Welcome Guest! To enable all features please Connexion ou Inscription.

Notification

Icon
Error

8 Pages123>»
Options
Aller au dernier message Aller au dernier message non-lu
Offline blurpy  
#1 Envoyé le : dimanche 12 juin 2022 11:10:01(UTC)
blurpy
Rang : Habitué
Inscrit le : 30/08/2014(UTC)
Messages : 1,640
Localisation : charente inférieure

Pussy Mussy
Marquis d'Y
Réf 11 | Vig 9 | Vol 6

44 / 44

Eranmas, premier ville portuaire du Molthune. Proche des chantiers navals impériaux, chargeant ou déchargeant les lourds navires marchands du Drumer, ravitaillant les fiers navires effilés elfes, les quais ne désemplissent pas. Un carrosse impérial cheminait parmi ce monde hétéroclite. Le cocher maniait de la voix et du fouet afin que tous ces indigents se poussent, redressant à peine la course des chevaux pour éviter les moins rapides. Arrivé proche d’un bateau à la fière allure, le carrosse ralentit pour s’immobiliser à quelques toises. Le cocher frappa deux coups sur le toit. « Vous êtes arrivé Monseigneur ».

Un dandy, botté de hautes chausses, habillé avec qualité et portant un chapeau à large bord en sortit d’un pied mal assuré, le visage dirigé vers le sol. Relevant sa tête, il porta un mouchoir de dentelle sur son nez recouvrant ses fines moustaches.

«  Cornebleue, mais quel est cette odeur immonde ?  »

Il se tourna vers l’intérieur du carrosse et rajouta d’un ton plus doux «  Mesdemoiselles, je vous en prie, restez à l’intérieur et poursuivez nos jeux sans moi. Le lieu ne vous siérait point. Hélas, mon devoir m’appelle mais sachez qu’à mon retour je m’empresserais de vous rejoindre  » . Approchant ses lèvres d’une main fine recouvert d’un duvet blanc qui se présenta à la porte, il la saisie délicatement et mima un baiser. Alors que la main se réfugia à nouveau au sein du carrosse, l’homme s’approcha du cocher, lui octroya une pièce puis se dirigea vers le navire en soupirant.

Il s’arrêta un instant devant le ponton, se retourna voir le cocher décharger sa malle puis monta à bord. Au premier matelot rencontré, il enleva son mouchoir, montra son faciès de félidé, tenta un petit sourire et demanda d’une voix ferme qui marquait la différence de niveau social «  Dites-moi mon brave, auriez-vous l’obligeance de me montrer ma cabine et de prévenir votre capitaine que l’émissaire du haut gouverneur est arrivé.  »



Modifié par un utilisateur dimanche 19 juin 2022 08:33:32(UTC)  | Raison: Non indiquée

Humains : I168 Alchimiste 3 / BW116 Bretteur 4/ CC161 scalde 10/14
Tieffelin : V180 Investigatrice 6 /AJ197 Paladin 2
Homme rat : CO231 Pistolier 2
Elfe : W169 Tueur 4
Annonce
Offline mysticbadger  
#2 Envoyé le : mardi 14 juin 2022 13:15:57(UTC)
mysticbadger
Rang : Habitué
Inscrit le : 23/10/2013(UTC)
Messages : 374
Je vous présente le druide homme-lézard, Moss Biter.

╔═══════════════════════*.·:·.☽✧ ✦ ✧☾.·:·.*═══════════════════════╗



La pluie tombait doucement sur les quais de Molthune. Les sons de la plouf, des vagues, des marins et des cloches se disputaient la domination. Les planches de la jetée grinçaient sous les chariots, se rassemblant comme des papillons de nuit autour de l'Office Naval. Tremblant sous leurs manteaux, les humains ne prêtaient guère attention au monde extérieur à leurs navires.

Aucun n'a remarqué une ombre rampante dans l'eau. Elle s'est glissée sous les quais, levant une main à l'occasion pour attraper les caisses au-dessus. Un poisson ici, une boisson là. Il se déplaçait paresseusement sur les quais, pointant un nez court et écaillé et deux yeux d'acier au-dessus de l'eau. Les cloches sonnaient 9 heures, il était en retard.

