Lamashtu
Titres La Mère des monstres
Alignement CM
Thèmes folie, monstres, cauchemars et fertilité
Suivants humanoïdes monstrueux (gnolls, méduses, gobelins)
Arme cimeterre à 2 mains
Domaines Chaos, Duperie, Folie, Force, Mal
Voir aussi : Liste des dieux de Golarion
Des milliers de races d’humanoïdes monstrueux considèrent Lamashtu comme leur mère procréatrice. Par exemple, les gnoll sont issus selon eux de l’accouplement de Lamashtu avec une hyène qu’elle aurait fait prince. Toutes ces races la vénèrent et craignent sa colère. Elle ne manque pas de la faire sentir sur ses adorateurs notamment au travers de leurs cauchemars.

Histoire

Issue des Abysses, Lamashtu commença son parcours vers la divinité dans l’Empire du Thassilon. A cette époque de nombreux démons étaient vénérés. Elle fut appelée la Mère des monstres uniquement après avoir tué le dieu Curchanus à qui elle vola le pouvoir de dominer les bêtes. Curchanus était le maître de Desna qui depuis a autant de haine que de répugnance envers Lamashtu.

Lamashtu adore par-dessus tout la destruction physique et psychique de tout être qui n’est pas difforme ou corrompu. Elle souhaite faire disparaître tous ceux qui ne sont pas « ses enfants ». C’est pour cela, qu’après avoir pris le contrôle des bêtes sauvages, elle leur montra l’Homme comme un ennemi à éliminer.

Apparence

Lamashtu est représentée comme une femme à une tête de chacal avec trois yeux. Elle a également des grandes ailes et des serres à la place des pieds. Son ventre révèle qu’elle est enceinte et de nombreuses créatures monstrueuses l’accompagnent. Habituellement, elle tient un cimeterre dans chaque main, l’un de feu et l’autre de givre.

Émissaires

Le héraut de Lamashtu est le Yethazmari. Il est souvent accompagné d’une meute d’énormes chiens que commande Gueule-sanglante, le plus intelligent d'entre eux. Les yanéites ressemblent à des hyènes-démons, ils servent tous la Mère des monstres. L’Uzuzap est le jouet de Lamashtu. Il sert de souffre douleur à la déesse durant les moments de rage intense de celle-ci.

Doctrine

Les adeptes du culte de Lamashtu pratiquent la scarification et la mutilation aussi bien sur eux-mêmes que sur les autres. Toute demande d’intervention de la Mère des monstres sera accompagnée de souffrances physiques, le plus souvent visibles, sur l’adepte demandeur. Une fidèle enceinte peut demander à Lamashtu de transformer son enfant en monstre, mais son accouchement sera un moment de souffrance. Il peut entraîner la mort de la future mère. De tels accouchements demandent une surveillance de la part des guérisseurs du culte. La guérison par magie est interdite car elle efface toute trace des traumatismes subis.

L’église de Lamashtu n’a pas d’organisation au sens strict du terme, tous les adeptes sont des enfants de la Mère des monstres. Cependant, en cas de conflit entre deux fidèles, les cicatrices, le nombre d’enfants et leurs difformités suffisent en général à mettre fin à celui-ci.

Temples

La plupart des races humanoïdes monstrueuses qui prient Lamashtu peuvent le faire en plein air ou dans des grottes car elles sont éloignées de toute civilisation. Par contre, les quelques humains qui prient la Mère des monstres le font dans des lieux isolés à l’abri du regard des autres.

Textes sacrés

Le crâne de Mashaag : Ce crâne jauni est celui d'un yaenit mort au service de Lamashtu. Cet objet a la capacité de délivrer la volonté de la déesse dans diverses langues. Toutes les périodes données, les pratiquants se réunissent pour écouter ses enseignements, et les héros de chaque tribu s'affrontent pour connaître qui sera le nouveau gardien du crâne.

Les quatre peaux de Lawm : C'est une collection de trois peaux faites à partir d'humanoïde. La quatrième a été perdue, il y a très longtemps. Elle contiendrait des rites monstrueux de fertilité et de pouvoir.

Voir aussi