P173 Golarion en 4816 AdPP



L'âge des prédictions perdues

Golarion



4716 : La Plaie du Monde grandit suite aux nombreux assauts démoniaques. Les villes côtières du Mendev comme Kenabres ont été rasées, et la Plaie s'étend à l'Ouest sur presque tout le territoire des Seigneurs Mammouths.

4718 : La capitale du Mendev, Nerosyan, est assiégée par le Seigneur des Tempêtes. La victoire des Seigneurs Démons Deskari et Baphomet semble ne plus être qu'une question de temps.

4719 : Dernier Rempart envoie des troupes au Mendev mais, pris d'assaut par les orques à Belkzen, ils ne peuvent y débarquer le gros de leurs troupes.

4720 : La Plaie du Monde s'étend à l'Ouest au point de toucher les Montagnes Koard et les Terres des Rois Linnorms. La région se met à trembler. L'un des flancs de montagne s'effondre pour laisser place à une cité somptueuse, sortant de terre, protégée par une bulle magique . La joie des habitants alentours à la vue de cette splendide cité n'est que de courte durée. Se sentant attaqué sur ses terres d'antan, Le Seigneur des Runes Xanderghul sort de sa torpeur et part en guerre contre la Plaie du Monde et ses Démons.

4721 : La moitié de la Plaie du Monde est tombée aux mains de Xanderghul. Nerosyan est toujours debout, les démons ayant du envoyer de nombreux renforts pour freiner la reconquête du terrain de Xanderghul. Malheureusement, les démons ne font pas le poids face à un adversaire proche d'un demi-dieu menant des armées incorruptibles d'anges, démons, dragons, golems et mort-vivants asservis, ainsi que de milliers d'esclaves-guerriers zélés.

4722 : Deskari fait lever le siège de Nerosyan car Iz, la capitale de la Plaie, est attaqué. Le Roi des Tempêtes parvient à blesser Xanderghul dans un combat titanesque mais ce dernier lui tranche la tête et disperse l'énergie démoniaque de ce dernier. La plupart des démons fuient aux Abysses, et Xanderghul finit d'infliger la déculottée commencée quelques années plus tôt.

4723 : La Plaie du Monde n'existe plus, et laisse la place au Royaume de Curysian, qui reprend à peu près ses anciennes frontières. Pour un temps.

4725 : La trève conclue avec les Royaumes voisins n'est que de courte durée, Xanderghul continue son extension, faisant fit de ses accords. Sorshen, autre Seigneur des Runes, sort de sa crypte et tente de reprendre le contrôle de la Varisie et du Cheliax. La Varisie est plutôt démunie, les clans Shoantis n'arrivent pas à se rassembler, et les Varisiens sont disséminés sans armée réelle. Le Chéliax, lui, donne tout ce qu'il a et des hordes de Diables ne tardent pas à descendre des Enfers pour le défendre.

4726 : La guerre continue, faisant de nombreuses victimes. Beaucoup de Varisiens, pourtant attachés à la liberté, acceptent le joug du Cheliax et de ses diables face à Sorshen qui décime la Varisie, pas toujours gagnante de jour, mais reprenant de l'avance la nuit avec ses contingents de vampires. Les survivants du Mendev et de Dernier Rempart sont trop peu nombreux et faibles pour amener une aide décisive. La foi en Asmodeus gagne du terrain bon gré mal gré en Varisie, mais surtout, la foi en Iomedae, Sarenrae, perd du terrain devant leurs défaites successives et leur incapacité à défendre ceux qui le méritent.

4727 : La terre tremble dans toute la Mer Intérieure. À l'Ouest d'Herméa, une île gigantesque sort des flots. Un homme la dirige, et à ses côtés, des milliers de soldats aux yeux violets sont près à mourir pour lui. Dans des bateaux à la fabrique avancée, il fonce sur les côtés Varisiennes. Son nom ? Mitra.

4728 : Les troupes de Mitra accostent et avancent à vitesse folle sur les terres Varisiennes. De plus en plus de Varisiens renient finalement Asmodeus, et se mettent à vénérer Mitra, comme un héros, puis comme un Dieu. Ses victoires sont éclatantes, et beaucoup murmurent qu'il est la réincarnation revancharde d'Aroden fondant sur les créatures mauvaises ayant tenté de corrompre le monde des Hommes. Il ne dément ni ne confirme, mais aux vues de ses capacités et de sa venue de sous les mers, on ne tarde pas à l'appeler "Le Dernier Azlant".

4730 : La Varisie retrouve son indépendance alors que Mitra défait Sorshen et progresse vers le royaume de Curysian. Le Cheliax s'en sort vivant, mais le pouvoir de la maison Thrune est grandement affaibli.

