Présentation des règles mythiques

Les légendes évoquent la venue de grands héros. Alors queles ténèbres se rassemblent et que les armées souterrainesavancent pour engloutir le monde des vivants, une poignéed’âmes courageuses et vouées à l’excellence s’apprêtent à les arrêter.Leurs exploits seront contés dans les histoires de notre èreet leurs victoires célébrées pendant les siècles à venir. Ils sonten ce moment même parmi nous, inconscients du destin quiles attend. Le moment est proche. Leur heure est bientôt venue.

Que signifie le terme mythique ?

Mythique ou non-mythique

Lors de la lecture de cette section de règles, vous remarquerez qu’un certain nombre d’aptitudes, de dons, d’objets magiques et de monstres font référence à des sources et des créatures « mythiques » ou « non-mythiques ». Pour comprendre les règles qui suivent, une créature est mythique si elle possède un grade ou un rang mythique. Une créature mythique est considérée comme une source mythique. Le terme « source mythique » peut également s’appliquer à une attaque, un don, un sort, un objet magique ou un autre effet dont l’origine provient d’une source mythique.

Les créatures sont non-mythiques si elles ne possèdent aucun rang ou grade mythique. Une créature non-mythique est une source non-mythique, tout comme les attaques ou les effets qui proviennent d’une source non-mythique.

Tout le monde connaît l’histoire du fils de forgeron qui, après avoir pris les armes pour défendre son village, poursuit ses aventures pour gagner en renommée. Ou celle de la jeune elfe qui passe de longues années à étudier des grimoires poussiéreux et à s’entraîner à l’incantation de sorts simples avant d’explorer le monde à la recherche de connaissances antiques. Les héros de ces histoires sont des aventuriers ordinaires qui se démarquent de la masse pour se faire un nom en explorant des endroits dangereux et impitoyables.

Mais on raconte également des histoires d’héroïsme d’un autre genre. Certains aventuriers dépassent l’exemplarité, leurs aventures donnent naissance aux plus grandes sagas de l’histoire et chacun de leurs exploits donne naissance à une légende. Des enfants des dieux détenant en eux une étincelle sacrée aux héros chanceux nés sous une bonne étoile, un grand destin attend ces personnages. Ils sont mythiques car ils font preuve d’un héroïsme sans pareil et sont capables d’effectuer des actions stupéfiantes.

Pour être mythique, il faut faire usage d’un pouvoir que bien peu de gens ont le courage de chercher à comprendre et qu’encore moins espèrent manier un jour. Les aventuriers mythiques accomplissent leur destin et chacun de leurs choix façonne le monde dans son ensemble. Leur histoire se mêle aux évènements marquants et leurs actions sont au coeur de leur dénouement. Les personnages mythiques sont plus résistants et plus puissants ; par conséquent et quoi qu’ils fassent, leurs homologues non-mythiques n’arrivent jamais à la cheville de ces impressionnants individus. Des aventuriers ordinaires pourront rechigner à l’idée d’éliminer un dragon qui terrorise un village, mais des héros mythiques ne se contenteront pas d’éliminer cette créature, ils débarrasseront également toute la région des menaces qui l’infestent.

Finalement, l’histoire des héros mythiques s’écrit au fur et à mesure des épreuves qu’ils traversent. Le MJ dispose d’un certain nombre d’outils nouveaux et terrifiants qui mettront ses personnages-joueurs mythiques à l’épreuve, que ce soit des monstres mythiques, immenses et mortels, ou des scélérats mythiques, fourbes et infâmes. Les monstres mythiques sont des créatures uniques ou les vestiges d’une ère révolue tels que des bêtes terrifiantes qui régnaient autrefois sur le monde. Elles se terrent aujourd’hui dans des endroits isolés, attendant leur heure pour terroriser la population. Les scélérats mythiques détiennent une puissance similaire aux personnages mythiques, mais ils utilisent leurs pouvoirs à des fins égoïstes pour soumettre des royaumes, massacrer des innocents et mener le monde à sa perte. Ces scélérats mythiques peuvent répandre une destruction et un chaos d’une ampleur inimaginable, à moins que des héros ne se dressent pour les en empêcher.

