21 novembre 2022 12:15:00(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Boadicee  
#99 Envoyé le : mercredi 23 novembre 2022 17:52:12(UTC)
Boadicee
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/08/2014(UTC)
Messages : 4,745
????


Arslan atteignit la prise d'otage en même temps que le reste de leur expédition, et se tendit immédiatement, la main sur la détente de son marteau, prête à l'armer. Mais Krix semblait avoir entrepris de calmer la situation et elle ne voulait pas prendre le risque de ruiner ses efforts, d'autant que Sekbha était dans une position plus que délicate. Et elle était trop loin pour attaquer la maraudeuse avant qu'elle n'ait le temps de poignarder Sekbha.


Cette dernière haussa un sourcil à l'adresse de Krix, sa queue se balançant nerveusement derrière elle. Elle essayait sans doute de déterminer à quel point le Draxie était sincère et à quel point il bluffait. Quoi qu'elle vit dans la fée et sa dragonne, ce fut apparemment assez pour la convaincre.

La maraudeuse féline recula d'un pas et baissa sa dague, sans pour autant la ranger.
« Je mords, vous avez l'air trop bizarres pour des bandits. Et aucun bandit de ma connaissance ne se ballade avec des chevaux de bât. Pas adepte du thé, mais... »

Elle porta une main à ses lèvres et siffla une bruyante trille.
« Fausse alerte, je crois que ce sont des collègues. »

Des broussailles derrière elle émergèrent trois...quatre autres jeunes femmes et ce qui ressemblait à un énorme iguane. Elles n'auraient pas pu être plus différentes l'une de l'autre. En dehors de la huline qui avait pris Sekbha en otage, il y avait une naine solidement bâtie, des tatouages claniques bleus s'enroulant autour de ses bras, une humaine à la chevelure et à l'écharpe écarlate, et une elfe en armure noire, un bandeau métallique sur les yeux. Suffisamment petite pour être manquée au premier regard, une fée était perchée sur l'épaule de l'humaine vêtue de rouge. Les cinq femmes avaient tout de même un point commun: un tatouage de rose blanche sur le dos de la main.


La naine grimaça en observant la situation.
« Marica, rappelle moi ce qu'on a dit concernant ton impact sur notre réputation? »

La huline ne paru pas intimidée le moins du monde, haussant les épaules. La naine passa une main sur son visage en soupira. Avant de retrouver son sourire et de se tourner vers les aventuriers. Enfin, les autres.
« Bien le bonjour voyageur! Je suis Yelen Oeil-de-Corneille, compagnie des Roses Blanches. Mes excuses pour...l'impulsivité de Marica. Qui êtes vous? »
Cry havoc, and let slip the hellhounds of war.
Offline Brukash  
#100 Envoyé le : mardi 29 novembre 2022 23:17:52(UTC)
Brukash
Rang : Lecteur
Inscrit le : 11/05/2022(UTC)
Messages : 0
Dès que Sekhba est libéré de l'étreinte de la huline, il recule également de cette dernière sans pour autant dégainé. Il passe sa main gauche sur sa gorge comme pour vérifier qu'il n'a pas été coupé et joint au geste ces paroles avec dédain.

« Voila qui est mieux! »


Il n'a pas vraiment le temps d'en dire plus quand il voit sortir à quelques mètres une bande de femmes de tous horizons semble t'il. Il les surveille mais elles semblent moins pressées de sortir leurs armes que leur soit disant amie. Une fois qu'elles se sont présentées Sekhba se souvient de ce qu'il sait à propos de ce groupe.

« L'impulsivité? Ce genre d'entrée en matière peuvent couter des vies...mais bon, j'imagine que ça devait se passer ainsi. Je me nomme Sekhba et tout comme vous je viens de Orlov. Nous sommes de la compagnie de l'acier trempé. J'ai cru comprendre que vous travaillez aussi pour la guilde en quelque sorte. Qu'en est-il de votre présence ici? »

Modifié par un modérateur mardi 29 novembre 2022 23:32:13(UTC)  | Raison: Non indiquée

Utilisateurs actuellement sur ce sujet
5 Pages«<345
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum.
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum.

| Pathfinder-fr v2 Theme by Styx31, with some icons from fugue
Propulsé par YAF.NET | YAF.NET © 2003-2022, Yet Another Forum.NET