Avec un coup d'épaule, l'ombre émerge sur le quai, trempée. Comme la pluie se déverse sur lui, il s'étire pour révéler un homme-lézard imposant. Des robes fluides et amples, semblables à celles des moines, recouvrent des écailles bleu pâle. Ouvrant une mâchoire puissante, la queue craquant au vent, le lézard se tenait simplement debout sous la pluie. Lorsque la cloche a sonné 10 heures, il a soupiré, a mis un turban et un foulard doux pour adoucir ses traits, et s'est plongé dans la société.

Les gens ne pouvaient pas dire s'il souriait, alors il ne le faisait pas. Il marcha avec détermination dans la lumière, déterminé à ignorer les regards. Il ne pouvait pas. Quand il a dit à l'employé son nom et son rang, la vieille femme est passée de la terreur à la perplexité.

"Vous ? Ils vous ont laissé entrer ? A- a" Elle a bégayé.

"Un lieutenant." Il l'a interrompu. "Lieutenant Moss Biter." Le greffier semblait stupéfait. "Je suis ici pour me présenter au service. Si vous me dites où c'est, je partirai."

Moss Biter a fait de son mieux pour paraître doux. Ces douce étaient tous si sensibles, pire qu'un fauve. Elle a jeté le parchemin avec ses ordres au visage de Moss Biters et il a tenu sa promesse. Le capitaine était un peu plus audacieux.

"Vous êtes en retard." Le capitaine a dit, en lisant les ordres. Puis Moss Biter a été renvoyé.

Il n'était pas le bienvenu sur les terres de Molthune. La pièce rouge et le titre honorifique étaient tout ce qui empêchait Moss Biter d'être chassé de leurs villes. Mais sur leurs navires, il était indispensable. Le marché a donc été conclu. Son temps était presque payé. Peut-être que ce voyage serait suffisant pour lui permettre de quitter le marine Molthune, et peut-être de travailler à nouveau pour les marins de Nirmathas. Oprek lui manquait, mais les eaux de l'Encharthon lui manqueraient aussi bien...

Pourtant, le navire se sentait comme à la maison. A la proue Moss Biter était assis, la pluie le baignant, écoutant les vagues.

╚═══════════════════════*.·:·.☽✧ ✦ ✧☾.·:·.*═══════════════════════╝


moss.PNG 63 KB, téléchargé 3 fois.


Offline mysticbadger  
#3 Envoyé le : mercredi 15 juin 2022 08:17:13(UTC)
mysticbadger
Rang : Habitué
Inscrit le : 23/10/2013(UTC)
Messages : 374
Sur les quais, dockers et soldats de Molthune regardent passer tous ces étranges personnages.
En effet, la rumeur n'a pas encore fait le tour du port : Molthune et la plupart des autres nations entourant le Lac Encarthan viennent de signer un traité, le Pacte du Lac, qui organise des patrouilles et actions communes pour lutter contre la présence du tyran qui murmure et son influence sur la circulation sur le lac Encarthan.

L'un des points du traité organise la mise en place de corsaires, sous la direction de capitaines expérimentés, afin de surveiller et d'effectuer des opérations coup-de-poing sur les dangers venus de l'Île de la Terreur.
L'un de ces navires, un brigantin autrefois attaché à la marine de Molthune, vient d'être refourbi afin de partir à la chasse aux morts-vivants et autres monstruosités, ainsi que pour pourchasser les pirates cherchant à profiter de ces troubles.
Revan Eaunoire, un vétéran des guerres passées, mercenaire ayant servi sous diverses bannières, de Chéliax à Ustalav en passant par Nirmathas, est le capitaine de ce fier navire, renommé le " Persistant".
Certes, le navire est petit, mais il file comme le vent et le capitaine peut se targuer d'avoir engagé ou attiré un équipage hétéroclite mais hors du commun.

Sur son pont, il acceuille les premiers engagés, saluant de la main Moss Biter, avec qui il a servi quelques années auparavant (même s'ils n'étaient pas proches) puis s'approche nonchalamment pour accueillir le distingué homme-chat qui vient de monter à son bord.

le Persistant

Modifié par un utilisateur mercredi 15 juin 2022 08:17:50(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline blurpy  
#4 Envoyé le : mercredi 15 juin 2022 15:01:44(UTC)
blurpy
Rang : Habitué
Inscrit le : 30/08/2014(UTC)
Messages : 1,640
Localisation : charente inférieure

Pussy Mussy
Marquis d'Y
Réf 11 | Vig 9 | Vol 6

44 / 44

.

