La dernière carte du cartomancien (Partie 5)

Cette mini-série en 5 parties présente plusieurs cartes magiques au gré des aventures de Lan Su'Vavock et Kai Geyser, deux érudits qui remontent la piste des indices laissés par un ancien cartographe légendaire, par Michael Kortes (également auteur des rubriques "Ask a Shoanti" dans Wayfinder). Liens vers la Partie 1Partie 2Partie 3Partie 4..


« Oh, je n'aime pas ça du tout. »

« Ah, je suis bien content de voir que toi aussi, Kai, tu sais où tout cela va nous mener. »

Chacun des deux sages regardait la statue de près de 3 mètres qui se tenait sur une partie surélevée du temple. Le personnage qui était représenté dans la pierre bleu foncé ressemblait en tout point à un ancien samouraï. La sentinelle solitaire avait les bras croisés sur sa poitrine et tenait un katana tranchant dans chaque main.

« Je peux au moins deviner ce que tu penses, Lan, et je vote contre. »

« Ex aequo alors… donc, les "pour" l'emportent. »

« Quoi ? Depuis quand est-ce que les "pour" gagnent par défaut dans le cas d'un ex aequo ? »

« Je suis certain que c'est dans les règles, quelque part, Kai. Promis, nous vérifierons quand nous rentrerons chez nous. La carte mémorielle nous a amenés jusqu'à ce temple, et je n'ai pas l'intention d'abandonner maintenant. » Sur ces paroles, Su'vavock prit son bâton de marche, le souleva et frappa pile sur le genou droit de la statue.

Elle prit vie aussi rapidement que prévu. Les bras de la statue pivotèrent vers le bas et son sabre s'abattit sur la tête de Su'Vavock. Cela lui coûta son tricorne mais, heureusement, il parvint à garder la tête sur les épaules.

En un instant, le colosse bondit sur le sol avec une légèreté surprenante, atterrissant avec grâce malgré sa masse apparente. Le guerrier de pierre divisa son attention entre chacun des deux pillards de temple, tournant la tête lentement d'un côté à l'autre tout en ramenant ses bras en position croisée sur sa poitrine.

« Là-bas ! » cria Lan. « Tu as vu ? » Lan recula d'une dizaine de pas et déposa le porte-carte qu'il portait sur son épaule puis déplia rapidement un morceau de parchemin vierge.

Geyser recula également sans jamais quitter des yeux les lames jumelles de la statue. « La seule chose que je vois, ce sont les portes de sortie derrière nous. Partons ! »

Lan secoua la tête sans quitter le golem du regard. « Tu sais parfaitement bien que la prochaine carte du Cartomancien est gravée sur le torse du golem. Maintenant, distrais-le pendant que j'en fais un croquis. »

« Distrais-le ? Pendant que tu en fais un croquis ? »

« Eh bien, si tu peux faire en sorte qu'il se tienne tranquille et les bras écartés suffisamment longtemps pour que je puisse faire un frottis, ça serait encore mieux. » Lan montra le bâtonnet de charbon qu'il tenait en main.

« Par pitié, par pitié, ne me dis pas que c'est mon tour. »

« Écoute, Kai, tu dois simplement faire appel à tes instincts de tueur. »

« Mes instincts de tueur ?! Lan, dois-je te le rappeler ? Nous sommes des érudits. Je ne sais même pas si nous avons des instincts, alors, des instincts de tueur… »

Le golem avança, lentement, comme un félin. Mais il continuait à protéger son torse.

« Eh bien, ça peut poser problème, Kai," » dit Lan. « Parce que, dans quelque 5 secondes, nous allons avoir besoin d'instinct de survie ! »

« Euh… j'ai vu une longue lance derrière dans l'âtre, sur le chevalet à armes à l'entrée du palais inférieur ; le manche est peut-être assez long pour le harceler et lui faire ouvrir les bras. Mais tu ferais bien de faire ton croquis rapidement, Su'Vavock ! »

« Bien sûr, Geyser ! Je suis un professionnel. Mais je te serais reconnaissant si tu te pressais également. Je ne pense pas qu'il va se contenter de nous attendre. »

Kai sortit du temple en courant. Il tourna à gauche à l'intersection pour revenir vers l'âtre. Là, il aperçut les armes anciennes disposées sur les chevalets et chercha celle qui semblait être la plus longue tout en s'accrochant à l'espoir que cela mettrait une distance suffisante entre lui et le samouraï de pierre. C'est alors que la chance lui offrit une meilleure idée. Kai tourna lentement pour faire face au long corridor qui menait vers la sortie du palais et la Baie de Casparan.