4731 : Après une bataille acharnée, Mitra détruit le seigneur Xanderghul, aidé par une horde d'Archons et Anges venus lui prêter main forte. Partout dans les pays voisins, il est acclamé en héros.

4732 : Mitra va à Absalom faire reconnaître le Royaume de Talingarde, nouvelle île qui ne semble pas manquer de ressources. À la surprise générale, il décide de passer le test de la Pierre Monde. Toujours dans la surprise générale, il en ressort deux jours plus tard, avec 6 bras, et plus de visage. Il brille à des kilomètres d'une lumière forte et imposante, et se fait appelé Mitra le Dieu Étincelant.

4733 : Mitra laisse le Royaume de Talingarde trouver son dirigeant et part rejoindre les dieux. Beaucoup de fidèles de Iomedae, Sarenrae et Angradd se convertissent à sa foi, ce qui ne fait qu'amplifier sa puissance.

4734 : De nombreux humains, nains ainsi d'autres peuples débarquent (ou retournent) sur les terres de Talingarde. La guerre pour le contrôle des terres et ressources est déclarée.

4736 : Après de nombreuses luttes, deux Maisons seulement sont encore debout pour la course au trône de Talingarde : la Maison Barca avec à sa tête une famille de demi-elfes, dont le Roi Jaarad, monté sur son griffon, et la Maison Darius, avec à sa tête le jeune paladin de Mitra, Markadian. C'est le jeune Markadian qui aura la couronne du royaume, et placera son règne sous la divinité tutélaire de Mitra.

4736 à nos jours : beaucoup de fidèles de Sarenrae et Iomedae se mettent à prier Mitra. Mitra les accueille en acceptant d'offrir ses dons à chacun de ses nouveaux fidèles, leur laissant le soin de le prier sous la forme de leur choix, Mitra le seigneur Étincelant, Mitra le Soleil Brillant, et Mitra la Flamme Immortelle.

4800

Talingarde

Avant 4727 : Nul ne sait, ou ne le fait savoir.

4732 : Mitra abandonne le royaume suite à sa divine ascension.

4734 : de nombreux humanoïdes viennent explorer et conquérir ces terres belles et sauvages n'appartenant à personne. Malgré cela, beaucoup s'interrogent sur la présence de nombreux monuments et palais déjà sur l'île. Peut-être le fruit des Azlants disparus ?

4736 : après deux ans de luttes violentes et continues, les Maisons Barca et Darius se livrent une lutte à mort entre les flèches montagneuses connues sous le nom de "Seigneurs de Tamberlyn". La supériorité numérique des troupes des Barca ne fait pas le poids face à la tactique et à la foi des Darius. La Maison Barca envoie de plus en plus de troupes par colère, et perd de plus en plus d'hommes dans des décisions inconsidérées. Lassé et à bout, le Roi Jaarad de la Maison Barca part défier Markadian en survolant le champ de bataille avec son griffon et ses troupes d'élites. Markadian, bien que blessé, gagne le duel, et magnanime, accepte la reddition des troupes ennemies. Plus incroyable encore, il accepte de la maison Barca qu'elle garde ses terres et ses titres à condition de lui jurer fidélité. Ce qu'elle fit.

4736 - 4782 : Le règne de Markadian Ier, le Victorieux

Markadian Ier était un monarque comme on n'en voit que tous les mille ans. Saint homme, magnanime et sans pareil sur le champ de bataille, il dispersa les gobelours du Nord pour des générations, et rejeta les pirates établis sur la côte Est. Plus que simplement régner, il développa le Royaume et la Paix. Il prit la plus grandes des villes trouvées et en fit la Capitale qu'est devenue Matharyn. Il partit dans les Terres Yutak faire la paix avec les chefs de guerre, et créa des accords et routes commerciales dans Talingarde et vers le reste de la Mer Intérieure.

Sous son exemple le culte de Mitra se développa à une vitesse folle mais, soucieux de laisser à chacun la liberté de culte, même mauvais comme Asmodeus, il autorisait chacun à prier qui bon lui semblait, tant que c'était fait dans la discrétion. Pendant 46 ans, le royaume connut une prospérité comme peu de royaumes peuvent se targuer d'avoir connu, et de ce fait, des statues du Victorieux peuvent être trouvés dans toutes les villes du pays.

Malheureusement, on ne peut être l'exemplarité partout, et bien que Markadian Ier fut un roi sans pareil, il fut un piètre père.

4782 - 4788 : Le règne de Markadian II, le Savant

À la mort de son père, l'aîné, Martius, prit la tête du royaume. Celui qu'on dit "le Savant" n'était pas vraiment intéressé par la gouvernance, et passa le plus clair de son temps dans la Grande Bibliothèque de Matharyn. Il commença la rénovation d'un ancien château familial connu sous le nom d'Adarium. À peine l'une des ailes avait-elle été finie qu'il y prit congé et n'en sortit que très rarement.

