Welcome Guest! To enable all features please Connexion ou Inscription.

Notification

Icon
Error

7 Pages123>»
Options
Aller au dernier message Aller au dernier message non-lu
Offline mass  
#1 Envoyé le : dimanche 5 septembre 2010 20:03:51(UTC)
mass
Rang : Staff
Inscrit le : 20/12/2009(UTC)
Messages : 3,734
Cela faisait déjà quelques jours que nos six compagnons naviguaient vers Cassomir, Le bateau avait quitté Absalom la ville du centre de la terre le lunedi 26 d'Arodus en cette année 4710. Il avait parcouru la courte distance qui les séparait de Cassomir, le lieu où leur serait donné leur premier vrai mission pour le compte de la société des Éclaireurs.
Pour certain c'était la première fois qu'il allait mettre les pieds dans cette nation d'Avistan. Le Taldor avait été une étoile de Golarion, un empire, mais depuis des décennies l'étoile était entrain de mourir, la région subissait encore les assauts de cette empire mourant.

Ce matin du 1er de Rova, on pouvait sentir la fin de l'été quand nos six Éclaireurs étaient sortis de leur cabine un vent avait fait s'envoler leurs capes, un vent du nord, un vent qui venait tout droit des Monts Brumeux, une chaine de montagne qui se trouvait au nord du Taldor. Le bateau frappait les vagues, faisant exploser l'eau en des gerbes d'embrun.

Nos compagnons n'étaient pas là pour le plaisir, à Absalom on leur avait demandé de se rendre de tout urgence à Cassomir. Ils auraient rendes-vous à la loge des Eclaireurs de la ville avec Héstia Thémis une capitaine-aventurière, on ne leur avait rien dit de plus, la seul chose qu'il avait eu pour cette mission se trouvait dans un petit coffret de bois sans valeur. A l'intérieur, une fiole avec un liquide dorée qui ressemblait à de l'or liquide et translucide. Ils savaient tous que dans les moments les plus difficiles cette potion pourrait leur sauver la vie, elle avait la propriété de pouvoir guérir les blessures qu'ils auraient peut-être à subir, d'ennemi de la société.

Un marin leur signala que leur voyage touchait à son terme, il venait de rentrer dans la Baie de l'Étoile. La Légende des indigènes primitifs, qui vivaient ici, et qui disait-on était des descendants des derniers Azlant, il y a six mille ans de cela, disait que lors du cataclysme qui avait créé la mer intérieure, un petit morceau de la Pierre-Étoilé avait créé cette baie. Les indigènes pensaient qu'une lumière bleuté traçait une ligne sur la mer pour ramener les pécheurs qui aurait perdu leur chemin. Même aujourd'hui les marins croyaient dans cette légende. Il se disait même qu'il y a quelques années une lumière bleu était sortie de la mer faisant comme un faisceau lumineux. Le Taldor avait envoyé, il parait, des expéditions pour trouver l'origine de cette lumière.

Bientôt le plus grand port de l'Avistan, et peut-être de Golarion, fut en vue.

Modifié par un utilisateur dimanche 5 septembre 2010 20:06:06(UTC)  | Raison: Non indiquée

Annonce
Offline Yaourth  
#2 Envoyé le : dimanche 5 septembre 2010 20:39:54(UTC)
Yaourth
Rang : Sage d'honneur
Inscrit le : 22/12/2009(UTC)
Messages : 5,472
Pahelor termine de préparer ses affaires, qui tiennent dans un petit sac à dos de cuir, et surveille la manoeuvre d'accostage appuyé sur le bastingage...

