• Carte de Ghastenhall
    L'une des trois grandes villes de Talingarde, Ghastenhall est de loin la plus cosmopolite et la plus libérale. Par rapport à l'orthodoxie de Matharyn et au juridisme rigide de Daveryn, Ghastenhall est le carrefour du commerce, de l'art, du théâtre, de l'apprentissage et de la culture. Ghastenhall est une ville avec un pied dans le passé et l’autre dans l'avenir. Le duc est le dernier soupir de la vieille noblesse Barcan qui régissait cette île. Son grand-père est entré en guerre contre le Victorieux. Bien sûr, le vieux duc fut aussi assez sage pour, à peine vaincu, jurer rapidement fidélité au nouveau roi. Toutefois, il y a toujours une blessure persistante qui n'a jamais complètement guéri.

La cité sur la Balafre

La ville de Ghastenhall se trouve sur l'une des formations naturelles les plus importantes de Talingarde, la rivière de la grande Balafre de Dieu. Les gens de Talingarde pensent que la majestueuse Balafre de Dieu court de la baie Cambrienne jusqu’au lac Tarik. Mais, en fait, la même formation géologique divise Talingarde en deux, de la baie jusqu’à la mer du Nord. Cette ligne de faille submergée traverse deux chaînes de montagnes et reste la trace des violentes douleurs de la naissance préhistorique de l'île de Talingarde. Les nains, depuis longtemps habitués aux ravages que la terre peut occasionner, ont un dicton : "Mère Montagne ne dort pas éternellement". On pourrait en dire autant de la majestueuse Balafre de Dieu. Elle ne dormira pas pour toujours. Mais heureusement pour Ghastenhall, elle dort pour l'instant.

Aujourd'hui, la Balafre de Dieu est le poumon de la ville. La Balafre de Dieu est une masse d'eau imposante. Bien que pas très longue, elle est très large, atteignant souvent plus d’un kilomètre. Au plus large, elle fait ses deux lieues. Certains marins vétérans de la rivière disent que la Balafre de Dieu n'est pas une rivière. C'est plutôt un long lac qui relie le lac Tarik à la mer. Ce n'est pas loin de la vérité.

La Balafre de Dieu regorge de poissons et de vie marine. Les balafrés, argot désignant les pêcheurs d'eau douce, sortent tous les matins à l'aube dans leurs petits bateaux et jettent leurs filets dans ses eaux riches. Leurs butins de truites, d’omble et de saumons trouvent rapidement leur chemin jusqu’aux marchés de poissons le long des quais Sud et, à l’heure du repas, remplissent dix mille marmites à travers toute la ville.

En de très rares occasions, un monstre descend la rivière depuis les mers du Nord, souvent un bunyip ou une gigantesque anguille, et crée des problèmes sur le lac. Les vieux balafrés parlent encore de la fois où un serpent de mer avait pris résidence près de l’embouchure de la Balafre de Dieu. Le Diable des Mers, comme il fut surnommé, avait mangé une douzaine d'hommes avant que le duc n'embauche des chasseurs de monstres pour l'attraper. Quand il fut traîné hors de l’eau, il mesurait vingt-deux mètres de la tête à la queue. Son crâne décore encore un restaurant célèbre du quartier des Balafrés connu sous le nom du Diner du Diable. La nourriture y est excellente et, si vous réservez assez à l'avance, vous pouvez vous asseoir dans la Morsure du Diable, l’alcôve avec la tête suspendue au-dessus.

Il est difficile d’estimer l'importance de la Balafre de Dieu pour Ghastenhall. La raison pour laquelle Château Ghasten existe est de surveiller l'entrée de la rivière. La raison pour laquelle il y a autant d’habitants est la générosité de la rivière. La raison pour laquelle le sol ici est si riche est le limon déposé par la rivière. La baie Cambrienne et le port marin ont rendu la ville riche, mais c’est la Balafre de Dieu qui a permis à la ville d'exister. Ghastenhall a parfois été appelée le cadeau de la Balafre et c'est indéniablement vrai.



Une ville sans loyauté

Il suffit de jeter un coup d'œil sur le blason de Ghastenhall pour comprendre que la ville a changé plusieurs fois de maîtres. Au centre se trouve le soleil de Mitra. Dans le quart supérieur gauche, le bleu et le blanc la maison Darius. En haut à droite se trouve le Griffon des Barca. Le rouge et le vert du champs sont les couleurs utilisées par les anciens membres de la tribu Iraen qui possédaient autrefois cette île avant l'arrivée des Talireans. Oui, Ghastenhall a connu de nombreux maîtres. La ville est assez sage pour s'incliner devant celui qui détient le trône, mais la vérité est que la plupart des Ghastens, parfois désignés par Ghastlies par les étrangers, se considèrent comme leur propre tribu. C'est à eux-mêmes que leur première loyauté restera toujours.

