Les Points de blessures - règles alternatives

Règles alternatives et non officielles pour les "points de blessures" proposées dans l'UC.

Après avoir vu les Blessures et vitalité proposées dans l'UC, je les ai rapidement parcouru avec l'intention de prendre largement le temps de peser le pour et le contre avant de les intégrer ou non à ma campagne ou de les proposer à mes joueurs... et je suis très très rapidement arrivé à la conclusion que ces règles ne me convenaient pas (euphémisme pour "bonnes à jeter", mais ma légendaire courtoisie m'interdit d'utiliser cette expression ô combien plus appropriée).

Le problème ? L'abominable "métagame" que ce système impose aux joueurs.
  • Lorsque vous lancez un sort de guérison ou que vous utilisez un pouvoir équivalent, vous devez choisir si vous soignerez des points de blessures ou des points de vitalité. Ce qui implique de la part des joueurs une lourde spéculation sur l'état de santé des membres du groupe (en particulier lors d'une canalisation d'énergie positive).
  • quid des potions de guérison: qui décide si une potion soigne les points de blessure ou les points de vitalité ? le créateur ou le buveur ? Si c'est le buveur, comment gère-t-on le cas d'une potion ingérée par quelqu'un qui n'en connait pas la nature ? Si c'est le créateur, les aventuriers devront se promener avec deux catégories de potions de guérison, les "potions-blessures" et les "potions-vitalité".
  • même dilemme pour les attaques à coup d'énergie négative ou l'attaquant doit "choisir"... quid des pièges magiques ?
Une petite remise en forme s'imposait donc.


Points de vie

Les points de vie sont inchangés par rapport aux règles normales et ne changent pas de nom, les joueurs ne doivent rien changer à leurs habitudes à ce stade. Arrivé à zéro points de vie, un personnage tombe toujours inconscient, c'est son quota en points de blessure qui détermine dans quel état il se réveillera... s'il se réveille.

Points de blessure

Une créature possède un nombre de Points de Blessure égal à son score de constitution (le double serait tout à fait déraisonnable quand on sait qu'en théorie, un coup d'épée peut tuer une personne ordinaire et qu'il en faut trois pour retirer à un quidam moyen les 20 points de blessure que lui procure son misérable "10" en Constitution).

Modifications du score de constitution

Les modifications temporaires du score de constitution n'ont aucun effet sur le nombre de points de Blessure ou sur les seuils d'état préjudiciable.
Les modifications permanentes modifient naturellement ces valeurs.

Etats préjudiciables

  • Au moment ou il passe en dessous de 50% de ses Points de blessure, le personnage devient "chancelant"
    Il reste dans cet état pendant un round par point de blessure reçu lors du dernier coup.
    Par la suite, chaque point de blessure perdu le rend chancelant pendant deux rounds.

Perdre des Points de Blessure

zéro points de vie. Lorsque les points de vie tombent à zéro, le personnage tombe inconscient et tous les dégâts supplémentaires font perdre des Points de blessure. Arrivé à zéro points de blessure et zéro points de vie, le personnage meurt immédiatement.

Coup critique. Quand une créature subit un coup critique et que ce coup ne la fait pas passer en dessous de zéro pts de vie, elle encaisse un nombre de points de blessures égal au multiplicateur du critique. Si la créature passe en dessous de zéro points de vie, soit elle perd un point de blessure par multiplicateur de critique, soit elle perd en points de blessures les dégâts additionnels, prenez le plus élevé des deux chiffres.
Exemple: Gnutz le gobelin a neuf points de vie, il prend un coup critique à l'épée longue qui lui inflige 10 pts de dégâts, soit 1 de plus que son total en pts de vie. Le multiplicateur est de x2, Gnutz se retrouve donc à zéro pts de vie et perd 2 points de blessures. Si le coups avait infligé 12 pts de dégâts, il aurait perdu 3 pts de blessure.

Energie négative. Lorsqu'un personnage subit des dégâts d'énergie négative, il perd en supplément un point de blessure par tranche entière de 5 points de vie perdus.

Dégâts normaux. Lorsqu'un personnage prend des dégâts normaux (ni de critique, ni d'énergie négative), il encaisse en supplément un point de blessure par tranche entière de 10 pts de vie perdus en une seule attaque.

Dégâts non létaux. Les dégâts non létaux ne se traduisent jamais par une perte en points de blessure, même en cas de coup critique et même si les points de vie de la cible passent à zéro ou moins.

Récupérer des Points de Blessure

Guérison magique. Lorsque le personnage bénéficie des effets d'une guérison magique - que ce soit par sort, canalisation d'énergie ou potions - il récupère un point de blessures par tranche de 5 points de vie récupérés.

Repos. Un personnage blessé qui passe une nuit de repos complète récupère un point de blessure, en plus des points de vie prévus par les règles.

Zéro Points de Blessure

A zéro points de Blessures, le personnage est aux portes de la mort s'il lui reste des points de vie et mort une fois qu'il tombe également à zéro points de vie. En dessous de zéro points de blessure, le personnage perd 1 pt de vie par round et par pt de blessure en dessous de zéro. Il est impossible de stopper cet effet. De plus, les sorts de soins ne restaurent plus qu'un point de blessure pour 10 pts de dégâts soignés.
Après être passé par zéro points de blessure, le personnage a besoin d'un mois de repos complet sous peine de perdre définitivement un point de constitution.