Il existe beaucoup de points communs entre la gestion d’une partie mythique et celle d’autres styles de parties. Les PJ partent à l’aventure, affrontent des monstres, découvrent des trésors et gagnent de l’expérience. La différence réside dans le fait que les parties mythiques comportent une tension dramatique et théâtrale supplémentaire. Comparées aux parties non-mythiques conçues pour des personnages aux niveaux similaires, les aventures vécues par un groupe mythique comportent des adversaires beaucoup plus coriaces et des défis bien plus importants. Bien entendu, les aventuriers mythiques audacieux découvrent également des trésors grandioses en récompense de leurs efforts (voir le chapitre 5 : Objets magiques mythiques).

Ce chapitre livre des conseils pour mener une campagne mythique : une présentation des éléments rendent une aventure mythique, les différents types de parties mythiques, des règles pour équilibrer le niveau de difficulté des rencontres et des indications pour faire évoluer le jeu et pour préparer des épreuves satisfaisantes.

Création d’une atmosphère mythique

Pour qu’une partie prenne une dimension mythique, elle doit susciter émerveillement et stupeur chez les joueurs et le MJ. Elle présente un pouvoir nimbé de mystères et inaccessible pour le commun des mortels. Lorsque les personnages découvrent l’aspect mythique d’une aventure, ils devraient avoir l’impression de franchir le seuil d’un monde invisible qui promet moult récompenses à ceux suffisamment courageux pour explorer ses merveilles et affronter ses dangers. Une atmosphère mythique donne vie aux légendes et permet aux personnages de jouer un rôle décisif dans la naissance des mythes à venir. S’ils parviennent à leurs fins, ils seront les héros des contes et des ballades épiques pour les générations futures.

Une partie mythique ne se limite pas à des pouvoir et des adversaires mythiques. La présence de ces éléments est importante, mais la création d’une atmosphère mythique l’est tout autant. Le monde lui-même et la trame de l’histoire doivent être modifiés pour que les dimensions mythique et ordinaire puissent coexister. Cette modification ne vous contraint pas à réinventer le monde, mais on doit avoir l’impression que les créatures mythiques et leur environnement en font intégralement partie ; les créatures peuvent rester cachées, mais elles devraient toujours être liées aux évènements ordinaires et aux régions qui les entourent.

Le contraste entre le monde mythique et le monde ordinaire est essentiel pour traduire une atmosphère de légendes et de mystères. L’extraordinaire prend tout son sens lorsqu’il diffère grandement de l’ordinaire. Par exemple, un château volant au centre duquel s’élève une tour haute de trois cents mètres et qui traverse le ciel sur un nuage d’orage et d’éclairs constitue certainement un élément dramatique, mais seulement s’il est comparé aux terres agricoles et bucoliques et à la ville crasseuse qui s’étend en dessous. Imaginez ce même château volant dans un monde de gigantesques volcans et de forteresses hautes de cent cinquante mètres et il sera réduit à un élément extrême de plus dans un environnement déjà extrême. Si votre partie se déroule dans Golarion (ou dans un autre monde établi), vous n’aurez aucun mal à y insérer des éléments mythiques contrastés puisque le monde possède déjà une ambiance particulière. Pour rendre votre partie mythique, vous devez simplement repousser les frontières du décor, en identifiant les endroits dissimulés et occupés depuis toujours par des éléments mythiques qui n’attendent que des aventuriers pour les découvrir.

Les différents niveaux de rareté des campagnes mythiques

Les règles mythiques s’utilisent de bien des manières pour ajouter des éléments véritablement fantastiques à votre partie, en incorporant simplement un adversaire mythique à la fin d’une aventure ou en permettant aux PJ de jouer des personnages mythiques pendant toute leur carrière d’aventurier afin qu’ils puissent se mesurer à d’autres adversaires mythiques et égaler le pouvoir détenus par les dieux. Finalement, c’est le MJ qui décide de l’impact de ces règles sur sa campagne et sur son monde dans son ensemble. Nous vous proposons les niveaux de rareté suivants pour donner aux MJ une référence pratique lorsqu’ils cherchent à incorporer les règles mythiques dans leurs parties.

Rare. À ce niveau, les créatures mythiques vivent uniquement dans les endroits isolés du monde et sont les reliques d’un temps révolu. Les gens les évoquent dans leurs histoires mais personne ne les a jamais rencontrées. Les PJ eux-mêmes ne sont pas mythiques dans ce type de campagne, mais au fur et à mesure de leur périple, ils peuvent être amenés à affronter une créature mythique à la fin d’une quête importante. Il se peut aussi qu’une créature mythique révèle sa présence pour terroriser la région, obligeant les PJ à chercher comment se défaire d’une si puissante menace.

Limité. Au niveau limité, les PJ ont certes un avant-goût du pouvoir mythique par le biais d’un événement extraordinaire, mais pendant une courte durée seulement. Lors d’une aventure ou d’une brève partie de la campagne, ils peuvent entrer en possession de ce pouvoir et l’utiliser pour se rapprocher de leurs objectifs. Malheureusement, ce pouvoir est fugace et ils redeviennent bien vite des individus ordinaires. Il leur reste peut-être quelques fragments de ce pouvoir qu’ils pourront convoquer à l’avenir si la situation l’exige. Peut-être que ce pouvoir resurgira de lui-même plus tard, pourquoi pas de manière régulière en fonction de quelque cycle mystérieux, ce qui leur permettrait de planifier ces périodes de résurgence de pouvoir pendant lesquelles ils pourront se frotter à des défis plus risqués.

Peu commun. À ce niveau, les créatures et les personnages mythiques sont peu fréquents, mais ils ne sont pas uniquement les sujets de légendes murmurées. Les PJ accèdent également au pouvoir mythique et leur progression en grades est lente. Le MJ peut contrôler cette progression en limitant le nombre d’épreuves proposées. De la même façon, les adversaires mythiques ne sont pas encore omniprésents, mais on peut toutefois en rencontrer plus ou moins régulièrement. Ils dirigent des cabales secrètes, harcèlent des villages tranquilles à la périphérie de la civilisation ou vivent dans les sombres recoins du monde.

Commun. Avec ce niveau de rareté, les personnages et les monstres mythiques font partie de la vie quotidienne. Ceci ne veut pas forcément dire que chaque ville abrite un groupe de héros mythiques qui la défendent, mais on connait l’existence de ce type de personnages et des hauts-faits dont ils sont capables. Les nobles, les prêtres et divers autres individus influents font appel aux PJ pour les aider à combattre des monstres et des scélérats trop dangereux pour des individus ordinaires. Dans ce type de campagne, les PJ commencent le jeu en possession du pouvoir mythique et le voient grandir au fur et à mesure qu’ils gagnent des niveaux, en moyenne, au rythme d’un grade mythique par tranche de deux niveaux d’expérience.
Le contenu officiel de ce wiki appartient à et a été utilisé avec l'autorisation de Black Book Editions.
Pathfinder-RPG est une création de Paizo Publishing.
Vous pouvez réemployer des extraits du texte officiel à condition de mentionner clairement des liens vers Paizo Publishing,Black Book Editions et Pathfinder-FR
Ce site se base sur les licences Open Game License et Pathfinder Community Use Policy.