Ghastenhall prétend être la ville la plus ancienne de Talingarde. Cela pourrait effectivement être vrai même si personne ne peut en être certain. Cela a un certain sens. La falaise surplombant la Balafre de Dieu, où le château Ghasten se tient actuellement, est une position défensive naturelle. La rivière et la mer voisines sont de riches sources de nourriture. Et l'eau douce est disponible dans la Balafre. En outre, les contreforts environnants des montagnes Ansgarian orientales sont riches en pierre solide. Si vous regardez attentivement dans certaines des anciennes carrières, vous pouvez voir des blocs de pierre bruts découpés dans la masse par des outils qui ne sont pas fait de fer. Les hommes ont fait de cet endroit leur maison pendant d’innombrables siècles.

Mais même s'il existait quelque part sur l'île plus ancienne colonie, ça n'aurait pas d'importance. Les Ghasten se considèrent comme un peuple ancien et établi. Ils prennent du recul sur la politique et les luttes de pouvoir. Peut-être que la maison Darius et les adorateurs de Mitra régneront pendant encore cent ans. Qui peut le dire ? Mais vont-ils régner à jamais ? Certainement pas.

Il y a aujourd'hui des Ghastens en vie qui se souviennent lorsque le grand-père du duc actuel a marché contre les Darius pour soutenir le dernier roi Barcan. Payez-leur une bière et ils vous diront maintenant ce qu'ils ont dit alors. C'était une erreur de s'enchevêtrer dans de telles luttes. La ville de Ghastenhall n'était pas directement menacée. Qu'importe si le royaume porte le bleu des Darian ou le rouge et vert des Barcan ? L'un ou l'autre de ces régimes aura toujours besoin de leur port et de leur fleuve.

Cette leçon a été apprise par le duc actuel. La bataille contre le Victorieux fut un désastre pour Ghastenhall. Plus de deux mille fils de la ville sont morts sur ce champ de bataille. Lorsque les corps sont retournés chez eux, la cité sur la Balafre est devenue une ville de funérailles. Maintenant, la guerre est revenue à Talingarde. Il ne fait aucun doute que la horde gobelours doit être vaincue. La question pour le duc est de savoir comment cela peut être fait sans répéter la même tragédie.



Les quinze quartiers

I. Le quartier du Seigneur

Le quartier du Seigneur est une petite ville en soi. Les nobles, la classe supérieure et la population riche qui habitent ici peuvent ne jamais en sortir s'ils le choisissent. C'est la seule partie de la ville qui est fortifiée et n'a qu'une seule porte, la Porte du Duc ou plus souvent simplement la Porte, car elle est la seule porte de la plupart des habitants de la ville ne croisent. Au-delà de la porte se trouve la rue du Crochet du Roi, qui mène directement au Château Ghasten où le Duc vit ainsi que sa garde personnelle. Techniquement, la Porte du Duc est censée être ouverte à tous les citoyens, mais en réalité, les gardes repoussent souvent les pauvres ou les vagabonds.

Le quartier du Seigneur s'est développé de manière organique au fil des ans et il n'y a absolument aucun ordre à son agencement. Les manoirs jouxtent des commerçants et souvent, un long enchainement de commerces aura quelques maisons éparpillées en son sein. En fait, les domaines plus grands et plus riches sont entourés de magasins de luxe.

Dans les autres parties de la ville, le quartier du Seigneur s'appelle simplement "le Coffre". "Il s’est fait coffrer" est une expression locale qui signifie "il est devenu riche, probablement par des moyens malhonnêtes".

II. Blancfaubourg (Whitequarter)

Plus grande partie de la ville, ce quartier en forme de croissant entoure le quartier du Seigneur, de la baie Cambrienne à l’allée des Fidèles. C'est là que les artisans travaillent. À bien des égards, lorsque les gens parlent généralement de Ghastenhall, ils parlent de Blancfaubourg. Blancfaubourg est la partie la plus représentative de la ville et près de la moitié de la population vit dans ce quartier.

III. Quartier de Prêtres

Quelque peu mal nommé, en fait seule une petite proportion de ce quartier est occupée par les prêtres. Cependant, il abrite la plus grande église de Ghastenhall, la Cathédrale de Mitra le Feu Immortel, souvent appelée "Cathy" par les habitants moins respectueux, et est la résidence du Cardinal de Ghastenhall.