« Et bien mes amis, nous voila à pied d'oeuvre... je ne vous cache pas que je ne serai pas fâché de débarquer sur la terre ferme : cette traversée à émoussé mon sens de l'équilibre et je ne serai pas contre aller prendre un petit remontant dans une taverne du port avant de partir à la recherche de notre contact... d'ailleurs, quelqu'un sait il où nous allons pouvoir trouver Héstia Thémis ? »

Modifié par un utilisateur dimanche 5 septembre 2010 20:51:05(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Hunka  
#3 Envoyé le : dimanche 5 septembre 2010 20:44:58(UTC)
Hunka
Rang : Rédacteur

Inscrit le : 26/12/2009(UTC)
Messages : 1,254
Localisation : Canada, Québec, Rimouski
Seth se leva du bastingage du navire : il détestait les voyages en mer avec ses caprices et son odeur. Le jeune magicien avait le mal de mer et aucune de ses connaissances ou de celle de son ancêtre n’avaient réussi à débarrasser le jeune osirionais de son malaise. Son teint habituellement doré était désormais presque blanc, ce qui contrastait grandement avec sa tunique noir. Personne n’avait aidé le jeune homme chauve : les nécromanciens causaient toujours ce genre de problème. « Comme si ce n’était pas assez de problème… » Se disait-il en voyant un marin baisser les yeux en l’apercevant. Seth posa alors ses yeux noirs sur le groupe d’Éclaireur hétéroclite qui participait également à la mission : rien ne semblait les lier vraiment, sauf la Société.
« « Je ne vous fait pas dire, sir! Ce voyage m’a viré les tripes en l’envers si vous me permettez cet écart de langage.» » déclara-t-il au groupe. « « Et pour la dame que nous devons rejoindre, elle doit sûrement se trouver à la loge des Éclaireur de cette ville. » »
"Just because one optimizes his characters mechanically doesn't mean that they cannot roleplay."
P16 Andrez Serfut, Alchimiste(Beastmorph) Humain 4
S47 Vitalius Kompass, Magicien (Devin) Humain 2
G34 Serena Samiel, Barde(Arcane healer) Aasimar(Musetouched) 4
Offline BayouBoozer  
#4 Envoyé le : dimanche 5 septembre 2010 21:27:42(UTC)
BayouBoozer
Rang : Habitué
Inscrit le : 30/01/2010(UTC)
Messages : 1,445
Eladia sursaute légèrement. Tous sont restés globalement silencieux depuis leur départ d'Absalom et l'apparente décontraction dans les dernières paroles de ses compagnons n'échappe pas à ses oreilles habituées à écouter les suppliques des pélerins. Elle sent derrière cette façade crâne la tension sous-jacente, le poids de la première mission pour la Société des Eclaireurs que tous ressentent.

Sa tension a personnellement une cause supplémentaire, et elle ne peut retenir un frisson en regardant les côtes du Taldor se dessiner au-delà du pont du navire. elle ne sait que trop que ses pairs, disciples de Sarenrae, ne sont pas les bienvenus dans cette contrée. Elle vérifie une énième fois le léger gant de cuir blond recouvrant la tâche de naissance sur le dos de sa main gauche.

Pardonnez-moi, maîtresse, de vous celer ainsi à la lueur du soleil.

Elle se tourne vers le groupe.

« Je ne suis guère familière de ces grandes villes, et je dois reconnaître que je suis légèrement intimidée par tant de foule sur ces quais. J'imagine que certains de ces robustes dockers sauraient nous indiquer le chemin de la loge des Éclaireurs. »
Offline Mériadec  
#5 Envoyé le : dimanche 5 septembre 2010 22:20:31(UTC)
Meriadec
Rang : Sage d'honneur
Inscrit le : 21/12/2009(UTC)
Messages : 12,755
Localisation : Toulon (83)
Lorac n'avait pas attendu longtemps pour que sa première mission en tant qu'éclaireur arrive. Mais il n'avait pas envisager les choses comme cela. En effet, il y avait d'abord eu la traversé en bateau qu'il n'avait guère apprécié. Il n'avait pas beaucoup parler à ses compagnons bien qu'il les observait. Les seuls sons qu'il avait émis étaient des râles dû au voyage en bateau. Ajouté à cela, la destination du voyage lui paraissait ironique. Cassomir, il se souvenait encore des disputes avec son père à propos du dur labeur qu'on lui demandait pour fournir en bois le port du Taldor.

