N'oubliez pas de faire commencer le nom de chacune de vos pages par P265 ! Bons jeux !

Lien : https://www.pathfinder-fr.org/Forum/topics/81-Partie-R-265

Aventuriers

Prudence, Humaine, Prêtresse joué par Willem


Aji Saka, Wayang, Magicien joué par Trajan


Nom du perso, Race, Classe joué par Joueur.se


Nom du perso, Race, Classe joué par Joueur.se


Histoire

4718, le commencement.

En 4718 commence la conquête de ce que l'on appellera plus tard le Royaume de Kolkéa. Partant d'un petit bastion, aujourd'hui Vermery, dans les terres volées, l'emprise de la famille de Wyrmyre, riches explorateurs financés par les aristocraties alentour, s'étends et s'étends encore et toujours. Cette année marque le début officiel dans les registres de l'histoire du royaume, même si de nombreux historiens s'accordent à dire que la véritable naissance de l'entité politique trouverait sa source dans de nombreux traités signés auparavant avec le Brévoy, Dague et le Kyonin pour financer la conquête des terres volées.

Le Premier Siècle

Pendant le premier siècle d'existence du royaume, l'idéologie politique de ce dernier se dégage plus clairement. Le roi en place à l'époque proclame de nombreux traités pour expulser les cercles druidiques en place dans la région et annexe de plus en plus de territoires dans le but de posséder un maximum de ressources. Dans cette optique, le traité de Val-Rivière, signé à Dague en 4730 annonce l'annexion de cette dernière à Kolkéa. La constitution d'une forte armée a été l'élément déclencheur d'un siècle de conquêtes au coeur des royaumes fluviaux tant et si bien que bientôt, on ne parlât plus des royaumes fluviaux mais bien du royaume de Kolkéa.

Les violences culminèrent lors de l'annihilation de Sept-arches, opposant principal du royaume dans la région, notamment à sa politique agressive de déforestation pour le profit. Cet évènement coïncide avec la première apparition de la lycanthropie sur le territoire. Tout d'abord dans la forêt des mille voix, proche de Vermery, mais petit à petit s'étendant à l'intégralité du territoire.

Le Second Siècle

La situation, pour un habitant normal de Kolkéa, aurait pu ne pas être considérée comme dramatique. Cependant, pour les hommes rats, véritables piliers de l'armée de mercenaire autrefois engagés par les De Wyrmyre, commencèrent à subir de lourdes discriminations à cause d’amalgames avec les Lycanthropes. Pendant le premier quart de siècle, une étrange église fit son apparition. Le culte d'Akumi. Des inquiétants prêtres portant des masques de pierre à l'effigie d'idoles pleurant, et répandant petit à petit leur idéologie au sein du royaume. L'avarice des hommes du passé était cause de la souffrance des hommes d'aujourd'hui et il fallait purger ses crimes par la souffrance et le repentir. Les prêtres d'Akumi prirent spécifiquement pour cible les hommes-rats qui offraient un symbole particulièrement puissant pour leur idéologie et ainsi commença le second siècle.

Au fil des monarques, la situation se précarisa pour l'intégralité des hommes-bêtes situés dans le royaume, à tel point que lors du couronnement du roi Dogan Ier de Wyrmyre, en l'an 4860, une vaste politique ségrégationniste fut adoptée par le royaume, culminant quelques années plus tard par le détournement d'une rivière pour créer une frontière bien plus que symbolique entre les hommes-rats et le reste de la population.

En 4893, alors que la ville de Pitax est submergée par une épidémie particulièrement virulente de Lycanthropie, amenant petit à petit la cité à sa ruine et ses habitants à fuir pour regagner la capitale, une nouvelle organisation entre en scène. C'est le moment que choisit la Ligue Fluviale, organisation composée du Brévoy, du Razmiran et de la ville de Dague, pour joindre ses forces et attaquer de concert Kolkéa. Le royaume perds petit à petit du terrain et abandonne toutes ses positions pendant les deux années qui suivent jusqu'a finalement devoir se retrancher, en 4895, derrière les murs de Vermery, dernière cité résistant aux assauts de la Ligue depuis la chute de Pitax.

Lieux

Kolkéa

Vermery

Cathédrale Saint-Supplice : Bâtiment religieux situé au cœur de la ville. On peut l'apercevoir ou qu'on se trouve dans la cité et son ombre jette un froid sur la place des martyrs, qu'elle domine.

Place des Martyrs : C'est la place qui entoure l'intégralité de la cathédrale. On y trouve aussi de nombreuses casemates et des bâtiments militaires que tout habitué à la vie de la cité a déjà vu bien animé.

Palais de Wyrmyre : Gigantesque bâtiment aux tentures violacées et aux colonnes finement ouvragées, le Palais se trouve sur une petite colline tout au nord de la ville. Autrefois un poste de commande, au fil des années, le faste et la richesse accumulée par la famille leur autorisa de construire à la place le palais le plus faste, d'après leurs dires, des royaumes fluviaux.

Pont des Soupirs : C'est l'unique pont pour rejoindre le quartier des hommes-rats. Une avenue court directement de la cathédrale saint-supplice au pont, permettant de le rejoindre rapidement en cas d'émeute. Plus qu'un simple pont, il s'agit d'un petit bijou d'ingénierie car le pont est capable de se relever des deux côtés par la simple action d'un homme du côté Cathédrale.

PNJs

Dogan Ier de Wyrmyre, Roi de Kolkéa. 51 ans.

Organisations

Confrérie du Chagrin. Quiconque a déjà mis un pied à Kolkéa connaît cet emblème brodé sur les robes des adeptes d'Akumi. L'oeil qui voit tous les péchés et les multiples bras montrant que la déesse peut frapper à tout instant rappellent tous les jours aux habitants de Kolkéa que quelqu'un les surveille. En permanence.
  Nom Taille
- Ajisaka.png 117,87 KB