Les exemplaires des Chroniques des Explorateurs sont censés être réservés aux membres de la Compagnie, mais certains volumes sont accidentellement tombés entre les mains du grand public. Ils servent d’archives, mais aussi de source d’inspiration pour les jeunes et les futurs Explorateurs, tout en développant la renommée des héros dont ils racontent les épopées. Certains disent que la Compagnie a fait exprès de laisser certains de ces volumes arriver entre des mains étrangères, afin d’attirer des Explorateurs potentiels. La possibilité de voir ses découvertes immortalisées dans les Chroniques des Explorateurs est l’une des plus grandes ambitions des membres de la Compagnie.

Lire les Chroniques

Chaque loge doit posséder au moins un volume des Chroniques des Explorateurs si elle veut conserver son statut d’avant-poste officiel de l’organisation mais la plupart d’entre elles en possèdent une collection complète ou presque, qu’elles mettent à la disposition de tous les Explorateurs de passage. De nombreux agents de terrain emportent toujours un ou deux volumes avec eux, soit parce que ces ouvrages sont en rapport avec leur mission actuelle, soit parce que ces agents portent un intérêt personnel à l’histoire ou aux aventures qu’ils racontent. Les Chroniques des Explorateurs ne sont pas seulement de bonnes histoires. Beaucoup d’Explorateurs chevronnés affirment que les récits de leurs prédécesseurs sont en partie responsables de leur propre réussite et bon nombre de capitaines-aventuriers jurent qu’il suffit de lire ces Chroniques pour revenir vivant d’une mission, avec sa propre histoire à raconter.

Quand un personnage lit un volume des Chroniques des Explorateurs, il gagne un bonus sur un ou plusieurs tests de compétence dans une situation spécifique. Ces bonus sont déterminés par le contenu de l’ouvrage et aident généralement l’Explorateur à négocier des obstacles à court terme lorsqu’il est sur le terrain. Si le personnage passe au moins une heure par jour à lire un volume, il gagne le (ou les) bonus associé(s), dans les circonstances indiquées, pour une période de 24 heures. Si un personnage est pressé, il peut essayer de localiser une information pertinente dans un volume qu’il a sur lui, en le parcourant pendant 1 minute et en réussissant un test d’Intelligence DD 15. Les bonus ainsi obtenus sont divisés par 2 (+1 au minimum). Sauf indication contraire, les volumes des Chroniques des Explorateurs sont écrits en commun (langue de l'Empire décadent) et pèsent 500 grammes.

Les volumes les plus célèbres

Chroniques des Explorateurs
ObjetPrix
Volume 1200 po
Volume 2100 po
Volume 11100 po
Volume 14150 po
Volume 27150 po
Volume 44200 po
Les volumes des Chroniques des Explorateurs qui suivent ne représentent qu’une petite partie de tous ceux que les Explorateurs peuvent rencontrer lors de leurs aventures. Chacun contient des histoires spécifiques qui donnent des bonus uniques. Ils sont parfois une véritable bénédiction pour les aventuriers qui se retrouvent dans des situations similaires à celle de leurs héros. Un MJ peut créer ses propres volumes en se basant sur les suivants, selon le format que voici.

Numéro du volume. Un même volume des Chroniques des Explorateurs contenant souvent plusieurs récits, les livres sont donc désignés par un numéro et non par un titre. Comme ils suivent un rythme de publication sporadique, leur couverture ou leur tranche ne présente pas de date.

Prix. C’est le prix du volume si on le trouve disponible à la vente. Les Explorateurs peuvent consulter les volumes gratuitement au sein des loges mais il est rare qu’on leur en prête un exemplaire à emporter sur le terrain. (En revanche, un agent peut faire une copie du volume à ses frais.) C’est une grave offense que de voler un volume des Chroniques des Explorateurs dans une loge et il est déjà arrivé que des Explorateurs se fassent renvoyer de la Compagnie pour l’avoir fait.

Description. Une brève description du contenu du volume et de son importance historique.

Bonus de compétence. Présente le type de test de compétence qu’améliore le volume des Chroniques des Explorateurs, les circonstances dans lesquelles cela se produit et les bonus apportés. Sauf indication contraire, les Chroniques des Explorateurs apportent un bonus de circonstances.

Quand vous faites référence à un volume des Chroniques des Explorateurs qui n’est pas détaillé ici (et des dizaines d’ouvrages de ce type ont été imprimés), utilisez les règles génériques des volumes de la série, comme indiqué ici.