Il essaya d'oublier cela en observant ses compagnons. Six, pour une seule mission, ça devait être le genre de mission où il y aurait du danger, ce qui était plutôt excitant aux yeux du nain. Le groupe comptait deux autres combattants que Lorac regarda tout particulièrement pendant le voyage. Il y avait aussi une prêtresse de Sarenrae. Bien que Lorac ne connaissait pas grand chose au culte de cette déesse, il était plutôt content d'avoir dans ce groupe une personne capable de soigner et de guérir les autres. Il restait un halfelin qui avait une démarche souple et agile et un humain, tellement frêle que le vent aurait pu l'emporter loin sur une île déserte sans qu'il ne puisse rien y faire.

Malgré ses souvenirs, Lorac fut impressionné en arrivant à Cassomir. Le port du Taldor méritait bien sa réputation. Le nombre de bateaux présents dans le port étaient impressionnant. Lorac regarda avec respect les constructions du port militaire de la Marine Impériale Taldane. Une fois le bateau à quai, Lorac prit ses affaires et maugréa : « Pour descendre de ce bateau, je demanderais même mon chemin à un troll ! »
Offline Kano  
#6 Envoyé le : lundi 6 septembre 2010 01:29:44(UTC)
Kano
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/06/2010(UTC)
Messages : 415
Sarrel d'Ikitos était très excité lorsqu'on lui avait annoncé sa première mission. Il l'était encore à l'arrivée sur le quai, à la vue de navire qui devait les amener à Cassomir. C'est aux premières véritables vagues, peu après la sortie du port, que les choses se gâtèrent. Après avoir rendu son maigre petit-déjeuner, un marin au large sourire et aux dents ravagées lui avait recommandé de rester à l'intérieur. Dés-lors, on ne le revit plus sur le pont.

Ce n'est que lorsque le navire fut à l'arrêt complet qu'il se décida à sortir de ses quartiers. Sarrel était un homme âgé de la vingtaine, plutôt grand et musculeux et au port droit. De longs cheveux blonds filasses tombaient de part et d'autre de son visage blême. Armure de cuir clouté, targe, rapière au côté gauche et dague à droite, un grand arc en bandoulière, telle était sa tenue de voyage.

Une fois à l'air libre, il vit ses compagnons d'un jour déjà prêts à descendre.
« Ils peuvent nous demander ce qu'ils veulent à la loge, tant qu'il ne s'agit pas de remonter sur un bateau ! »

Puis il se dirigea d'un pas chancelant en direction du quai.
« Laissez-moi passer ! »

Modifié par un utilisateur lundi 6 septembre 2010 01:32:47(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline armenfrast  
#7 Envoyé le : lundi 6 septembre 2010 12:17:37(UTC)
armenfrast
Rang : Sage d'honneur
Inscrit le : 08/08/2010(UTC)
Messages : 1,533
Localisation : Bordeaux, France
Sur les conseils avisés de son vieux maitre, Sari a quitté le Ksar pour rejoindre le port de Katheer et embarquer pour la métropole d'Absalom.

"Sari, écoute ce que je te dis. Prends cette lettre de recommandation, et présente la à la Société des Eclaireurs, à Absalom. J'ai grande confiance en toi, et la Société saura t'orienter dans les voies qui permettront à tes capacités de s'épanouir, pour la gloire et la splendeur de la Déesse

Tu n'es pas le plus vif de mes élèves, mais ton bras est fort, ton corps est résistant, tu inspires la confiance, et surtout ton âme est lumineuse. Noublie pas que les Saint Textes disent:

Un guerrier de la lumière trop confiant en son intelligence finit par sous-estimer le pouvoir de l’adversaire.
Il ne faut pas oublier ceci : il y a des moments où la force est plus efficace que la sagacité.