« Ah capitaine Eaunoire je présume. Enchanté de vous rencontrer enfin. Vos exploits et votre passé de coureurs des mers sont parvenus à mes oreilles et je dois dire qu'ils m'ont impressionnés. Beau bâtiment que ce "Persistant". A voir la fluidité de sa ligne, je dirais une flute ... ou un brigantin ... si je ne m'abuse. nul doute qu'il fend l'eau tel un oiseau dans le vent. »

« J'espère que nous pourrons, entre gens de bonne compagnie, collaborer intelligemment.  »

L'homme chat désigna la malle derrière lui sans se retourner.


« Votre matelot n'a pas eu le temps de me préciser où je pourrais ranger mes petites affaires. Je compte donc sur vous, pour me signifier où se situe ma cabine ainsi que mon cabinet de travail  »

puis il rajouta, plus bas, le sourcil gauche en circonflexe « Et au point de vue ... féminité. Qu'avons nous à nous mettre sous la dent ?  »

Modifié par un utilisateur dimanche 19 juin 2022 07:43:57(UTC)  | Raison: Non indiquée

Humains : I168 Alchimiste 3 / BW116 Bretteur 4/ CC161 scalde 10/14
Tieffelin : V180 Investigatrice 6 /AJ197 Paladin 2
Homme rat : CO231 Pistolier 2
Elfe : W169 Tueur 4
Offline Mystic_Gobbo  
#5 Envoyé le : mercredi 15 juin 2022 23:19:31(UTC)
Mystic_Gobbo
Rang : Nouveau
Inscrit le : 11/06/2022(UTC)
Messages : 1
Moss Biter était heureux de voir le capitaine Eaunoire à la barre, même s'il ne le dirait jamais. Il avait craint un beuracrat. Ce capitaine se battait pour ses hommes, avait du feu dans le ventre, une lame à la main. Un homme avec lequel il avait hâte de se disputer, et de se réconcilier autour d'un verre après.

Pour l'instant, il médite, se familiarisant avec le vaisseau et l'équipage qui l'entoure.
Offline mysticbadger  
#6 Envoyé le : jeudi 16 juin 2022 12:00:35(UTC)
mysticbadger
Rang : Habitué
Inscrit le : 23/10/2013(UTC)
Messages : 374
Le capitaine salue l'homme lézard silencieusement, puis d'un geste de la main lui indique les hauteurs du mât principal.
«  J'aimerais ton avis, matelot. Devrait-on installer un poste de vigie là-haut ? »


Il s'avance ensuite à la rencontre de l'étrange homme-chat à la démarche remarquable.
«  Bienvenue, matelot. Je crains que l'étroitesse de ce brigantin nous oblige à nous passer de cabines individuelles, moi y compris. Cependant, j'ai déjà testé les hamacs et j'ai connu bien pire. J'espère que vous pourrez vous en satisfaire. Cependant j'ai fait installer des coffres individuel pour que vous puissiez y ranger vos affaires. Vous n'êtes pas de simples marins novices, n'est-ce pas ? Vous méritez tous les égards nécessaires à un bon service en mer, comme je l'expliquerai plus tard quand tout le monde sera à bord. . Pour ce qui est de la gent féminine, je crains que vous ne soyez probablement déçu. Je n'ai pas encore eu la confirmation de tous les membres d'équipage qui devaient nous rejoindre, mais je doute vu les circonstances que nous ayons le temps de penser à la bagatelle...  »
Offline blurpy  
#7 Envoyé le : vendredi 17 juin 2022 12:00:25(UTC)
blurpy
Rang : Habitué
Inscrit le : 30/08/2014(UTC)
Messages : 1,640
Localisation : charente inférieure

Pussy Mussy
Marquis d'Y
Réf 11 | Vig 9 | Vol 6

44 / 44


Pas de cabine individuelle, donc de la promiscuité avec le bas peuple. Pas de bagatelle. Et tant d'eau tout autour du navire. L'homme chat accusa le coup mais n'en laissa rien paraître.
« Bien, bien. A bon cœur mauvaise fortune. je vais de ce pas choisir un .... hamac, comme vous dites. »

Accompagné du cocher qui portait la malle, il descendit les marches. Il choisit un hamac de moins mauvaise qualité, à peu près au centre de la pièce, donna une pièce au porteur et s'en retourna sur le pont admirant la bonne tenue de l'équipage.