Malgré tous leurs pouvoirs, les aventuriers mythiques ne sont pas invulnérables, ils sont simplement plus aptes à affronter les dangers du monde qui les entoure. Si l’un d’entre eux meurt, cette perte est une immense tragédie pour le monde qui voit s’éteindre la lumière de l’un de ses véritables champions. Voilà pourquoi les histoires mythiques sont excitantes : ces héros peuvent tomber, tout comme des héros ordinaires peuvent succomber sous les coups de puissances inférieures. Et lorsque leurs quêtes sont couronnées de succès, le goût de la victoire est souvent amer et le prix à payer élevé, ce qui les marque à jamais.

En quoi les aventures mythiques sont-elles différentes ?

Dans un monde de prouesses physiques et de sorcellerie où vivent des dragons et des elfes, le fait d’être « mythique », qu’estce que ça signifie ? Être mythique, c’est posséder un niveau de puissance inhabituel, même dans un monde de fantasy. Les scènes sont plus dramatiques, les ennemis plus puissants et les actions des héros ont un impact de grande envergure. Être mythique, c’est ressentir l’émerveillement et la crainte, même pour des aventuriers habitués à l’étrange et au surnaturel.

La manière dont la narration mythique est décrite ne tourne pas uniquement autour d’histoires vécues au niveau 20 et de monstres avec des facteurs de puissance élevés. Il s’agit plus de vivre des moments surprenants et inhabituels, quelles que soient la puissance des aventuriers et l’envergure des aventures. Même des personnages de niveau 1 peuvent détenir des pouvoirs mythiques et devenir des forces à ne pas sous-estimer. De même, les monstres inférieurs tels que les ogres et les squelettes peuvent devenir mythiques et se transformer en adversaires terrifiants dotés de pouvoirs inconnus, ce qui change la nature de l’histoire jouée et prend au dépourvu les aventuriers qui ont l’habitude d’affronter leurs homologues ordinaires.

Les personnages adoptent des aspects inhabituels lors d’aventures mythiques, mais c’est également le cas du cadre des aventures. Les panoramas sont grandioses, avec des îles volantes et des forteresses qui s’élèvent au milieu de volcans grondants. Les couleurs sont plus vives, les sons plus mystérieux et tous les autres stimuli plus intenses et dynamiques. Alors que des aventuriers ordinaires exploreront une forteresse croulante pleine de monstres ordinaires, des aventuriers mythiques devront pénétrer dans une citadelle imposante qui intègre les os de ses envahisseurs à ses murs, un lieu occupé par des créatures cruelles et pernicieuses dotées d’une puissance pratiquement similaire à celle d’un dieu.

En plus du cadre, les épreuves traversées par des personnages mythiques sont bien plus éprouvantes qu’à l’accoutumée. Les personnages mythiques dotés d’aptitudes améliorées peuvent affronter des dangers trop importants pour ceux qui ne possèdent pas une telle puissance. Ils peuvent aisément tenir tête à des adversaires plus puissants et plus nombreux. Les créatures mythiques, dotées d’une résistance et d’aptitudes d’un niveau similaire à celles des aventuriers, représentent un véritable défi. Lorsqu’un héros mythique affronte un monstre également mythique, la bataille qui s’en suit tient vraiment du domaine des légendes.

Enfin, les aventures mythiques imposent des choix difficiles aux conséquences de grande envergure. Au cours de leurs aventures, les personnages sont amenés à accomplir des tâches presque impossibles à mener à bien, même pour des individus de leur trempe, et ils seront peut-être tentés de s’écarter de leur destinée. En tant que héros mythiques, ils sont les premiers à réagir aux évènements cataclysmiques et le dernier bastion qui empêche les malfaisantes vagues de ténèbres de déferler sur le monde. Leurs réussites et leurs échecs marquent à jamais le monde pour les siècles à venir.