Finalement, avec la Société tu seras rarement seul, de tous les enseignements des Saints Textes, concernant les compagnons, garde celui-ci à l'esprit:

Le guerrier sait qu’aucun homme n’est une île.
Il sait qu’il ne peut pas lutter seul ; quel que soit son projet, il dépend toujours d’autres personnes. Il a besoin de discuter de sa stratégie, de demander de l’aide et, dans les moments de repos, d’échanger avec quelqu’un des histoires de combat. Mais il ne laisse pas les gens confondre sa camaraderie avec un manque d’assurance.
Il est transparent dans ses actions et secret dans ses projets.
Un guerrier de la lumière danse avec ses compagnons, mais ne délègue à personne la responsabilité de ses pas.
"


A Absalom, la lettre de mon Maitre a eu le résultat escompté, et j'ai été promptement intégré dans les effectifs de la Société, et me voici maintenant en route vers le port de Cassomir en Taldor. On m'a mis en garde contre les préjugés des habitants de ce pays, mais

Le Guerrier de la Lumière sait reconnaitre un ennemi plus fort que lui. S'il décide de l'affronter, il sera immédiatement anéanti. S'il relève ses offenses, il tombera dans un piège.
Aussi use t il de diplomatie. Quand l'ennemi se comporte de manière puérile, il en fait autant. Quand il le provoque au combat, il feint de ne pas comprendre.
Dans de telles situations, le guerrier fait preuve de patience. L'ennemi s'en ira vite en provoquer d'autres.


J'aime bien la vie sur un navire chacun y a sa place, et tout le monde va dans la même direction. J'ai regardé mes compagnons de route, quel étrange mélange d'humanité et de compétences, du sombre magicien à la flamboyante prêtresse, du frêle demi homme au puissant nain, en passant par la gracieuse semi elfe. Je suis enthousiasmé, et certain que nous saurons nous-mêmes crééer notre propre navire: Chacun y aura sa place et nous irons tous dans le même direction.

J'en profite pour aller avec les uns et les autres, qu'il s'agisse de mes futurs compagnons, des autres passagers (?) et des marins. Je suis curieux de tout connaître, de tout partager, et prêt à aider aux manœuvres.

[En passant si je peux glaner des informations "utiles" sur le navire, sa cargaison, les autres passagers, et également sur Héstia Thémis]

Modifié par un utilisateur lundi 6 septembre 2010 16:58:08(UTC)  | Raison: Non indiquée

Armenfrast, le Sage
www.psop.fr (Pathfinder Society)
www.greyhawk.fr (Living Greyhawk)
www.starfinder.space (Starfinder Society)
Offline Hunka  
#8 Envoyé le : lundi 6 septembre 2010 15:18:37(UTC)
Hunka
Rang : Rédacteur

Inscrit le : 26/12/2009(UTC)
Messages : 1,254
Localisation : Canada, Québec, Rimouski
« Donc, cher collègue, allons-y! Je ne souhaite pas passer un moment de plus sur ce navire. »

Le nécromancien descendit vers le quai, suivant Sarrel qui ne semblait pas avoir le pied marin.... Je ne crois pas qu'un marin aurait accepté de me donner son pied...

Son amulette se mit à briller légèrement, le rappelant à l'ordre. Le magicien se mit soudainement à parler tout seul! « Désolé... J'avais oublié que vous n'aimiez pas mon humour. Mais hey, ne me traitez pas d'inconscient! Je vous le dit, toutes ces années dans cet objet n'a pas amélioré votre caractère. »
"Just because one optimizes his characters mechanically doesn't mean that they cannot roleplay."
P16 Andrez Serfut, Alchimiste(Beastmorph) Humain 4
S47 Vitalius Kompass, Magicien (Devin) Humain 2
G34 Serena Samiel, Barde(Arcane healer) Aasimar(Musetouched) 4
Offline Kano  
#9 Envoyé le : lundi 6 septembre 2010 15:59:30(UTC)
Kano
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/06/2010(UTC)
Messages : 415
Ouais, ouais, ouais... Un gars qui parle tout seul, on est pas rendu ! Mais il a raison, vaut mieux nous dépêcher. J'en ai plus que marre de ce rafiot ! Il est temps que ça bouge un peu, enfin...

