Grand cube extraordinaire

Retour aux Artefacts.
Grand cube de extraordinaire
Aura puissante (toutes les écoles) ; NLS 20 ; Emplacement aucun ; Poids 2 tonnes
Description
Contenu issu d'un supplément 3.5
Réputé avoir été taillé dans la même montagne que l’Œuf de pierre légendaire, ce cube poli de 90 centimètres d’arête est gravé d’innombrables symboles, motifs, lignes et trous minuscules pas plus profonds que l’épaisseur d’un ongle. Majoritairement d’un gris profond veiné de blanc et d’or comme un marbre luxueux, il est d’une certaine façon aligné sur le courant d’énergie magique qui passe à proximité de lui et est connu pour se changer soudainement, sa taille étant modifiée en général de moins de 3 centimètres, et rarement plus de 30 centimètres. Comme l’Œuf de pierre, il était autrefois abrité dans une caverne et étudié jusqu’à ce qu’en 2822 AR, un suppliant malin trouve le moyen de le transformer en une réplique de lui-même de la taille d’une main et de le voler.

Les héritiers du Roi-Mage l’eurent en leur possession, mais sa disparition en 2822, joua peut-être un rôle dans leur perte du Royaume de l'impossible au profit des rajas. Des références anecdotiques dans les plus anciennes archives de la Croisade étincelante mentionnent que le tyran qui murmure possédait un objet qui correspond à sa description, même s’il ne joua aucun rôle dans aucune des premières batailles. Le dragon d’or qui règne sur la Grande Expérience prétend l’avoir eu dans son trésor peu avant le début de sa Grande expérience. Depuis, le cube est passé entre les mains de différents mystiques étranges, d’insignifiants tyrans magiciens, du culte du dieu de la magie (qui possède peut-être un ouvrage décrivant ses pouvoirs et la manière de les activer) et même d’un ingénieux linnorm, toujours pour une courte durée avant de disparaître à nouveau.

Dans sa grande taille, le cube favorise et renforce la magie, de la même manière que son cousin l’Œuf de pierre le fait avec les psioniques. Les personnes proches de lui et qui possèdent le potentiel pour devenir bardes ou ensorceleurs lancent parfois spontanément leurs premiers tours de magie. Les magiciens connaissent intuitivement les formules de nouveaux sorts, les prêtres et les druides entendent les échos de prières perdues dans le temps.

Si le personnage connait ses secrets, il peut utiliser le pouvoir du cube pour copier les effets d’un sceptre de métamagie majeure (extension d’effet, extension de durée, quintessence des sorts, incantation rapide, ou incantation silencieuse), jusqu’à 8 améliorations de sort par jour, à raison d’un type d’amélioration par sort. Il peut également être utilisé comme un sceptre d'absorption, absorbant ou libérant jusqu'à 8 niveaux de sorts par jour. Le personnage peut l’utiliser comme un grimoire et préparer grâce à lui des sorts sans avoir besoin de lecture de la magie. Le cube contient tous les sorts communs et quelques sorts inhabituels. Si le personnage est un barde, un ensorceleur ou un autre lanceur de sorts spontané, il peut utiliser ses emplacements de sort pour lancer les sorts que le cube connait, et ce même s’il ne les connait pas lui-même. Il doit être assis sur le cube ou le toucher de la main pour activer l’un de ces pouvoirs. Il ne peut être déplacé par magie, seulement par la force physique ; toute tentative n’a simplement pas d’effet.

Faire changer le cube dans sa petite forme et inversement demande un mot de commande et prend 1 round complet. Le petit modèle garde ses pouvoirs de sceptre d'absorption et peut être utilisé jusqu’à un maximum de trois fois par jour comme sceptre de métamagie mineure (extension d’effet, extension de durée, quintessence des sorts, incantation rapide, ou incantation silencieuse).

Le cube peut également dissimuler des connaissances sur les plans et les étranges couleurs entre les étoiles mais cet usage est risqué. Plusieurs utilisateurs sont devenus fous en tentant de percer d’indicibles secrets - mais pas avant d’avoir à moitié noirci leur grimoire ou leur journal de runes vertigineuses et de phrases énigmatiques.

Certains croient que le cube est en partie pensant et a ses propres buts, et lorsque le chemin de son porteur s’en éloigne, il s’en va, parfois de manière dramatique ou dangereuse (comme pour un mage de l'Empire diabolique, qui plongea vers sa mort lorsque le cube reprit sa forme géante alors qu’ils volaient tous deux à plus de 1 500 mètres d’altitude) ou mystérieuse (comme pour l’ermite retrouvé dans le désert osirien, aplati par un grand cube sculpté qu’on ne retrouva nulle part).
Le contenu officiel de ce wiki appartient à et a été utilisé avec l'autorisation de Black Book Editions.
Pathfinder-RPG est une création de Paizo Publishing.
Vous pouvez réemployer des extraits du texte officiel à condition de mentionner clairement des liens vers Paizo Publishing,Black Book Editions et Pathfinder-FR
Ce site se base sur les licences Open Game License et Pathfinder Community Use Policy.