Comment utiliser cette section de règles ?

Les règles de ce livre sont organisées pratiquement de la mêmefaçon que celles du Manuel des Joueurs Pathfinder JdR, en y ajoutantquelques nouvelles propositions. Chaque chapitre décritles règles autour d’un même thème, tel que les voies mythiquesdes aventuriers, les dons, les sorts ou les objets magiques. Lestrois premiers chapitres proposent des règles qui permettrontaux joueurs de créer des personnages mythiques. Les quatrechapitres suivants fournissent aux maîtres de jeu tout ce dontils auront besoin pour préparer et mener des aventures et descampagnes mythiques. Certaines des règles décrites dans ceschapitres, en particulier celles des objets magiques du chapitre5, sont également utiles pour les joueurs.

Mener une aventure mythique (lien)

La création d’une histoire mythique, pour une session de jeu seulement ou pour toute une campagne, requiert plus de préparation qu’une partie classique. Les histoires mythiques doivent susciter une impression de danger et d’émerveillement plus intense. Ce chapitre fournit une multitude de conseils et de règles pour aider le MJ à créer une histoire bondée d’adversaires redoutables et de décors incroyables que ses joueurs ne sont pas prêts d’oublier. Vous trouverez également des conseils pour gérer la vitesse de progression des personnages mythiques, pour leur donner des récompenses adaptées et pour créer des scélérats qui pourront tenir tête aux héros mythiques. Ce chapitre se conclut par plusieurs idées d’aventure, prêtes à être exploitées pour les intégrer dans vos parties.

Les héros mythiques (lien)

Votre périple débute avec ces règles qui permettent de créer un personnage mythique. Ce chapitre comporte les règles des six voies mythiques que les personnages peuvent choisir lorsqu’ils acquièrent leur pouvoir mythique. Le chapitre commence par une présentation des personnages mythiques et d’un éventail d’aptitudes communes partagées par l’ensemble des personnages mythiques au fur et à mesure de leur progression en grades. Cette partie décrit également la façon dont chaque personnage peut choisir une voie mythique. Chaque voie propose plus de quarante aptitudes différentes que vous pouvez sélectionner lorsque vous créez votre personnage, ainsi que des conseils pour créer des héros autour de thèmes variés. Vous découvrirez également des règles pour améliorer votre héros mythique s’il parvient à accomplir des hauts-faits légendaires, en parallèle à sa progression au sein de sa classe. Voici une brève description de chaque voie :
  • L’archimage. Ce maître de la magie profane utilise ses pouvoirs mythiques pour lancer des sorts puissants capables de pénétrer même les résistances les plus élevées. La majorité des pouvoirs que maitrise l’archimage sont liés à l’incantation, mais certaines aptitudes lui confèrent également des intuitions et des connaissances étendues sur son environnement.
  • Le champion. Aucun héros mythique n’arrive à la cheville du champion en matière de prouesses martiales. Rares sont ceux qui survivent aux frappes dévastatrices et aux manoeuvres expertes de ce maître du combat au corps-corps. Un champion a également accès à tout un éventail d’aptitudes qui lui permettent de survivre lors des combats.
  • Le filou. Maîtres de la tromperie et de la diplomatie, le filou reste un mystère pour ses alliés et un fléau pour ses ennemis. Qu’il frappe depuis les ombres ou manipule ouvertement les évènements, le filou possède tout un éventail d’aptitudes qui lui permettent d’atteindre ses objectifs, même si ceux-ci sont tout aussi nimbés de mystères que lui.
  • Le hiérophante. En tant qu’intermédiaire direct de la magie divine, le hiérophante a accès à un grand pouvoir et sait comment l’utiliser. En puisant sa magie auprès d’une divinité ou d’un esprit du monde naturel, il peut lancer des sorts divins extrêmement puissants ou canaliser son énergie pour soigner même les blessures les plus critiques.
  • Le maréchal. Même si aucun héros mythique ne reçoit d’ordre, certains ont un véritable don pour commander. Le maréchal utilise ses pouvoirs mythiques pour soutenir ses alliés de bien des façons : il les aide lors de leurs attaques, il renforce leurs défenses et parvient même, dans certains cas, à encaisser les blessures à leur place pour leur permettre de poursuivre le combat.
  • Le protecteur. Nombreux sont les adversaires mythiques capables de réaliser les mêmes coups dévastateurs et de lancer des sorts aussi puissants que ceux des héros mythiques. Heureusement, un protecteur peut encaisser sans brocher la totalité d’entre eux tout en continuant à se battre. Le protecteur est tout à fait apte à survivre aux terribles blessures qui viendraient à bout d’un héros inférieur. C’est un mur indestructible qui s’élève entre les redoutables ennemis et leurs proies.
Le chapitre se conclut par une sélection d’aptitudes de voies mythiques et universelles que l’ensemble des personnages, quelle que soit leur voie, trouveront utiles.