Arrivés sur le quai, alors que Sarrel s'attendait à retrouver instantanément la démarche sûre de celui qui se trouve sur la terre ferme, il eut l'amère déception de constater que la terre semblait tanguer encore comme naguère le bateau. Il se posa quelques instants sur une caisse, le temps de s'habituer un peu à cette nouvelle stabilité relative et de laisser tout le groupe descendre du navire. Puis, au moment de se remettre en route, il interpela l'un des enfants qui se trouvait dans les parage, lui envoyant une pièce de cuivre.

« Hep ! Gamin ! Dis moi voir, ça t'intéresse une pièce rapidement gagnée ? Conduis nous à la Loge des Éclaireurs et t'auras sa jumelle ! »
Offline Mériadec  
#10 Envoyé le : lundi 6 septembre 2010 18:25:06(UTC)
Meriadec
Rang : Sage d'honneur
Inscrit le : 21/12/2009(UTC)
Messages : 12,755
Localisation : Toulon (83)
Lorac suivit Sarrel sur le quai et fit le même constat que son compagnon, il bougeait exactement comme sur le bateau.

« Par la grande chope de Cayden Cailéan, voila que tout bouge alors que je ne sens même pas le goût de la bière dans mon gosier... Petit si tu nous indiques la meilleure taverne près de cette Loge, tu auras une pièce en plus. »

Modifié par un utilisateur lundi 6 septembre 2010 18:25:57(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Yaourth  
#11 Envoyé le : lundi 6 septembre 2010 18:30:17(UTC)
Yaourth
Rang : Sage d'honneur
Inscrit le : 22/12/2009(UTC)
Messages : 5,472
Au moins maintenant, tout ce que compte la ville comme truands et escrocs sait que six pigeons perdus et bons à plumer viennent de poser leur sac sur le quai...

Pahelor se met en retrait du groupe et surveille les alentours discrètement, attentif à d'éventuels pick-pockets qui auraient flairé une bonne opportunité.
Offline BayouBoozer  
#12 Envoyé le : lundi 6 septembre 2010 19:22:00(UTC)
BayouBoozer
Rang : Habitué
Inscrit le : 30/01/2010(UTC)
Messages : 1,445
Eladia, du haut de la passerelle du navire, voit ses compagnons interpeller un jeune gamin du port pour connaître l'emplacement de la Loge des Eclaireurs. Elle n'est pas étonnée d'entendre le nain du groupe demander au même gosse l'emplacement de la taverne la plus proche.

Voyons, cet enfant n'a pas 10 printemps. Il est impossible que cette petite frimousse connaisse un de ces lieux si mal fréquenté. Il faut bien être nain pour le penser...

Elle entame la descente de la passerelle glissante menant au quai tout en regrettant qu'aucun de ses nouveaux compagnons n'ait eu la gentillesse de lui proposer son bras pour l'aider. Elle s'attendait à plus de galanterie...
... en particulier de ce jeune Paladin aux muscles noueux et à l'armure brillante.

Elle rejoint ses compagnons en s'étonnant intérieurement du comportement du petit halfeling qui se tient à l'écart du groupe.
Offline mass  
#13 Envoyé le : mardi 7 septembre 2010 21:32:42(UTC)
mass
Rang : Staff
Inscrit le : 20/12/2009(UTC)
Messages : 3,734
La Licorne fut vite en vu de Cassomir, un phare indiquait l'entrée du port de la ville, on disait que la lumière qu'il diffusait venait d'un puissant artefact magique, qui avait tendance à ne pas marcher les jours d'orage, ou les nuits de tempête, les pires moment pour les moments, c'est pour cela que les marins l'appelait le perfide Jack, à tribord on pouvait voir un mélange hétéroclite d'îlots rocheux, sur certain trônaient des sortes de petites bâtisses fait de bric et de brac, des chiens hirsutes jouaient avec des enfants en guenille, des hommes pêchaient sous le soleil d'automne. L'endroit s'appelait les dents du chien.
Juste après, sortait du sol, en haut du colline, un château imposant surplombant l'entrée du port, sur ses hauts murs et tours, on voyait des balistes, catapultes et autres engins de guerre qui devaient empêcher une attaque sur le port le plus important du Taldor, de l'autre côté trois tours énormes surnommait les gardes du port la plus grand de ces tours clôturait le rempart de ce que l'on appelait la vieille Cassomir, où se trouvait la citadelle de l'amiral. Et droit devant les quais.

