La dernière carte du cartomancien (Partie 2)

Cette mini-série en 5 parties présente plusieurs cartes magiques au gré des aventures de Lan Su'Vavock et Kai Geyser, deux érudits qui remontent la piste des indices laissés par un ancien cartographe légendaire, par Michael Kortes (également auteur des rubriques "Ask a Shoanti" dans Wayfinder). Liens vers la Partie 1Partie 3Partie 4Partie 5.


« Eh bien, nous avons toujours su que ça arriverait un jour ou l'autre. Comme tous ceux qui ont entrepris cette quête avant nous, nous nous retrouvons dans un cul-de-sac. »

Kai hocha simplement la tête, l'air résigné.

Les deux sages étaient serrés autour de leur feu de camp, emmitouflés dans leurs manteaux. L'un comme l'autre terminait leurs dernières provisions dans une ambiance monotone, leur humeur semblant se refléter dans le gris perpétuel du ciel matinal. Depuis plusieurs heures déjà, ils se passaient de temps en temps une branche morte tordue que l'un après l'autre ils examinaient à la recherche d'un élément qu'ils auraient pu avoir raté peut-être...

« Ça fait quatre jours maintenant, » dit Kai sans s'adresser à qui que ce soit en particulier. « Ça fait quatre jours que nous sommes au milieu de nulle part en train de regarder cette satanée branche. Il est temps d'accepter que si cette brindille a jamais été une carte, elle ne l'est plus aujourd'hui. »

« C'est peut-être une pièce manquante, » avança Lan. « Ce que nous observons est peut-être une branche d'un ensemble qui en contient plusieurs. Tu es certain que rien dans cette carte élixir n'évoquait d'autres pièces ? »

« Nous en avons déjà parlé, Lan, » dit-il en secouant la tête, sa patience s'épuisant peu à peu. « Nous avons déjà de la chance d'avoir trouvé cela. Même s'il y a d'autres pièces, nous sommes arrivés trop tard : le temps les a détruits. »

« Je dois avouer Kai » dit Lan en souriant « que je n'aurais jamais cru que tu entrerais dans ce repaire d'ours pour l'obtenir. »

« Et je n'aurais jamais cru que maman ours allait rentrer à la maison si tôt, » répondit-il tout en piquant le sol avec la branche pour ce qui semblait être la centième fois. « Ce n'est pas comme si c'était la première fois que nous avions suivi les cartes du Cartomancien jusqu'aux limites de la folie... »

S'ensuivit alors un silence pendant que Kai retira la branche du sol et la roula dans ses mains tout en traçant du bout des doigts le glyphe bien connu du mystérieux Cartomancien. Le symbole semblait être gravé dans la branche sous la forme de tranchées creusées naturellement par des vers, mais Kai savait que ce n'était pas le cas. C'était le signe. Cette branche était une carte. Ou, tout du moins, elle en avait été une.

« ... mais je suppose que c'est la dernière fois. » termina Kai. « Nous pouvons revenir à nos vies, tu sais. Tu étais un érudit reconnu avait que tout cela ne commence, Su'Vavock, et une fois que nous serons à la maison, tu le seras à nouveau. »

Lan accepta la branche que lui rendait à nouveau Kai tout en le regardant. Kai se leva lentement et commença à ranger ce qui leur servait de camp. Malgré ce qu'il avait admis plus tôt, Lan ne parvenait toujours pas à accepter l'échec. Il fixa la branche tordue du regard. Elle n'indiquait aucune direction. Il n'y avait aucune trace de l'arbre dont elle pouvait provenir. Il n'y avait aucun message caché dans les mystérieuses tranchées de vers. Celles-ci pouvaient même être une coïncidence miraculeuse. Peut-être ne s'agissait-il que d'un bout de bois ? Peut-être étaient-ils si désespérés de trouver la prochaine carte qu'ils s'étaient persuadés, à tort, que cette simple branche était la carte qu'ils cherchaient ? Avaient-ils vraiment cru qu'une carte du Cartomancien pourrait survivre à la fureur des éléments pendant 100 ans, et dans un repaire d'ours qui plus est ?

Kai posa la main sur l'épaule de Lan. « Allez, Lan. Quatre jours, pas un de plus. Nous nous étions mis d'accord. Si nous ne nous remettons pas en route dès maintenant, nous risquons de mourir de faim avant d'atteindre fort Torsaken. »

« Cela nous fera au moins de bonnes histoires à raconter, n'est-ce pas ? »

« Oh oui. »

Et sur ce, Lan lança la branche dans le feu et se leva tout en brossant la poussière de ses vêtements, prêt à repartir.

« Hé ! » cria Kai. « Pourquoi as-tu fait ça ? Nous aurions pu au moins la garder en tant que souvenir ! »

Une seconde plus tard, Kai récupéra de sa surprise et se pencha vers le feu pour récupérer la branche. Mais cette dernière était bien sèche et les flammes s'étaient déjà mises à danser sur toute sa longueur. Lan agrippa Kai par l'épaule pour l'arrêter avant qu'il ne mette le feu à son manteau.

« Attends. » dit simplement Lan.

La fumée qui s'élevait depuis la branche était plus sombre que ce à quoi il s'attendait, peut-être plus épaisse aussi.



« Laisse-moi au moins aller chercher la casserole, » dit Kai. « Nous pourrons la renverser sur le feu pour l'éteindre. Ce n'est pas grand-chose, mais je veux que cette branche trône sur le manteau de ma cheminée. » Mais Lan l'ignora. Su'Vavock préféra décrocher son étui à parchemins de son épaule et attraper son morceau de charbon préféré.