Modifié par un utilisateur dimanche 19 juin 2022 07:44:12(UTC)  | Raison: Non indiquée

Humains : I168 Alchimiste 3 / BW116 Bretteur 4/ CC161 scalde 10/14
Tieffelin : V180 Investigatrice 6 /AJ197 Paladin 2
Homme rat : CO231 Pistolier 2
Elfe : W169 Tueur 4
Offline Mystic_Gobbo  
#8 Envoyé le : vendredi 17 juin 2022 19:24:08(UTC)
Mystic_Gobbo
Rang : Nouveau
Inscrit le : 11/06/2022(UTC)
Messages : 1
'approchant du mât principal, Moss Biter traça une griffe le long du bois. Le grand mât était fin, haut, bloqué en partie par les autres voiles. La vue serait exceptionnelle mais lointaine.

Il essaierait d'épier un endroit dans le gréement où quelqu'un pourrait s'asseoir avec une bonne vue. S'il trouvait un meilleur endroit, il le signalerait. Sinon,

"Capitaine",

criait Moss Biter en revenant sur ses pas,

"la vue est excellente. Un simple banc de planches peut faire l'affaire, avec un peu de gréement pour le maintenir. Quiconque se trouve là-haut doit être à l'aise pour grimper ou avoir un moyen de descendre rapidement. C'est dangereux."

Moss Biter incline la tête...

"Enfin, c'est ce que je pense. Je ne suis pas un charpentier de marine. Où dois-je aller maintenant, capitaine ? Avec votre permission, j'aimerais examiner l'équipage avant notre départ."

Moss Biter se redressa pour regarder autour de lui. Pour la première fois, Moss Biter vit le chat débonnaire s'approcher derrière le capitaine. Sac médical en main, Moss Biter pointe une longue griffe vers l'homme-chat.

"Toi, tu te balances comme une branche et tu trembles comme une feuille. Laisse-moi te regarder."

Modifié par un utilisateur samedi 18 juin 2022 20:05:33(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline mysticbadger  
#9 Envoyé le : samedi 18 juin 2022 10:59:00(UTC)
mysticbadger
Rang : Habitué
Inscrit le : 23/10/2013(UTC)
Messages : 374
Pussy Mussy a l'étrange surprise, en choisissant son hamac, de découvrir à l'intérieur un énorme chat gris et noir, qui ronfle, allongé sur le dos.
«  Ne vous inquiétez pas, ils ronfle beaucoup mais il est très efficace pour capturer les rats et les souris,  » dit une voix grave derrière lui.
La voix appartient à un orc d'une cinquantaine d'années, une épaisse grise sur la tête, et le ventre plaisamment enflé.
«  Je suis Garlok, le cuistot. Bienvenue à bord. J'espère que vous aimez le poisson.  »



Le capitaine semble approuvé la proposition de l'homme-lézard.
«  je vais en parler un truc charpentier, avant que l'on jette l'encre. Pour ce qui est des matelots, il y a Jalk, mon fidèle bosco (il vient d'Ustalav mais a perdu son accent), Garlok, mon cuistot, et deux matelots pour s'occuper des gréements : un ulf nommé Euros et un halfelin, récemment affranchi, agile comme un pseudodragon. Il s'appelle Fernangibuc, mais tout le monde l'appelle Fern. Fais le tour de notre petit navire et reviens me faire ton rapport. Une fois sur l'eau, il ne servira à rien de se plaindre si quelque chose ne fonctionne pas...  »
Offline Mystic_Gobbo  
#10 Envoyé le : samedi 18 juin 2022 13:40:14(UTC)
Mystic_Gobbo
Rang : Nouveau
Inscrit le : 11/06/2022(UTC)
Messages : 1
Le lézard hoche la tête avant de s'éloigner. En gros, le Moss Biter s'approche de n'importe quel équipage, l'examine rapidement et s'en va. Son comportement est direct, sans ménagement, ignorant la gêne des autres. En dehors de cela, Moss Biter prend grand soin de ne blesser personne, malgré ses réserves,
Offline blurpy  
#11 Envoyé le : dimanche 19 juin 2022 08:34:36(UTC)
blurpy
Rang : Habitué
Inscrit le : 30/08/2014(UTC)
Messages : 1,640
Localisation : charente inférieure

Pussy Mussy
Marquis d'Y
Réf 11 | Vig 9 | Vol 6

44 / 44


Un cousin quadripede. Voici qui est de bonne augure. La palace doit être confortable.
« Ce sera donc mon hamac »
Rajouta-t-il en caressant le ventre du gros matou qui ronronna de plus belle.