Même ceux qui n'étaient pas des spécialiste de la mer, purent voir que Cassomir avait comme activité la plus importante, la construction de bateau. Les
pontons squelettiques des navires partiellement formaient un horizon inégale, le reste de la ville faisait un arc de cercle autour du port. Cassomir était construite sur des terrains entouraient de marécage, à certain endroit on avait même l'impression que les marais gagnaient sur la ville. L'odeur d'humidité rance semblait permanente dans les rues, et s'était insinué de partout.

L'enfant guida le groupe dans jusqu'à la vieille ville, passant près des ruines d'une abbaye qui comme le dit le jeune homme qui accompagne le groupe, doit être hanté, il explique qu'il y a de nombreuse disparition en ville , c'est surement la faute au fantôme de l'abbaye. Des regards méfiants, sinon hostile, se portent sur les personnes au teint un peu trop basané, tout le long du trajet.

On fait rentrer les six compagnons dans un grand manoir un peu désuet, après quelques minutes d'attente, il sont reçu dans un bureau, avec une grande bibliothèque.

Le capitaine-aventurier Hestia Thémis est une taldorienne de petit taille, elle a les yeux et les cheveux sombres. Elle tient une liasse de papier à la main et quand elle parle sa voix puissante ne semble pas fait pour son physique fluet, ses paroles emplissent le bureau de la modeste loge des Éclaireurs de la ville de Cassomir.

Après les courtoisie d'usage, elle passe de suite au chose sérieuse.

« « L’un des nôtres a été capturé. L’Éclaireur Cestis a disparu lors d’une vente aux enchères de reliques il y a quelques jours, sur le chantier naval impérial, et nous pensons que son enlèvement est lié à une soixantaine de kidnappings ayant eu lieu ces derniers mois. Maintenant que l’un de nos membres a disparu, ce problème devient celui de la Société et nous irons jusqu’au bout pour le retrouver. »  »

Thémis désigne un adolescent qui se tient à côté d'elle. Il semble très nerveux, transpirant abondamment, ses épais cheveux bruns emmêlés se collent à son front.

« « Voici Nefti, l’assistant d’un agent du Consortium de l’Aspis nommé Kafar, la plus grosse épine que j’ai jamais eu dans le pied à Cassomir. Cet agent est lui aussi porté disparu, enlevé lors de la même vente aux enchères en compagnie d’une dizaine d’autres habitants de la ville. Nefti se trouvait à la vente, il a vu l’endroit où a été emmené un petit groupe de victimes de l’enlèvement et ses maîtres présents à Cassomir l’ont mis à notre disposition afin qu’il puisse nous guider vers notre Éclaireur disparu. Si vous trouvez Kafar » » Thémis serre les dents, « « laissez-le partir, en vertu de l’accord que je viens juste de passer avec ses supérieurs. Cestis est votre priorité et je pense que Nefti pourra vous conduire jusqu’à lui. Des questions ? » »

Modifié par un utilisateur mardi 7 septembre 2010 21:56:05(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Yaourth  
#14 Envoyé le : mardi 7 septembre 2010 21:49:19(UTC)
Yaourth
Rang : Sage d'honneur
Inscrit le : 22/12/2009(UTC)
Messages : 5,472
Appuyé dos au mur, Pahelor se nettoie ostensiblement les ongles avec sa dague en observant avec attention le jeune Nefti. Dès que la capitaine aventurière a terminé son monologue, il prend la parole doucement, sans cesser de fixer l'adolescent...