Une meilleure appellation du quartier des Prêtres serait le quartier des Savants car il abrite presque tous les centres d'apprentissage supérieur de Talingarde. Outre une poignée d'académies à Matharyn et le Conservatoire de Daveryn, si vous allez étudier en Talingarde, vous venez ici. Les universités de Ghaster, Heldynhall, Tynebrucks, Fairchester, Canterly et Ghaster La Vraie sont toutes dans ce quartier. La Bibliothèque de Ghaster les sert toutes et collectionne des livres de tous les coins du monde.

Les universités de Ghaster et Ghaster La Vraie sont de célèbres rivales dans tous les domaines. Leurs noms sont dus au fait qu’il y a deux siècles, quand elles ont été fondées, le roi Barcan a ordonné la construction de l'Université Ghaster sans en aviser le duc. Le duc, courroucé d’avoir été court-circuité, a commandé sa propre université et faite appeler Ghaster La Vraie. Les deux universités ont été rivales depuis.

Les prêtres et les érudits qui s’y côtoient sont aussi réputés se détester les uns les autres. Les prêtres portent des robes bleues et le savant s'habille de noir. L'Église demeure politiquement plus puissante que les savants.

IV. Les Salins (Saltsquarter)

Les Salins est l'endroit où les pêcheurs qui jettent leurs filets dans les eaux salées de la baie cambrienne mettent leurs bateaux à l'embarcadère. Ils ont une forte rivalité avec le pêcheur d'eau douce de des Balafrés (voir ci-dessous).

C'est aussi là que les gros navires sont à quai et c’est le port le plus animé de Talingarde. Ainsi, on y rencontre des gens de tout Golarion. Hommes-lézards, minotaures, ogres ou même des créatures plus étranges peuvent y être rencontrer. Ils sont tolérés tant qu'ils restent tranquilles mais ils sont regardés avec suspicion.

V. Orpaille (Goldquarter)

Orpaille est le quartier bancaire et financier de Ghastenhall. Il abrite également un vaste réseau de spéculateurs dans les bijoux et les métaux précieux, ce qui en fait l'un des meilleurs endroits de Talingarde pour vendre des trésors. Mieux encore, les commerçants d’Orpaille sont en règle générale totalement indifférents aux origines des métaux précieux qu’ils échangent. Ces marchands adoreront un symbole sacré ou un trésor d'église.

La rue Avide traverse le centre d’Orpaille. La légende locale affirme que la route a obtenu ce nom après qu'une banque ait tenté de surcharger le duc pour un prêt. Quoi qu'il en soit, pratiquement personne ne vit effectivement à Orpaille. Il s'agit presque entièrement d'entreprises et de maisons commerciales. À bien des égards, Orpaille est très en avance sur son temps. C'est un endroit où les attitudes modernes à propos de l'argent et de la richesse sont communes et l'avidité règne sur tout.

VI. Paix du Roi (Kingspeace)

Paix du Roi a la réputation d'être l'endroit le plus ennuyeux de la ville. Ce petit quartier, largement peuplé par des commerçants, des artisans et des agriculteurs, mérite cette réputation.

VII. Pont des Goules (Wrightsbridge)

C'est le cœur industriel de Ghastenhall. Le son de la forge et des artisans ne cesse jamais. Cela signifie également que Pont des Goules est célèbre pour autre chose : sa légendaire odeur effroyable dont lui vient son nom.

VIII. Debrulron (Tuebelow)

La tradition locale affirme que Debrulron a gagné son nom d'un juge qui a dit en parlant du quartier "Pour un qui va au paradis, deux brûleront." Le nom est resté et un cartographe du duché ne savait l’épeler. D'où Debrulron.

C'est plutôt injuste. Debrulron n'est pas une mauvaise partie de la ville. Bien au contraire, ce quartier jeune est le cœur de la classe moyenne émergeante de Ghastenhall. Etendu et espacé par rapport à la plupart de la ville, c'est un endroit confortable à vivre.

IX. Weatherby

Autrefois, Weatherby était une petite communauté agricole à la périphérie de la ville. A présent, elle a été complètement absorbée dans la ville elle-même. C’est resté une communauté agricole silencieuse. Les gens de Weatherby sont fiers d'être en milieu rural même si leur quartier est complètement entouré par la ville. La pire chose qu'ils peuvent dire à propos d'un des leurs est que "il a viré Blême", Blême étant leur surnom qu’ils donnent à Ghastenhall.

