C'est une forêt inextricable séparant les terres sous influence magnimarienne et celles sous la domination de Port-Énigme plus au nord. En cela elle est le repaire et le lieu de passage de tout ceux qui fuient la loi pour le chaos et l'anarchie. Les nombreux gibiers permettent aux plus audacieux de la traverser ou d'y vivre mais il ne faut pas se leurrer, l'expression : «Être en sécurité comme un voleur à bois Grognon» est un peu surfaite, peu de ceux qui y entrent en ressortent vivants ce qui laisse supposer qu'en plus des hors-la-loi qui y ont élu domicile et en ont fait leur territoire d'autres dangers sont là pour faire de ces bois un lieu à éviter comme les garous ou les tribus gobelines au nord.

Bois-Grognon est devenu dangereux également pour les communautés proches qui sont souvent l'objet de raids gobelins et d'attaques de bandits de grands chemins qui se sont fait un nom.