« Pardonnez mon incompréhension mais si j'ai bien entendu, nous sommes dans une cité où il est possible de kidnapper plusieurs dizaines de personnes sans la moindre intervention de gardes ou de je ne sais quelle représentation locale ?? J'ai peine à imaginer qui aurait les moyens d'organiser de telles opérations sans craintes de représailles...
Mais, dites moi, cette vente était officielle ou bien suis-je dans l'erreur en pensant qu'il y était négocié des articles moins courants que ce que l'on peut ouvertement dégotter chez n'importe quel marchand honnête ?
 »


Offline BayouBoozer  
#15 Envoyé le : mardi 7 septembre 2010 22:25:46(UTC)
BayouBoozer
Rang : Habitué
Inscrit le : 30/01/2010(UTC)
Messages : 1,445
Eladia opine à la précision apportée par le halfeling.

« Je ressens la même incompréhension que Pahelor - en se tournant vers celui-ci - s'il vous agrée que je vous appelle aussi familièrement, Ser Zeralian.
J'imagine que le commerce des reliques ne peut se faire au vu et au su de tout le monde, même en Taldor. Avons-nous connaissance de l'organisation derrière ces ventes aux enchères ? »
Offline Mériadec  
#16 Envoyé le : mardi 7 septembre 2010 22:42:45(UTC)
Meriadec
Rang : Sage d'honneur
Inscrit le : 21/12/2009(UTC)
Messages : 12,755
Localisation : Toulon (83)
« Il faut quand même oser, enlever des gens sur le chantier naval impérial, ce ne doit pas être à la portée de n'importe qui. Est-ce que cette vente aux enchères ne pourrait pas être un prétexte pour enlever ces personnes ? » demanda Lorac au capitaine-aventurier.

Modifié par un utilisateur mardi 7 septembre 2010 22:43:19(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline Kano  
#17 Envoyé le : mercredi 8 septembre 2010 00:27:23(UTC)
Kano
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/06/2010(UTC)
Messages : 415
Sarel n'avait pas quitté des yeux le capitaine-aventurier Hestia Thémis. Il avait bien compris les enjeux du problème. Mais de nombreuses choses manquaient. Il se tourna lentement vers Nefti alors que ses compagnons posaient leurs questions. Une fois celles-ci terminées, il posa les siennes :

« Mes questions seront plus pragmatiques : Combien de victimes ont été enlevées jusqu'à l'endroit ou vous avez perdu leur trace ? Combien d'hommes les gardaient ? Combien étaient-ils lors de l'attaque ? Quelles étaient leurs armes, leurs armures ? Portaient-ils un uniforme ou des couleurs, ou un blason reconnaissable ? Ont-ils parlés, dit quelque chose que vous avez entendu ? En quelle langue ? Avec un accent ?

Bref, on a la moindre idée de là où on va ? »

Modifié par un utilisateur mercredi 8 septembre 2010 00:30:10(UTC)  | Raison: Non indiquée

Offline armenfrast  
#18 Envoyé le : mercredi 8 septembre 2010 00:38:37(UTC)
armenfrast
Rang : Sage d'honneur
Inscrit le : 08/08/2010(UTC)
Messages : 1,533
Localisation : Bordeaux, France
Avec un sourire engageant, Sari regarde successivement les divers interlocuteurs, puis il opine légèrement du chef comme s'il venait d'aboutir à une décision, et finalement s'adresse à xxxxxx -> Capitaine Hestia Themis

« Si vous ne connaissiez pas la ville et que vous soyez confrontée à notre situation quelle information complémentaire jugeriez essentielle ? A votre niveau de responsabilité dans l'organisation, vous devez avoir une grande connaissance de la cité, et nous serions honorés si vous partagiez avec nous votre analyse de la situation. Je suis sur que nous en serions bien plus efficaces »

