Depuis des décennies et sa fondation par Zarnath Rannick, les Flèches Noires constituent un ordre discret et isolé. Au départ, l’ordre regroupait des chasseurs et des rôdeurs errants qui patrouillaient sur le plateau de Storval mais les Flèches Noires considérèrent désormais qu’il était de leur devoir d’empêcher les géants du plateau de mener à bien des incursions en Varisia. Quand Magnimar offrit à l’ordre d’établir un fort à l’ombre de la montagne Crochue, Zarnath accepta volontiers mais mourut dans un combat contre les Kreegs avant que le fort ne soit achevé. Ses hommes donnèrent son nom au fort et depuis, Fort Rannick assume un rôle important pour empêcher ogres, trolls et autre géants de la région de déverser leur furie trop loin des basses-terres.

Pendant les 45 ans qu’ils passèrent au fort, les Flèches Noires accueillirent régulièrement de nouveaux membres : en général des petites frappes à qui ont donnait le choix entre une punition sévère ou une vie dédiée à servir les murs du fort et à patrouiller sur les dangereuses hauteurs de la montagne Crochue. Les conditions de vie à Fort Rannick transforment rapidement des criminels en honnêtes hommes. Le suivi assidu d’un entraînement obligatoire et brutal dépouille rapidement les bleusailles des mauvaises habitudes de vie qu’ils entretenaient avant de rejoindre l’ordre. Tenir à distance les horreur que renferme la montagne Crochue est une tâche éreintante et nécessite un niveau de discipline que la plupart des soldats ne parviennent pourtant jamais à atteindre. Les Flèches Noires sont réputée pour régler leurs problèmes internes selon leurs propres méthodes : froides et efficaces. Ceux qui désobéissent aux ordres sont fouettés puis bannis vers le sud, à moitié morts. Les traîtres sont exécutés sans pitié. Forts d’une justice expéditive et d’une farouche réputation, les Flèches Noires ne connaissent pas la défaite.

8577542cba6196bb5e74a5283c7c5105