Son jeune frère, Hallen, bien que sans autorité légale, prit le plus gros des décisions du royaume et commanda les armées chaque fois qu'elles étaient nécessaires. Les soldats le respectaient beaucoup, et, finalement, Martius comme Hallen y trouvaient leur compte.

Tout aurait pu aller pour le mieux si Hallen n'avait pas commencé à devenir fou. Cela a officiellement débuté quand il a commencé à dire que sa mère (morte en couche) n'était pas la Reine mais un Ange. Il se fit fabriquer des ailes magiques et à survoler le royaume, disant entendre la voix des Anges. Le roi reçut des rapports alarmants sur la folie du prince et ses intrigues, mais refusa de leur accorder de crédit, disant de son frère qu'il plaisantait.

La plaisanterie prit une fin quand Hallen, rendant visite à son frère, lui coupa la tête avec une épée de feu et prit celle du royaume et se nommant Markadian III, l'immortel.

4788 - 4788 : Le règne de Markadian III, le Fou

Alors qu'on aurait pu croire que le peuple se soulèverait ou craindrait pour son existence, ce dernier en vint à se convaincre qu'après tout, il était possible que ce roi soit un messager de Mitra, ce qui, vu l'oisiveté de son prédécesseur, n'était pas une mauvaise chose.

Il est certain que l'oisiveté n'était pas la marque de Markadian l'Immortel. Il fit changer la Saint Mitra à la date de son propre anniversaire. Il commença à mobiliser ses troupes et les érudits du Royaume avec comme projet d'envahir les 9 enfers et mettre un terme aux manipulations d'Asmodeus, en partant recruter des troupes angéliques et souhaitant tuer le Seigneur des Diables lui-même.

Ce projet ne vit jamais le jour. Moins de 5 mois après avoir pris les commandes du Royaume, Markadian III, le Fou, mourut en s'écrasant d'une chute de la plus haute tour d'Adarium. Nul ne sait si il avait oublié ses ailes, si elles ont eut une défaillance, ou si des paladins las de sa folie n'ont pas écourté son existence.

4788 - 4800 : Le règne de Markadian IV, le Zélé

Marcus, le fil de Markadian II, récupéra un royaume plutôt désassemblé, en proie aux inquiétudes. Lui qui avait évité l'Adarium sous le règne de son oncle pour aller guerroyer sur la Mer Intérieure revint avec ses hommes et ne tarda pas à montrer que, du haut de ses 19 années, il était le digne petit-fils du Victorieux. Conjuguant sa vaillance avec l'intellect hérité de son père, il trouva un moyen d'unifier le royaume à nouveau : il lui donna un ennemi commun.

Markadian IV expliqua à tout Talingarde que le clergé d'Asmodeus avait usé de magie noire pour invoquer un diable qui prit le contrôle de Markadian III afin de le rendre fou et d'affaiblir le Royaume. En plus de permettre à la Maison Darius de laver son honneur, le peuple se concentra sur le clergé d'Asmodeus et ses fidèles, pas forcément très nombreux, et commencèrent ce qu'on nomme les "Purges Asmodéennes".

Les Chevaliers d'Alerion prirent la tête des opérations et détruisirent tous les temples. Les archiprêtres furent brûlés sur le bûcher, et pendant douze années, la religion d'Asmodeus déclina en Talingarde, au point de ne plus rien en rester, ou presque.

Le roi Markadian IV décéda suite à une maladie inconnue, à l'âge de 41 ans. Certains murmurèrent que le clergé d'Asmodeus était responsable de cette malédiction. Ce qui ne fit que renforcer la chasse de ses fidèles.

4800 - 4816 : Le règne de Markadian V, le Brave

Markadian V entama son règne à 22 ans, comme l'avait jadis fait Markadian Ier. La malchance du Royaume fut sa chance, car peu après son arrivée au trône, les gobelours du Nord attaquèrent de nouveau, espérant traverser le Mur de Garde. Markadian V mena lui-même l'assaut sur le front. On commence alors à l'appeler "Le Brave". Bien qu'il maintint l'interdiction du culte d'Asmodeus, le nouveau roi fut juste et moins porté sur les purges.

Au lieu de consacrer son énergie et ses ressources à combattre un fantôme, il prit pour dessein d'ajouter au royaume les terres du Nord et de l'Ouest, toujours pas annexées aux siennes.

Le seul devoir auquel Markadian V échoua jusqu'à présent, c'est celui d'avoir un fils. Son seul enfant est une fille du nom de Bellinda, qui vient de fêter ses 20 ans. Maître des arts arcaniques, on murmure déjà que le Roi pourrait laisser un jour une Reine sur le trône, pour la première fois depuis la naissance de Talingarde.