Un moment plus tard, Geyser revint avec la casserole pleine jusqu'au bord d'eau fraîche provenant du ruisseau. Il resta bouche bée. Là, dans l'amas de fumée, aussi évidente que le soleil dans le ciel, se trouvait une carte.

Et pas n'importe quelle carte, mais une carte en trois dimensions. La fumée noire s'était comme congelée dans l'air sous la forme d'une représentation topographique précise d'une chaîne de montagnes. Quelques instants plus tard, la fumée changea de forme, ajoutant des rivières qui coulaient entre les collines qui bordaient les montagnes. Alors que Su'Vavock dessinait la scène à toute allure, Geyser regarda, émerveillé : une petite figurine de fumée se mit à tracer un chemin entre les montagnes pour faire apparaître une trajectoire de voyage à travers les dangereuses passes.

« Cette chaîne pourrait-elle être les pics de la Course du Troll ? » L'excitation dans la voix de Kai était à peine contenue.

« Ouaip, » acquiesça Lan sans quitter son parchemin des yeux. « Si ce n'est pas ça, je suis entièrement perdu. Nous n'aurons qu'une seule chance. Je n'ai aucune idée du temps que cette carte va rester visible. »

Quand la figurine de fumée de la carte atteint finalement la base d'une falaise abritée sous un rebord, un petit rocher se déplaça sur le côté et les deux sages observèrent la figurine se déplacer vers le bas.

La fumée se transforma à nouveau et cette fois-ci, elle représentait un réseau d'une bonne dizaine de tunnels irréguliers qui s'entremêlaient tout en s'enfonçant en tire-bouchons sous la surface. Lan lança sa première page sur le côté et commença une seconde page, dessinant avec fureur en tentant de garder le rythme.

« C'est impossible ! C'est trop rapide," » cria Kai en faisant de son mieux pour graver les images animées dans sa mémoire.

« Nous devons réussir ! » dit Lan les dents serrées. « C'est ce pour quoi nous nous sommes entraînés. »

Mais Kai n'était pas d'accord. Il choisit de lancer le contenu de sa casserole sur le feu. Avec un brouillard sifflant, le feu protesta puis s'éteint. Un moment plus tard, la carte de fumée se dissipait aussi rapidement qu'elle était apparue.

Cette fois-ci, c'était à Lan d'être étonné par l'impétuosité de son partenaire. C'était un événement rare au point de laisser Su'Vavock étourdi et silencieux. Ses mains cessèrent de s'agiter et son bâtonnet et son parchemin tombèrent sur le sol gelé.

Kai tendit la main vers le bois humide et récupéra la branche à moitié brûlée, où on pouvait encore apercevoir la marque du Cartomancien. « Quand nous atteindrons la falaise, nous brûlerons le reste. Nous attendrons même peut-être d'avoir exploré les tunnels pendant un moment afin de pouvoir mieux nous orienter. »

Lan reprit sa respiration, comprenant finalement ce que Kai avait fait. L'esprit rapide de Kai venait peut-être d'éviter que leur mission se termine en un échec cuisant. « Brilliant, Geyser, » admit Lan. « Sauf si elle ne s'allume qu'une seule fois, bien sûr. »

« Elle s'allumera encore, » dit Kai. D'une certaine manière, il en était certain. Avec une confiance nouvelle, il changea de sujet pour aborder le futur des sages. « Nous devrons renouveler nos provisions pour pouvoir espérer nous aventurer jusqu'au pic de la Course du Troll. »

Lan acquiesça. Après quatre jours de frustration et d'absence de résultat, il était plus qu'impatient de lever le camp et de suivre une piste solide. Il s'interrompit tout à coup ; il y avait un autre problème à aborder.

« Je suppose cependant, Lan, » commença-t-il, « que si nous continuons notre voyage, je dois te faire part de mes récentes suspicions. »

« Quelles sont-elles ? »

« Je pense que quelqu'un nous a suivis jusqu'ici. »


Carte de fumée
  • Aura transmutation (modéré) ; NLS 3
  • Emplacement — ; Prix 300 po ; Prix
    Description
  • Lorsqu'on la brûle, cette simple branche crée une carte détaillée faite de fumée solidifiée, en trois dimensions, selon les spécifications du créateur. La carte dure pendant un maximum de 10 minutes, au bout desquelles la branche est consumée.


    Construction
  • Conditions Créations d'objets merveilleux, pyrotechnie ; Coût 150 po


Cet article provient du blog Monsters & Magic de Kobold Quarterly et est repris ici en français avec la permission des ayants droit. Vous pouvez lire l'article original en anglais, tel qu'écrit par Michael Kortes sur The Last Map of the Cartomancer (Part 2 of 5)]. Apprenez-en plus sur les livres et magazines Kobold Quarterly dans l'échoppe KQ. KQ incite ses lecteurs à devenir des concepteurs : participez à un projet Open Design en tant que patron et concevez un supplément ou une aventure avec nous. Kobold Quarterly, le logo Kobold Quarterly, Open Design et le blog Monsters & Magic sont des marques déposées de Open Design LLC. Cet article est la propriété intellectuelle © 2008 de son auteur. Tous droits réservés.

This article originally appeared on Kobold Quarterly, Monsters & Magic Blog, and is reprinted here in French with permission. You can read the original English-language article by Michael Kortes at The Last Map of the Cartomancer (Part 2 of 5), and check out Kobold Quarterly books and magazines in the KQ Store. KQ encourages readers to become designers; become an Open Design patron and design a game supplement or adventure with us. Kobold Quarterly, the Kobold Quarterly logo, Open Design, and Monsters & Magic Blog are trademarks of Open Design LLC. This article is copyright © 2008 by its original author. All rights reserved.