Le calife Mouawiya demanda à Omr ben al-Aas quel était le secret de sa grande habileté politique.
Il obtint la réponse suivante : « Je ne me suis jamais lancé dans une action sans avoir envisagé au préalable une retraite possible ; d’un autre côté, je ne suis jamais entré dans un lieu avec l’intention d’en partir en courant. »

Modifié par un utilisateur mercredi 8 septembre 2010 22:37:29(UTC)  | Raison: Non indiquée

Armenfrast, le Sage
www.psop.fr (Pathfinder Society)
www.greyhawk.fr (Living Greyhawk)
www.starfinder.space (Starfinder Society)
Offline mass  
#19 Envoyé le : mercredi 8 septembre 2010 08:44:24(UTC)
mass
Rang : Staff
Inscrit le : 20/12/2009(UTC)
Messages : 3,734
Hestia Thémis écouta attentivement les questions : « "S'agissant des autorités locales, elles ont pris des mesures drastiques concernant les enlèvements, amis sans aucun résultat. Donc je ne leur fait pas confiance pour ramener notre Éclaireur. De plus Cestis détient certaine connaissance que je n'aimerais pas voir tomber dans les mains des autorités, c'est pourquoi je veux que vous me le rameniez."  »
Elle continua après avoir fait une légère pause : « " Les enlèvements ont débuté il y a quelques mois, Cassomir a toujours eu des problèmes de disparitions, mais cette fois, c'est différent; on n'enlève que des gens liés aux chantiers navals impériaux; constructeurs, charpentiers, garde de la marine, etc. Le dernier enlèvement où notre Éclaireur à disparu était le plus audacieux. Ils ont emporté plus d'une douzaine de personne d'un coup, mais heureusement Nefti a pu leur échapper c'est une chance pour nous. Quand à savoir qui a enlevé ces gens? Il y a des rumeurs qui parlent d'hommes difformes venus d'Ombreterre, remontant par les catacombes de Cassomir, les égouts ou d'autres ruines plus anciennes situées sous la ville. Hélas, ce ne sont que des rumeurs, nous ne savons pas qui est l'auteur de tout cela.
Quant à la vente aux enchères, elle était organisé par des gens de confiance, même si elle était secrète, c'était juste un moyen pour que les autorités ne mettent pas le nez dans les articles. Je ne pense pas que la vente était un prétexte pour l'enlèvement. Nefti réponds sur les lieux d'où tu t'es enfuit " »


Le jeune homme regarda les six Éclaireurs avec crainte, il paraissait très troublé par les évènements qu'il avait vécu. Il regarda ses pieds en répondant d'une voix fluette :«  " Je sais pas trop leurs nombres, où s'ils sont étrangers, je sais juste l'endroit où une partie des personnes enlevés se trouve, c'est sur les docks du chantier, une vieille bâtisse en rénovation, on aurait dit une taverne." »
Offline Kano  
#20 Envoyé le : mercredi 8 septembre 2010 13:12:40(UTC)
Kano
Rang : Habitué
Inscrit le : 21/06/2010(UTC)
Messages : 415
« Ouais... c'est bien ce que je craignais, on ne sait fichtre rien de là où on va mettre les pieds ! Bon, pour moi c'est bon, je pense pas qu'on apprenne plus de chose ici de toute façon. »

Sarrel commença à faire quelques pas en direction de la sortie puis se ravisa au dernier moment.

« Une dernière question : Les gens qui ont été enlevés, on en a retrouvé certains, vivants ou cadavres ? Ou alors ils ont tous disparu sans laisser la moindre trace ? Il y a eu des rançons qui ont été demandées ? Des revendications ? »
Utilisateurs actuellement sur ce sujet
7 Pages123>»
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum.
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum.

| Pathfinder-fr v2 Theme by Styx31, with some icons from fugue
Propulsé par YAF.NET | YAF.NET © 2003-2023, Yet Another Forum.NET