Lillende à lâme brisée
FP 9
Source : Bestiaire 4 page 10

Cette créature était autrefois une magnifique céleste avec un torse de femme ailée et une queue de serpent en guise de jambes mais son corps est désormais couvert de sang et de cicatrices.

L’âme brisée est l’incarnation du tourment et de la souffrance. Elle a subit des tortures repoussant les limites de ce que l’âme et le corps peuvent supporter pour finalement les dépasser. Ce faisant, elle a développé une résistance et une endurance extraordinaires et a appris à infliger une parcelle de son incommensurable douleur aux autres. Chaque âme brisée à une apparence unique, produit bien visible des tortures subies. Sa peau n’est plus qu’un amas de tissu cicatriciel, ponctué d’hématomes qui ne disparaissent jamais et couturé d’innombrables cicatrices. Dans certains cas, l’âme brisée a été écorchée et présente à présent les muscles et les os que la peau ne cache plus. Son corps est couvert de plaies purulentes et d’entailles qui ne guérissent jamais. Elle a les membres tordus car ses os brisés ne se sont pas ressoudés proprement et il lui manque souvent des doigts, des orteils, une oreille ou d’autres appendices. L’existence de l’âme brisée est une torture éternelle et la douleur constante la rend souvent folle à lier.

Prisonnière de sa démence, la malheureuse déteste toutes les créatures vivantes et cherche à infliger à tous ceux qu’elle croise les blessures et les souffrances qu’elle endure.

Les âmes brisées naissent de plusieurs manières. Certaines apparaissent spontanément, fruit de l’ignoble traitement que certaines créatures subissent aux mains de cruels tortionnaires. Sans échappatoire, elles embrassent la souffrance et l’angoisse et les transcendent, faisant de ces maux une partie de leur être. Elles deviennent ainsi un peu plus et un peu moins que ce qu’elles étaient. Des tortionnaires sadiques créent volontairement des âmes brisées, à l’aide de tortures physiques et mentales insoutenables. En brisant l’esprit et le corps d’une créature, ils espèrent disposer d’un gardien ou d’un serviteur dont la loyauté leur sera garantie par la souffrance constante qu’il doit endurer.

Pire encore, certaines âmes brisées décident elles-mêmes de créer d’autres individus de leur espèce, effectuant un travail ignoble sur les vivants, exerçant leur art de la mutilation afin de partager leurs souffrances. Ces « artistes » se retournent généralement d’abord contre leur tortionnaire et affinent leur art sur celui qui les a créés avant de porter leur attention sur les créatures assez malchanceuses pour croiser leur route.
Le contenu officiel de ce wiki appartient à et a été utilisé avec l'autorisation de Black Book Editions.
Pathfinder-RPG est une création de Paizo Publishing.
Vous pouvez réemployer des extraits du texte officiel à condition de mentionner clairement des liens vers Paizo Publishing,Black Book Editions et Pathfinder-FR
Ce site se base sur les licences Open Game License et Pathfinder Community Use Policy.