Variantes de dragons sidéraux
Dragons sidérauxFP*
Dragon du néant9, 13, 18
Dragon du vortex10, 14, 19
Dragon lunaire9, 13, 18
Dragon solaire9, 13, 18
Dragon temporel11, 15, 20
Autres catégories de dragon
Dragons impériaux
Dragons véritables
(*) Les FP cités sont ceux des versions jeunes, adultes, et vénérables des dragons concernés.
Source : Bestiaire 4, p.68
Types/Sous-types associés : Dragon.

Les dragons sidéraux habitent dans les vastes étendues de l’espace. On les trouve sur différents mondes. En général, ils sont Neutres mais leur alignement varie plus que celui des autres dragons.

Catégories d'âge

En vieillissant, un dragon passe par douze catégories d’âge. Son profil de base change comme indiqué dans la table Catégories d’âge des dragons.

Catégories d’âge des dragons
Catégorie d’âgeÂge en annéesFPTailleDVArmure naturelleSouffle
1 Dragonnet0–5BaseBaseBaseBaseBase
2 Très jeune6–15Base +2Base +1Base +2Base +3Base ×2
3 Jeune16–25Base +4Base +2Base +4Base +6Base ×3
4 Adolescent26–50Base +5Base +2Base +6Base +9Base ×4
5 Jeune adulte51–100Base +7Base +3Base +8Base +12Base ×5
6 Adulte101–200Base +8Base +3Base +10Base +15Base ×6
7 Âge mûr201–400Base +9Base +3Base +12Base +18Base ×7
8 Vieux401–600Base +11Base +4Base +14Base +21Base ×8
9 Très vieux601–800Base +12Base +4Base +16Base +24Base ×9
10 Vénérable801–1 000Base +13Base +4Base +18Base +27Base ×10
11 Dracosire1 001–1 200Base +14Base +4Base +20Base +30Base ×11
12 Grand dracosire1 201+Base +16Base +5Base +22Base +33Base ×12

Catégorie d'âge. C'est le nom de la catégorie d'âge.

Âge. C'est l'âge exact du dragon, exprimé en années.

FP. La manière dont le FP du dragon évolue.

Taille. C'est le nombre de catégories de taille qu’il faut ajouter à la taille de base du dragon (qui passe de TP à P, de P à M, et ainsi de suite). Un dragon véritable ne reçoit pas les augmentations de caractéristiques standard lorsque sa taille change. Au lieu de cela, ses caractéristiques évoluent en fonction de sa catégorie d’âge, comme indiqué sur la table des caractéristiques des dragons.

DV. C’est le nombre de DV supplémentaires qu'un dragon qui croît gagne en plus de son nombre de DV de base. Ces DV additionnels ajoutent des points de vie, des dons et des rangs de compétence et augmentent le BBA du dragon et ses bonus aux jets de sauvegarde. Les dragons reçoivent un nombre de rangs de compétence égal à 6 + leur modificateur d’Intelligence par dé de vie. Les accroissements de caractéristiques auxquels les dragons ont droit en gagnant des DV supplémentaires sont déjà inclus dans les modifications de caractéristiques (voir la table des caractéristiques des dragons).

Armure naturelle. C’est la modification à apporter à l’armure naturelle de base du dragon, en fonction de sa catégorie d’âge.

Souffle. Tous les dragons possèdent un souffle (voir Combat) qui inflige une certaine quantité de dégâts de base. Le facteur indiqué augmente le nombre de dés de dégâts infligés par le souffle du dragon. Par exemple, si le souffle inflige des dégâts de base de 2d6 points d’acide, un dragon d’âge mûr occasionnerait 14d6 points de dégâts d’acide (grâce au facteur ×7).

Caractéristiques des dragons
Catégorie d’âgeForceDextéritéConstitutionIntelligenceSagesseCharisme
1 DragonnetBaseBaseBaseBaseBaseBase
2 Très jeuneBase +4Base –2Base +2Base +2Base +2Base +2
3 JeuneBase +8Base –2Base +4Base +2Base +2Base +2
4 AdolescentBase +10Base –2Base +6Base +4Base +4Base +4
5 Jeune adulteBase +12Base –4Base +6Base +4Base +4Base +4
6 AdulteBase +14Base –4Base +8Base +6Base +6Base +6
7 Âge mûrBase +16Base –4Base +8Base +6Base +6Base +6
8 VieuxBase +18Base –6Base +10Base +8Base +8Base +8
9 Très vieuxBase +20Base –6Base +10Base +8Base +8Base +8
10 VénérableBase +22Base –6Base +12Base +10Base +10Base +10
11 DracosireBase +24Base –8Base +12Base +10Base +10Base +10
12 Grand dracosireBase +26Base –8Base +14Base +12Base +12Base +12