« Toi et tes hommes pouvez venir maintenant, Commandron, » dit Kai lentement, retrouvant son assurance. « Je sais que tu es là. »

Le silence.

« Nous savons que tu nous as suivis jusqu'ici. Maître Su'Vavock et moi avons décidé qu'il était temps que tu fasses ta part du travail. »

Encore le silence.

« Écoute, Gharen, dans quelques instants, Su'Vavock va avoir dessiné la carte suivante, ou il sera mort et la carte sera perdue. Si tu veux que ce voyage continue, et je pense que c'est ce que tu désires, tu dois y retourner avec moi et m'aider à le garder en vie. »

Le commandron Gharen sortit des ombres avec trois membres de la Garde d'Abacane. « Très bien, Geyser. Dis-nous ce que tu attends de nous. Mais ne commets pas l'erreur de penser que j'ai renoncé à te ramener enchaîné jusqu'à Diasine. »

Quelques moments plus tard, un accord était conclu et le groupe improvisé de cinq individus dirigé par Kai retourna vers le temple, chacun avec sa propre lance longue. Pour le moment, Lan était encore vivant, mais sa situation était précaire. Son parchemin était découpé en deux et Su'Vavock courrait de colonne en colonne alors que le golem alternait à tour de rôle entre recouvrir la carte de son poitrail et attaquer le sage avec ses deux épées tranchantes.

En voyant Gharen et ses hommes, Lan paniqua encore plus. « Le commandron ! Kai ! Qu'as-tu fait ? »

« J'ai fait confiance à mes instincts. »


Golem-carte
  • Golem de pierre
  • pv 107 (voir le Bestiaire)
    Capacités spéciales
  • Carte cachée (Ext). Un golem-carte porte une carte gravée sur son poitrail. Il garde les bras repliés sur son torse et cache ainsi la carte. Il ne la révèle qu'à son créateur ou à ceux qui connaissent le mot de passe choisi par son créateur. Si le golem porte un coup unique, la carte est brièvement dévoilée et ses adversaires peuvent l'apercevoir (Perception DD 30). Si le golem attaque avec ses deux poings au cours d'un même round, le DD tombe à 20. Il faut un total de dix jets de Perception réussis pour obtenir la carte tout entière.
  • Carte explosive (Ext). Si les points de vie du golem sont réduits à 0, la plaque qui constitue son torse explose en projetant des éclats de pierre et en effaçant la carte. L'explosion inflige 3d10+12 points de dégâts à toutes les créatures dans un rayon de 6 cases (Réflexes DD 17 pour la moitié).


Cet article provient du blog Monsters & Magic de Kobold Quarterly et est repris ici en français avec la permission des ayants droit. Vous pouvez lire l'article original en anglais, tel qu'écrit par Michael Kortes sur The Last Map of the Cartomancer (Part 5 of 5)]. Apprenez-en plus sur les livres et magazines Kobold Quarterly dans l'échoppe KQ. KQ incite ses lecteurs à devenir des concepteurs : participez à un projet Open Design en tant que patron et concevez un supplément ou une aventure avec nous. Kobold Quarterly, le logo Kobold Quarterly, Open Design et le blog Monsters & Magic sont des marques déposées de Open Design LLC. Cet article est la propriété intellectuelle © 2008 de son auteur. Tous droits réservés.

This article originally appeared on Kobold Quarterly, Monsters & Magic Blog, and is reprinted here in French with permission. You can read the original English-language article by Michael Kortes at The Last Map of the Cartomancer (Part 5 of 5), and check out Kobold Quarterly books and magazines in the KQ Store. KQ encourages readers to become designers; become an Open Design patron and design a game supplement or adventure with us. Kobold Quarterly, the Kobold Quarterly logo, Open Design, and Monsters & Magic Blog are trademarks of Open Design LLC. This article is copyright © 2008 by its original author. All rights reserved.