Volume 1
Le premier volume des Chroniques des Explorateurs (publié pour la première fois en 4317 AR), comporte un récit de l’exploration des ruines de l'Empire des premiers hommes par le fondateur de la Compagnie, les détails de la course d'un prince marchand Explorateur contre une maride et un éfrit ainsi que les aventures d'un marin Explorateur dans la Jungle sauvage.
Bonus de compétences
• Améliorer les interactions avec les génies (Diplomatie et Connaissances (plans) +2)
• Meilleure compréhension des constructions grammaticales et des idiomes de la langue des premiers hommes (Linguistique +2)
• Circuler dans les forêts denses de la Jungle sauvage (Survie +2)
• Comprendre l’histoire de l'Empire des premiers hommes (Connaissances (histoire) +2)

Volume 2
Le deuxième volume des Chroniques des Explorateurs comprend la liste de trente-et-une citadelles de siège de la plaine des entourant la ville au Centre du Monde, cataloguées par le fondateur de la Compagnie, ainsi que les notes d'un Explorateur sur sa remontée du plus long fleuve de la Jungle sauvage, en direction d’une fantastique cité de jade qu’il dit avoir découverte à sa source.
Bonus de compétences
• Parcourir les nombreux donjons traîtres situés sous les citadelles de siège de la plaine autour de la Ville au Centre du Monde et en leur sein (Connaissances (exploration souterraine) +2)
• Améliorer l’efficacité et la sécurité des voyages sur les cours d’eau (Profession (marin) +2)

Volume 11
Quand ce volume a été publié pour la première fois, il contenait une foule d’informations erronées sur les dragons, toutes issues de la plume d'une Exploratrice. Ces erreurs ayant provoqué de nombreuses morts et quantité de blessés chez ceux qui affrontaient des dragons de tous types, elles ont poussé le Conseil à enquêter sur les sources du dragon d'airain auprès duquel elle s'était renseignée (et qui lui avait fourni la majeure partie de ces informations erronées). Ayant jugé ces sources suspectes, ces derniers ont fait corriger le volume, mais des copies de la première version existent encore dans des collections oubliées.
Bonus de compétences
• Meilleure compréhension de la nature et des coutumes des dragons (Connaissances (mystères) +2)
• Faire la distinction entre les vérités et les exagérations concernant les sujets ésotériques (Psychologie +2)

Volume 14
Ce volume est le premier à ne contenir que des récits d’exploits que les Explorateurs ont accomplis sur d’autres plans. Il comprend les archives du voyage d'un Explorateurs dans vingt-trois royaumes abyssaux et la liste des hordes démoniaques qui y vivent ; une carte détaillée de la capitale du domaine des éfrits et de ses environs, sur le Plan du feu, tracée par une célèbre cartographe Exploratrice ; et soixante-dix chansons paillardes et poèmes humoristiques qu'un Explorateur a appris pendant les dix années qu’il a passées à la cour d’un puissant satyre du Monde féerique.
Bonus de compétences
• Faire des blagues de mauvais goût (Représentation (comédie) +2)
• Identifier des démons et d’autres extérieurs originaires des Abysses (Connaissances (plans) +2)
• Se repérer dans l’immense capitale du domaine des éfrits dans le Plan du Feu et dans ses alentours (Connaissances (géographie) +2)

Volume 27
Ce volume a fait beaucoup de bruit à sa sortie car il contient une bonne centaine de pages rassemblant des notes du célèbre fondateur de la Compagnie des Explorateurs, disparu un siècle plus tôt. Bon nombre de ces extraits ne sont que des récits partiels de dangers ou de batailles, sans guère de contexte, mais un chapitre étonnamment complet décrit son périple dans la Calotte glaciaire et ce qu’il y a découvert. Le reste du volume comporte un traité sur les méthodes d’annulation des effets des pièges magiques, rédigé par la maîtresse du Savoir de l’époque.
Bonus de compétences
• Se repérer et suivre une piste dans les environnements arctiques (Survie +2)
• Repérer et désamorcer les pièges magiques avec une célérité impressionnante (Sabotage +2, Perception +2)

Volume 44
Ce volume, publié en 4707 AR, est connu pour son récit détaillé de l’exploration des Tréfonds par un Agent de terrain des Explorateurs. Elle y confirme que les drows des légendes sont bien réels, ce qui a poussé les natifs du Royaume des elfes (qui avaient caché leur existence pendant des millénaires) à proposer des pots-de-vin au Conseil pour qu’il rappelle les ouvrage publiés et les modifie. La Compagnie a refusé et, en quelques années, l’existence des elfes noirs est devenue un fait reconnu. Parmi les autres récits, on trouve un bref essai de la capitaine-aventurière actuelle sur d’antiques reliques de l’ancien Empire du péché.
Bonus de compétences
• Identifier les drows et leurs coutumes, leurs faiblesses et leurs tactiques (Connaissances (folklore local) +2)
• En apprendre plus sur les artefacts de l'Empire du péché (Connaissances (histoire) +2)
• Parcourir les tunnels des Tréfonds et en identifier les occupants (Connaissances (exploration souterraine) +2 et Connaissances (géographie) +2)

Le contenu officiel de ce wiki appartient à et a été utilisé avec l'autorisation de Black Book Editions.
Pathfinder-RPG est une création de Paizo Publishing.
Vous pouvez réemployer des extraits du texte officiel à condition de mentionner clairement des liens vers Paizo Publishing,Black Book Editions et Pathfinder-FR
Ce site se base sur les licences Open Game License et Pathfinder Community Use Policy.