Combat

La table Attaques et vitesses des dragons sidéraux indique les attaques dont dispose le dragon et les dégâts qu’elles infligent (un trait signifie qu’un dragon de cette taille ne peut pas utiliser l’attaque en question). Les dragons acquièrent les autres capacités décrites ci-dessous lorsqu’ils atteignent une catégorie d’âge spécifique.

Attaques et vitesses des dragons sidéraux
TailleVitesse de vol (manœuvrabilité)1 morsure2 griffes2 ailes1 coup de queue1 écrasement1 balayage de la queueSouffle LigneSouffle Cône
Très Petit30 m (20 c) (moyenne)1d41d39 m (6 c)4,50 m (3 c)
Petit45 m (30 c) (moyenne)1d61d412 m (8 c)6 m (4 c)
Moyen45 m (30 c) (moyenne)1d81d61d418 m (12 c)9 m (6 c)
Grand60 m (40 c) (médiocre)2d61d81d61d824 m (16 c)12 m (8 c)
Très Grand60 m (40 c) (médiocre)2d82d61d82d62d830 m (20 c)15 m (10 c)
Gigantesque75 m (60 c) (déplorable)4d62d82d62d84d62d636 m (24 c)18 m (12 c)
Colossal75 m (60 c) (déplorable)4d84d62d84d64d82d842 m (28 c)21 m (14 c)

Vitesse de vol. La vitesse de vol du dragon augmente en fonction de sa taille, comme indiqué sur la table.

Morsure. Il s’agit d’une attaque principale qui inflige la quantité de dégâts indiquée plus 1,5 fois le bonus de Force du dragon (malgré le fait qu’il dispose de plusieurs attaques). L'attaque de morsure d'un dragon possède une allonge qui est déterminée comme s'il appartenait à la catégorie de taille directement supérieure à la sienne (l’allonge augmente de 3 m (2 c) dans le cas des dragons Colossaux).

Griffes. Ces attaques principales infligent la quantité de dégâts indiquée plus le bonus de Force du dragon.

Ailes. Le dragon peut frapper ses ennemis à l’aide de ses ailes, même lorsqu'il vole. Les attaques d’ailes sont des attaques secondaires qui infligent les dégâts indiqués plus la moitié du bonus de Force du dragon.

Coup de queue. Chaque round, la queue du dragon peut frapper un ennemi. Un coup de queue est une attaque secondaire qui inflige la quantité de dégâts indiquée plus 1,5 fois le bonus de Force du dragon (il s’agit d’une exception aux règles sur les attaques secondaires).

Écrasement (Ext). Lorsqu’un dragon de taille supérieure ou égale à TG vole ou saute, il peut atterrir sur ses ennemis par une action simple et utiliser son corps pour les écraser. Les attaques d’écrasement fonctionnent seulement contre des adversaires possédant au moins trois catégories de taille de moins que le dragon et affectent autant de créatures qu’il est possible d’en caser dans l’espace occupé par le dragon. Les créatures qui se trouvent dans la zone affectée doivent effectuer un jet de Réflexes (de DD égal à celui du souffle du dragon). En cas d’échec, elles sont immobilisées (comme s’il s’agissait d’une lutte) et subissent automatiquement des dégâts de type contondant au cours du round suivant (à moins que le dragon ne les libère en se déplaçant). Si le dragon choisit de continuer à les immobiliser (techniquement, de maintenir sa prise), il doit réussir un test de manoeuvre de combat conformément aux règles normales. Les ennemis immobilisés subissent les dégâts d’écrasement chaque round à moins de parvenir à se libérer. Une attaque d’écrasement inflige les dégâts indiqués plus 1,5 fois le bonus de Force du dragon.

Balayage de la queue (Ext). Cette attaque permet aux dragons Gigantesques ou Colossaux de balayer une zone avec leur queue par une action simple. Le balayage affecte un demi-cercle de 9 m (6 c) de rayon (12 m (8 c) dans le cas d’un dragon Colossal) centré sur n’importe quelle intersection située sur le bord de la zone occupée par le dragon. Seules les créatures qui se trouvent dans cette zone et qui ont au moins quatre catégories de taille de moins que le dragon sont affectées. Un balayage avec la queue inflige automatiquement les dégâts indiqués plus 1,5 fois le bonus de Force du dragon (en arrondissant vers le bas). Les créatures affectées peuvent effectuer un jet de Réflexes pour diminuer les dégâts de moitié (le DD est égal à celui du souffle du dragon).

