Les critiques :



1) Pour moi, ils peuvent concerner tout jet de D20 : attaque, JdS, test de compétence, test de caractéristique, etc. (oui je sais ce n'est pas la vraie règle...)

2) un 20 naturel (20 sur le D20) est toujours une réussite, un 1 naturel (1 sur le D20) est toujours un échec.

3) Dans le cas d'une réussite exceptionnelle, critique probable (parfois les armes, dons ou facultés spéciales permettent d'avoir une zone de critique améliorée pour les armes par exemple). Il faut donc refaire un jet (le même, avec les mêmes bonus/malus) pour confirmer. Si c'est une réussite, le critique est confirmé. Dans le cas d'une attaque, le multiplicateur de l'arme indique le nombre de fois qu'il faut tirer les (dés de dégâts + les bonus). Pour le cas d'une compétence, JdS ou jet de caractéristique, l'action est magistralement réussie (voir surtout avec le MD pour en connaitre l'étendue).

4) Dans le cas d'un échec (1 nat) : tirer un JdS DD10 vs Réflexe en général pour une action physique (attaque par exemple), vs Volonté pour une action mentale (Psychologie par exemple), vs Vigueur pour tout ce qui touche à la résistance (comme le poison par exemple). Si le JdS est raté, lancer un D52 et prier... (en fait encore une fois, demander au MD ce qu'il en est)

Cas particulier : le critique augmenté.

1) Il intervient lorsque : le premier jet est un 20 naturel : critique probable.

2) Le jet de confirmation est aussi un 20 naturel : critique confirmé et possibilité d'augmenter celui-ci

3) Un nouveau jet de confirmation est réalisé :
  • si réussi (ou encore un 20 naturel : va jouer au loto ou téléphone à ta copine), le critique est augmenté
  • si raté le critique est "presque" normal.
Pour le cas d'une attaque : un critique augmenté améliore le multiplicateur de 1 rang : le x2 devient x3, le x3 devient x4, etc. Le critique "presque" normal quant à lui : gros coup de bol tout de même, le joueur tire deux fois les dégâts et prend le meilleur des deux tirages. Il faut bien justifier les deux 20 d'affilés quand même ^^).

Voilà les monstrueuses règles élémentaires du critique. N'oubliez pas que les monstres aussi profitent de ces options, hé hé hé...