Pourtant, Ghastenhall grignote Weatherby, que les anciens le veuillent ou non. Pratiquement toute la partie occidentale de Weatherby a été achetée par des artistes et des propriétaires de théâtre. Avec la construction du nouveau théâtre Barrington-en-Tournée, en bordure du quartier, il semble certain que les jours de Weatherby en tant que communauté agricole sont comptés. Ce terrible état de fait est discuté sans cesse par les vieux de Weatherby sur leurs porches.

X. Les Balafrés (Scarpers)

Les Balafrés tire son nom de l'ancien argot de la ville pour ceux qui pêchent sur la Balafre de Dieu. Les Balafrés et les Salins, ceux qui pêchent les eaux salées de la baie Cambrienne, ont une longue rivalité. Habituellement, cette rivalité ne se manifeste que comme un grognement silencieux. Mais de temps en temps, il y a un incident isolé de violence.

Les gens du coin savent que, malgré l'odeur terrible près de la rivière, les meilleurs endroits pour manger à Ghastenhall, autre que les restaurants riches et inabordables du quartier du Seigneur, sont les restaurants le long de l’allée Sothsby. Le poisson frais de rivière des Balafrés et les produits des paysans de Weatherby se combinent pour créer des délices culinaires.

XI. Le Quartier Rouge

Le quartier rouge est la mauvaise partie de la ville. Jamais plus d’une semaine ne se passe sans que le cardinal n’incite le duc à faire effectuer une rafle dans ce quartier et à fermer ses fosses de dépravation. Et chaque semaine, le duc promet que cela sera fait, dès qu'il y aura les ressources pour le faire. Mais ce jour-là ne semble jamais venir. Pourquoi ? Pourquoi une telle débauche tolérée ?

Le quartier Rouge est le sale secret de Ghastenhall. Il n'y a aucune raison pour que les navires étrangers ne s'arrêtent pas à Matharyn au lieu de poursuivre la Baie Cambrienne pour faire leurs affaires à Ghastenhall. Mais la vérité est que la plupart ne font qu’une brève escale à la capitale de Talingarde. Pourquoi ?

Après les grands dangers de la traversée en pleine mer, où préfère-t-on passer son temps libre ? Vous arrêteriez-vous au port très religieux et orthodoxe de Matharyn ou préférez-vous longer la baie jusqu’à Ghastenhall avec son quartier Rouge plein de bars, de maisons closes et de salles de jeux ? La réponse à cette question est évidente pour la plupart des marins. Et le duc se rappelle une fois de plus qu'il a d’autres choses à faire, l'Église fulmine et les caisses de la ville se remplissent.

XII. Downerly

Downerly était une communauté agricole, mais lorsque l’activité du port des Salins est devenue trop importante, les commerçants sont venus et ont acheté presque tout le quartier. Depuis, Downerly n'est presque plus rempli que d’entrepôts. Le vieux phare se trouve juste en bordure du quartier et fonctionne toujours, guidant les navires à travers la baie cambrienne jusque dans les ports prospères de Ghastenhall.

XIII. Malebutte (Wrongside)

Autrefois, ce quartier était connu sous le nom assez banal de Farmington. Mais personne ne l'appelle plus ainsi. Au lieu de cela, avec le départ de la plupart des agriculteurs, cette mauvaise terre d'élevage entre Wrightsway et les trois collines est communément appelé Malebutte. Si vous ne pouvez pas vous permettre de vivre ailleurs à Ghastenhall, vous pouvez vous permettre de vivre ici.

XIV. Barleybell, XV. Turnsborough

Les limites exactes des villes agricoles de Barleybell et de Turnsborough sont incertaines. Elles sont toutes deux revendiquées par deux barons ruraux. Tout ce qui se trouve au nord de Ghastenhall avec des terres agricoles est, soit Barleybell si c'est à l'ouest, soit Turnsborough si c'est plus vers l'est. Quoi qu'il en soit, ces deux communautés agricoles sont le grenier à blé de Ghastenhall.

Dix lieux d'intérêt à Ghastenhall

1. Château Ghasten (Vieux Ghastenhall)

A proprement parler, le Château Ghasten est Ghastenhall. La ville qui partage son nom s'est développée autour du château qui a été construit pour garder le contrôle de la Balafre de Dieu. De nos jours, pour éviter toute confusion, le château s'appelle Château Ghasten. C'est le palais du duc et de sa famille. C'est aussi le siège du gouvernement de la région ainsi que l’endroit où toutes les activités officielles sont menées.

Une fois par semaine de midi jusqu'au coucher du soleil, le duc tient une cour ouverte. Tous ceux qui le souhaitent peuvent venir parler au duc. Habituellement, cela consiste en un défilé sans fin de paysans portant une plainte à propos de terre sans valeur ou de noblesse mineure essayant d’atteindre l'oreille du duc dans l'espoir de recevoir de l'argent. Le duc actuel s’y prête de bonne grâce et décide même occasionnellement d'aider certains locaux qui ont besoin d'une aide réelle.