Les dons mythiques (lien)

Ce chapitre décrit une large gamme de dons mythiques accessibles aux héros au fur et à mesure de leur progression en grades, tout comme les personnages gagnent des dons non-mythiques lorsqu’ils gagnent des niveaux. La plupart sont des améliorations de dons déjà existants. Ils s’utilisent de manière plus flexible et permettent aux personnages qui possèdent déjà leur version non-mythique d’obtenir des avantages plus intéressants. D’autres dons octroient un pouvoir supplémentaire ou offrent des opportunités impossibles à obtenir pour des personnages ordinaires. Certains dons sont même accessibles à des personnages non-mythiques s’ils ont eu un premier contact avec le monde mythique.

Les objets magiques mythiques (lien)

Les héros mythiques entrent en possession d’objets magiques qui, lorsqu’ils sont activés à l’aide d’un pouvoir mythique, peuvent produire des effets nouveaux et stupéfiants. Ce chapitre propose une large gamme d’objets magiques nouveaux, depuis les armes et les armures magiques jusqu’aux puissants anneaux, capes et autres objets aux pouvoirs incroyables. Sont également décrits plusieurs artefacts mineurs et majeurs, car les objets de ce type jouent souvent un rôle crucial dans les contes mythiques. Enfin, vous trouverez des règles de création d’objets magiques légendaires qui augmentent en puissance au même rythme que les personnages qui les manipulent.

Les sorts mythiques (lien)

Ce chapitre prend pour base des sorts emblématiques ou bizarres qui sont améliorés par des avantages mythiques. Leur puissance et leurs moyens d’action sont donc grandement augmentés. Par le biais de diverses aptitudes de voie ou grâce au don Sorts mythiques, les personnages mythiques peuvent apprendre les versions mythiques des sorts, ce qui leur permet d’imprégner leurs incantations de pouvoir mythique pour obtenir des effets plus importants à chaque fois qu’ils le désirent. Certains sorts possèdent des versions améliorées qui ne sont accessibles qu’à des personnages ayant atteint le grade adéquat, ce qui leur permet de produire des effets véritablement incroyables et capables de façonner le monde.

Les monstres mythiques (lien)

Avec toute la puissance et les aptitudes dont bénéficient les héros mythiques, ceux-ci seront amenés à affronter des monstres à leur mesure qui les pousseront dans leurs derniers retranchements. Ce chapitre présente quarante versions mythiques de monstres classiques, comme les dragons, les méduses et les vampires. Sont également proposées des règles pour créer de toutes pièces des nouveaux monstres mythiques dotés d’un FP de 30 ou moins et des archétypes mythiques pour améliorer rapidement des monstres existants et leur donner une dimension mythique.
Le contenu officiel de ce wiki appartient à et a été utilisé avec l'autorisation de Black Book Editions.
Pathfinder-RPG est une création de Paizo Publishing.
Vous pouvez réemployer des extraits du texte officiel à condition de mentionner clairement des liens vers Paizo Publishing,Black Book Editions et Pathfinder-FR
Ce site se base sur les licences Open Game License et Pathfinder Community Use Policy.