Le Brévoy

Brévoy
Titre Le Pouvoir appartient à ceux qui luttent
Alignement CN
Gouvernement Monarchie Héréditaire
Dirigeant(s) Roi Noleski Surtova
Capitale Nouvelle Stetven (32850)
Villes Port-Gelé (13260), Restov (18670)
Sites Vigile
Habitants Issiens, Rostlandais
Langues commun, hallit, skald, varisien
Religions Abadar, Pharasma, Gorum
Voir aussi : Liste des nations de Golarion
Le Brévoy est une nation sur le point d'imploser. L'entité politique connue sous le nom de Brévoy est l'assemblage de deux anciennes nations engagées dans une guerre constante l'une envers l'autre avant d'être envahies par un despote. Après plusieurs siècles de gestion par la lignée des conquérants qui a disparu récemment, le Brévoy doit maintenant décider de sa destinée.

La géographie du Brévoy

Le Brevoy est délimité au nord par le Lac des Brumes et des Voiles, les anciennes terres de Iobarie à l'est, les Royaumes Fluviaux au sud et la Numérie à l'ouest.

Le royaume est quant à lui centré sur le Lac Reykal au bord duquel on trouve la capitale Nouvelle Stetven.

A l'est du Brévoy, les Pics de Givre forment une frontière naturelle avec la Iobarie. Au centre, l'immense Forêt de Gronzi recouvre presque un quart de la surface du royaume qui est majoritairement constitué de plaines. Seuls deux massifs montagneux, les Monts Golushkin à l'ouest et le Mont Veshka au centre, apportent un relief significatif.

L'histoire du Brévoy

Le Brévoy est une nation relativement jeune puisque n'existant que depuis 300 ans. L'histoire plus ancienne du Brévoy est celle de deux nations en guerre, l'Issie et le Rostland. L'arrivée de Choral le Conquérant en 4499 AR a tout changé. Il est arrivé sur les rives du Lac Reykal, alors nommé lac de l'Aiguille, accompagné d'une troupe de 300 soldats et chevaliers loqueteux. Il annonça alors la création d'un nouvel état appelé Brévoy qui comprendrait la majeure partie des territoires de l'Issie et du Rostland. Cette déclaration fut pratiquement ignorée par les deux nations qui ne voyaient pas la menace que représentait Choral. Le Rostland dut se mettre à gérer le cas Choral lorsqu'il y envoya des collecteurs d'impôts depuis son campement de Nouvelle Stetven pour forcer les citoyens à supporter son gouvernement. Le Rostland envoya une petite armée pour s'occuper du fier Choral.

L'armée du Rostland sous-estima grandement l'ingéniosité de Choral. Elle tomba dans une embuscade au milieu d'un canyon au sud de Nouvelle Stetven où Choral utilisa l'aide de ses alliés secrets, un couple d'énormes dragons rouges. Leurs flammes dévastèrent l'armée du Rostland coincée dans le canyon. Il y eut peu de survivants. Les deux dragons ravagèrent ensuite une grosse partie du territoire du Rostland, forçant ses dirigeants à se rendre en quelques jours. En voyant les dévastations causées par Choral au Rostland, les dirigeants de l'Issie se rendirent immédiatement, se déclarant partie prenante de sa nouvelle aristocratie et soutenant la Maison Rogarvia créée par Choral.

Choral ne dirigea sa nouvelle terre que pendant 10 ans avant de disparaître, laissant sa descendance s'occuper des destinées du pays jusqu'en 4699 AR. Pour assurer leur pouvoir, ils utilisèrent la menace du retour de Choral et de ses alliés dragons. Ces derniers semblaient pourtant avoir disparu après la création du Brévoy, mais on les vit assiéger Vigile, une forteresse observatoire tenue par des loyalistes Rostlandais.

Le règne de la Maison Rogarvia finit avec la mystérieuse disparition de tous ses membres en 4699 AR, laissant le Brévoy libre, mais dans une situation politique précaire.



Le gouvernement du Brévoy

Le Brévoy est actuellement dirigé par le roi Noleski Surtova, de la Maison Surtova. A ses côtés, sa soeur Natala Surtova règne en reine officieuse jusqu'à ce que son frère se marie - chose que la population attend avec impatience. La Maison Surtova est revenue au pouvoir grâce à la place laissée vacante par la disparition de la Maison Rogarvia. Il y a des siècles, les Surtova dirigeaient déjà l'Issie.

Les Surtova sont réputés pour leurs intrigues et leur propension à s'être mis dans les petits papiers des Rogarvia lorsque ces derniers dirigeaient le pays. Ils ont assuré leur mainmise sur le pouvoir en s'alliant avec d'anciens ennemis et ont utilisé la peur du retour des Rogarvia pour conserver l'unité du Brévoy et de ses sept familles nobles. Encore aujourd'hui, quelques familles, comme celle de la Maison Orlovsky, ne reconnaissent Noleski Surtova que comme Seigneur Régent et les relations diplomatiques se tendent. Il apparaît de plus en plus que le Brévoy est sur le point d'imploser et de se séparer à nouveau en deux nations distinctes.

Voir aussi