« Et bien Garlok le cuisinier, enchanté de vous connaitre, je suis le marquis d'Y, mais puisque vous semblez apprécier les félidés vous pouvez m'appeler Pussy Mussy, tel est mon patronyme. Mais dites moi, comment se nomme ce délicieux compagnon chasseur de rats et de souris ?  »




Sur le pont, le félidé fut accosté par un étrange homme lézard qui semblait fouiner un peu partout.

« Sachez Monsieur l'homme lézard que tout d'abord l'usage fait que l'on se présent soi-même, à défaut d'être présenté. Même les orcs de cet équipage le font.  »
Il attendit que son interlocuteur s'exécute puis ajouta
« Sachez également Monsieur qu'un Y, marquis de surcroit, ne tremble jamais ou alors seulement d’excitation avant un joli combat.  »

Néanmoins il arbora un sourire et ajouta

« Mais que ceci ne gâche point le voyage qui s'annonce.  »
Il fit un petit salut de tête
« Compagnon de voyage, vous avez en face de vous l'illustre Pussy Mussy marquis d'Y, duelliste et archiviste du haut gouverneur de Molthune  »

Modifié par un utilisateur dimanche 19 juin 2022 15:20:24(UTC)  | Raison: Non indiquée

Humains : I168 Alchimiste 3 / BW116 Bretteur 4/ CC161 scalde 10/14
Tieffelin : V180 Investigatrice 6 /AJ197 Paladin 2
Homme rat : CO231 Pistolier 2
Elfe : W169 Tueur 4
Offline Mystic_Gobbo  
#12 Envoyé le : dimanche 19 juin 2022 13:45:28(UTC)
Mystic_Gobbo
Rang : Nouveau
Inscrit le : 11/06/2022(UTC)
Messages : 1
Quand le chat a répondu au lézard, le lézard était confus. Moss Biter a laissé les mots rouler sur lui dans une vague de parfum fleuri. Le chat avait fini de parler. Le lézard cligna lentement des yeux avant de se rappeler les règles de courtoisie.

"Ah, oui, toutes mes excuses. Je suis Moss Biter. Druide."

Faisant de son mieux pour paraître amical, le lézard s'inclina parallèlement au sol. Il la tint pendant près d'une minute, essayant de se souvenir des titres que ces gens aimaient. Moss parla dans les planches du sol.

"J'espère que vous pardonnerez mon impolitesse, Seigneur des Archives. J'ai l'habitude d'avoir un équipage plus rude à mes côtés. Mais..."

Maintenant, Moss Biter dépassait le chat d'un bon une mètre, même s'il était affalé. Il a sorti une griffe à nouveau.

"Si vous me permettez de laisser tomber les formalités, Lord Archive Mussy Marq, j'aimerais quand même vous examiner. Nous allons tous vivre ensemble dans des quartiers plutôt exigus, il n'y a donc pas besoin d'amener un renifleur à bord."

Modifié par un utilisateur dimanche 19 juin 2022 15:44:57(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline blurpy  
#13 Envoyé le : dimanche 19 juin 2022 16:08:25(UTC)
blurpy
Rang : Habitué
Inscrit le : 30/08/2014(UTC)
Messages : 1,640
Localisation : charente inférieure

Pussy Mussy
Marquis d'Y
Réf 11 | Vig 9 | Vol 6

44 / 44



« Cornebleue, vous désirez m'examiner. Évitons cela pour l'instant. Les minettes avec lesquelles j'ai passé la nuit sont toutes deux irréprochables. Et pour ma part je me sens en parfaite forme. Vous eussiez été une femme lézard, je pourrais éventuellement me laisse tenter, mais attendez pour cela que nous fussions au large. »
Il l'observa un peu plus attentivement

« Mais dites moi Monsieur Moss biter, vous êtes bien un mâle ? N'est ce pas ?  »

« Et qu'entendez vous par renifleur ?  »



Humains : I168 Alchimiste 3 / BW116 Bretteur 4/ CC161 scalde 10/14
Tieffelin : V180 Investigatrice 6 /AJ197 Paladin 2
Homme rat : CO231 Pistolier 2
Elfe : W169 Tueur 4
Offline Mystic_Gobbo  
#14 Envoyé le : dimanche 19 juin 2022 16:36:01(UTC)
Mystic_Gobbo
Rang : Nouveau
Inscrit le : 11/06/2022(UTC)
Messages : 1
L'attitude mince de Moss Biters tomberait. Les dents de rasoir clignotent.