Souffle (Sur). Il faut une action simple pour utiliser un souffle. Un dragon ne peut souffler qu’une fois tous les 1d4 rounds, même s’il dispose de plusieurs souffles de types différents. Un souffle commence toujours à une intersection située sur le bord de la zone occupée par le dragon et s’étend dans la direction choisie par le dragon. Les souffles peuvent prendre la forme de lignes ou de cônes, dont la taille exacte dépend de la taille du dragon. Si un souffle inflige des dégâts, ceux qui se trouvent dans la zone affectée peuvent effectuer un jet de Réflexes pour les réduire de moitié. Le DD de ce jet de sauvegarde vaut 10 + la moitié du nombre de DV du dragon + son modificateur de Constitution. Les jets de sauvegarde associés aux autres types de souffle utilisent le même DD (le type du jet de sauvegarde est indiqué dans la description de chaque espèce de dragons). Un dragon peut utiliser son souffle lorsqu’il est en lutte (qu’il soit l’instigateur ou la victime de la lutte).

Autres règles concernant les dragons

Immunités (Ext). Tous les dragons sont immunisés contre le sommeil et la paralysie. En plus de cela, chaque dragon est immunisé contre une ou deux autres formes d’attaques (celles-ci ne dépendent pas de sa catégorie d’âge et sont spécifiées dans sa description).

Ne respire pas (Ext). Les dragons sidéraux ne respirent pas et sont immunisés contre les poisons inhalés, la suffocation et la noyade. Consultez les règles universelles des monstres pour de plus amples informations.

Pouvoirs magiques. Le NLS des pouvoirs magiques d’un dragon est égal à son nombre de DV.

Présence étrangère (Ext). Un dragon sidéral adolescent ou plus âgé possède une aura qui fonctionne comme la présence terrifiante, avec une portée égale à 9 mètres × catégorie d’âge du dragon. Les effets spécifiques de cette présence sont notés dans la description de chaque dragon.

Réduction de dégâts. Les dragons développent une capacité de réduction de dégâts en vieillissant, comme indiqué dans les descriptions des espèces. Leurs attaques naturelles fonctionnent comme des armes magiques lorsqu’il s’agit de déterminer si une RD s’applique.

Résistance à la magie (Ext). En vieillissant, les dragons deviennent plus résistants aux sorts et aux pouvoirs magiques, comme indiqué dans leurs descriptions. La RM d’un dragon est égale à 11 + son FP.

Sens draconiques (Ext). Les dragons possèdent les capacités de vision dans le noir à 36 m (24 c) et de perception aveugle à 18 m (12 c). Ils voient quatre fois plus loin que les humains sous une luminosité faible et deux fois plus loin sous une lumière normale.

Sorts. Un dragon connaît et lance des sorts profanes comme un ensorceleur du niveau indiqué dans sa description. Son NLS dépend de son âge et de son espèce.

Vision dans les ténèbres (Ext). Les dragons sidéraux voient parfaitement dans les ténèbres, même celles du sort ténèbres profondes.

Vol stellaire (Sur). Les dragons sidéraux survivent sans mal dans l’espace intersidéral où ils volent à une vitesse effarante. La durée de leurs voyages varie mais, en général, un déplacement au sein d’un système solaire leur prend 3d20 heures et un voyage vers une destination hors système prend 3d20 jours ou plus, à condition que le dragon connaisse l’itinéraire à emprunter. Un dragon sidéral peut transporter un passager d’une catégorie de taille de moins que lui, deux passagers de deux catégories de moins, huit de trois catégories de moins et seize d’au moins quatre catégories de moins. Ses passagers sont protégés contre le vide spatial.
Le contenu officiel de ce wiki appartient à et a été utilisé avec l'autorisation de Black Book Editions.
Pathfinder-RPG est une création de Paizo Publishing.
Vous pouvez réemployer des extraits du texte officiel à condition de mentionner clairement des liens vers Paizo Publishing,Black Book Editions et Pathfinder-FR
Ce site se base sur les licences Open Game License et Pathfinder Community Use Policy.