2. La Grande Cathédrale de Mitra le Feu Immortel

L'une des plus grandes églises de Mitra à Talingarde, ce n'est pas seulement un centre de culte. C'est une institution et un centre d'affaires. "Cathy" est l'endroit où le cardinal de Ghastenhall dirige sa cour. Le cardinal est la deuxième personne la plus importante à Ghastenhall (après le duc). L'Église possède d’importantes exploitations à l'intérieur et à l'extérieur de la ville et c'est dans cette cour que l'activité de toutes ces exploitations est gérée.

3. Le Vieux Cimetière Barcan

C'est le plus ancien cimetière de Ghastenhall. Il a la réputation d'être hanté.

4. Le Manoir Crowley

C'est l'un des très rare domaines inhabités du Quartier du Seigneur. En utilisant ses richesses considérables, le cardinal Thorn a fait en sorte que le frère Barnabus Thrane l’acquière pour être utilisé comme maison sûre. C'est ce domaine qui servira de base d'opération du neuvième Lien alors qu'ils sont à Ghastenhall.

5. Le Palais d'Or

Situé à l'intersection des rues Crabtrap et Longshot dans le quartier Rouge, le Palais d'Or est le plus infâme lieu de vice et de violence de Ghastenhall. Possédé par l'énigmatique Monsieur Martigan Vex, il est difficile de répertorier combien de plaisirs y sont assouvis. En partie bordel, taverne de rencontre, salon à opium, casino et combats de fosse, il n'y a pas grand-chose qui ne soit pas à vendre ici.



6. Le Grand Marché

Une fois par saison (sauf en hiver), Ghastenhall accueille un excellent marché de trois jours situé au cœur de Blancfauboug. Pendant ces trois jours, la ville libre de tout commerce.

7. La Bibliothèque de Ghaster

La bibliothèque Ghaster est en fait une merveille de Talingarde. Cette bibliothèque ouverte ne facture qu'une modique charge (5 pa par jour) pour accéder à ses ouvrages. A l’intérieur se trouve la plus grande collection de livres, de tomes et de parchemins dans tout Talingarde. C'est le repaire préféré de Barnabus Thrane, qui est membre du personnel de la bibliothèque. C'est aussi un bon endroit pour faire des recherches. Il y a cependant un grand vide dans les collections de la Bibliothèque. La bibliothèque n'a aucun livre sur Asmodeus, son culte ou ses étrangers. Cette histoire est interdite par l'édit de l'Église.

8. Place de la Victoire

Cette grande place a en son centre une gigantesque statue en marbre du roi Marcadian 1er, dit le Victorieux. Le Victorieux se tient triomphant sur un bloc de marbre blanc tenant une épée dans sa main droite et la bannière de Mitra dans sa gauche. La statue est entourée de fontaines et, par jours clairs, une grande foule de citadins s’y rassemblent pour discuter et se promener.

La place de la Victoire est également réputée pour autre chose : ses hommes fous. Des rangées de prophètes, prédicateurs, farfelus, excentriques et autres cinglés se rassemblent ici pour régaler les gens qui passent sur une foule de sujets. La plupart d'entre eux sont des simples sans-abris qui déclament sur la fin du monde. Mais de temps en temps, un véritable oracle apparaît et parle ici. L'église de Mitra tolère à peine ce rassemblement de blasphémateurs.

9. Théâtre Barrington-en-Tournée

Le plus beau et le plus récent théâtre de Ghastenhall. Ce théâtre a suscité la controverse en permettant aux femmes de rejoindre le casting. C'est aussi le théâtre qui a fait la réputation du célèbre comédien William Marcus Marlowe, le bard aimé de Barrington. Il joue ici ! À présent ! Plus "la chute d'Amberlyn". C'était la saison dernière.

Cette saison, il jouera le rôle principal dans "Cinq contre le Destin". Cette pièce est le vibrant récit de cinq héros qui parviennent à surpasser un violent et colérique roi Asmodéen, à courtiser sa fille et à battre son familier diablolique. C'est une grande performance tonitruante avec Marlowe dans le rôle du vaurien avec un cœur d'or, Brandon of Braskerly. La pièce inclue des combats d’épées, des chants, de la romance et des moments drôles avec un chien.

10. Loinfoyer (Lasthome)

Ce vieux manoir est édifié sur les hauteurs surplombant Malebutte juste après le sentier Snakerly. Personne ne vit dans cette maison et elle est réputée hantée.