"Sniffle" ? Une de mes expressions. Une maladie qui fait tragiquement fuir le cerveau par le nez. Ce n'est pas fatal. Seulement un risque pour vous-même."

Moss Biter sort une flasque et boit lentement. Sa queue craque contre l'air. Moss Biter siffle alors que la boisson le réchauffe. Laissez la vraie bataille apprivoiser le chat..

"Gardez un oeil sur les taches noires sous la fourrure. Je vais prévenir les femmes qu'il s'agit d'un chat en chaleur."

En grognant de rire, Moss Biter se précipita sous le pont pour trouver le cuisinier.
Offline mysticbadger  
#15 Envoyé le : mardi 21 juin 2022 08:31:50(UTC)
mysticbadger
Rang : Habitué
Inscrit le : 23/10/2013(UTC)
Messages : 374
Garlok caresse le chat de son énorme main, puis répond :
«  Monsieur le marquis, permettez-moi de vous présenter Monsieur Blaireau. C'est un membre d'équipage à part entière, et je sais que le capitaine y est très attaché. Si vous voulez bien m'excuser, je dois surveiller la livraison de nourriture. »


Vous avez développé de sacrés caractères, j'ai hâte qu'on commence !
Offline Damralh  
#16 Envoyé le : dimanche 26 juin 2022 12:56:08(UTC)
Damralh
Rang : Lecteur
Inscrit le : 22/06/2022(UTC)
Messages : 0
Localisation : Orchies
Voilà quelques jours que Tark errait autour des quais, conscient que porter le combat à l'ennemi signifiant être sur un bateau sans trop savoir comment y arriver...

Beaucoup d'autres espèces couraient en tout sens sur les quais, Tark les auraient méprisées pour leur faiblesse autrefois. Il caressa l'armure que lui avaient fabriqué les chevaliers de Lastwall il y à quelques années déjà. Pas de l'artisanat orc, mais elle avait fait le travail aussi bien si pas mieux.

Il se sentait redevable aux autres races, et son serment de les servir dans la mort pour leur apporter le repos l'attirait en première ligne, bien plus que son sang orc.

Tark en était le premier surpris. Mais il l'acceptait avec sérénité. Bazrakh l'avait mené par toutes les routes et dans toutes les nations autour du lac. Il laissa son instinct le guider et monta à bord d'un petit navire amarré là.

Sa voix couvris un instant le bruissement continu des quais.

Je suis Tark, dernier des Tarks, je viens pour tuer des morts, m'acceptez vous parmi vous?

Un silence se fit sur le pont.

Modifié par un utilisateur dimanche 26 juin 2022 12:56:47(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Mystic_Gobbo  
#17 Envoyé le : dimanche 26 juin 2022 14:41:35(UTC)
Mystic_Gobbo
Rang : Nouveau
Inscrit le : 11/06/2022(UTC)
Messages : 1
Dans la cuisine, Moss Biter prend le temps de s'assurer que Badger est en bonne santé et ronronne. Autour d'une collation avec Garlok, ils passent le temps en discutant des fournitures. Quand Moss entend les cris au-dessus, il grimpe rapidement sur le pont supérieur.

En voyant le Tark, Moss se tient prêt, incertain.

Ai-je déjà vu cet orc ? Il a l'odeur de Lastwall... Touché par la mort. Un frère ?

Moss Biter se tient à côté du capitaine, attendant les ordres et réfléchissant.
Offline blurpy  
#18 Envoyé le : jeudi 30 juin 2022 09:22:52(UTC)
blurpy
Rang : Habitué
Inscrit le : 30/08/2014(UTC)
Messages : 1,640
Localisation : charente inférieure

Pussy Mussy
Marquis d'Y
Réf 11 | Vig 9 | Vol 6

44 / 44


Pourquoi ce silence soudain sur le pont ? A la suite de l'homme lézard, Pussy Mussy s'engagea dans l'escalier et remonta sur le pont, pour apercevoir la raison de l'arrêt de l'activité.

Un orc. Et pas n'importe lequel. Un de ceux que l'on redouterait de croiser lors d'un combat, sauf si de bien entendu il se trouve à notre coté. mais on ne croise jamais quelqu'un qui se trouve à ses cotés !?!

