Jorôgumo
FP 12
Source : Bestiaire 3 p.153
PX 19 200
Init +4 ; Sens vision dans le noir 18 m (12 c) ; Perception +18
Défense
CA 27, contact 15, pris au dépourvu 22 (Dex +4, esquive +1, naturelle +12)
pv 161 (14d10+84)
Réf +13, Vig +10, Vol +14
RD 10/fer froid et magie ; Immunité poison
Attaque
VD 9 m ( 6 c)
Corps à corps morsure, +20 (1d4+6/19-20 plus poison) et 2 griffes, +20 (1d6+6)
Attaques spéciales attaque sournoise +3d6, toile (à distance +18, DD 23], 14 pv)
Pouvoirs magiques (NLS 12 ; concentration +19)
À volonté — charme-personne (DD 18), détection de pensées (DD 19)
3/jour — malédiction (DD 21), suggestion (DD 19)
Caractéristiques
For 22, Dex 19, Con 22, Int 15, Sag 17, Cha 24
BBA +14, BMO +20, DMD 35
Compétences Acrobaties +14, Bluff +19, Escalade +29 (+37 avec les pattes d’araignée), Diplomatie +18, Perception +18, Représentation (instruments à cordes) +10, Psychologie +15, Discrétion +19, Natation +14
Modificateur racial +8 en Escalade avec les pattes d’araignée
Langue aklo, commun, sylvestre
Particularités changement de forme (araignée géante ; forme de vermine I), empathie avec les araignées +21, métamorphose rapide
Écologie
Environnement vallées montagneuses tempérées
Organisation sociale solitaire ou culte (2-6 plus 2-8 araignées de différentes tailles)
Trésor standard
Pouvoirs spéciaux
Empathie avec les araignées (Ext). Cette capacité fonctionne comme la capacité d’empathie sauvage du druide, à la seule différence qu’elle ne s’applique qu’aux araignées. La jorôgumo reçoit, pour ce test, un bonus racial égal à ses dés de vie (en principe +14). Les araignées sont normalement dépourvues d’intelligence, mais cette communication empathique leur implante une intelligence minimum, ce qui permet à la jorôgumo de les dresser et de les utiliser comme gardiennes (même si cela ne leur apporte ni compétences, ni dons).
Métamorphose rapide (Ext). La jorôgumo peut prendre une forme humaine ou une forme arachnide par une action rapide.
Pattes d’araignées (Ext). Les pattes d’araignées de la jorôgumo peuvent sortir ou se rétracter par une action libre. Lorsque la jorôgumo déploie ses pattes d’araignées, elle reçoit un bonus de circonstances de +8 aux tests d’Escalade ainsi que le don supplémentaire Parade de projectiles.
Poison (Ext). Morsure — blessure ; JdS Vigueur DD 23 ; fréquence 1/ round pendant 6 rounds ; effet affaiblissement temporaire de 1d6 Sag ; guérison 3 réussites consécutives.
Huit grandes pattes d’araignée toutes grêles, couvertes de touffes de poils noirs épais, sortent du dos de cette femme aux cheveux noirs, par ailleurs très jolie.

Les jorôgumos sont de séduisantes comploteuses qui se cachent dans les vallées montagneuses isolées où elles attirent les voyageurs, tout particulièrement les hommes, et les conduisent à leur perte. Exclusivement femelles, les jorôgumos doivent s’accoupler avec des humanoïdes pour produire des oeufs fertiles. Après l’accouplement, la jorôgumo paralyse son partenaire en lui injectant un poison qui le plonge dans le coma. Elle pond un seul oeuf dans le corps du géniteur puis l’enveloppe dans un cocon et cache sa victime. Elle rend des visites ponctuelles à la victime afin de le réempoisonner et de s’assurer que son coma dure les 2d4 jours nécessaires à la jeune jorôgumo pour éclore et se nourrir. Les jorôgumos sont de farouches ennemies des tengus qu’elles attaquent à vue : elles ne prennent jamais de tengus comme « partenaire ».
Le contenu officiel de ce wiki appartient à et a été utilisé avec l'autorisation de Black Book Editions.
Pathfinder-RPG est une création de Paizo Publishing.
Vous pouvez réemployer des extraits du texte officiel à condition de mentionner clairement des liens vers Paizo Publishing,Black Book Editions et Pathfinder-FR
Ce site se base sur les licences Open Game License et Pathfinder Community Use Policy.