« Oh là tark dernier des tarks. Si vous êtes venu en ami, je vous souhaite la bienvenue. Nous allons effectivement combattre des morts, mais également des vivants et peut être des morts vivants, voire des non morts. Laissez moi vous présenter l’humanoïde lézardoïde bien vivant à mes cotés.

Monsieur Moss le renifleur »


Il attendit quelques instants, jetant un coup d’œil désespéré à l'homme lézard, puis après un souffle contrit il rajouta

« Et puisque malgré les convenances, il ne me présente pas, je le ferais donc »

« Pussy Mussy, marquis de son état, représentant du haut gouverneur du Molthune, passager de ce fier navire et duelliste à ses heures »

Il s'inclina, en faisant tournoyer son chapeau dans l'air trois fois.


« Mais je pense que notre capitaine trouvera les mots pour vous accueillir comme il se doit »





Humains : I168 Alchimiste 3 / BW116 Bretteur 4/ CC161 scalde 10/14
Tieffelin : V180 Investigatrice 6 /AJ197 Paladin 2
Homme rat : CO231 Pistolier 2
Elfe : W169 Tueur 4
Offline Damralh  
#19 Envoyé le : jeudi 30 juin 2022 10:58:15(UTC)
Damralh
Rang : Lecteur
Inscrit le : 22/06/2022(UTC)
Messages : 0
Localisation : Orchies
Tark s'attendait à un peu embarrât en embarquant ainsi dans ce petit navire, mais pas à provoquer un tel silence.

Il pris le temps de regarder l'équipage, beaucoup d'humain, frêles et visiblement terrifiés.

Tark remarqua un homme-lézard émergé d’un escalier étroit. Au mois un combattant valable sur le navire.

Leurs regards se croisèrent et l'orc ressentit un sentiment de fraternité envers lui, déraciné comme lui.

Un félin merveilleusement bien habillé fit son apparition, et pris la parole.

Un combattant courageux, pour sûr.

Marquis Pussy Mussy, je vous souhaite le bonjour. Je vous assure de mes intentions pacifiques envers vous et vos camarades. Je suis ici par la volonté du Cimetière, pour aider Dame Pharasma et ses servants. Tar-Baphon est une abomination et je combattrait tous ses esclaves, quel que soit leur état. J'apprécie votre compétence au combat et en société, je suis sûr que nous serons en bons termes, vous, votre mutique amis écailleux et moi, dans ce combat. Dois-je en déduire que ce navire est sous vos ordres?
Offline Mystic_Gobbo  
#20 Envoyé le : vendredi 1 juillet 2022 13:37:02(UTC)
Mystic_Gobbo
Rang : Nouveau
Inscrit le : 11/06/2022(UTC)
Messages : 1
Moss Biter a écouté avec intérêt. Mussy a une bonne langue. Surprenant. Moss Biter est resté silencieux pendant un moment.

Tark était sérieux, Moss Biter en était certain. L'homme avait une conviction puissante. Les mots semblaient résonner d'une puissance lointaine.
Avec tous ces regards en coin, Moss Biter se sentait obligé de parler.

« "Je vous salue, Chevalier Tark. Je suis Moss Biter, Druide.... et Lieutenant de ce beau navire sous le commandement du Capitaine." »


Moss Biter s'incline pour garder son corps parallèle au pont, se hissant lentement à la hauteur des orcs.


« "Je souhaite vous souhaiter la bienvenue, alors je vous dis ceci..... Votre chemin semble s'aligner sur le nôtre. Je ne vous connais pas de nom, mais je pourrais jurer à Gozreh que je vous ai vu dans des jours plus heureux. Si nous sommes guidés par le même désir de paix, je vous appelle frère.

Et je dis ceci, Capitaine. Votre équipage est compétent, votre vaisseau est rapide, mais vous manquez d'armes. N'ignorez pas les dieux dans ce cadeau." »



Maladroitement, Moss Biter recule pour rejoindre l'équipage, qui se sépare à son approche. Il reste là, incertain de ce qu'il doit faire.
Utilisateurs actuellement sur ce sujet
8 Pages123>»
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum.
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum.

| Pathfinder-fr v2 Theme by Styx31, with some icons from fugue
Propulsé par YAF.NET | YAF.NET © 2003-2022, Yet Another Forum.NET